Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 6 Mar - 11:29

S'ils se retrouvaient nus dans les escaliers, c'était de la faute de Castle. Il les avait chauffé et ils étaient à présent plus que brûlant. Kate voulait que son homme prenne son pied et qu'il se mette une bonne fois pour toute qu'elle lui appartenait, qu'elle n'était plus une Beckett, elle était une Beckett Castle.
La jeune femme resta un long moment debout devant lui à réfléchir à ce qu'elle allait lui faire pour le torturer, mais au final elle se refusa se plaisir. Elle allait lui faire l'amour ici, avec toute la tendresse qu'elle avait pour lui, pour tout ce qu'il lui offrait au fil des jours. Se baissant pour atteindre ses lèvres, elle l'embrassa avant de passer ses jambes autour de son bassin et d'enfin unir son corps au sien.
Ce n'était pas facile de se mouvoir, mais ce n'était pas bien important aux yeux de la brunette qui se plaisait à rester dans cette position à embrasser l'homme qu'elle aimait... Mais elle savait qu'il s’ennuierait rapidement - et comme porn Gina était toujours dans les parages - elle se devait de faire mieux qu'un gros câlin bateau.
Son corps se détacha du sien et en l'espace de trois secondes elle leurs fit monter les dernières marches avant de s'allonger à même le sol, un regard coquin sur le visage.

« Je ne plaisantais pas lorsque je disais que tu pourrais faire tout ce que tu voulais de moi. »

La brunette regarda son amant qui était toujours debout devant elle et elle fit remonter sa jambe jusqu'à son endroit favori du moment pour lui faire comprendre ce qu'elle voulait. Là tout de suite et maintenant. Rick comprit le message et rapidement elle se sentit moins seule sur le sol, il y avait un homme sur elle, un homme qui se débrouillait très bien lorsqu'il s'agissait de lui donner du plaisir.

« Chut... voisins. »

Dit elle lorsqu'il la fit crier. Elle détestait crier tout en sachant qu'on l'entendait, elle s'auto infligeait le silence... Sauf que là, il n'y avait pas de voisins, du moins pas tout près.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 6 Mar - 11:43

    Etre nu dans les escaliers n’avait pas été une option à laquelle il avait réellement songé. Encore, à faire l’amour contre le mur avec la jeune femme à la limite, mais il devait avouer qu’il ne s’était pas attendu à cela et qu’il avait hâte de voir la suite. C’est alors qu’il la regarda se rapprocher pour venir l’embrasser. Se laissant faire, il la sentit venir contre lui et s’unir à lui. Soupirant longuement, il apprécia énormément sa proposition, près à continuer, seulement, elle en décida autrement. Surprit, il haussa les sourcils et la regarda qui montait les quelques marches pour arriver à l’étage. La fixant, il la vit s’allonger et lui dire une phrase qui l’anima pour la rejoindre. Se retrouvant debout au-dessus d’elle, il apprécia de sentir sa jambe vagabonder pour finir par toucher sa virilité et il comprit bien vite le massage. S’allongeant au-dessus de sa compagne, il l’embrassa. Puis, n’en pouvait plus, il s’unit à nouveau à la jeune femme avant de l’entendre s’autocensurer. Souriant, il devait avouer qu’il trouvait cela amusant. Alors, il glissa jusqu’à son oreille.

    Nous sommes dans une grande maison et il n’y a pas de voisins, alors tu peux crier autant que tu veux.

    Donnant un coup de rein plus fort et plus moins que les autres, il apprécia de l’entendre crier sous le coup de la surprise. Continuant alors ses mouvements, il trouvait finalement assez agréable, mais pas pour le dos de sa partenaire. Du coup, au bout de quelques minutes, il se retira pour prendre sa main et la faire se lever. La portant, il entra en elle sans lui laisser le temps d’y réfléchir et il la plaqua au mur. Haletant, il la regarda et sourit avant de marcher jusqu’à la chambre, tout en continuant de l’embrasser et de la caresser. Puis, une fois là-bas, il la déposa sur le lit, restant sur elle et en elle. La fixant dans les yeux, il voulait voir chaque détail de son visage pendant l’acte et il prit plaisir à la voir se mordre les lèvres et à se retenir parfois de crier.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 6 Mar - 12:04

Comme ils avaient enfin atteint l'étage, elle avait cru qu'ils finiraient la, mais non.
Après l'avoir stimuler en remontant sa jambe jusqu'à sa virilité, il était venu s'allonger sur elle. Kate avait dissimuler son envie en se mordillant la lèvre - ce qui en soit n'était pas vraiment dissimuler - avant qu'il ne la pénètre à nouveau. L'écrivain la faisait gémir de plus en plus fort à tel point qu'elle finit par s'auto censurer. Il en rigolait, mais elle ne voulait pas être mal vu dès le début par les voisins... Chose qu'il mit vite au clair, il n'y avait pas de voisin, elle pouvait crier. Il la fit d'ailleurs crier en envoyant son bassin un peu plus for contre le sien, elle cambra son dos et se retrouva terrasser par un orgasme qu'elle n'avait pas vu venir. Castle n'en avait pas finit avec elle et il continua ses mouvements pendant qu'elle se remettait doucement des évènements. Son dos chauffait, il devait être rouge, mais elle ne s'en préoccupait pas, pas autant que son amant qui décida de les bouger.
Passant donc du sol au mur, c'est dans un soupir de plaisir qu'elle vint enrouler ses jambes autour de lui. Leurs mouvements étaient désorientés et elle eut du mal à rester sur lui lorsqu'il la transporta jusqu'au lit. Enfin un endroit où ils resteraient un peu plus longtemps pensa-t-elle. Parce que même si elle adorait découvrir la demeure de cette manière, elle avait besoin de stabilité, elle avait besoin qu'il lui fasse l'amour pour de bon.
La jeune femme succombait, ses lèvres avaient pris un gout de fer tellement elle les mordait fort et ses cris... elle n'arrivait plus à les retenir. Pour finir, elle était obligée de se retenir au drap pour ne pas être tenté de fuir le plaisir, de ne pas succomber trop vite...

« Castle... »

Supplia-t-elle après de longues minutes de vas et viens en elle. Elle n'en pouvait plus, elle devait arrêter de gouter au fruit défendu, mais tout son corps la suppliait de continuer, de le laisser faire jusqu'à ce qu'il s'écroule de plaisir sur elle. Elle pouvait aider pour ça, elle pouvait lui montrer quel genre de flic elle était.
Elle le coupa en l'embrassant et tendit les bras vers son sac d'où elle sortit une paire de menotte, il dut à peine les voir avant d'être menotté aux barreaux du lit. Pauvre chou, il allait en voir de toutes les couleurs. Se plaçant sur lui, elle remonta ses propres mains sur sa poitrine, se oucha et l'observa, presque rageur de ne pas pouvoir toucher. Elle ne le laissait même pas se glisser en elle, non, elle voulait le faire devenir dingue.

« Dis moi ou tu veux que je pose mes mains. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 6 Mar - 12:53

    Finalement les choses allaient beaucoup mieux au fil des minutes. Il n’aurait jamais imaginé Kate aussi libre et il devait avouer qu’il aimait ça. A chaque fois il découvrait de nouvelles choses à son sujet et ça lui plaisait beaucoup. Se retrouvant d’abord dans les escaliers, elle finit par se lever pour aller à l’étage, au sol, directement. Il l’accompagna, mais il se reprit pour la prendre contre le mur, avant d’aller dans la chambre ou il la déposa sur le lit. Là-bas, il se donna à elle et apprécia de l’entendre crier. Il aimait l’entendre. Pour une fois qu’elle ne criait pas après lui parce qu’il avait fait une bêtise. Sentant la jeune femme apprécier ses mouvements, il continua toujours plus vite. La voyant s’accrocher aux draps, il en sourit, appréciant le fait qu’elle tente de se con trôler. Entendant son nom il continua encore plus vite.

    Sentant la jeune femme l’embrasser, il se laissa faire avec grand plaisir. Il la sentait bouger sous lui, mais il ne fit pas vraiment attention à ce qui se passait, profitant simplement de ses baisers. Seulement, il sentit que ses bras étaient prisonniers. Tirant un peu dessus, il leva les yeux et vit qu’elle l’avait menotté. La regardant alors pour tenter de comprendre, il la voyait qui se touchait et il la dévora des yeux. Entendant sa phrase, il regarda son corps et ses mains. Où ? Il y avait tellement de possibilités qu’il ne savait pas par où commencer. Sur elle ? Sur lui ? Non, définitivement sur elle.

    Sur ta poitrine.

    Il avait bien une idée en tête, mais il ne savait pas si elle irait jusqu’au bout.

    Donnes-toi du plaisir.

    Lui, il avait bien envie de la voir le faire seule. Même s’il avait envie de la sentir autour de lui, il avait également envie de la voir se toucher face à lui. Tirant sur les menottes, il sentit qu’elle était très bien serrée et il ne pouvait rien faire contre ça.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 6 Mar - 20:26

kate Beckett était assez libre lorsqu'il s'agissait de sexe, elle savait que ça ne quitterait pas la chambre donc elle pouvait se laisser aller. Jusqu'à présent aucun de ses amants ne l'avaient déçu, aucun n'avait été mauvais, aucun n'avait été raconté à qui que se soit ce qu'il se passait en privé. Castle était particulier parce qu'elle l'aimait, mais ça ne changeait pas grand chose à part la tension qu'il y avait entre eux. Elle était toujours aussi souple et coquine qu'avec les autres, elle le rendait dingue et lui montrait une nouvelle facette d'elle même.
Les menottes étaient donc apparus dans leur moment et si elle avait voulu faire pire, elle aurait pu jouer avec son arme - mais ce n'était pas un jouet et elle ne voulait pas lui donner d'idées pour les prochaines couvertures de Nikki Heat -.
L'écrivain était peut être bloqué physiquement, il ne l'était pas mentalement, il pouvait toujours lui faire faire ce qu'il voulait, il avait le contrôle. Il lui demanda de se toucher la poitrine, elle le fit, elle le fit lentement en le fixant droit dans les yeux avant d'ignorer ses ordres et de descendre une main entre ses jambes. La brunette se caressa, sa tête reposait légèrement en arrière alors que ses lèvres s'étaient entrouvertes. Elle se donnait du plaisir et même si ce n'était pas comme quand il lui faisait, elle sentit que sa venait quand même. Le plaisir la transperça et elle s'effondra sur lui, se glissant sur son corps chaud, l'embrassant et gardant sa tête basse pour ne pas qu'il voit ses joues rouges. La distraction qu'elle trouva fonctionna, car elle le sentit se tendre sous son corps, il souffrait tout comme elle d'une overdose d'orgasme, pas grave il guérirai plus tard. Elle avait entouré sa main autour de sa virilité et lorsqu'elle sentit qu'il était prêt, elle le laissa revenir en elle. Kate était celle qui devait contrôler les choses et pourtant il réussit à reprendre le dessus grâce à ses coups de bassins puissants. Elle gémissait de plus en plus fort et après quelques minutes à peine, ses ongles vinrent s'encastrer dans les épaules de son amant qui grogna mais ne s'arrêta pas. Elle subit à demi terrassé par ses orgasmes à répétition, profitant des derniers instants de 'sexe de réconciliation' qu'elle aimait beaucoup. Son partenaire finit par jouir, son corps se tendit avant qu'il ne retombe sur les draps, surement épuisé par sa performance.
Beck s'allongea à côté de lui, puis réalisa qu'il était attaché alors elle passa par dessus lui et chercha les clefs dans son sac pour le détacher. Heureusement pour lui, elle les avait avec elle. Détachant les menottes, elle les lui retira avant de lui prendre les poignets, rougis par les mouvements qu'ils avaient ressentis. Ses lèvres glissèrent dessus, elle les massa en remontant sur son amant qu'elle embrassa avec beaucoup d'amour.

« Je penserais à mettre de la fourrure sur mes menottes pour la prochaine fois. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 6 Mar - 21:01

    Ne s’étant pas attendu à être attaché au lit, il essayait de faire en sorte que les menottes lâchent, même s’il savait parfaitement que ça ne serait pas le cas. Cependant, il arrêta d’y penser quand la jeune femme lui demanda où elle devait poser ses mains. La voir ainsi, face à lui, lui donnait tout un tas d’idées. Il donna deux indications et elle semblait les suivre. La regardant se caresser, elle savait ce qu’elle aimait, mais lui savait également qu’il n’allait pas tenir longtemps comme ça. La voir ainsi était juste un magnifique spectacle, mais il n’avait pas envie de rester inactif. Pourtant, il ne pouvait rien faire, à part la regarder. En profitant pleinement, il la sentit ensuite contre lui. Souriant, il devait avouer que ce genre de choses était plus qu’agréable à regarder. Quelques secondes plus tard, il sentait la main de la jeune femme contre sa virilité et il grogna. Cependant, elle le délivra en venant sur lui. C’était vraiment parfait et il en profita pleinement.

    La fixant, il la trouvait tout simplement sexy. Elle se donnait à lui et elle semblait tout à fait à sa place. Malgré ses entraves, il décida de donner des coups de reins. Au moins ça il pouvait le faire et en voyant la jeune femme, il comprit que ça lui plaisait également. Il attrapa alors les barreaux du lit, y prenant appuie, pour aller plus vite avec son bassin et il sentit le point de non retour avant de se laisser totalement aller. Tentant de calmer sa respiration, il apprécia qu’elle le détache et il sourit, appréciant les attentions qu’elle porta à ses poignets. Puis, il se laissa embrasser et sourit à sa partenaire.

    Je peux en attacher avec de la fourrure aussi tu sais.

    Souriant, il attrapa la jeune femme entre ses bras et l’embrassa à son tour. La gardant sur son torse, il caressa son dos et la fixa ensuite dans les yeux.

    Te voir comme à l’instant, c’était juste parfait.

    Il n’avait pas pû s’en empêcher. En même temps, voir sa fiancée au-dessus de lui, se donner du plaisir était juste parfait pour lui. Il devait également avouer qu’aucune femme avec qui il avait couché n’avait fait ce genre de choses, le traitant de pervers ou étant choqué par sa demande. Mais pas Kate et non seulement, il apprécia qu’elle se sente à l’aise pour le faire, mais qu’en plus, elle lui donne autant de plaisir dans leurs ébats.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mer 7 Mar - 10:37

Les menottes de la belle les avaient rendu heureux. Elle se souvenait encore la première fois qu'elle les avait utilisé sur Castle pour l'enchainer à la voiture, il s'en était sorti, mais... mais le chemin les avait mené à ça. A être menotté à un lit pour s'offrir l'un à l'autre sans aucune pudeur. Car Kate avait du repousser toutes les barrières pour se masturber devant lui - chose qu'elle n'avait encore jamais fait devant un homme - et contrairement à ce qu'elle aurait pu penser, ça avait été simple. Elle avait juste vécu le moment seconde après seconde, sans vraiment penser à ses gestes. La fin de leur ébat, bien que menotté, fut commun, parfait et passionné, l'écrivain s'était assuré de la faire hurler de plaisir avant de pouvoir prendre le sien..
Beck n'attendit pas pour le détacher, les menottes n'étaient pas des jouets et elle pouvait voir les traces rouges se former autour de ces poignets. Elle les retira et s'occupa de lui, pour lui montrer que même si le jeu avait été bon, elle n'aimait pas le voir souffrir.

« Du moment que tu ne colles pas de fourrures à mes menottes de service, tout va bien. »

Dit elle pour plaisanter. Fin plaisanter, elle ne voulait pas arriver au poste avec des menottes fourrure rose... ni aucune autre couleur. Ils avaient déjà dépassé une ligne invisible en utilisant ses menottes pour faire l'amour, elle ne voulait pas en franchir une autre. De toutes façons, elle était certaine qu'en fouillant un peu la chambre, elle finirait pas trouver des choses - choses qu'elle n'utiliserait pas car appartenant à une autre femme - mais dont elle s'inspirerait si elle devait aller faire du shopping.
Venant de nul part, son amant la remercia/félicita pour ce qu'elle venait de faire et ça la fit lever les yeux vers lui. C'était donc si bon pour lui ? La belle se mordilla la lèvre avant de les poser sur le torse sous elle.

« Dis toi que tu as toute une vie pour en profiter. »

La détective se redressa et se retrouva assise à côté de son partenaire, elle était tellement plus grande que lui, tellement plus imposante dans cette position. C'est ce qui lui donna le courage de lui prendre la main et d'y glisser l'alliance de sa mère. Maintenant qu'ils partageaient tout, elle voulait qu'il ai ça tout autant qu'elle. Oui c'était son dernier souvenir de Johanna et elle avait besoin au quotidien, mais partager ne voulait pas dire donner... Si elle le voulait elle pourrait reprendre la bague, la mettre autour de son cou avant de la lui redonner en bon temps.

« Je veux pouvoir partager tout avec toi, même les choses les plus précieuses. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mer 7 Mar - 13:28

    Pas aux tiennes. Par contre je veux bien voir la tête de Ryan et Esposito s’ils se retrouvent avec de la fourrure rose sur leurs menottes à eux.

    Cette idée était en train de germer dans l’esprit de l’écrivain et il voyait bien les deux hommes menotter leur suspect et surtout de voir de la fourrure rose. Bonjour la crédibilité face à leur suspect ensuite. Gardant son sourire en pensant à la tête que feraient les deux hommes, il garda ensuite la jeune femme près de lui et lui exprima sa joie de l’avoir vu se caresser devant lui. L’écoutant parler, il sourit de plus belle.

    J’aime déjà cette vie.

    Fixant la jeune femme, il la regarda finalement se mettre assise dans le lit. Levant simplement la tête, il la fixa et la regarda faire une chose qu’il n’aurait jamais imaginé possible et surtout qu’il n’aurait jamais imaginé, tout court. Passant son regard de la bague, à la jeune femme, il hocha la tête négativement.

    Kate, je ne peux pas.

    Etudiant la bague pendant quelques minutes, il devait avouer qu’il n’aurait jamais pensé qu’elle la lui remette ainsi, même si c’était pour être prêté. Relevant la tête vers elle, il la fixa longuement.

    Tu es sûre ?

    Bon d’accord, en fait c’était lui qui n’était pas sûr du tout. Il n’était pas très à l’aise à l’idée de l’avoir, ayant peur de la perdre ou de faire quelque chose de mauvais avec. C’est pour ça qu’il préférait en parler avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mer 7 Mar - 20:19

Kate ne put que sourire lorsqu'il parla de mettre de la fourrure sur les menottes de ses collègues, elle ne pouvait pas lui interdire, car elle voulait voir. Puis il fallait avouer que l'air enfantin de Castle la faisait craquer, elle n'avait aucune envie de le lui retirer en mettant ces plans à la poubelle. Remettant ses propres menottes sur le côté, elle se laissa revenir sur lui et il la complimenta sur sa performance. Parler de l'acte après l'acte c'était toujours un peu bizarre, mais pas là. La belle lui sourit en lui promettant une vie comme ça, une vie ou il pourrait la regarder se toucher à chaque fois qu'il en aurait envie.
Beck se redressa, parce qu'après avoir partagé un moment pareil, elle pensait qu'il était temps de partager le reste, le plus important. Son partenaire lui avait déjà tout donné, le loft, la famille, le sourire, elle avait juste fait acte de présence... Et maintenant elle voulait partager la bague de sa mère.

« Tu peux... Tu peux et tu dois. »

La jeune femme qui lui avait mis le pendentif dans la main, la lui referma pour qu'il le garde. Elle avait toujours pensé que se serait son alliance, que son fiancé l'utiliserait à cet effet, mais il avait bien fait de ne pas le faire, car il y avait trop de tristesse derrière celle ci. Une nouvelle bague, une nouvelle histoire.

« Elle aurait voulu qu'on l'ai tous les deux. »

Le lieutenant retourna se cacher sous les draps avec son amant car son corps se refroidissait et il faisait un froid de canard. La douche l'attirait, elle l'avait vu, ce n'était pas la même qu'à New York, elle était encore mieux... mais y aller seule, non. Elle voulait de toutes façons rester avec son petit ami, elle ne bougerait que lorsqu'il bougerait. Rester au lit n'était pas son truc, ne rien faire et attendre, ça pouvait relaxer des gens, mais pas elle et elle le fit comprendre en gigotant énormément, comme une enfant qui s'ennuie, car elle s'ennuyait vraiment - même avec son nounours d'amour -.

« Et si on allait prendre une douche, le petit déjeuner et ensuite tu me montres la maison... sans me déshabiller. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mer 7 Mar - 20:42

    Il savait à quel point l’alliance de sa mère et la montre de son père étaient deux objets auxquels elle tenait plus que tout. Elle lui avait expliqué la signification des deux et il savait à quel point ça lui tenait à cœur. Du coup il se retrouva sans voix devant sa main où elle venait de déposer la chaîne avec l’alliance de sa mère. La regardant lui refermer la main, il ne savait pas du tout quoi dire et il l’écouta avec attention. Gardant la bague dans son poing, il laissa ensuite la jeune femme venir à nouveau contre lui. Souriant, en la sentant bouger, il la regarda, attendant de l’entendre parler et il sourit.

    Je te déshabillerai plus tard.

    Souriant, il se leva du lit et attira la jeune femme à lui. Il posa délicatement la bague et la chaîne sur la table de chevet avant d’aller avec sa partenaire dans la salle de bain. Seulement, il lui expliqua qu’il revenait pour prendre des serviettes, qu’ils aient de quoi se sécher après leur douche. Allant donc vers la valise, il en sortit le nécessaire et rejoint la jeune femme qui était déjà sous l’eau. Ayant attrapé au passage la trousse de toilette, il donna son gel douche à sa partenaire et se lava de son côté. Il savait que s’il commençait à la laver, il risquait d’y passer du temps. Bref, il se lava donc tranquillement, avant de se rincer et d’attraper une serviette pour se sécher. Regardant la jeune femme qui finissait aussi, il enroula la serviette autour de sa taille avant d’aller chercher des vêtements. Posant la valise sur le lit, il sortit un tee-shirt, un caleçon et un jean. S’habillant donc tranquillement, il alla remettre la serviette dans la salle de bain, pour la faire sécher et il regarda sa coiffure qui n’était pas trop mal. Embrassant sa partenaire, il descendit préparer le petit déjeuner pendant qu’elle finissait de se préparer. Pancakes, bacon, œufs et cafés. Si elle voulait autre chose, il pourrait le faire. La voyant descendre, il sourit.

    Petit déjeuner près. Si tu veux autre chose, dis-moi.

    Servant une tasse de café à Kate, il en fit autant pour lui, avant de lui faire glisser la tasse. Buvant de son côté, il attrapa ensuite deux pancakes et il ouvrit le frigo. Ah oui c’est vrai, ils avaient tout enlevés la dernière fois avec Alexis. Tant pis, il les mangerait comme ça.

    Il faudra que j’aille faire des courses, il n’y a rien à manger pour le week-end. Tu voudras venir avec moi ou tu préfèreras rester ici ?


    Buvant un peu de café à nouveau, il la regarda. Il savait que ça pouvait parfois être barbant de faire des courses, du coup, c’était à elle de voir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mer 7 Mar - 21:10

La journée commençait bien, tout allait bien et le sexe avait été merveilleux. Kate sortit du lit avec son amant pour aller se doucher et il s'occupa de tout pendant qu'elle profitait de l'endroit. C'est vrai que même si elle aimait la vie simple, un peu de luxe parfois n'était pas désagréable. Surtout lorsqu'elle devait le partager avec un spécimen aussi sexy... Mais elle ne le toucha pas, elle voyait bien à quel point il faisait tout pour garder le contrôle, pour ne pas lui sauter dessus... Oh et puis mince. Lorsqu'elle sortit de la douche après lui, elle l'attrapa par la main et l'embrassa avec passion avant de le laisser s'en aller. Elle était un peu plus longue parce qu'elle devait se sécher les cheveux, du coup lorsqu'elle sortit de la salle de bain, il n'était déjà plus là. Un jeans et un tee shirt blanc plus tard - sans oublier la veste NYPD - elle descendit les escaliers - où elle ramassa les habits de Castle - et le rejoint dans la cuisine.
Le jeune homme était en train de cuisiner avec les moyens du bord, donc pas grand chose, mais il avait du café et c'était le plus important. Il lui en tendit une tasse qu'elle s'empressa de descendre avant de voir arriver des pancakes. Le regardant en souriant, elle n'attendit pas d'avoir quoi que se soit pour y mordre à pleines dents - de toutes façons il n'y avait rien -. Le gémissement de bonheur qui s'échappa de ses lèvres en dit long sur son état de satisfaction. Elle laissa l’œuf de côté, elle n'était pas fan de ça, mais mordit dans le bacon, ce qu'elle regretta immédiatement.

« Chéri, ton bacon est infecte. »

Elle en rigolait, et ne fit que le repousser sur le coté pour finir ses pancakes qui eux étaient délicieux. Castle dut se rendre à l'évidence, ils allaient devoir aller faire les courses.

« Je viens avec toi. »

Dit elle en essayant de cacher ce qu'elle avait au fond de la tête. C'était bien connu qu'il y avait plein de femmes riches et en manque de testostérone dans le coin, elle ne voulait pas qu'il se fasse draguer par l'une d'elle, surtout pas en son absence. Ben oui, qui allait le protéger ??
Beck finit ses pancakes et en reprit un dans l'assiette de son homme plutôt que dans le plat car ça paraissait meilleur avant de se lever l'estomac plein. Un jour son bidon ne serait pas à base de pancakes, mais pour le moment c'était le cas et c'était un peu désespérant à son gout, elle aimait son ventre plat. C'était à cause de son partenaire qu'il ne l'était plus, il la nourrissait de trop. Oubliant ce détail, elle se leva et débarrassa rapidement avant de remonter pour se brosser les dents et ranger la chambre.

« Je conduis alors ne pense même pas à t'installer derrière le volant avant que je ne revienne. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mer 7 Mar - 21:27

    La dernière fois qu’il était venu dans cette maison, c’était avec Alexis et Martha les avaient rejoints quelques jours plus tard. Mais le premier jour, après la route, ils avaient vite ouvert les fenêtres. Alexis l’avaient réprimandé en lui disant qu’il ne devait plus laisser de la nourriture dans les placards et surtout pas dans le frigo. Du coup, ils avaient quelques petites choses, mais rien d’exceptionnel. Du coup, il fit avec les moyens du bord, avant de voir que le frigo était bien trop vide. Ecoutant en plus sa partenaire lui dire que c’était mauvais, il fit une grimace. Il aurait dû acheter un peu de nourriture la veille, mais il n’y avait pas pensé. Parlant alors d’aller faire les courses, il ne savait pas si ça tenterait la jeune femme ou pas, mais il sourit quand elle expliqua qu’elle viendrait. Du coup ça lui permettrait aussi de lui montrer les endroits intéressants, à moins qu’elle ne connaisse déjà les lieux. La laissant se resservir dans son assiette, il profita plus du café qui lui au moins était bon. Puis, il vit la jeune femme qui filait vers l’étage. Souriant, il la regarda et hocha la tête. Elle avait de la suite dans les idées. Du coup, il alla mettre ses chaussures et prendre deux sacs pour pouvoir y ranger les courses. Passant ensuite les pièces en revues, il entendit descendre les escaliers et il regarda sa partenaire.

    Je te ferai visiter la maison en revenant.

    Laissant la jeune femme mettre ses chaussures, il en profita pour mettre sa veste et lui tendit la sienne. Souriant, il ferma la porte de la maison à clé et partit du côté passager, avec ses sacs. Donnant l’indication pour le chemin, il regardait par la vitre de la voiture, avant d’arriver à destination. Sortant du véhicule, il sourit en regardant sa partenaire qui venait à ses côtés. Attrapant sa main, il marcha tranquillement, avant de prendre e sa main libre un panier et d’y fourrer les sacs. Commençant donc tranquillement les courses, ils allèrent de rayons en rayons et Castle entendit alors son prénom et il fronça les sourcils avant de se retourner et de sourire. Il s’agissait de sa voisine la plus proche. Une adorable grand-mère qui l’invitait boire le café et elle aimait bien le voir de temps en temps et puis, elle prenait des nouvelles d’Alexis et de Martha également. Puis, demandant qui était la charmante jeune femme à ses côtés, il présenta Kate et il les laissa se parler un peu avant que la vieille dame les invite à venir chez elle dès qu’ils le voudraient. La saluant, il la laissa continuer ses courses et il sourit à sa partenaire, lui expliquant qu’elle avait été la première voisine qui l’avait accueillit et qu’elle avait toujours été adorable et qu’elle avait été bien la seule à ne pas le juger comme le fait la presse.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 8 Mar - 2:15

Le côté bossy de la détective était toujours présent alors c'est surement pour ça que Castle accepta de ne pas conduire - en même temps il devait avoir l'habitude -. Elle partit se préparer pendant que l'écrivain enfilait ses chaussures et rassemblait les différents éléments dont ils avaient besoin. Elle revint rapidement, pour ne pas que son homme ne lui vole sa place derrière le volant et enfila des chaussures simples mais adorable qu'elle avait acheté dans un petit magasin près du loft. Encore un truc qui lui avait couté cher, depuis qu'elle sortait avec un riche, ses gouts avaient évolué, mais pas son portefeuille. Elle faisait attention, avait des coups de cœurs par ci par là et essayait de ne pas céder à chaque fois.
La brunette conduisit pendant que son homme - un peu distrait - lui donnait des indications pour ne pas qu'elle les emmène dans un trou perdu. Ils arrivèrent enfin et elle fit vite le tour pour le rejoindre et lui voler sa main. Ce n'était pas son monde, il n'y avait que des belles voitures, que des gens riches... son New York lui manquait un peu. S'accrochant de plus belle à son partenaire, elle entra avec lui dans le supermarché et entrouvrit sa veste pour ne pas mourir de chaud.
Le jeune couple marchait entre les rayons, remplissant doucement les paniers - Kate les vidait car Castle n'y mettait que des cochonneries - lorsque quelqu'un appela après l'écrivain. Il se retourna et elle allait continuer en croyant à un fan, mais non, c'était une amie du jeune homme. Beckett se replaça près de son fiancé pour pouvoir se présenter à la vieille dame, celle ci était vraiment gentille. Elles parlèrent un peu avant que la détective ne lui promette de passer prendre le café avant de retourner New York. S'éloignant, Castle lui expliqua comment il la connaissait et elle sourit.

« C'est peut être parce qu'elle n'a jamais vu tes fesses nues en page 6. Avec ça, moi, la presse je la croit lorsqu'elle dit que je suis une chanceuse. »

La jeune femme faisait allusion à l'article qui avait été publié une semaine plus tôt. Une belle photo du postérieur du jeune homme - datant d'il y a quelques années - et un petit mot qui disait qu'elle était maintenant l'unique chanceuse à pouvoir mater ça. Fin, elle rigolait là, mais lorsqu'Alexis lui avait apporté le magasine et qu'elle avait vu ça, elle avait rougi avant de s'excuser mille fois auprès de la rouquine - qui aurait préféré être tenu à des kilomètres de la photo du postérieur de son père -.
La brunette donna une petite claque sur les fesses de son homme avant de lui reprendre la main pour aller chercher des produits plus importants que le chocolats et les bonbons. Il n'avait pas l'air d'être un grand fan des fruits et légumes - du moins pas autant qu'elle - alors elle le laissa choisir la plupart, se réservant quand même le droit d'ajouter une tonne de fraise et myrtille.

« Je te rejoins à la caisse, je dois aller prendre un truc. »

Kate l'embrassa rapidement avant de s'enfuir pour prendre encore deux trois trucs dans le magasin - tous au même rayon -. Elle n'avait pas oublié leurs ébats du matin, la passion qui les avait rendu incapable de penser correctement et comme des adultes responsables. Du coup elle pensait pour eux, pour les prochaines fois et elle choisit quelques boites de préservatifs - qu'elle pensait intéressante - qu'elle poserait un peu partout dans la maison. Alors qu'elle allait quitter le rayon avec ses trois boites sous le bras, une voie familière l'interpela et elle se retourna pour voir la vieille dame qui lui souriait. Celle ci lui montra la page 6 du magasine qu'elle avait apparemment dans l'intention d'acheter.

« Page 6. »

La brunette décolla rapidement pour rejoindre son petit ami avec des joues rouges, si rouges qu'elle avait l'impression d'être en feux. Mais comme par hasard, il avait choisit la queue la plus longue et était en train de taper la discute avec tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 8 Mar - 10:15

    Faire des courses n’était pas intéressants pour tout le monde. Certains trouvaient ça agréable et d’autres prenaient ça pour une corvée. Mais apparemment la jeune femme était d’accord d’aller avec lui. Se retrouvant donc du côté passager de la voiture, il indiqua le chemin à sa partenaire qui les amena à destination. Appréciant la main de la jeune femme dans la sienne, ils entrèrent dans le lieu et commencèrent à faire des courses, de quoi tenir pour leur week-end. Il prenait principalement des bonbons et des cochonneries, mais il savait qu’il en aurait besoin si jamais il se mettait à écrire. C’est alors qu’il entendit son prénom et qu’il retourna pour voir une vieille dame qui n’était autre que sa voisine la plus proche. Souriant, il lui parla et présenta également sa partenaire. Les regardant parler, il sourit et il sourit encore plus aux propos que tint par la suite Kate.

    J’ai des fesses de rêve, je sais.

    Il se souvenait également de la tête d’Alexis quand elle avait découvert la photo. Heureusement cette fois là, personne de son école n’avait donné de numéro de téléphone. C’était mieux comme ça, parce qu’il se souvenait encore de la fois où il avait été dans le journal et qu’il y avait un article sur lui et sur le fait qu’il était sans doute avec Beckett. Elle lui avait clairement fait comprendre son point de vue et surtout, il avait reçu de la part de la prof d’allemand, d’une amie d’Alexis et de la directrice, des numéros de téléphone, avant de finir par aller dîner avec miss célibataire numéro trois et finalement se retrouver à enquêter, pour finir la soirée chez Remy’s avec Kate. La soirée s’était donc bien terminée, mais ça n’était pas une raison. Bref, arrivant au rayon des fruits et légumes, il la laissa s’occuper des légumes et partit prendre des fruits. Bananes, pommes et kiwi pour lui. La voyant alors prendre fraises et myrtilles. Puis, l’écoutant lui dire qu’elle le verrait à la caisse, il partit donc dans cette direction, avant de passer prendre un peu de café, il n’était pas certain d’en avoir assez. Une fois aux caisses, il soupira et prit place à une d’elle, avant de voir son voisin de devant lui sourire et il comprit que c’était partit. Signant quelques autographes, il soupirait, n’ayant pas envie de faire de promo ou quoi que ce soit d’autre aujourd’hui. Puis, il se retrouva enfin seul, mais toujours pas de Kate. Regardant autour de lui, il ne l’a vit pas et soupira avant d’avancer à nouveau. Il y a avait une personne qui payait et une qui attendait pour passer et enfin lui. Le nombre s’était réduit et du coup, il attendait son tour, mais surtout que sa partenaire n’arrive.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 8 Mar - 11:05

Kate était revenue juste à temps pour le voir attendre au caisse, le pauvre paraissait impatient de quitter les lieux. Les choses ne s'arrangèrent pas lorsqu'elle arriva près de lui et déposa les quelques boites qu'elle voulait acheter, les regards se tournèrent vers eux. Les gens commençaient déjà à parler, la détective avait presque l'impression qu'ils attendaient d'eux d'être des saints - ce qu'elle ne serait jamais avec lui -. Ils étaient adultes et assez responsable pour agir de la sorte.

« C'est toujours comme ça ? Parce que si c'est le cas, la prochaine fois j'envoie un uniforme pour faire ce genre d'achat. »

Elle ne le ferait pas, elle avait bien trop de respect pour les flics en uniforme, mais elle ferait en sorte d'y aller seule - personne ne la reconnaissait vraiment sans l'écrivain à son bras -. La jeune femme attendit patiemment en discutant avec son homme et quand arriva le moment de payer, elle dégaina sa carte bleue plus vite que lui. Après tout, elle allait consommer la plupart de leurs achats et pour une fois elle pouvait participer, mettre de l'argent dans les courses... La caissière les laissa partir non sans mater le corps du jeune homme, ce qui mit en rogne Beck. Elle aurait pu retourner la voir et lui passer un savon, mais elle préféra lui lancer un regard noir tout en attrapant le bras de son partenaire pour le ramener contre elle.

« Tu sais ce qu'il manque vraiment ici... Un endroit vide de monde, un endroit où tu peux t'assoir, regarder le paysage et être tranquille... un endroit où je pourrais être avec toi sans personne... »

C'était peut être une demande étrange, mais Kate aimait ce genre d'endroit reculer où elle pouvait se ressourcer. A New York elle pouvait se réfugier à Centra Park où dans une pizzeria perdue au milieu de Manhattan, mais ici... C'était un peu comme s'il y avait quelqu'un sur chaque centimètre carré de territoire.

« Si tu me trouves ça, tu feras de moi la femme la plus heureuse, parce que franchement tous ses regards, c'est pesant. Je pensais qu'on les avaient laissé à New York, derrière nous pour le weekend. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 8 Mar - 13:48

    Attendant son tour et que sa partenaire reviennent ravie de la voir près de lui et surtout, il sourit à son achat. Il ne dit rien, mais leva les yeux au ciel quand les gens se mirent à parler. Regardant sa partenaire, plus que surprit, il espérait qu’elle ne le ferait pas. En tout cas, il penserait à en amener avec lui la prochaine fois, mais surtout à les ranger si jamais Alexis venaient à aller à la maison des Hamptons sans lui. Il ne voulait pas que sa fille tombe là-dessus, même si elle se doutait que Kate et lui ne faisaient pas des mots croisés toutes la journée. Discutant ensuite ensemble, elle fut plus rapide pour sortir de quoi payer et même s’il n’était pas d’accord, il savait aussi le pourquoi de son geste. La laissant donc faire, il sourit en voyant le regard qu’elle lançait à la caissière. La laissant à ses côtés et attraper son bras, il garda les courses dans son autre main, dans le sac et il avança à ses côtés, tout en l’écoutant parler.

    Tu sais, dire officiellement qu’on est fiancés, ferait de toi la femme qui n’aurait pas à froncer les sourcils à tout bout de champ, même si j’aime beaucoup cette ride qui se forme entre tes yeux.

    Riant, il sentit un coup sur son torse et la regarda avant de l’écouter ensuite lui parler d’un endroit où ils pourraient être rien que tout les deux et il eu une idée. Se stoppant d’abord, il vint l’embrasser Il entendait les murmures, mais il s’en fichait bien. Puis, il passa son bras autour des hanches de Kate et avança à ses côtés pour ensuite lui demander quelque chose.

    Tu as des vêtements chauds ? Si oui, j’ai une idée pour l’endroit tranquille où on sera rien que tout les deux.

    Souriant en coin, il devait pour ça se rendre chez un de ses voisins, en fait chez la dame avec qui ils avaient parlé, pour voir le mari cde cette dernière. Arrivant à la voiture, il laissa la jeune femme l’ouvrir et il mit le sac à l’arrière pour venir côté passager.

    Je m’occuperai de ton endroit tranquille, pour être seuls, après t’avoir montré la maison.

    Il était en train de tout mettre au point dans son esprit, du coup il savait aussi que la jeune femme devait se demander où est-ce qu’il pourrait bien lui trouver un endroit sans personne.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 8 Mar - 20:16

Kate tentait de se faire à la notoriété de son petit ami et ça voulait dire pleins de choses. Elle devait supporter les rumeurs, les photos dans les magasines, les regards lourds... si ça n'avait pas été pour eux, elle aurait vite pété les plombs. Elle se rapprocha de lui et l'embrassa sur la joue pour le distraire et pouvoir payer avant lui - ce qui fonctionna -. Par la suite, ils sortirent du magasin et Castle la taquina. Elle n'avait aucune ride de contrariété, ou aucune autre d'ailleurs... C'était méchant de lui dire cela et il reçut une tape et un tirage de langue enfantin.

« Je dois juste le dire à quelques personnes avant que tu puisses balancer ça à la presse. »

La brunette avait eu la chance de rencontrer deux trois personnes depuis qu'elle sortait avec un écrivain, dont Heidi Klum. Ouais, Heidi Klum. Elle ne savait même pas que son homme la connaissait, mais elle aurait du s'en douter. Bref, elle avait pu parlé un peu avec celle ci et avait vite compris que rien n'arrêterait la presse, que si elle n'avait rien se mettre sous la dent, ils inventeraient. Elle, discrète, se retrouvait sur la place publique.
Beck évoqua l'idée de se retrouver dans un endroit à l'écart de tout et les méninges de Rick se mirent en marchent. Elle reçut un baiser, puis il la prit par les hanches et la poussa presque à la voiture. Il avait une idée, elle aurait pu le jurer alors elle le conduisit à la maison et attendit une fois qu'ils furent à l'intérieur. Fin après avoir tout rangé.

« Fais moi vite visiter parce que je n'aime pas les surprises. »

La jeune femme se servit un verre d'eau avant d'aller s'allonger sur le canapé en attendant que le prince charmant de soit près. Un peu tenté de commencer la visite sans lui, elle attendit qu'il tourne le dos pour filer dans la première pièce qu'elle vit. Le bureau de l'écrivain. Elle entra dans le temple et se figea en regardant l'endroit, elle ne savait pas ou plutôt ne se doutait pas qu'il pouvait avoir besoin de tout ça pour écrire. S'approchant d'un écran tactile, elle l'alluma pensant voir la prochain intrigue de Nikki Heat, mais elle tomba sur une autre chose. Une bombe et elle ne sut comment réagir en voyant cela, elle avait besoin de temps. Éteignant précipitamment l'écran, elle retourna au salon en ayant le ventre noué. Qu'avait pensé Castle pour faire ça ? Il voulait l'aider, mais...
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 8 Mar - 20:54

    Surprit par les propos de la jeune femme, il devait avouer qu’il ne s’attendait pas à ce qu’elle accepte d’en parler à la presse. Mais ça lui faisait plaisir qu’elle y pense au moins. De son côté, il pensa au fait qu’il devrait appeler Paula. Son agent pourrait les aider à calmer la presse et Paula était bien la seule en qui il avait une totale confiance, bien plus qu’en Gina et ce depuis des années. Bref, se retrouvant finalement dans la maison, Rick alla ranger les affaires et sourit à sa partenaire qui voulait vite sa surprise. Cependant, il n’eu pas le temps de commencer à lui faire visiter les lieux que son portable sonna. Voyant le nom d’Alexis, il décrocha rapidement et parla avec elle. Il était concentré sur la conversation, du coup il ne vit pas Kate partir. Ecoutant sa fille lui parler d’une soirée, il soupirait, tentant de tout comprendre, vu le débit rapide de parole de l’adolescente. Puis, il la coupa et leva une main, même si elle ne pouvait pas le voir. La jeune fille se reprit et expliqua les choses plus calmement. Ecoutant avec attention, il hocha la tête avant de lui dire que la soirée lui semblait correcte et surtout que les parents du jeune qui invitait ne serait pas loin. Bref, parfait. Souriant, il raccrocha et se tourna vers Kate qui était dans le salon.

    Alexis t’embrasse.

    Restant debout près du canapé, il garda son sourire.

    Prête pour la visite ?

    Au vu du fait qu’elle ne bougeait pas, apparemment non. Fronçant les sourcils, il s’installa sur le canapé à côté d’elle et il hausa un sourcil pour la regarder.

    Kate, ça va ?




Désolé c'est super court
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 8 Mar - 21:17

La jeune femme aurait voulu faire marche arrière, ne jamais voir ce qu'il y avait dans cette pièce et pourtant. Le fait qu'il enquête sur le meurtre de sa mère n'était pas nouveau, elle s'en doutait, mais qu'il soit arrivé si loin sans rien lui dire... Elle se sentait trahie et excitée en même temps, elle voulait le serrer dans ses bras et le gifler, elle voulait s'enfuir le temps que ses émotions retombent comme un soufflé. Kate n'eut pas cette chance, car l'écrivain raccrocha et s'avança vers elle pour la faire visiter. Ne la voyant pas répondre, il s'inquiéta un peu et se rapprocha d'elle. En conséquence, la brunette se força à redescendre sur terre pour accuser la réalité.

« Pourquoi tu ne m'en as pas parlé ? Je suis flic, j'aurais pu aider à suivre les nouvelles pistes. J'en suis capable. »

Après avoir balancé ça au beau milieu de nul part, elle s'excusa et sortit sur la terrasse donnant sur l'arrière de la maison. Elle avait besoin d'air. Les faits étaient lourds, Castle n'aurait jamais du lui cacher ça, mais il voulait la protéger, elle le savait... Elle s'en voulait d'être ce qu'elle était en ce moment, elle était exactement la femme qu'il avait voulu éviter de voir apparaitre, la fragile et triste, Rick avait fait ça pour elle.
Sentant le froid l'envahir, une série d'éternuement vint troubler le silence, mais pour le moment personne ne venait troubler sa solitude. Peut être qu'il lui en voulait aussi d'avoir été fouillé dans son bureau, peut être qu'il était aussi en train de faire la tête dans son bureau... Réalisant cela, et aussi à cause du froid, elle retourna à l'intérieur et partit à la recherche de son homme. Elle le trouva, il n'avait pas été loin et tout en laissant une certaine distance elle se mit à parler.

« Je suis désolée, je n'aurais pas du aller fouiller dans tes affaires. »

Beckett s'assit derrière le comptoir sur un des grands tabouret et le regarda. Parfois elle se demandait comment il arrivait à la supporter avec ses humeurs en montagnes russes. Ce n'était pas la vraie Kate Beckett, pas celle qu'il connaissait, car c’était grandement du aux médicaments qu'elle prenait, surtout au anti dépresseur et autre calmants qui devait la protéger du monde extérieur... Elle n'en avait pas vraiment besoin, elle avait son homme et pourtant elle les prenait toujours de peur de se faire attaquer à nouveau. C'était surement le but de ces cachets, vous rendre parano pour aider l'addiction à s'installer. Elle n'était certes pas une addict, mais parfois elle voyait bien que la ligne était fie entre patiente et addict.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 8 Mar - 21:37

    Après avoir raccroché son portable, il alla vers sa partenaire, lui proposant de visiter la maison, mais comme elle ne réagissait pas, il fut surprit. Demandant si tout allait bien, il se crispa à sa réponse. La voyant alors sortir, il fonça vers son bureau et appuya sur l’écran de la télévision qui lui montra le tout. Il n’avait pas pensé à tout effacer ici ou à mettre un mot de passe. Soupirant, il fronça les sourcils et repartit dans le salon. Il passa par là où était la jeune femme, mais il n’alla pas vers elle. Il savait qu’elle ne voudrait pas le voir, pas tout de suite en tout cas. Ca n’allait pas apporter de discussions constructives. Enfin, lui voyait les choses ainsi. Il voyait plutôt les choses mal se terminer. Se postant devant la fenêtre près de la porte d’entrée, il soupira à nouveau. Croisant les bras, il fixa un point au loin. Il savait qu’il aurait dû lui en parler. Il lui avait même faire comprendre qu’elle ne devait pas s’occuper de cela seule et pas tout de suite. Cependant, il avait fait ses recherches de son côté et il avait même eu un appel d’un homme qui savait apparemment beaucoup de choses, mais qui ne voulait pas lui en parler. Il lui avait juste dit de ne pas en parler à Kate et surtout de la protéger. Entendant la voix de Kate, il ferma les yeux et se retourna à son tour.

    Je ne t’en veux pas.

    S’avançant, il prit place à son tour sur un des tabourets, mais laissant un peu de distance, en partie pour ne pas se prendre une gifle.

    Je ne voulais pas t’en parler pour l’instant. J’ai trouvé des pistes, mais rien de concluant et je voulais continuer tant que je n’aurai rien de pertinent. Mais le jour où j’aurai trouvé quelque chose de vraiment important, je t’en aurais parlé.

    Il savait qu’elle pouvait le prendre mal, mais il voulait expliquer le pourquoi de ses actions. Il se souvenait encore de la fois où elle lui avait parlé de la mort de sa mère et que Esposito lui avait donné le dossier. A chaque fois qu’il y avait une nouveauté ils en parlaient, mais cette fois-ci, il avait avancé seul. Fixant la jeune femme, il ne savait pas comment elle allait prendre tout ça.

    Si tu préfères repartir pour New-York seule, je comprendrai.

    Ca n’était pas du tout ce qu’il voulait, parce qu’il voulait vivre son week-end avec elle, ma pouvait en effet comprendre son envie de s’éloigner de lui pendant un temps. En espérant que ça ne serait pas pour toujours.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Ven 9 Mar - 10:54

Les sentiments qu'avaient la brunette dans la poitrine étaient durs à avaler. Elle n'y arrivait d'ailleurs pas, c'est pour cela qu'elle se tourna vers Castle, car même s'il était la source, il était aussi l'homme qu'elle aimait. Retournant à l'intérieur, elle s'assit près de lui pour s'excuser. Puis il s'excusa et tout devint mielleux pour finalement atterrir à une proposition qu'elle entendait souvent. Fin à chaque fois qu'ils se prenaient la tête - c'était plus une impression qu'un fait -. Kate souffla fort avant de le regarder dans les yeux, lui passant tout son mécontentement.

« Arrête de me repousser, c'est encore pire que de savoir que tu as enquêté sur ma mère sans me prévenir. »

Elle détestait vraiment qu'il pense pouvoir la renvoyer à New York si facilement, qu'elle ne l'aimait pas assez pour essayer de se battre pour eux. Beck pensait avoir montrer assez, elle s'était énormément ouverte ses dernières semaines.

« Tu devrais arrêter d'écrire les aventures de Nikki Heat et prendre cinq minutes pour t'écrire un mémo qui dit que ta fiancée t'aime. Qu'elle n'a pas dit oui uniquement pour tes beaux yeux. »

Soit il reprendrait la page 6 pour la taquiner, soit il enchainerait en s'excusant et à vrai dire, elle avait besoin de rire, alors elle espérait qu'il ferait le bon choix. La brunette se passa une main dans les cheveux avant de se lever, elle s'excusa de quitter la conversation comme ça, mais elle pouvait voir que le café était prêt et elle en avait besoin. Elle se servit et croisa le regard de son homme, qui lui en demandait un, alors elle le fit avant d'ouvrir le tiroir magique et d'en sortir des cochonneries qu'elle lui tendit.

« Qu'est ce que tu as appris sur le meurtre de ma mère ? »

Buvant son café vitesse grand v, elle eut besoin de se retrouver près de Castle, alors elle alla se caler contre lui malgré sa petite colère qui était toujours là. Rien que sa présence l'apaisa et elle posa sa tête sur son épaule, oubliant un peu le reste pour se focaliser sur lui.

« Je t'aime. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Ven 9 Mar - 12:14

    Il n’avait pas imaginé que les choses tourneraient ainsi. Cependant, le mal était fait et il devait faire avec. Se retrouvant face à sa partenaire, il lui expliqua le pourquoi de son comportement et de son silence, avant de comprendre le fait qu’elle puisse vouloir partir et s’éloigner de lui un moment. Baissant la tête à ce qu’elle disait, il ne savait pas vraiment comment réagir. A vrai dire, il ne s’était pas du tout préparé à faire cette situation, pensant avoir le temps de découvrir plus de pistes. Relevant alors la tête, il l’écouta parler et se mit à sourire en coin.

    C’est vrai que tu as dit oui pour mon corps entier, surtout quand tu m’enlèves mon caleçon tous les soirs.

    Souriant, il ne savait pas si vraiment le moment de parler ainsi, mais il n’avait pas pû s’en empêcher. Du coup, il fixa sa partenaire et la regarda aller se servir un café. Lui en demandant un, il sourit, la remerciant et attrapa le paquet de cochonneries. Piquant dedans, il l’écouta parler.

    Peu de choses. Mais apparemment son meurtre n’est vraiment pas dû au hasard.

    Puis, appréciant sa venue dans ses bras, il soupir doucement, appréciant sa présence près de lui.

    Je t’aime aussi.

    L’embrassant, il lui prit la main et la fit venir avec lui dans le bureau. Appuyant sur l’écran, il s’installa sur un fauteuil, télécommande en main pour la faire venir sur se genoux et lui montrer le peu de choses qu’il avait réussit à rassembler. Au bout d’une demi heure d’expliqua il la regarda, voulant savoir si elle comptait lui dire de continuer ou s’il devait faire comme elle et mettre ça de côté pour un temps. Cependant, il ne lui parla pas de l’homme qui lui avait passé un coup de fil, cette information, il préféra la garder pour lui.

    Est-ce que tu veux qu’on reste ici ou que je te montre ma surprise pour ton endroit calme et tranquille ?

    C’est vrai qu’elle avait voulue son endroit calme et il pouvait encore le faire, à elle de voir ce qu’elle voulait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 10 Mar - 8:10

Depuis qu'ils étaient un couple, Castle semblait s'être construit une barrière pour se protéger de sa compagne. Elle comprenait pourquoi il faisait ça, mais ne la supportait plus autant qu'au début. Kate avait l'impression de lui avoir assez prouvé qu'elle l'aimait, qu'elle pouvait être quelqu'un de stable pour lui. C'était frustrant et blessant, mais elle n'arrivait pas à lui faire remarquer - du moins pas assez clairement pour qu'il arrête -. Encore une fois, il avait détourner ses paroles en bêtises pour adoucir la situation,c'est vrai que c'était la meilleures des solutions pour eux, mais ça ne les faisaient pas avancer. Cependant, elle ne voulait pas créer de conflit et alla dans son sens.

« Je ne le ferais plus. »

Dit elle pour répondre à sa pseudo taquinerie. S'il croyait que son corps de dieu l'avait fait dire oui, il se plantait, si elle devait le faire dormir habillé pour lui prouver, elle le ferait... Beck partit faire du café et en ramena à son partenaire en lui offrant un paquet de bonbons - comme pour enterrer a hache de guerre -. Il accepta et la laissa se placer dans ses bras pour une étreinte rapide qui lui redonna un petit sourire. Malheureusement, il décida de bouger pour lui montrer l'évolution de l'enquête de sa mère dans le bureau et elle perdit la tiédeur de son amant. La brunette suivit le mouvement et avant qu'elle ne puisse dire quoi que se soit d'autre, elle se retrouvait assise sur les genoux de Castle. Le jeune homme prit le temps de lui expliquer tout ce qu'il avait trouvé, les nouvelles pistes et celles sans fins. Elle se retrouva hypnotisée par l'écran, elle en voulait plus et lorsqu'il proposa de partir, elle beuga.

« Pas tout de suite... Je... Je vais rester un peu ici. »

Sa voie semblait vide. La belle se leva de son confortable coussin vivant et s'approcha de l'écran pour étudier tout ce que Rick avait recueillis. Il était arrivé bien plus loin qu'elle, il la surprendrait toujours. Observant de longues minutes le cas de Johanna elle percutta que c'était mauvais pour elle, qu'on l'avait descendu pour ça, qu'elle devait prendre ça doucement et très sérieusement... Pas maintenant, pas tout de suite. Elle n'était pas prête.

« Tu veux toujours me montrer ta surprise ? »

Lui demanda-t-elle en se tournant vers lui. Elle était un peu curieuse malgré qu'elle n'aime pas vraiment les surprises. Mais avant même qu'il n'ai répondu quoi que ce soit, elle lui vola le paquet de bonbons qu'il avait dans les mains avant de lui arracher le monstre vert qu'il tenait dans sa main avec ses dents.

« Arrête de manger ces cochonneries. Je ne veux pas que notre bébé naisse vert et acidulé. »

Elle mâchouillait le bonbon qui était si acide que son visage se contracta comme celui d'un bébé goutant du citron. Kate était adorable, mais très sérieuse, son Castle devait manger mieux, et elle allait lui apprendre. Elle voulait qu'il puisse vivre longtemps et en bonne santé pour pouvoir son fils/sa fille grandir et sa rouquine aller à l'université... Il avait encore tant de chose à faire et ce n'est pas avec des bonbons pleins de mauvaises choses qu'il le ferait.

« Je ne sais même pas pourquoi je t'ai laissé acheter ça. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 10 Mar - 14:32

    Les différentes relations qu’il avait eu, avait toujours mit Rick sur la défensive. Il avait cette forme de carapace qui ne le quittait pas et qui s’ouvrait trop parfois. C’était le cas avec Kate. Elle l’avait tellement repoussé, qu’il ne savait pas toujours comment prendre les choses et surtout face à la mort de sa mère. C’était lui qui avait ré ouvert le dossier, c’est lui qui avait remit tout ça sur la table et c’était de sa faute si les choses avaient été aussi loin. Du coup, il se protégeait, mais il préféra également utiliser l’humour et il fit une grimace à sa partenaire. Il enlèverait son caleçon seul du coup. Bref, quand elle lui demanda ce qu’il avait trouvé, il l’amena avec lui dans son bureau. Il n’avait évidemment pas oublié le paquet de bonbons qu’elle lui avait donné juste avant. Une fois dans le bureau, il la fit venir contre lui et il lui expliqua étapes par étapes tout ce qu’il avait trouvé. Une fois que ce fut fait, il lui proposa de mettre en place sa surprise si elle le voulait toujours. L’écoutant dire non, il la regarda se lever pour aller vers l’écran. Mangeant encore des bonbons, il s’amusa même à en lancer en l’air pour tenter de les rattraper dans sa bouche. En loupant deux, il mangea alors normalement avant que la jeune femme lui demande pour la surprise et qu’elle lui pique les bonbons. Il ouvrit la bouche en fronçant les sourcils et soupira. Mais, il ne pû s’empêcher de rire à sa remarque sur l’état physique d’un futur enfant.

    Je mangeai pire avant la naissance d’Alexis et elle est tout à fait humaine et équilibré, donc ça devrait aller.

    Souriant, il voyait qu’elle ne semblait pas vouloir lâcher le paquet, du coup il soupira doucement et l’écouta reprendre la parole.

    Parce que je suis très doué en persuasion.

    Il haussa les sourcils.

    Et aussi parce que sinon je ne serai pas sortit du magasin sans.

    C’était sans doute plus pour ça d’ailleurs. Cependant, il se leva du fauteuil et se mit face à elle.

    Pour que ma surprise fonctionne, il faut que tu ailles préparer des vêtements chauds et de la nourriture.

    Il savait qu’au moins elle ne prendrait pas que des cochonneries à manger. Elle semblait hésitante, mais il lui sourit et elle sembla capituler. Du coup, il attrapa sa veste et fila chez les voisins alors qu’elle était à l’étage. Allant voir sa voisine, croisé pendant les courses, il parla avec son mari, pour savoir s’il avait toujours son bateau et il sourit, content de l’entendre dire oui. Le remerciant pour le près, il repartit dans sa maison et vit que Kate était prête et semblait surprise de le voir revenir dans la maison.

    Je conduis, tu ne discutes pas et tu me suis simplement.

    Attrapant sa main, il la fit sortir de la maison avec lui, la laissant s’installer dans la voiture, pendant qu’il mettait ce qu’elle avait prit pour eux derrière. Puis, prenant les commandes de la voiture, il sourit et sortit de la propriété pour partir vers Peconic Bay. Sur le chemin, il jetait des coups d’œil à sa partenaire qui devait chercher à savoir où il comptait l’emmener. Une fois arrivé sur le parking, il sorti la voiture et alla ouvrir la portière de sa partenaire. La laissant sortir, il alla prendre leurs affaires et sourit en la regardant.

    Peconic Bay, avec la mer à perte de vue et un bateau pour nous tout seul. On sera au calme, tranquille et loin de tout.

    Tournant la tête vers elle, il voulait savoir si ça lui allait ou alors si ça ne lui plaisait pas du tout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 10 Mar - 20:36

L'écrivain la faisait toujours sourire, il trouvait toujours les mots pour qu'elle soit amusée. Leur enfant ne serait pas vert et acidulé, il lui promettait, en lui donnant l'exemple d'Alexis... mais elle n'en était pas si sur. Après tout dès qu'il avait un moment il avalait un truc pleins de colorants. Le pire était que Castle lui avoua qu'il ne serait pas sorti du magasin sans les bonbons, qu'il lui aurait un caprice et elle ne put s'empêcher de rigoler, l'imaginant en action.

« Un vrai gamin. »

Kate reçut l'ordre d'aller s'habiller chaudement et de préparer un sac pour aller voir cet endroit surprise. Un peu ennuyée, mais surtout intriguée, elle se mit en route et ne l'entendit même pas quitter la maison. La belle s'équipa avant de prendre des vêtements chaud pour son homme et quelques couvertures. Elle hésita à rajouter des choses, mais elle se dit qu'ils ne risquaient pas d'avoir froid avec tout ce qu'elle avait déjà mis dans son sac. Redescendant, elle prépara de quoi grignoter - des cochonneries pour son homme, des fruits pour elle - et aussi des sandwichs rapides. La brunette rajouta un paquet de pop corn pour eux partager... juste parce qu'elle savait qu'il aimait ça. Après un moment Rick revint et la tira dans la voiture - qu'il voulait conduire - elle râla mais finit par le laisser faire. Son regard vaquait entre les panneaux routiers et son fiancé qui ne lâchait aucune informations. Elle en avait besoin et alors qu'elle allait lui demander, elle le fit se garer devant une baie magnifique. Quelques secondes plus tard il lui montrait un bateau;

« Waouh... Je ne savais pas que tu avais un bateau. »

Le regard de Beck brillait comme celui d'un enfant à Noël. Elle se retourna vers lui pour lui faire un baiser sur la joue avant de grimper à bord. Même si ça tanguait un peu - et que ce n'était pas ce qu'elle préférait quand elle était sur un bateau - elle souriait et invita Castle à la rejoindre rapidement pour pouvoir s'éloigner de tout. Elle l’appâta avec de la nourriture cosmique, mais il ne pouvait pas faire plus vite qu'il ne le faisait là. Comprenant qu'il fallait un certain temps pour mettre le bateau e route, elle entra das la petite cabine où elle mit leurs affaires aux bonnes places. La nourriture dans le frigo, les vêtements sur le lit... lit ? elle se demanda tout de suit comment un si petit bateau pouvait avoir un lit... peut être pas si petit le bateau.

« Je dois pas être la première à passer par là. »

Murmura-t-elle pour elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Revenir en haut Aller en bas

ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-