Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

The Angels Are Back•River Song

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: The Angels Are Back•River Song Jeu 14 Mar - 19:38


The Angels Are Back feat River Song + Eleventh Doctor



Ah les voyages dans le temps que c’est compliqué. Lorsque tout se passe bien c’est génial, on découvre des lieux intéressant et on fait des belles rencontres. Je crois que c’est ce que j’aime le plus dans les voyages temporels. Mais lorsque tout foire c’est vraiment moins marrant. Il m’est arrivé tellement de soucis, ma Sexy qui ne veux plus s’ouvrir, ou alors elle ne veut plus partir dans les destinations que je lui indique. Mais je crois que le pire c’est lorsqu’elle à décidé de n’en faire qu’à sa tête et que c’est dans ces moments que les situations dérapent. Enfin, on arrive toujours à s’en sortir plus ou moins.

Cependant, aujourd’hui c’était différent. Jamais il ne m’était arrivé quelque chose comme ça. Il faut bien une première fois à tout je le sais. Donc, je me trouvais à Londres avec ma chère River, mon Tardis avait reçu un message d’alerte. Malheureusement, on avait rien trouvé, pourtant on avait tourné des heures dans la ville pour découvrir d’où venait ce message. Donc, on s’en retournait vers ma Sexy. Durant tout le long du trajet je sentais quelque chose de lourd, une sensation oppressante, mais je ne savais pas mettre un mot sur cette désagréable sensation. Ah que je n’aime pas des situations pareils, pourtant en regardant dans la rue, je ne voyais rien de dérangeant.

On ne se trouvait plus à Londres ! Du moins pas en 2013. On venait d’être renvoyés dans le passé mais comment ? Ce n’est certainement pas à cause de moi, nous n’avions même pas atteint le Tardis. Comment avons-nous fait alors ? Je jetais un coup d’œil à ma femme pour voir si elle n’avait pas une idée. Il n’y aurait pourtant qu’une solution, une simple, mais rien que de la formuler dans ma tête me glaçait le sang. Weeping Angels, Anges Pleureurs. Il n’y a qu’eux dans tout l’espace qui soient capable de ça. Quoi qu’il en soit, même si j’ai mis le doigt sur les Aliens, je n’ai pas de moyens de nous faire revenir à l’époque où se trouve le Tardis. Ah dans quoi sommes nous tombé ?

A voir les bâtiments qui nous entouraient. Un style ancien, victorien ! Ah les années 1830, la Reine Victoria, ou encore Oscar Wilde. Ah ce bon vieux Oscar, faudrait que je lui rende visite en prison une fois. Encore un de mes amis en prison, je crois que cet endroit me poursuit. Je me demande encore comment je n’y ai pas atterris moi. Une question de chance surtout. Durant cette époque il y eu aussi Sherlock Holmes, et le très célèbre Jack L’Eventreur. Tant de belles choses et de mauvaises à la même époque. Ca ne fait que renforcer la beauté de cette époque victorienne à mes yeux.

>>Nous sommes bloqués en 1830, la belle époque ! Que veux-tu faire ? Et ne me dis pas rentrer, il y a tant de choses à faire ici. Rendre visite à des vieux amis, chercher Jack, rencontrer la Reine. Tu peux choisir ce qu’on va faire ! Dis-je à River plein d’entrain et un sourire sur mes lèvres.

J’espère qu’elle va choisir quelque chose et qu’elle ne va pas vouloir rentrer. C’est vrai que c’est ennuyant de se retrouver bloqués dans une époque qui n’est pas la nôtre, mais il y a tant de choses à découvrir. On pourrait commencer par ça avant de se mettre à stresser parcequ’on ne sait pas revenir au Tardis. Du moins, de mon avis. Il ne sera certainement pas celui de River. Pour moi c’est ça l’aventure ! Et c’est tellement plus grisant qu’une expédition prévue depuis des mois !

Je regardais encore autour de nous, et vis plusieurs personnes qui s’arrêtaient et qui nous dévisageaient. Il est vrai qu’on n’est pas habillés comme eux, et River est en pantalon, ce qui n’est pas encore permis ! Elle va en choquer des dames, d’un côté se sera peut-être grâce à elle que plus tard les femmes pourrons en porter. Ah, c’est ce qu’il y a de plus marrant quand on voyage dans le temps, les mélanges de styles, de mentalités. On apprend et on partage, c’est toujours passionnant.


(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Jeu 14 Mar - 20:48

    Si avec l’expérience que nous avons on ose un jour nous dire que les voyages dans le temps on y connaît rien alors je pense que nous aurons le droit de rire au nez de la personne qui nous sortira une chose aussi stupide. Entre moi qui utilise un manipulateur de vortex ou encore mon Sweetie qui à son TARDIS je crois qu’il n’y a pas mieux placé que nous pour voyager. En plus de notre possibilité de voyager avec nos divers objets il y a aussi le fait que nous nous croisons lui et moi et c’est quelque chose d’encore plus complexe pour les gens qui ne sont pas habitués et pourtant nous arrivons à nous y retrouver. Encore une preuve que nous sommes des habitués des voyages dans le temps. On est un peu en galère de temps en temps comme par exemple quand je tente de savoir où nous en sommes et que ce dernier n’arrête pas de me dire «Non » aux diverses propositions de notre journal respectif. C’est assez long de s’y retrouver mais bon on fait avec et à vrai dire on a guère le choix. C’est le lot des seigneurs du temps de devoir voyager à travers le temps et l’espace enfin ce n’est pas quelque chose de forcer mais c’est un peu la passion d’un seigneur du temps. Pour ma part je suis à moitié seigneur du temps et cette passion n’est pas passée à côté.

    Je sais qu’il y a une chose que je ne supporte pas chez le Docteur c’est sa manie d’appeler le TARDIS « Sexy ». Il a beau me répéter que c’est ainsi qu’elle s’appelle, je trouve cela tout simplement absurde. S’il pouvait être un peu plus attentif à ce qu’il fait au lieu de s’extasier sur son vaisseau. S’il veut vraiment bine traité son vaisseau alors il faut déjà commencer par le conduire correctement et retirer les freins pour que ce bruit ne se fasse pas entendre et que notre arrivée se fasse discrète quand c’est nécessaire. Là déjà il rendra un grand service à sa sexy comme il l’appelle si bien. D’ailleurs le TARDIS à encore fait des siennes et nous à amené quelques part, à Londres si je ne me trompe guère. Apparemment quelque chose demandait notre venue et une fois que nous étions arrivé, il était impossible de trouvé la trace de quelque chose d’urgent et improbable. Il nous a fallut retourner à la fameuse boîte bleue et s’en remettre à elle mais nous n’arrivons pas à comprendre ce qui lui arrive. Je suis pour le coup aussi incapable que lui de trouver le pourquoi du comment.


    Tourner encore et encore pour trouver les personnes qui avaient besoin de nous était l’unique chose à faire du moins c’était ce que nous devions faire jusqu’à ce que le décor autour de nous ne change soudainement. Passer de l’année 2013 aux environs du 19ème siècle c’est assez flagrants quand mêmes surtout quand on connais tous les changements qu’il y a eut entre tout ce temps. On est bloqué en 1830 sans aucunes traces du TARDIS et lui il me dit qu’il veut visiter et que je ne dois surement pas lui dire que je veux rentrer.


    « Sweetie, on a pas la moindre idée d’où est le TARDIS et de comment nous sommes arrivé ici et tu n’as qu’une idée en tête c’est de rencontrer du monde ! Si…si nous sommes en 1830, tu penses que le meilleur enquêteur ne pourrait pas nous filer un coup de main ? »

    Evidemment que je fais référence au grand Sherlock Holmes. On peut bien se fier à quelqu’un qui à l’habitude de suivre des indices et des pistes diverses et variées et tout ça en même temps. En fait c’est un peu comme le Docteur et moi mais en simple terrien.





Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Ven 15 Mar - 20:12


The Angels Are Back feat River Song + Eleventh Doctor



Ah River, elle dramatise toujours. Si ma chère Sexy ne nous voit pas arriver, elle se mettra en mode sécurité de manière à ce que personne ne la voit ou ne rentre dedans. Ce mode m’a souvé plus d’une fois, mais ça River ne le saura pas, sinon elle va me reprocher de ne pas faire assez attention à mon TARDIS. Ce n’est pas vrai ! Je prends tout le temps soin d’elle, je fais attention où je la gare, je passe du temps avec elle pour ne pas qu’elle se sente seule, et je l’entretiens correctement. Bon ok, je laisse le frein, mais c’est uniquement parceque j’aime le bruit, c’est un bruit brillant ! Et puis, si ça dérangeais Sexy elle me l’aurait déjà fait comprendre !

>>Sexy va se mettre en mode sécurité, et il n’y a qu’une race d’alien Capable de faire ça, les Anges pleureurs. On vient de mettre le doigt sur le problème, donc on peut prendre un peu de bon temps ! Mais si tu veux rencontrer Sherlock Holmes, on y va ! Direction le 221B Baker Street ! Répliquai-je avec mon entrain habituel !

De mon côté je ne voyais pas comment ce détective allait nous aider à mettre la main sur le Tardis et sur le moyen de retourner dans la bonne époque, mais puisque River veut le voir on y va. Bon ok, je veux aussi le rencontrer, mais juste pour voir s’il est si intelligent qu’on le décrit. Dans les livres c’est une vraie machine à penser, son intelligence est tellement remarquable, j’aimerais bien me mesurer à lui rien que pour m’amuser.

Je hélais un cab pour aller plus vite, lui donnais la fameuse adresse, et nous partîmes en direction de Baker Street. C’est ma première fois en Cab, c’est tellement marrant ! On sent toutes les secousses dues à l’état de la route. Enfin, c’est certes moins mouvementé que mon Tardis. Une fois arrivé, je montrais mon papier psychique comme moyen de paiement, puis allais toquer à la porte. Ce fut Madame Hudson qui nous ouvrit, comme toujours en fait. Elle nous invitait à entrer, puis appela ses deux locataires en leur disant qu’ils avaient une enquête.
Enfin il apparaissait, grand, les traits fermés, une lueur d’intelligence qui brillait au fond de son regard, les cheveux noir tirés en arrière. Il portait un complet gris tout ce qu’il y a de plus simple, mais il dégageait quelque chose, il inspirait le respect.

>>Monsieur Holmes, c’est un vrai plaisir, j’ai tellement entendu parler de vous et tellement lu sur vous ! Je serais honoré de mettre mon intelligence en combat contre la votre ! J’ai toujours rêvé de voir si quelqu’un pouvait battre un Seigneur du Temps ! Débitais-je comme à mon habitude.

Il fut peut-être surpris, ou tout simplement ne portait pas son attention sur moi, car il ne me répondit pas directement. Il posait son regard sur River. Ah oui, elle est en pantalon. Enfin, se sera peut-être à elle d’exposer notre soucis alors, en tout cas, je n’avouerais jamais que j’ai perdu mon Tardis, certainement pas !


(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Sam 16 Mar - 0:54

    Je ne dramatise pas la situation mais je suis déjà plus calme que les compagnes que ce dernier pourrait se dégotter sur Terre. Je ne sais pas comment elle réagissait mais c’est typiquement le genre de comportement que pourrait avoir quelqu’un qui n’est pas habitué aux voyages dans le temps et encore je ne dramatise pas autant puisque je connais les conditions et tout ce qui se lie à ce que nous faisons. Je sais et j’espère surtout que nous retrouverons le TARDIS parce que c’est plus que nécessaire pour que nous revenions là où nous étions ou du moins pour que nous quittions cette époque. Je n’ai jamais dis que Sherlock Holmes serait beaucoup plus utile que mon intelligence et celle de mon Sweetie réunies ensemble mais disons qu’un brillant cerveau en plus ne peut pas faire de mal et puis pourquoi se priver de rencontrer une grande figure comme lui alors que l’on est à quelques rues de chez lui.

    « Sweetie, tu sais qu’on ne peut pas prendre de bon temps en temps normal parce que si on a été appelé dans Londres de l’autre époque c’est pour une simple et bonne raison, aider des gens et au final on se retrouver ici. Le plus important ce n’est pas que l’on s’amuse…mais comme de toutes manières je ne serai sans doute pas en mesure de te faire changer d’avis…je te suis. »

    C’est alors que l’on s’élança pour aller jusqu’au 221B Baker Street. Je suis mon cher et tendre mari et c’est en plus de temps que je ne pensais que nous arrivons à destination. Encore une fois, le Docteur se charge de faire en sortes que nous ne payons pas le transport et il frappe à la porte de l’endroit où résident le concerné ou disons les concernées. La porte nous est ouverte par une charmante femme et vraiment très aimable à qui j’adresse un large sourire pour la remercier. Nous entrons et attendons qu’elle appelle Holmes et Watson, une fois qu’ils sont devant nous je n’ai malheureusement pas le temps d’en placer une parce que le Docteur l’a déjà fait. D’ailleurs je n’ai qu’une envie c’est de le bâillonner ou de trouver une solution pour qu’il se taise. Mais Holmes ne répondit rien du tout à mon Sweetie mais se contenta de me dévisager.

    « Je sais que ma tenue vous déstabilise mais je ne vous cache rien en vous disant que nous ne sommes pas d’ici donc pardonnez ma tenue mais nous avons bien plus important à vous faire parvenir. Nous connaissons votre talent de détective et votre incroyable intelligence et j’ai songé que vous pourriez peut être nous êtes d’une grande aide pour retrouver notre…notre véhicule qui à disparu. »




Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Mar 19 Mar - 19:29


The Angels Are Back feat River Song + Eleventh Doctor



Bon, ce cher Monsieur Holmes avait l'air plus intéressé par ma femme... Quoi?! C'est ma femme! Il n'a pas à la regarder comme ça. Bon j'avoue que c'est la plus jolie, la plus belle de toutes les femmes, mais quand même, il ne doit pas la dévisager comme il est entrain de le faire. Ce n'est que quelques instants plus tard que je pensais qu'il la dévisageait certainement à cause de sa tenue vestimentaire. Ah ce que je peux être imbécile quand j'en ai envie, enfin quand sa touche à des gens auxquels je tiens énormément. Cependant, ce n'est pas parce-quelle est habillée de façon différente qu'il doit la regarder comme ça, je le maintiens!

Madame Hudson entrai dans le salon, avec un plateau qui contenait des tasses, une théière et des biscuits. Ah on allait manger un petit bout, cool je commençais à avoir faim moi. Pendant qu'on me servait ma tasse, je gardais un oeil sur River, je n'aimais décidément pas le regard que Holmes posait sur elle, non franchement j'aimais pas. Je crois qu'on n'aurais jamais du venir ici, qu'on aurais du chercher un moyen de contrer les Anges Pleureurs pour retrouver le TARDIS, ça c'est une bonne idée. Encore faut il avoir tout les outils nécessaire à la réalisation de ce sublime plan.

L'envie de mesurer mon esprit à celui de Holmes grandissait doucement en moi. Mais comme il n'a pas répondu à ma proposition, je ne sais pas si ça va vraiment ce faire. Je me demandais ce que pourrait valoir l'esprit d'un simple humain comparé à celui d'un Seigneur du Temps. En plus, c'est peut-être le seul humain capable de me tenir tête, se serait dommage de louper ça. Cependant pour le moment c'est loupé pour ma proposition, il n'a pas l'air fortement emballé par cette-dernière. Tant-pis, j'irais philosopher avec mon cher ami Oscar Wilde.

Bon, comme Monsieur Holmes n'a pas l'air de faire fortement attention à moi, je ne vois pas pourquoi je devrais me fatiguer à lui expliquer pourquoi nous demandons son aide pour retrouver notre véhicule. Ma chère River le fera certainement très bien, j'en suis convaincu. Pour moi, c'est quand même difficile de ne pas parler, je ne fais que ça généralement. On me le reproche assez souvent de parler trop d'ailleurs. Je ne comprends pas pourquoi, je ne parle pas tant que ça, c'est que les autres ne doivent pas parler autant alors!

>>Cependant, si tu as ton manipulateur de Vortex on retourne là où se trouve mon Tardis, tu sais. Oups, j'ai parlé, mais c'est trop trop dur de se taire pendant un certain temps, je n'en suis tout simplement pas capable.

Je n'ai pas simplement parlé, j'ai aussi parlé d'objets extraterrestre devant le plus grand détective. Peut-être que ça va lui embrouiller l'esprit, peut-être qu'à cause de moi il va perdre sa belle logique, il va devenir fou! Han ce que je peux être imbécile par moment!


(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Mer 20 Mar - 23:42

    Ne pas entendre le Docteur parler pendant un long moment relève sincèrement du miracle et je serai surprise que ce soit à cause d’Holmes qu’il ait réussit à ne rien dire. Mon dieu si je pouvais avoir un charisme aussi fort que ce cher Sherlock pour pouvoir inspirer le silence à mon mari. Des fois mon petit cœur parle tellement que j’aurai envie de lui mettre du scotch sur la bouche mais non je ne fais rien d’autre que de l’écouter ou du moins de l’écouter d’une oreille et de faire autre chose de l’autre. Après tout c’est le Docteur, on le prend comme il est et il change simplement au fil des voyages, au fil des années de sa vie. Je ne m’attendais réellement pas à être regardée de cette manière enfin je veux dire d’être regardé avec insistance et avec un grand silence par cet inspecteur tant connu dans le monde que ce soit à son époque ou encore par des gens du 21ème siècle. Je ne vois pas ce que je pouvais faire de plus, j’avais exposé le problème que nous avons le Docteur et moi et je gardais alors à nouveau le silence. Peut-être qu’il allait nous poser d’avantages de questions ou nous dire de faire quelque chose.

    Entre temps et toujours dans le plus gros silence ce fut la femme de tout à l’heure qui fit à nouveau irruption dans la salle avec un plateau qui contenait des tasses et bien entendu une théière remplie de thé prêt à être dégusté par nous tous. Madame Hudson servit alors des tasses à tout le monde et j’imitais alors mon mari qui amena la tasse à sa bouche pour boire. Par précaution je préférais souffler sur le liquide pour ne pas me brûler, je le fis quelques secondes et me permis de boire quelques gorgées. Il n’y avait pas à dire il était délicieux. Cependant je manquais d’avaler de travers quand Le Docteur se mit à parler de mon manipulateur de vortex. Je posais alors ma tasse et lança un regard noir.


    « Tais-toi bon sang ! Il n’est pas connecté au TARDIS tu le sais bien, il ne nous sera d’aucune aide pour le retrouver sinon j’y aurai pensé avant. Maintenant réfléchis avant de parler et surtout de ce genre de chose. »

    Je soupirai après avoir dut l’engueuler tout de même sans trop m’emporter car nous ne sommes pas seuls. Je tourne alors la tête vers les deux acolytes et garde mon regard posé sur eux en attendant une quelconque réaction ou paroles.




Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Jeu 21 Mar - 20:10


The Angels Are Back feat River Song + Eleventh Doctor



Ah qu’il était délicieux ce thé, je n’en avais jamais bu d’aussi bon. Pourtant en plus de mille ans d’existence j’ai eu l’occasion d’en goûter beaucoup, pourtant aucuns d’entre eux ne dépassaient celui-ci. Lorsque j’aurais des envies de thé, je sais où je viendrais, chez madame Hudson ! Se sera l’occasion pour moi de passer dire bonjour à mon cher ami Oscar Wilde. Faut quand même que j’aille aiguayer ses journées sombres en prison quand même. Un instant…j’ai l’impression étrange que tous mes amis sont en prison. Ma femme premièrement, qui est en prison pour je ne sais quel crime et ensuite Oscar car il n’est pas dans le bon chemin il parait. Ah 1800 et ses idées radicales.

Je m’étais déjà fait engueulé par River, souvent d’ailleurs, mais généralement elle le fait plus discrètement, plus subtilement. Là pas ! Elle venait de me dire d’un coup de me taire et de réfléchir avant de parler! Elle me connait pourtant, lorsque j’ai une idée je la dis, je ne réfléchis pas si elle est cohérente, si elle est logique ou non. Enfin, elle veut que je me taise parfait, je me tais ! Je ne dirais plus rien, même si ça va être difficile pour moi.

Après la petite engueulade de River, Holmes pris la parole. Posant des questions sur le type de véhicule que nous possédions, sur le fait aussi que j’avais parlé d’un manipulateur de vortex et que River avait prononcé TARDIS. Dans ses yeux on pouvait lire qu’il se posait énormément de questions, qu’il pensait avoir une réponse à une partie de ses questions, mais qu’il voulait en être absolument certain. Après tout, il est rationnel, il ne se base que sur des faits scientifiques, alors parler de choses qui n’existent pas, ou de provenance extraterrestre pouvait le troubler. Peut-être que River et moi, allions être à la base d’une folie naissante chez Holmes et Watson, ou peut-être pas. Qui sait ce que nous réserve l’avenir.

Comme je l’avais précédemment dis, je n’ouvris pas la bouche pour répondre aux questions posées, River allait s’en charger, et elle allait faire ça très bien j’en suis persuadé. A la place je buvais mon thé, tout en regardant autour de moi. D’ailleurs, il me semblait avoir aperçu un regard amusé de Watson lorsque River m’engueulais. Connaissait-il cette situation ? Peut-être que lui aussi avait une femme qui l’engueulait par moment. Entre hommes on se comprend lorsqu’on a des femmes de caractère !

Enfin, je ne suis pas sûr que le détective sache nous aider, après tout c’est du TARDIS qu’on parle ! Enfin on va bien voir ce que ça va donner


(c) alysha
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Jeu 21 Mar - 21:14

    Ma parole mais qu’est-ce qu’il peut être susceptible celui-là. Voilà que je lui demande juste de se taire pour qu’il arrête de parler d’autre objet qui ont rapport avec les voyages dans le temps pour qu’on éveille le moins possible la curiosité chez les personnes que nous sommes venir voir et lui de son côté balance que j’ai mon manipulateur de vortex surtout qu’il sait bien que je peux atterir dans le TARDIS mais qu’il faut quand même un minimum que j’ai ses coordonnées mais comme on ne sait pas où il se situe cela va être fort difficile de pouvoir y retourner avec mon manipulateur. Je ne l’engueule pas pour mon plaisir et il sait très bien que si je peux éviter de pousser la gueulante à son égard j’évite de le faire mais là il y avait de quoi s’énerver un tout petit peu. Il sait qu’il doit faire attention de quoi il parle et d’habitude il est vigilant alors pourquoi pas là ? Il veut éveiller la curiosité du plus grand détective qu’il connaisse ou quoi ?

    Voilà en parlant d’éveiller la curiosité alors que ce dernier gardait encore le silence, Sherlock Holmes se décida enfin à parler. Il me questionna sur le manipulateur de vortex ainsi que sur le TARDIS enfin tout ce que je ne pouvais pas lui dire en temps normal quoi mais bon maintenant qu’il avait entendu qu’est-ce que j’allais pouvoir faire d’autre que de lui dire ce dont il s’agissait. Je réfléchis quand même un petit instant avant de formuler une quelconque réponse pour le détective.

    « Merci beaucoup Sweetie...Le TARDIS est notre moyen de transport monsieur et ce qu’il appelle manipulateur de vortex est un outil qui nous permet enfin me permet d’aller à un endroit à un autre assez rapidement. »

    Voilà comment répondre sans en dire trop. Je crois que je ne peux décidemment pas faire mieux pour pouvoir lui donner une réponse sans totalement dire la vérité ou du moins donner toutes les informations qu’il souhaiterait avoir. Je tourne alors la tête vers mon boudeur favori et lui fait signe de s’activer au lieu de faire son gamin .





Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Ven 22 Mar - 18:25


The Angels Are Back feat River Song + Eleventh Doctor



Bon, ma gentillesse me perdra un jour. Je ne peux pas laisser plus longtemps ma femme dans l’ennuis à cause de mes petits écarts. Je venais donc à son secours, en disant que ce n’étais qu’un nom qu’on donnait à notre moyen de Transport, une sorte de blague entre nous deux. Au fond de moi, j’espérais que ce mensonge de dernière minute allait fonctionner. Enfin, il faut croire que oui, parce-qu’il se contenta de ça, heureusement dans un sens parceque je n’avais pas d’autre mensonges en réserve.

Je n’étais pas vraiment fâché contre River, je savais très bien que j’avais fait une boulette. Normalement, je n’ai pas de problèmes, je fais toujours bien attention à ce que je dis, mais pas aujourd’hui. Je ne sais pas vraiment pourquoi. Enfaite si, je le sais. Tout à commencé à partir du moment où le regard de Sherlock à commencé à se faire insistant sur River. Elle n’est pas habillée comme toutes les femmes j’en suis conscient, mais lorsque le regard est trop insistant ça devient bizarre. Non je ne suis pas jaloux ! Absolument pas, je dis juste qu’il y a des limites à ne pas franchir !

Par la suite, il entra dans le vif du sujet, il commença à nous poser des questions sur le type de véhicule que c’était, sur l’endroit où il pouvait bien se trouver, tout ce genre de questions. Bien sûr, on a dut ruser pour répondre à ses questions, essayer de trouver un moyen détourné d’y répondre. Ce n’était pas vraiment simple, mais je crois qu’il se doutait que nous ne venions pas de son époque, mais qu’il n’osait pas nous le dire. Après tout, comment le croire ? Et quelles preuves avancer pour expliquer sa théorie ? On le prendrait pour un fou à interner car il parle de choses qui n’existent pas, de choses totalement extraordinaires.

Mais comment allait-il faire pour retrouver Sexy? Peut-être que le nom des rues à changé, il y a des bâtiments qui se sont construis, des qui ont été détruit. L’aspect de Londres à changé en deux cents ans ! Alors comment diable allait faire Sherlock Holmes pour retrouver mon cher TARDIS ? Enfin, je ne devrais pas me poser la question plus longtemps car j’allais bientôt le découvrir.


(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Ven 22 Mar - 20:03

Tenter de m’en sortir seule je crois que ce n’est pas le genre de chose qui est nouveau pour moi, je ne suis pas tout le temps avec Le Docteur et j’arrive à m’en sortir sans lui généralement mais disons que quand il s’agit de moi seule je prends le soin de ne pas faire de bêtise du genre et de parler de nos objets si spécifiques. Surtout quand c’est loin d’être de l’époque. Déjà qu’au vingtième siècle les gens ouvrent la bouche comme si on parlait une langue étrangère mais alors s’il commence à en parler dans un siècle ou même l’ordinateur n’a pas été conçu on est pas dans la mouise. Bref, j’ai fait de mon mieux pour tenter d’expliquer ce que cela était sans trop en dévoiler et je pense m’en être bien sortie mais au final, Le Docteur se décide à se réveiller et à venir m’aider pour embrouiller ou non l’esprit du fin détective. Il lui sortit que c’était tout simplement le nom qu’il donnait à ce qui leur permettait de voyager d’un endroit à un autre ce qui semblait être une réponse satisfaisante pour l’homme à qui nous parlions. Tant mieux parce que je pense que nous n’avons pas le temps de nous creuser la tête pour en trouver un autre.

Je ne sais pas par quel miracle il a décidé de parler mais en tout cas je suis bien contente qu’il ai arrêté de faire sa tête de mule car cela ne nous aurait mené à rien parce que notre problème principal ce n’est pas Sherlock Holmes mais plutôt le fait que nous avons perdu notre moyen de transport. Bref, je regardais le journal sur le bord de la table et me penchait en le saisissant et l’amenant jusqu’à mes genoux. Quelles sont les nouvelles du jour après tout si nous sommes ici et que nous devons nous aventurer dans cette ville autant se mettre au courant des personnes qui rodent et qui peuvent s’attaquer à nous. C’est alors que l’on entendit toqué à la porte et que madame Hudson n’était pas là, nous attendions un petit instant peut être qu’elle arriverait. Voyant que ce n’était pas le cas et que les hommes semblaient décidé à resté sur les sièges, je pris l’initiative de me lever et d’aller ouvrir la porte. Tout en marchant je relevais la manche pour arranger mon manipulateur, je défais alors le poignet pour le resserrer, j’ouvre la porte de l’autre main et relève la tête. Je vais sur le pas de la porte et m’avance pour tenter de voir le visage de la personne mais je n’ai le temps de rien faire d’autre puisque l’on m’assomme d’un violent coup à la tête.

Mon manipulateur toujours pas attaché tombe alors au sol et mon arme tombe au sol. Je ne saurais dire où l’on m’emmène mais tout ce que je sais c’est que le Docteur à intérêt à se rendre compte de mon absence très rapidement sinon les choses iront très mal pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Ven 22 Mar - 20:36


The Angels Are Back feat River Song + Eleventh Doctor



Le détective était entrain de réfléchir, du moins c’est ce que j’en déduisais car il venait de rapprocher ses mains et son visage s’était encore plus fermé d’un coup. Il était dans une concentration intense, était-il entrain de chercher une solution à notre problème ? Ou alors il avait des tonnes de questions qui fusaient dans son esprit. Je ne saurais le dire, quoi qu’il en soit à ce moment précis plus personne dans la pièce ne parlait, c’était d’un calme pesant. Autant dire que je n’aime vraiment pas l’atmosphère comme celle-ci.

Le calme fut rompu par quelqu’un qui toqua à la porte. Cependant personne n’ouvrit, certainement que nos deux hôtes pensaient que leur logeuse allait s’en occuper, pourtant personne n’ouvrit la porte. C’est alors que ma chère River se leva pour aller ouvrir à la place des deux hommes. Quelle gentille attention de sa part. Cependant, encore une fois personne ne se présenta dans la pièce, et River prenait trop de temps pour revenir dans le salon. Me tournant vivement vers la porte je ne la vis plus. Bon sang où était-elle ? Je me levais alors d’un bon pour aller voir de plus près. Mon regard fut attiré par deux objets qui trainaient au sol. Le manipulateur de Vortex ainsi que l’arme de River. Elle ne s’en séparait jamais, alors pourquoi étaient-ils là sur le sol ? Une seule solution se présentait à mon esprit, elle venait de se faire enlever.

>>On vient d'enlever ma femme, sous les yeux du plus grand détective! Comment voulez-vous qu'on vous fasse confiance après? Je vous le demande! Quoi qu'il en soit, je vais la sauver! Dis-je paniqué, tout en prenant ma veste qui était sur le porte manteau.

Et sans demander mon reste je sortis à renforts de grandes enjambées. Il fallait absolument que je retrouve ma femme ! Sortant mon Tournevis Sonique, je n’espérais pas qu’il fonctionne à cette époque, je commençais à scanner la rue dans l’espoir d’avoir des renseignements sur le chemin que l’agresseur aurait pu emprunter. Ah il fallait que je la retrouve ! Si jamais il lui arrive malheur je ne m’en remettrais pas !

Le Sonique émettait un bruit étrange, il n’avait jamais fait un bruit comme celui-ci. C’était peut-être l’époque qui l’influençait, peut-être était-il cassé, quoi qu’il en soit je décidais de suivre la piste que me montrait le Sonique. Je sentais mes cœurs battre la chamade, j’avais la sensation étrange qu’ils pouvaient à tout moment bondir hors de ma poitrine. J’essayais pourtant de me ressaisir, plus je stressais et moins j’étais apte à réfléchir à l’endroit où pouvait bien se trouver River.


(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Ven 22 Mar - 20:58

Je suis quand même assez surprise de voir que le plus grand détective si on ne met pas Le Docteur dans le rôle, était en train de se concentrer afin de trouver une solution. C’est assez touchant au final de savoir qu’il s’intéressait à notre problème après tout ce n’est pas une affaire de meurtre ou de disparition de personne comme il a sûrement l’habitude de traiter avec son cher collègue Watson mais bon je pense qu’avec le Docteur nous serons capable de le remercier comme il le mérite si ce dernier arrive bien entendu à nous aider à retrouver le TARDIS. Comme nous n’avons pas encore de piste je crains cependant que cela prenne pas mal de temps. De plus ce dernier ne sait absolument pas à quoi ressemble notre vaisseau spatial puisqu’après tout c’est un vaisseau. A partir du moment où ce dernier se concentra pour tenter de nous aider à trouver une solution et que mon petit cœur préférait se concentrer lui sur sa tasse de thé, je pense que je pouvais user de ma concentration pour lire le journal et trouver des informations intéressantes sur ce qui se passe en ce moment parce que j’ai beau être une enfant du TARDIS et donc à moitié seigneur du temps cela ne me donne pas la science infuse bien que j’ai quand même une intelligence au dessus de celle des autres humains.

Je n’ai pas vraiment le temps de lire grand-chose, juste de voir quelques feuilles du journal et de commencer un article sur la dernière affaire d’Holmes et de Watson qui avait élucidé et j’allais entamer un article qui avait attiré mon attention mais à peine le titre entamé qu’à la porte on demandait à voir quelqu’un. Personne n’allant ouvrir je me dévouais. J’espère de tout cœur que mon petit cœur se rendra compte que quelque chose cloche.


Assommée et surtout inconsciente, on me traina dans un endroit isolé, un endroit sombre où il me fallut du temps pour adapter ma vue et encore je ne voyais qu’un endroit de la pièce où j’étais qui était éclairé grâce aux rayons de la lune. J’étais réveillée depuis quelques secondes à peine mais j’avais déjà vu le coin lumineux. Ma tête me lançait atrocement mais pas moyen de me masser les tempes, les mains liés par une corde et voilà qu’il était sacrément bien serré. Je suis agacé de ne pas pouvoir les défaire pourtant je suis bien celle qui se balade toujours avec des menottes ou quelque chose pour ligoter. C’est même la question qui trottait dans la tête du Docteur à un moment donné et il me demandait ce que j’avais donc avec les menottes. Rien à faire et je sentais que quelque chose me manquait, mon flingue était tombé pendant qu’il m’avait frappé. Une silhouette s’approche de moi mais il m’était impossible de savoir de qui il s’agissait. C’est cependant au poignard qu’on me glissa au cou que j’eut un déclic, la photo de l’article que je voulais lire…Jack l’éventreur. Mon dieu j’ai intérêt à me défaire de ses liens si je veux rester en vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Sam 23 Mar - 18:25


The Angels Are Back feat River Song + Eleventh Doctor



Je suivais la piste que le Sonique me donnais, espérant intérieurement que c’était la bonne. Je ne voulais en aucun cas qu’il arrive quelque chose de grave à River. Il ne devait rien lui arriver, et j’allais faire en sorte que ça se passe ainsi. Personne ne doit toucher à une de ses belles boucles blondes ! Si jamais quelqu’un ose les toucher, ose faire du mal à River, qu’il fasse bien attention à lui. J’ai beau être quelqu’un de pacifiste, je ne supporte pas qu’on fasse du mal aux gens que j’aime.

Au bout d’une demi-heure, la plus longue demi-heure de ma vie, je me trouvais devant une porte d’une maison. Se pouvait-il que ma femme se trouve de l’autre côté ? Je n’en avais absolument aucunes idées, je l’espérais au plus profond de moi. Elle devait se trouver de l’autre côté et en vie ! Je veux qu’elle m’engueule encore, qu’elle mystifie le moment de nos rencontres, qu’elle m’appelle Sweetie et surtout qu’elle soit présente à mes côtés. Je veux tout simplement ma femme à côté de moi. J’entrais donc dans la maison, en scannant la pièce avec mon tournevis sonique.

Tout en pointant le tournevis devant moi, j’examinais l’intérieur de chaque pièces. Malheureusement, jamais je ne vis ma femme. Je commençais donc à douter de l’endroit. Peut-être que mon tournevis m’avait amené dans un mauvais endroit, peut-être que je me trouvais à l’opposé d’elle et que bientôt elle allait mourir ! Bon bon, il ne faut pas que j’extrapole, il faut d’abord que je la trouve !

J’ouvris finalement une porte, la pièce était dans le noir, il n’y avait que la lune pour l’éclairée. Deux silhouettes se trouvaient dans cette pièce, une au sol assise et l’autre debout derrière elle. Cette dernière tenait quelque chose à la main qui reflétait à la lumière de la lune. Je sus reconnaître une dague. Se pouvait-il que River se soit faite enlevée par Jack l’éventreur ? Heureusement que je suis arrivé à temps alors ! Malheureusement, je n’eu pas le temps de faire quoi que se soit. L’homme planta son arme dans le ventre de River. Ma première réaction fut de courir vers River pour voir comment elle allait.

>>River ! Tient bon, je vais te soigner ! Dis-je au bord de la panique.

Je défis les liens de River, glissais mes bras sous les genoux et les épaules de ma femme pour la porter et sortis de la maison. Bon, maintenant il faut que je retrouve mon TARDIS. Je décidais donc de retourner dans les rues éclairées, c’est quand même plus sûr. Finalement, je tombais sur mon TARDIS, là au milieu d’une rue, comment était-il arrivé la ? Non je ne devais pas me poser la question, je devais rentrer dedans et soigner River ce que je fis.

Déposant ma femme sur un lit, je courais vers l’infirmerie pour aller chercher la trousse des premier soins et soignait ma chère et tendre River.


(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Sam 23 Mar - 19:02

Si un jour j’avais sut que je croiserai le chemin de Jack l’Eventreur. Il n’y a vraiment qu’avec lui que ce genre de choses peut m’arriver. Normalement à chaque aventure que je vis je m’en sors vivante ou du moins j’arrive à n’être coincée par personne. Déjà d’une nous allons à Londres et nous sommes projeté à une autre époque que celle de prévu, ensuite on perd le TARDIS et maintenant je me vais assommer et enlever par le criminel le plus recherché et craint de cette époque ou du moins de cette période. Sincèrement je ne sais pas ce qui pourrait m’arriver de pire. J’espère vraiment que le Docteur va arriver à temps avant que ce poignard qui se trouve sous ma gorge ne l’ai tranché et que mon sang ne se répande sur mes vêtements ou encore sur le sol. Je me moque sincèrement de salir mes habits c’est d’ailleurs le cadet de mes soucis mais je tiens quand même à la vie et ayant donné toute ma régénération à mon petit cœur je suis devenu une simple humaine enfin je veux dire que je suis redevenu mortelle.

C’est horrible d’avoir cette lame si froide contre le cou et de ne pas pouvoir agir tout cela parce que cette ordure à sacrément bien serré les liens de la corde qui m’attache les mains. C’est alors que j’entendis du bruit à l’étage et alors que je m’apprêtais à crier pour attirer l’attention mais il me mit la main sur la bouche pour m’empêchait de faire quoique ce soit. Les secondes passaient et toujours personne mais la porte de là où je me trouvais s’ouvrit soudainement et je reconnaissais cette personne, je m’empressais alors de mordre la main de mon kidnappeur pour lui dire quelque chose.

« Docteur attention il est arm… »

A peine le temps de terminé ma mise en garde que ce dernier m’enfonce le poignard dans le ventre. Mais c’est pas possible c’est une ordure ce mec, par crainte il a préféré me poignarder plutôt que de tenter de s’en prendre au doc ou de parler. Normalement ils prennent tous le temps de parler avec le Docteur ou avec moi. Le liquide chaud qu’est mon sang se répandit un peu au sol et goutta de son poignard. Les mains toujours liés dans le dos je ne pouvais même pas compresser pour éviter de perdre trop de sang. Ma seule solution était de serrer les dents et d’attendre qu’il s’occupe de lui. A ma plus grande surprise il ne prit même pas le temps de comprendre Jack et m’emmena hors d’ici pour pouvoir s’enfuir. Suis-je bête s’enfuir est sa spécialité. Je ne sais pas par quel enchantement mais le TARDIS se matérialisa devant lui et il pénétra à l’intérieur me déposant sur un lit à l’étage supérieur.

« Mon petit cœur calme toi…je vais survivre c’est juste une égratignure de rien du tout. On a l’habitude de ce genre de blessure toi et moi…toi plus que moi. »

Je fermais les yeux pour ne pas grogner de douleur et éviter de me tordre dans tous les sens mais si j’avais eut ma foutue arme sur moi et pas les mains liées je pense que ce dernier aurait regretter son geste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Sam 23 Mar - 21:02


The Angels Are Back feat River Song + Eleventh Doctor



Je courais dans les couloirs du TARDIS, les bras charges de pansements et des crèmes pour soigner River. Elle venait de me dire que ce n’était rien qu’une égratignure qu’on y était habitués. Non ce n’était pas vrai, c’était un coup de poignard, ce n’étais pas rien ! Elle avait perdu du sang ! Et elle ne pouvait plus se régénérer ! Il fallait donc absolument que je la sauve, il ne faut pas qu’elle meurt !

Revenant près de River je commençais donc par lui enlever son haut pour dévoiler sa blessure. Elle n’était vraiment pas très jolie d’ailleurs. Ensuite, je commençais à laver la plaie, il fallait bien enlever le sang qui commençait à sécher. J’essayais d’être le plus doux possible pour ne pas lui faire plus mal. Puis, une fois la plaie propre, je passais à l’étape la plus douloureuse, je devais la désinfecter pour ne pas que ça s’aggrave. Et une fois ça fait, je passais au pansement. Pour être sûr qu’aucuns microbes ne viennent contaminer la plaie.

Maintenant tout le stresse retombait, ce qui me m’abattit d’un coup de fatigue. C’était toujours comme ça après mes moments de stresse. Mais je ne pouvais pas tomber endormit à ce moment, je voulais profiter d’être près de River. Je ne veux plus jamais qu’une chose comme ça se produise. Ca me rappel trop des mauvais souvenirs, des souvenirs que j’aimerais bien oubliés mais je n’y parviens pas. Je n’ai pas envie de voir mon monde s’effondrer une nouvelle fois autour de moi. C’est bien trop douloureux. Alors, la voir à mes côtés en vie est mon plus grand soulagement du moment.

>>Il faut que tu te repose ma chérie, lui dis-je avant de lui déposer un baiser sur une joue.

Je sais que vous allez me dire que j’aurais pu utiliser mon énergie régénératrice, mais River n’aurait pas voulu. Elle m’aurait engueulé et giflé à la première occasion. Elle ne supporte pas que je gaspille cette énergie. Pourtant, je ne vois pas ça comme une perte, surtout quand c’est pour elle, mais elle ne voit pas ça de la même manière que moi. Je n’ai jamais compris pourquoi elle ne voulait pas, elle m’avait donné toute son énergie je pouvais bien utiliser la mienne pour la sauver, en remerciement. Mais elle n’est jamais d’accord… Enfin, c’est comme ça.


(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Jeu 28 Mar - 21:09

Le voir courir à droite et à gauche ne me donne qu’une seule et unique envie. Celle de me lever et de lui demander d’arrêter. Il sait très bien que je ne suis pas à l’article de la mort. Je suis allongé et dans le TARDIS autrement dit je suis en sécurité à l’intérieur, il faut qu’il se calme. Plus il tentera de faire les choses vite et plus il aura de chance de faire une ânerie enfin du moins une erreur. Je ne sais pas si je peux avouer que dans un moment comme celui-ci j’aimerai qu’il puisse me rester un peu d’énergie régénératrice pour pourvoir refermer cela en un rien de temps et surtout pour arrêter de le voir stresser ainsi. Malheureusement, plus une trace d’énergie de ce genre n’est présente en moi. Malheureusement mais je n’ai pas perdu ou gâché cette énergie bêtement. Elle a été utilisée et perdue afin de ramener quelqu’un de très brillant et de très utile pour tout le monde, à la vie. Cette personne c’est bien entendu le Docteur. Près de la mort à cause de moi et au final à nouveau sur pied grâce à mes soins mais surtout à mes parents qui avaient réussit à me faire comprendre ce que je devais faire et qui j’étais pour lui.

De plus je n’aime pas ce fait d’avoir l’air d’être une enfant qui ne sait pas se débrouiller ainsi. J’ai toujours fat les choses toute seule et voyager seule puisque je vais dans le sens inverse de celui de mon petit cœur. Et voilà que là il est en train de m’enlever mon haut comme on le ferait à un enfant incapable de le faire. Une des règles principales chez moi c’est de ne jamais laisser voir mes blessures au Docteur. La douleur de cette plaie au ventre est assez violente mais je reste silencieuse et tente de masquer le plus possible ce que je ressent, le laissant examiner dans son coin. Les étapes de traitement de ma blessure sont aussi agaçantes et insuportable les une que les autres et pourtant je tiens jusqu’au bout sans qu’il ne se rende compte de rien. Il termine par le pansement et là je sais que c’est terminé, il range tout le reste et me dépose un baiser sur la joue.

« Que je me repose ? Tu sais bien que je ne me repose que quand c’est d’une extrême urgence. La dernière fois que je l’ai fait par force c’est quand je t’ai sauvé en utilisant toutes mes ressources. »

Je le regardais droit dans les yeux, voyante la crainte et la panique disparaître peu à peu. Il était soulagé de me voir à l’intérieur et toujours en vie. Peut être que pour une fois je pourrais arrêter de jouer les femmes aventurières juste pour le rassurer. Mais est-ce qu’il fait ça de son côté lui aussi quand j’en ai besoin. Non ? Alors quelle décision prendre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Ven 29 Mar - 21:05


The Angels Are Back feat River Song + The Doctor



Elle avait essayé de cacher que je lui avait fait mal Durant toute la durée de ses soins, au fond de moi, je le savais que ça lui faisait plus mal que ce n’elle voulait bien le montrer. Je sais aussi que River n’est pas le genre de femme qui montre ses émotions, elle préfère tout garder en elle pour montrer qu’elle est une femme forte. Pourtant, je suis convaincu qu’au fond d’elle, peut-être bien au fond, il y a un endroit où toutes ses émotions qu’elle à refoulées sont enfermées. Ce n’est pas bon, il faut parfois montrer ce que l’on éprouve, ça peut aider dans certains cas, car il y a toujours une personne présente pour nous venir en aide. Enfin, je suppose que si elle fait ça c’est pour une bonne raison, et je pense savoir laquelle. Elle ne me montrera jamais ses blessures, physiques ou mentales, par honneur ? Par fierté? Ou tout simplement parcequ’elle sait pertinemment que je n’aime pas voir les dégâts, car je n’aime pas les fins. Mais il ne faut cependant pas croire tout ce que je dis, la règle numéro un n’est-elle pas que le Docteur ment ? Et si jamais je mentais à ce sujet, pour ne pas faire face aux nombreux malheurs qui sont toujours présents autour de moi ? Personne n’y a jamais vraiment réfléchit…

Prétendre qu’elle ne se reposait qu’en cas d’extrême urgence est tout à fait exacte. River n’est pas du genre à dormir, ou à prendre du bon temps. Elle préfère de loin foncer dans l’aventure, vive à cent à l’heure. C’est vrai que j’aime ça aussi, sentir les montées d’adrénaline en moi, être sous pression. Pourtant, par moment il est bon de se poser, de ne plus penser à rien, de laisser notre esprit vagabonder. Vivre tout simplement. C’est quelque chose que j’ai appris tard, peut-être parceque je commence à me faire vieux. River, elle, elle est toute jeune, elle peut encore courir dans tout les sens, vivre à cent à l’heure, mais un temps viendra où elle vieillira et où elle aimera se poser et ne rien faire d’autre. Ce n’est pas facile à faire les premières fois, on a cette désagréable sensation de s’ennuyer, que le temps passe plus lentement, pourtant c’est agréable. Et puis, pour nous, voyager dans le temps, revenir en arrière est chose aisée. Alors si jamais elle rate quelque chose d’important dans le passé, elle n’a qu’à utiliser son manipulateur de Vortex. C’est chose simple quand même.

>>Tu apprendras avec le temps que se reposer est agréable. Mais pour l’heure, même si tu n’apprécie guère, tu dois, sinon la blessure va s’ouvrir à nouveau. Répondis-je d’un ton calme, tout en la regardant dans les yeux.

Et oui, la blessure est récente alors si elle fait le moindre geste brusque elle pourrait s’ouvrir à nouveau. Ce ne serait pas un problème si Madame me laissait utiliser mon énergie régénératrice, mais elle ne veut pas. Pourtant, elle m’a sauvé la vie avec, alors je peux bien lui rendre la pareille en la soignant d’une simple blessure. Cependant, je suis certain que si je fais ça, ma tendre femme va me gifle d’une manière que je n’oublierais certainement pas. Et croyez moi, une femme qui gifle ce n’est pas agréable. Croyez en mon expérience. Lorsqu’elles sont en colère, il vaut mieux s’en aller, laisser la tempête se calmer et revenir tout doucement. Cette technique ne fonctionne pas avec toutes les femmes, désolé, je n’ai pas encore trouvé la Technique qui fonctionne à tous les coups.

>>Tu sais, si j’utilise mon énergie régénératrice tu seras à nouveau sur pieds. Tentais-je une dernière fois.

Peut-être qu’elle acceptera cette fois ci, je n’en suis pas certain mais la douleur peu peut-être la faire changer d’avis. Du moins, je l’espère.


(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Mer 3 Avr - 13:51


Vous croyez sincèrement que je vais m’en vouloir de cacher les sensations et la douleur que je ressens à cause de ce qui vient de m’arriver ? Je préfère souffrir en silence et ne laisser aucunes marques de douleur sur mon visage plutôt que d’alerter cet homme qui tente de me soigner. Il serait bien trop dangereux et inutile de laisser apparaître ce genre de chose. Laisser voir les blessures et autres choses dans le genre au Docteur est une grossière erreur. Il s’inquiète déjà de perdre ses compagnes avec le temps mais malheureusement ses dernières ne peuvent pas le connaitre aussi bien que moi, elles l’ont certes connu et on réussit à déceler certaines choses chez lui et comprendre ce qu’il faut faire et ne pas faire mais peu savent qu’il faut cacher sa douleur et ses blessures. Je l’ai apprit à mes dépends et je sais que si on veut que tout aille bien pour lui, il faut être en parfaite santé et aller pour le mieux. Lorsque je l’ai vu mourir sur le sable à côté de cet étendue d’eau alors que j’étais en compagnie de mes parents et qu’ensuite nous l’avons retrouvé avec deux cent ans de moins et que j’ai été obligé de cacher cette douleur que j’avais de l’avoir perdu, cette douleur de ne pas pouvoir le prévenir. De ne pas savoir la personne qui lui avait ôté la vie en profitant du fait qu’il était en train de se régénérer.

Si vous croyez que parce que je suis moi aussi quelqu’un qui voyage dans le temps et qui connait les règles qui disent qu’il ne faut pas modifier le temps, je vous rassure j’en ai tout autant envie de le faire surtout quand je vois que cela touche aux personnes que j’aime et pourtant je ne peux pas agir. Et je serai prête à tout pour sauver la vie de cet homme que j’ai plus que tout, que dis-je j’ai déjà changé le cours des choses pour éviter la mort de celui que j’aime, nous nous sommes mêmes mariés ce même jour. Mais nous ne pouvons pas changer le cours des choses tout le temps, nous ne pouvons pas éviter peut être prochainement une mort possible de ce dernier ou qui sait de la mienne. Nous sommes différents des humains par notre côté time lord et pourtant nous sommes obligés de subir ce fléau qu’est le temps bien que l’on joue avec. Et voilà qu’il me parle de me reposer, du bien fait que cela procure. Cependant il sait que ce genre de discours n’a qu’un effet soporifique sur ma personne.

« Ne te préoccupe pas de ma blessure, ce n’est presque rien…je dois aller parler à ce Sherlock, lui donner au moins les détails de cet endroit où j’étais et la silhouette que j’ai vu. S’il doit l’arrêter un jour je suis peut être l’aide et les informations qu’il faut. »

Je me relevais alors pour me lever du lit mais cette satanée blessure semblait obéir aux préventions de mon petit cœur puisqu’elle me lança soudainement. Je retenais la douleur intérieurement et levait la main pour faire signe que tout allait bien. Cependant quand il reprit en disant que si je le laissais utiliser son énergie j’irai beaucoup mieux, je me tournais rapidement vers lui et dans mon regard ce dernier pouvait sûrement lire un désaccord total.

« C’est hors de question ! Je t’interdis de tenter de faire cela. Et n’essaye même pas de le faire pendant que je suis occupée à faire autre chose. Ce n’est pas une blessure mortelle et je peux très bien survivre avec. »

La douleur étant bien vive mais ma personnalité m’interdisant de laisser le Docteur avoir raison de moi, je laissais encore une fois la douleur bien caché mais je ne sais malheureusement pas si effectivement je peux bouger sans aggraver les choses. J’attrape alors le bras de mon joli cœur et lui demande doucement mais avec une pointe d’autorité quand même.

« J’ai besoin d’un stylo et de papier pour mettre à l’écrit ce que j’ai retenu de mon enlèvement ensuite tu devras apporter mes écrits à ces chers Sherlock et Watson.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Dim 7 Avr - 18:43


The Angels Are Back feat River Song + The Doctor



Il est vrai que je ne supporte pas voir un de mes amis avoir mal, ou souffrir d’une quelquconque façon. River le sait très bien, même trop bien. Souvent, pour ne pas dire tout le temps, elle cache se quelle ressent. Pourtant, entre mari et femme on ne devrait pas se cacher des choses, on devrait tout se dire. Ca cependant elle ne le dit pas, elle le cache bien, jamais je ne sais quand elle est mal. Pourtant, j’ai envie de la prendre dans mes bras, de la réconforter, de la rassurer du mieux que je peux, lui dire que tout ira bien et que je me trouverais toujours à ces côtés, dans les meilleurs comme dans les pires moments. Par contre, ce n’est pas dans l’idée de River, malheureusement pour moi.

N’ayant qu’une idée en tête, aider Sherlock Holmes, River voulait se lever pour aller lui expliquer ce qu’elle avait vu. Bien sûr, c’est une bonne idée, mais pas dans son état actuel. Bien sûr, je ne me permis pas de dire quelque chose, elle allait encore me faire une réflexion, et ce n’est pas nécessairement ce dont j’ai envie en ce moment. Elle leva sa main pour me dire que tout allait bien, ce dont naturellement je doutais. J’avais envie de poser ma main sur sa blessure et de lâcher une partie de mon énergie régénératrice, de faire en sorte qu’elle ait moins mal. Elle me l’interdit formellement, me disant que ce n’était pas une blessure mortelle et que je n’avais pas intérêt à essayer de la soigner. J’étais donc forcé de la regarder souffrir.

>>Pourtant, je pourrais faire en sorte que tu n’aies plus mal ! Que tu puisses de nouveau te plonger dans tes études bizarres d’archéologue ! Essayais-je une dernière fois.

Par la suite, elle me demanda un papier et un crayon pour mettre sur papier tout ce qui s’est passé pour que je le transmette à Sherlock Holmes. D’un côté je n’avais pas envie de l’aider, il n’avait rien fait pour m’aider lors de l’enlèvement de River, il s’était pourtant passé sous son nez, chez lui ! Mais d’un autre côté, ce grand monsieur devait peut-être avoir besoin d’aide. Il a beau être le plus grand détective, il a besoin par moment d’aide. On pouvait lui en apporter, mais avais-je seulement envie de le faire ? La question me trottait en tête, je cherchais désespérément une réponse. Enfin, j’allais peut-être avoir une illumination pour cette réponse.

>>Tu sais, ce n’est pas dit que ton écrit aide Sherlock…Jack est intelligent aussi, il ne fera pas deux fois la même erreur, lui dis-je, espérant la faire changer d’avis.


(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Dim 7 Avr - 20:05

Je sais que le fait que je ne l’écoute pas va l’agacer, je sais très bien que même s’il garde le silence et qu’il ne me relance pas immédiatement à propos de l’énergie régénératrice et bien il n’en pense pas moins mais je m’en contrefiche. Je n’ai pas envie qu’il gâche son énergie pour l’utiliser sur moi. Je ne suis qu’à moitié seigneur du temps et lui l’est entièrement. Cette énergie que j’ai perdu pour lui donner c’était tout ce que j’avais. J’en ai fait en quelque sorte un cadeau pour lui redonner la vie et voilà que lui voulait en user pour moi. Que lui restera-t-il après si un jour il se fait blesser gravement et qu’il doit utiliser sa régénération. Je refuse catégoriquement parce que je pense à ce genre de chose. Je pense à ce genre de moment pas très agréable mais qui pourtant existe. Il m’amuse à tenter divers prétexte pour que j’accepte sa fichue aide mais je ne peux pas et je ne veux pas. Il est bien mignon celui-là à me dire que s’il me guérit je pourrais reprendre mes trucs d’archéologues mais je suis prête à faire avec et laisser le temps refermer la blessure. Mon médicament sera le temps et la patience mais pas sa vie à lui.

J’aimerai qu’il me comprenne. Combien de fois j’ai espéré qu’il pourrait être facile de vivre avec un tel homme mais le simple fait de savoir que nous vivons tous les deux dans un sens différent est déjà une preuve qu’il est impossible de faire constamment notre vie ensemble. Ce simple détail montre la complexité de notre relation et de nos vies respectives. Je vois bien qu’il essaye de trouver tous les moyens pour que j’accepte sauf qu’il essaye en vain le pauvre. Je laisse un soupire sortir de ma bouche et je fais non de la tête.

« J’ai dit que c’est HORS DE QUESTION. Je ne reviendrai pas sur ma décision Docteur et mes études d’archéologie peuvent attendre encore un peu crois-moi. »

Voilà qu’il se met à être pessimiste. Depuis quand se comporte-t-il ainsi ? Il me semble qu’il est la majorité du temps pour ne pas dire tout le temps optimiste ou du moins qu’il tente le tout pour le tout avant de s’avouer vaincu. Alors pourquoi tout à coup penser que mes écrits n’aideront en rien le grand détective Sherlock Holmes. Il y a quelque chose derrière ça, pour qu’il réagisse ainsi ou qu’il soit si négatif c’est que quelque chose le tracasse et je déteste cela. Je ne suis pas sûre d’en avoir la réponse mais je crois avoir une petite idée.

« Docteur, qu’est-ce qu’il y a ? Tu ne refuses jamais d’aider les autres. Si c’est à cause de tout à l’heure alors arrête. Il ne pouvait rien faire avec toi dans les parages. Un seigneur du temps est bien plus efficace et rapide qu’un détective. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Dim 7 Avr - 22:42


The Angels Are Back feat River Song + The Doctor



Bon ok, excellent, je n’allais plus jamais remettre sur le tapis le sujet de l’énergie régénératrice, par après la façon dont elle vient de m’interdire de l’utiliser sur elle. J’avais déjà vu River en colère, plusieurs fois, mais ce n’était jamais contre moi. Enfin si des fois lorsque je l’exaspère un peu trop, que je lui tape sur le système, ok je comprends, mais là je veux l’aider ! Par le passé elle m’a donné toute son énergie, il est donc normal que je l’aide avec ce qu’elle m’a donné, enfin de mon point de vue. Et puis, je n’ai pas le droit d’aider ma femme ? On vit déjà en sens inverse, alors le peu que je puisse l’aider j’aimerais le faire, mais pas elle. Pourtant, elle est la femme qui compte le plus à mes yeux, et j’aimerais la savoir toujours en bonne santé, mais en ce moment ce n’est pas le cas, et elle ne veut pas que je l’aide… Dommage.

Parfois je me dis qu’on ne se comprend pas totalement, c’est assez étrange. Chacun de nous sait des choses, mais ne l’avouera jamais, on préféra garder ça secret pour ne pas faire souffrir l’autre. Par amour? Par gentillesse? Je n’en ai aucunes idées, quoi qu’il en soit, on est toujours entrain d’essayer de se cacher des informations, peut-être sans grandes importance, dans le simple but de se protéger mutuellement.

Ah ce moment douloureux où elle mit le doigt sur ma triste raison de ne pas vouloir aider Holmes. Enfin, une parties des raisons. Elle ne sait sans doute pas tout, du moins je l’espère. Il y a plusieurs raisons, quelques unes sont complètement stupides, voir idiotes. D’autres sont fondées des intuitions masculines. Oui je peux en avoir ! Généralement ce genre d’intuitions ne me réussit pas, comme à tous les hommes je suppose. Oui je n’ai pas aimé la façon dont Holmes m’a ignoré, c’est blessant on me remarque tout le temps ! Et puis, j’avoue qu’il a pas mal dévisager River et ça… j’ai pas trop aimé. A cette époque tout le monde se doute qu’un homme et une femme ensemble sont mariés, on voyait très mal l’amitié homme-femme à cette époque. Pourquoi l’a-t-il tant dévisagé alors ?! Elle n’est pas habillée comme les femmes de cette époque, ok, mais il aurait du arrêter après ! Oui oui, c’est bien de la jalousie, mais je ne l’avouerais jamais, et certainement pas devant ma chère River.

>>Il est vrai que je ne refuse jamais d’aider les autres, mais lui n’a pas besoin d’aide, il a son intelligence. Et puis s’il parvient à arrêter Jack on gâchera toute une partie de l’histoire, des techniques de criminologie ne verront jamais le jour. Je ne peux pas changer le cours de l’histoire et tu le sais très bien. J’aimerais, mais je ne peux pas intervenir dans ce genre de choses. Lui dis-je, pas très convaincue que cette excuse tienne la route face à River.

Il n’y a qu’une partie de ce que j’ai dit qui est vrai, je ne peux pas changer le cours des choses, mas Jack à déjà fait des victimes, ca n’empêchera donc pas la science d’évoluer. Et puis, il se peut que si on l’arrête ça donnes des idées à d’autres personnes, et donc la criminalité va augmenter à cause de nous, il peut y avoir tellement d’alternatives possibles. J’ai appris à mes dépends qu’il n’était pas toujours bon d’intervenir dans l’histoire. Rose a essayé sans grand succès, ce qui renforce mon idée de base. Ne jamais intervenir dans l’histoire ! C’est compliquées de se retenir, de se dire qu’on ne peut rien faire, mais certaines choses sont immuables et doivent le rester.

>>Et puis, tu sais River, il n’enquête peut-être même pas sur Jack, il a peut-être d’autres projets.



(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Lun 8 Avr - 15:18

Jamais. Je sais que jamais aucun de nous deux n’avouera une quelconque jalousie. De toutes manières je ne suis pas la première dans la vie de mon Docteur et je ne serai sûrement pas la dernière. Il est éternel et perd malheureusement les gens qu’il aime. Il ne doit pas rester seul, il ne faut absolument pas qu’il continu à voyager seul. Je pense que c’est même une des premières règles qu’on devrait lui imposer. Bien entendu que j’aimerai être la seule dans la vie de mon petit cœur mais c’est comme si on vous demandait d’aimer une seule friandise parmi toutes celles qui existent. C’est impossible, on est forcé d’aimer plusieurs choses. C’est donc tout à fait normal que tout au long de son existence, il attribue ses sentiments à différentes femmes. Je sais que si un jour il me demande si je suis jalouse, je lui dirais une chose comme ça et pourtant au fond j’aimerai être la seule, au fond je suis effectivement jalouse. Mais n’est-ce pas une blessure que d’être jalouse ? Je pense que si justement et il ne faut pas montrer les blessures à ce dernier, alors je fais tout pour qu’il l’ignore.

Je pense qu’il arrive à découvrir des choses sur moi tout comme je sais le faire avec lui, parce que même si on ne se voit que très peu de fois, on apprend à connaitre l’autre et à découvrir d’avantages de choses sur la personne que l’on aime. On se voit si peu qu’au final on ne peut guère se permettre d’oublier tout ce que l’on sait. C’est pour cela qu’il m’est disons assez aisé de deviner sans doute une petite jalousie chez lui. J’ai l’impression qu’il ne supporte juste pas ce qui s’est passé tout à l’heure alors que nous étions avec Sherlock Holmes et Watson. J’ai l’impression que dans cette phrase, les mots qu’il vient de déverser ne sont que des mensonges. Certes le Docteur ment mais il lui arrive d’être sincère.

« Docteur, tu sais que tu peux mentir. Tu sais que les autres ne savent pas déchiffrer ton langage mais n’essaye pas de me faire avaler cela. Pas à moi… »

Bien sûr, me faire croire que Sherlock à d’autre affaire que celle de Jack l’Eventreur. On sait tous qu’Holmes est toujours sur les plus grandes affaires et les plus intéressantes. Celles qui font parler le monde entier, la ville entière. Celles qui apportent des ragots et des craintes d’être la prochaine victime. S’il ne veut pas agir alors ce sera à moi de le faire sauf que cette blessure me fait un mal de chien. Je déteste baisser les bras, c’est horrible de devoir abandonner. Je détourne mon regard de cet homme si important et murmure.

« Vas aux commandes…on part d’ici. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Lun 8 Avr - 16:29


The Angels Are Back feat River Song + The Doctor



Jamais elle ne saura lorsque je suis jaloux. Il ne faut absolument pas qu’elle découvre qu’au fond de moi, je suis comme tous les autres hommes, un jaloux. C’est une part de ma personnalité que j’essaye d’enfuir au fond de moi, comme ça personne ne le découvrira jamais. Pourtant, je pense que certaines personnes seraient contentes d’apprendre que j’ai une part d’humanité, que je peux être semblable aux autres, qu’au fond de moi je ne suis pas celui que je prétends être. Un être au dessus de tous sentiments. Par moments j’aimerais que se soit vrai, qu’aucuns sentiments ne puisse m’atteindre, se serait tellement plus simple par moment, mais ce n’est pas le cas malheureusement. Mais si je n’avais plus ses sentiments, si tout ça me passait par-dessus l’épaule, je ne serais pas la personne que je suis aujourd’hui. C’est à cause de ses sentiments et des épreuves qu’ils m’ont fait traverser que je suis ce que je suis.

Je crois que River en sait plus sur moi que ce qu’elle veut bien d’admettre. Elle sait me percer à jour mieux que personne. Lorsque je mens pour me protéger, pour ne pas la blesser elle sait que ce n’est que des mensonges. Pourtant, jamais elle ne s’en ai plain, jamais elle ne m’a dit que je devais lui dire la vérité. Elle accepte tous les mensonges sans jamais se plaindre. Alors, lorsqu’elle me dit que les autres ne sont pas capable de me comprendre, mais que elle oui, je compris qu’elle savait que je venais de lui dire encore un mensonge. Ca n’a rien d’étonnant, c’est même ma règle numéro une : Le Docteur Ment. Ce n’est pas par maladie, c’est pour protéger les autres, pour éviter des catastrophes. Tout simplement parce que par moment, il faut que je mente pour protéger l’humanité.

>>Règle Numéro une : Le Docteur Ment. Fut la seule phrase que je dis à River.

Mon histoire avec Sherlock n’était pas tout à fait fausse, cependant, il est vrai que l’histoire de Jack est tellement grande et intéressante qu’il devait sans doute être sur l’affaire. Soit, il se trouve au dessus de ça et il n’a pas envie de se mettre en quête d’un tueur en série. Peut-être qu’il sait que c’est peine perdue et qu’il ne mettra jamais la main sur ce tueur. Peut-être qu’en désespoir de cause il a abandonné d’enquêter sur cette affaire. Enfin, jamais on ne le saura. Si, il suffit de lui demander mais je ne m’abaisserais jamais à lui demander ça.

River m’avait demandé de partir, pourtant ce n’était pas dans ses intentions premières, ça devait donc venir de ce que je lui avais dit. Pourquoi vouloir partir?Je n'allais pas me poser la question plus longtemps, moi ça m'arrangeais. Cependant, contrôler le TARDIS seul, avec les Anges pleureurs dans les parages n'allait pas être simple, il me faudrait l'aide de River et elle le sait. Donc, je m'avançais vers elle, passais un bras autour de sa taille, la soulevais du lit et allais vers la console de Sexy. Durant le voyage, j'en profitais pour lâcher une petite dose d'énergie régénératrice, juste assez pour que la douleur s'estompe et ne la gêne plus


(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Lun 8 Avr - 17:17

Que croit-il encore ? Que j’oublie le temps d’un instant l’intégralité de ses règles ? Celle de ne pas fuir mais d’aller arranger les choses pour lesquelles il est venu. Mais justement il devrait s’occuper de l’affaire de Jack aujourd’hui, je sais que nous ne sommes pas venu ici à la base. Nous devions certes nous trouver à Londres mais pas celle de cette époque mais au final nous y sommes. Il faut que j’arrête de réfléchir à ce genre de chose et puis je suis têtue dans mon genre mais si j’ai réussi à le trouver lui c’est qu’il a un caractère assez semblable au mien il me semble. Je n’ai pas envie de parler plus longtemps pour tenter de le convaincre et à vrai dire même si je démens ses propos vis-à-vis de ma blessure, je crois qu’elle commence à m’épuiser. Je suis incapable d’arriver à trouver les mots pour le convaincre, incapable de me lever. Est-ce que vous trouvez cela normal pour une femme qui à l’habitude de voyager tout comme le fait son mari ? Sincèrement, je déteste ce genre de situation. Je fais toujours tout pour ne pas être blessée du moins jamais en sa présence car de tels instants de faiblesses sont des corvées plus qu’autre chose.

Il faut qu’il arrête de se comporter avec moi comme il le ferait sûrement avec ses autres compagnes de voyage. Je suis avec lui dans le TARDIS que de manière occasionnelle mais il va falloir qu’il apprenne à ne pas me répéter des phrases de ce genre. Oui, je sais qu’il a l’habitude de mentir mais je suis la première à savoir qu’il ne ment pas tout le temps.

« Arrêtes ! Je connais tes règles…je suis même tes règles à la lettre. Comment crois-tu que je te préserve si je ne suivais pas ses stupides règles ! »

Il avait besoin de moi pour gérer le TARDIS et la table de commande, il fallait bien entendu que je fasse le chemin et il l’a très bien comprit, il vient alors vers moi afin de m’aider à marcher et je le laisse prendre place sans trop me laisser faire parce que je n’aime pas être une assistée. Nous avançons jusqu’à la console et alors que je le lâche, je ne sens plus rien. Plus aucune douleur au niveau de ma blessure, je relève alors la tête vers le Docteur et comprends. Il avait sa main juste au dessus, comment ai-je put être aussi stupide ? Je le regarde avec un regard noir et lui en décolle une.

« Tu es impossible ! Tu ne sais donc pas te retenir ! Tu ne comprends pas que ce n’est pas ce genre de comportement qui arrangera les choses entre nos destins ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song Lun 8 Avr - 21:24


The Angels Are Back feat River Song+ The Doctor



Bien sûr qu’elle connaissait mes règles, je crois qu’elle est la seule qui les connais toutes par cœur. Pourtant, c’est un réflexe chez moi d’énoncer ces règles. C’est devenu un automatisme, je ne le fais pas exprès. Je sais aussi qu’elle suit ses règles, c’est peut-être une des seules aussi à le faire. Car au fond, c’est bien plus que des simples règles, c’est des conseils avisé tirés de ma propre expérience de vie. Je sais aussi que si elle les suit c’est à cause de nos lignes du Temps inversées. Elle me ment, je lui mens, tout ça pour nous protéger mutuellement. L’amour peut se révéler parfois bien injuste.

>>Je sais que tu les connais, c’est un reflexe pour moi de les dire. Je sais parfaitement que tu les appliques à la lettre !

Je crois qu’au début, elle ne s’était pas rendu compte de l’endroit où était placée ma main. C’était un bon point pour moi ! J’allais pouvoir l’aider. Elle n’allait certainement pas être contente, elle me répète assez souvent de ne pas gâcher cette énergie. Mais de mon point de vue, je ne la gâche pas. Enfin, elle remarqua quand même ma petite aide puisqu’elle me lança un regard noir, ainsi qu’une gifle magistrale.

>>River ! Cirais-je en posant ma main sur ma joue endolorie.

Je ne voulais pas la fâcher, ce n’étais pas mon intention première, je voulais juste qu’elle ai moins mal. Je savais que cette blessure la faisait souffrir, et je voulais lui atténuer la douleur. Ca partait d’une bonne intention venant de ma part. Car, je sais que ce ne sont pas ces petites actions qui changeront quelque chose pour nous, malheureusement. J’estime cependant qu’il est de mon devoir de faire en sorte que River n’ai rien. Nos destins sont funeste, et nous le savons tout les deux, alors pourquoi ne pas embellir un peu nos journée pour rendre nos destins un peu plus convenable et agréable ? On a tous droit à avoir une part de beauté dans notre vie, de sensation agréable. On n’est pas obligé de souffrir le martyr en silence. Personne ne devrait souffrir dans son coin. C’est pour cette raison que j’ai soigné River.

>>Ca changera juste le fait que tu n’ais plus mal! Tu n’es pas obligée de souffrir en silence si j’ai le pouvoir de faire quelque chose pour que tu aille mieux ! C’est le rôle d’un époux de mon point de vue! Lui expliquais-je, toujours en caressant ma joue.

On n’est pas mariés pour des prunes, on doit se soutenir. N’est-ce pas ce qu’elle a fait lorsqu’elle m’a sauvé ? Lorsqu’elle a refusé de me toucher pour ne pas que le temps reprenne son cours normal ? C’est le rôle des époux d’être présent pour l’autre, dans les bons, comme dans les mauvais moments. J’ai toujours pensé ça, j’ai toujours agis de cette manière la. Ca ne dérangeait pas ma première femme, mais il faut croire que ça dérange River. Pourtant, être présent l’un pour l’autre, aider l’autre, c’est quelque chose de fondamental dans un couple. J’ai l’impression que par moment River n’a pas compris ce concept. Parceque, quoi qui lui arrive, que se soit grave ou pas, je serais toujours à ses côtés, du moins jusqu’à ce qu’on soit séparés l’un de l’autre. Parceque, pour moi c’est ce que tout couple doit faire.

Je suis peut-être vieux jeu sur certains aspect du couple, je suis certainement resté bloqué dans certaines idées préconçues, pourtant pour moi c’est tout à fait juste.
C’est peut-être l’écart d’âge entre River et moi qui joue, notre façon de concevoir les choses qui nous écarte par moment. Enfaite, je n’en sais rien. J’aime croire que se sont ses différences qui nous attirent mutuellement, mais par moment, ce sont ces différences qui nous repousse. L’amour est quand même quelque chose de très abstrait et très complexe. Même avec mon grand âge, je n’ai jamais réussis à le comprendre.


(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The Angels Are Back•River Song

Revenir en haut Aller en bas

The Angels Are Back•River Song

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-