Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mar 21 Fév - 2:47

Les vêtements dans son placard lui ressemblait déjà plus que ceux que lui avait prêté l'écrivain, à sa taille et à son gout. La belle s'habilla vite et posa une question à Castle qui ne sut y répondre sans avoir à regarder sur son iPhone. Il lisait les articles et elle écoutait, se détendant car elle s'était attendue à bien pire. Elle avait imaginé que des fans hystériques viendraient la descendre en flèche et que les critiques iraient bon train pour la faire ressembler à une profiteuse, mais ce n'était pas le cas. Ça ressemblait plus à un soulagement collectif, un 'enfin' qui venait du monde entier pour les féliciter.

« Ce n'est qu'un article Rick. On sait tous les deux qu'il en faut plus pour t'assagir. »

Rajouta-t-elle en passant à côté de lui pour voir de ses propres yeux. La photo qui accompagnait l'article n'était pas mal, ils paraissaient tous les deux pris au dépourvu, mais leurs mains étaient liées - c'était avant l'incident -. Leur première photo ensemble en tant que couple. Même si ce n'était pas la plus belle, Kate se promit de la garder, de la mettre dans un coin et de lui ressortir un jour pour en rire.

« Je pensais aussi que je pouvais gérer ça, que ce n'était que quelques photos par ci par là, mais ce matin j'ai eu l'impression de suffoquer au milieu de cette foule. J'ai eu l'impression que j'allais mourir une nouvelle fois devant toi. »

La brunette lui devait des explications, il était temps qu'elle grandisse elle aussi et qu'elle mette des mots sur ce qu'il y avait dans sa tête. Se rapprochant de lui, elle l'embrassa et passa ses bras autour de son cou pour pouvoir enfouir le bout de son nez contre son torse. Elle écouta ce qu'il avait à dire et il semblait enfin comprendre que ça pouvait être un peu dur au début pour sa compagne, il essayait de l'apaiser... Elle y arriverai, Beckett se promit de faire des efforts pour y arriver un jour. Elle savait qu'elle continuerait d'être confrontée à des photographes maintenant, qu'au début elle ferait tout pour les éviter et irait surement jusqu'à les menacer, mais un jour, elle pourrait sortir sans se poser plus de questions.
La détective n'était pas du genre à attendre que les choses lui tombent dans les mains, elle allait au devant de ses peurs pour les surmonter plus vite - exception faite pour Castle - et cette technique s'appliquerait pour les paparazzis aussi. Elle se proposait de faire un effort, de commencer dès aujourd'hui, mais elle devait sacrément avoir refroidis l'auteur, car il lui dit - imposa - le fait qu'elle devait l'attendre au loft. Il n'avait plus envie de la voir aux évènements où il l'avait convié un peu plus tôt et elle devait faire la potiche chez lui. Du moins c'était comme ça qu'elle le ressentait. Un peu déçue elle même, elle hocha la tête.

« Je... D'accord. »

Kate refusait de se battre une nouvelle fois avec lui, ils allaient être séparé quelques heures et quand il reviendrait, elle l'attendrait. La belle se décolla un peu de lui lorsque son téléphone sonna, il répondit et comprit immédiatement que son père était en ligne. Essayant d'écouter, elle retrouva sa place dans le creux de ses bras jusqu'à ce qu'il lu tende le téléphone. Elle le plaça sur son oreille et se retrouva bloquée entre deux bras puissants, elle aimait cette place et le fit comprendre à Castle par un petit sourire.

« Oui, on vient déjeuner à la maison. »

La jeune femme papotait depuis quelques minutes lorsqu'elle réalisa qu'elle ne parlait pas dans son téléphone, mais bien celui de son amant...

« Pourquoi tu l'appelles lui et pas moi ? [...] Quoi ? comment ça je n'ai plus de place sur ma messagerie ? »

Kate n'attendit pas et redonna le téléphone à son partenaire avant de filer à la cuisine récupérer le sien. Comme par hasard il était sur silencieux et quand il s'alluma, une multitude de messages, d'appels apparus. Elle en avait 24 d'Esposito et 18 de Ryan, c'était sans compter le nouveau capitaine de brigade et ses amis un peu moins proches, mais le record était pour Lanie avec 57 appels manqués et 22 textos. S'apprêtant à répondre, elle entendit les pas de l'écrivain dans ses petits escaliers.

« Lanie va me tuer... Et tout ça c'est ta faute. Tu l'appelles ! »

Et pouf, elle lui balançait son téléphone dans les mains avec un appel en cours pour Lanie. Elle était tendue, mais son visage souriait parce qu'au final ils étaient tous plutôt heureux que Castle et elle ai fait le grand pas. Elle s'approcha de lui et avant que quelqu'un ne décroche la ligne de Lanie, elle l'embrassa, un vrai baiser.

« Bonne chance. Et rappelle toi que je t'aime. »

C'est à ce moment là que Lanie décrocha, entendant les derniers mots de son amie, qu'elle ne manqua pas de questionner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mar 21 Fév - 11:16

    Trouvant des commentaires avec les phots qui avaient été prisent quelques minutes plus tôt, il grogna à la remarque de sa partenaire sur le fait de l’assagir. La laissant voir les photos, il devait avouer qu’il ne s’attendait pas à de tel commentaire. Mais il s’attendait aussi à sans doute pire venant de certaines femmes. Quand il avait été avec Meredith et Gina, certaines femmes avaient très clairement était violente verbalement. Il espérait que ça ne serait pas le cas aujourd’hui, mais il ne pouvait pas l’affirmer. Du coup, il pensa à a page 6. Cette fameuse page où son raconté les évènements des célébrités, comme quand il s’était disputé avec Gina, c’était un article avec leurs photos. Cette fois, il se demandait ce qui allait être écrit, mais ça ne devrait sans doute paraître que le lendemain vu qu’il était déjà tôt. Bref, il écouta alors sa partenaire parler et il hocha la tête.

    Je suis vraiment désolé pour ce qui s’est passé et ça ne se reproduira plus jamais.

    Ce genre de mouvements de photographes, il pouvait le contrôler. Il avait des personnes à qui parler pour que ça n’arrive plus jamais et il comptait bien trouver ces personnes pour leur parler au plus tôt et leur expliquer la situation. Puis, il lui proposa de rester au loft pour l’attendre si elle le désirait. Elle semblait hésiter, du coup, il n’osa pas en rajouter. Cependant, il allait lui proposer d’aller déjeuner avec Jim Beckett, quand ce dernier l’appela sur son portable. Souriant, il décrocha et parla avec lui avant de demander s’ils pouvaient venir chez lui. Ce fut un oui rapide, ce qui le fit sourire avant de se rendre compte que le père et la fille pouvait se parler simplement, au lieu qu’il fasse le messager. La laissant donc parler avec son père, il garda la jeune femme contre lui. Appréciant sa chaleur et sa présence contre lui, il l’écouta parler, avant qu’elle ne demande pourquoi elle n’avait pas eu un appel de sa part sur son propre téléphone. Fronçant les sourcils quand elle parla du fait qu’elle n’avait plus de place sur sa messagerie, l’écrivain se mit à sourire et se retrouva avec son portable dans les mains. Retrouvant son portable, il parla un peu avec Jim, lui proposait de passer prendre à manger en ville, ce que l’homme refusa. Il expliqua qu’il allait commencer à cuisiner tranquillement jusqu’à ce qu’ils arrivent pour manger avec lui.

    Remerciant l’homme, il devait avouer qu’il l’aimait bien. Puis, raccrochant, il se mit à sourire et il partit rejoindre sa partenaire. La cherchant, un peu, il n’eu pas longtemps à le faire, quand il la découvrit dans la cuisine. Souriant, il se demandait ce qui pouvait bien se passer, mais, il comprit bien vite en l’écoutant parler. Se retrouvant avec le portable de la jeune femme dans les mains, il fut un peu surprit et regarda la jeune femme. Elle voulait vraiment qu’il parle avec la médecin légiste ? D’accord, elle était plus qu’agréable quand on la connaissait, mais de là à parler de tout ça, il n’était pas certain de finir en vie. Se laissant embrasser, il en perdit ses mots jusqu’à ce qu’il écoute les propos de la jeune brune et il soupira.

    Ca aussi c’est déloyal, c’est ta meilleure amie, pas la mienne … Oui Lanie, c’est Castle.

    Fronçant les sourcils en regardant Kate, il eu du mal à déglutir avec ce que la jeune femme était en train de lui dire et il eu un rire nerveux.

    Non, elle est là je te mets sur haut parleur, quitte pas.

    Autant faire au plus simple et que Beckett entende également tout. C’est alors qu’il entendit du bruit en fond sonore et deux voix s’élever.

    C’est Beckett ?

    Attends, on arrive !

    Apparemment Ryan et Esposito n’étaient pas loin de Lanie, ce qui fit sourire l’écrivain.

    C’est bon Lanie.

    Alors comme ça, on n’appelle même pas ses amis ? Non mais ça veut dire quoi ça ?

    Souriant en regardant sa partenaire, il inspira et expira un peu bruyamment.

    Vous auriez été les premiers au courant si mon éditrice n’avait pas appelé ses journalistes.

    La colère remontait chez Richard et il avait sérieusement envie d’aller lui casser la tête contre un mur.

    C’est récent, mais vous serez les premiers à tout savoir. Vous êtes nos amis.

    Regardant Kate, il attrapa sa main et sourit. Il le fit encore plus quand il entendit Lanie dire que cette explication pouvait à peut près tenir la route. C’est alors que Ryan lui demanda s’ils comptaient faire quelque chose pour fêter ça. Prit au dépourvu, il regarda la jeune femme.

    On peut toujours aller boire un verre au Old Haunt ?

    Regardant la jeune femme, il devait avouer qu’avoir leurs amis et évidemment Jim, Alexis et Martha pouvaient être quelque chose de sympa.

    Evidemment, Jenny est invitée.

    Souriant, c’est vrai que les partenaires de leurs amis étaient les bienvenues. Il regarda sa partenaire, vu que Lanie venait de demander si Kate était d’accord pour ça et quand ils pourraient se voir. Castle était pour ce soir, il pouvait complètement écourter les choses malgré ce qu’il avait et c’était ce qu’il avait compté faire pour revoir Kate rapidement, du coup, il proposa ce soir à sa partenaire, attendant qu’elle choisisse.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mar 21 Fév - 11:49

La détective avait balancé son portable à son compagnon alors qu'elle appelait sa meilleure amie pour qu'il se fasse engueuler avant elle. Ce ne fut pas la cas, Lanie ne semblait pas leur en vouloir, elle feintait la colère, mais ce n'était pas vrai, elle était surement très heureuse pour eux. La brunette - dans les bras de son écrivain - se faisait petite pour ne pas se faire remarquer. Il y avait toute son équipe derrière ce téléphone, ils étaient comme une famille et il était important qu'ils approuvent.

« Hey Lanie... Oh tout le monde est là... »

Kate se mit à sourire et parla un peu avec eux pour leur faire comprendre qu'elle ne les oubliait pas, qu'elle reviendrait bientôt avec Castle pour les aider à enquêter. Et bien qu'elle sache pertinemment qu'ils n'étaient pas intéressés par le boulot, elle posa quelques questions sur le sujet avant que Lanie ne coupe court à ça. Elle voulait des réponses et n'avait pas peur de poser les questions - directement -. Son partenaire donna une première version et tout en parlant, elle pouvait voir qu'il s'énervait. La main de la détective se resserra sur la sienne et elle l'embrassa sur les lèvres - ce qui fit geindre les deux inséparables de la 12eme.

« Je voulais t'appeler hier soir en rentrant, mais... mais je n'avais plus de batterie. »

Mais je ne suis pas rentrée hier soir, c'est ce qu'elle avait faillit dire au téléphone. Heureusement pour elle que son cerveau lui avait posé un veto d'urgences. Lançant un regard brûlant à Rick, elle se mordilla la lèvre en se souvenant de la veille.
Ses amis, leurs amis, étaient tellement content de les voir ensemble, qu'ils proposèrent de célébrer ça. Castle - toujours prêt à boire un verre - proposa le soir même, oubliant presqu'il avait des obligations. Elle le lui rappela et pensa rapidement à la situation. Elle voulait absolument profiter de cette relation avec ses amis, mais sans déranger le planning de son chéri.

« Demain. Demain serait mieux. »

Puis elle portait des sous vêtements de dentelles et Castle devait lui retirer ce soir, elle ne pouvait pas prendre le risque de devoir attendre plus longtemps.
La conversation prit fin et après avoir noté le rendez vous sur son calendrier - bien vide depuis quelques mois - elle retourna près de son amant qui avait investit le canapé. Kate se plaça sur lui et posa sa tête sur son épaule, plongeant son nez dans son cou à la recherche de son odeur - qu'elle aimait plus que tout -.

« Ils le savent, ta fille et ta mère le savent, même mon père le sait. C'est presque comme si on l'avait dit à tout le monde. »

Beckett faisait référence à sa mère. Celle ci avait beau être décédé, elle méritait de savoir que sa fille était enfin heureuse, qu'elle profitait enfin de la vie. La jeune femme souriait et alla chercher la main de Castle, avec laquelle elle joua un peu.

« Hum... mon père va te poser pleins de questions. Il a toujours rêvé de m'amener à l'autel, d'être grand père et de devoir garder mon chien pendant les vacances et maintenant que ça peut être concret... fin je veux juste te dire de ne pas te sentir sous pression. Je ne veux aucune de ses choses si tu ne les veux pas. On a des années avant de penser à tout ça d toutes façons. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mar 21 Fév - 12:08

    Se retrouvant avec le portable de la jeune femme dans les mains, il ne s’était pas du tout attendu à devoir parler à Lanie, à la place de Kate. Ne sachant pas vraiment comment réagir, il faisait le souriant, mais il perdit bien vite son sourire quand la médecin légiste lui expliqua qu’elle avait appelé Kate, non lui et que si c’est lui qui répondait à son portable à elle c’était encore pire et qu’elle voulait des informations tout de suite. Mettant alors le haut parleur, il entendit les gars parler à leur tour et qui semblaient vouloir se mêler à la conversation pour avoir eux aussi des infos. Laissant la jeune femme parler d’abord, il sourit, appréciant le fait qu’elle se laisse aller à parler avec leurs amis, même si ça n’était que boulot. Puis, quand la médecin légiste demanda des explications, l’écrivain décida d’expliquer que c’était son éditrice qui était derrière tout ça et que tous ses journalistes n’auraient jamais dû se trouver devant chez lui le matin même. Sentant la colère monter en lui, il apprécia quand Kate prit sa main. Il se détendit alors un peu et eu un léger sourire en la regardant. Puis, il apprécia son baiser, le prolongeant et sentant la jeune femme complètement réceptive, avant de se rendre compte qu’ils n’étaient pas seuls. Enfin dans la pièce si, mais les autres étaient au téléphone et il sentait les reproches, s’ils ne continuaient pas de leur parler et surtout si des gémissements se faisait entendre.

    Posant sa main sur sa bouche pour s’empêcher de rire à la remarque de Kate, il la regarda. C’est vrai que l’excuse de la batterie pouvait marcher. Mais ça n’était pas vraiment les batteries qui ne marchaient plus hier soir. Gardant son sourire en la voyant se mordre la lèvre, il sentit une certaine chaleur l’envahir. A chaque fois qu’elle faisait ça, il avait du mal à se contrôler. Cependant, il devait à tout prit le faire. Puis, le fait de célébrer leur couple était mis en avant. Ryan avait de la suite dans les idées, du coup l’écrivain regarda sa partenaire, près à faire ça le soir même, mais elle proposa le lendemain soir. Hochant simplement la tête, il entendit leurs amis accepter et raccrocher par la suite. Souriant, il la laissa la jeune femme s’occuper de son calendrier et il alla s’installer dans le canapé. Il devait aller chez Jim, mais il avait encore quelques minutes pour être seuls et tranquille. Du coup, il prit place dans le canapé, plus que confortable et il regarda la jeune femme venir le rejoindre quelques secondes après et surtout s’installer sur lui. Souriant à nouveau, il l’entoura de ses bras et l’écouta parler. C’est vrai que tout le monde le savait. Presque tout le monde ? Caressant doucement le bras de la jeune femme, il comprit qu’elle parlait de sa mère. Cependant, il n’osa pas dire quoi que ce soit à ce sujet, pour le moment. Sentant par la suite sa partenaire jouer avec sa main, il sourit de plus belle et l’écouta alors parler et fit une légère grimace.

    Je risque quand même d’être sous pression. Je n’ai jamais rencontré la famille de mes petites amies. Enfin si, celle de Meredith, mais comme ils étaient contre le mariage et le fait qu’elle soit enceinte, je ne les aient vu qu’une fois et il n’y avait pas de discussion. Du coup ça sera la première fois que je fais ce genre de choses.

    C’est vrai qu’il était un peu nerveux, cependant, il tenterait de ne pas faire d’erreur. Non, il ne tenterait pas, il n’en ferait pas. Il ne voulait pas dire de bêtises et mettre Kate mal à l’aise face à son père. Puis, il se mit à sourire.

    Tu sais, pour ce qui est de garder ton chien pendant les vacances ça peut se faire. Enfin, si tu acceptes de venir avec moi dans les Hamptons ou ailleurs.

    C’est vrai que ça pourraient être leurs premières vacances ensemble ce qui n’était pas négligeable. Puis, continuant de caresser le bras de la jeune femme de sa main libre, il repensa à ce qu’elle avait dit à Lanie.

    Au fait, tu as mit ton portable à charger ? Vu que tu n’avais plus de batteries hier soir.

    Riant un peu, il devait avouer qu’il avait aimé cet argument plus que mensonger.

    Parce que personnellement, je n’ai pas trouvé que tu manquerais de batteries hier soir, au contraire, tu étais totalement en charge et parfaitement fonctionnel.

    Continuant de rire, il sentait qu’un coup pouvait arriver, mais il s’en fichait, il avait juste envie de se moquer un peu d’elle et surtout sur le fait qu’elle avait menti à son amie. Quoi qu’en même temps, il la voyait mal dire au téléphone ce qu’ils avaient fait et surtout avec les gars à côté. Mais, il avait envie de l’embêter un peu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mar 21 Fév - 20:12

La conversation avec Lanie et les gars s'était bien passé. Kate était heureuse qu'ils le prennent tous si bien alors qu'ils auraient pu rejeter en bloc cette relation qui poserait surement problème lors de situations à risques - quoi ils s'aimaient depuis si longtemps que... -. Elle allait devoir donner de vraies explications à sa meilleure amie, et ça se ferait surement le lendemain au bar lorsque les gars feraient un truc à trois - comme prendre d'assaut le jeu de fléchettes ou juste se bagarrer la dernière olive -. Soulagée, Beck partit noter ça sur son calendrier avant de rejoindre Castle sur son canapé.
L'écrivain semblait tendu à l'idée de prendre le déjeuner avec Jim et pourtant il n'y avait aucune raison. Le paternel l'adorait. La seule chose était qu'il allait devoir faire face à un flot constant de demande de la part de celui ci. Oh oui, même après la mort de sa femme, il avait continué à imaginer cette petite vie parfaite pour sa fille... ça avait tardé, mais maintenant que tout était à portée de main, il fallait que ça arrive.
La jeune femme fut franche, elle lui parla mariage, enfants, chien et vacances. Rick lui ne reprit que les deux derniers sujets en l'invitant dans les Hamptons. Elle n'avait jamais mis les pieds dans la maison de vacances de son partenaire et était maintenant impatiente de le faire, elle avait envie de passer des journées au lit avec lui et voir des paysages magnifiques lorsqu'elle sortait de son - peu - de sommeil.

« Es tu en train de me dire que je peux avoir un chien ? »

Dit elle tout excitée pour le taquiner. Elle était bien sure heureuse de pouvoir avoir un chien, elle se l'était toujours refusée se disant qu'il aurait été malheureux, mais maintenant c'était différent. La belle avait un vrai compagnon, un qui pourrait passer du temps avec la bête lorsqu'elle finirait ses longues journées de flics.
Castle l'a surprit alors avec une phrase qui la fit sourire. Il essayait de jouer avec les mots à cause de ce qu'elle avait fait croire à son amie. Oui l'histoire de la batterie était nulle, mais franchement, c'était quand même mieux que de dire ' je me suis envoyée en l'air toute la nuit et je n'ai pas pensé à toi avant maintenant '. Du coup, il la taquinait. Plutôt que de le frapper - une nouvelle fois - elle se pencha tout près de ses lèvres, comme si elle allait faire un mouvement vers lui, mais elle s'arrêta à quelques millimètres.

« Ma batterie sera toujours chargée pour toi... Elle l'est même un peu trop à cet instant. »

Souriant, taquine et joueuse, elle se recula de lui et se laissa tomber à côté de lui, faisait comme si de rien n'était alors que tout son corps était enflammé pour Rick Castle. Elle tourna légèrement la tête pour le regarder et sourit en voyant qu'il était dans le même état qu'elle. Ils étaient des loques en manque l'un de l'autre, mais s'ils s'écoutaient, ils passeraient le plus clair de leurs temps nus.

« Est ce que mon père nous attends pour tout de suite ? »

Lorsque l'écrivain hocha la tête, elle soupira déçue, mais trouva quand même le moyen de se rapprocher de lui pour aller déposer quelques baisers le long de sa mâchoire. Elle voulait clairement plus, mais pour le bien de tout le monde... Ok mensonges ! Kate avait tellement envie qu'elle ne se rendait plus vraiment compte de ce qu'elle faisait. Pour elle, elle n'avait que des lèvres baladeuses, mais la réalité était que ses mains caressaient l'objet de son désir à travers un morceau de tissu encombrant. Morceau de tissu qui se retrouva vite écarté après que la détective soit grimpée sur l'homme pour avoir meilleur accès à ses lèvres.

« On sera un peu en retard... J'ai attendu trois ans, je n'ai plus envie d'attendre une seconde de plus. »

Mais ils furent coupés une nouvelle fois par un téléphone et la frustration fut grande. Geignant, elle avoua qu'elle aurait préféré être au moyen âge, car à cette époque il n'y avait rien de mieux ou de plus intéressant que de s'envoyer en l'air. Prenant le coupable dans ses mains - même si ça n'était pas le sien - elle répondit. Elle reconnut immédiatement la voie de Gina ce qui la mit dans une colère noire. Combien de fois allait elle l'appeler aujourd'hui ? Elle ne voyait pas l'intérêt d'harceler l'écrivain alors qu'il avait déjà promis d'être à l'heure.

« Vous allez m'écouter, si je revois votre nom sur son téléphone alors que je lui fait l'amour, je viendrais en personne vous descendre ! Maintenant foutez lui la paix si vous voulez qu'il soit à l'heure. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mar 21 Fév - 21:00

    Cette fois-ci les gars n’allaient pas le lâcher, il le savait parfaitement. La dernière fois, quand l’écrivain avait voulu jouer le garde du corps de la jeune femme et que la police avait dû venir chez Kate, les gars n’avaient pas voulu le croire quand il disait qu’il ne s’était rien passé avec sa partenaire. Seulement, cette fois-ci c’était bien réel, alors il savait qu’il aurait le droit à un tas de questions, mais il comptait rester vague. Après tout, c’était leur vie privée, il n’avait pas envie d’en parler et encore moins de leur vie sexuelle. Il préférait la vivre pleinement, plutôt que d’en parler avec d’autres personnes, mêmes si les gars sont des amis. Après la conversation, il alla s’installer dans le canapé de la jeune femme, laissant la jeune femme noter le rendez-vous pour le lendemain soir, avant qu’elle ne vienne le rejoindre. Parlant un peu de tout, l’écrivain devait avouer qu’il était nerveux de voir Jim comme son beau-père désormais. Enfin bref, il écouta la jeune femme parler de mariage, d’enfants et de chien. Il laissa les deux premières possibilités de côté, simplement parce qu’il en avait envie, mais il n’avait pas envie de précipiter les choses avec la jeune femme. Elle n’était pas prête à faire face à la presse, alors, il ne se voyait pas lui demander de l’épouser tout de suite. De toute façon, c’était trop tôt. Il voulait d’abord passer du temps avec elle, passer ensuite par la case d’habiter ensemble et à partir de là il verrait comment ça se passerait.

    Il n’était pas du genre à aller trop vite dans ce genre de situation. Il voulait que la jeune femme soit prête et que lui soit prêt également. Il avait eu deux mariages catastrophiques, alors, il voulait prendre son temps pour que Kate soit la dernière madame Castle et qu’ils restent marier jusqu’à leur mort. Il voyait les choses ainsi pour le mariage. Pour les enfants, il ne savait pas trop. Il aimait énormément Alexis et il n’avait jamais pensé à avoir d’autres enfants. Il n’était jamais tombé sur la bonne personne pour cela, mais avec Beckett c’était différent. Cependant, il n’avait pas non plus envie de précipiter les choses de ce côté-là. Du coup, il prit en compte le fait de pouvoir laisser le chien à Jim et de partir en vacances avec sa partenaire. Souriant à sa question, il hocha la tête.

    Tu es une grande fille, tu peux avoir un chien et même un chat si tu veux.

    Gardant son sourire, il devait avouer qu’il aimait sa façon de parler d’animaux. Finalement, il demanda à la jeune femme si elle avait mit son portable à charger, parce que vu ce qu’elle avait dit à son amie, il fallait qu’elle le fasse. Puis, il avança sur la piste qu’avec lui, la nuit dernière elle ne semblait pas du tout à plat. Souriant, il la vit se rapprocher de lui mais au lieu de l’embrasser, elle parla et il devait avouer que sa phrase était plus qu’explicite et tentante. La sentant bouger pour se retrouver assise à ses côtés, il ne bougea pas, fixant un point invisible sur le mur en face de lui. Ce genre de phrases percutait son cerveau et ce dernier décidait de s’éteindre pour profiter simplement des mots et surtout des images de leurs ébats de la veille. Entendant la voix de sa partenaire, il reprit la réalité avec le monde et hocha la tête à ses propos. Oui, Jim avait dit qu’il préparait le déjeuner pendant qu’ils seraient en chemin.

    Entendant le soupire de sa partenaire, il fut surprit, mais il comprit mieux le sens du soupir. En effet, elle commençait à l’embraser sur la mâchoire, comme elle avait fait la veille. Il fallait qu’il pense à autre chose, sans quoi il allait finir par craquer et ne plus pouvoir se contrôler. Puis, sentant ses doigts contre sa chemise qui jouait avec les boutons et le tissu, il tenta de régulier sa respiration, mais avant même d’y parvenir, il vit la jeune femme venir sur ses genoux et l’embrasser cette fois-ci, complètement. L’écoutant alors parler, il ne pû que hocher la tête, comme s’il avait perdu la parole. Posant ses mains sur les hanches de la jeune femme, il grogna quand il entendit son portable sonner. Soupirant, il fut surprit que la jeune femme prenne l’appel, mais il la laissa faire avant d’entendre la voix de Gina. Ouvrant la bouche, il tendit la main pour attraper le téléphone, mais c’était trop tard, Kate avait déjà décroché et prit la parole. Fixant la jeune femme, il sourit à ses propos. La jalousie lui allait bien et la colère également. Gardant son sourire, il entendit Gina protester, alors il attrapa le portable et raccrocha, avant de le couper.

    Me faire l’amour ?

    Souriant de plus belle, il vint l’embrasser, laissant son portable sur le canapé. Devenant un peu plus entreprenant, il commença à caresser, puis déshabiller la jeune femme, trouvant son haut, beaucoup trop encombrant.

    Où est la salle de bain ?

    Il vit l’air surprit de sa partenaire et il se mit à sourire.

    On devra prendre une douche avant d’aller chez ton père, alors autant y aller maintenant.

    Seulement, avant qu’elle ne puisse bouger, il se leva, la jeune femme contre lui. Il pouvait les amener dans la pièce en questions, sans aucun problème. Du coup, il écouta sa réponse, avant de l’embrasser à nouveau et de se rendre dans la salle de bain. Après avoir fermé la porte, une phrase échappa de cette dernière.

    Ces sous-vêtements sont magnifiques sur toi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mer 22 Fév - 2:22

Ryan lui avait fait comprendre qu'il gardait un œil sur elle par rapport à sa relation avec Castle. Jusqu'à aujourd'hui, il n'en avait pas eu vraiment besoin, mais là... Là il n'avait plus rien à faire, car ils avaient parlé en adultes seuls. Elle savait que son petit Irlandais était heureux pour elle. Les choses étaient différentes avec Esposito, car même s'il souhaitait la voir avec l'écrivain, elle se doutait qu'au fond il n'était pas très chaud. Surement était ce du au fait qu'ils avaient un passé ensemble, une histoire - finie - un passage romantique et qu'il ne souhaitait pas la voir blessée. La brunette se promit alors qu'elle devait lui parler, lui expliquer qu'elle était prête à s'en prendre plein la tête si ça lui permettait d'être avec Castle. Demain.
Kate dut mettre en garde son partenaire sur les sujets qui risquaient de tomber lors du déjeuner. Ils allaient probablement se sentir mal plus d'une fois, mais se ne serait jamais méchant, car son père voulait juste s'assurer que sa fille était entre de bonnes mains. Et les questions concernant le mariage et les enfants restaient très importantes pour lui, même si le couple était jeune. Mais les amoureux étaient partis sur un autre sujet 'chien/vacances'. La brunette souriait à l'idée d'avoir un chien, mais aussi d'aller passer quelques jours chez Rick dans les Hamptons. Il allait surement encore la surprendre avec une immense maison et tout un tas de gadgets extravagants.

« Je veux partager un chien avec toi. »

Quoi de plus mignons ? Avoir un chien, c'est mettre son couple au test. Partager les corvées. Participer à l'éducation. Ne pas aimer le chien plus que l'amant. Être capable de voir ses erreurs... Ils allaient avoir un chien et Beck' savait exactement ce qu'elle voulait - en même temps elle en rêvait depuis qu'elle avait 22 ans -.
La jeune femme, heureuse d'avoir eu un cadeau - promesse - se mit à câliner son partenaire. Castle ne mit pas longtemps à s'enflammer, il était comme elle, il lui en fallait peu. Elle savait toutefois que c'était comme cela parce qu'il était Richard Castle, tout autre homme ne l'aurait pas rendu accro de cette manière.
Bien parti pour finir nus sur le sol, le téléphone de l'écrivain se remit à sonner - à croire que les astres téléphoniques n'étaient pas alignés, ou trop bien - mais ce fut bel et bien Kate qui décrocha. Elle avait vu qu'il s'agissait de Gina et celle ci en reçut plein la tête. La détective n'était pas être dérangée, mais là c'était la deuxième fois de la journée... Les menaces par téléphone étaient un premier pas, l'étape suivante serait d'aller lui mettre une arme dans la bouche et d'appuyer sur la détente. La voie grave de colère et le orps tremblant de frustration, elle ne put continuer, ni raccrocher car son homme lui vola le téléphone des mains pour le couper.

« C'est tout ce que tu as retenu sur ce que je lui ai dit ? »

Les joues de la jeune femme étaient rougies, elle s'était énervée et il lui fallait du temps pour se calmer. Temps qu'elle n'eut pas car son amant reprit ses bisous, ses avances et elle succomba. Il savait exactement où poser ses lèvres, quand la déshabiller, c'était comme s'il la connaissait depuis toujours. Le jeune homme lui demanda le chemin de la salle de bain et après un instant de surprise, elle lui indiqua. Elle se voyait déjà seule sur son canapé à marmonner et pester, mais non, il la souleva et l'emmena dans ses bras jusqu'à la pièce d'eau. Castle avait bien avancé dans le déshabillage de la brunette, qui ne tenant plus finit pour lui, restant dans les sous vêtements du matin. C'était à lui de les défaire, c'était son cadeau.

« Et dire que j'ai cru que tu n'allais pas commenter. »

Le sourire de la miss s'était élargit en le voyant mater de cette manière. Il aimait vraiment ce genre de dessous ... Elle allait devoir en porter tous les jours - avec plaisir -. L'écrivain suivit la route et se retrouva nu devant sa compagne qui détourna le regard - par par pudeur, mais plus pour résister un peu plus longtemps à la tentation.

« Tu as trouvé mon tatouage. »

Demanda-t-elle d'une voie grave de désir avant de rentrer dans sa douche et d'allumer l'eau. La douche en question n'était pas aussi grande que celle de son amant et une fois qu'ils furent tous les deux dedans, il n'y avait presque plus de place. Ce n'était pas grave, c'était même mieux car ils purent immédiatement céder à la passion et elle regrimpa sur lui en passant ses jambes autour de son bassin.

« Hum... Castle. »

Quelques gémissements transpercèrent le silence de la pièce.

« Ne t'arrête jamais de m'aimer. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mer 22 Fév - 10:51

    De son côté Rick savait que Kevin et Javier prendraient soin de Kate. Ils connaissaient sa réputation, mais ils savaient aussi que l’écrivain n’était plus au poste que pour ses enquêtes et ce depuis un bon moment déjà. Il savait également que Lanie protègerait sa meilleure amie et il devait avouer qu’il avait plus peur d’elle que des gars. Mais, il comptait bien parler franchement avec chacun d’eux le lendemain et répondre à toutes leurs questions. Puis, écoutant la jeune femme lui dire que son père risquait de lui poser plusieurs questions, il était un peu nerveux, mais il savait qu’il ferait tout pour faire comprendre à Jim qu’il ne prenait pas sa fille pour un jouet et qu’il serait sérieux dans sa relation avec elle. Il imaginait ce qui l’attendait, mais il ne pouvait pas en être certain, d’où sa nervosité. Mais pour le moment, elle n’était plus là, tout simplement parce qu’ils parlaient d’un avenir à deux. Riant quand la jeune femme lui exprima son envie de partager un chien, il hocha la tête.

    Avec plaisir et on ira en adopter un quand tu voudras.

    C’est vrai qu’ils pouvaient commencer quand ils voudraient. Seulement, la conversation partit sur un autre sujet. Ou plutôt, il n’y eu pas de conversation car les deux partenaires se mirent à s’embrasser. Cependant, ils furent coupés par le téléphone de l’homme. Ce dernier se demandait qui cela pouvait être à nouveau. Mais, Kate fut plus rapide que lui et elle décrocha. Ayant juste entendit quelques paroles de la part de Gina, il voulu rattraper son portable, mais Kate avait déjà commencé à parler et il resta attentif, appréciant de la voir s’énerver contre son éditrice, surtout avec les propos qu’elle tenait. Alors, il finit par attraper le téléphone pour raccrocher et même l’éteindre, avant de poser une question à sa partenaire. Il sourit à sa répartie.

    J’ai retenu le plus important. Parce que tu peux la descendre, je te laisserai faire et je te donnerai un alibi et je pourrai trouver une autre éditrice sans problème.

    Puis, il décida de profiter du moment avec Kate. Puis, lui demandant où se trouvait la salle de bain, il sourit et quand il eu sa réponse, il la souleva dans ses bras pour s’y rendre. Oui, autant aller directement sous la douche pour ne pas perdre de temps. Quoi qu’il risquait d’en prendre beaucoup pour eux. Une fois la jeune femme déshabiller, il admira les sous-vêtements qu’elle avait mit pour lui et il la complimenta. C’est vrai qu’elle était magnifique et il aimait la voir ainsi. La voyant détourner le regard, il fut surprit, mais apprécia sa question. Il n’eu pas le temps de répondre qu’elle était déjà dans la douche, alors il entra avec elle. Finalement la jeune femme se retrouva à nouveau dans ses bras et il apprécia ces gémissements, sentant qu’il n’allait pas tenir longtemps si ça continuait comme ça. Souriant alors à ses propos, il la fixa dans les yeux.

    Jamais.

    Venant alors l’embrasser, il commença à la caresser, avant de venir la plaquer contre la vite de la douche. Il avait été doux, mais ses gestes commençaient à devenir désordonnés, signe qu’il en voulait plus. Cependant, devant reprendre son souffle, il regarda la jeune femme et baissa les yeux sur son corps.

    Je chercherai ton tatouage plus tard.

    Oui, il n’avait plus du tout envie d’attendre, il était bien trop pressé et il pensait à le chercher quand ils auraient prit leur douche. C’est pour ça qu’il décida que pour l’instant, il était temps de faire l’amour à sa partenaire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mer 22 Fév - 11:21

Si Castle lui promettait un chien, elle savait qu'elle en aurait un, après tout il lui avait promis de l'aimer pour toujours et il semblait tenir sa promesse. Elle était heureuse avec lui et cela n'était pas qu'à cause du sexe, non, c'était surtout parce qu'il tenait à elle. L'écrivain montrait en permanence qu'il avait besoin de sa brunette, cherchait à la toucher ou à la regarder et surtout à l'embrasser. Mais en parlant de sexe, les deux lapins ne s'arrêtaient plus. La frustration qui s'était accumulée pendant trois ans pouvait enfin s'exprimer. Ce n'était pas Beckett qui mettrait un terme à cela, surtout après avoir découvert que Rick était bon amant.
Le jeune homme l'avait amené à la salle de bain où il l'avait déshabillé, elle s'était laissée faire avant de lui rendre la pareille... Quel beau spectacle, elle le regarda, il la regarda avant de se plonger dans un baiser brûlant. Castle ne s'arrêta même pas pour aller chercher le tatouage, non, il la poussa sous la douche en faisant voler ses mains sur le corps de sa partenaire. Elle gémissait de plaisir, il ne lui avait encore rien fait et pourtant...

« Hum. »

Son corps devint plus léger et elle se retrouva plaquée contre la porte de la douche - qui vivait sa première expérience XXX -. Son regard était noir de désir et elle attrapa les lèvres de l'auteur pour les mordiller, les faire devenir plus sensible pour les baisers qu'elle voulait lui offrir. Les gestes désordonnés de Rick rendait Kate folle, elle avait envie de l'avoir comme cela pour elle en permanence - pas que lorsqu'elle s'enverrait en l'air avec lui -.
Le jeune couple s'aventura à faire l'amour sous la douche de la brunette qui crachait tantôt de l'eau chaude, tantôt de l'eau tiède/froide, mais rien ne pouvait les arrêter, c'était comme s'il ne le sentait pas. Fin Kate le sentait, mais était bien trop prise à crier son plaisir.
La tension finit par redescendre et elle se cala dans les bras de son amant, essayant d'échapper à ses jambes qui tremblaient - toujours secouées par son orgasme -. La jeune femme se sentait bien entre les bras de Castle, il était à la hauteur de ses espérances.

« On devrait faire ça plus souvent. »

Dit elle en souriant, se rendant compte à quel point ils étaient sérieux à chaque fois après avoir fait l'amour. Doucement, elle replaça ses cheveux en arrière et remonta son regard dans le sien... Qui l'aurait cru, encore hier elle se disait qu'elle n'aurait jamais la foie de lui avouer quoi que se soit.

« Tu... Richard Castle tu es bien plus qu'un mythe. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mer 22 Fév - 11:37

    C’était étrange. Ca faisait trois ans qu’ils se tournaient autour, qu’ils prenaient du plaisir à être en présence de l’autre, à jouer avec les sensations et à jouer sur les mots. Mais Richard devait avouer qu’il n’aurait pas imaginé ça. Oui, ils avaient déjà fait l’amour la veille, mais il s’était dit qu’il pourrait se contrôler après lui avoir faire l’amour. Seulement, il avait l’impression que c’était tout le contraire. Ils avaient fait l’amour, mais c’était, pour lui, comme si depuis cela, la tension était encore plus forte. C’était assez étrange, mais tellement bon. Alors, une fois que la jeune femme lui indiqua la salle de bain, il pû s’y rendre avec elle dans ses bras. Après l’avoir déshabillé, il apprécia de la voir aller sous la douche et il en profita pour la rejoindre rapidement. Il sentait qu’il n’allait pas pouvoir tenir longtemps comme ça. Du coup, après avoir regardé son corps, il décida que le tatouage pourrait attendre encore. Il avait bien trop envie de sa partenaire, pour prendre du temps pour voir où était cette encre sur sa peau. Il avait pensé à le voir après la douche, mais une autre arriva dans son esprit et il comptait la mettre au point quand ils prendraient le temps de se retrouver seuls et en étant sûr que personne ne pourraient les interrompre. Il prendrait alors le temps de découvrir le corps de la jeune femme et de trouver son tatouage, tout en jouant avec les sensations qu’il pourrait lui procurer.

    Rien que de penser à cela, il devint plus entreprenant et désordonné. La plaquant à la douche, il sentit la jeune femme jouer avec ses lèvres et il la regarda, cherchant à comprendre, avant d’avoir un baiser profond et passionné. Puis, l’eau qui coulait sur eux, amena pour l’écrivain une autre sensation et il décida qu’il était temps de faire l’amour à Kate. Prenant son temps, il finit par ne plus en avoir envie et il fit en sorte de donner le plus de plaisir possible à la jeune femme. La tension retomba et l’homme devait avouer que c’était parfait. Il avait fantasmé ce genre de moment avec la jeune femme, mais c’était bien meilleur en vrai. Laissant la jeune femme redescendre de ses bras, il la garda tout de même contre lui, ne voulant pas qu’elle s’éloigne. Cependant, il posa une main contre la paroi de la douche, pour se remettre de ses émotions, puis, il l’entoura à nouveau de ses bras et l’écouta parler.

    Je suis d’accord et totalement partant.

    Souriant, il la regarda replacer ses cheveux mouillés et il se mit à rire à ses propos.

    C’est gentil, mon égo vient de se gonfler au maximum là.

    Souriant, il l’embrassa à nouveau, avant de la regarder dans les yeux.

    Tu es également très douée.

    Oh oui, elle l’était bien plus qu’il ne l’avait imaginé. L’embrassant à nouveau, il finit par se retourner, pour chercher le gel douche de sa partenaire. Une fois que ce fut fait, il en mit dans sa main et se retourna vers elle pour la laver. Il prit son temps, entre caresses et baisers, tout en lui passant le gel douche sur le corps. Il apprécia de la faire et il sourit en lui tendant par la suite son shampooing. De son côté, il prit également du gel douche et vint embrasser la jeune femme avant de se laver. Il était temps qu’ils pensent à prendre le chemin de la maison de Jim Beckett. Quoi qu’il se disait que ce dernier avait dû comprendre déjà le pourquoi de leur retard. Cependant, il prit le temps de se laver avec la jeune femme, tout en la regardant et appréciant sa présence à ses côtés.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mer 22 Fév - 12:00

Les deux amoureux avaient beau s'être aimé pendant de longues minutes, ils ne se lâchaient pas pour autant. Castle gardait sa partenaire dans ses bras et elle ne bougeait pas de là, elle respirait lentement en profitant de la situation. Quand elle vint à le complimenter pour ce qu'il venait de lui faire, il sourit et bomba le torse - toujours un peu gamin - son égo était heureux. Leurs lèvres se rencontrèrent et eurent du mal à se séparer. Kate garda la tête levée pour pouvoir continuer à le regarder avant de le laisser s'échapper.
Le jeune homme prit un peu de savon entre ses mains, le réchauffa en le frottant quelques secondes puis l'appliqua sur le corps de sa muse. Il prenait son temps, passait partout et la caresser plus qu'il ne la frottait. L'odeur de cerise vint rapidement les entourer et elle sourit, se rappelant le jour ou il l'avait découvert - par lui même -. Coupant un peu le moment, il lui tendit le shampoing qu'elle s'empressa de mettre dans sa crinière qui ne demandait que ça. Il continuait de la toucher pendant qu'elle se frottait le crâne et bientôt il arriva entre ses cuisses, à quelques centimètres de son entre jambe. Elle les resserra pour lui bloquer la main.

« Tu es dessus. »

Elle se rinça les cheveux et ouvrit légèrement sa cuisse pour lui montrer les lettres qui couraient sur sa peau "For Lovers Only". Ce tatouage avait du sens, peut être qu'il ne le comprendrait pas, mais elle le comprenait et c'était l'essentiel. Il l'observa un moment avant de prendre du savon et de se laver comme un grand sans l'aide de personne - fin Kate regardait mais ne touchait pas, ils étaient bien assez en retard comme ça -.
La miss s'était tout de même attendue à un peu plus qu'un regard pour son tatouage, mais si elle n'avait que ça, elle s'en contenterait... ou pas. Elle sortit la première de la douche pour trouver des serviettes et lui en offrir une, et à peine était elle enroulée dedans qu'elle se retourna vers lui.

« Quand tu ne commentes pas ça m'inquiètes ? Tu aimes m'embêter, me rendre dingue alors dis quelques choses à propos de ce tatouage qui t'as fait tant rêvé. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mer 22 Fév - 12:19

    Tout était parfait et l’écrivain comptait bien faire en sorte que ce genre de moments soit encore présent souvent. Puis, il se décida à prendre du gel douche à la cerise pour la jeune femme et lui en mettre sur le corps. C’est vrai qu’il ne frottait absolument pas, préférant la caresser. Puis, il finit par lui donner son shampooing, avant de la regarder encore et de finalement reprendre ses caresses. Allant de sa nuque à ses jambes, il remonta doucement, quand elle emprisonna sa main entre ses cuisses. Surprit, il ne comprit pas tout de suite, avant de baisser les yeux et de voir le tatouage. Regardant les mots, il sourit, ne sachant pas vraiment si ça avait un sens particulier pour la jeune femme ou pas. Puis, il reprit son sérieux et commença à se laver à son tour. Sentant lui aussi la cerise, il savait que Jim comprendrait encore plus le pourquoi du retard. Mais tant pis, il assumerait jusqu’au bout. Et puis avoir l’odeur de la jeune femme contre lui ne le dérangeait pas. Se lavant convenablement, il vit la jeune femme sortir d’abord. De son côté, il se rinça et coupa l’eau, remerciant sa partenaire quand elle lui tendit une serviette. Se séchant, li écouta alors la jeune femme parler, tout en se séchant les cheveux.

    L’emplacement me semble logique, j’aime les mots et je déteste encore plus les hommes qui ont pû le voir avant moi.

    C’est vrai que de savoir que d’autres ont pû voir ce tatouage placé dans une partie si intime n’était pas quelque chose qu’il aimait. Cependant, il savait que la jeune femme ne voulait pas parler que de ça, alors, il enroula la serviette autour de sa taille et se rapprocha d’elle, pour la prendre par les hanches et se coller à lui.

    Malgré tout, j’aurai aimé le trouver tout seul et je compte bien faire en sorte que la prochaine fois que tu seras nue face à moi je prendrai le temps de le chercher.

    Embrassant son épaule, il sourit et remonta vers sa mâchoire, jusqu’à son oreille.

    Je chercherai partout et je ne laisserai pas un seul morceau de peau m’échapper.

    Il l’embrassa à nouveau et sourit en se collant un peu à sa partenaire, avant de recevoir comme une décharge électrique et de se pousser violement d’elle.

    Non, stop, il faut que j’aille m’habiller.

    Il savait que s’il continuait à l’embrasser ainsi, il allait devoir reprendre une douche par la suite et ça n’était pas une bonne idée. Enfin si, s’en était une, mais il devait se calmer tout de suite. Alors, il ramassa les affaires qui était dans la salle de bain et alla vers la porte, mais il se retourna pour la regarder.

    J’ai hâte de pouvoir parcourir ta peau.

    Souriant, il ouvrit la porte et se retrouva dans le salon à s’habiller. Une fois près, il se sécha à nouveau les cheveux, allant vers un miroir pour voir comment il était peignait. Sa fameuse mèche retombait sur son front et il sourit avant de soupirer. Il se sentait bien et il aimait tous ses moments avec Kate. Allant par la suite vers la salle de bain, il frappa à la porte.

    Tu es prête ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mer 22 Fév - 12:43

Le tatouage était là depuis de nombreuses années, elle avait fait ça quelques années après que sa mère se soit faite assassinée, pendant sa période rebelle. Kate n'avait pas réfléchis, un matin elle s'était levée, avait foncé chez le tatoueur et s'était fait poser cette phrase sur la cuisse. Les mots avaient un sens, sa mère les lui disait en permanence en faisant référence à son cœur, mais à ce moment là elle avait adressé cette phrase à ce qui se trouvait sous son nombril. Après des années, elle ne regrettait pas, car elle avait bien comprit que l'amour ne venait pas du cœur...
La jeune femme sortit de la douche et donna une serviette à son amant qui s'enroula dedans pour ne pas avoir froid. Il semblait un peu contrarié à cause de l'encre qu'elle avait sur elle. Apparemment, elle n'était pas la seule à être jalouse, sauf que la jalousie de l'écrivain remontait à des années en arrière, et recoupait une dizaine d'homme tous plus stupides les un que les autres.

« Personne n'y fait vraiment attention, la preuve, il a fallut que je te le montre. »

Castle lui prouva alors qu'il pouvait lui aussi jouer avec elle. Il lui promit de chercher seul la prochaine fois et de le trouver, tout ça en l'embrassant. Son cou, son épaule, sa mâchoire, il était reparti pour faire grimper la température, sauf qu'il s'arrêta. Il s'écarta d'elle et se calma soudainement, sans penser à la température qu'il avait fait grimper chez sa partenaire. Le grand brun s'éloigna et partit dans la chambre pour s'habiller, laissant une Beckett sous le choc.

« C'est cruel ce que tu viens de faire là. »

La brunette eut presque envie de retourner sous l'eau pour se refroidir, mais elle se dit qu'il valait mieux qu'elle se dépêche et qu'elle lui rende la tâche plus dur plus tard. Passant dans sa chambre, elle enfila un ensemble de sous vêtements coquins - qu'elle n'avait encore jamais porté - avant de les cacher sous le même jeans et la même chemise qu'elle portait un peu plus tôt - avant qu'il ne la déshabille -. Habillée, il ne lui restait qu'à se maquiller et se coiffer. Elle zappa l'étape maquillage - se disant qu'elle était très bien comme ça - puis se sécha rapidement les cheveux qui avaient pris un volume monstre. Elle frisait, c'était ce qui arrivait lorsqu'elle ne prenait pas le temps de se les lisser. En plus Castle était déjà là, prêt à partir.

« Presque. »

Beck' attrapa un élastique et se fit une tresse rapide sur le côté qu''elle attacha, vérifia et secoua avant de sortir de la salle de bain pour rejoindre son partenaire. Passant à côté de lui, elle réalisa alors à quel point il sentait comme elle et surtout à quel point Jim allait faire la connexion.

« Tu sens bon la cerise chaton. »

Elle rigolait gentiment de lui. Kate demanda à Castle d'attraper une bouteille de vin dans la cuisine pendant qu'elle finissait de prendre ses affaires avant d'aller chez son père. Elle chercha ses clefs de voiture pendant une longue minute avant de se rappeler que sa voiture - et ses clefs - se trouvait toujours chez l'écrivain, ils étaient bon pour prendre le taxi une nouvelle fois.. Elle préférait sa voiture.

« Tu as mal boutonné ta chemise, viens par là. »

La belle alla vers lui et lui défit tous les boutons de sa chemise pour les remettre un par un. Ils étaient déjà en train d'agir comme un petit couple alors que c'était leurs débuts.

« Voila, parfait. On est prêt à y aller. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mer 22 Fév - 13:06

    Possible, mais ce qui est écrit à forcément une signification pour toi et je compte bien savoir laquelle.

    Souriant, il devait en effet avouer qu’il avait envie de tout connaître de ce tatouage. Il ne savait pas que ça avait un rapport directe avec sa mère, mais il avait bien envie justement de savoir si c’était le cas et puis peut-être qu’en disant ces mots à Jim, il pourrait lui donner une piste. Quoi que s’il devait expliquer le pourquoi de ces mots, ça risquait de mettre Castle mal à l’aise. Cependant, il ne pensa plus à cela et vint plutôt embrasser la jeune femme, appréciant sa peau avant de l’embrasser et de finalement se reculer brutalement. Non, il fallait qu’il s’arrête maintenant, sans quoi il allait vraiment vouloir sauter à nouveau sur sa partenaire. Sortant donc de la salle de bain, il eu un sourire aux propos de la jeune femme. Cependant, il alla donc s’habiller, faisant attention, avant de se regarder dans un miroir pas loin. Une fois près, il alla frapper à la porte de la salle de bain, pour savoir si sa partenaire était prête. Evidemment, il aurait pû rentrer, mais pour le moment, il préférait frapper aux portes. Bref, il l’entendit lui dire qu’elle était presque prête, il se recula alors, mais il entendit la porte s’ouvrir peu après. Riant à sa phrase, il eu quand même un léger grognement au surnom, avant de la regarder évoluer dans son monde.

    Ecoutant la jeune femme lui demander de prendre une bouteille e vin, il se rendit donc dans la cuisine et siffla. Elle avait de sacré bouteilles dit donc. Bon, il avait déjà pû le voir et y goûter, mais c’était assez impressionnant. Regardant donc les bouteilles, il en prit une qui lui paraissait vraiment meilleure que les autres, enfin il le pensait, parce que vu ce qu’elle avait, elle s’y connaissait vraiment. Revenant vers la jeune femme, il haussa les sourcils à ses propos sur sa chemise. Baissant les yeux, il vit en effet qu’il avait un trou à un endroit. Mais, il n’eu pas le temps de poser la bouteille de vin pour se rhabiller, qu’elle avait déjà prit le contrôle de sa chemise. Se laissant faire, il fut à nouveau sous le choc, mais il tenta de se calmer et il laissa la jeune femme faire.

    Merci.

    Souriant, il l’embrassa et lui signe de passer devant. Prenant au passage sa veste qui était sur le canapé, il la mit sur son bras et il suivit la jeune femme. La laissant fermer la porte de son appartement, il la suivit ensuite dans le couloir pour pouvoir sortir du bâtiment. Une fois en bas, il ne vit personne d’étranger et munit d’un appareil photo, donc ça allait. Une fois sur le trottoir, il chercha le taxi du regard et fronça les sourcils.

    Il est partit.

    Lui qui avait dit au chauffeur de rester et qui lui avait donné un sacré pourboire, il pensait qu’il aurait attendu. Soupirant, il héla un autre taxi et laissa la jeune femme monter avant d’en faire autant. Une fois que l’adresse de Jim fut donnée, l’écrivain regarda sa partenaire en souriant. Attrapant sa main, il joua un peu avec, cherchant à se rassurer sur la prochaine heure à venir avec le père de Kate. Il fallait qu’il se calme et qu’il arrête d’être aussi nerveux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mer 22 Fév - 13:31

Castle voulait tout savoir sur le tatouage maintenant qu'il l'avait vu, mais elle n'était pas encore prête à lui raconter toute l'histoire. Il allait devoir attendre et surtout être attentif à tous les indices qu'elle pourrait laisser échapper. Oh, et elle espérait plus que tout qu'il n'en parlerait pas au diner, car elle n'avait jamais parlé de cette phrase à son père. Il la connaissait, mais sortant de la bouche de sa femme, pas tatoué sur la cuisse de sa fille.
Beckett avait envoyé son partenaire chercher une bouteille de vin et elle vérifia ce qu'il avait prit lorsqu'il revint. Elle avait des bonnes bouteilles et des moins bonnes, elle aimait un verre de vin de temps à autre faisait du bien et Castle en avait choisit une bonne, ce qui était parfait pour lui et Jim.
Alors qu'ils étaient prêt à partir, Kate dut refaire les boutons de l'écrivain, qui en boutonnant n'avait pas fait attention au détail. Elle l'aida et lui prit la main pour y aller. Main qu'elle dut lâcher pour fermer la porte et ensuite appuyer sur le bouton de l'ascenseur.
Le froid New Yorkais les entoura de nouveau et il se rendit compte que le taxi était parti - Kate l'avait renvoyé chez lui -. L'auteur semblait un peu ennuyé, mais pas pour longtemps car un autre arriva et ils purent monter à bord et profiter du chauffage. Elle s'installa de nouveau contre lui et tout son corps suintait un sentiment de malaise qu'il n'arrivait plus à cacher.

« Tout va bien se passer. »

Elle posa un baiser sur sa joue et fit une pression sur sa main.

« Rick, tu as juste à lui dire que tu ne me feras jamais de mal intentionnellement . »

Ils arrivèrent rapidement et Kate remarqua immédiatement les deux voitures supplémentaires devant la maison. Elle aurait paniqué si elle n'avait pas reconnu la voiture des inséparables et celle de sa meilleure amie. Elle eut son tour du mal à avancer.

« Castle, on n'aurait jamais du prendre cette douche ensemble. »

Murmura-t-elle en voyant l'ombre du latino à travers la fenêtre. La belle se demanda immédiatement pourquoi ils étaient là, ils s'étaient donnés rendez vous le lendemain pour boire un verre, mais ils n'avaient pas du savoir attendre. Kate avança tout de même sans lâcher Rick et poussa la porte le plus discrètement possible. Ça ne fonctionna pas et immédiatement tous les collègues lui sautèrent dessus avec des questions.

« Je vais aller dire bonjour à mon père, Castle tu peux t'occuper d'eux. »

Elle avait faillit dire "tu peux t'occuper des monstres " comme s'ils avaient été leurs enfants. La brunette partit à la cuisine et dit bonjour à son père. Elle lui ft promettre d'être gentil avec Castle et il répliqua qu'il n'était pas le pire... qu'il avait appelé le pire - Espo, Ryan et Lanie -. Ce n'était pas faux, car même d'ici elle pouvait les entendre, du coup elle fila a rescousse de son amant.

« Et si on parlait de tout ça autour d'un bon verre de vin... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Mer 22 Fév - 14:13

    Une fois dans le taxi l’écrivain était tendu. Il serait le plus naturel possible, mais pas trop non plus. Il ne voulait pas sortir une blague qui pourrait être mal vu ou mal interprété. Du coup, il ferait de son mieux pour prouver à Jim qu’il était le gendre parfait. Parfait ou en tout cas le meilleur. Appréciant les encouragements de sa partenaire, il esquissa un sourire, mais il était toujours aussi nerveux. Hochant la tête à ce que lui disait la jeune femme, il tentait de ne plus penser au fait que Jim pouvait lui coller une droite ou ce genre de choses qui mettraient les gens mal à l’aise, surtout lui à vrai dire. Le taxi arriva plus vite qu’il ne l’aurait voulu chez le père de la jeune femme. Fronçant les sourcils, il vit à son tour les deux autres véhicules, mais il ne comprit pas tout de suite à qui ils appartenaient. Surprit par les propos de sa partenaire sur la douche, il ouvrit la bouche, mais aucun son n’en sortit. A vrai dire, il ne comprit pas avant de voir le rideau d’une des fenêtres bouger et Esposito qui était juste là. Mais que faisait-il là ? CA voulait donc dire que Ryan était forcément et du coup l’autre voiture devait-être à … Lanie ? Non, mais ils devraient se voir le lendemain soir, pas aujourd’hui. Il n’était pas près pour ça. Déjà qu’il paniquait face à Jim, alors avoir les trois autres, ça n’était vraiment pas le bon moment. Finalement, le couple se retrouvait vraiment stressé. Sentant la main de sa partenaire dans la sienne, il l’accepta volontiers et il inspira et expira doucement, avant de la suivre pour entrer dans la maison de Monsieur Beckett.

    Seulement, ils firent à peine deux pas à l’intérieur que les trois collègues du poste leur tombèrent dessus. Ne sachant pas comment commencer la conversation, il se crispa quand Kate parla d’aller voir son père. Se retrouvant seul, avec la bouteille de vin dans les mains, il regarda la latino, l’irlandais et la médecin légiste qui avaient les sourcils froncés en le regardant. Ecoutant alors les questions fuser, il retint surtout celle de Lanie qui lui demandait comment il avait osé avoir des photographes devant chez lui et comment il avait osé mettre Kate mal à l’aise. Fronçant les sourcils à son tour, il lui expliqua que c’était à cause de Gina et pas de lui. Qu’il n’aurait jamais fait ça pour bloquer Kate. Mais la jeune femme semblait encore septique. Du côté des garçons, ça n’était pas mieux. Eux parlaient, mais un peu moins, préférant utiliser leurs regards noirs pour tenter de l’intimidé, ce qui fonctionnait plutôt bien. Puis, il fut sauvé par la jeune femme et il leva la bouteille en l’air.

    Oui, très bonne idée.

    Il traversa le rempart des trois collègues et il remercia Kate de l’avoir sauvé. Seulement, il se retrouva dan la cuisine, face à Jim. Lui demandant où était le tire bouchon, il l’écouta parler et ouvrit la bouteille. Cherchant les verres, il apprécia que l’homme ne le laisse pas ramer. Servant l’homme de la maison, il le laissa goûter le vin et il pû alors aller dans le salon pour servir tout le monde. Voyant Lanie qui avait coincé le bras de Kate contre elle, il tourna la tête et vit Ryan et Esposito sur le canapé, qui tapotèrent la place libre pour lui, laissant ainsi un fauteuil libre pour Jim. Servant le vin, il expliqua qu’il allait aider Jim. Se retrouvant dans la cuisine, il demanda comment il pouvait aider l’homme, qui semblait amuser de voir tout le monde ici et surtout Castle en mauvaise posture. Il savait que ça n’était pas méchant, mais plutôt que finalement, il ne allait devoir gérer beaucoup de choses en même temps. Amenant tout ce que Jim avait préparé pour l’apéritif, Castle alla donc s’asseoir entre ses deux collègues et il prit son verre en main, appréciant que Jim porte un toast pour le nouveau couple, ce qui fit sourire l’écrivain, qui regarda sa partenaire. Buvant une gorgée du vin, le silence ce fit alors et tout le monde se regardaient. Cette ambiance était assez pesante et il savait que Kate ne devait pas aimer non plus.

    Au fait, qu’est-ce que vous faites là ? On devait se voir demain soir.

    Posant la question le plus innocemment possible, il cherchait des réponses, mais le silence lui répondit et il se racla la gorge, cherchant alors une autre question, mais Jim prit la parole, pour demander ce qu’ils allaient faire de leur journée. Tournant son regard vers sa partenaire, il ne savait pas trop s’il pouvait parlé de ce qu’il avait de prévu et surtout du fait que Kate serait peut-être tout de seule si jamais sa soirée s’éternisait et qu’il ne pouvait pas partir sans se faire remarquer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Jeu 23 Fév - 8:57

Le déjeuner ne stressait pas la jeune femme qui y allait sereinement, cependant lorsqu'elle reconnut les voitures garées devant chez son père, son cœur fit un bond. Ses collègues étaient là et elle n'était pas certaine de la raison, ni même si c'était une bonne chose. La boule au ventre, elle passa la porte avec la main de Castle dans la sienne et ils n'eurent pas fait trois pas que déjà ils étaient assaillis de questions. Le brouhaha était incompréhensible alors elle leur dit de ralentir, mais voyant qu'ils ne le faisaient pas, elle s'excusa et alla dire bonjour à son père - lui donner des instructions -. L'homme souriait, il était heureux de voir enfin sa fille dans les bras d'un type bien. Il promit de bien se tenir et elle put retourner au salon où son amant s'en prenait plein la tête. Kate eut l'impression de le sauver lorsqu'elle lut son regard, elle se cala contre lui et proposa du vin pour tout le monde. Elle ne s'attendait certainement pas à ce que Castle la quitte pour aller servir les verres, mais après tout il avait a bouteille. La brunette reprit les commandes et contrairement à son partenaire, elle savait comment y faire avec les trois chenapans en face d'elle. Sortant son regard le plus sérieux, elle les regarda un par un dans les yeux.

« Arrêtez ça, vous allez le faire fuir. »

La détective perdit rapidement son air de méchante pour un grand sourire, qui sembla ravir tout le monde - même Esposito -. Elle répondit à toutes les questions qu'ils avaient et finit par avoir droit à un câlin de la part des deux hommes avant que Lanie ne la prenne à l'écart. La légiste voulait lui parler et cela fit du bien à la blessée d'avoir un peu de temps avec une femme pour papoter d'histoire de fille. Tellement prise dans sa discution, elle ne vit même pas Castle revenir avec le vin, elle ne capta que lorsqu'il revint avec son père, les bras pleins de nourritures. Remerciant sa meilleure amie pour ce petit moment, elle s'avança vers la table basse où un verre d'eau trainait au milieu des verres de vin - il avait pensé à elle -. La situation l'amusa lorsqu'elle vit qu'il était obligé d'aller s'assoir entre le latino et l'irlandais - elle avait presqu'envie de les prendre en photo - elle s'installa sur une chaise à côté de son amie et de son père. La conversation se lança - sur eux bien entendu - et Jim leva son verre au nouveau couple. Kate croisa le regard de Rick et ne sut le lâcher. Ils étaient probablement très mignons, mais comme tout le monde les observaient, le silence s'installa et personne n'osa le briser sauf... Castle. Il ne posa pas la meilleure des questions, mais au moins il eut le cran d'ouvrir la bouche et par la suite, les langues se délièrent - ce qui détendit la brunette -. On leur posa une question et une nouvelle fois leurs regards se croisèrent. Il n'avait pas sa confiance habituelle alors elle se lança, après tout ils n'avaient rien de prévu de si spécial.

« Castle a du boulot pour la fin de la journée alors je vais probablement rentrer chez moi faire quelques courses et finir de lire mon livre au calme. »

Les derniers mots étaient destinés à l'écrivain, lui rappelant qu'ils n'avaient pas été très loin dans leur lecture la veille à cause d'une montée de température importante. Elle lui lança un petit clin d’œil que le latino ne manqua pas de repérer. Immédiatement il se mit à la recherche d'indice pour taquiner l'écrivain, vite suivit par Ryan, qui fut le premier à tilter. L'odeur de Castle les avait trahis, c'est vrai que la cerise n'était pas son parfum habituel. Tout de suite ils commencèrent à taquiner le jeune couple, le retard, la cerise et la gêne qu'ils montraient ne laissait pas place au doute. Esposito était l'investigateur de tout ça, le showman et Kate comprit qu'elle devait vite y mettre un terme si elle ne voulait pas que tout parte en cacahouète.

« Espo, zip. »

Elle venait de claquer de doigts et le silence était enfin de retour. La belle se leva et fit signe à son amant de la suivre à la cuisine.

« Castle, vin. »

La détective sortit du salon avec son homme sur les talons et une fois qu'elle eut fermé la porte derrière eux, elle déposa un baiser tendre sur ces lèvres. Il tenait bon - bien que ce ne soit pas simple - et elle était assez fière de lui, d'eux, de leur couple.

« Tu t'en sort bien, on mange et on y va. On va survivre à ça. »

Castle lui sourit et elle répondit de la même manière avant de le tirer vers elle et de le serrer contre elle. C'était aussi un des avantages de porter des talons, même si elle restait plus petite que lui, elle pouvait enfouir sa tête dans son cou sans problème. Ne bougeant plus, elle prit plusieurs bouffées d'air provenant de la peau de l'écrivain, y déposa quelques baisers avant de se reculer et de lui caresser la joue.
C'est à ce moment là qu'elle repéra le tas de courrier, avec une lettre à son nom. Quittant Rick, elle remarqua que ça venait du QG de la police. Son cœur s'affola et ses mains se mirent à trembler, elle n'arrivait même pas à ouvrir la lettre. Elle sentit alors une présence dans son dos et deux mains vinrent se saisir des siennes. Il était là pour elle et il l'aida à ouvrir le papier. Elle put lire et même s'il avait pu lire par dessus son épaule, elle se tourna vers lui avec un petit sourire ému.

« J'ai une évaluation dans deux semaines pour voir si peux reprendre le boulot... Je vais avoir mon badge et mon arme à nouveau. »

Le visage de la jeune femme ressemblait à celui d'une enfant au matin de Noël après avoir ouvert le plus beau des cadeaux. Mais elle n'en avait pas qu'un, elle avait son boulot et son nouvel amour... Plutôt pas mal comme Noël/journée du mois de janvier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Jeu 23 Fév - 11:03

    Dans son esprit, il avait le déjeuner, pour parler avec Jim et Kate et le lendemain soir, pour parler avec tous les membres de l’équipe. Seulement, cette dernière venait se mélanger ce midi et Castle ne l’avait pas prévu. Il devait trouver une façon de s’en sortir face à ses trois qui n’arrêtaient pas de parler et de le fusiller du regard. Heureusement Kate vint à son secours et il partit s’occuper du vin, puis de la nourriture. Demandant ensuite le pourquoi de leur venue ici, ce midi, il n’osa pas parler plus. Laissant par la suite la jeune femme répondre à la question posée sur leur journée, il la fixa dans les yeux. Il aimait ces moments là et il la fixa, avec un léger sourire aux lèvres. Puis, il apprécia le fait qu’elle parle de lire le livre qu’ils avaient commencés la veille, mais qu’ils n’avaient pas pû finir. Souriant à son clin d’œil, il ne parla pas, mais il entendit alors les gars parler de l’odeur de cerise. Entendant les gars parler, il ne dit rien, mais vit le sourire de Lanie. Apparemment cette dernière semblait contente de la situation et l’écrivain en était ravi. Puis, entendant Kate parler, il tourna la tête vers le latino et se mit à sourire, content qu’il arrête enfin et finalement, il se leva pour suivre Kate.

    Se retrouvant seuls dans la cuisine, il profita du baiser de sa partenaire. C’était déjà beaucoup mieux, pour le détendre. Puis, il l’écouta parler, appréciant ses encouragements, mais il n’était pas certain de bien s’en sortir. Cependant, il sourit à sa remarque, avant de serrer la jeune femme dans ses bras, quand elle vint s’y blottir. Restant contre elle, il apprécia cela et eu un soupire satisfait. Puis, il sentit la jeune femme se détacher de lui. Fronçant les sourcils quand il la vit attraper quelque chose dans le courrier, il avança doucement, au cas où ça soit confidentiel. Mais, la voyant mal à l’aise, il s’approcha encore plus et l’aida à ouvrir l’enveloppe. Il avait remarqué d’où elle provenait, du coup, il se demandait aussi qu’est-ce que ça pouvait bien être et surtout dire. N’osant pas trop regarder, il ne pû s’empêcher, tout de même, de jeter un coup d’œil, mais il ne vit que l mot évaluation. Du coup, quand la jeune femme parla, il se mit à sourire.

    C’est géniale Kate.

    Se rapprochant de la jeune femme, il l’a prit dans ses bras. Elle allait reprendre son travail, tout ce qu’elle devait vouloir depuis qu’elle avait quittée l’hôpital. La gardant dans ses bras, il garda son sourire et vin l’embrasser légèrement.

    Félicitations.

    Souriant de plus belle, il était vraiment content pour elle. Malgré ce qui s’était passé la veille face aux coups de feu, au moins, il savait qu’avec l’évaluation, les choses seraient mises à plat. Mais, il était vraiment content pour sa partenaire.

    Tu vas le dire aux autres ?

    Vu qu’ils étaient là, mais il ne savait pas si elle préférait attendre encore ou pas. Ou peut-être le dire à son père d’abord.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Jeu 23 Fév - 11:52

L'excursion à la cuisine était sensée leur offrir un moment de répit, mais ce ne fut pas le cas car elle découvrit une lettre lui annonçant qu'elle pouvait enfin reprendre le boulot - fin pouvait essayer -. Elle n'avait plus été si heureuse depuis... depuis la veille, mais c'était différent, on ne parlait plus d'amour, mais de passion, de survie. La brunette souriait devant son partenaire qui était surement aussi excité qu'elle à l'idée de reprendre le boulot.

« Bien sur que je vais le leur dire, mais demain soir. J'aimerai l'annoncer à mon père avant. »

Se déplaçant dans la cuisine, elle se servit un tout petit verre de vin qu'elle avala d'une traite pour fêter sa victoire - oui ce n'était pas bien, et alors ? elle était adulte -. Kate partit retrouver les bras de son amant et s'y installa avec pour but de ne plus les quitter, c'était sa place favorite - là et au precinct -.
Les coups de feux de la veille étaient oubliés, elle n'y pensait plus contrairement à Castle. Elle ne réfléchissait pas aux conséquences de cette - limite - phobie, bien trop heureuse d'avoir retrouvé son travail. Elle allait en parler à son père et il allait la féliciter, lui faire le même speech que lorsqu'elle avait gradué l'académie de police.
En relevant les yeux sur l'écrivain, elle remarqua qu'il fixait un pan du mur et elle suivit alors le même chemin... des photos d'elle lorsqu'elle était plus jeune. Véto, elle ne pouvait pas le laisser voir ça, ce n'était pas comme celle qu'il avait déjà vu, sur celles ci elle était la plupart du temps nue et accrocher à l'envers sur une branche - 8 ans -. Se précipitant pour lui couvrir les yeux, elle ne fut pas assez rapide.

« Non !! Ne regarde pas ces photos. »

Toujours avec ses mains sur les yeux de l’écrivain, elle lui proposa d'arrêter de regarder ses horreurs et de venir voir sa chambre, la chambre de son enfance. Castle accepta et il se retrouva à grimper les escaliers qui menaient au domaine de Beck'. La porte grinça et elle le laissa passer devant pour qu'il puisse observer. L'endroit faisait très année 80' 90' et le grand homme en rit un peu avant de repérer de nouvelles photos, il semblait attiré alors Kate le laissa regarder - après tout ils allaient tout partager -.

« J'ai toujours été plus grande pour mon lit, mais quand je demandais à mon père pour en avoir un à deux places, il me disait que ça ne servait à rien. Que de toutes façons aucun garçon ne franchirait la porte de ma chambre, sauf lui... Tu es le premier garçon à venir là. Fin sans compter Josh, mais ça ne compte pas car j'étais presqu'unconsciente. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Jeu 23 Fév - 12:06

    Hochant la tête à ses propos, il comprenait parfaitement que la jeune femme veuille en parler d’abord avec son père. Chose tout à fait normal d’ailleurs. Puis, la voyant se servir un verre de vin et le boire cul sec, il sourit de plus belle et apprécia qu’elle vienne dans ses bras. Embrassant la tête de la jeune femme, il soupira doucement, content pour elle. Kate était excellente dans son métier et elle méritait de retrouver sa place. En pensant à tout cela, le regarda de l’écrivain fut attiré par des photos. Se mettant à sourire, il devait avouer que les photos qu’il voyait étaient très intéressantes. Il n’avait pas fait attention que sa partenaire avait remarqué son regard, mais il le comprit quand elle reprit la parole pour tenter de faire changer son regard de direction. Souriant encore, il finit par suivre la jeune femme à l’étage. Elle lui proposait de voir sa chambre, comment pouvait-il dire non ! Il appréciait qu’elle le laisse passer en premier. Regardant autour de lui, il gardait son sourire. Cette chambre correspondait bien à la jeune femme qu’il connaissait, mais il découvrait également plein de choses. Puis, son regard fut de nouveau attiré par des photos. S’avançant, il écouta la jeune femme parler et il eu un grognement et un grimace à l’évocation de Josh. Cependant, il ne laissa pas démonter et il regarda les photos qu’il avait sous les yeux et surtout une de la famille Beckett entièrement réunie. Prenant le cadre dans ses mains, il s’assit sur le lit et tourna la tête vers sa partenaire.

    J’aurai aimé connaître ta mère.

    Il ne voulait pas que la jeune femme soit mal avec ce qu’il disait, mais il voulait être franc.

    Je sais peu de choses d’elle, mais je sais qu’elle t’a élevé et grâce à ça, tu es la femme qui se tient aujourd’hui devant moi. Elle a fait du très bon travail, j’aurai aimé la remercier, lui dire à quel point je t’aime et je suis sûr et certain qu’elle est fière de voir le parcours de sa fille.

    Souriant toujours, il reposa finalement le cadre à sa place et regarda les autres photos, avant de se lever du lit et regarder autour de lui. Il y avait pas mal de choses dans cette pièce et il se mit à rire en voyant des peluches.

    On dirait la chambre d’Alexis quand elle était petite, elle avait des peluches partout.

    Continuant de rire, il regarda sa partenaire.

    Peluche préférée ?

    Autant en savoir tout de suite plus et qu’elle était sa peluche préférée était une première question à laquelle il voulait une réponse. Bon, à vrai dire, il n’avait que cette question pour le moment, mais sa curiosité était de sortie.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Jeu 23 Fév - 12:26

Castle profitait de l'instant, il en apprenait plus sur Kate ces dernières minutes que c'est trois dernières années. Elle lui cacha les yeux pour qu'il arrête de regarder la version nue d'elle à l'âge de huit ans et le traina dans sa chambre pour lui faire découvrir une nouvelle partie d'elle. La jeune femme ne cacha rien, elle le laissa parcourir la pièce des yeux avant qu'il ne parte explorer. Il était respectueux de l'endroit et lorsqu'il attrapa la photo de famille - une des dernières - elle s'attendait à des mots un peu trop rêche. Elle se trompa car il choisit précautionneusement ses mots et elle sourit doucement en s'approchant pour caresser le verre qui protégeait la photo. Sa maman lui manquait, n'importe quel imbécile aurait pu le savoir, mais Castle était le seul à vraiment la comprendre.

« Elle aurait été ravie de te connaitre. Elle t'aurait probablement remercié de bien vouloir t'occuper de mon cas désespéré. »

Dit elle dans un petit sourire triste qu'elle effaça vite pour ne pas plomber l'ambiance. La miss s'assit sur son lit pour le laisser finir son expédition. Rick était minutieux, il observait absolument tout et finit par la taquiner à cause de ses peluches. C'est vrai qu'elle en avait pas mal - tellement qu'elle avait la moitié de son lit recouvert - tous ces petits animaux la réconfortaient, mais pas comme blankie.

« C'est plus un doudou qu'une peluche. »

Répondit elle à la question de son partenaire. Se laissant tomber en arrière sur le lit, elle pivota et partit fouiller entre le lion et la girafe, juste sous le panda et en sortit un genre de carré - petite couverture - douce et de couleur rouge, avec dans un coin un petit chien. Bien sur on pouvait voir que le doudou avait vécu, il était abimé, avait perdu de sa couleur, mais Kate y tenait toujours. Ça se oyait rien qu'à la façon qu'elle avait de le tenir contre elle. D'ailleurs elle ne le passa pas tout de suite à son amant, elle eut du mal à lâcher la bête, à un tel point qu'elle le fit s'assoir à côté d'elle pour qu'il le prenne. La brunette observait, il n'avait pas le droit à l'erreur.
La belle remarqua alors qu'elle avait une peluche par terre, à moitié sous son lit, elle se baissa pour la ramasser et c'est à ce moment là que son père entra dans la chambre pour les appeler. De là où il était, il devait voir le dos de Castle et sa fille à quatre pattes... Criant le nom de sa fille, il lui ordonna de sortir de là et sans même attendre il claqua la porte. Elle avait l'impression d'être une adolescente à nouveau et fit exactement ce que son père lui disait.

« Ce n'est pas ce que tu crois, je ne faisais rien. Je ramassais juste une peluche. »

Son père ne souriait pas et il dut écouter une deuxième fois l'histoire de sa fille en la regardant dans les yeux pour voir qu'elle ne mentait pas. Il admit son erreur et s'excusa auprès de sa princesse, mais la supplia de laisser l'écrivain dans la peur, juste pour observer sa réaction, mais surtout pour rire un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Jeu 23 Fév - 12:53

    Il savait que parler de Johanna n’était jamais facile pour la jeune femme, mais il savait également qu’elle aimait sa mère, énormément. La laissant s’asseoir, il esquissa un sourire, pour finalement aller regarder ailleurs dans la chambre. Puis, il remarqua les peluches, faisant la remarque qu’Alexis en avait au moins autant que Kate. Puis, il lui demanda quelle était sa peluche préférée. La laissant la prendre en main, il regarda un peu toutes les autres. Puis, la voyant avec le doudou en question, il vint s’asseoir à côté d’elle et hocha la tête.

    C’est donc bien celui pour lequel tu devais crier si tu ne l’avais pas pour dormir.

    Souriant de plus belle, il devait avouer que c’était quelque chose de simple, mais qui avait bien vécu. Castle lui était concentré sur le doudou, le regardant sous toutes les coutures, se demandant même s’il ne pouvait pas intégrer ça dans son prochain roman, quand il entendit la porte s’ouvrir et Jim hurler. Sur le coup, il fut surprit, mais il baissa alors la tête sur Kate qui en effet était dans une position peu agréable pour un père. Seulement, ça n’était pas du tout ce qu’il croyait. Mais Richard ne pû rien répliquer parce qu’il fut comme tétanisé. Entendant la porte claquer, il se retourna et vit qu’il était seul. Posant le doudou sur le lit, il fronça les sourcils, ne sachant pas ce qu’il devait dire ou faire. Ca ne lui était jamais arrivé et heureusement d’ailleurs, mais là, c’était clairement honteux. En plus, les trois qui étaient en bas avait dû entendre Jim crier, ça serait encore plus embarrassant. Allant vers la fenêtre, il tenta d’ouvrir cette dernière et passant la tête dehors, il vit qu’il était trop haut pour fuir par là. La seule solution était donc la porte, mais il s’attendait à voir son beau-père derrière, près à lui coller son poing en pleine figure. Fermant alors la fenêtre, il inspira et expira, tentant de prendre son courage à deux mains. Allant vers la porte, il posa sa main sur la poignée, mais ne pû ouvrir la porte. Il tenta de se concentrer et de décompresser. Il y arriva doucement et il ouvrit alors la porte, seulement, il perdit sa force en voyant le regard noir de Jim.

    Ca n’est pas ce que vous croyez. Je n’aurai jamais demandé ça à votre fille, jamais et surtout pas ici. C’est votre maison et jamais je ne lui aurais demandé …

    Soupirant, il baissa la tête, puis, il soupira à nouveau et les regarda tout les deux.

    Je vais aller mettre la table.

    Passant entre Jim et Kate, tête baissée, il descendit les escaliers rapidement, voyant les trois autres en bas, avec un air surprit, se demandant ce qui venait de se passer.

    Pas de questions, c’est pas le moment !

    Cette fois-ci, il était énervé. Il n’était pas du tout à l’aise et il n’avait pas envie que Jim pense qu’il lui manquait de respect dans sa propre maison et encore plus qu’il soit en train de faire ce genre de choses avec sa fille, ici, sous son propre toit. Bon, chez elle ou chez lui encore … non, il ne devait pas penser à ça. Du coup, il se retrouva dans la cuisine, cherchant de quoi mettre la table. C’était une façon de se faire pardonner et en même temps de faire quelque chose pour ne pas se sentir horriblement mal à l’aise, même si c’était déjà le cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Jeu 23 Fév - 13:08

« Tu n'imagines même pas. »

La détective pouvait l'avouer maintenant, elle en avait fait voir des vertes et des pas mures à ses parents pour ce doudou. Elle l'avait trainé partout avec elle pendant des années, elle ne pouvait pas aller au lit sans lui, ni au bain, elle détestait le voir dans la machine à laver e quand elle l'égarait c'était la fin du monde. En tant que fille unique, ce doudou avait été son petit frère.
Castle observait le précieux lorsqu'elle se mit à genoux pour récupérer une peluche devant lui, mais avec leur timing, ce fut un désastre. Jim fit son apparition et hurla comme il ne l'avait plus fait depuis longtemps. La miss sursauta et se précipita hors de la chambre en clamant son innocence. Il finit par la croire, mais il l'obligea à ne rien dire à Castle. Le pauvre, il s'en mangeait plein la tête aujourd'hui et tout le monde semblait vouloir l'enterrer. Beck' l'entendit jouer avec la fenêtre - ce qui l'inquiéta un peu - puis il sortit. Il était clairement mal à l'aise et il ne laissa le temps à personne de s'exprimer. Il balança ses mots avant de filer. La brunette regarda alors son père avec un regard noir et l'envoya illico presto s'excuser auprès du jeune homme.

« Papa, c'est cruel. »

Jim partit s'excuser du malentendu et Kate attrapa son doudou avant de filer à la cuisine où elle retrouva son amant - seul -. Elle pouvait voir sur son visage qu'il était énervé et il y avait de quoi, mais elle était là. La détective alla le prendre dans ses bras en restant dans son dos et lorsqu'elle le sentit un peu plus calme, elle fit quelque chose qu'elle n'aurait fait avec personne d'autre. Elle glissa son doudou dans la poche arrière de l'écrivain.

« Je ne partages pas d'habitude, mais c'est parce que c'est toi. »

Elle lui donna une petite tape sur la fesse à l'endroit où se trouvait le doudou avant de se glisser devant lui et de lui offrir un baiser.

« Tu n'es pas obligé de rester si tu te sens mal. Je peux prendre pour nous et te faire un joli résumé ce soir quand tu rentres. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Jeu 23 Fév - 13:23

    Riant à la réponse de sa partenaire, il pouvait en effet imaginer le fait que le doudou était celui en qui elle avait le plus confiance quand elle était petite. Martha lui avait dit qu’il avait été pareil et Alexis également. Alors, étudiant avec attention le doudou, il fut surprit d’entendre Jim crier, mais il n’avait pas tout comprit sur le coup, c’est seulement en voyant Kate par terre qu’il comprit mieux la situation, mais ça le mettait plus que mal à l’aise. Il prit le temps de se remettre de tout ça, vu qu’il était seule dans la pièce, mais finalement, il se disait qu’il allait devoir faire face à celui qui était désormais son beau-père, même si Kate et lui n’était pas mariés. Alors, il finit par sortir de la chambre de sa partenaire, expliquant comme il pouvait à l’homme de la maison qu’il n’aurait demandé de faire ce genre de choses à sa fille, surtout ici. Mais, il préféra se taire, s’excusant et prétextant qu’il devait aller mettre la table. En voyant les trois autres en bas des escaliers, il leur exprima le fait que ça n’était clairement pas le moment de poser une seule question. Du coup, il partit dans la cuisine, faire de son mieux pour mettre la table. Seulement, il n’eu pas le temps de faire grand-chose que Jim était là. Se stoppant, l’écrivain le regarda quelques secondes avant de baisser la tête. Seulement, quand il sentit la main de l’homme sur son épaule, il releva la tête, surprit et l’écouta alors lui dire que sa fille lui avait dit toute la vérité, mais qu’il avait voulu jouer. Riant jaune à sa remarque, il le laissa prendre les couverts et il fronça les sourcils.

    Se retrouvant seul dans la cuisine, il devait bien avouer que c’était un désastre de sa part. Puis, sentant quelqu’un venir l’enlacer par derrière, il ferma les yeux. Il apprécia la présence de la jeune femme. Puis, ouvrant les yeux, il la sentit mettre quelque chose dans la poche arrière de son pantalon. Souriant à la remarque et à la tape, il la regarda ensuite venir face à lui. Se laissant embrasser, il l’écouta parler et il hocha la tête.

    Non, je reste.

    Il regarda sa partenaire et il vint l’embrasser. Il avait besoin de ça, c’était la seule façon pour reprendre encore un peu de courage. Puis, il posa son front contre le sien et lui sourit.

    Allons-y.

    Il attrapa sa main et alla jusqu’au salon où tout le monde avait reprit les mêmes places. Du coup, il demanda à Lanie d’aller avec les gars. Elle semblait surprise, mais il la fixa, décidant qu’il n’allait plus se laisser faire. La médecin légiste semblait l’avoir comprit et du coup elle alla entre le latino et l’irlandais, pendant que l’écrivain laissa sa petite amie s’asseoir. Il vint à ses côtés et la prit contre lui, près à défier qui que ce soit de faire un commentaire. Mais ça ne semblait pas être le cas, du coup, il regarda Jim qui se mit à sourire. Finalement, le maître de maison leur expliqua qu’ils allaient pouvoir passer à table. Laissant sa partenaire se lever, il la suivit, gardant sa main dans la sienne et il se retrouva à table, en face d’elle. Gardant son sourire, il laissa Jim faire, vu qu’il avait proposé son aide, mais que Jim avait dit qu’il était invité, donc qu’il n’avait rien à faire. Mangeant donc tranquillement avec tout le monde, il devait avouer que c’était déjà mieux, mais surtout qu’il ne comptait plus se laisser faire. C’est alors qu’il entendit un portable sonner. Voyant Esposito s’excuser et se lever de table, il se rendit compte qu’il n’avait pas allumé le sien depuis que Kate avait parlé avec Gina. Du coup, il regarda son portable et l’alluma, mais le mettant en silencieux, quand il vit qu’il avait deux messages d’Alexis et Esposito qui revenait justement en lui disant que Alexis cherchait à le joindre et il lui tendit son téléphone. S’excusant, il alla parler à sa fille qui voulait savoir si Kate voulait toujours venir pour le shopping et al soirée. Du coup Castle lui expliqua que ça ne serait pas pour le soir même sauf si elle arrivait en quelques heures à changer d’avis. Puis, il raccrocha, donna son portable au latino et reprit sa place à table. Il avait regardé l’heure et il avait encore du temps avant de partir, mais il devait avouer que finalement, il n’avait plus envie de partir et il préférait rester avec Beckett, ici plutôt que d’aller signer des autographes.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Jeu 23 Fév - 13:44

Castle avait de quoi fuir, elle ne lui en aurait pas voulu après ce que tout le monde lui faisait subir. Elle s'était faite tirer dessus, mais aujourd'hui il était victime de torture, ce qui était bien pire. Les collègues tout comme son père s'attaquait à lui plutôt qu'à elle, alors qu'elle était la plus forte, celle qui était habituée à leurs gamineries stupides.

« Courageux. »

Lui murmurant ce mot à l'oreille, elle s'assura que le doudou était à sa place avant de passer devant lui pour être en sécurité dans ses bras. Elle se faisait câliner et le protégeait du monde extérieur en même temps... parti comme ça, leur couple pourrait survivre à toutes les tempêtes - fin presque -.
Une fois qu'il fut prêt, il lui prit la main et ensemble ils allèrent au salon. Personne ne tenta de les embêter et lorsque Caste prit les choses en main, personne ne lui dit non. Fière de son homme, elle le laissa venir près d'elle et posa sa tête contre son corps puisant. Les regards étaient toujours sur eux, mais maintenant c'était parce qu'ils étaient craquants et naturels.
Jim les invita à aller manger, et Kate l'aida à tout ramener avant de s'assoir en face de Castle. Ce dernier reçut bientôt un coup de téléphone de sa fille - par l'intermédiaire d'Esposito -. Il parla pendant quelques minutes avant de revenir apparemment agacé du fait d'avoir à bosser l'après midi.

« C'est le prix à payer quand on peut travailler en caleçon. »

Réalisant alors doucement ce qu'elle racontait, elle sentit ses joues rougirent. Rick ne lui avait jamais expliqué son processus de lecture, elle avait donc du l'imaginer ... en caleçon. Elle aurait préféré ne pas avoir dit une bêtise pareil, mais heureusement pour elle, elle avait une famille exceptionnelle. Ryan rajouta une couche et Lanie finit le truc en faisant partir tout le monde dans un fou rire.

« Pi je passerais. Je n'ai jamais manqué une séance dédicace du grand Castle, ça ne va pas commencer aujourd'hui. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. »

Revenir en haut Aller en bas

ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-