Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 3 Mar - 15:03

    Oh donc je suis un meilleur oreiller nu, c’est bon à savoir.

    Il sourit avant de se laisser embrasser et faire en sorte que la valise soit prête. Puis, ils partirent pour le stade. Là-bas, elle lui fit mettre une casquette, chose qu’il accepta. Après tout, il pouvait comprendre le pourquoi de la porter. Puis, il la suivit, accompagné par leur chauffeur. Arrivant par une autre porte que l’entrée principale, il apprécia de la voir sortir son badge d’un geste autoritaire et professionnel. La laissant placer le chauffeur, elle l’amena ensuite plus loin et il regarda sa place avant de sentir les boissons et nourritures autour, ce qui amena le réveil de son ventre. Appréciant qu’elle accepte de la nourriture avec eux, il compta sur ses doigts tout ce qu’il aimerait. Seulement, elle finit par le stopper et il accepta ce qu’elle proposait. Il savait qu’il n’aurait pas le choix de toute façon et s’il mangeait trop il serait malade ce qui n’était clairement pas la chose à faire.

    La regardant partir, il sourit et regarda autour de lui. N’ayant pas l’habitude de tout cela, il était comme un gamin qui découvrait un environnement neuf. Souriant, il regardait partout, avant qu’une personne ne le fixe. Fronçant les sourcils, il vit la personne sourire et il se retourna mais entendit alors son nom prononcé. Flut ! Se retrouvant avec du monde autour de lui, il commença à signer quelques autographes, mais il essayait surtout de faire partir les gens avant que Kate n’arrive, mais ça ne marcha pas du tout. Elle revenait déjà et elle fit comprendre, en posant sa main sur la cuisse de l’écrivain, qu’il n’était pas libre. Souriant, il apprécia sa possessivité sur lui et il soupira doucement. Puis, il fit une grimace à ses propos et il mit sa casquette à l’envers, laissant la visière derrière.

    Je regardais seulement autour de moi et une personne m’a reconnu, j’y peux rien moi.

    Il haussa les épaules, avant de sourire et de venir embrasser la jeune femme.

    Désolé, mais je ne suis qu’à toi ce soir et tout ce week-end.

    Souriant de plus belle, il l’embrassa à nouveau avant d’entendre les cris des personnes autour, vu que la partie commençait. Attrapant la bouteille d’eau, il en but tout en regardant le match aux côtés de sa partenaire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 3 Mar - 15:29

Kate avait laissé son petit ami quelques minutes pour aller lui chercher à manger, en lui laissant pour seule consigne de se faire discret. Il n'y arriva pas, à tel point que lorsqu'elle revint près de lui, elle dut jouer de coudes pour réussir à s'assoir de nouveaux à ses côtés. Elle le taquina, il n'était pas bon sous couverture, c'était un de ses petits défauts, mais elle s'en moquait, il n'en avait pas besoin. Après tout, depuis qu'elle avait posé sa main sur sa cuisse, plus personne n'était venu les embêter.

« Je te charrie. Tu es un fiancé fantastique sous couverture ou pas. »

Dit elle en lui souriant sincèrement et de s'approcher pour quémander un baiser. Elle l'eut et le match commença... Beck se transforma en monstre, elle criait sur les joueurs à chaque fautes, hurlait à chaques points les rapprochant de la victoire, elle était fan. Fière de son équipe après la premier temps de jeu, elle se détendit en s'installant mieux dans son siège, mais elle n'eut pas un long moment de paix. La kiss cam la fit apparaitre à l'écran, pas avec Castle, mais son autre voisin, un petit garçon d'une dizaine d'année. Elle embrassa l'enfant sur la joue avant de se précipiter vers l'oreille de son homme.

« Je t'aime. »

Alors qu'elle se croyait sauvé, elle apparut encore et Rick avec alors ils échangèrent un petit smack qui fut suivi d'un grand ohhh de déception des fans qui attendaient surement plus. La détective ne se força pas à faire plus en face de cette caméras, mais lorsque le film fut coupé pour retrouver le match, elle attrapa la chemise de son homme et le tira vers elle pour un vrai baiser.

« Si tu t'ennuie dit le moi et on prendra la route de suite, je veux juste que tu te sentes à l'aise ici... parce que si l'on a un petit garçon, il aimera le baseball. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 3 Mar - 15:41

    Il aimait les compliments de la jeune femme et il haussa les sourcils quand elle parla de la partie sous couverture, sachant qu’elle comprendrait qu’il faisait alors allusion au sexe. Puis, le match commença et Castle se retrouva à être le seul à ne rien dire. Puis, tournant la tête vers sa partenaire, il la vit qui était très concentré dans le match et qui n’hésitait pas à s’exprimer. Il se mit à sourire ne l’ayant jamais vu ainsi, mais c’était bon à savoir. Elle était passionnée et il aimait la voir ainsi. Regardant les gens autour de lui, il se concentra ensuite sur le match et serrait les poings quand l’équipe non soutenue marquait les points. Il grimaçait également, mais il était moins expressif que sa partenaire. Puis, la pause arriva et il vit la jeune femme se détendre. Souriant, il la vit alors à l’écran et il sourit. Seulement, la caméra avait visé le petit garçon qui était à côté d’elle et il sourit en la voyant l’embrasser. Puis, il l’écouta parler à son oreille et il se mit à sourire avant que la caméra ne tombe sur eux. Elle l’embrassa légèrement et il rit quand le public fut déçu. Finalement, les écrans montrèrent les meilleurs moments du match et l’écrivain se retrouva embrassé par sa compagne. En profitant pleinement, il soupira quand elle reprit la parole.

    Oh une petite fille aussi je suppose.

    Il haussa un sourcil en souriant.

    Non ça va. A vrai dire j’apprend beaucoup de chose et surtout sur toi et ton attitude pendant un match.

    Ca n’était pas une critique, au contraire, c’était très instructif et il aimait la voir dans ces moments. Embrassant la jeune femme, il prit son temps avant que le match ne reprenne. Du coup, il se concentra dessus, avalant par la même occasion un hot dog. Finalement, l’écrivain se retrouva à lui aussi crier et être vraiment dans le match. C’était agréable, non seulement de soutenir le match et une équipe mais c’était bien plus animé que dans le carré VIP. Même s’il y avait des commentaires, c’était beaucoup moins animé et agréable.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 3 Mar - 20:40

Kate redoutait les kiss cam depuis toujours, elle n'était pas le type de femme qui aimait afficher son affection devant autant de monde. Aujourd'hui elle y avait eu droit par deux fois et elle ne posa que des petits bisous face à la caméra, ce n'est que lorsqu'elle fut hors de l'écran qu'elle attira son petit ami contre elle pour un baiser passionné. Les fans qui avaient râlé auparavant purent avoir leurs doses de gossip, surtout ceux qui virent la bague qu'elle portait - fin ceux qui n'était pas trop loin d'eux -.
Les meilleurs moments du match étaient diffusés pendant que les équipes se reposaient, et la détective en profita pour faire un tour au stand de hot dog où elle en prit pour son petit ami - elle avait quelques peu grignoté... dévoré, le premier -. Revenant près de lui, elle le lui donna et presque naturellement et sans question elle posa sa tête sur son épaule. Elle était un peu fatiguée de sa journée, mais elle pourrait dormir dans la voiture, surtout qu'elle oublia tout lorsque le match repris.
L'écrivain semblait aimer et elle préféra lui demander de vive voie, juste au cas ou... Il lui sourit et elle rajouta un petit quelque chose qui le fit tilter. La belle y répondit avec un petit sourire, mais rapidement elle se rendit compte que prévoir jusqu'au sport que ferait ses enfants étaient un peu bizarre... l'était ce vraiment ? Non ! Elle voulait que son fils fasse du baseball et s'il aimait ça, il en ferait.

« Non, si on a une fille elle jouera au volley. »

Rick était plus un papa poule pour un petite princesse alors qu'elle aurait souhaité un petit garçon pour lui apprendre à être dur. Ils n'y avaient cependant pas de moyen de choisir et ils feraient avec quoi qu'il arrive. Kate espérait toujours avoir un petit Castle dans les bras un jour et si sa venait à être une petite Beck... ben elle ne tenterai pas d'avoir un deuxième bébé pour obtenir son objectif, non, elle aimerait sa princesse avec son chéri et ferait en sorte d'être une bonne mère - exemple - pour sa fille.
Le match reprit mais cette fois elle n'était plus la seule à réagir au jeu, Castle s'y était mis et elle se mit à sourire en le regardant. On aurait dit un gamin après avoir mangé trop de sucre. Il était content, puis agacé, frustré et joyeux. Il était au final un très bon supporter et elle se promit de revenir ici au moins une fois tous les quelques mois.

« Tu es parfait. »

Le match n'était pas finis, il restait quelques minutes à jouer et pourtant elle le fit se lever et quitter les gradins. Lui prenant du pop corn au passage, comme promis, elle l'emmena au niveau de la où ils avaient laissé le chauffeur. La brunette parla avec celui ci, il la remerciait beaucoup parce que c'était la première fois qu'il voyait un match d'aussi près, mais ce n'était rien, après tout il allait conduire de longues heures.
Le son annonça la fin du match puis tout le stade se souleva pour fêter la victoire de l'équipe de New York. Kate était prête à y aller quand les joueurs commencèrent à quitter le terrain et que l'un d'entre eux reconnaisse Castle - et ils semblaient être plus que des connaissances -. Son cœur s'arrêta lorsque son joueur favori de tous les temps vint serrer la main de son partenaire... Elle était presque sure qu'on pouvait voir des étoiles dans ses yeux, mais elle était incapable de sortir un mot. Puis alors qu'elle croyait qu'elle aurait un peu de temps pour se remettre, un deuxième débarqua et presque toute l'équipe se retrouva là. Il allait falloir qu'elle demande à Castle comment il les connaissait et pourquoi ne pas lui avoir dit, même s'il ne les connaissaient probablement pas sur un terrain.

« Waou... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 3 Mar - 21:08

    L’écrivain adorait quand sa partenaire l’attrapait par le col pour l’embrasser. Du coup, il se laissait faire à chaque fois, comme maintenant. Puis, les écrans mirent en place les meilleurs moments et la jeune femme partie finalement chercher à manger. Finalement, il attrapa le hot dog, le mangeant tranquillement et souriant quand la jeune femme posa sa tête contre son épaule. Ecoutant alors les propos de la jeune femme, il hocha la tête pour accepter sa réponse. Le garçon base-ball et la fille volley. Ca lui allait parfaitement. Parce qu’en y réfléchissant bien, si leur fille faisait du base-ball, il serait du genre à paniquer si elle venait à se faire mal. Finalement le match reprit et Castle, petit à petit, devint aussi expressif que tous les autres supporters. Prenant réellement part au match, il était vraiment dedans et appréciant le fait que la jeune femme l’ait amené avec elle.

    L’entendant parler, il sourit, avant de reposer son attention sur le match. Cependant, la jeune femme finit par l’attraper pour le faire bouger. Mais le match n’était pas finit ! Il fallait le lui crier pour qu’elle puisse l’entendre, mais il n’en fit rien. Fronçant simplement les sourcils, il la regarda parler avec leur chauffeur. Pendant ce temps, il tenta de voir la fin du match et heureusement que les écrans étaient là. Entendant finalement les cris de joie des supporters, il cria à son tour. Prit dans le mouvement de foule, il n’avait pas réfléchit et il vit alors les joueurs se dispersés avant d’entendre un « Rick » bien prononcé. Se retournant, il vit un des joueurs et il se mit à rire avec lui, le félicitant pour la victoire. Voyant par la suite les autres joueurs arriver, il serra toutes les mains, ayant avec certains accolades et il entendit l’exclamation de sa compagne, ce qui fit rire tous les joueurs, lui y comprit.

    Les gars, je vous présente le lieutenant Kate Beckett.

    D’une seule voix les joueurs la saluèrent d’un « bonsoir » rauque. Puis, il la regarda qui semblait totalement subjugué et un des joueurs s’avança, mais avant qu’il n’ait pû ouvrir la bouche, Rick le stoppa.

    C’est ma fiancée.


    Le joueur leva les mains en l’air et respecta cela avant de reculer, devant les rires des autres. Puis, il leur demanda si c’était possible d’avoir des autographes ce qui les fit rire avant qu’ils n’acceptent, lui disait de les suivre. Attrapant la main de sa partenaire, il fit également signe à son chauffeur de venir avec eux. Se retrouvant pas très loin des vestiaires, il vit les joueurs se mettre en ligne avant d’avoir une balle où ils commencèrent à signer, laissant de la place pour tous. Deux balles plus tard, il vit le capitaine en donner une à Kate et une au chauffeur. Les remerciant, il sourit et les laissa partir fêter leur victoire entre eux.

    Ca va aller ?

    Il voyait le visage tout sourire des deux personnes. Le chauffeur lui répondit que sa soirée était parfaite et il regarda Kate qui semblait contempler la balle qu’elle venait de recevoir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 3 Mar - 22:29

Être sur les gradins c'était une chose, être en dessous, à quelques mètres du terrain s'en était une autre. La belle vécut les dernières minutes du match avec passion et son petit ami fit comme elle, il décolla lorsque la victoire fut annoncée - un vrai supporter -. Kate le regarda en souriant et allait lui prendre la main pour y aller lorsque des joueurs de l'équipe passèrent près d'eux et reconnurent Castle. Quelles étaient les chances que ça arrive ? Que ça lui arrive à elle ? La jeune femme se figea, souriant, des étoiles dans les yeux, prête à hurler son bonheur à quiconque déciderait de passer par là.
Rick la présenta et ils lui dirent tous bonjour d'une voie rauque, créant un brouhaha impressionnant. Un des joueurs fit un pas vers elle pour lui faire une accolade, mais monsieur jaloux en décida autrement et afficha ouvertement leurs fiançailles. Bien qu'heureuse de pouvoir se marier un jour avec Castle, elle voulait cette accolade et c'est avec le sourire qu'elle battit le vent en direction de son écrivain avant d’accueillir... personne. Le joueur en question avait battu en retraite en levant les bras au ciel.

« Chut... Ne l'écoutais pas. »

Mais après le petit cinéma de son chéri, la plupart des hommes de l'équipe se défilèrent, sauf un ou deux - et ils devinrent ses favoris pour toujours, surtout celui qui eu l'audace de lui chuchoter son numéro à l'oreille -. Beckett retourna près de son homme pendant que l'équipe se faisait tourner des balles pour les signer et quand ils eurent finis, elle leur fit un grand sourire pour les remercier. Ils partirent fêter leur victoire dans les vestiaires pendant que les trois chanceux restaient à leur place, sans bouger.

« Très bien. »

La jeune femme était sur un petit nuage, elle eut du mal à redescendre lorsqu'il fallut partir et fit que le chauffeur aussi. Dans un élan de gentillesse, elle proposa au chauffeur de rentrer chez lui pour raconter sa à ses enfants, leur montrer la balle et qu'elle s'occuperait de conduire jusqu'au Hamptons. Il le fit et elle s'installa derrière le volant alors qu'elle força Castle à s'installer à l'arrière pour qu'il se repose un minimum pendant le trajet - et ne l'observe pas manger non stop pendant tout le trajet -.

« Et si tu n'arrives pas à dormir, tu peux toujours poser tes mains sur ma nuque et me masser. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 3 Mar - 23:02

    Il vit certains joueurs venir prendre la jeune femme dans ses bras et apprécia peu cela. Mais, il laissa faire, sachant que sinon la jeune femme pourrait lui en vouloir et que les joueurs pourraient ne faire qu’une bouchée de lui. Bref, voyant les joueurs signer deux balles, une pour Kate et une pour le chauffeur, il les regarda tout les deux, qui ressemblaient à des enfants. Entendant Kate dire qu’elle allait très bien, il sourit de plus belle. Puis, l’entendant dire au chauffeur qu’il pouvait rentrer, il fut surprit. Cependant, il suivit le mouvement et se retrouva à l’arrière de la voiture.

    Va pour le massage.

    Se mettant comme il fallait dans son siège, il commença à masser tranquillement les épaules de la jeune femme. Il alla aussi vers la nuque, comme elle l’avait dit. Il prenait son temps. Il n’était pas particulièrement doué en massage, mais il prenait son temps, faisant attention à ses mouvements. Puis, il fit descendre sa main sous le haut de la chemise et il vit le regarda de la jeune femme dans le rétroviseur intérieur.

    J’ai dérapé.

    Souriant comme un gamin, il savait qu’il avait fait exprès, mais il ne voulait pas la déconcentrer, du coup il reprit son massage doucement sur sa nuque et ses épaules.

    J’aime te voir comme une petite fille face aux joueurs de base-ball.

    Gardant son sourire, il devait avouer qu’il avait aimé la voir sourire comme elle l’avait fait. C’était mignon selon lui et la voir sourire, un peu grâce à lui, était toujours quelque chose de très plaisant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 4 Mar - 10:51

La route allait être longue jusqu'au Hamptons, surtout si elle conduisait - car elle respectait toujours les limitations de vitesse lorsqu'elle n'était pas de service -. Kate démarra la voiture et rapidement elle put sentir les mains se son homme venir masser sa nuque. Il se disait peu doué, elle le trouvait étonnamment bon, il trouvait tous les points de tension et les faisait disparaitre. Castle joua le jeu pendant quelques minutes et alors qu'ils sortaient de la ville il fit un faux pas. Ses mains glissèrent sous la chemise de sa copine et la déconcentrèrent à un point qu'elle n'appréciait pas, du coup elle lui envoya un regard noir dans le rétroviseur. Elle ne voulait pas les envoyer dans le fossé. La punition de l'écrivain tomba rapidement.

« Boone Logan m'a filé son numéro de téléphone. »

Ce qui voulait surtout dire qu'au moindre faux pas de son partenaire, elle n'hésiterai pas à appeler... Elle ne le ferait pas, même s'ils se disputaient, mais c'était bon de le laisser croire pour qu'il agisse en homme bien. Le joueur de baseball avait beau être un héros pour la jeune femme, il ne représentait rien pour elle, elle avait offert son cœur à un homme, un et un seul. Beck laissa une de ses mains quitter le volant et elle la posa sur son épaule, par dessus celle de son écrivain. Elle la serra doucement avant de reprendre le contrôle du véhicule. Un petit sourire s'échangea.

« Tu as aimé ? Tu penses que tu pourras emmener ton fils à un match un jour ? »

Et c'était reparti pour parler de leur enfant imaginaire, leur fils imaginaire plus précisément. S'ils pouvaient sauter des étapes dans leur couple, celle de devenir parents ne devaient pas être pressée, parce qu'il n'y avait pas qu'eux d'impliqué. La brunette voulait faire ça bien, elle voulait pouvoir le découvrir avec Castle, fêter ça avec un grand café et prendre doucement du ventre jusqu'à tenir son enfant dans ses bras.
La maternité ne lui faisait pas peur, en plus elle savait qu'elle avait trouvé le père parfait pour son enfant. Si elle faisait une bêtise, il serait toujours là pour réparer et l'aider à être meilleure, à être moins flic. Sa mère avait été un bon exemple pour elle.
Kate se mit à bailler et elle sut qu'il était temps de faire une pause, de s'arrêter et de prendre un café, grignoter deux trois trucs avant de reprendre la route. Ils leur restaient une bonne heure de route devant eux et il y avait peu de chance pour qu'ils arrivent avant minuit.

« J'ai besoin d'une pause. »

La voiture alla s'arrêter sur une aire d'autoroute et Kate coupa le moteur avant de sortir du véhicule et d’ouvrir la portière Castle - comme elle le faisait avec ses suspects -. L'écrivain reçut un baiser et lorsqu'il fut dehors, elle le tira pour un vrai baiser - comme pour compenser ce qu'elle ne lui avait pas permis de faire un peu plus tôt -. Rick se retrouva contre la carcasse de la voiture et il ne pouvait rien faire à part apprécier ce que lui faisait sa compagne. Elle s'arrêta et alla ouvrir le coffre pour sortir une bouteille de coca et un sac de pop corn qu'elle lui balança.

« Tiens, c'est le pop corn que je t'avais promis. Tu as été un bon garçon. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 4 Mar - 12:12

    Il avait fait exprès de déraper vers le haut de la chemise de sa partenaire, mais avec le regard et surtout qu’elle propos qu’elle tenait, il fit une grimace. Il était peut-être écrivain, mais moins bien battit qu’un joueur de base-ball, donc il avait intérêt à se tenir à carreaux. Du coup, il reprit son massage, tranquillement, tout en écoutant sa partenaire lui parler.

    Je pourrai le faire, mais il faudra qu’on y retourne tout les deux pour que je ne lui dise pas n’importe quoi.

    C’est vrai qu’il ne s’y connaissait pas autant que la jeune femme, du coup si elle pouvait lui apprendre certaines choses, il n’était pas contre du tout. Puis le temps passa et la jeune femme commença à fatiguer. Se retrouvant sur une aire de repos, il sourit quand la jeune femme lui ouvrit la portière. Puis, il se retrouva plaqué à la voiture et il posa ses mains sur les hanches de la jeune femme, partageant avec elle un magnifique baiser. Puis, elle alla vers le coffre et elle lui lança un paquet de pop corn. Souriant, il l’ouvrit doucement, pour ne pas en mettre partout et commença à en manger.

    Je peux prendre le volant pour le reste du trajet si tu veux.

    Il avait déjà conduit seul pour se rendre dans sa maison, du coup ça ne le gênait pas de prendre le volant.

    Tu devrais te reposer pendant ce temps là.

    Allant près d’elle, il l’embrassa sur le front. Elle semblait un peu fatiguée et il préférait qu’elle se repose plutôt que de tenter le diable et de conduire à nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 4 Mar - 20:10

La technique qu'elle utilisa pour le faire bien se comporter fonctionna, le fait d'avoir un énorme joueur au dessus de la tête le stoppa. Kate n'irait jamais plus loin avec Logan, elle n'en avait pas envie, mais c'était bon pour son égo que malgré qu'elle soit fiancée à un dieu de l'écriture on la drague toujours. Son petit ami était jaloux, surement autant qu'elle, et ils allaient devoir travailler sur cela, essayait d'apprendre à se faire confiance... quoi qu'il arrive.
Pour lui prouver qu'elle était entièrement à lui, elle lui parla de leur future enfant et il entra dans le jeu. Castle voulait ce bébé, il n'y avait pas de doute et il semblait être d'accord avec la plupart des plans que Beck faisait pour ce dernier. Ils n'en étaient pas au point ou ils parlaient de le concevoir, ils ne faisaient que créer sa vie imaginairement, comme s'ils voulaient l'écrire avant de le vivre.

« Je t'apprendrai tout pour que tu sois au point. »

C'était une promesse. La détective lui apprendrait tout ce qu'elle connaissait du baseball pour qu'il puisse le transmettre à leur fils - s'ils avaient un fils -. Elle avait déjà hâte de retourner voir un match avec lui, ou juste en regarder un à la télé avec lui, calé sur le canapé avec du café et de quoi grignoter.
La jeune femme fatiguait à cause de la route et elle se gara sur une aire d'autoroute après avoir prévenu son compagnon qu'elle en avait besoin. Coupant le moteur elle alla lui ouvrir la portière et l'embrassa... plusieurs fois. Elle n'avait envie que de ça et pourtant elle savait qu'elle avait une promesse à tenir alors elle lui donna son pop corn. Mais son Castle était multi tache, il pouvait manger, l'embrasser sur le front et faire en sorte qu'elle se sente bien contre lui. Un vrai magicien.

« Tu es sur ? Parce que je peux conduire si tu ne veux pas, j'ai juste besoin de me réveiller un peu. »

Elle se frotta les yeux avant de remonter ses cheveux dans une queue de cheval haute, histoire que le froid puisse l'atteindre un peu plus, mais il avait raison, elle avait besoin de se reposer. Ce serait trop risqué de prendre la route à nouveau alors qu'elle sentait ses yeux se fermer.
La belle finit de manger la pomme qu'elle avait prise et rentra sur la banquette arrière - autrefois celle de Castle - et commença à s'installer, à faire un pseudo lit. Elle enleva sa chemise et son soutien gorge, se retrouvant une seconde nue avant d'enfiler un grand tee shirt de son petit ami qu'elle gardait toujours dans son sac - bizarre, mais c'était comme un doudou - et elle vira ses chaussures. Prête à attaquer la route, elle l'était, mais s'endormir sans son homme, prête, elle ne l'était pas.

« Je ne pensais pas que se serait aussi loin. Pourquoi ne pas avoir une maison à Miami ? Tu mets le même temps pour y aller en avion. »

Voyant que Rick remontait en voiture, elle ne résista pas et se faufila sur le siège à l'avant, il conduirait et elle pourrait être tout près de lui, à porter de main. Elle lui fit un petit bisou sur la joue avant de s'installer et se recroquevilla pour garder la chaleur.

« En arrivant, on pourra peut être aller dormir et tu me montreras la maison demain. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 4 Mar - 20:55

    Le base-ball n’était pas un domaine dans lequel l’écrivain s’y connaissait. Du coup que la jeune femme lui en parle et qu’ils partagent cela serait parfait, surtout si leur futur enfant était un garçon et qu’il partageait ce sport avec lui. Finalement, la jeune femme eue besoin de faire une pause. La route était longue et la fatigue se faisait sentir pour elle. Lui tenait encore le coup. Il proposa donc à sa fiancée de prendre le volant pour aller jusqu’au bout de leur chemin. Souriant en la regardant, il haussa les épaules.

    Ca ne me dérange pas du tout. Je ne suis pas fatigué pour l’instant, donc je conduirai.

    Ca n’était pas comme s’il devait passer toute la nuit à conduire pour partir très loin. Même si en temps normal il avait un chauffeur ou qu’il y allait seul, il faisait le trajet en une fois. Voyant finalement la jeune femme entrer dans le véhicule à l’arrière, il ne dit rien, continuant de manger son pop corn. Puis, il trouva une bouteille d’eau et en but un peu. Il avait soif avec tout ce qu’il venait de manger. Puis, voyant la jeune femme qui s’agitait, il sourit sachant alors qu’il aurait les clés en main pour les conduire à bon port. L’entendant parler, il se mit à sourire.

    Miami à ses avantages, mais la maison des Hamptons permet d’être au calme et loin de tout, parfait pour un homme qui a besoin d’écrire sans être dérangé.

    Fermant le coffre, il garda la bouteille d’eau et les pop corn avec lui au cas ou qu’il en ait envie pendant le chemin restant. Puis, il monta du côté conducteur, souriant quand elle l’embrassa sur la joue et il hocha la tête.

    Ca vaut mieux. On ira dormir et demain je te fais tout visiter.

    Venant l’embrasser, il mit sa ceinture et démarra pour reprendre la route. Cette dernière était bonne, donc pas de problème particulier de circulation. Un quart d’heure après leur départ, la jeune femme s’était endormie. L’écrivain souriait en la regardant. Mais, il resta concentré sur la route et quand ils arrivèrent à bon port, il fit en sorte de faire le moins de bruit possible. Sortant de la voiture, il ferma doucement la portière, allant ouvrir la porte de la maison et allumer les lumières. Une fois fait, il alla vers la voiture, la jeune femme dormait toujours, parfait. Il ouvrait alors doucement le coffre et en prit leur valise qu’il fila mettre dans la chambre principale qui serait la leur. Revenant, toujours pas de mouvement de sa partenaire, du coup, il ferma le coffre et alla ouvrit la portière passager. Lui retirant doucement sa ceinture, il hésita. Il n’avait pas envie de la réveiller, cependant, il passa un bras derrière son dos et un autre sous ses genoux. Réussissant à la porter comme il fallait, il marcha doucement, pour aller jusqu’à la chambre. Sentant la jeune femme se tourner pour l’attraper par le cou, il sourit et alla la déposer doucement sur le lit. Elle restait accroché à lui, du coup il enleva doucement ses bras de son cou et fila fermer la voiture, avant de revenir dans la maison, de tout fermer à clé et de se rendre dans la chambre. Une fois là-bas, il fila mettre la jeune femme sous les draps, puis, il se déshabilla et en fit autant, gardant quand même son caleçon. Puis, il se colla à sa partenaire, calquant sa respiration sur la sienne pour finir par s’endormir avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 5 Mar - 9:03

La route était longue, trop longue pour la jeune femme qui était encore calé sur le rythme de la non activité. Elle quémanda pour une pause et l'obtint. Nourrissant son écrivain, elle obtint de lui qu'il finisse la route pendant qu'elle fermait les yeux quelques minutes, fin c'est ce qu'elle avait prévu.
Castle dégustait son pop corn pendant qu'elle se changeait sur la banquette arrière, retirant tous ses vêtements pour enfiler un grand tee shirt appartenant à l'amour de sa vie. Sortant juste ses gambettes de la chaleur de la voiture, elle demanda à son compagnon pourquoi les Hamptons et pas Miami. Il avait des raisons, de bonnes raisons...

« Hum, donc repère d'écrivain. »

Ce ne serait pas un repère d'écrivain ce weekend, elle n'était peut être pas aussi attractive que les femmes de Floride, mais elle avait de quoi le distraire. Et elle voulait passer du temps avec lui, même si elle savait qu'il devait écrire. Le jeune homme était assez grand pour lui dire s'il voulait de l'espace ou non, pi il devait être capable d'écrire avec sa muse sur les genoux, elle était son inspiration après tout.
Le jeune couple reprit la route et Kate s'endormit rapidement. Elle était épuisée, un éléphant aurait pu retourner la voiture qu'elle ne l'aurait pas senti tellement son sommeil était profond. La brunette sentit tout de même lorsqu'il la souleva et elle s'accrocha à lui sans se réveiller. Le lit était froid et elle entrouvrit un œil pour voir, mais ne résista pas à l'appel de Morphée...
Ce n'est que bien plus tard quelle ouvrit un œil, car le froid l'avait gagné et qu'elle voulait se coller contre son homme. Après l'avoir repéré, elle se glissa contre lui et sentit alors le tissu - l'unique - qu'il portait encore.

« Castle, caleçon. »

Gémit elle en essayant de lui retirer sans succès. La frustration était forte, mais elle savait qu'elle ne pouvait rien y faire sans le réveiller du coup elle se rendormit... avec les mains calées sous le tissu de son bien aimé. Humm tentant, ein ? Oh oui !
La belle se réveilla quelques heures plus tard à cause du soleil, ses mains étaient toujours à leur place et elle ne bougea pas. Reprenant doucement vie et réveilla son amant avec quelques baisers bien placé dans son cou. C'était un matin doux et lent comme elle les aimait - sauf qu'elle avait un peu froid, mais Castle était chaud -.

« Et moi qui croyait que le loft était grand. »

La chambre dans laquelle ils étaient était très grande, surtout comparé à celle de la détective. Elle ne pouvait s'empêcher de regarder partout et quand elle eut finit, elle retira ses mains de leur place pour prendre appuis sur le matelas pour se redresser. Elle le regretta vite lorsque le froid vint la saisir.

« J'aurais besoin de ma couverture humaine... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 5 Mar - 10:24

    C’est ça.

    Oui, là-bas, il savait qu’il pouvait être tranquille et qu’il ne serait pas déranger sans raison valables. Finalement, les paroles s’arrêtèrent quand Castle prit le volant. Sa partenaire semblait bien dormir pendant le trajet. Du coup, une fois sur place, il fit en sorte de tout faire rapidement avant d’attraper la jeune femme dans ses bras et d’aller la déposer dans le lit de la chambre principale qui était la sienne. Puis, quand fut fait, il vint s’installer aux côtés de la jeune femme, gardant son caleçon, parce que oui il faisait froid. La maison n’était pas chauffée quand il n’était pas là. Il avait mit un peu de chauffage avant de s’endormir, mais ça n’était pas suffisait au moment de se coucher. Trop fatigué pour prendre part à ce que la jeune femme avait pû lui dire pendant la nuit, il n’avait pas du tout entendit le fait qu’elle ne voulait pas qu’il porte son caleçon. Du coup, il continua de dormir, avant qu’à un moment donné, il sente de légers baisers dans son cou. Un long soupir de bien être se laissa entendre de la part de l’homme, qui tourna doucement la tête, avant d’ouvrir tout doucement les yeux et de sourire en voyant sa partenaire. L’écoutant parler, il continua de sourire avant de la sentir enlever ses mains de son caleçon. Cependant, il ne dit rien et il eu un léger rire à sa dernière phrase.

    Viens là.

    Il attrapa doucement la jeune femme et la fit venir contre lui. Soupirant à nouveau, il se colla bien à elle, restant allongé dans le lit.

    Ne bouges pas de ce lit.

    L’écrivain avait clairement la flemme de se lever ce matin. Il préférait rester au lit et juste profiter de la présence de la jeune femme à ses côtés et il verrait pour se lever plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 5 Mar - 10:56

La nuit avait été réparatrice, ça faisait du bien de pouvoir dormir tranquillement sans être dérangé par un amant gourmand - même si elle ne s'en plaignait pas -. La jeune femme s'était réveillée dans la nuit, mais pas bien longtemps, juste assez pour glisser ses mains dans le caleçon de l'écrivain. La position n'était pas des plus confortable, pas grave, elle était à son aise.
Ce n'est qu'au petit matin qu'elle put croiser le regard de son homme après l'avoir réveillé. Il souriait et lui aussi semblait être reposé. Elle lui rendit son sourire avant de le quitter pour s'assoir dans le lit, chose qu'elle regretta rapidement, il faisait un froid glacial. Kate comprenait bien que l'écrivain ne mette pas le chauffage lorsqu'il n'était pas là, mais elle n'arrivait pas à comprendre pourquoi il faisait plus froid que dehors.
La belle dut réclamer sa couverture humaine et Castle se proposa. Elle se rallongea à côté de lui et vint incruster son corps au sien... Se sentant de nouveau gênée par le caleçon qu'il portait. Depuis qu'ils étaient ensemble, elle avait prit soin de lui retirer tous les soirs. Et contrairement à elle, il avait dormi nu chaque nuit de leur histoire.

« C'est dommage que tu ai encore ce caleçon, j'aurais pu rendre cette matinée extrêmement intéressante. »

Beck avait ce petit sourire joueur sur les lèvres, un sourire qu'il adorait - et elle le savait -. Les draps la gênaient pour avoir son corps complètement contre le sien et plutôt que de le repousser comme touts autres être humains, elle partit en dessous et retrouva son chemin sur lui. Oui, elle avait parsemé sa remontée de baiser doux sur le torse de son écrivain avant de se retrouver allongée sur lui, la tête sur son torse. Meilleure place.

« Tu ne vas pas emmener Nikki Heat dans les Hamptons ? Je l'ai toujours plus vu comme une fille du Canada, tu sais dans un trou paumé avec des chevaux et Jameson... son cowboy. »

Profitant de sa place - elle avait le pouvoir - elle se mit à énoncer quelques petits détails qu'elle voulait voir dans l'héroïne basée sur elle. Elle se disait qu'elle en avait le droit maintenant, les droits d'auteur en quelques sortes.

« Jameson pourrait se réveiller et lui faire vivre tout ce dont elle lui a parlé, l'aider à réaliser sa bucket list... Non, c'est nous ça, mais elle pourrait être heureuse avec lui. Tu es heureux avec moi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 5 Mar - 11:07

    Souriant aux propos de la jeune femme, il savait bien ce qu’elle voulait dire.

    Il faisait froid hier soir et apparemment encore ce matin.

    Voilà pourquoi il n’avait pas enlevé son caleçon. Puis, la sentant bouger, il fronça les sourcils, la regardant faire, avant d’apprécier les baisers qu’elle déposait sur lui. Puis, il soupira doucement quand elle vint s’installer parfaitement sur son torse. L’entourant de ses bras, il remonta les draps le plus haut possible et il l’écouta parler, avant de hocher la tête.

    Elle ira peut-être dans les Hamptons, vu qu’il aura besoin de beaucoup de repos pour se rétablir, ou alors il fait venir Nikki pour être son infirmière personnelle.

    Souriant, il savait que ça ferait réagir sa partenaire.

    Oui, je suis heureux avec toi et ça me donne des idées pour écrire mon roman.

    Embrassant la jeune femme, il caressa son dos et la regarda dans les yeux.

    Qu’est-ce que tu veux faire aujourd’hui ?

    Il y avait le choix. Soit rester encore ensemble dans le lit, visiter la maison, lui montrer ce qu’il y avait à l’extérieur, aller faire un tour en ville. Bref, que de possibilités avec lesquelles il pourrait clairement s’adapter, vu que c’était elle qui venait ici pour la première fois. Continuant de caresser son dos, il la fixa, attendant de savoir ce qu’elle voudrait faire de ce premier jour, seul, tout les deux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 5 Mar - 11:29

« Et tu as peur de ne pas être à ton avantage ? »

Il lui avait tendu une perche et elle l'avait attrapé. Elle se devait de le taquiner à propos du froid. C'est vrai, quoi ? S'il avait vraiment eu froid, il aurait gardé plus que son caleçon, elle avait gardé plus - et elle continuait d'avoir froid -. Elle avait sous entendu que le froid affectait la taille du membre de son amant, et elle savait mieux que quiconque que ce n'était pas le cas... elle avait dormi avec les mains à côté de la bête, elle avait eu la chance de pouvoir le sentir au réveil. Fin bref, mini Castle était tout sauf mini.
Kate se déplaça pour atterrir sur le corps de son homme, faisant un chemin de baiser pour y arriver. Il la laissa faire et alla jusqu'à passer ses bras autour d'elle pour qu'elle se sente en sécurité. Elle l'était.
Les romans de l'écrivain revinrent sur le tapis, fin surtout la relation entre Nikki et James, qui il fallait bien le dire avait quelques points communs avec la leur. Beckett avait des idées et les fit partager, elle voulait mettre un peu du sien dans ce personnage qui n'était autre qu'une Beckett en fiction.

« Si tu la fais être rien qu'une fois en tenue sexy d'infirmière, ce n'est pas une nuit que tu vas passer sur le canapé, c'est une bonne semaine. »

Les gens avaient tendance à la confondre avec Nikki, croire que la fiction rejoignait la réalité et c'était parfois agaçant. Certains fans lui avaient envoyé des courriers haineux lorsque Nik' avait accepté l'évidence avec le journaliste. Elle s'était sentie attaquée, mais surtout dévalorisée. S'il lui faisait le coup de la faire enfiler - non, de faire enfiler à Nikki - un costume de la sorte, ce n'est plus des lettres de fans en colère qu'elle aurait, mais celles de gros pervers. Et elle n'en voulait pas, jamais !
Castle la ramena un peu plus vers lui et elle releva les yeux dans sa direction lorsqu'il lui parla. Elle n'avait aucun projet, elle ne pensait pas qu'il en avait et vu la température il était hors de question de faire un pas dehors.

« Rester au lit avec toi, te donner un peu d'inspiration... Faire l'amour quoi. »

Reprenant là où elle avait bloqué durant la nuit, elle lui retira son caleçon - car cette fois elle avait son aide - et alors qu'elle s'apprêtait à retirer son tee shirt, quelqu'un toqua à la porte. La détective fut tout de suite à l'affut, elle se leva et fila vers son sac d'où elle sortit son arme. Faisant signe à son homme de rester là et de ne pas faire de bruit - car ils n'attendaient personne - elle descendit les marches et alla voir qui était à la porte. Gina. Cette garce les avait retrouvé. Gardant son arme en main elle ouvrit la porte et regarda la blonde en face d'elle.

« Je vais vous le chercher. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 5 Mar - 11:42

    Ah ah, je suis mort de rire.

    Faisant un sourire à sa partenaire, il savait qu’il aurait dû peser ses mots, mais c’était trop tard, elle l’avait eu. Du coup, il apprécia quand la jeune femme se mit sur lui, l’entourant de ses bras, il parla avec elle et le sujet des livres arriva en premier. Que Nikki soit en infirmière ? Ca pouvait être intéressant, mais au vu de ce que la jeune femme lui disait, il allait sans doute devoir penser à autre chose.

    Pas besoin de lui mettre un costume pour qu’elle joue les infirmières.

    Haussant un sourcil, avec un sourire en coin, il devait avouer qu’encore une fois, il lui tendait une perche pour se faire taper dessus, mais il s’en fichait bien. Il aimait bien quand ils se disaient ce genre de choses. Finalement, il lui demanda ce qu’elle voulait faire de cette première journée dans cette maison. L’écoutant parler, il hocha la tête.

    Programme très intéressant.


    Se retrouvant rapidement nu, il la regarda prête à se déshabiller quand quelqu’un frappa à la porte. Fronçant les sourcils, il se demandait qui pouvait bien venir ici. Il avait dit à sa mère et sa fille où ils étaient, mais il savait qu’elles n’auraient pas lâché le morceau, surtout en les sachant fiancés et ayant envie d’en profiter pleinement, rien qu’à deux. Ecoutant la jeune femme de lui dire de ne pas bouger et rester là, il la vit sortir son arme et il soupira, déçu d’avoir été interrompu de la sorte. Du coup, il entendit parler et vit la jeune femme revenir lui expliquant qui était là. Grognant, il passa son caleçon et s’habilla entièrement avant de descendre pied nu et de voir Gina, qui lui souriait, voulant parler de son prochain livre. Soupirant, il fit quand même en sorte de la laisser à l’extérieur. Elle semblait d’ailleurs surprise de rester sur le pas de la porte. Du coup, il lui expliqua calmement qu’il était en week-end, qu’il profita d’être là avec sa partenaire et que son livre, il continuerait à l’écrire à son retour à New-York. La jeune femme ne semblait pas apprécier ses propos, mais il s’en fichait bien. Du coup, il lui dit qu’elle pouvait partir. Croisant les bras, il attendit de la voir monter dans sa voiture et partir avant de soupirer et de rentrer à nouveau dans la maison, avant de filer dans la chambre pour voir Kate.

    Je ne savais pas qu’elle viendrait.

    Il en avait marre que son éditrice lui colle aux baskets, alors, il s’approcha de sa fiancée, mais il ne savait pas dans quel état d’esprit elle était, alors, il resta assit sur le lit, à distance, au cas ou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 5 Mar - 11:56

Le fait de partager ses idées pour Nikki avec le grand créateur lui faisait plaisir, ça voulait dire u'il prenait en compte ce qu'elle pensait. Il aurait beau écrire ça à sa sauce, se serait toujours mieux que de retrouver l'enquêtrice fictive en tenue d'infirmière au milieu du salon de Rook. Beckett ne supporterait pas tous les commentaires qui en suivraient, surtout ceux venant de ses collègues qui ne manquaient jamais une chance de la taquiner.

« Ahah très drôle. Si je vois quelque chose qui ne me plait pas dans tes romans, je boycott ce que tu préfères le plus. »

Elle entendait le sexe, bien qu'elle se doutait qu'il trouverai quelque chose d'autre à mettre à la place. Les glaces, les grasses matinées, les sorties au restaurant du coin... Castle allait l'avoir, car il était bien meilleur qu'elle lorsqu'il fallait jouer avec les mots.
La belle finit par céder à la tentation et grimper sur son amant, elle était prête à aller lui faire vivre le moment de sa vie lorsqu'on toqua à la porte. Son instinct de flic revint au galop et elle alla répondre au visiteur avec son arme. Visiteur qu'elle aurait bien decendu si ça n'avait pas été l'éditrice de son petit ami.
Depuis qu'elle était avec Caste, il ne s'était pas passé une journée sans qu'elle ne voit Gina, deux tout au plus. La blondasse les poursuivait, elle ne voulait pas laisser Kate profiter de son nouveau fiancé. Elles ne se saluèrent pas - et cela à cause de l'éditrice qui entra sans attendre d'y être invité - avant d'entrer. La jeune femme monta chercher son amant et l'envoya régler le problème pendant qu'elle s'habillait, ce qu'elle fit rapidement.
Il finit par revenir et il semblait énervé, elle n'osa pas l'approcher, il fit de même et après un moment ce fut juste très bizarre.

« Elle viendra toujours Castle... Elle est amoureuse de toi, c'est évident. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 5 Mar - 12:03

    Ouvrant la bouche, prenant un air choqué, il fixa la jeune femme, avant de plisser les yeux. Ca c’était méchant, mais il ne préféra pas répliquer de peur de l’entendre dire encore ce genre de choses. Cependant, il apprécia beaucoup la façon qu’elle avait de vouloir profiter de lui, avant d’être coupé. Soupirant, il se retrouva seul dans la chambre, pendant que la jeune femme, arme au point allait voir qui était à la porte. Du coup, il la vit revenir lui expliquant qui était là et il soupira. Allant parler avec Gina, il fit en sorte de lui faire comprendre qu’il s’occuperait de son livre, mais pas tout de suite. Puis, il attendit qu’elle parte pour retourner près de sa fiancée. Cependant, il ne se sentait pas particulièrement à l’aise, du coup, il la regarda et il soupira à ses propos.

    Apparemment je n’ai pas été assez clair avec elle.

    Se passant une main sur la nuque, il ne voyait pas comment dire à Gina qu’il ne l’aimait plus, alors qu’il l’avait déjà dit et répété. L’idée de rendre officiel leurs fiançailles lui traversa l’esprit, mais il se disait qu’il devait régler ça seul.

    Tu préfères rester seule ?

    Il ne savait pas vraiment quoi faire. Il pensa à appeler un juge pour qu’il mette une injonction contre Gina qui ne pourrait plus l’approcher, mais ça restait quand même une solution extrême.

    Je vais aller préparer le petit déjeuner.

    C’était sans doute la seule chose qu’il pouvait faire pour apaiser l’ambiance. Du coup, il sortit de la chambre et fila dans la cuisine, pour préparer le petit déjeuner, espérant qu’ainsi les choses pourraient se détendre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 5 Mar - 12:22

Kate était plutôt douée pour embêter l'écrivain. Lorsqu'ils étaient de simple collègues et qu'il avait sorti le premier volume de Nikki Heat, elle avait été dur avec lui pendant quelques temps... maintenant elle pouvait utiliser le sexe comme moyen de pression. C'était bien beau de vouloir le priver, mais elle avait elle aussi des envies et elle ne pensait pas pouvoir y résister longtemps.
Le jeune couple s'apprêtait à s'abandonner l'un à l'autre lorsqu'on vint les déranger. Immédiatement Beckett redevint flic et se précipita sur son arme pour aller vérifier l'identité du visiteur. En voyant Gina elle aurait bien tiré, mais elle fit une chose plus sensée, elle alla appeler Castle qui descendit pour rejoindre son ex femme. Bien que jalouse, elle les laissa seule et retourna dans la chambre où elle s'assit en ressassant sa colère contre cette blonde qui les détruisait.
L'écrivain revint, mais ne fit aucun pas vers elle, elle n'en fit pas plus. Il finit par lui demander si elle avait besoin d'être seule, et sans lui laisser le temps de répondre il s'éclipsa pour faire le petit déjeuner. Kate n'avait pas envie d'être seule, elle voulait être avec son partenaire, qu'il la rassure et lui promette de ne jamais partir avec son éditrice...
Etant seule, elle se remit au lit pour ne pas souffrir plus du froid. Elle ne trouvait plus aucun plaisir à être là, le lit était froid et elle était toute seule. Après quelques minutes, elle en sortit et enfila des affaires de son homme pour ne pas avoir froid avant d'aller le rejoindre en silence dans la cuisine. La brunette y resta quelques minutes avant qu'il ne réalise qu'elle état là.

« C'est une dispute ? »

Ils ne s'étaient pas criés dessus, ni même fâché l'un envers l'autre à proprement parlé, mais il ne s'adressait pas la parole. N'obtenant pas de réponse, la détective lui arracha ce qu'il avait dans les mains et eut enfin toute son attention.

« Parce que si s'en ai une, j'aimerai qu'on en parle plutôt que de s'ignorer. Elle t'aime et je t'aime alors soit clair et fait ton choix ! »

Le choix était fait, il le lui avait prouvé en la demandant en mariage, mais la jalousie la faisait devenir parano. Elle en était même arrivée à la conclusion que les deux adultes s'étaient embrassés lorsqu'elle était dans la chambre, car il avait les lèvres rosées - à cause du froid -.

« Je vais aller marcher, je... »

Elle avait presqu'envie de marcher jusqu'à New York, ce qui n'était pas une bonne idée. Non, ce qu'elle avait vraiment envie c'était qu'il la coupe dans ses idées de parano et lui prouve qu'il tenait à elle autant qu'elle tenait à lu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 5 Mar - 12:58

    La situation avait dérapée en quelques secondes et l’écrivain ne savait même plus où il en était. Il avait laissé la jeune femme seule dans la chambre pour aller préparer le petit déjeuner. Seulement, il savait qu’il aurait dû faire un geste vers elle, mais il ne savait pas comment se comporter après ce qui s’était passé. Du coup, il restait dans la cuisine pour faire à manger. Etant dans ses pensées, il ne la vit pas tout de suite. L’écoutant poser une question, il ne sû que répondre. Il ne l’avait pas prit comme tel à vrai dire, mais il n’eu pas le temps d’y réfléchir qu’elle lui prenait ce qu’il avait en main pour parler à nouveau. Mais, il fut particulièrement surprit quand elle lui demanda de faire un choix. Comment pouvait-elle imaginer qu’il choisirait Gina, alors que la veille il l’avait demandé en mariage. Du coup, il attrapa la jeune femme par le bras, la faisait se tourner vers lui et il l’embrassa. La plaquant au premier meuble venu, il se sépara d’elle à bout de souffle.

    Je te choisis toi Kate, je te choisirai toujours et n’en doute jamais.

    Il était très sérieux. Il ne voulait pas qu’elle doute une seule seconde de ce qu’il ressentait pour elle. Attrapant la main de sa partenaire, il joua avec la bague qu’il lui avait offerte.

    Cette demande n’était pas faite à la légère. Je t’aime Kate.

    L’embrassant à nouveau, il posa ses mains dans son dos.

    Mais si toi tu n’es pas prête à me choisir, alors je respecterai ton choix.

    Même si ça sera dur et que ça fera mal. La fixant, il savait qu’elle l’aimait, elle le lui avait clairement fait comprendre, mais cette fois-ci, il se demandait si ça serait toujours le cas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 6 Mar - 2:19

Kate était descendue pour avoir des réponses, mettre les choses au point avec lui car elle n'aimait pas cette tension qui venait de s'installer entre eux. Gina était une ex - bien foutue - mais surtout trop présente aux yeux de la jeune détective, elle aurait voulu la voir disparaître, mais Castle en avait besoin. Pour ses livres, pour sa vie... peut être même juste pour lui. Non, elle ne pouvait pas croire qu'il veuille aller voir ailleurs, pas déjà. Les choses roulaient bien entre eux et il savait qu'elle avait une arme.
La brunette alla à la confrontation, elle lui demanda de choisir, mais ce n'était pas ce qu'elle voulait dire. L'écrivain l'avait choisit, il lui répétait depuis le début, elle voulait juste qu'il mette les points sur les i avec son éditrice. Qu'il choisisse entre avoir une femme heureuse ou une éditrice heureuse.

« Quand je disais de clarifier les choses c'était avec elle, pas moi. Moi je sais exactement où on en est. »

Rick avait abandonné ce qu'il faisait pour venir se saisir des lèvres de sa bien aimée. Il lui offrit un baiser parfait, calé entre un meuble et lui, elle ne pouvait fuir le plaisir, un plaisir qui grandissait rapidement. S'écartant à bout de souffle, elle le vit qui lui prenait la main pour jouer avec la bague et elle n'aimait pas ça, elle n'aimait pas du tout ce que sa signifiait alors elle referma sa main et la mit dans son dos. Il ne lui retirerai pas sa bague, jamais, elle la garderait là jusqu'à leur mariage.

« Et arrête de douter de moi, je suis prête. »

Beckett n'avait pas été la femme la plus adorable ces dernières années, mais depuis qu'elle était avec lui elle avait l'impression de s'être amélioré... D'avoir prouvé qu'elle pouvait être une bonne petite amie et pourtant il avait toujours peur de la voir partir. Ce qu'elle ne ferait pas sans une très bonne raison. Gina n'était pas une bonne raison, juste un obstacle à dépasser.
Kate déposa un baiser sur les lèvres de son écrivain avant de le tirer à elle pour qu'il se retrouve entre ses bras. Il pouvait être gamin et plaisantin, mais lorsqu'il devenait cet homme sensible, elle avait besoin de le prendre contre elle et de le rassurer, de lui dire qu'il était son monde.

« Je t'aime Rick. »

La belle le fit reculer de quelques pas avant de lui ébouriffer les cheveux - chose qu'il détestait - mais qui la faisait sourire elle avant de partir voir ce qu'il avait commencé à faire dans la cuisine. Il y avait des pâtes et du chocolat coupé en morceaux dans une casserole, il avait du faire ça sans y penser, sous le coup des émotions, en tout cas, elle n'en voulait pas. Elle se moqua un peu de lui en picorant le chocolat entre les pâtes et retourna près de lui pour lui chuchoter quelques mots.

« Et je n'oublie pas ce que l'on avait commencé là haut... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 6 Mar - 10:37

    Oh.

    Il n’avait pas comprit ça comme ça et il se sentit un peu bête. Il joua ensuite avec la bague de la jeune femme avant qu’elle ne mette sa main derrière son dos. L’écoutant alors parler, il hocha la tête. Si elle disait être prête, alors il la croyait. Mais il avait toujours cette peur de la voir partir un jour. Il ferait tout pour que ça ne soit jamais le cas, mais il avait quand même peur. Ce pendant, il n’en parla pas et se laissa emporter dans leurs différents baisers. Souriant à son je t’aime, il grogna quand elle lui ébouriffa les cheveux. Cependant, il ne dit rien et soupira doucement, l’entendant alors rigoler. Que se passait-il ? Fronçant les sourcils, il l’écouta parler et il fit une grimace. Il ne restait plus qu’à mettre tout ç à la poubelle, super. Voyant sa partenaire revenir vers lui, il l’écouta alors parler. Ses yeux s’écarquillèrent et il la fixa. Il fut alors embêté. Fonçant d’abord arrêter le feu sous la casserole, il la déplaça sur le côté, avant de revenir vers la jeune femme. L’attrapant par les hanches, il l’embrassa directement.

    Il était bien trop excité pour s’arrêter en si bon chemin. D’ailleurs, peut importe les portables et autres distractions, il s’en fichait bien. Passant ses mains dans le dos de sa partenaire, il commença à la déshabiller. Il faisait déjà beaucoup moins froid d’un seul coup et c’était agréable. Amenant une de ses mains sur la cuisse de la jeune femme, il lui fit remonter sa jambe contre sa hanche et il finit par la soulever pour la déposer sur un meuble juste derrière. Il continuait de l’embrasser et il descendit vers sa nuque, puis vers sa poitrine, qu’il avait découverte. Il fixa alors sa partenaire, ne s’étant pas rendu compte que la veille quand elle s’était changé dans la voiture, elle avait enlevé beaucoup plus de vêtements que prévu. Du coup, il prit soin des jumelles et descendit à son ventre. Il aimait ce corps qui lui était offert et il en prenait toujours grand soin.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 6 Mar - 10:58

Kate n'aimait pas lorsqu'il doutait d'elle, mais à chaque fois qu'elle le voyait faire, elle se sentait obligée de lui redonner un peu d'elle. Elle le prenait dans ses bras et lui rappelait là où ils en étaient, c'est à dire aussi loin qu'ils le pouvaient pour le moment. Fiancés. Parfois elle se demandait ce dont Castle avait besoin pour avoir une totale confiance, se marier était déjà un grand pas et même si un enfant serait le meilleur moyen de la faire rester, elle n'était pas prête pour ça. De toutes façons il était clair qu'avoir un bébé à cet instant de sa vie la mettrait en danger, son cœur fonctionnait, mais il était encore faible.
Le jeune homme partit éteindre le feu et elle allait râler - parce que la casserole dégageait une bonne odeur chocolaté - quand il revint pour reprendre les choses en mains. Et ce n'était pas des mains innocentes qu'il posa sur le corps de sa partenaire, elle sentit immédiatement le désir s'enflammer en elle, commençant par son bas ventre jusqu'à se répandre partout... Décidément d'humeur bestiale, il ne la ramena pas dans la chambre, il la déposa sur le comptoir froid de la cuisine.

« Froid... froid ! Hummm chaud. »

Reprit elle haletante alors que des lèvres curieuses parcouraient sa poitrine. Il savait y faire ce grand crétin, il savait comme la faire crier. Se mordillant la lèvre aussi fort qu'elle le pouvait, elle ne sut retenir des gémissements lorsqu'il descendit beaucoup plus bas. Elle n'était pas préparée pour cela et ne savait pas où s'accrocher. Ses mains recherchaient activement un endroit où se poser, elles finirent dans les cheveux du beau brun qui continuait de lui donner du plaisir.

« Oh Castle, ramène moi dan ton lit et fais tout ce que tu veux de moi. »

D'une main de maitre, elle le fit arrêter pour rejoindre la chambre, mais elle même ne tint pas jusque là et le plaqua contre un mur dans les escaliers. Brouillons, elle réussit à le mettre à nu avant de le forcer à s'assoir à même les marches pour subir la torture qu'elle voulait lui infliger.

« Ça c'est pour avoir douté de moi... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 6 Mar - 11:11

    Aller éteindre sous le feu, où mettre le feu à la jeune femme ? Choix très difficile, mais autant qu’ils ne soient pas dérangés par un incendie pendant leurs ébats. Du coup, il coupa rapidement le feu avant de filer à nouveau vers sa partenaire. L’attrapant par les hanches, il entendit le fait que là il l’avait déposé était froid, mais il n’en fit rien et sourit quand elle parla du chaud. Il était descendu de ses lèvres, à sa nuque, pour continuer toujours plus bas. La poitrine fut comblée, puis il descendit à son ventre et il sentit les mains de la jeune femme dans ses cheveux. Souriant encore, il l’écouta parler et ses pupilles se dilatèrent encore plus. C’était le genre de choses à ne pas avoir besoin de lui dire deux fois. Elle l’arrêta alors et il la suivit, prenant sa main, seulement, ils ‘arrivèrent pas du tout dans la chambre. Sentant les mains de la jeune femme contre lui, en haut, puis en bas, il se retrouva rapidement nu face à elle. La fixant, il se retrouva assit et il grogna à ses propos.

    Que comptait-elle lui faire ? A vrai dire, il n’en avait pas la moindre idée. Elle restait là à le fixer, un sourire coquin sur les lèvres. Il aimait ce sourire. Il aimait la voir aussi rayonnante. C’est alors qu’il se rendit compte à quel point elle le rendait heureux. Elle était celle qui serait sa femme et il comptait bien se pavaner fièrement à son bras. Tout le monde ne peut pas se vanter d’être au bras de la plus belle femme de New-York. Lui, le pourrait et il se ferait une grande joie de le faire à chaque fois qu’il le pourrait. De plus, il pensa au fait que dès qu’ils seraient de retour à New-York, il irait voir Gina pour mettre les choses aux claires et s’il fallait, il changerait d’éditrice. Se concentrant ensuite sur ce qui se passait, il fixa la jeune femme qui était toujours là à le regarder. Un frisson d’appréhension traversa son dos et il se demandait s’il pouvait se permettre de l’attraper pour l’amener dans la chambre ou pas. Mais il n’eu pas le temps d’y réfléchir plus qu’elle se mettait en action pour donner plus d’action à ses propos.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Revenir en haut Aller en bas

ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-