Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 10 Mar - 21:04

    C’est une des qualités qui fait mon charme.

    Sortant son sourire pour une publicité de dentifrice, il demanda finalement à sa partenaire d’aller chercher des vêtements chauds et tout ce qu’ils auraient finalement besoin pour se retrouver loin de tout. Lui n’avait pas personnellement de bateau. Même s’il avait envie d’en avoir un, il savait qu’il ne viendrait pas assez souvent pour en profiter pleinement. Du coup, avec le voisin, c’était leur deal. Ils lui prêtaient le bateau et en échangent, ils les aidaient quand ils en avaient besoin et puis il passait avec sa famille le plus souvent possible. C’était leurs trucs à eux. Bref, prenant la voiture, sans laisser un indice sur le lieu où ils allaient se rendre, il se retrouva face à la mer et il sourit à sa partenaire qui semblait apprécier. L’entendant dire qu’elle ne savait pas qu’il avait un bateau, il ne dit rien à cela, gardant simplement son sourire. Montant sur le pont, il regarda la jeune femme qui prenait ses repères. Allant à l’avant du bateau, il le mit en marche et quand ce fut fait, il alla voir la jeune femme et il entendit son commentaire.

    Avec moi non, il y a déjà eu Alexis et Mère.

    Souriant, il la regarda, il savait qu’elle allait lever les yeux au ciel où être exaspéré.

    Ce bateau appartient à la dame que nous avons rencontrée en faisant les courses. Enfin, il appartient à son mari qui me laisse le bateau de temps en temps, quand je viens en famille.

    Se rapprochant de sa partenaire, il regarda ce qu’elle avait amené et la fixa.

    Mais tu es la première femme qui monte ici avec moi.

    La fixant dans les yeux, elle pouvait douter, mais il disait la vérité. Il ne venait que quand il avait terminé ses romanes ou alors avec sa famille ou même les voisins eux-mêmes. Mais par respect par ses voisins, il n’amenait jamais de femmes. Kate était la première et la seule qui aurait le droit d’être ici.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 10 Mar - 21:25

Kate avait vu le lit et dans sa tête les choses s'étaient assemblées toutes seules. C'était le repère flottant de son fiancé, là où il ramenait toutes ses conquêtes pour les impressionner. Elle se trompait et il lui fit comprendre rapidement en lui expliquant, mais elle n'arrivait pas à saisir pourquoi elle était si spéciale à ses yeux. Elle n'était qu'une femme après tout, comme les autres... et il était un super homme, le meilleur.

« Pourquoi attendre ? Je ne comprend pas, je veux dire comment savais tu que sa ne fonctionnerait pas avec les autres ? Comment peut tu être certain que je serais la dernière ? »

Le bateau se mit à bouger, avançant dans l'eau tranquillement alors que Capitaine Rick se mettait derrière la barre. Elle s'installa à côté de lui pour continuer de parler.

« Je t'aime, n'en doute pas, mais on ne sait pas où la vie nous emmène. »

La belle se releva pour venir coller son corps contre celui de son partenaire et elle l'emprisonna contre le sien. Elle en avait besoin, besoin de se prouver qu'il n'était pas le seul à aimer jusqu'à en perdre la raison.

« C'est peut être le bon moment pour changer de sujet. »

Beckett resta à sa place, appréciant le vent qui venait lui fouetter le visage, l'odeur fraiche de la mer, la chaleur de son amant. Elle se sentait à sa place, il n'y avait rien de mieux que cet instant, il avait bien choisi sa surprise. Après un long moment de silence, elle regarda en arrière, la où la rive commençait à s'effacer et elle sourit, un sourire franc.

« Rick... Je pense qu'on devrait passer la nuit sur ce bateau, juste pour être nous deux, nous deux et personne d'autre. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 10 Mar - 21:47

    Les seules femmes qui sont venues dans les Hamptons avec moi sont Gina et Paula. Avec Gina, tu connais déjà toute l’histoire. Paula, mon agent, elle est venue pour m’obliger à travailler sur mes romans, rien de plus. Mais aucune des deux n’est montée sur ce bateau avec moi. Aucune femme avec qui j’ai couché n’est venue jusque ma maison ici. Avec les autres les choses n’étaient pas sérieuses, parce que je n’avais pas du tout envie de me poser, j’étais l’homme à femmes qui avait envie de profiter de sa vie d’adulte, parce que plus jeune je m’occupai de ma fille. Et si je peux être certain que tu sois la dernière, c’est parce que je ferai toujours en sorte que ça aille entre nous, si je t’ai demandé en mariage, ça n’est pas pour rien. Je t’aime vraiment Kate et c’est avec toi que je veux vivre jusqu’à ma mort.

    Il savait que ça pouvait faire cliché ou fleur bleue, mais il s’en fichait bien. Il voulait juste répondre à ses questions, tout en lui prouvant qu’il se fichait des autres et qu’il la voulait elle. L’écoutant parler, il hocha la tête.

    Je sais, mais je veux y croire.

    Souriant en coin, il la regarda. Oui, il voulait y croire. Croire qu’elle serait la dernière femme avec qui il partagerait sa vie. Croire qu’elle était celle qu’il avait toujours voulue. Appréciant quand elle vint derrière lui, il sourit de plus belle, faisant attention au chemin qu’il prenait avec le bateau. L’entendant dire qu’elle voulait changer de sujet, il fronça les sourcils et l’écouta alors reprendre la parole. Se retournant, il l’embrassa.

    Pourquoi crois-tu que je t’ai demandé de prendre des vêtements chauds et de la nourriture ?

    Oui, il avait prévu de passer au moins cette nuit ci avec elle, sur le bateau.

    Ils nous laissent le bateau jusqu’à ce qu’on rentre lundi, alors on peut l’utiliser comme bon nous semble.

    Se retournant pour regarder le chemin, il fit venir la jeune femme contre lui, passant un bras autour d’elle.

    Tu as déjà fait du bateau ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 10 Mar - 22:10

« On y arrivera. »

Un Castle romantique c'était vraiment chouette, elle aimait le voir un peu fleur bleue pour elle, il s'ouvrait pour lui dire qu'il l'aimait. Le côté jeune adolescente en fleur de son partenaire ne la dérangeait pas, elle trouvait même ça adorable. Dans un sens ça l'aidait aussi à être plus ouverte sur ses sentiments, à lui avouer son amour dès qu'elle le ressentait.
Après être venue se caler contre son dos, la brunette proposa de rester sur le bateau, chose qu'il avait prévu, mais pas elle. Les réserves de nourritures étaient larges - elle avait prit beaucoup de conneries pour son petit ami -, mais elle n'avait rien prit pour la nuit. Pas d'habit pour dormir, pas de quoi se laver - elle n'avait même pas vu de douche à l'intérieur -... Elle aimait avoir un minimum de confort, mais aujourd'hui, elle pouvait faire sans, cette ballade était magnifique et Castle méritait de profiter de ça, sans avoir ses complaintes.

« Je pensais que tu voulais juste rester quelques heures sur le bateau et rentrer. Je n'ai rien prit pour la nuit. »

Souriant à son écrivain favori, elle s'approcha de son oreille pour lui dire qu'il n'aurait pas de mal à la faire dormir nue cette nuit vu qu'elle n'avait rien à porter. Rick en profita pour passer son bras autour des épaules de sa belle et elle se serra un peu plus contre lui.

« Je suis déjà montée à bord si c'est ce que tu veux savoir, mais je n'ai jamais profité des faveurs du capitaine. »

Beck s'étonna elle même des mots qui sortaient de sa bouche, et pour empêcher son petit ami d'y répondre, elle plaqua ses lèvres sur les siennes. Un petit baiser se transforma en baiser passionné et elle ne trouva la force de s'arrêter que lorsqu'elle sentit les paumes froides de Castle sur ses hanches, tentant de passer sous son pull.

« Tu n'es pas sensé regarder devant toi ? Je suis un élément de distraction... »

Il n'y avait personne sur l'eau alors pourquoi se prendre la tête à regarder, tout ce qu'elle voulait c'était son homme et rien que lui - et cela même s'il tournait en rond pendant quatre jours -. Lui reprenant ses lèvres, elle le fit reculer d'un pas pour avoir plus de contrôle. C'était son corps qui empêchait la barre de tourner et ses lèvres qui empêchaient Castle de penser. Le meilleur de leurs baisers, elle était raide dingue de lui, surtout après cette surprise.

« Tu vas me faire apprécier les surprises... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 10 Mar - 22:23

    Souriant à sa partenaire, il devait bien avouer qu’il aimait l’entendre dire ce genre de choses. Puis, parlant du fait qu’il comptait bien passer la nuit ici, il sourit à ses propos. Cependant, il eu le souffle coupé par le fait qu’elle lui disait qu’elle dormirait nue ce soir. Sentant une douce chaleur prendre place dans son corps, des images de la jeune femme nue venaient dans son esprit et il se mit à sourire. La rapprochant quand même de lui, il lui demanda si elle avait déjà fait du bateau. Ecoutant sa réponse, il sourit encore plus et se sentit happé par la jeune femme qui venait l’embrasser. Un simple baiser de départ, finalement prit des allures de passion et d’envie bien plus grande. Posant ses mains sur les hanches de la jeune femme, il les passa sous son haut et il l’écouta parler. Il tendit la main, pour trouver les clés et tenta de les tourner pour arrêter le bateau, mais il fut distrait par des lèvres venant se plaquer contre les siennes. Se laissant faire, il reprit son sourire à ce que la jeune femme disait.

    J’en ai déjà dans mon esprit, alors tu en auras.


    Evidemment, il prenait également en compte ce qu’elle avait écrit dans sa liste quelques temps plus tôt. Attrapant alors les clés, il les tourna pour arrêter le bateau et il embrassa la jeune femme, la faisant venir avec lui. Il ne se détachait pas d’elle, gardant ses mains sur ses hanches, la faisant reculer, en l’embrassant, pour la faire venir à l’arrière du bateau. Jetant un coup d’œil vers l’eau, il regarda juste si l’ancre sortait bien pour qu’ils restent sur place et il sourit avant de reprendre les lèvres de la jeune femme.

    Pour ce qui est de dormir, j’avais deux options. Soit je serai ta bouillotte vivante, soit on ne dort pas du tout.

    Il haussa les sourcils, évidemment, se faisant comprendre sur ses intentions pour la deuxième partie de sa phrase. Soit il dormirait nu avec elle, soit il ne comptait pas la laisser dormir.

    J’avais même envie de rester un peu dehors, enfin sur le pont avec toi pour regarder les étoiles.

    Souriant, c’est vrai qu’il avait envie de ça, mais maintenant si la jeune femme préférait se jeter sur lui, il n’y voyait pas d’inconvénient non plus.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 10 Mar - 22:45

Malgré les baisers qu'elle lui imposait, Castle s'occupait d'arrêter le bateau. Il répondait tout de même à ses attentions, mais elle put sentir une énorme différence lorsqu'il se concentra entièrement sur elle. L'écrivain fit naitre des papillons dans le bas ventre de sa compagne et son souffle s'agita. Il se détacha d'elle quelques secondes et ce qu'il dit la fit sourire.

« Tu sais comment je suis si je ne dors pas. »

Oui, grognon et de mauvaise humeur, mais ils savaient gérer à présent. Castle savait comment changer ce petit point négatif, il avait juste à être tendre et amoureux. Puis elle n'était pas si grognon que ça lorsque la raison de sa nuit blanche était faire l'amour avec passion à l'homme de sa vie. Et c'est ce qu'ils allaient finir par faire, car ils en avaient envie. Cependant l'écrivain avait une dernière petite demande, regarder les étoiles.

« Je suis certaine qu'on peut faire ça. »

Beckett alla prendre des couvertures à l'intérieur et ramena quelques trucs à grignoter sur le pont. Il était toujours au même endroit - en même temps où pouvait il aller ? - elle le rejoignit et s'installa à ses côtés sur la couverture. Le désir était un peu retombé, toujours là, mais en attente pour après le moment romantique qu'ils voulaient partager. La belle s'allongea et attendit qu'il fasse de même pour poser sa tête sur son épaule.

« Jamais un homme ne m'a rendu si heureuse. »

Jamais un homme n'avait essayé de la rendre heureuse. Castle était le premier et s'en sortait très bien. Il était parfait avec elle et c'était surement pour ça qu'elle acceptait de faire tout ce qu'il lui proposait. En silence, elle se redressa un peu et se tourna pour pouvoir atteindre ses lèvres, pour pouvoir l'embrasser et le détourner un peu des étoiles - qui seraient toujours là dans une heure ou deux -.

« Faim ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Sam 10 Mar - 22:53

    Oui, il le savait, mais il ne s’en faisait pas pour ça. Il savait faire en sorte qu’elle oublie sa mauvaise humeur. De toute façon, ils avaient le bateau pour eux, ils pourraient donc faire la grasse matinée ou alors rentrer et dormir à la maison. Lui, ça ne le gênait pas du tout et puis, il pourrait faire en sorte qu’elle ne soit pas ennuyé de ne pas avoir beaucoup dormit. Bref, il se concentra sur sa partenaire, pour venir lui expliquer qu’il avait envie de rester un peu dehors pour voir les étoiles. Entendant alors la jeune femme accepter, il sourit et la regarda filer. Restant à sa place, il regarda le ciel en souriant. Puis, il vit sa partenaire faire en sorte de leur faire une belle place. S’allongeant, il la laissa venir contre lui et il soupira doucement, appréciant son entrain. Puis, il sourit à ses propos. Il devait avouer qu’il ne s’était pas attendu à ce qu’elle lui dise ça, mais il en était vraiment heureux. Il tentait de faire en sorte qu’elle se sente bien avec lui, qu’elle n’ait pas une seule entrave et il était content de l’entendre dire qu’elle était heureuse. Se laissant faire, il se fit embrasser et il sourit à la question de la jeune femme.

    De toi ? Oui.

    Il sourit de plus belle et l’embrassa, se glissant au-dessus d’elle.

    Oh, tu voulais peut-être manger toi ?

    Cependant, il resta au-dessus de la jeune femme, faisant en sorte de ne pas l’écraser sous son poids, mais surtout pour l’ennuyer si elle avait vraiment faim de ce qu’elle avait prit. Passant sa main sur sa hanche, il la regarda, sachant de faire ce geste n’était pas loyal, mais il s’en fichait, voulant faire réagir sa partenaire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 11 Mar - 4:24

Les étoiles les attendaient, brillantes et éparpillées dans le ciel sombre. Castle voulait les observer, il lui avait dit et elle avait répondu à ses attentes en allant chercher couverture et nourriture. En revenant, ils avaient été rapide pour se rejoindre sur le pont, l'un contre l'autre, à observer la voie lactée. Mais ça n'avait pas duré longtemps, car Beckett avait décidé qu'elle en voulait un peu plus, alors elle lui avait grimpé dessus pour atteindre ses lèvres. Le baiser s'était vite enflammé et Rick avait reprit le dessus. Il était puissant et quand il la regardait comme ça, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir envie de lui. Elle le lui fit savoir en remontant une jambe entre les jambes de l'écrivain pour venir le titiller.

« Je prends ce qu'on me propose. »

Son sourire était étincelant, elle laissa ses mains aller sur la ceinture de son homme, qu'elle ouvrit avant de l'attirer un peu plus sur elle. La miss aimait lorsqu'il mettait son poids sur elle, qu'elle pouvait le sentir. Alors qu'elle allait l'entrainer plus loin en glissant une main dans son caleçon, elle dut s'arrêter car un bateau arrivait dans leur direction et il semblait s'agir de la police.

« Chut, on a de la visite. »

Un rapide regard vers son partenaire lui demanda de s'arrêter et de se rhabiller, ce qu'elle valida par un baiser avant de se relever et d'aller aux devants des agents. Les deux flics voulaient juste vérifier que tout allait bien et qu'ils étaient équipés pour la nuit, une fois confirmé, ils parlèrent un peu à la détective avant de reprendre le large. Kate, un peu dérangée par cette interruption, se retourna vers son amant et lui annonça la couleur. Elle allait cuisiner pour se faire pardonner, pendant qu'il regarderait les étoiles. Sans lui laisser le temps de dire quoi que se soit, elle l'abandonna sur le pont et partit à l'intérieur, dans la toute petite cuisine, pour lui préparer un repas avec les moyens du bords. Elle décida que les sandwichs feraient office d'entrée, qu'elle ferait du riz avec... avec rien en plat et le meilleur pour la fin, bonbon et chocolat pour l'écrivain, quelques fruits pour elle. Le repas ne mit pas longtemps à être prêt, en quelques minutes tout était lancé et elle pouvait essayer d'arranger une table potable dans la petite cabine. C'était assez simple, rien d'extravagant, juste le minimum syndical et beaucoup beaucoup d'amour. Mettant tout sur sa table improvisée, elle l'appela pour qu'il vienne.

« Monsieur Castle, le diner est servi. »

Et avant qu'il n'arrive, elle fit tomber les vêtements, restant debout en sous vêtements dans l'entrée. Elle voulait voir la réaction qu'aurait son petit ami en la voyant, s'il prendrait le temps de manger ou s'il lui sauterait dessus pour lui faire l'amour. Elle espérait qu'il lui saute dessus, parce qu'elle en avait envie, mais en même temps elle avait un peu faim et ne voulait pas avoir à se relever plus tard dans la nuit alors que tout était prêt maintenant. Dilemme.

« J'espère que tu vas aimer. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 11 Mar - 12:43

    Il avait envie de regarder les étoiles avec sa partenaire. Ils le firent quelques minutes avant qu’elle ne fasse comprendre qu’elle voulait plutôt son corps. S’allongeant sur elle, il l’embrassa, continuant ce qu’elle avait entamé et prenant son temps, avant de lui demander si elle avait faim. Sentant la jambe de sa partenaire entre les siennes, l’enflamma complètement et il grogna, avant de l’écouter parler. Se laissant aller, il embrassa la nuque de la jeune femme, sentant cette dernière descendre ses mains à son pantalon et il la sentit s’arrêter et surtout lui dire qu’ils avaient de la visite. Surprit, il haussa les sourcils, déçu de devoir se rhabiller. Mais, il le fit, avec des ronchonnements, parlant avec la police maritime et il reprit sa place sur les coutures que la jeune femme avait amenées un peu plus tôt, la laissant parler avec ces collègues. Allongé, il se redressa en entendant l’autre bateau partir, mais il fut surprit de voir sa partenaire filer dans la cabine. Soupirant, il se rallongea à nouveau, les bras sous la tête, à fixer les étoiles. Il aimait le faire quand il le pouvait. Bon, à New-York, c’était moins facile, mais là-bas, il restait à la fenêtre de son bureau. En tout cas, allongé c’était beaucoup mieux. Son esprit était concentré sur les étoiles et il fut tout d’un coup coupé par sa partenaire qui lui parlait, en expliquant que le repas était prêt. Se redressant, il s’étira un peu, n’ayant plus l’habitude d’être allongé sur quelque chose d’aussi dur. Souriant à ses propos, il était sûr qu’elle avait fait le repas avec ce qu’elle avait amené, seulement, il se stoppa en la voyant en sous-vêtements.

    J’aime beaucoup.

    Il fixa sa partenaire et il avança vers elle. La prenant par les hanches, il vint l’embrasser, mais ne bougea pas de là où il était. Il avait un peu faim et en même temps il avait envie de faire l’amour avec sa fiancée. Se décollant pour reprendre de l’air, il sourit et la prit par la main pour l’allonger sur le lit. Lui faisant signe de ne pas bouger, il alla vers la table, regardant ce qu’il y avait. Attrapant les sandwichs, il les prit avec lui dans une assiette et amena également les fruits et les bonbons. Revenant ensuite près de la jeune femme, il déposa le tout au pied du lit et se déshabilla restant en caleçon et sourit en fixant la jeune femme.

    Oui, je garde mon caleçon pour le moment.

    Il savait qu’à chaque fois, il avait droit à une remarque à ce sujet, mais c’était fait exprès. Attrapant un sandwich, il le donna à sa partenaire et commença à manger le sien, tout en s’installant mieux à ses côtés. Elle devait se demander ce qu’il faisait et il décida à parler.

    On mange ça et après je te ferai manger les fruits.

    Haussant un sourcil, il avait en effet bien envie de jouer avec la nourriture même si ça n’était pas bien en temps normal, là il avait envie de jouer avec juste pour voir les réactions de la jeune femme. Du coup, quand il eu terminé son sandwich, il attrapa les fruits et choisit en premier lieu deux fraises. Il en mit une dans la bouche de la jeune femme en souriant. Pendant qu’elle mangeait celle là, il joua avec la seconde. Laissant le bout de la fraise descendre sur la poitrine de sa partenaire pour descendre à son ventre. Là, il fit quelques cercles, avant de descendre à ses cuisses, puis de refaire le même trajet pour revenir à ses lèvres et lui faire manger le fruit.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 11 Mar - 13:03

Les deux amoureux avaient été coupé par la police maritime qui voulait s'assurer que tout allait bien à bord. La belle en avait profité pour faire un peu la conversation, car ce n'était pas tous les jours qu'elle croisait des flics en bateau. Elle en voyait en voiture, à moto, à vélo, même à cheval, mais en bateau... C'était nouveau et avait un petit côté sexy qu'elle adorait. Surement le fantasme de se taper un capitaine. Capitaine Castle.
Lorsqu'ils repartirent, Kate laissa son amant sur le pont avant de filer rapidement à l'intérieur pour préparer un repas simple et rapide. Il n'y avait pas beaucoup de choix alors elle fit avec ce qu'elle avait ramené et du vite se rendre à l'évidence, ce n'était pas de la grande gastronomie. Elle appela tout de même son partenaire tout en retirant ses vêtements - histoire d'avoir un point positif quand il la verrait -.
Castle débarqua et fut surpris de la voir si peu habillée, mais il aimait. Comment elle le savait ? Tout simplement parce qu'il vint tout de suite la prendre contre lui en lui offrant un baiser qui l'enflamma instantanément. C'était magique et elle ne put retenir un léger gémissement alors qu'il l'emmenait sur le lit. S'attendant à ce qu'il reste, elle fut déçue de le voir partir, mais le sourire de Beck revint vite lorsqu'il apparut avec de la nourriture dans les bras.
Castle eut la délicatesse de se déshabiller avant de venir se glisser à côté d'elle. Il était froid et pourtant il réchauffait sa future femme. Celle là même qui, voyant le caleçon voulait le virer, mais entama une remarque qu'il coupa en prévenant que ce n'était que temporaire.

« Et ton... »

Oui, il allait retirer ce caleçon, elle le savait car elle s'en chargerait d'ici quelques minutes. Oui elle le savait... Kate accepta le sandwich, mais même après ça, son estomac grognait et c'est à ce moment là que son fiancé commença à jouer avec elle.

« Et j'aurais droit à quelques bonbons ? »

Le fruit qu'il avait glissé entre les lèvres de la détective avait été une première torture, mais le second... C'était comme si on lui avait passé une fer rouge sur la peau. Elle voulait qu'il calme la sensation de chaleur avec ses lèvres, qu'il la possède et arrête de jouer. Quoi qu'elle aimait encore bien la partie jeu avec son homme.
Le repoussant - car ne supportant pas d'être la cible de la torture -, elle offrit les restant de fruits et de bonbons à l'écrivain avant de glisser le long de son corps afin d'atteindre le caleçon.

« Tu aurais du l'enlever tout à l'heure. »

Le retirant une nouvelle fois pour lui, elle ne lui laissa pas le temps de dire non avant de poser sa langue délicate sur le membre tendu de son petit ami. Elle put le sentir réagir immédiatement, mais elle refusa de s'arrêter. Elle état celle qui subissait tous les soirs, pour une fois, les rôles étaient inversés.

« Capitaine... Permission de torturer ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 11 Mar - 13:16

    L’écrivain ne s’était pas du tout attendu à ce que sa partenaire se retrouve en sous-vêtements après qu’elle l’ait appelé pour le repas. Quoi qu’il avait un repas tout à fait agréable sous les yeux. Du coup, il vint rapidement contre elle et l’embrassa. Il adorait cette femme, elle savait comment faire pour être agréable ou le pousser à bout. Elle connaissait beaucoup de choses sur lui et même si parfois ça lui semblait étrange, il aimait ça. Finalement, il l’amena au lit et alla ensuite chercher à manger. Il laissa le riz de côté, pas besoin d’en mettre partout dans le lit. Puis, se déshabillant, il précisa le fait qu’il gardait son caleçon pour le moment. Souriant à sa partenaire, il savait qu’elle le préférait nu. Mais cette fois-ci, il avait envie de jouer avec elle et ses sensations. Il donna donc d’abord un sandwich, avant de jouer avec les fruits. Une première fraise qu’il donna directement à la jeune femme, l’écoutant parler, il sourit, mais ne répondit pas, trop concentré sur la fraise qu’il faisait parcourir sur elle. Une fois qu’il eu parcouru son corps, il amena le fruit à ses lèvres pour qu’elle le mange et il sourit avant de se retrouver sur le dos. Surprit, il se laissa faire sans problème et il sourit de plus belle aux propos de sa partenaire, vis-à-vis de son caleçon. Il venait d’avaler quelques fruits et bonbons, mais quand il sentit la langue de la jeune femme sur lui, il ferma les yeux et poussa un long soupire. S’accrochant aux draps, il appréciait les sensations qu’elle lui procurait et il hocha la tête. Même s’il savait qu’il serait sans doute moins patient qu’elle, il voulait ressentir ça. Voir de quoi elle était capable. Mais avant ça, il la fit revenir sur lui pour l’embrasser. Il prit son temps, avant de la laisser faire.

    Permission accordée.

    Il ne savait pas du tout ce qu’elle comptait lui faire, mais il était tout à fait près à prendre le risque. Il avait déjà pû constater qu’elle savait y faire et elle était souvent joueuse, alors, il resta accroché aux draps ce demandant ce qu’elle avait en tête pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 11 Mar - 19:46

Kate était coquine parfois, elle était différente de quand elle était au precinct ce qui avait surprit Castle au début. Elle aimait se laisser aller avec lui, juste écarter les jambes et le laisser venir sur elle, jouer de sa langue avec sa virilité, lui sauter dessus un peu partout lorsque l'occasion se présentait. Aujourd'hui il se retrouvait dans un bateau splendide et elle avait l'impression que tout était possible dans cette petite cabine. L'écrivain avait tenté de jouer avec des fruits sur le corps de sa fiancée, mais elle n'avait pas supporté la torture et avait inversé les rôles, venant sur lui pour le torturer. Il accepta sa demande, mais avant de la laisse faire, il la fit revenir sur lui pour l'embrasser.

« Merci capitaine. »

La brunette se redressa et lorsqu'elle fut assise sur lui, elle retira le reste de ses vêtements - sous vêtements - lui sourit et repartit à la conquête du corps de Rick. Sa langue traça un sillon brulant dans le cou de l'homme, puis sur son torse et jusqu'à sa virilité. Heureuse - et surtout fière - de voir l'effet qu'elle avait sur lui, elle mit un point d'honneur à ce qu'il prenne un plaisir monstre ce soir. La jeune femme le titilla en faisant des allers retours sur sa verge avant de le glisser dans sa bouche. Sa langue était heureuse de pouvoir caresser la peau douce, de l'exciter... Mais après de longues minutes de torture, elle sentit que son homme ne tiendrait plus longtemps - elle avait prit à repérer les signes -. Il se tendait en se crispant sur les draps, une de ses mains était venu dans ses cheveux et lui faisait ralentir ou accélérer le mouvement à son grès, il poussait des râles rauques à travers la petit cabine, il était chaud, il respirait vite... Elle aurait pu sortir des dizaines de raisons pour se le prouver, mais le hic était qu'elle ne voulait pas s'arrêter, elle voulait continuer ou avoir plus.
D'un commun accord avec son cerveau, elle se leva, quitta la pièce quelques secondes avant de revenir avec une des boites de préservatifs qu'elle avait acheté dans la journée. Elle les ouvrit et en balança un à son petit ami avant de reprendre sa place, son jeu, sa torture. Pire qu'une sangsue, il allait devoir la faire bouger de là rapidement s'il voulait être capable d'aller plus loin. Mais dur de retirer la sucette préférée d'un enfant - terrible comparaison -.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 11 Mar - 22:30

    L’écrivain avait toujours voulu savoir de quoi Kate était capable en dehors du travail. Il avait envié les hommes qui étaient à son bras. Will, Tom et Josh. Les trois hommes qu’il avait vus avec elle. Le FBI, la police et le médecin. Trois corps de métiers qui mettait l’uniforme et qui avec cela, amenait les femmes à leurs pieds. Lui avait l’écriture, les mots. Il avait aussi des femmes, mais lui n’en voulait qu’une, Kate Beckett. Il avait regretté de ne pas s’être jeté à l’eau plus vite et de lui avoir dit à quel point il venait pour elle et non pour ses livres. Seulement, il s’était toujours dit qu’elle le repousserait. Seulement aujourd’hui, il était un homme heureux, comblé et sexuellement actif. Kate avait une bouche divine et il ne pouvait s’en lasser, en plus de son corps. Quand elle lui demanda si elle pouvait le torturer, il l’embrassa avant d’accepter.

    Gardant les draps entre les doigts, il sentait sa partenaire prendre grand soin de son corps et surtout de son membre. Entre caresses, baisers et coups de langues, il n’en revenait pas de ce qui se passait. Elle était parfaite et il sentait petit à petit qu’il lâchait prise. Les cris qui sortaient de sa gorge étaient inattendus pour lui. Il n’avait jamais autant prit de plaisir avec une femme. Seulement, il du fermer les yeux pour ne pas céder trop vite. Surprit de ne plus sentir la chaleur de sa partenaire à un moment, il ouvrit les yeux et la regarda filer chercher quelque chose. Se retrouvant avec un préservatif sur le torse, il sourit et déballa le morceau de latex, au moment où la jeune femme revenait sur lui, enlevant ses sous vêtements. Seulement, elle décida ensuite de reprendre sa torture et il gémit de plus belle. Son rythme cardiaque était au plus haut niveau. Tentant de se concentrer, il se redressa un peu et attrapa les épaules de la jeune femme pour la faire remonter et la plaquer au lit. Tentant de reprendre ses esprits et sa respiration, il enfila rapidement le préservatif avant de s’allonger sur la jeune femme. Il fit attention à son point sur elle, mais il se pressa tout de même à elle. Lui souriant, il la fixa dans les yeux avant de frotter son bassin contre le sien. Il voulait qu’elle soit en condition à son tour et il en profita, l’embrassant dans le cou, sur la poitrine, prenant soin de ses seins, avant de descendre à son ventre, jouant alors de ses doigts entre ses cuisses. Souriant, il savait qu’il ne pourrait plus tenir longtemps, c’est pour ça qu’il joua un peu de ses doigts pour jouer les pianistes sur l’intimité de sa partenaire, mais sans aller plus loin. Il entra finalement en elle d’un coup sec et il resta quelques secondes à la regarder, ne voulant pas non plus lui faire mal.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 12 Mar - 6:17

Les années de partenariat n'avait pas préparé les deux amants à ça. Ils avaient laissé sous entendre qu'ils étaient bons dans le domaine, mais c'était bien plus... Kate n'aurait su mettre de mot sur les sensations que son partenaire lui faisait ressentir, tout était bien trop puissant et électrisant. Il était son dieu en quelques sortes, un dieu du sexe qu'elle ne voulait perdre sous aucun prétexte.
Si on lui avait dit il y a trois ans qu'elle se retrouverait un jour à faire une fellation à son écrivain préféré sur un bateau, elle aurait rigolé et pourtant, c'est là où elle en était. Castle était l'homme qu'elle aimait et pour lui elle faisait des trucs dingues. Même si elle ne pouvait pas considérer ça comme dingue car ce n'était qu'une fellation, qu'un bateau, qu'un fiancé.
D'ailleurs, son petit ami semblait prêt à craquer et elle se leva pour aller chercher de quoi se protéger, mais surtout pour lui laisser une minute de récupération. Pauvre homme, elle allait l'achever. En revenant, elle reprit sa douce torture sans lui laisser le temps de contester quoi que se soit... Elle en avait bien trop envie pour recevoir un non. Cependant, il reprit le dessus, il l'allongea sur le lit et la surplomba de tout son long. Le regard qu'il lui lançait en disait long, elle allait en prendre pour son grade, elle allait hurlé - et là pas de voisins -. Se mordillant la lèvre, elle sentit celles de son amant glisser de son cou vers sa poitrine, endroit dont il aimait s'occuper - et qui ne laissait pas la brunette indifférente - mais ce n'était pas ce qui paralysait la jeune femme. Ce qui la paralysait, c'était les doigts qu'il venait de glisser entre ses cuisses, des doigts qui jouaient dans son intimité, la faisant frémir de plaisir. La sensibilité de la jeune femme était bien connue de son partenaire et il n'hésita pas à se venger après ce qu'elle lui avait fait quelques minutes plus tôt. Sauf que contrairement à lui, elle se tortillait et essayait de fuir les doigts magiques, car elle refusait de céder avant l'heure, mais qu'elle était rarement capable de le faire lorsqu'il jouait comme ça avec elle.
Les doigts furent remplacés par le membre érigé de Castle, laissant Beckett sous le coup de la surprise. Son buste s'était cambré d'un coup, encaissant le choc puissant du bassin contre le sien, sous souffle l'avait quitté et elle eut besoin de quelques secondes avant de redescendre sur terre. Le plaisir arriva rapidement, dès les premiers coups de bassins et pour accentuer ça, elle enroula ses longues jambes autour de son homme.
Le jeune homme imprimait son rythme et elle encaissait en relâchant des gémissements, puis des cris - que personne n'entendrait -. La brunette finit par poser ses mains sur les fesses de l'écrivain pour le faire accélérer, pour qu'elle puisse enfin atteindre son orgasme. Il ne se laissait pas faire, il continuait comme il le voulait et la frustration qui se construit en elle la rendit encore plus sensible à tout ce qu'il lui faisait.
Arriva un moment où elle ne put plus retenir ses cris et elle se laissa aller dans un orgasme puissant où tout son corps se contracta, se mit à vibrer autour de celui de son amant qui continuait ses mouvements pour atteindre à son tour le plaisir ultime. Castle s'écroula sur elle quelques minutes plus tard, il n'y avait pas tout son poids, mais juste assez pour lui faire comprendre qu'il avait atteint le Graal à son tour. La jeune femme ne voulait pas bouger, elle ne voulait pas qu'il se retire de sa féminité, elle voulait qu'ils restent encore un peu dans cette position qui reflétait leur amour - leur désir passionné -.

« Top cinq. »

Murmura-t-elle à l'oreille de son compagnon. C'est vrai qu'après avoir commencé à avoir autant de partie de jambes en l'air fabuleuses, elle avait décidé de faire un top. Il changeait tout le temps, mais le bateau resterait dans le top cinq un long moment, elle le savait d'avance.... Elle n'avait que rarement prit autant de plaisir, que se soit avec ses exs, qu'avec Castle. Elle ne savait pas pourquoi, mais aujourd'hui avait été différent. L'air marin peut être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 12 Mar - 10:09

    Les tortures que la jeune femme lui infligeait habituellement étaient très désagréables. Tirer ses oreilles, son nez et se moquer de lui et ses théories loufoques. Mais cette fois-ci c’était une douce torture. Il appréciait pleinement le moment. Cette fois-ci, ils étaient tranquilles et elle semblait prendre plaisir à l’entendre gémir et à ne plus savoir où donner de la tête. Elle était très habile et l’écrivain ne pouvait qu’apprécier et se laisser porter par les vagues de plaisir. A un moment donné, il fut surprit qu’elle parte, mais il comprit mieux les choses et la jeune femme reprit de plus belle son manège. Cependant, il fallait qu’il soit fort, qu’il s’impose. Ce ne fut pas simple, mais il se retrouva sur elle. Jouant de ses lèvres sur le haut du corps de sa partenaire, il laissa ses doigts aller plus au sud. Il se jouait d’elle à son tour et il la pénétra d’un coup sec. Il ne l’avait encore jamais fait. Il n’était pas du genre à faire mal, alors il était resté un moment attendre un peu qu’elle se fasse à lui. C’est vrai qu’en y repensant, il aurait pû parler de l’enquête qu’ils avaient fait dans le monde du SM. Mais Castle n’était pas branché sur ça, quoi qu’avec Kate, il ne dirait pas non, juste pour voir ce que ça pourrait donner.

    Au bout d’un moment, il se mit à bouger et il apprécia de voir la jeune femme se détendre et commencer à prendre du plaisir à son tour. Castle s’était toujours demandé comment était Kate pendant l’acte. Etait-elle du genre discrète, ou alors était-elle plutôt gémissements ou cris. Ou alors sauvage, ou délicate. Aujourd’hui, il le savait et il aimait ça. Elle avait toutes ces facettes et c’était plaisant également de l’entendre crier son plaisir. Continuant alors de plus en plus vite, il sentit la jeune femme se contracter autour de lui et il donna des coups de reins plus secs et plus profonds, la sentant toucher au but. But qu’il atteint quelques minutes plus tard. Se relâchant, il resta sur la jeune femme, tentant de reprendre sa respiration, doucement. Puis, il sourit à ce que venait de dire la jeune femme.

    Totalement.

    Il ne pouvait pas mettre ça en dernier. Embrassant sa partenaire, il sourit en la fixant dans les yeux. Il était dingue de cette femme et il ne pourrait plus jamais se passer d’elle. Restant encore sur elle, il reprit de légers baisers sur son corps dénudé. Il aimait bien déposer ses lèvres sur son corps, il aimait le goût de la jeune femme et il en profita pleinement, pour découvrir à nouveau son corps, ou en tout cas, vu sa position, le haut de son corps.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 12 Mar - 12:46

Rick savait ce qu'il voulait cette fois, il voulait la dominer juste assez pour qu'elle ne soit pas tentée de reprendre les rennes. Et il réussit son coup - et ça en grande partie grâce à son premier coup de rein -. Le jeune couple n'était pas branché SM, même si l'enquête qu'ils avaient fait dans le domaine avait donné des idées à Kate, les menottes étaient surement le plus loin de là où elle pouvait aller. Elle savait d'avance qu'elle ne prendrait pas de plaisir à faire du mal à son partenaire, elle préférait être douce et calme plutôt que violente. Ce qui ne voulait pas dire qu'elle n'aimait pas leurs ébats passionnés, c'était en fait ses préférés. Le fait de pouvoir se libérer de ce monde froid grâce à l'étreinte brûlante de son amant était devenu essentiel à son quotidien.
Le jeune homme avait donné un coup de bassin puissant pour la pénétrer, la laissant sans voie. Elle ne revenait pas de ce qu'il venait de se passer, du nouveau Castle qu'elle venait de découvrir - il commençait à voir qu'elle n'était pas en sucre -. Récupérant ses moyens, elle encaissa les coups de reins de son partenaire en laissant des gémissements de sa gorge. Après tout, elle n'avait aucune raison de se cacher ou de s'auto censurer ce soir, il n'y avait personne pour les entendre. Car Beck était une couineuse comme on les appelait, elle n'était pas de celle qui se faisait discrète lorsqu'il fallait gérer le plaisir, elle gémissait, criait et parfois même mordait pour camoufler ses paroles incohérentes.
Le plaisir la submergea bien trop vite à son gout, elle aurait voulu tenir toute la nuit, mais comme il n'en avait pas finis avec elle, elle put en profiter un peu plus longtemps. Il donnait des coups de reins secs et profonds qui lui tirèrent de long râles et quand il sombra en elle, elle ne put l'accueillir qu'en héros entre ses bras.
Lui replaçant quelques mèches de cheveux, elle le fit la regarder avant de poser un baiser sur ses lèvres. Ils en avaient peut être finis avec la bestialité, mais elle ne voulait pas s'arrêter de prendre soin de son amant. Il prenait soin d'elle, il avait déjà glissé ses lèvres dans son cou puis sur sa poitrine. Castle chérissait la chair claire qu'offrait les seins de sa copine, elle n'en avait pas des énormes et pourtant ils trouvaient leurs places dans les palmes géantes de l'écrivain...
Le top cinq glissait dans le top trois avec ce moment de tendresse infini qu'il lui offrait à l'instant. Kate se cambra, s'offrant un peu plus à lui et sentit les dents de son homme venir titiller son téton. La chaleur était présente dans tout son corps et elle l'encouragea à continuer avec des petits mots balancés à droite à gauche au milieu de ses gémissements. C'était bien un truc qu'elle n'avait jamais laissé faire ses autres amants, elle avait toujours pensé que le seul être vivant qui pourrait poser ses lèvres autour de son téton serait son bébé... aujourd'hui elle avait Castle, son homme au pouvoir magique.

« Je t'aime. »

Du bout des doigts, elle lui releva le menton et le fit revenir vers son visage pour pouvoir l'embrasser. Sa langue caressa la sienne pendant de longues secondes pendant qu'elle les liait en posant ses mains sur ses joues. Le reflet de sa bague brilla à cause de la petite veilleuse de la cabine et elle ne put s'empêcher de rajouter quelques petites attentions sur le visage de son amant pour le remercier de tout ce bonheur.

« Ce n'était pas sur ma bucket list, mais ça aurait du y être. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 12 Mar - 13:05

    Ce moment avec sa partenaire avait été plus que parfait. Il savait qu’elle n’allait pas se casser en mille morceaux, mais il n’avait jamais osé ce genre de choses auparavant. Mais ça lui donnait envie de retenter l’expérience plus tard. Qui sait, peut-être qu’ils en auraient l’occasion. Du coup, il se donna à fond, faisant en sorte qu’elle laissa sa gorge se libérer de ses cris. Appréciant de l’entendre si libre, il continua jusqu’à ressentir le plaisir ultime. Se retrouvant alors allongé sur la jeune femme, il fit attention à son poids, tout en restant présent. Lui souriant, il la regardait. Heureux d’être là et ne voulait remplacer sa place pour rien au monde. Il se sentait parfaitement épanoui et libre. La laissant s’occuper de ses cheveux, il profita du baiser qu’elle lui offrit, avant de s’occuper d’elle. Déposant ses lèvres par endroit, prenant le temps de découvrir sa peau encore une fois, il aimait ce genre de choses. Il était avec la femme la plus belle qu’il ait jamais vue et eue à ses côtés. D’autres avaient peut-être une poitrine plus grosse, des fesses plus imposantes ou d’autres atouts physiques. Mais avait un corps parfait selon l’écrivain. Il aimait en prendre grand soin et il le fit tranquillement, prenant son temps. Jouant avec la poitrine de sa partenaire, il sourit à ses propos, avant de la sentir attraper son visage pour le remonter vers elle. Se laissant faire, il se laissa emporter par le baiser de la jeune femme. Elle savait comment y faire avec lui et il n’émit aucune résistance, se laissant simplement porter par les sensations que lui offrait la jeune femme.

    Tu peux l’ajouter et le barrer ensuite.

    Souriant, il déposa à nouveau ses lèvres sur son cou. Prenant son temps, il apprécia la chair fine et douce. Puis, il glissa vers son oreille.

    Je t’aime tellement Kate.

    Soufflant sur son cou, il redéposa ses lèvres, embrassant sa nuque et descendant sur le haut de sa poitrine comme si elle était encore couverte par un quelconque vêtement. Puis, il remonta à ses lèvres et l’embrasa à nouveau, souriant contre ses lèvres, avant de donner un coup de bassin. Il ne s’était pas détaché d’elle, alors autant en profiter encore. Y allant doucement, il décida cette fois-ci de lui donner un peu de douceur, de profiter juste du fait d’être ensemble et de prendre le plus de plaisir possible, avant de pourquoi pas être un peu plus brutal et rapide.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 12 Mar - 13:27

Après avoir fait l'amour comme des bêtes, ils avaient besoin de s'offrir un peu de tendresse. Kate avait été la première à le tirer vers elle pour l'embrasser, mais le jeune homme n'avait eu aucun mal à suivre le même chemin. Ils s'embrassaient, se caressaient et continuaient de s'abandonner l'un à l'autre dans la moiteur de la pièce. La belle pensait en avoir fini, pensait qu'il allait s'endormir, mais elle était vraiment à côté de la plaque. Castle lui balança un coup de rein qui lui arracha un cri de surprise.

« Rick ! »

Son corps ne s'attendait pas à ça et pourtant... Regardant son amant dans les yeux et lui donna son approbation pour aller plus loin, mais avant ils avaient quelque chose à faire. La brunette le fit pour eux, elle changea le morceau de plastique qui les séparait et se glissa de nouveau sur le sexe de son partenaire; Toujours aussi divin. Elle les plaça dans une position qui d'après Castle était impossible - c'était ce qu'il avait dit en regardant ça sur un pc avec Esposito et Ryan quelques années auparavant -. Voyant le visage de son amant changer sous le coup d'une nouvelle forme de plaisir, elle se mordilla la lèvre inférieur sous les coups de reins qu'il donnait, de plus en plus marqué. Il n'y avait pas de doute, elle allait avoir un orgasme rapidement, encore plus rapidement que la première fois qu'ils l'avaient fait sur ce bateau.
Beckett cacha son visage dans un oreiller lorsqu'elle hurla son plaisir, sentant les coups de bassn de son partenaire s'accélérer. Il la tenait par les hanches et la tirait contre lui pour que les chocs soient plus puissants, ça fonctionnaient... Très bien. Trop bien. Car après avoir eu son premier orgasme, elle en sentit un deuxième arriver et celle fois ci, elle mordit l'épaule de son amant. Un léger gout métallique vint se fondre dans sa bouche, et elle n'aurait pu dire si elle l'avait blessé ou si elle s'était juste mordue la langue.

« Rick Rick Rick !!! [...] Anh... [...] Et tu m'as juste dit que tu avais un talent pour l'écriture pendant trois ans. Tu t'es sous estimé. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 12 Mar - 13:41

    Kate avait eu une bonne idée en leur demandant un endroit calme, retiré de toutes vies. Le bateau était l’endroit idéal et ils en profitaient pleinement. L’écrivain qui était passé de doux baiser, décida de reprendre un coup de rein sec et profond. Entendant son prénom, il sourit et la regarda pour savoir s’il pouvait continuer, mais elle décida de faire autre chose d’abord. Changeant de protection, il se retrouva finalement dans une position qu’il avait pensée impossible quelques années plus tôt. Surprit, par ces nouvelles sensations, il regarda sa partenaire qui semblait satisfaite de son effet. S’en donnant alors à cœur joie, il en profita pleinement. Donnant des coups de reins de plus en plus profond et rapide, il sentait la jeune femme totalement réceptive. Puis, il la regarda étouffer ses cris dans l’oreiller et il sourit, continuant ses mouvements, ne faiblissant pas et il la sentit se contracter autour de lui une seconde fois, chose encore nouvelle, mais qui gonfla son égo. Sentant les dents de la jeune femme sur son épaule, il eu une légère sensation de douleur, mais n’y fit pas attention. L’écoutant parler, il continua encore et eu un léger rire.

    Je suis plein de ressource et …

    Sentant une vague de plaisir, il ne pû continuer tout de suite sa phrase. Reprenant son souffle, il fixait la jeune femme en souriant.

    … de surprise.

    Sentant son orgasme arriver, il continua plus vite, plus fort et plus loin. Cette femme était bien la seule qui le laissait faire ce genre de choses et qui semblait en prendre autant de plaisir que lui. Se lâchant complètement, il se laissa aller et sentit la jeune femme s’effondrer sur lui. Souriant, il passa ses bras autour d’elle, la voulant contre lui et surtout ne voulant pas quitter son antre tellement accueillante. Soupirant de contentement, il caressa doucement son dos et embrassa sa tête. Cette position lui plaisait beaucoup. Il sentait le corps de la jeune femme sur lui, avec sa poitrine contre son torse, son corps nu complétant le sien. C’était parfait et il n’avait pas du tout envie de bouger.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 13 Mar - 2:49

Toutes ces fois ou son écrivain lui avait tapé sur les nerfs, ou elle avait voulu le descendre auraient pu être réglé par des parties de jambes en l'air torrides s'ils avaient accepté l'évidence plus tôt. Têtus, ils avaient attendu et rattrapait le temps perdu, aussi bien qu'ils le pouvaient. Le couple ne se posait aucune limite, le désir et la passion qui les unissaient les guidaient dans un monde nouveau, qu'ils avaient parfois du mal à laisser de côté plus de cinq minutes. Kate était incapable de se souvenir de la dernière journée où elle n'avait pas eu d'orgasme. Castle avait définitivement une mauvaise influence sur elle.
L'écrivain avait relancé la machine en reprenant ses mouvements de bassins. La belle ne résista pas et lui offrit une position inédite - qui devait le faire rêver -. Comme ça, son corps était offert à son amant, elle ne lui cachait rien et il avait le pouvoir de tout contrôler. Les coups de bassins qu'il imprimait étaient forts et elle pouvait les sentir venir titiller son point G à chaque mouvements. Ses cris laissaient transparaitre son état de transe, un monde ou ses seuls amis étaient ses orgasmes à répétition que son fiancé lui faisait avoir. Elle en eut d'ailleurs deux, presque coup sur coup, son être entier se contracta autour du membre érigé qui continuait de bouger en elle. La brunette glissa sa main entre ses cuisses pour faire ralentir le jeune prodige, le faire venir avant qu'elle n'ai à crier une troisième fois.
L'action se termina après quelques derniers coups de bassins puissants et elle se laissa tomber sur lui. Poids plume, elle savait qu'il aimait lorsqu'elle restait juste comme ça, allongée sur lui. Kate aimait en profiter pour remplir ses poumons de l'air qu'avait respiré son homme, le serrer contre elle et juste rester immobile pendant qu'il lui caressait le dos et la couvrait de baiser doux sur le haut du crâne.

« Je t'avais dit que c'était possible. »

Sa voie était rauque d'avoir criée autant - elle aurait bien eu besoin d'un petit thé chaud avec du citron et une tonne de sucre -. Beck se redressa un peu pour mettre son regard dans celui de son homme et lui offrit un baiser très tendre, rien à voir avec ce qu'ils avaient partagé pendant qu'ils faisaient l'amour. Son regard perdait du désir pour se transformer en amour et quand son souffle ce fut calmé, elle reposa sa tête sur Castle, sentant le sommeil arriver - ainsi que toutes les questions qu'elle avait à propos de leur histoire -.

« Est ce qu'on le fait trop tu penses ? Est ce qu'on s'abandonne l'un à l'autre pour éviter de parler ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 13 Mar - 10:37

    Castle devait avouer que faire l’amour avec Kate était beaucoup mieux qu’avec d’autres femmes qu’il avait connues. Lui qui avait un classement avec Meredith se disait que finalement Kate osait plus de choses et se donnait beaucoup plus à lui. C’était étrange, mais il aimait définitivement cela. Se retrouvant avec sa partenaire sur lui, il en profita pleinement avant d’attendre le point de non retour et d’avoir la jeune femme contre lui, dans ses bras. La serrant contre lui, il caressa son dos et sourit à ses propos. En effet il avait bien pû découvrir que la position dite impossible, l’était totalement et elle était plus que plaisante. La regardant ensuite se redresser, il la regarda et se laissa embrasser. Il aimait sa tendresse et tout ce qu’elle proposait dans ce moment. Se laissant aller, il apprécia qu’elle reste contre lui et il haussa les épaules à sa question.

    C’est possible.

    Il ne savait pas vraiment, mais c’est vrai qu’ils n’avaient pas forcément abordés des sujets importants.

    Mais souviens-toi qu’on a un peu plus de trois ans de tension sexuelle à rattraper.

    Souriant, il embrassa à nouveau la tête de la jeune femme, continuant de caresser son dos et faisant en sorte d’amener les draps du lit, sur eux.

    Tu veux parler ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 13 Mar - 11:29

Kate avait tiré un trait sur ses blocages, mais parfois ils arrivaient à revenir sous forme de questions, de doutes et elle y mordait. Il suffisait qu'elle soit un peu fatigué ou en colère pour que ça arrive et aujourd'hui elle était juste épuisée. Castle lui avait retiré toute son énergie. La belle avait des doutes sur eux - infondés - et quand elle les exposa à son fiancé, il la tourna en dérision ce qui la blessa un peu.

« Pas si tu prends tout au quatrième degré. Parfois j'aimerai avoir un adulte avec moi, pas un enfant. »

Dit elle en se rallongeant sur le lit, quittant l'étreinte tiède de l'écrivain. Se roulant dans une position proche de celle d'un fœtus, elle se mit à sentir le tangage du bateau - ce truc qu'elle détestait lorsqu'elle était à bord d'un navire, ce truc qui lui donnait le mal de mer -La belle réalisa son erreur, sans son petit ami pour la distraire, elle était malade, mais avec lui tout allait bien... et même s'il refusait de parler - parce qu'elle traduisait son humour pour un refus de coopérer - elle l'aimait. Castle était son grand crétin, l'amour de sa vie qui ne faisait plus rien pour les faire avancer depuis qu'il avait réussi à s'introduire dans les sous vêtements de Beckett.
La jeune femme se retourna et même si elle n'était pas sur son partenaire, elle était contre lui, serrant à présent un bout du drap qu'il avait remonté sur eux. C'était en quelques sortes sa manière de s'excuser sans mots. Mais bien entendu, elle se du de répondre à ce qu'il avait dit à propos des trois ans de frustration.

« Ta tension est redescendue plusieurs fois durant ses trois années. Plus d'une femme est venue t'aider à assouvir cette tension sexuelle comme tu dis. »

La détective était jalouse, elle trouvait qu'il n'y avait rien d'adorable dans sa jalousie, mais parfois elle avait l'impression que son chéri ne pensait pas comme elle. Après avoir laissé un instant de silence pour faire redescendre la tension entre eux - tension qui n'était pas sexuelle cette fois -, elle ne résista pas et sortie nue de la cabine pour prendre l'air. Un air frais qui l'assaillit immédiatement, mais elle ignora son corps et s'assit juste sur le pont en attendant de trouver les réponses à ses questions.
Elle se demandait s'ils n'avaient pas été trop vite, elle n'avait pas pensé se fiancer avant au moins deux ans et la voila après à peine deux semaines avec la bague au doigt. Si le même schéma se répétait pour tout, elle aurait un gamin avant la fin de l'année et aussi capitaine du 12em et bien d'autre. Sauf que même si elle voulait tout ça, elle avait besoin de temps, elle voulait apprendre à se connaitre comme lui, semblait la connaitre.
Tout à coup, elle entendit des pas dans son dos et une couverture vint se poser autour d'elle, la ramenant à la réalité.

« Je t'aime Castle et j'adore tes théories farfelues, tes jeux et tes gamineries, mais j'ai besoin d'avoir un homme avec moi parfois... aujourd'hui. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 13 Mar - 11:39

    Il avait dit sa phrase pour rire, mais visiblement ça n’était pas bien prit du tout. Se retrouvant alors dans le froid, il remonta le drap sur lui. La jeune femme lui faisait dos ne voulant apparemment pas lui parler. Fronçant les sourcils, il n’avait pas pensé qu’elle lui en voudrait pour cette phrase. Alors, il passa un bras sous sa tête et fixa le plafond en soupirant. Mais la jeune femme vint se caler contre lui et il la laissa faire avant de l’écouter parler. Cependant, il se crispa à ses propos. Serrant les dents, il ne dit rien, mais garda les sourcils froncés, n’appréciant pas ce genre de propos. Finalement la jeune femme sortit de la cabine, nue pour aller dans l’air frais. Soupirant, il se passa les mains sur le visage. Mais que voulait-elle à la fin ? Il n’en avait pas la moindre idée et il ne savait pas comment prendre les choses en main pour leur couple. Se redressant, il passa son caleçon, son pantalon et son tee-shirt. Puis, il attrapa une couverture et alla rejoindre sa partenaire. Lui mettant la couverture sur les épaules, il vint s’asseoir à côté d’elle et l’écouta parler.

    Juste pour info, tu avais aussi des hommes pour assouvir la tension alors ne me mets pas tout sur le dos Kate. Oui j’ai eu des femmes, mais ça fait plus d’un an que je n’ai eu aucune femme dans mon lit. Depuis que je t’ai dit que je t’aimais.

    Il n’avait pas pû s’empêcher de dire cela. Il savait que ça ne serait pas forcément bien prit, mais il n’avait pas aimé qu’elle parle de lui ainsi et surtout qu’elle ne pense pas à elle et à Josh. Parce qu’il savait bien qu’ils ne faisaient pas des mots croisés une fois chez elle ou chez lui. Se passant à nouveau les mains sur le visage, il grogna, n’aimant pas du tout la façon dont les choses évoluaient pour ce soir.

    Qu’est-ce que tu veux savoir Kate ?

    Il s’était radoucit et il fixait sa partenaire. Elle avait des questions et il était prêt à y répondre, en tout sincérité pour que leur couple fonctionne.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 13 Mar - 12:02

Kate avait toujours eu la chance d'avoir des rendez vous à New York, comme ça, si les choses n'allaient pas, elle s'excusait et rentrait chez elle. Sur ce bateau, au milieu de nul part, elle n'avait pas ce choix, elle n'avait aucun choix. La belle plutôt que de rester avec Castle décida de sortir sur le pont pour prendre l'air, elle le fit si précipitamment qu'elle en oublia de s'habiller.
Une fois dehors, elle sentit vite le froid venir lui mordre les chairs. Les souvenirs de sa journée dans le conteneur réfrigéré lui revinrent en mémoire et elle frissonna. Elle allait se lever pour aller prendre une couverture quand son amant vint lui en poser une sur les épaules. Beck tenta de s'ouvrir à lui, de ne pas lui cacher ce qu'elle avait sur le cœur, mais lui, ce qu'il retenait, c'était ce qu'elle avait dit sur ces exs. Rick pointa à son tour les différents hommes qui étaient passé dans la vie de sa compagne durant les trois années. Il n'en fallut pas plus pour qu'elle se referme sur elle même, construisant aussi vite qu'elle le pouvait un mur autour d'elle.

« Rien. »

La détective se détestait de réagir de cette manière, d'accepter son amour et cinq minutes plus tard de lui en faire voir de toutes les couleurs. Pourtant elle ne changea rien dans sa manière d'agir. Resserrant un peu plus la couverture autour d'elle, elle baissa les yeux sur l'eau qui faisait des petites vagues, elle ne se comprenait pas... Ses émotions agissaient sans aucun sens, tout comme les vagues.
Son index vint se poser à la base de son pouce et inconsciemment il se mit à la griffer, encore et encore. Elle ne s'en rendit pas compte avant qu'une vive douleur ne la picote. Regardant ce qu'elle venait de se faire, elle réalisa qu'elle ne ferait plus rien de bien, que si sa continuait comme ça, elle perdrait son titre de future madame Castle.

« Je voulais parler... sérieusement, mais tu en es incapable. Tu es incapable de l'être. Je vais devoir revoir ma bucket list parce qu'il est hors de question que j'ai un enfant ou que je me marie avec un homme qui n'a pas plus de trois ans d'âge mental; Je ne veux pas tout ça avec un clown, je le veux avec le Castle qui me faisait enrager au precinct. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 13 Mar - 13:08

    Oui Richard Castle avait toujours été un homme à femmes, mais ça ne voulait pas dire qu’il n’avait pas changé. Alors le fait qu’elle pointe ses conquêtes était quelque chose qu’il n’aimait pas du tout. Il lui en fit le reproche après lui avoir mit une couverture sur les épaules. Il lui demanda alors de quoi elle voulait parler, mais apparemment elle ne le voulait plus. Soupirant, il regarda alors l’eau, puis le ciel. Les étoiles étaient toujours là, à briller tranquillement. Il aimait ce genre de spectacle et il n’avait pas envie de s’en passer. Cependant, il écouta la jeune femme parler.

    Tu penses vraiment que je ne suis pas adulte ?

    Tournant la tête vers la jeune femme, il n’avait pas haussé le ton. Au contraire, il avait voulu être clair et il continua de la regarder, même si elle ne le faisait pas en retour.

    Je prend mon rôle de père très au sérieux, mon rôle d’homme et d’écrivain également.

    Il ne savait pas comment s’expliquer, mais il voulait que les choses soient claires tout de suite.

    Oui, je peux être un vrai gamin au boulot, parce que j’aime travailler avec toi, les gars et Lanie. J’aime m’amuser, mais tu sais aussi que quand les situations sont dangereuses, je me calme tout de suite et je suis adulte.

    Se passant les mains sur le visage, il se leva et partit vers le bord du bateau pour regarder dans l’eau.

    Si tu penses vraiment que je ne suis qu’un gosse, tu te trompes.

    Fronçant les sourcils, il resta regarder l’eau, ne voulant pas tourner son visage vers elle.

    Alors maintenant poses tes questions si tu en as.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Revenir en haut Aller en bas

ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-