Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Ven 17 Fév - 9:57

    Avoir Kate Beckett dans ses bras était quelque chose de fabuleux. Il l’avait voulu pendant trois ans et aujourd’hui il pouvait dire que c’était vrai. Cette femme était vraiment extraordinaire. Il n’avait pas mentit en utilisant ce terme pour la décrire. Elle était la femme la plus géniale qu’il ait jamais connue. Elle était une amie qu’il avait apprit à connaître. Evidemment, il y avait Lanie, Ryan et Esposito, qui étaient également des amis. Mais avec Kate les choses s’étaient transformées et l’amour était apparu. Il était amoureux d’elle, depuis très longtemps. Non seulement, elle n’était pas là pour son argent, mais en plus elle lui tenait tête, elle entrait souvent dans ses jeux d’enfant, elle appréciait Alexis et Martha. Tout était là pour que ça se passe bien. Elle avait toujours prit Richard Castle comme l’homme et pas comme la célébrité. Bon d’accord, au début si, évidemment, elle avait vu le gamin puéril qu’il était encore parfois. Mais elle avait réussit à voir l’adulte, père de famille et fils aimant qu’il était. Elle avait accepté de voir au-delà de ce qu’il montrait à tout le monde.

    C’est pour cela qu’il aimait la jeune femme. C’est également pour cela qu’il comptait bien profiter de cette première nuit avec elle. Elle ne se sentait pas prête, seulement, elle revint à la charge et cette fois-ci, il décida de l’aider encore plus. Il se redressa pour venir l’embrasser. Appréciant le fait qu’elle semble accepter tout cela, il en profita pour aller vers la blessure à sa poitrine. Il décida d’en faire le tour avec ses lèvres et il sourit quand la jeune femme prit la parole. Puis, il lui expliqua qu’il ne voulait pas la perdre et qu’il ne lui demandait pas de changer. Il aimait la femme qu’elle était, depuis le premier jour où elle était venue en lui expliquant qu’il devait venir avec elle au 12ème pour un interrogatoire. Souriant à ses propos, il l’embrassa à nouveau, sachant alors qu’elle ne reculerait plus ce soir.

    Allongé sur le dos, fixant le plafond, l’écrivain devait avouer qu’il venait de passer un moment plus qu’exquis. Souriant, il était en train de se dire qu’il ne pourrait plu se passer de moment comme celui là. C’était définitif, il ferait tout pour qu’elle avance avec lui et qu’elle ne reparte jamais en arrière. Fermant les yeux, il se mit à sourire quand il repensa à leurs portables qui avaient sonnés. Il avait eu peur que tout s’arrête et qu’ils se stoppent, mais finalement l’un comme l’autre avaient préférés ignorer les sonneries. Ayant une respiration plus calme, il entendit la jeune femme lui parler. Il ne fit qu’écouter et il apprécia de sentir son souffle contre son oreille et surtout les mots qui furent prononcés. Il ne savait pas s’il devait montrer qu’il était réveillé ou pas. Il préféra faire celui qui dormait, c’est pour cela qu’il se tourna sur le côté en soupirant doucement, pour venir enlacer la jeune femme. Ayant un sourire sur les lèvres, il préféra jouer les dormeurs. Il verrait bien le lendemain s’il comptait lui dire qu’il avait tout entendu ou pas.

    Le lendemain arriva finalement bien trop vite. Cependant, il fut heureux de sentir de la chaleur à ses côtés et surtout un corps qu’il connaissait désormais. Souriant à nouveau, il ouvrit doucement les yeux. Puis, il posa son regard sur la jeune femme qui dormait près de lui. Gardant son sourire, il la regarda dormir un long moment. Embrassant son épaule, il sortit doucement du lit, ne voulant pas la réveiller. Passant son caleçon et un tee-shirt, il descendit et vit sa fille et sa mère qui étaient déjà en train de préparer leurs petits déjeuners. A leurs regards à la fois noirs et rieurs, il savait qu’elles n’étaient pas sourdes. Parlant avec elle, il éluda exprès les questions sur la soirée qu’il avait passé avec la jeune femme, avant de se mettre à la préparation du petit déjeuner. Pancakes, gaufres, bacon, œufs. Il faisait ce qu’il savait faire et visiblement ça plaisait beaucoup à Alexis et Martha. Souriant, il versa du café dans deux tasses. Mettant tout sur un plateau, il ajouta beurre de cacahuètes, confitures en tout genre et il tenta de monter les escaliers avec prudence pour ne pas tout faire tomber. Poussant la porte de sa chambre avec son pied, il vit que la jeune femme semblait doucement émerger. Allant vers le lit, il posa le plateau au sol et enleva son tee-shirt pour se glisser sous les draps et venir attraper les hanches de sa partenaire.

    Bonjour lieutenant.

    Souriant, il vint l’embrasser et la regarder ensuite s’éveiller petit à petit.

    Le petit déjeuner est près.

    Se redressant dans le lit pour venir se mettre assit, il attrapa le plateau et le mit sur ses genoux avant de la regarder en souriant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Ven 17 Fév - 10:49

Si Beckett avait su que Castle ne dormait pas, elle n'aurait peut être pas prononcé ces mots là, elle aurait trouvé un moyen de les contourner. Mais il l'avait eu, son stratagème avait fonctionné et Kate avait pu se libérer d'un poids énorme. Il savait maintenant qu'elle l'aimait - fin non - mais pour elle c'était déjà tout comme... Elle était capable de le dire. Le sommeil arriva sans qu'elle ne s'en rende compte, après tout, elle se sentait tellement bien dans les bras de Castle.

Au petit matin, les rayons du soleil vinrent la caresser, mais elle ne bougea pas, elle refusa de quitter si tôt l'étreinte protectrice de son amant. Dommage pour elle, il quitta la pièce et elle se retrouva bientôt avec une place froide à côté d'elle. Ce n'était plus aussi agréable qu'avant, mais elle y trouvait ses avantages. Le lit portait le parfum de Rick, elle avait pleins d'oreillers, pleins de place et pouvait même apercevoir la chemise qu'ils avaient porté la veille de là où elle était. Après un sourire, le sommeil la rattrapa et en rouvrant les yeux - avec difficulté - il était là avec un plateau pleins de nourriture.

« Pancakes ? »

Elle n'avait qu'un demi œil d'ouvert, mais déjà son nez se régalait. Elle pouvait sentir les pancakes - et se souvenait clairement de ce qu'avait dit Esposito à ce propos - et aussi du bacon - et oh mon dieu qu'elle aimait le bacon - mais le meilleur était pour la fin, le café. La brunette se redressa et évalua la situation. Nue, check, heureuse, check, cheveux en bataille, check. C'est donc après une petite minute de silence qu'elle se tortilla pour sortir des draps et venir s'installer contre Castle.

« Ça a l'air délicieux. »

Murmura-t-elle en lui rendant le baiser qu'il venait de lui faire. La miss attrapa sa tasse de café dans une main, une tranche de bacon dans l'autre et le paradis était enfin à porter de main.

Le jeune couple était très domestique, et cela même s'ils n'avaient été ensemble que pour les 12 dernières heures. On leur avait déjà fait la remarque, mais aujourd'hui elle le sentait encore plus. Elle n'avait pas honte d'être si peu habillée devant lui, elle ne se posait pas de questions stupides sur l'état de son visage/cheveux et tout ce qu'elle avait en tête se résumer en la personne qui était juste à côté d'elle.

« J'espère que tu t'es excusé auprès de ta mère et de ta fille pour avoir fait autant de bruit cette nuit. Les pauvres, elles ont du être traumatisé par ta faute. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Ven 17 Fév - 11:05

    Feindre le sommeil était sans doute la meilleure chose à faire après que la jeune femme lui ait dit qu’elle l’aimait. Il n’avait pas envie qu’elle se rétracte et puis il était content qu’elle l’ait enfin dit. Même si ça n’était pas les yeux dans les yeux, il était tout de même content de l’avoir enfin entendu prononcer et il en profitait avant de rejoindre les bras de Morphée. Le lendemain matin, il apprécia la chaleur de la jeune femme, avant de descendre préparer le petit déjeuner. Il laissa sa mère et sa fille lui poser tout un ta de questions. Il apprécia même le fait qu’elles s’énervent un peu vu qu’il ne répondait pas. Cependant, il prit au sérieux de préparer de quoi manger. Une fois que ce fut fait, il en prit une partie pour le mettre sur un plateau et aller l’envoyer à sa partenaire en haut. Une fois dans la chambre, il pû aller se glisser sous les draps pour venir contre la jeune femme et l’embrasser avant de montrer le petit déjeuner tout près. Souriant à sa question, il haussa les sourcils. Lui aussi les propos du latino lui revinrent à l’esprit, tout comme ceux de Ryan qui avaient voulu savoir comment c’était passé leur nuit après les verres de vin et comment ils s’étaient réveillés avec les pancakes.

    Laissant la jeune femme s’éveiller tranquillement, avec la bonne odeur de nourriture, il en profita pour voir ce qu’il allait prendre en premier. Mais il fut trop long à réfléchir, quand il sentit le corps chaud à ses côtés s’approcher encore plus. Se laissant embrasser, il la regarda faire son choix et à son tour, il se décida. Le petit déjeuner était important pour Castle. Enfin le café l’était surtout. Parce que même s’il partait de chez lui sans avoir manger, il savait qu’il passait toujours par le café pour en prendre deux. Un pour lui et surtout un pour sa partenaire. Il se souvenait encore du mal aise qu’il avait ressentit quand il avait vu que Kate partageait ses cafés avec Demming, c’était pour ça qu’il n’en apportait plus à la jeune femme ensuite. Il était vexé alors il avait décidé qu’il ne prendrait plus qu’un seul café pour lui. C’était sans doute puéril, mais il s’était tenu à cette ligne de conduite. Buvant son café, il écouta les propos de la jeune femme et il haussa les sourcils.

    Sérieusement ? Je te signale juste que ça n’est pas moi qui criais le plus fort.

    Mordant dans un morceau de bacon, il sourit à la jeune femme.

    Je ne me suis pas excusé, j’ai préféré ne pas répondre à toutes leurs questions à la place, c’était plus amusant.

    Souriant comme un gamin, il entendit son portable sonner. Tournant la tête, il prit son téléphone en main et soupira. C’était Gina, elle devait sans doute lui demander s’il comptait venir à une des séances de dédicaces prévu le soir même. Ecoutant ses messages, il soupira à nouveau et grogna.

    Tu devrais regarder ton téléphone, je suis sûr que ton père a appelé.

    Donnant son portable à la jeune femme, il reprit le sien pour appeler son éditrice. Quelques minutes passèrent et il parlait encore avec elle.

    Non Gina, arrête ! Je serai là en début d’après-midi comme prévu et ce soir également. Mais là j’ai des choses plus importantes à faire, alors ne me rappelle pas.

    Enerver, il raccrocha et déposa son portable sur la table de chevet. Grognant à nouveau, il but une gorgée de café et soupira, avant de tourner la tête vers sa partenaire.

    Désolé, mais elle ne pense qu’aux séances de dédicaces et au fait que je dois être présentable avec un nouveau costume.

    C’est vrai que l’entendre le dire à tout bout de champ devenait assez pénible. Cependant, il se mit à sourire en regardant la jeune femme.

    Tu avais des plans pour la journée ou pas ?

    Avec les sourcils haussés, il savait qu’elle comprendrait qu’il n’était pas contre une matinée au lit, avant qu’il ne sois obligé d’aller se préparer pour aller en ville.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Ven 17 Fév - 11:40

Kate appréhendait énormément ce que Martha et Alexis allaient dire, elle ne voulait pas s'imposer dans cette famille qui semblait rouler en parfaite harmonie sans elle. Son amour pour Castle était fort, mais pas assez pour détruire le bonheur de l'homme. En plus, elle n'avait pas du faire bonne impression après la nuit qu'elle leur avait fait endurer, entre cris et gémissements.

« A qui la faute ? Je ne criais pas pour le plaisir de crier. »

Le jeune couple était de bonne humeur, ils plaisantaient et ne prenaient rien au sérieux. Tout le bruit qu'ils avaient fait cette nuit serait vite oublié quand ils annonceraient la grande nouvelle - nouvelle que leurs proches attendaient depuis presque 3 ans -.
La sérénité ne dura pas, le téléphone de Castle sonna à nouveau et il lui tendit le sien pendant qu'il prenait l'appel. Beckett avait reçu quelques messages de son père - qui était un peu inquiet de ne pas avoir de nouvelles - il avait même appelé, alors elle lui envoya un petit message, pleins d'attentions pour lui, le remerciant de l'avoir pousser à aller vers son nouvel homme. Elle eut rapidement une réponse qui lui disait de ne pas revenir avant d'avoir une alliance, elle en sourit avant de reposer son téléphone dans un coin.
Castle, lui n'en avait pas fini. Apparemment son éditrice en avait après lui et il s'énervait pour gratter un peu plus de temps avec elle, c'était adorable de sa part même si elle détestait le voir autant en colère. L'écrivain raccrocha, énervé et plutôt que de le laisser se calmer par lui même, elle fit ce que toute bonne petite copine aurait fait... Elle l'embrassa sur la tempe et glissa ses doigts sur la veine puissante qui était ressortie à cause de la colère le long de son cou.

« Nouveau costume ou nouvelle copine ? Parce que tu pourrais ramener les deux et je pourrais mettre les points sur les i avec elle... Il est hors de question qu'une simple petite éditrice de pacotille te force à faire quoi que se soit. »

C'est mon job, pensa-t-elle, et elle ne voulait pas partager ça avec quiconque.

La brunette se servit une deuxième tranche de bacon qu'elle enroula dans un pancake qu'elle trempa dans de la confiture - car même si ça semblait terrible, c'était très bon -. Elle réagit alors à la proposition de Castle. Bien sur que non elle n'avait rien de prévu, elle était en arrêt maladie depuis trois mois, elle ne pouvait faire qu'une chose, rester ici aux côtés de l'écrivain.

« Si Gina ne vient pas te tirer du lit, je pensais pouvoir profiter un peu plus longtemps du confort de ton lit... Tu avais raison hier soir, je n'avais encore jamais dormi dans un king size et c'est vraiment le pied. Toutefois, je ne sais pas si c'est à cause de l'homme qui est dans le lit ou le lit en lui même. »

Le petit déjeuner descendait rapidement et elle se retrouva avec un estomac plein. De retour en position allongée, elle regarda son ventre qui s'était bombé à cause de la nourriture qu'elle venait de manger et sourit, c'était la première fois depuis longtemps qu'elle ne se sentait pas mal après avoir eu un vrai repas.

« Je t'aime mister pancakes. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Ven 17 Fév - 11:59

    Oh t'inquiètes pas, j’avais bien comprit que tu criais bien pour le plaisir.

    Haussant les sourcils de façon suggestive, il se mit à rire. Ca n’était pas le genre de commentaire qu’une femme devait apprécier en règle générale. Tout comme certains qui étaient près à dire « Alors, heureuse ? ». Non ça n’était vraiment pas le genre de choses à dire. Mais il devait avouer que pouvoir reprendre les propos de la détective pour les déformer un peu, n’était pas désagréable. Puis, Castle en profita par la suite pour vérifier ses messages. Il donna son portable à sa partenaire et la laissa vérifier les siens. N’ayant pas envie que Gina débarque dans le loft ou qu’elle appelle à nouveau, il préféra le faire. Il avait été bien trop occupé la veille pour répondre à ses messages et son éditrice semblait ne pas apprécier cela. Avec Gina les choses avaient souvent été compliquées, pour ne pas dire tout le temps. D’accord, ils avaient mariés, elle le connaissait un peu, mais ça n’était pas pour autant qu’elle avait tous les droits. Raccrochant donc, énervé, il devait avouer qu’il n’avait pas eu envie de vivre ça pour son premier réveil à côté de Kate. Appréciant que la jeune femme se rapproche de lui, il ferma les yeux en appréciant son baiser contre sa tempe et ses doigts contre son cou. Puis, ouvrant les yeux, il l’écouta parler et il se mit à sourire de plus belle en haussant un sourcil.

    Avoir les deux serait intéressant, mais avoir ma petite amie à mon bras serait un honneur.

    L’embrassant sur le front, il garda son sourire. Le fait que Kate accepte de venir ainsi avec lui, lui ferait réellement plaisir.

    J’ai une séance de dédicace à 14h et ce soir à 20h une soirée avec cocktail pour que je reverse une partie de mon argent à des associations.

    Il était riche, mais il avait toujours voulu défendre les causes qui le méritaient. Pour lui c’était important et c’était sa fille qui lui avait ouvert les yeux à ce sujet. Un jour, elle lui avait clairement dit qu’il avait beaucoup d’argent et qu’au lieu d’acheter tout et n’importe quoi, il devrait les placer dans des organisations humanitaires et autres organismes qui en avaient vraiment besoin. C’est à partir de ce jour là qu’il acceptait de participer à ce genre de soirée, alors si Kate était là en plus, ça ne serait que meilleur.

    Tu serais prête à être présenté comme ma petite amie ?

    Haussant les sourcils, avec un léger sourire, il espérait que sa réponse serait oui. Il ne voulait sourire trop vite parce qu’il avait peur que sa réponse soit non. Par la suite, il continua de petit déjeuner, tout en faisant comme Kate, avec son café et il préféra le bacon avec une pancake, seuls, avant de lui demander si elle avait prévue quelque chose de sa journée ou pas.

    J’opterai pour l’homme qui est dans le lit.

    Hochant la tête, il se mit à sourire avant de finir de boire son café. Puis, la regardant allongé à ses côtés, il enleva le plateau du lit, pour venir s’allonger à ses côtés. Souriant alors encore plus aux propos qu’elle venait de prononcer, il se rapprocha d’elle pour l’embrasser.

    Je t’aime aussi.

    Gardant son sourire, il vint à nouveau l’embrasser, avant d’entendre frapper à la porte. Levant les yeux au ciel en soupirant, il savait qui était là et regarda sa partenaire.

    "Papa, Kate, vous avez finit de petit déjeuner où vous venez finir avec nous en bas ?"

    Sa fille était plus que géniale ! Il savait qu’Alexis n’aimait pas toujours le fait qu’il puisse mourir avec les policiers qu’il suit, mais il savait qu’elle appréciait vraiment Kate.

    On a déjà finit de manger.

    "Ah ! Bon tant pis."

    Il fut un peu déçu, alors, il regarda Kate, cherchant à savoir si elle accepterait de descendre avec Alexis et Martha pour au moins discuter un peu. De toute façon Alexis devait partir à l’école dans pas longtemps et Martha devait aller à son école pour donner une nouvelle journée de cours.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Ven 17 Fév - 12:35

Castle était un vrai gamin qui adorait montrer ses conneries. Ici, il avait réussi à la faire hurler de plaisir et il devait en parler pour faire du bien à son égo - ce qui était compréhensible - mais qui lui valut de recevoir un coup de coud dans les côtes. Elle savait bien qu'il plaisantait et elle en souriait, ce petit coup était taquin plus que violent et il n'avait même pas du le sentir... ou juste assez pour avoir une grimace imprimée sur son visage.
La bonne humeur connut une parenthèse lorsque Gina appela, cette femme était une plaie et même sans la connaitre réellement, Beck ne l'aimait pas. Elle avait énervé son Castle et maintenant il paraissait désespéré à l'idée de devoir quitter le lit d'ici quelques heures. Le pauvre. C'est alors que Kate proposa sa version des choses. Elle allait venir, marquer son territoire et empêcher cette peste de faire du mal à son petit copain, elle allait la dissuader, quitte à devoir la menacer avec un couteau en plastique. C'était la dernière fois que Gina ferait perdre son sourire à Rick. Toutefois le programme de la journée semblait être riche et après la courte nuit qu'elle venait de passer, elle n'était pas certaine de rester éveillée jusqu'au bout. Elle avait pourtant envie d'aller aux deux évènements, le premier pour éloigner les fans pot de colle et le deuxième pour le connaitre un peu mieux, savoir ce qui pouvait le toucher.

« Ce n'est pas le pire des rôles que j'aurais eu à tes côtés. »

Elle sous entendait par là les différentes mission sous couvertures qu'ils avaient eu à faire. La belle accepta donc son rôle, car de toutes façons si ce n'était pas aujourd'hui, se serait un autre jour et elle détestait repousser les choses au lendemain.
Les mains de la jeune femme se baladait sur son propre corps, se rappelant de ce qu'il lui avait fait ressentir en passant par là puis elle s'arrêta, le regarda et recommença le même jeu sur le corps de son amant. Elle lui posait des questions - personnelles - elle voulait savoir ce qu'il avait ressenti pour pouvoir comparer à son expérience. Après avoir eu toutes les réponses, elle eut la confirmation qu'il avait passé un bon moment tout comme elle et un je t'aime s'échappa de ses lèvres.
Un baiser tendre s'en suivit, mais Kate décida qu'elle en voulait un peu plus et pimenta ce bisou qui était un peu trop plat à son gout. Elle venait de passer ses bras autour du cou de l'écrivain lorsque quelqu'un vint toquer à la porte. Elle se figea. L'homme en face d'elle semblait beaucoup plus serein et répondit à la question qu'on lui posait. Beckett, elle, restait immobile, réalisant doucement qu'Alexis savait qu'elle était la femme avec son père... La brunette attendit que la jeune fille s'en aille pour attraper le visage de Castle.

« Tu lui as dit que c'était moi ? Je croyais que tu n'avais répondu à aucune question. »

La gêne se lisait facilement sur le visage claire de la jeune femme qui n'avait encore jamais eu ce genre de soucis. Cette fois, elle devait prendre sur elle, même si elle devait être rouge pendant tout le petit déjeuner, elle le serait, car elle pouvait voir que c'était important pour son homme. Sortant du lit - grimaçant à cause de la température - elle vola un boxer appartenant à l'écrivain et enfila un long tee shirt qui lui arrivait à mi cuisse. Elle devait ressemblait à la nénette moyenne qui sortait de la chambre de son partenaire, disons tous les deux trois jours...

« Tu n'as pas un de ces grands pulls qui descendent si bas que tes conquêtes ne se sentent pas nues devant ta mère et ta fille. »

Beckett ne pouvait pas sortir de la chambre dans cette tenue, elle avait l'impression de manquer de respect à la famille du jeune homme. Il l'aida à trouver de quoi être un peu plus à l'aise et elle sortit du paradis avec la main puissante de son amant dans la sienne, il les dirigeait et elle suivait. Son sourire grandit en voyant les deux rouquines lui sourirent, elles semblaient heureuses de la voir là et malgré ses joues rouges, elle l'état aussi.

« Bonjour. »

Les liens n'avaient pas besoin d'être créé, ils existaient déjà, elle devait juste les renforcer et faire en sorte de créer une alliance avec les deux femmes contre Rick.

« Je vois là que tu n'as pas laissé grands choses ici quand tu as "partagé" le petit déjeuner. On voit bien que les maths n'étaient pas ton point fort. Diviser, ça veut dire couper en plusieurs parties égales. »

Kate le taquinait et en même temps ne quittait pas ses bras, elle ne le lâchait plus malgré la présence des deux femmes. Elle lui offrit un baiser avant de le tirer vers la machine à café.

« Quelqu'un veut un café ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Ven 17 Fév - 13:24

    Il avait légèrement sentit le coup dans ses côtes, mais ça n’était rien de grave comparé aux fois où elle lui avait tiré les oreilles et le nez. Ces fois là, ça avait été beaucoup plus douloureux. Souriant alors, il lui expliqua ce qui allait se passer pour lui dans l’après-midi et en fin de journée. Il était demandé et il savait qu’il devait le faire. En devenant écrivain, il savait que les dédicaces seraient quelque chose qui lui prendrait du temps. Pour le reste, c’était sa fille qui lui en avait parlé et il devait avouer qu’il aimait bien s’y rendre. En général il était là-bas en famille et cette fois-ci ça serait la même chose, avec Kate en plus. Mais ça n’était pas un plus, vu que pour lui la jeune femme faisait déjà partit de sa famille. Lui demanda tond si elle acceptait qu’il l’a présente comme étant sa petite amie, il sourit à ses propos et hocha la tête.

    Ce n’est pas faux.

    Après avoir mangé, il mit le plateau au sol, pour venir s’allonger à côté de sa partenaire. Ca faisait longtemps qu’il n’avait pas vécu ce genre de choses. A vrai dire, il ne l’avait jamais vécu. Kate était la première femme qui prenait autant de place dans sa vie. Elle avait toute son attention et il apprécia de sentir les mains de la jeune femme sur lui. Il l’embrassa et finalement, il se retrouva avec la jeune femme contre lui, qui semblait comme tétanisé. Elle ne bougeait plus et il comprit bien vite quand la voix d’Alexis se fit entendre derrière la porte. Parlant avec la jeune femme, il se retrouva à fixer sa partenaire. Elle venait de prendre son visage entre ses mains et lui parlait comme si le fait que sa fille sache que c’était Kate qui était présente dans cette chambre avec lui était un secret d’état.

    Je t’ai dis hier soir qu’elle m’avait demandé pour qui j’avais été faire des courses. Je sais que les journaux disent de moi que je change souvent de partenaire, mais entre le repas et ce matin, je ne me voyais pas t’échanger contre qui que ce soit.

    Souriant, il se demandait si la jeune femme n’avait pas peur finalement. La regardant, il comprit que peut-être un certain malaise était présent. Puis, il la vit se lever pour s’habiller. Restant dans le lit, il apprécia la vue du corps nue de la jeune brune. Puis, l’écoutant parler, il se mit à sourire.

    Mes conquêtes ne viennent jamais jusqu’ici. Si je devais les voir c’était à l’hôtel. Tu es la première à avoir passé la nuit ici.

    Souriant, il se leva du lit et alla vers son armoire. Cherchant quelque chose de plus convenable selon la demande de la jeune femme, il lui fit une proposition qui semblait lui plaire. De son côté, il passa son tee-shirt et resta en caleçon. Puis, prenant la main de la détective, il la fit venir avec lui en bas. Souriant face aux deux femmes qui étaient restées en bas, il regarda Kate qui les salua et elle pû avoir des sourires et deux bonjours en retour. Seulement, le sourire de Rick vira à la grimace quand Kate se moqua de lui, sur le fait qu’il n’ait pas fait de part égale avec le petit déjeuner.

    Je suis plus doué en orthographe d’où mon métier.

    Entendant sa fille tousser, il fronça les sourcils. C’est vrai que c’était Alexis qui corrigeait ses romans.

    Oui bon elle est douée en orthographe et moi en …

    Levant les yeux vers le plafond, il chercha une réponse approprié, mais il n’en trouva pas une seule. Alors, il haussa les épaules et apprécia quand Kate l’embrassa avant de se retrouver avec elle face à la machine à café. Ecoutant la question de la jeune femme, il entendit Martha en demander un et Alexis qui préférait elle reprendre un jus d’orange. Richard quitta alors la main de sa partenaire, pour aller verser sur jus d’orange dans le verre de sa fille. Puis, lui-même demanda un café à la détective qui semblait plutôt bien s’en sortir dans la cuisine. Expliquant qu’il revenait, il monta rapidement à sa chambre pour revenir avec le plateau. Aux regards de sa mère et sa fille, apparemment oui il n’avait pas du tout été équitable.

    Kate mange beaucoup, c’est pour ça.

    Il eu juste le temps de faire un pas sur le côté pour ne pas recevoir un coup de la part de la jeune femme. Se mettant à rire, il apprécia d’entendre également ceux de sa mère et de sa fille. Puis, il alla chercher son café que Kate venait de lui servir et il l’embrassa pour la remercier. Buvant donc tranquillement son café, il voyait les regards de Martha et Alexis qui n’osaient pas demander quoi que ce soit maintenant que la détective était là, ce qui le fit sourire.

    Kate va m’accompagner pour les dédicaces et ce soir également pour la soirée.

    Martha partit alors en paroles. Elle proposa à Kate d’aller avec Alexis et elle faire les boutiques pour trouver de nouvelles robes, des chaussures et tout ce dont elles auraient besoin. Alexis quand à elle regardait Kate en souriant. Elle semblait tout aussi bien que Rick, ce qui lui fit plaisir. C’est alors qu’Alexis demanda si Jim viendrait également à la soirée. Haussant les sourcils, il regarda Kate pour savoir si ça serait le cas. Il n’y avait pas pensé, mais ça pourrait être une bonne idée après tout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Dim 19 Fév - 9:54

Kate ne se sentit pas très à l'aise lorsqu'Alexis parla à travers la porte en mentionnant son nom. Ce n'était pas tant qu'elle sache qu'elle partageait le lit de son père qui l'embêtait, c'était plus l'association qu'elle avait du faire entre son prénom et les cris qui l'avaient empêché de dormir toute la nuit. Les joues rougies, elle ne put s'empêcher de le faire remarquer à son amant qui expliqua clairement qu'il n'était pas un coureur de jupons comme les journaux le laissait penser.

« J'aurais pu partir et tu aurais pu te consoler dans les bras d'une autre. Tu aurais pu ? »

Demanda-t-elle alors jalouse d'une femme inexistante. Préférant mettre la question de côté, elle se leva pour s'habiller. Son corps nu semblait plaire à l'écrivain qui la regarda jusqu'à ce qu'elle soit décente - d'un point de vue léger -. La jeune femme demanda tout de même un pull, le taquinant sur ces conquêtes et les paroles qui suivirent la firent sourire. Il était toujours en train d'essayer de lui faire comprendre qu'elle était unique, qu'elle ne pouvait pas être remplacée et franchement, elle en avait besoin. Sa forteresse, bien qu'énorme, ne lui offrait aucune confiance lorsqu'il s'agissait d'amour. Castle devait l'avoir compris.
Le jeune couple descendit enfin à l'étage inférieur pour prendre le reste du petit déjeuner avec les deux rouquines. La main de la brunette serrait celle de son partenaire pour y trouver la force de faire face à la situation. Situation qui au final n'était pas si terrible, Martha et Alexis semblaient vraiment heureuse de la voir là avec l'écrivain, souriante et détendue.
Bien entendu, la complicité des femmes se révéla et Kate reprit son homme sur sa manière de partager. Il était clairement amusé par cela, mais préféra jouer le jeu en se plaignant, gémissant, se rebellant - un vrai gamin -. Le papa tenta alors de se trouver des qualités en commençant par l’orthographe, chose qu'alexie détruit d'un simple raclement de gorge et il s'arrêta là. Pour la première fois depuis longtemps, Beckett voyait Castle sans voie.

« Tu es doué pour un tas d'autres choses. »

Les mots étaient venus naturellement, elle n'avait pas pensé à mal - pour de vrai -. C'est en croisant les regards autour d'elle qu'elle se rendit compte que ses paroles étaient à double sens.

«Je pensais aux idées farfelues pour les enquêtes, pas à... »

Le silence se fit de lui même et elle proposa un café à tout le monde pour détendre l'atmosphère - pour arrêter que l'on regarde son visage rougis -. Posant un baiser sur les lèvres de Castle, elle le tira jusqu'à la machine à café et servit les cafés pendant qu'il la laissait pour aller chercher le plateau dans la chambre. En revenant, il eut droit à des remarques et des regards noirs. Il était vrai qu'il avait pris plus de la moitié et qu'ils avaient bien mangé. Tout aurait été parfait s'il ne lui mettait pas l'affaire sur le dos, heureusement pour lui qu'il était loin d'elle sur le moment parce qu'il s'en serait pris une.

« Dis l'homme qui a mangé tout le bacon... »

La jeune femme lui pardonna vite et lui apporta son café qu'elle accompagna d'un baiser. Elle avait gouté aux lèvres de l'écrivain et maintenant elle ne voulait plus les lâcher. Au vu des visages des deux Rogers/Castle, cela devait être une bonne chose, un progrès qui méritait d'être approuvé par la famille. Beck' ne s'en rendit même pas compte, elle était plongée le regard bleu océan que lui offrait son partenaire et ne regardaient pas les femmes. Elle finit tout de même par redescendre sur terre lorsqu'on lui proposa d'aller faire du shopping pour la soirée. Elle n'était pas certaine, ce n'était pas comme si elle pouvait s'offrir des robes de grands couturiers avec son salaire de flic et il était hors de question qu'elle utilise la carte de Castle. Elle ne le ferait probablement jamais. Elle accepta tout de même, mais c'était plus pour passer du temps avec la famille de l'écrivain que pour aller dépenser son argent.

« Je suis sur qu'il sera ravi de se joindre. »

La jeune femme était un peu honteuse, elle n'avait même pas pensé à son père alors qu'il était en grande partie responsable de son bonheur. Elle allait lui demander de venir et il accepterait pour être à ses côtés lors de sa première sortie avec l'homme de sa vie, il voudrait voir ça.
Une fois ces questions réglées, elle vit que Rick ne bougeait pas et que les deux personnes en face d'eux attendaient toujours leurs petits déjeuner. Elle se décida alors à cuisiner pour eux. Kate n'était pas une cuisinière née, elle préférait largement commander des plats à emporter, mais elle se sentait capable de faire du bacon et quelques pancakes de plus. Elle quitta son partenaire et se dirigea droit vers le frigo qu'elle ouvrit en grand, elle fut surprise de le voir plein - contrairement au sien -. Ses yeux se baladèrent avant de trouver tout ce qu'il lui fallait.

« Castle, bol, sucre et pain. »

Ça n'allait pas être des pancakes, elle allait essayer cette recette qu'elle avait lu dans les pages d'un magazine people - parce que Castle en faisait la couverture -. Prenant son temps pour ne pas faire trop de dégâts, elle mélangea le lait, les œufs et le sucre avant d'énoncer l'intitulé du plat dans un français presque parfait. Assez fière d'elle, elle mit à tremper le pain pendant qu'elle chauffait une plaque avec un peu de beurre. Mais voila, Kate en cuisine finissait toujours par un désastre et pour cette fois, elle se brula le bout de l'index en voulant tester la poêle. Elle ne se plaint pas, en fait, elle ne dit rien et continua de cuisiner comme si de rien n'était malgré la chaleur qui envahissait son doigt.

« J'espère que vous allez aimer. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Dim 19 Fév - 14:11

    Non.

    Un simple mot, mais il n’était pas sû qu’elle l’ait entendu. Elle s’était levé si vite du lit pour s’habiller, cependant, il n’osa pas le répéter. Du coup, il aida sa partenaire à s’habiller, en lui faisant comprendre au passage qu’il n’y avait qu’elle qui avait pû dormir avec lui, ici. C’est vrai qu’avec les autres femmes qu’il avait eu, l’hôtel était le seul endroit où ils allaient. C’était pour qu’Alexis ne voit pas et n’entende pas, mais aussi parce qu’il n’avait pas envie de partager son lieu de vie avec ces femmes là. Il mettait toujours cette distance et si ça ne plaisait pas à ces femmes là, alors c’était tant pis pour elle. Finalement, quand la jeune femme fut satisfaite de sa tenue, ils descendirent rejoindre Alexis et Martha. De son côté Kate ne semblait pas vouloir se décrocher de la main de l’écrivain, ce qui le fit sourire. Ca n’était pas non plus comme si les trois femmes ne se connaissaient pas. Parlant avec les trois femmes ou plutôt avec les trois femmes de sa vie, il expliqua qu’il était doué pour plein de choses. Seulement, sa fille lui fit comprendre que non et il devait avouer qu’il n’avait pas trouvé de domaine en particulier. Cependant, il sourit quand la détective prit sa défense et se mit à sourire encore plus en la voyant gêné. Il aimait ce genre de moment, surtout quand la jeune femme tentait de se justifier sans succès. Finalement, il partit chercher le plateau qui était resté dans la chambre et remarqua les regards noirs de sa mère et sa fille. Oui bon d’accord, il n’avait pas été équitable. Puis, il donna comme raison, le fait que Kate mange beaucoup et il eu juste le temps de fuir avant qu’elle ne lui tape dessus.

    J’ai mangé tout le bacon parce que tu m’as privé de dessert hier soir.

    Fronçant alors les sourcils, il plissa les yeux.

    Hum, ça sonnait différemment dans ma tête.

    C’est vrai qu’il avait pensé au fait qu’il n’avait pas pû finir son gâteau au vu des évènements avec le film qu’elle avait choisit et non pas à autre chose. Seulement, il fut sortit de ses pensées quand la jeune femme lui donna son café et l’embrassa. C’était définitif, il ne pourrait plus ce passer de ce genre de choses. Après leur baiser sous couverture, il s’était demandé comment serait un vrai baiser, mais il n’avait jamais pû que fantasmer dessus. Seulement aujourd’hui, il pouvait très clairement dire que c’était magique. Cette femme était parfaite et elle était très douée pour ce qui était de l’embrasser. Puis, expliquant à sa fille et sa mère que Kate viendrait pour les dédicaces et pour la soirée, il entendit sa mère lui proposer d’aller faire du shopping, ce qui le fit sourire. Ca risquait d’être une sacrée journée pour les trois femmes, mais ça lui faisait plaisir de voir que sa mère et sa fille intégrait tout de suite la jeune femme à leur vie de famille. Par la suite d’ailleurs, Alexis demanda si Jim serait des leurs et l’écrivain devait avouer qu’il n’y avait pas pensé, mais à la réponse de la jeune femme, il se mit à sourire. Puis, regardant sa partenaire, elle semblait vouloir faire à manger et il la laissa faire. Il la fixait, un sourire en coin, avant de l’écouter parler.

    Oui madame.

    Attrapant ce qu’elle lui avait demandé, il les lui donna et la laissa faire. Puis, il sourit de plus belle, avant de venir l’enlacer par derrière.

    Pour ma part, j’aime tout ce que tu fais.

    Embrassant sa joue, il sourit et se recula pour rejoindre sa mère et sa fille. Finalement, il partit vers le salon et retrouva les assiettes du dessert qu’il décida de vider et de s’occuper également de la table. Faisant la vaisselle tranquillement pendant que la détective préparait le petit déjeuner, il écoutait sa mère et sa fille leur raconter ce qu’elles avaient fait la veille au soir. Martha avait passé une très agréable soirée avec ses élèves et elle semblait fière d’eux et de leurs travaux. Alexis quand à elle était contente de sa soirée entre copines, comme du fait que des garçons étaient arrivés ensuite. Détail qui fit lâcher une assiette qui tomba violement dans l’évier.

    Des garçons ?

    Il s’était retourné vers sa fille pour la regarder et avoir des explications.

    Tu n’avais pas parlé du fait qu’il y aurait des garçons à cette soirée.

    Sans doute parce qu’il n’y en avait pas.

    Faisant une grimace, il plissa les yeux.

    Ca c’est vraiment petit Alexis.

    C’est vrai ma chérie, ton vieux père à le cœur fragile.

    Non mais allez-y, continuez je vous en prie !

    Se mettant à sourire, il regarda sa partenaire qui semblait elle aussi s’amuser du comportement de Martha et d’Alexis contre lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Dim 19 Fév - 21:40

La réponse de l'écrivain à sa question la rassura, ça faisait du bien de savoir que même si elle le décevait, il n'irait pas sauter sur le premier mannequin disponible. Elle ne répondit pas, mais le sourire qui vint se placer sur ses lèvres étaient là pour exprimer ce qu'elle ressentait. Plus sereine sur ce qui pouvait leur arriver - en tant que couple - elle descendit avec lui à la cuisine, où ils rejoignirent Martha et Alexis. C'était un peu bizarre pour la détective qui ne quittait pas les côtés de son amant, il lui donnait la force nécessaire pour ne pas avoir une crise cardiaque - du au stress de la rencontre avec la famille -. Kate n'avait jamais rencontré la famille d'un de ses copains, elle n'avait jamais été jusque là, mais après une nuit avec Castle elle était déjà devant eux et même si elle les connaissait, aujourd'hui était différent.
Le jeune homme finit par partir pour aller chercher le plateau pendant qu'elle finissait de s'occuper du café et quand il revint, il s'attira les foudres de sa copine. Il l'accusait d'avoir tout mangé alors qu'elle avait du se battre pour avoir un peu de bacon... Ah ce Castle, il ne savait pas ce qui allait lui arriver s'il n'arrêtait pas de la taquiner rapidement. Cependant, elle oublia tout lorsqu'il parla. S'arrêtant, elle le regarda silencieusement.

« Rick... »

Toutes leurs paroles semblaient être à double sens ce matin et elle se promit de faire plus attention à ce qu'elle disait pour que ça ne se reproduise plus. Elle hocha la tête lorsqu'il avoua lui même que ça ne sonnait pas si bien et elle lui donna son café accompagné d'un baiser. Les baisers étaient bien - parfaits - mais ce qu'elle aimait surtout, c'était qu'elle pouvait se retrouver dans ses bras quand elle le voulait. Elle en profitait. Dans cette position, elle accepta l'invitation à faire du shopping avec Martha et de proposer à son père de les rejoindre ce soir.
Beckett, voyant que son amant ne bougeait pas pour faire un petit déjeuner à sa famille, s'y colla. Elle sortit des ingrédients et donna des ordres à son compère pour cuisiner et elle se mit au travail. Ce n'était pas bien difficile, mais elle arriva tout de même à se bruler le doigt - chose qu'elle garda pour elle -. Castle vint alors se coller contre son dos et elle se laissa aller contre lui. Elle n'arrivait toujours pas à saisir comment elle pouvait être aussi à l'aise avec tous ces gestes là, mais elle avait une théorie du nom de Richard Castle. Le jeune homme était lui même, il n'avait pas changé pour elle et c'était exactement ce qu'elle avait espéré. Fidèle à lui même, il était gentil et joueur, lui faisait des compliments et la taquinait, disait des bêtises et était sérieux. Perfection.

« Tu n'aimes pas tout ce que je fais. »

La détective l'avait dit si bas qu'il était le seul à pouvoir l'entendre. Elle faisait référence à son boulot, les risques qu'elle prenais, mais aussi à ce qu'il s'était passé la veille avec ses hauts et ses bas. Il ne semblait pas lui en tenir compte - s'il avait comprit de quoi elle parlait - et il l'embrassa sur la joue avant de la quitter pour faire autre chose. Elle se sentit nue sans lui et arrêta tout mouvement jusqu'à ce qu'il ne revienne en cuisine avec leurs deux desserts de la veille. L'écrivain se mit à faire la vaisselle pendant que Kate finissait de retirer les morceaux de pain du feu et de les donner aux femmes qui se jetèrent dessus sans attendre. Elle allait apporter un morceaux à son homme qui écoutait les aventures de Martha et Alexis lorsque cette dernière lâcha une bombe. Rick laissa tomber une assiette dans l'évier avant de se retourner, prêt à aller égorger tous les garçons qui avaient parlé à sa fille. La rouquine fit rapidement comprendre qu'elle avait menti pour embêter son père, mais voila, le mal était fait et maintenant tout le monde voulait embêter Castle.

« Tu n'es pas vraiment en position de parler, tu m'as forcé à rester ici sans demander à mon père. Je n'avais que la permission de minuit et il est presque 8 heure. »

Kate avait parfois peur de ne pas avoir de connexion avec la fille de son partenaire, elle avait peur que malgré leurs âges assez proche - une dizaine d'années d'écart - le seul lien qui les lierait serait Rick. Apparemment non, elles allaient bien s'entendre... toutes les deux adoraient embêter le jeune homme.
Elle partit rejoindre son amant prêt de l'évier pour retirer les morceaux de l'assiette qui trainait partout. Une fois fait, elle nettoya la seconde en l'envoyant manger ce qu'elle avait fait, il ne riposta pas et fit juste ce qu'elle disait. Une fois finis, elle lava ce qu'elle avait utilisé puis retourna à la table où tout ce qu'elle avait fait avait presque disparu - heureusement qu'elle avait eu plein de pancakes auparavant -. Elle vint se coller contre le dos de son partenaire, passant ses bras autour de lui et posa un bisou sur sa nuque.

« Je vais aller m'habiller, je n'en ai pas pour longtemps. »

La brunette partit et grimpa les escaliers pour rejoindre la tanière de Castle. Elle profita de ce moment seul pour ranger un peu, faire le lit et ouvrir les fenêtres - d'où la vue était magnifique -. Elle voulait vraiment prendre une douche, le hic était qu'elle aurait vraiment voulu avoir un homme avec elle ce matin. Elle dut faire sans. Une douche si grande qu'on aurait pu caser 10 Beck, mais avec une seule Beck ... Elle prit son temps, espérant le voir débarquer à tout moment, mais ce ne fut pas le cas et elle s'enroula dans une serviette avant de rejoindre la chambre. Ses vêtements étaient pliés sur le lit, mais il était hors de question qu'elle ne porte des affaires sales, elle allait devoir improviser et ce fut comme cela qu'elle se mit à chercher dans les placards de son partenaire. Ce n'était pas bien, elle le savait, elle aurait du demander. Kate en sortit un grand pull, ainsi que des sous vêtements féminins et tout un tas d'autre truc qui pour sur n'irait pas à l'écrivain. Elle ne sut pas trop comment le prendre, il lui avait promis qu'il ne ramenait jamais ces conquêtes ici, ce qui voulait dire que cela appartenait à ses ex femmes. Il n'y avait certes que deux piles cachées derrière des boites, mais c'était déjà trop... Reposant les vêtements féminins, elle fit le tour de ses options, ses fringues sales - qu'elle n'avait porté que quelques heures -, des vêtements de Castle ou ceux de ses ex femme... Elle opta pour ses propres vêtements, elle passerait chez elle se changer et se prendrait une nouvelle douche. Elle ne mit toutefois pas ses vêtements, elle resta debout devant eux sans bouger puis se tourna vers le placard toujours un peu en colère et s'en approcha à grands pas. Elle saisit tous les vêtements de femmes qu'il y avait et les mit bien en évidence sur le lit, pour faire réfléchir son amant, mais alors qu'elle posait le dernier habit, la porte s'ouvrit sur Rick.

« Ah moins que tu ne me caches quelques choses de très bizarre, je préfèrerai que tu fasses disparaitre tout cela... et très vite. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Dim 19 Fév - 23:18

    Etre un homme à femmes, il l’avait été. Mais pas autant que ce que disait la presse. C’était un rôle, une façon de faire vendre les journaux et autres magasines people. Mais avec Kate c’était différent. D’ailleurs, depuis qu’il avait rompu avec Gina il n’avait pas eu d’autres femmes à ses côtés. Certaines avaient tentés de le séduire, mais il n’était pas libre. Même si dans la vie, il ne partageait pas ses sentiments avec quelqu’un, ça n’était pas pourtant qu’il voulait de quelqu’un et surtout pas en sachant qu’il avait avoué ses sentiments à Kate. Il ne pouvait pas et surtout, il ne se voyait pas aller vers quelqu’un d’autre qu’elle. Alors non, aucune femme n’était venue ici et aucune femme ne pourrait remplacer sa partenaire. Finissant par descendre pour petit déjeuner avec les femmes de la famille, il apprécia quand la jeune femme se moque de lui et sa façon d’être nul en mathématiques. Même s’il jouait les chiens battu, il appréciait la bonne ambiance, mais il en rajouta une couche comme à chaque fois. Il parla du gros appétit de la brune, alors que c’était faux, mais il s’en amusa avant de se rendre compte de ses propos et que comme il disait ça sonnait différemment dans son esprit. Appréciant les attentions de sa partenaire, il devait avouer qu’il se sentait parfaitement bien. Ca faisait longtemps qu’il avait envie de vivre ça et il était vraiment heureux que ça arrive enfin. C’est alors qu’il pensa au fait qu’au travail, ils allaient devoir faire attention. Quoi que Kate voudrait peut-être que les gars et Lanie soient au courant.

    Ils n’en avaient pas encore parlé. Mais d’un côté, il avait envie de garder ça pour lui, pour l’instant, comme leur secret. Mais il avait également envie de faire courir les garçons et voir s’ils parviendraient à trouver l’avancer de leur relation ou pas. Pour Lanie, il comptait plutôt sur Kate pour lui dire. Elles étaient amies et il pensait que ça serait sans doute la jeune femme qui préfèrerait le lui apprendre quand elle serait prête. Cependant, il fut sortit de ses pensées, quand la jeune femme lui demanda de sortir certaines choses des placards et il le fit sans broncher. Puis, il enlaça la jeune femme en lui murmurant le fait qu’il aimait tout ce qu’elle faisait.

    Il y a juste quand tu me tires le nez et les oreilles que je n’aime pas.

    Souriant, il l’embrassa sur la joue, avant de se décider pour faire la vaisselle. Prenant son temps, il écouta en même sa mère et sa fille parler de ce qu’elles avaient fait la veille au soir avant que sa fille ne parle de garçons. Père protecteur ? Complètement. Sa fille lui fit finalement comprendre qu’elle rigolait et sa mère en rajouta une couche. Fixant sa partenaire, il l’écouta parler et il fit ses yeux de cocker.

    Hey ça n’est pas pareil. Moi je ne me suis pas invité chez toi lors d’une soirée.


    Faisant une grimace, il soupira.

    Non, en fait je me suis invité chez lui en pleine journée, c’est encore pire.

    Soupirant, il se retourna pour tenter de finir sa vaisselle, mais Kate était déjà là pour enlever les débris de vaisselle, vu qu’il avait cassé une assiette.

    Ah, mais ton père me connait et il sait que je ne suis pas du genre à faire n’importe quoi, surtout avec toi.

    Souriant, il pensait avoir trouvé un argument imparable, mais il n’en était pas vraiment certain. Cependant, la jeune femme l’envoya manger et il ne se fit pas prier pour ça. Mangeant tranquillement, il sentit par la suite les bras de la jeune femme l’entourer et il sourit. L’écoutant parler, il allait proposer de la rejoindre, mais il s’abstint avec la présence de sa mère et sa fille. Mangeant encore un peu avec elle, ils discutèrent sur comment ils allaient faire pour le soir même. Martha expliqua qu’après ses cours, elle prendrait Alexis à son école et Kate pour aller faire du shopping. Mettant donc tout au point, il les laissa partir, sa mère pour son école de théâtre et Alexis pour aller à ses cours. Rangeant ensuite le bar, il décida de monter voir Kate. Un peu déçu qu’elle ne soit plus sous la douche, il remarqua alors les dessous posés sur son lit et il ne pû s’empêcher de rire, avant de lever les mains pour dire que ça n’était pas méchant.

    C’est à ma mère et ma fille.

    Avançant vers le lit, il prit quelques vêtements et les montra.

    Cela était à Alexis il y a quelques années, mais je n’ai pas eu le cœur à les jeter. Pour ceux là ce sont ceux de ma mère et je l’ai aient toujours appréciés, vu qu'elle me les laissaient quand elle partait en tournée quand j'étais petit, du coup j’ai gardé.

    Puis, il regarda les sous-vêtements et là il se demandait comment ne pas paraître ridicule en le lui expliquant. Se raclant la gorge, il baissa les yeux.

    Ca c’est pour mes livres. Je ne savais pas comment habiller Nikki alors j’ai été faire des boutiques de lingerie pour trouver des choses sexy et je les aient gardés depuis.

    Il avait l’impression d’être un enfant à qui on avait dit de ne pas manger tous les bonbons et qu’on venait de prendre la main dans le sachet de bonbon, avec le dernier dans la main. Du coup, il n’osa pas regarder la jeune femme, de peur qu’elle le prenne mal, surtout qu’il avait déjà imaginé les dessus en dentelle sur elle, mais ça il préféra ne pas le mentionner.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 2:42

Alexis était en âge d'avoir des petits copains, de sortir et même d'aller dormir chez eux - du point de vue de Beckett - mais Castle n'était pas encore prêt pour ça. C'était surement parce qu'il était le père de la rouquine. Elle ne pouvait pas vraiment le comprendre, car elle n'était pas mère, et n'avait jamais vu sa mère agir comme ça avec elle et son père était sous l'emprise de l'alcool à cette époque de sa vie. En y réfléchissant, c'était peut être ce qu'il fallait faire, son partenaire avait raison. Sans limites, elle ferait de erreurs, pas celles qui permettent d'apprendre, non celles qui vous gâchent la vie.
Beck' trouva vite le moyen de sortir la jeune fille de la panade en mettant l'écrivain en tort. Il avait peut être demandé à Jim pour inviter sa fille à diner, pas pour la mettre dans son lit, encore moins la retenir pour une nuit entière. Rapidement, il se remit en question, puis il essaya de se trouver des excuses, voir même des façons de passer à travers les mailles du filets... Elle le tourmentait et se sentit un peu coupable alors elle essaya de l'apaiser.

« Mon père a une totale confiance en toi. D'ailleurs je me demande bien comment après tout les gaffes que tu fais au travail. »

Kate avait repris le contrôle de la vaisselle pendant qu'il déjeunait avec sa mère et sa fille. Ils étaient mignons tous les trois et maintenant qu'ils étaient sa famille, elle se disait que sa valait le coup d'ouvrir son cœur. Elle le regarda un instant avant de filer à la douche - qu'elle prit seule -. Elle avait espéré le voir débarquer dans la salle de bain et se jeter sur elle, mais non, c'était surement mieux pour eux, mais un peu triste quand même. En sortant de là, le dilemme des habits la tortura avant d'avoir un autre soucis... des vêtements de femme. Ce n'était pas comme si elle était jalouse - ok elle l'était - elle refusait de voir une once de féminité qui ne serait pas elle aux alentours de Castle. L'explication qu'il lui donna fit sourire la brunette qui s'en voulut immédiatement d'avoir été si rapide à le caser avec une autre femme.

« Alors ce n'est pas à une de tes ex femmes ... »

La brunette s'assit sur le lit en prenant entre ses mains les sous vêtements en dentelle. Ils étaient très beau, ce n'était clairement pas dans ses moyens, mais elle pourrait facilement se faire à ce genre de chose s'il aimait ça.

« Tu m'as imaginé avec ça ? »

S'il avait fait des recherches pour Nikki Heat en se basant sur elle, elle supposait que c'était pareil au niveau vestimentaire. Elle le regarda un peu joueuse et se releva, une idée en tête.

« Tu pourrais faire plus qu'imaginer maintenant. Tu veux ? »

Beckett ne le laissa pas répondre, elle laissa tomber sa serviette devant lui et enfila l'ensemble - qui était pile poil à sa taille -. Elle se sentait jolie, ses cicatrices étaient sous du tissus malgré le peu qu'il y avait, donc elle pouvait avoir confiance en elle. Lorsqu'elle releva les yeux sur son amant, elle vit qu'il s'était passé quelque chose - un beug au niveau de son cerveau - et son sourire grandit. Elle se mit sur la pointe des pieds pour aller déposer un baiser sur ses lèvres et lui vola ses mains. Puis, alors qu'il aurait pu croire qu'elle allait s'offrir une nouvelle fois à lui, elle s'écarta et enfila un short d'Alexis et une chemise de Martha.

« Et maintenant, tu vas devoir attendre jusqu'à se soir pour pouvoir en profiter. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 9:17

    L’écrivain savait parfaitement que sa fille pouvait avoir des petits copains. Pour preuve elle en avait eu un qu’elle avait accompagné à son bal de promo à lui et elle avait eu Ashley. Bon, elle avait sans doute eu d’autres, mais elle n’en avait pas parlé à son père. En tout cas, c’était ce qu’il pensait. Seulement, il avait toujours fait en sorte de protéger sa fille et étant un homme, il savait à quoi pensait les garçons, d’où son inquiétude et surtout le fait que sa fille s’en amusait, comme aujourd’hui. Du coup, il n’apprécia que peu, mais il devait avouer qu’elle avait été maline pour le coup. De plus, Kate se mit à prendre la défense d’Alexis, il espérait que ça n’allait pas lui porter préjudice, mais ce fut le cas. Castle n’avait plus d’argument. Enfin, il tenta d’en trouver, mais n’était pas certain que ça en soit des bons. Ecoutant alors la jeune femme parler, il hocha la tête.

    Il y a une différence entre le travail et le privé. Au travail, je peux m’amuser et être sérieux quand il le faut. Mais en privé, il sait que je ne suis pas du genre à faire n’importe quoi.

    Fier de son argumentaire, il espérait qu’elle n’allait pas le tailler en pièce dans la seconde. Il aurait pû prendre comme exemple le fait qu’il était sérieux dans son métier d’écrivain, que dans le privé, il prenait soin de sa fille et qu’il passait du temps avec sa mère. Mais, il préféra éviter, tentant sans ses arguments là. Puis, la vaisselle fut faite et finalement Kate partit prendre une douche. Finissant la vaisselle, il vit sa mère et sa fille partir à leurs écoles respectives. De son côté, il monta voir sa partenaire, qui malheureusement n’était plus sous la douche, mais il devait avouer que ce qu’il voyait était assez étonnant. Elle avait trouvé des vêtements féminins dans son armoire et elle semblait très peu contente de ce fait avéré. Fronçant les sourcils aux propos de la jeune femme, il eu un léger sourire.

    Tu crois vraiment que j’aurai gardé des vêtements de mes ex ? Je sais que je peux être extravagant, comme le fait que j’ai acheté un bout de terrain sur la lune, mais non, une fois que c’est terminé et surtout avec Meredith et Gina, je ne garde rien.

    C’est vrai qu’il ne gardait rien, même pas de photos. Enfin si, dans un album sans doute, pour sa fille avec Meredith, mais pour Gina, il avait assez de la voir tous les jours donc pas besoin de photos d’elle. Seulement, en devant expliquer les sous vêtements en dentelle, il n’était pas particulièrement à l’aise. Il avait même assez honte, parce qu’il n’avait jamais imaginé avoir cette conversation avec la jeune femme, en tout cas, pas sans être préparé au préalable. Du coup, quand elle lui demanda si elle l’avait imaginé avec, il resta sans voix. Evidemment qu’il l’avait imaginé avec, mais de l’entendre le lui demander, c’était différent. S’il voulait ? Etrangement, il avait l’impression qu’un de ses fantasmes allait arriver sous ses yeux. Voyant la serviette tomber au sol, il en eu le souffle coupé et son cerveau ce lit sur off. Il ne fit que fixer le corps de sa partenaire, la regardant porter les sous-vêtements qu’il avait imaginé sur elle. Il reprit ses esprits quand elle vint l’embrasser. Puis, quand elle prit ses mains, il s’attendait à pouvoir la toucher, mais il fit une grimace à ses propos.

    C’est déloyal ça.


    Prenant un air boudeur, il soupira un peu trop exagérément. Puis, regardant sa partenaire, il devait avouer qu’il aurait dû mal à rester calme en la sachant porter ce genre de choses alors qu’il n’avait pas le droit d’en profiter un minimum.

    Bon, je vais aller prendre ma douche alors.

    Il avait dit cela comme s’il s’agissait d’une punition. Cependant, il en décida autrement et attrapa la jeune femme par les hanches, pour la coller à lui et venir l’embrasser. Il en profita pour caresser son dos et il se mit à sourire quand il sentit la jeune femme se détendre. Se détachant légèrement, il se mit à sourire de toutes ses dents.

    Là je peux aller prendre ma douche.

    Gardant son sourire, il alla directement dans la salle de bain, se déshabillant et allant apprécier l’eau qui coulait sur lui. Tout en se lavant, il pensa au fait que la jeune femme semblait jalouse, ce qu’il appréciait pleinement. Mais, il se rendit compte qu’il ne lui avait pas proposé de déposer des affaires à elle dans son armoire. Seulement, c’était sans doute trop tôt, non ? Il ne savait pas trop. Il connaissait Beckett, il savait qu’elle apprécierait, mais c’était sans dote trop tôt. Cependant, il eu un doute sur le fait qu’elle aurait peut-être voulu l’entendre le dire et cette idée reste dans son esprit un long moment.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 9:58

La douche lui avait fait du bien, mais elle regrettait d'avoir perdu l'odeur de Castle qui s'était imprégné sur sa peau. Elle avait beau avoir utilisé les produits de l'écrivain, elle n'avat pas vraiment l'impression de sentir comme lui. Et voila, deux minutes sans lui et elle trouvait déjà à se plaindre. Ce n'était pas elle, elle allait se faire repérer rapidement au boulot, elle n'arriverai pas à le cacher et Lanie ne tarderai pas à la taquiner. Lanie !! Elle devait l'appeler, elle ne pouvait pas la laisser découvrir ça par elle même, elle devait le lui dire de vive voie. A croire qu'elle était une mauvaise meilleure amie. Kate sortit de sous l'eau et découvrit des vêtements féminins en fouillant les placards de son amant à la recherche de vêtements. La jalousie qu'elle ressentit lui retourna le ventre et heureusement que Rick arriva rapidement pour mettre les choses à plats. Pas de copines dans son loft, juste ses femmes et lorsqu'elles devenaient ex femme, elles sortaient totalement de sa vie... Elle réalisa alors à quel point elle devait faire attention, car elle ne pourrait pas vivre sans lui, loin de lui, en sachant qu'il la haïssait.
En parlant des sous vêtements, elle réalisa qu'il était mal à l'aise. Le pauvre avait du l'imaginer de nombreuses fois dans cette tenue et maintenant que l'occasion se présentait, les dispositions n'étaient pas parfaites. Beck' fit en sorte de changer cela. Elle oublia sa jalousie et fit tomber sa serviette sur le sol - ce n'était pas comme s'il ne l'avait jamais vu nue - avant d'enfiler l'écrin de dentelle. Le jeune homme avait beugué, son regard s'était perdu sur le corps de la brunette qui le réveilla à l'aide d'un baiser - assez simple -.
Leurs regards s'accrochèrent et elle se fit joueuse. La belle lui laissa la droit de s'approcher, de regarder, mais lorsqu'il fut prêt à aller toucher, elle se recula en lui donnant l'option - ok l'obligation - d'attendre le soir.

« C'est loyal. »

La manche était gagnée... Cela ne dura pas longtemps, car Castle décida d'aller prendre sa douche - surement une froide - mais il ne partit pas sans dire adieu. Il s'avança vers elle alors qu'elle essayait de fuir et il l'embrassa. Si ça n'avait été que ça, elle aurait probablement survécu, mais il glissa ses mains sur son corps et elle se mit à gémir. Une de ses jambes grimpa même jusqu'au bassin de l'écrivain dans l'espoir qu'il l’attrape et la fasse décoller du sol avant de finir dans la douche avec lui. Rien de tout ça n'arriva, car soudainement il s'arrêta et partit. Le cœur battant, elle l'appela presque suppliante.

« Rick. »

L'eau coulait et elle jeta un coup d’œil avant de retourner dans la chambre. Elle avait envie de s'allonger nue sur le lit et de l'attendre - il aimerai surement - mais en même temps elle refusait que leur relation ne soit basé que sur le sexe. Ils avaient passé la nuit à se faire hurler mutuellement, ça serait surement le cas cette nuit là aussi, alors pendant la journée, elle allait se tenir correctement - du moins essayer -.
La brunette se mit à la recherche de la montre et de la bague de sa mère, elle se souvenait les avoir posé quelque part près du lit la veille, mais avec le raffut qu'ils avaient fait, elle ne les retrouvait pas. Un manque se créa en elle et il resta jusqu'au moment ou elle mit la main sur les deux objets les plus précieux à ses yeux. Soufflant soulagée, elle réalisa alors que l'eau s'était arrêté de couler. Kate retourna à la salle de bain et put voir l'écrivain nu. Elle aimait. Elle ne dirait jamais non pour le revoir comme ça... D'ailleurs, elle utilisa ce temps pour le détailler. Et s'il le faisait un jour pour elle, il pourrait surement voir son tatouage.

« Qui aurait cru qu'écrire des bouquins pouvait donner un corps pareil... »

La jeune femme alla vers lui sur la pointe des pieds et se cola contre son corps humide. Elle jouait de lui, ses mains le caressèrent et il se tendit à ce contact, elle posa ses lèvres sur les traits de sa clavicule et alla lui mordiller avec douceur. La vie était belle pour eux, belle, chaude et humide.

« Loyal ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 10:22

    La jeune femme portait les sous vêtements dans lesquels il voulait la voir. C’était magnifique, tout simplement éblouissant. Seulement, il fut coupé dans son envie de toucher la jeune femme. Il parla du fait que c’était déloyal, mais pas selon la jeune femme. Boudant un peu, il décida alors d’aller sous la douche. Ca restait sans doute la meilleure chose à faire pour lui en cet instant. Cependant, il décida de jouer avec elle en venant l’embrasser et la caresser. Ca pouvait lui retomber dessus, mais apparemment aux réponses positives de sa partenaire, c’était juste parfait. Appréciant son envie, il sentit sa jambe monter contre son bassin, mais coupa court à cela. Si ça continuait comme ça, il ne pourrait pas se contrôler et il fallait qu’il le fasse, sans quoi il allait faire l’amour avec elle à nouveau. Quoi qu’elle ne serait peut-être pas contre ? Mais, il décida donc d’aller sous la douche en souriant, après avoir entendu la jeune brune dire son prénom. Une fois sous l’eau, il apprécia la chaleur sur sa peau, mais pensé au fait qu’il aurait pû lui proposer de venir mettre ses vêtements à elle dans l’armoire. Cependant, il se disait aussi que c’était peut-être trop rapide. Finissant de se laver, il arrêta l’eau et sortit de la douche. Il tendit alors le bras pour attraper une serviette quand il entendit parler et il sourit. Attrapant une serviette, il se sécha le visage avant de sourire de plus belle. Il n’eu même pas le temps de se retourner que sa partenaire le prenait contre elle et il rit à sa question.

    Loyal oui, mais de là à me laisser indifférent, c’est raté.

    Il sourit et se tourna pour venir embrasser la jeune femme.

    Si tu continues comme ça je ne réponds plus de moi et je vais devoir prendre une douche froide ou nous faire prendre une douche au vu de nos ébats torrides et sauvages.

    Restant collé à sa partenaire, il devait en effet avouer qu’il avait bien envie de lui faire à nouveau l’amour, mais il ne voulait pas non plus tout baser sur le sexe.

    Que voudrais-tu faire jusqu’au déjeuner ? On peut parler, on peut regarder la télévision, on peut continuer la lecture de mon dernier roman ou en lire un autre, on peut aussi aller chez toi pour chercher de nouveaux vêtements pour aller à la séance de dédicaces ou on peut également faire l’amour. C’est à toi de décider.

    Il avait pensé aux vêtements, en se disant qu’elle voudrait peut-être mettre une autre robe et surtout qu’elle voudrait épater Gina juste pour la remettre à sa place. Quoi qu’il devait avouer que peut importe la tenue qu’elle portait, lui la trouvait superbe à chaque fois. Souriant, il vint embrasser son épaule et remonta vers sa nuque. Il prenait son temps et il devait avouer qu’il aimait beaucoup découvrir sa peau. Cependant, il ne voulait pas non plus jouer celui qui profitait de la situation, du coup, il la regarda en souriant, voulant avoir son avis sur ce qu’ils pourraient faire avant d’aller déjeuner.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 10:50

Kate était bouillante, elle aurait pu sauter sur Castle à tout moment - c'était ça de retenir ses pulsions pendant 3 ans - mais elle se tenait. Elle essayait de poser les choses pour partir sur de bonnes bases, même si faire l'amour avec l'écrivain ne changeait pas l'amour qu'elle ressentait pour lui - au contraire -.
Le jeune homme venait de sortir de la douche, il était humide et terriblement sexy, elle s'approcha de lui et l'alluma. Elle voulait le mordre, le faire chavirer, mais elle ne fit rien d'autre que de s'enflammer elle même. Rick calma gentiment le jeu en proposant différentes options pour leur matinée, et plusieurs plurent à la belle qui s'empressa de le lui dire.

« Le plus raisonnable serait de passer chez moi pour prendre des vêlements et aller à et séance de dédicaces, mais j'ai vraiment envie de faire l'amour avec toi là, tout de suite. »

Ses lèvres glissèrent sur celle de Castle et elle reprit le contrôle de son corps. Elle laissa ses mains partirent explorer l'homme en face d'elle et le débarrassa de sa serviette. Nu comme un ver, elle ne pouvait plus lui résister et finit assise sur un meuble... C'est là qu'elle réalisa ce qu'elle faisait et stoppa tout.

« Ok, ok, ok... habille toi, on sort. »

Repoussant son amant, elle tira sur ses habits et le laissa pour qu'il enfile quelque chose de décent pour sortir. Pour plus de sécurité, elle s'allongea sur le lit et prit un livre - partir dans un autre monde pour ne pas être tenté... ça ne fonctionnait qu'à moitié -. La tentation était de toutes façons trop grande et elle le taquina à travers la porte grâce à une phrase joueuse.

« Oh, au passage, tu n'as même pas trouvé mon tatouage. »

Un sourire arriva sur son visage et elle se releva pour le regarde sortir de la salle de bain. Elle avait envie de le croquer et elle sauta sur l'occasion d'aller l'embrasser avant qu'il ne mette une chemise, car elle put descendre le long de ses abdos... Mais elle sut s'arrêter et prétextant un café, elle s'enfuit à la cuisine pour l'attendre - sagement.

« Mets des glaçons dans ta culotte Beckett. »

Désolée, c'est petit, je dois aller à la douche et ranger un peu avant de retourner sur le net.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 11:13

    Avoir prit une douche lui avait fait du bien et il apprécia de sentir la jeune femme venir contre lui. C’était un pur bonheur même. Souriant au fait qu’elle semblait vouloir faire monter leurs températures, il se mit à sourire. Alors pour se calmer, il lui proposa plusieurs options pour leur matinée et combler le tout jusqu’au déjeuner. Ecoutant alors la réponse de son partenaire il sourit de plus belle. Cependant, il fut surprit quand elle parla du fait qu’elle avait envie de lui là tout de suite. Se laissant faire, il prit part également à son échange. Embrassant la jeune femme, il l’entoura de ses bras et la plaqua à lui. Finalement, il attrapa la cuisse gauche de la jeune femme pour la faire s’agripper à lui et pareil avec la jambe droite pour la porte. Par la suite, tout en l’embrassant, il la garda dans ses bras pour ensuite l’asseoir sur un meuble présent dans la pièce. Alors qu’il comptait faire à nouveau l’amour avec sa partenaire, celle-ci en décida autrement et le repoussant expliquant qu’il devait plutôt s’habiller. Se mettant à sourire, il devait avouer qu’il aimait le fait qu’elle perde le contrôle. Allant se chercher de quoi s’habiller, il retourna dans la salle de bain. Une fois son caleçon passé, il se regarda dans le miroir et se mit à sourire. Cette femme était géniale et il devait avouer qu’il avait hâte de la voir face à Gina. Il avait envie de voir comment elle allait agir avec elle.

    Seulement, son sourire se transforma en interrogation. Elle venait de parler de son tatouage et il eu du mal à avaler sa salive. Son tatouage, il devait avouer qu’il n’y avait pas pensé tout de suite. Il avait été plus occupé à lui faire l’amour qu’à trouver le détail du tatouage, mais ça serait la première chose qu’il ferait la prochaine fois qu’elle serait nue dans la même pièce que lui. Se reprenant, il sortit alors de la salle de bain pour aller trouver de quoi s’habiller. Seulement, à nouveau, elle le laissa s’en voix. Elle venait de l’embrasser pour descendre sur ses abdos et il devait avouer qu’elle savait vraiment y faire. La voyant alors sortir de la pièce, il n’avait même pas entendu le prétexte du café, tellement il appréciait les baisers de sa partenaire. Alors, il alla attraper une chemise, qu’il ferma rapidement. Passa un pantalon et des chaussettes. Une fois près, il pû descendre dans la cuisine en voyant la jeune femme qui y était.

    Prête pour aller chez toi ?

    Souriant, il préféra rester à bonne distance pour ne pas succomber à nouveau.

    On pourra passer voir ton père pour lui dire de venir avec nous ce soir, si ça te vas ?

    Castle devait avouer qu’il pensait voir un Jim protecteur qui serait du genre à jouer le couplet du « si tu fais du mal à ma fille, je te tue ». Ca n’était pas très plaisant, mais il pouvait parfaitement le comprendre, du coup, il comptait bien affronter toutes les questions que le père de sa partenaire pourrait lui poser. Allant ensuite chercher la veste de la jeune femme, il l’aida à la lui mettre et il lui sourit avant de prendre sa propre veste et ses clés. Puis, ouvrant la porte, il la laissa passer devant, pour fermer la porte du loft et aller vers les ascenseurs. Une fois à l’intérieur, il fit un pas sur le côté pour mettre une nouvelle distance de sécurité et il entendit le rire de sa partenaire.

    Ce n’est pas drôle, c’est soit une distance de sécurité, soit je bloque l’ascenseur et je te saute dessus pour te faire l’amour.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 11:39

Les deux adultes étaient bouillant de désir, ils se cherchaient, se trouvaient et se quittaient. C'était la passion des premières heures. Kate lui rappela son tatouage et elle vit immédiatement l'intérêt qu'il y portait, il allait le trouver et le comprendre mieux que quiconque sur cette planète. Pour ne pas se retrouver au lit une nouvelle fois, elle l'embrassa et quitta la pièce, elle avait besoin de café et de glaçons. Elle en riait, mais pour la première fois de sa vie, elle ressentait un réel désir pour un homme - et ce n'était pas n'importe quel homme -.
Castle finit par descendre et la rejoindre en bas, il l'aida à enfile son manteau et elle alla rapidement attraper deux mugs de café qu'elle leurs avait préparé pour survivre au froid polaire de New York. Il lui parlait de ce qu'il pouvait faire et elle hochait la tête, les plans lui convenaient.

« Oui, pi je pourrais aussi me changer. »

Elle était en short, en plein hiver, elle ne survivrait pas cinq minutes, mais c'était l'unique vêtement qu'elle avait pu trouver à sa taille dans ce qu'elle avait vu. Elle se disait qu'au moins, son manteau descendait jusqu'à ses genoux et qu'avec un peu de chance, ils ne resteraient pas vingt ans dehors. Fin pour le moment, ils étaient dans l'ascenseur et Rick restait à l'opposé de là où elle se trouvait. La brunette n'avait pas besoin d'être devin pour savoir la raison, elle aussi en avait envie, mais elle rigola tout de même avant de tendre une main vers lui.

« Je peux au moins te tenir la main ? »

La jeune femme glissa sa main dans celle de l'écrivain et la serra fort en enlaçant ses doigts avec les siens.

« Je t'aime. »

Plus elle disait ces mots, plus ils venaient facilement - ce qui l'encourageait à continuer -. Elle fut la première à passer les portes de l'ascenseur et se figea lorsqu'elle vit la foule de paparazzi qui attendait devant la porte. Elle était déjà venue chez lui et jamais elle n'en avait vu... Gina ! Tout cela était de la faute de Gina, elle devait avoir appelé la presse pour faire de la pub à son client et l’embarrasser en même temps - et ça fonctionnait -. Prenant sur elle - et surtout pour ne pas mettre Castle dans l'embarra - elle lui lâcha la main et sortit devant, la tête baissée pour essayer de se cacher grâce à sa tignasse. Ca ne fonctionnait pas vraiment, les photographes s'attroupaient autour d'elle et elle finit par se sentir étouffée, comme s'ils la mitraillaient avec des projectiles réels. Son esprit lui hurlait de se mettre à courir et de fuir, mais elle eut enfin une réaction appropriée, elle choppa son partenaire et avança tête baissée jusqu'à voir la lumière du jour. Elle se sentait toujours suivie, mais au moins, elle pouvait respirer - plus ou moins -.

« Elle risque de mourir ce soir. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 11:59

    Se retrouvant seul dans sa chambre, il pû s’habiller tranquillement, avant de descendre voir sa partenaire. Appréciant son café, il sourit en remerciement. Puis, il sortit du loft avec sa partenaire et avança vers l’ascenseur. Une fois à l’intérieur, il précisa le fait qu’il avait besoin d’une distance de sécurité. C’était sans doute mieux sinon il allait lui sauter dessus. Il entendit son rire et il ne pû s’empêcher de sourire. Mais il apprécia beaucoup le fait qu’elle veuille prendre sa main. Liant ses doigts à ceux de sa partenaire, il garda son sourire. Il était content que les choses aillent si bien entre eux.

    Je t’aime aussi.

    Il devait avouer qu’il aimait beaucoup entendre ces mots de la bouche de la détective. Entendant alors la sonnerie de l’ascenseur pour prévenir qu’il était arrivé, il la regarda sortir et se figer. Surprit, il avança et vit alors les photographes en grand nombre. Serrant la mâchoire, il comprit qui avait fait ça. Cependant, il fut déçu que la jeune femme lui lâche la main et parte ainsi. Fronçant doucement les sourcils, il tenta de reprendre un air sérieux et décontracté, mais le fait qu’elle l’ait lâché comme ça lui faisait assez mal. Cependant, il tenta de se reprendre et posa son sourire de célébrité sur ses lèvres pour avancer vers les paparazzis. Souriant et les laissant prendre des photos, il fut surprit quand la jeune femme l’attrapa pour le faire venir avec elle. L’écoutant parler, il soupira doucement.

    Je passerai après toi.

    Oui, il comptait bien aussi parler de tout ça avec son éditrice pour ce qu’elle venait de faire. Cependant, il lâcha la main de Kate et mit ses mains dans ses poches, avançant à côté de sa partenaire. Mais il sentait son regard et il tourna la tête pour la regarder. Elle ne devait pas comprendre, alors il décida de s’expliquer.

    Je sais que tout ça va vite Kate, mais pourquoi m’avoir lâché la main ? Tu as déjà été à mes séances de dédicaces, tu as déjà fait face à beaucoup de photographes, alors pourquoi là tout d’un coup tu m’as lâché comme ça ?

    Fronçant les sourcils, il voulait comprendre.

    Surtout que tu veux venir avec moi pendant le reste de la journée. Je ne comprend pas.

    La fixant, c’est vrai qu’il ne comprenait absolument pas pourquoi elle était partit comme ça. D’accord, il y avait beaucoup de photographes, mais quand même. Regardant la jeune brune, il tentait juste de comprendre. Il pouvait comprendre qu’elle soit mal à l’aise, mais ça lui avait vraiment fait mal. Cependant, il espérait que ça n’allait pas la braquer et lui faire dire qu’ils devaient en rester là, parce que ça serait encore pire pour lui.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 12:29

Kate avait fait l'erreur de lui lâcher la main - et apparemment c'était un gros problème - il était maintenant froid et distant avec elle. Elle détestait ça, les photographes étaient toujours là et elle ne pouvait s'empêcher d'avoir l'impression d'avoir fait a boulette de trop. Castle qui avait caché ses mains dans ses poches s'arrêta pour lui parler. La questionner. Prise par surprise, sa seule solution fut de construire une carapace autour d'elle et elle s'y enferma avant même que la première rafale ne lui arrive dans la tête.

« Je suis flic, pas une de tes top model que tu peux exhiber à tout bout de champ ! »

Elle avait paniqué, suffoqué au beau milieu de cette foule - qui l'étouffait encore à cet instant - mais il ne l'avait pas vu. Apparemment tout ce qu'il pouvait voir se passait lorsqu'elle était nue et ouverte à ses avances.

« Si je veux venir, c'est pour partager un moment avec toi, pas pour me faire photographier et faire la une des journaux. J'ai été stupide de croire que tu étais capable de... »

La brunette s'arrêta dans sa phrase, elle ne voulait même plus parler, ni même le voir, elle voulait retourner hiberner chez son père et n'en sortir que lorsqu'elle aurait le droit de retourner travailler. Depuis quelques minutes, elle ne regardait plus l'homme avec qui elle avait passé la nuit, elle observait les hommes autour d'eux qui n'avaient aucune pitié pour son intimité et leur lançait des regards noirs. Et oui, elle avait beau être déçu du comportement de Castle, il n'était pas celui qui se prenait les foudres.

« J'ai simplement été stupide. »

N'ayant plus aucune attache, plus aucune main à laquelle se rattacher, elle recula et finit par s'éloigner, mais après quelques pas, elle revint devant Rick et lui plaça le mug de café entre les mains.

« Tu m'excuseras auprès de ta mère et Alexis, mais je pense que c'est mieux pour tout le monde si je ne viens pas. »

Un des hommes essaya de s'approcher un peu plus près pour avoir un meilleur cliché et il bouscula la jeune femme qui partit en un quart de tour. Sa main se plaça sur sa hanche - la recherche de son arme qu'elle n'avait plus - puis elle vola vers la joue du photographe. Une sensation de brûlure, déchirure intense lui vrilla les côtes et son premier mouvement fut de reculer vers son partenaire pour y trouver un peu d'aide, de réconfort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 12:45

    Il avait eu mal quand elle lui avait lâché la main rapidement. Il pouvait comprendre qu’elle ne se sente pas à l’aise, mais il ne comprenait pas son comportement. Du coup, il avança, les mains dans les poches avant de lui poser plusieurs questions. Cependant, quand elle parla, il en eu le souffle coupé. Si elle pensait vraiment tout ce qu’elle disait, il n’en revenait pas. Oui il avait été un homme superficiel, mais delà à juste la voir à ses côtés pour du sexe et des photos, ça jamais. La laissant parler, il resta à sa place, recevant le café de sa partenaire. Se retrouvant avec les mains prises, il ne fit pas un pas jusqu’à ce que sa partenaire se retrouve face un journaliste et qu’elle lui colle une magnifique gifle. Surprit qu’elle vienne alors vers lui, il fronça les sourcils. Se retournant, il donna les deux cafés à une personne qui venait là pour voir ce qu’il amenait tout le monde au même endroit. Une fois les mains libres, il passa devant la jeune femme, tenant quand même sa main, malgré qu’elle soit dans son dos et il fit face aux photographes.

    Si vous voulez de bonnes photos je vous invite à venir ici vendredi. Je serai disponible pour faire des photos, pour répondre à toutes vos questions, mais là maintenant je dois y aller et si je vois un seul photographe roder autour de moi ou de ma compagne je porte plainte, me suis-je bien fait comprendre ?

    Aux regards des photographes qui étaient là, il en vit certain partir ne préférant pas finir face à la justice et d’autres qui hésitaient avant de faire demi tour. Une fois qu’ils furent partit, il s retourna pour voir sa partenaire qui était toujours là.

    Allons chez toi pour que tu te changes.

    Gardant la main de la jeune femme dans la sienne, il héla un taxi et monta à l’intérieur avec sa partenaire. Une fois dans le véhicule, il donna l’adresse de la jeune femme et regarda ensuite par la fenêtre. Il évita le regard de la brunette, mais pourtant, il gardait toujours sa main dans la sienne. Seulement au bout de quelques minutes, il soupira et la regarda.

    Tu penses vraiment ce que tu as dit ? Tu penses vraiment que je veux juste que tu sois là pour le sexe et que tu sois accroché à mon bras pour des photos ?

    Il venait de froncer les sourcils, avec un air triste. Si c’était vraiment ce qu’elle pensait, il devait avouer qu’il serait vraiment déçu. Il espérait que ça n’était pas le cas, mais il avait peur qu’elle lui dise que c’était vraiment ce qu’elle pensait et que finalement c’était une erreur d’être ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 13:12

La gifle était partie parce que quelqu'un l'avait bousculé, mais surtout parce qu'elle était au bord du précipice sentimentalement. Une douleur l'avait transpercé et son refuge avait été Castle, un Castle qui l'a surprit en venant prendre sa défense. Elle ne retrouva pas le sourire, mais au moins elle était saine. Il la tira hors de la masse et héla un taxi qui passait près de là. Une fois dedans, elle se cala contre la portière et se fit toute petite pour ne pas initier une nouvelle dispute. C'est lui qui dit les premiers mots et elle se mit à balancer la tête de droite à gauche.

« Non... »

Ses yeux vinrent se poser sur leurs mains enlacées et elle reprit la sienne pour la regarder un peu. Elle ne savait pas par où commencer parce qu'il y en avait beaucoup à dire.

« J'ai paniqué, je suis désolée. J'ai paniqué et j'ai lâché ta main et tu es devenu glacial. Je t'ai lâché et tu m'as tourné le dos. »

Kate laissa un silence qui reflétait son immense désespoir.

« Je ne pense pas être prête pour ça. »

Un immense signal rouge apparut dans le cerveau de la brunette, qui releva les yeux vers Castle pour se reprendre et ne pas laisser son erreur s'installer.

« Pas pour nous, je suis prête à être là pour toi, mais pas pour le reste, pas pour ce qui implique être à la merci de photographes enragés. »

elle avait eu sa dose après Nikki Heat, elle ne voulait plus être à la une des magasines, elle n'avait jamais signé pour ça et elle n'appréciait pas ce côté de la célébrité. En plus, elle état sur le devant de la scène médiatique pour des choses qu'elle ne faisait pas - être la muse d'un écrivain, se faire tirer dessus, être la copine d'un écrivain, se promener avec un écrivain -. On connaissait peut être Castle, mais personne ne devait connaitre son nom ici.
La jeune femme se glissa sur la banquette pour le rejoindre et posa sa tête sur son épaule en tentant tant bien que mal de se détendre. La grippe qu'elle avait autour de la main de son partenaire se resserra lorsqu'elle s'excusa de son comportement immature.

« C'est trop... peut être dans quelques mois. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 13:30

    Pourquoi avoir prit sa défense après ce qu’elle lui avait dit ? Tout simplement parce qu’il savait qu’elle allait encore mal, du coup il voulait faire en sorte qu’elle s’en sorte. Puis, il arriva à avoir un taxi pour monter à l’intérieur. Toujours sa main avec celle de la jeune femme, il regarda par la fenêtre. Cependant, il ne pû s’empêcher très longtemps de savoir si la jeune femme pensait vraiment tout ce qu’elle avait dit ou pas. La voyant hocher la tête, il apprécia d’entendre son non. Mais ça ne voulait pas dire qu’il était plus serein pour autant. Les mots qu’elle avait employés étaient vraiment durs et il savait qu’il lui faudrait quelques heures avant de pouvoir effacer cela. La sentant retirer sa main, il reprit également la sienne et soupira doucement, avant de l’écouter reprendre la parole. Son souffle se coupa quand elle parla du fait qu’elle n’était pas prête. Seulement, elle se reprit et expliqua qu’elle voulait de la presse et de la célébrité de l’écrivain. Ce fut déjà un soulagement pour l’homme qui n’aurait pas supporté un nouveau rejet. Hochant simplement la tête, il pouvait le comprendre. Lui, ça lui était un peu tombé dessus, mais il avait eu la chance de tomber sur des personnes qui l’avaient aidé à faire face à ce monde. Puis, il eu un léger sourire quand la jeune femme vint se caler contre lui et qu’elle reprit sa main.

    Donc, tu ne viendras pas tout à l’heure à la séance de dédicace pour refaire le portait de Gina ? C’est dommage j’avais envie de voir ça.

    Evidemment, il disait ça pour rire, même s’il savait que Kate pourrait être violente avec Gina, verbalement parlant. Cependant, il avait tenté de détendre un peu l’atmosphère qu’il trouvait pensant. Par la suite, il resta silencieux, gardant la jeune femme près de lui avant que le taxi ne se gare. Sortant du véhicule, il paya le chauffeur, lui demandant d’attendre un peu. Vu qu’ils devaient aller voir Jim, autant qu’ils aient un taxi sous la main. En parlant de main, il ne décrocha pas la sienne de celle de la jeune brune. Il marcha avec elle pour se rendre jusqu’à son appartement. Elle pourrait donc se changer et se sentir sans doute plus à l’aise dans ses propres vêtements. La laissant aller dans sa chambre et faire ce qu’elle avait besoin pour se changer, il entendit son portable sonner. Voyant le nom de sa fille, il fronça les sourcils et décrocha. Parlant avec elle, il soupira doucement. Apparemment les photos circulaient déjà. Des personnes qui étaient dans la rue avaient prit des photos avec leurs téléphones portables et les envoyaient sur facebook, twitter et autres sites du genre. Il savait que ça risquait de crisper encore plus Kate, mais il fallait qu’il le lui dise. Alors, il remercia sa fille de l’avoir prévenue et il monta voir sa partenaire qui était dans sa chambre ? Frappant, il attendit qu’elle l’autorise à entrer et il la regarda tristement.

    Certaines photos font déjà le tour du net. Je suis désolé.

    Il ne voulait pas que ça la bloque encore plus. Du coup, tellement dépité par la situation, il vint s’asseoir sur le lit de la jeune femme et soupira. Il comptait bien prendre Gina entre quatre yeux et lui faire comprendre sa façon de penser. Heureusement, il ne l’avait encore jamais menacé de la virer, donc ça serait son argument choc cette fois-ci.

    Je devrai te laisser pour aujourd’hui. Je vais aller m’expliquer avec Gina et puis ce soir avec tout ce que j’ai à faire, je ne suis pas sûr d’être libre.

    C’est vrai qu’il était déçu que les choses se passent comme ça, mais si la jeune femme ne se sentait pas prête, il préférait lui dire clairement qu’il n’était pas libre le soir même.

    Mais j’aimerai bien un baiser avant de partir.

    Il se mit à sourire légèrement. C’est vrai qu’il adorait embrasser la jeune femme, alors si elle pouvait lui donner un minimum de courage en l’embrassant, ça serait parfait. Cependant, il n’avait pas du tout envie de partir, mais il se disait que c’était sans doute le mieux, vu qu’il avait du travail dans l’après-midi et que la jeune femme ne voudrait sans doute plus sortir en public avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 21:07

La presse, la célébrité, tout cela ne faisait pas parti du mode de vie de Kate qui pour l'instant était incapable de gérer. Elle s'était faite tirer dessus et avait ouvert son cœur à Castle, c'était tout ce qu'elle pouvait - essayer - de contrôler à cet instant. La peur et l'amour. Il lui en demandait beaucoup sans s'en rendre compte et elle n'osait pas lui dire. La brunette lui avait fait de belles promesses, elle lui avait dit qu'elle viendrait, mais c'était avant de connaitre la sensation je vais mourir à cause de photographes.
Le trajet en taxi fut relativement court et ils descendirent devant son appartement. Elle savait que son partenaire aimait cet endroit, il trouvait toujours un moyen de venir, une protection rapprochée, un verre de vin, juste parler... Elle ouvrit la porte et contrairement à la veille tout était propre, étincelant. Ses pas ralentirent, lui indiquant la prudence, mais elle vit une note et c'était son père qui lui disait qu'il était temps qu'elle grandisse, qu'elle accepte enfin son amour pour l'écrivain et qu'elle lui ponde vingt petit Castle. La lettre la fit sourire doucement et elle la reposa avant d'aller se changer, indiquant au taxi qu'il pouvait y aller par la fenêtre.
La jeune femme était seule dans sa chambre, elle avait plié les affaires qu'elle portait et sondait son placard dans la tenue que Castle aimait - ou au moins aimait imaginer Nikki dedans - lorsqu'on toqua à la porte. Elle savait que c'était lui et elle lui indiqua qu'il pouvait entrer. Continuant sa recherche, elle trouva rapidement un jean et une chemise dans les tons beiges qu'elle s'empressa d'enfiler - parce que le chauffage n'avait pas été allumé depuis deux mois et qu'il mettait un certain temps à chauffer toutes les pièces -. Le jeune homme lui parla alors des photos et elle le regarda inquiète. Elle ne savait pas quoi en penser.

« Et qu'est ce que ça dit ? »

Beck' ne voulait pas être classé comme une simple conquête de l'écrivain, elle voulait être la conquête. Elle voulait aller devant ces crétins qui les avaient pris en photos et leur dire qu'elle allait être la dernière Madame Castle et qu'elle était armée - mensonge - prête à descendre le premier qui s’approcherait de trop. C'était contradictoire avec ce qu'elle avait dit un peu plus tôt, mais parfois c'était juste l'instinct.

« J'ai l'impression de te décevoir. Tu as attendu trois ans pour ça et après un peu plus de douze heure je te donne déjà de quoi regretter... »

Gina n'était pas vraiment coupable, elle faisait son boulot. Elle balançait la presse sur son client pour qu'il vende plus de bouquins. Kate était le problème, Castle essayait de l'ignorer, mais elle l'était et c'est pour cela qu'elle ne dit rien lorsqu'il avoua qu'il serai trop occupé se soir pour revenir la voir. La déception pouvait se lire sur son visage, elle prit sur elle et sourit faussement avant d'aller poser un baiser sur ces lèvres. Ce n'était pas convainquant, aucune passion, aucun désir, juste une Beckett malheureuse qui avait l'impression de ne jamais rien faire de bien lorsqu'il s'agissait de cet homme.

« Promet moi de ne pas me lâcher si je viens. De me tenir la main en permanence et de ne pas laisser Gina me séparer de toi. »

La voila qui évoquait la possibilité de venir, juste parce qu'elle ne voulait pas le voir partir, qu'elle voulait être à la hauteur pour ce bel homme. Levant la tête vers lui - et oui sans ses talons elle faisait petite - elle alla lui voler un autre baiser et posa une main sur sa nuque, qui partit jouer avec les petits cheveux qui s'y trouvaient.

« Je ne veux pas que tu... que tu partes sans moi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. » Lun 20 Fév - 22:24

    Se retrouvant chez la jeune femme, il regarda autour de lui avant que son portable ne sonne et qu’Alexis lui explique la situation. Des photos étaient déjà sur internet, ce qui fit soupirer l’écrivain. Il était déçu. Déçu que Gina agisse ainsi, mais surtout déçu que son premier jour avec Kate se passe ainsi. Il aurait aimé un peu d’intimité, un peu de réconfort dans ses bras et surtout, il aurait préféré que personne ne sache pour eux, avant qu’ils ne soient vraiment près, ensemble, à le dire à tout le monde. Il aurait voulu commencé par l’équipe, Lanie, Ryan et Esposito. Puis, en parler avec le nouveau chef, vu qu’il n’avait savait que ça risquait de coincer. Il aurait aimé que les choses se fassent doucement, pour que Beckett puisse choisir le tempo vu que c’était elle surtout qui avait besoin de temps. Lui, ça ne le dérangeait pas, mais il voulait que la jeune femme se sente à l’aise et ça n’avait clairement pas été le cas. Une fois qu’il eu raccroché, il monta voir sa partenaire et frappa à la porte de sa chambre. Y entrant quand elle lui donna l’autorisation, il ferma la porte derrière lui et s’avança, tout en lui expliquant la situation. Entendant sa question, il ne sû que répondre. A vrai dire, il n’avait pas posé la question à sa fille. Alors, il sortit son portable de sa poche et se connecta sur internet, cherchant avec comme mots clés, Richard Castle et évènements. Trouvant des photos, il regarda les commentaires.

    Il semblerait que Kate Beckett ne soit plus que la muse de l’écrivain. La voici sortant de chez lui, main dans la main, ce matin même.

    Soupirant, il passa à une autre photo et un autre commentaire.

    Quand la fiction devient réalité, l’écrivain et sa muse ressemble à ça.

    Voyant la photo, il devait avouer qu’elle n’était pas trop mal, mais il préféra ne pas en faire de commentaire, avant de voir un autre commentaire.

    Ce matin, l’écrivain Richard Castle a été vu en charmante compagnie de Kate Beckett, sortir de chez lui, main dans la main. Aurait-il trouvé la femme qui pourrait l’assagir enfin ?

    Fronçant les sourcils, il relu le passage.

    L’assagir ? Non mais oh, ça va oui !

    Oui bon d’accord, Kate avait ce pouvoir sur elle, il devait bien l’avouer. Du coup, il rangea son portable dans sa poche et décida qu’il devait y aller. L’écoutant alors parler, il soupira doucement avant de lui répondre.

    Ca n’est pas que je regrette Kate. Enfin si je regrette le fait que Gina ait agit comme ça, elle n’aurait clairement pas dû leur dire de venir. Mais, avec ce que tu m’avais dit un peu avant, je ne pensais pas que ça t’aurait posé un problème de voir des photographes. Mais c’est vrai que je n’ai pas pensé au fait que ça pourrait être trop intrusif. Moi j’ai l’habitude, c’est pour ça que je n’ai pas pensé autrement pour toi.

    Il fit un léger sourire désolé. C’est vrai qu’il n’avait pas pensé à cette facette là, du coup il s’en voulait aussi d’avoir aussi mal réagit. Demandant alors un baiser à la jeune femme avant de partir, il fut un peu déçu qu’elle n’y mette pas un peu de passion. Cependant, il ne dit rien, restant simplement la regarder, avant de l’écouter parler. Fronçant les sourcils sous la surprise de ses propos, il n’était pas certain de tout comprendre. Alors, il la laissa parler et se mit à sourire légèrement. Puis, il se laissa embrasser, appréciant bien plus ce baiser et surtout les doigts de la jeune femme sur sa nuque. La fixant dans les yeux, il passa ses bras autour d’elle.

    Je ne partirai jamais sans toi Kate. Mais, tu n’es pas obligé de venir. Si tu ne te sens pas à l’aise, ne te forces pas. Je n’ai pas envie que ça soit un poids pou toi. Par contre, vu que ça risque de finir tard, tu peux toujours aller au loft et quand je rentrerai je serais plus qu’heureux de t’y voir et surtout de pouvoir dormir avec la femme que j’aime près de moi.

    C’est vrai que ça pouvait également être une solution qu’elle l’attende au loft. De toute façon, entre les dédicaces et la soirée, il passerait par chez lui pour se changer, donc ils se verraient aussi là.

    Est-ce que tu veux que …

    Entendant son portable sonner, il grogna et soupira. Regardant de qui il s’agissait, il se mit à sourire.

    Les grands esprits se rencontrent.

    Souriant de plus belle, il décrocha tout en fixant sa partenaire et surtout la garda près de lui de son bras libre.

    J’allais justement proposé à votre fille d’aller déjeuner chez vous. Est-ce que ça vous irait ?

    Apparemment oui et Jim voulait savoir en contre partie si sa fille serait d’accord, parce qu’il avait vu les photos et il voulait parler avec eux avant qu’ils ne voyaient qui que ce soit d’autres.

    Ton père veut savoir si tu serais d’accord pour venir déjeuner chez lui avec moi.

    Puis, fronçant les sourcils, il hocha la tête négativement.

    Je vous passe votre fille, ça sera plus simple.

    Oui, autant lui passer son portable, ça serait bien plus pratique. Entourant alors la jeune femme de ses deux bras quand elle eu le portable en main, il garda son sourire, écoutant simplement ce qu’elle disait à son père, espérant pouvoir déjeuner avec les Beckett ce midi.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. »

Revenir en haut Aller en bas

ϟ CASTLE « Guess what ? I'm scared. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-