Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

ϟ CASTLE « Don't be mad »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Sam 16 Mar - 18:27

    L’écrivain ne s’était pas attendu à une telle démonstration de la part de sa femme, mais il ne pouvait pas dire que ça ne lui plaisait pas. Il fut même souriant et encore plus quand elle lui parla du fait qu’elle aimait bien lui mettre une claque sur les fesses. La laissant venir s’installer contre lui, il ne bougea pas, la laissant faire. Puis, il fut toujours aussi attentif à ses paroles. Il en eut le souffle coupé. Elle avait reconstruit son mur ? Il ne l’avait pas vu, pas remarqué. Encore une fois, il n’était pas assez attentif. Mais du coup, il fronça les sourcils. Il avait déjà réussit une fois à détruire ce mur et à prouver à la jeune femme qu’il n’était pas celui dont tout le monde parlait. Elle avait apprit à le connaître et elle avait fait sa propre opinion à son sujet. Alors, il se devait de lui prouver qu’il était le même, malgré tout ce qui s’était passé. L’entourant de ses bras, il soupira doucement.

    Je sais à quel point tu aimes ton travail. Je le comprend parfaitement, parce que c’est la même chose pour moi et mes romans.

    Evidemment, ça n’était pas le même genre d’emploi, mais ils étaient tout les deux passionnés parce qu’ils faisaient.

    Tu es une super maman depuis bien longtemps. Regardes toutes les fois où tu as aidé Alexis. Je suis sûr qu’il y a des moments que je ne saurai jamais, parce que vous êtes proches et que ça ne me concerne pas. Mais je sais qu’Alexis t’aime énormément. Pour Hugo, s’est pareil. Pour notre bébé, ça le sera aussi.

    Il était sûr et certain que parfois les filles se parlaient entre elles et il n’était pas au courant. Au début ça l’avait travaillé et il avait été jaloux, mais il avait comprit que Alexis avait besoin d’une oreille attentive, autre que Martha. Alors, il n’avait rien dit et les laissaient faire, sans intervenir.

    Je vais tout faire pour que tu te sentes bien.

    Déposant un baiser dans les cheveux de la jeune femme, il sourit.

    Pour ce qui est des épaules, tu aurais dû te douter que ça serait moi qui aurais les épaules plus large.

    Se détachant un peu de la jeune femme, il montra ses épaules et sourit amusé. Il savait que ça n’était pas ce qu’elle voulait dire, mais il la garda près de lui et soupira doucement.

    Je suis content qu’on puisse en parler. Ca fait du bien et puis je sais ce que je peux faire désormais pour que tu sois vraiment heureuse.

    Il déposa un autre baiser dans les cheveux de la jeune femme et lui sourit, content que la situation se détende un peu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Dim 17 Mar - 18:03

L'écrivain avait eu besoin de parler, il lui avait fait comprendre avec son visage - très expressif - et sa femme l'avait écouté. Tout ce qu'il lui avait dit l'avait touché et avec ce qu'il lui avait hurlé au matin, elle en était venue à faire ses propres conclusions. Sa famille devait passer avant tout. Castle avait raison, elle ne pouvait plus prendre de risque maintenant qu'elle allait être maman. Ou plus autant. Car même si elle aimait son métier, elle ne voulait pas que ses enfants soient orphelins de mère. Alors elle allait demander à être replacer à un poste avec moins de risques après sa période d'arrêt maternité.

« Je vais prendre une année sabbatique. Pour être présente pour ma famille. »

La brunette venait de murmurer ça et ne le regrettait pas. Elle prendrait peut être même plus. Elle verrait en temps et en heure. Castle n'était pas une poule aux œufs d'or, mais il pouvait très bien les faire vivre quelques années. Sa mère aurait été fière d'elle, de la voir lever le pied pour répondre à l'appel du rôle le plus important de sa vie, celui de mère. Laissant ses lèvres frôler le cou de son homme, elle fourra son nez contre son torse.

« Je ne peux que l'être avec un mari comme toi. Tu fais tout pour que je le sois. Tu fais bien trop souvent passer ta famille avant toi. »

La jeune femme resta bien à sa place, avant de relever la tête et de le regarder avec un énorme sourire.

« Ça te laissera peut être le temps de me faire une petite fille... Histoire que je ne sois pas toujours la seule fille à la maison. »

Faire ou adopter, parce qu'elle avait déjà émis l'idée qu'elle ne ferait plus jamais d'enfant, même avec Castle. C'était trop dur. Mais il aimait les petits et en voudrait probablement un autre avec elle. Avoir un garçon et une fille. En plus d'Hugo, d'Alexis et des deux chiens. Tout un projet pour une femme qui n'avait rien un peu moins d'un an auparavant. Son ventre se contracta sans douleur et elle se fit un plaisir de le toucher.

« Fin on verra si je suis capable de supporter deux accouchements dans ma vie. Ça va dépendre de ce petit mec. »

« Mon petit bébé d'amour que j'aime. Je vais te couvrir d'amour quand tu vas arriver, mais seulement si tu me promets de ne pas me faire trop mal en venant au monde. Maman à peur de ce jour... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Dim 17 Mar - 20:47

    Discuter les aidait véritablement. Ils en avaient besoin et la jeune femme avait bien fait de lui dire d’arrêter de l’aguicher. Expliquant leurs problèmes, ils furent attentifs, mais l’écrivain fut plus que surprit par la phrase que prononça la jeune femme. Il s’était attendu à ce qu’elle lève le pied, avec un post plus facile. En tout cas, s’occuper de la paperasse ou de parler avec les familles de victimes, voire même donner un coup de main à Lanie. Quelque chose du genre, mais pas ne plus travailler. En sentant son baiser dans son cou, il l’entoura encore plus de ses bras. Aux paroles de la jeune femme, il soupira doucement. Castle n’avait jamais été vraiment égoïste. Même si les journaux le pensaient, ça n’était pas le cas. Il avait toujours mit le bien être d’Alexis avant le sien. A chaque fois qu’il partait en tournée, il avait mal de devoir laisser sa petite fille. C’est pour ça qu’il avait décidé de l’amener partout avec lui quand elle était en âge d’être dans un avion. Mais, avec la naissance de sa fille, il avait vu sa mère revenir et s’occuper de ce bébé. Ca avait eu cet avantage. Seulement aujourd’hui, partir sans sa famille était toujours aussi dur. La jeune femme leva la tête vers lui et il haussa les sourcils, tout en l’écoutant parler. A nouveau, il fut surprit. Elle voulait un deuxième enfant, mais avec ce qu’elle ajoutait, il hocha la tête. Posant sa main sur le ventre de sa femme, il le caressa doucement.

    Tu ne dois pas faire de mal à ta maman. Même si le prochain enfant que nous aurons après toi, ne sortira pas de là, tu ne dois jamais faire de mal à ta maman.

    Il était vraiment sérieux dans ses propos. Il savait qu’elle ne pourrait peut-être pas avoir envie de créer un nouveau bébé. Mais, il voulait faire comprendre au bébé et évidemment à Kate que peu importe la douleur et ce qu’elle choisirait, il serait là pour la soutenir et qu’il ferait en sorte d’atténuer sa douleur.

    On aura une fille. Peu importe la façon dont on l’aura, on en aura une.

    Déposant un baiser sur le front de la jeune femme, il le serra à nouveau dans ses bras.

    Pour ton travail, tu sais tu peux y aller. Enfin je pensai que tu voudrais au moins être à ton bureau ou aider Lanie. Je sais à quel point tu aimes ton travail, tu es sûre que tu arriveras à tous nous supporter pendant tout ce temps ?

    Il esquissa un sourire amusé, mais il voulait être sûr qu’elle prenait cette décision en sachant qu’elle l’aurait lui et les enfants à la maison tout le temps.

    En tout cas, ça fait du bien de t’avoir parlé. Merci de m’avoir dit de le faire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Lun 18 Mar - 9:56

Sa grossesse n'était pas parfaite, son accouchement - rien que l'idée en fait - la taraudait... Rien n'était simple lorsqu'on devenait mère -physiquement - mais plus elle y pensait, plus elle se posait pour s'en rendre compte, plus elle adorait. Tous les désagréments en valait le coup. Chaque nausée, jambe lourde, vertige, vergeture étaient compensés par un petit mouvement du bébé, un sourire du papa. Il fallait ouvrir les yeux pour le voir et avant qu'elle ne se réconcilie avec Castle, elle n'avait pas été assez posé pour le voir.

« Je commence à vouloir être maman. Pas juste celle qui rate les pièces de théâtre et les matchs de baseball. Je veux être là. En vie. Avec mes deux garçons, ma fille et mon mari. Et peut être même une deuxième princesse... Pas peut être en fait. »

Le dire rendait l'envie plus réelle, même si elle n'en avait pas fini avec sa première grossesse. Et que pour le moment, elle ne souhaitait pas imaginer une autre grossesse dans un futur proche. Peut être plus tard, peut être qu'ils adopteraient. Elle n'était pas certaine qu'ils pourraient adopter un autre enfant en restant dans le loft, il n'y aurait pas de place et elle voulait rester ici. Pour le moment. Elle s'y sentait bien. C'était devenu chez elle aussi. Elle y avait ses rituels et ses habitudes. Son mari la laissait faire. Ils partageaient tout quand ils n'étaient pas en train de se faire la guerre.

« Always. »

Bien sur qu'elle le ferait toujours parler, il en avait besoin et elle aussi. C'était important pour que leur couple survive. Et après être passé si près du gouffre, Beck voulait parler. De tout. De ses envies d'enfants, de son boulot, de ses peurs, ses souffrances, son amour. De tout ! Et il était difficile de l'arrêter sauf lorsque son homme voulait prendre sa place.

« Demain je dois aller à un cours de préparation à la naissance. Tu voudrais venir ? »

Pour une fois qu'elle pouvait ne pas y aller seule, elle demandait. Parce qu'au début du mois de janvier, après une première dispute, elle y avait été seule. Fin avec Jenny et Lanie, puis les deux acolytes du precinct. Ça lui avait fait bizarre de devoir leur mentir pour couvrir l'absence de Castle. Puis les séances s'étaient enchainées, elle avait changé de groupe, soit disant pour voir une autre méthode, mais c'était juste pour couvrir les absences de son homme et aussi les siennes. Elle n'y allait pas aussi souvent qu'elle le devait. Elle avait déjà loupé plus de cinq cours. Pourtant c'était sensé l'aider. Les louper ne l'aider pas à avoir moins peur du grand moment.

« C'est à la piscine. La sage femme pense que je serais plus détendue dans l'eau, mais je pense qu'elle en a juste marre de moi. C'est juste que je ne comprends pas comment m'assoir sur une grosse balle pourra m'aider à faire passer une balle de bowling à travers un tunnel aussi petit. Elle dit que je suis trop tendue et que parfois accoucher dans l'eau peut tout faire changer. »

La douce Katie était redevenue la dure Beckett devant une situation qu'elle n'arrivait pas à contrôler. La sage femme l'avait prise à part un jour après un cours qu'elle avait suivi. Elle avait passé une heure à critiquer la méthode enseignée, à refuser de faire les exercices, alors la sage femme l'avait gentiment poussé vers un autre cours. La piscine. Pour un possible accouchement en baignoire. A vrai dire ça ne plaisait pas plus à Kate qui avait peur que son enfant ne se noie en venant au monde, mais elle n'avait pas eu d'autres choix que d'accepter. Rick voulait qu'elle accouche dans une clinique spéciale, au top de toutes les nouveautés, et pour cela, elle devait suivre un certains nombre de cours.

« Il est gros ton fils. Il a des bonnes joues, il est actif, il est parfait. Je me sentirais mieux quand il sera dans mes bras, même s'il pleure et qu'il m'empêche de dormir. Je suis prête à être maman, mais sans les quinze heures de travail... »

Avoua-t-elle avec un petit sourire. L'avant et l'après l'accouchement, elle pouvait gérer, l'accouchement en lui même beaucoup moins.

« Je vais avoir besoin de toi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Lun 18 Mar - 17:32

    La brunette semblait plus détendue et ça eut le même effet sur son partenaire. L’écoutant parler, il se disait que finalement ils y arriveraient. Il fallait juste qu’ils prennent le temps de parler et tout clarifier. La remerciant d’avoir parlé, il sourit à sa réponse. A la question de sa femme, il se mit à sourire.

    Avec plaisir.

    Il devait avouer qu’il voulait l’accompagner. Il ne savait pas si le père allait servir beaucoup, mais il avait envie de découvrir tout ça. Il n’en avait pas eu l’occasion avec Meredith, donc il voulait en profiter pleinement avec Kate désormais. Toujours contre elle, il fut attentif à ses paroles.

    J’ai lu des choses là-dessus. Certaines préfèrent en effet donner naissance à leur bébé dans l’eau. Je peux comprendre que ça soit perturbant, pour ma part je ne suis pas très pour. Je ne comprend pas comment une femme peut donner naissance à son bébé dans l’eau, alors que l’eau on se noie. Après c’est ma vision des choses, mais si c’est entouré de professionnels, ils sauront forcément quoi faire. Pour la grosse balle, je ne sais pas non plus à quoi ça sert. Moi je serai du genre à vouloir jouer avec.

    Il grimaça, sachant qu’il passait pour un enfant, mais lui voyait les choses ainsi. Amusé par les propos de sa partenaire, il hocha la tête.

    Je peux comprendre. Des fois on dit que les hommes aimeraient savoir ce que ça fait de donner naissance. Je suis d’accord, en esquivant la partie accouchement. Ce qui au final, ne sert pas à grand-chose.

    Souriant, il regarda la jeune femme et haussa les épaules.

    Ma mère m’a toujours dit que j’avais été un gros bébé également. Pour le nombre d’heures de travail je ne sais pas, je pourrai lui demander si tu veux.

    Peut-être que ça pourrait rassurer la jeune femme si ça avait été vite.

    Je serai là. Je compte être celui à qui tu tiendras la main le jour de l’accouchement. Je m’occuperai uniquement de toi ce jour là.

    Déposant un baiser sur le front de la jeune femme, il lui sourit.

    On ira demain au cours et on pourra aller se renseigner pour que tu sois moins stressé par l’accouchement. On prendra tous les renseignements nécessaires et on verra ce qui en ressort et si tu préfères une façon d’accoucher plus qu’une autre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Lun 18 Mar - 21:29

« Je ne sais pas comment je veux accoucher. Avec la péridurale c'est tout ce que je sais. »

Kate tenta de sourire, mais bien vite le stress la rattrapa. Ses yeux se baissèrent et son cœur se mit à battre fort dans sa poitrine. Surtout quand il lui rappela qu'il avait été un gros bébé. Le bébé à venir l'était aussi et quand Martha lui avait raconté son accouchement, la brunette ne s'était pas sentie rassurée. La conversation avait été longue et très réaliste.

« Dix sept heures, elle me l'a dit. »

Et comme ça lui pesait énormément sur la poitrine, elle se mit à raconter tout ce qu'elle savait. Son mari n'avait peut être pas envie de tout savoir, mais c'était de sa faute si elle était dans cet état, il l'avait mise enceinte. Et maintenant elle avait une peur bleue de sentir leur enfant sortir d'elle. Lanie lui avait dit d'arrêter de s'inquiéter parce que les femmes étaient faites pour ça depuis la nuit des temps. Mais elle n'était pas un exemple, elle voulait un accouchement le plus naturel possible, sans péridurale, chez elle - et Esposito commençait à flipper -. Jenny était un peu pareil, sauf qu'elle était moins radicale et voulait être à l'hôpital le jour J, juste au cas ou la péridurale deviendrait une nécessité. Elles avaient appris pendant que la détective séchait les cours.

« Je ne devrais pas avoir peur, ça ne peut pas faire aussi mal que recevoir une balle en plein cœur, si ? »

Il fallait qu'elle se rassure. Parce que sinon elle allait céder à la panique et personne n'arriverai à tirer quelque chose de bon d'elle. Du coup, elle se souvenait de ce jour triste, posant sa main sur sa poitrine, elle eut l'impression de subir cette balle à nouveau, la brulure puis la douleur intense lui coupant le souffle. Ses yeux s'ouvrirent d'un coup alors qu'elle reprenait son souffle en haletant.

« Je ne peux pas. »

La panique la rattrapa et elle se redressa dans le lit. La voie de son psy lui revint en tête et elle se mit à respirer lentement en prenant de grandes aspirations. Sa tête eut du mal à se vider, mais ça finit par se faire.

« On va acheter une balle et je vais m'entrainer. Puis je vais tenter des nouvelles méthodes de relaxation. Je ne peux pas le laisser tomber alors qu'il a tenu aussi longtemps. Tu vas m'aider le jour J et il faudra que j'y arrive. Sinon tu pourras me gifler. »

Dit elle en faisant référence à ce qu'il avait dit plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Mar 19 Mar - 16:31

    Apparemment Martha et Kate avaient parlés. Pour la péridurale l’écrivain ne pouvait être que d’accord. Après tout, si ça amenait un certain confort pour les mamans, c’est que c’était bon pour elles. L’écrivain préférait que la jeune femme soit à l’aise avec sa façon d’accoucher. Elle choisirait ce qu’elle voulait et lui serait là, avec elle. Peu importe le lieu, l’endroit et le moment. Il serait là. A la question de la jeune femme, il fronça les sourcils. Elle comparait un accouchement à une balle dans le cœur ? Grimaçant, il n’aimait pas trop ça, mais il haussa les épaules.

    Je ne pense pas. Avec la balle, tu perds tout. Mais avec l’accouchement, tu donnes la vie. C’est bien différent.

    Cependant, il n’eut pas le temps d’en dire plus, que la brunette paniqua. Il en resta vraiment surprit. Elle venait de penser à la balle. Il comprit alors mieux pourquoi elle paniquait à ce point. L’écoutant parler, il comprit qu’elle faisait plus que paniquer. Alors, il se redressa et attrapa son visage entre ses mains.

    Regarde-moi.

    Il parlait doucement pour essayer de la calmer.

    Je ne lèverai jamais la main sur une femme et encore moins sur ma femme. Bon, sauf peut-être pour lui mettre une fessée, dans le feu de l’action.

    Il esquissa un sourire, essayant de détendre l’atmosphère, mais ça ne semblait pas réellement marcher.

    Kate, on va aller voir toutes les personnes qu’il faudra pour que tu saches comment tu veux accoucher, avec l’aide de qui. Bref, on va voir tout ça, tout les deux, tranquillement.

    Restant la fixer, il se disait que s’il la lâchait des yeux, elle allait paniquer à nouveau.

    Je t’aime Kate. Quoi qu’il arrive, je serai là le jour de l’accouchement. Tu pourras me broyer les mains, tu pourras me hurler dessus. Tu pourras dire et faire tout ce que tu voudras, mais je serai là. Je ne partirai pas, je ne partirai jamais.

    Déposant un baiser sur le front de la brunette, il la regarda à nouveau.

    On a encore le temps avant le grand jour. Mais on va commencer dès demain à regarder tout ça. On va y aller étape par étape et plus on avancera, plus tu verras que ça sera moins difficile à vivre. Je ne peux pas parler de la douleur, parce que je ne sais pas ce que s’est. Mais tu es une femme forte, tu n’as pas besoin d’avoir d’un petit être. Oui, je n’ai pas aidé ma mère le jour de l’accouchement, mais ça ne veut pas dire que notre fils sera pareil. Aussi vite, il va venir rapidement. On ne peut pas savoir à l’avance et il ne vaut mieux pas avoir peur de cela, parce que sinon on va paniquer à deux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Mar 19 Mar - 17:21

Kate paniquait à chaque fois qu'elle pensait à son accouchement, elle n'arrivait pas à s'imaginer le jour J. Elle savait qu'elle allait souffrir comme jamais elle n'avait souffert, mais ce qu'elle avait peur, c'était d'abandonner. D'avoir tellement mal, d'être si fatiguée qu'elle n'aurait plus qu'une seule envie, abandonner. Et même la présence de Castle ne la rassurait pas vraiment. Que pourrait il faire ? Aller chercher le bébé à mains nues ? Non, elle allait surtout devoir écouter la sage femme et suivre les cours, à la piscine, sur une balle, peut être même se faire hypnotiser pour se détendre, elle n'en savait rien.

« Je suis sure que ma mère se serait moquée de moi. Elle m'aurait dit que si toutes les autres femmes peuvent le faire pourquoi pas moi et j'aurais rigolé avec elle. Puis elle t'aurait probablement dit de faire attention à tes mains... Elle aurait été la seule personne capable de me faire retrouver la raison. »

La brunette essayait de se détendre, elle pensait à sa mère en se lovant contre son mari. Il devait savoir que ce n'était pas contre lui qu'elle disait, qu'il était sa personne, mais que dans cette situation elle aurait eu besoin de sa mère. C'était surement aussi pour ça qu'elle avait parlé avec Martha, pour se rassurer, et aussi parce que la rouquine voulait savoir ce qu'il se passait entre son fils et elle. Elle avait amélioré la vérité, juste un peu. A écouter Rick, elle n'était pas la seule à paniquer et elle se tourna pour qu'elle puisse voir ses prunelles bleues.

« Tout va bien se passer tu sais... J'ai passé le cap critique des 22 semaines. Tu vas être papa. »

Il fallait qu'elle essaie d'être plus forte pour lui, parce que Meredith ne lui avait pas laissé partager sa grossesse et qu'il était perdu. Il ne savait pas toujours quoi faire. Elle non plus. Mais c'était parce qu'elle avait perdu un bébé. Les 22 semaines étaient passées, et il fallait se détendre, Eléonora était partie à ce moment de la grossesse. Cette semaine avait été dure pour Beck qui avait passé son temps avec une main sur son ventre ou avec avec le dopler pour écouter le cœur du petit.

« Tu as intérêt à être prêt pour ce petit bonhomme parce que même si je compte rester avec vous, je ne sais rien faire. Tu vas devoir m'apprendre à m'occuper du mini Castle, la changer, le baigner, l'habiller, le nourrir... »

Sa phrase s'était éteinte après ce mot parce qu'elle avait une idée en tête et elle n'était pas certaine que son homme allait aimer à 100%. Ça impliquait de le repousser un peu de la bulle.

« Je voudrais le nourrir. Moi. Aux seins. Mais si tu penses que c'est trop égoïste, je pourrais le comprendre... Je ne veux pas que tu ai l'impression que je veux t'écarter de lui. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Mar 19 Mar - 18:30

    Ta mère est très fière de toi, j’en suis persuadé.

    Il le pensait vraiment. Il ne croyait pas en la réincarnation ni à un au-delà, mais il se disait que si ça devait exister, Johanna serait toujours fière de sa fille. Il en était vraiment persuadé. La jeune femme revint contre lui et il l’entoura à nouveau de ses bras. Souriant à ses paroles, il déposa un baiser sur son front. Il ne comptait pas faire marche arrière. Il serait papa quoi qu’il arrive. Il comptait véritablement devenir le père de ce petit bonhomme. En l’écoutant parler, il hocha la tête.

    Je suis sûr que tu sais faire des choses. Tu sais quand j’ai eu Alexis, j’ai dû tout apprendre par moi-même. Mère m’a aidé évidemment, mais ça n’était pas pareil une fois seul. En tout cas, je t’aiderai et je suis sûr que de ton côté, tu vas m’apprendre des choses aussi.

    Esquissant un sourire, il savait qu’une mère était toujours proche de son enfant. Avec Kate, il avait juste peur qu’elle soit trop protectrice, mais avec Hugo tout se passait bien, donc il n’avait pas de raison de s’inquiéter de ce côté-là. Il fut touché par ce qu’elle ajouta.

    Non, je comprend parfaitement. Tant que je pourrai venir en profiter de temps en temps pour voir, ça me va parfaitement.

    Il savait que parfois les femmes préféraient être seules avec leur bébé pour donner le sein. Du coup, si de temps à autres, elle acceptait qu’il soit là aussi, il serait content avec ça.

    De toute façon, je pourrai le nourrir le jour où on passera aux biberons.

    Haussant les épaules, il serait plus actif à ce moment là, pour donner à manger aux bébés. Il savait que le moment maman, bébé pour donner à manger était important pour une femme. Il l’avait lu, alors il l’acceptait et puis, il savait aussi que ça permettrait à Kate de profiter de leur fils. Lui comptait faire en sorte de se lever la nuit, le plus de fois possible.

    C’est vrai que pour le moment, je ne me sens pas utile. Je ne peux rien faire pour le bébé. Quand il sera né, je pourrai le changer, m’occuper de lui. De toute façon, à l’adolescence, il voudra que je lui laisse son espace, donc petit, il n’aura pas le choix que de me supporter.

    Faisant un clin d’œil à sa femme, il sourit amusé.

    Est-ce qu’il y a d’autres choses que tu voudrais faire seule ?

    Vu qu’ils partaient sur tous les sujets concernant la grossesse et le bébé, autant tout dire tout de suite et qu’ils se mettent d’accord.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Mar 19 Mar - 18:55

Johanna manquait énormément à sa fille en ce moment. Ça avait déjà été le cas lors du mariage où Kate avait vécu une petite baisse de morale du à l'absence de sa maman, mais elle savait qu'elle pouvait s'appuyer sur les épaules fortes de son mari. Il la supportait à nouveau. Et elle comptait bien s'en servir, maintenant que les larmes s'invitaient plusieurs fois par jour à cause des hormones. Surtout lorsqu'ils abordaient des sujets importants comme là. L'allaitement. Rick était d'accord pour qu'elle nourrisse leur petit comme ça, mais il voulait pouvoir être là parfois. Il n'avait donc rien comprit, parce qu'elle ne voulait pas le repousser, elle voulait juste donner le sein. Avec lui à ses côtés si possible. C'était la connexion qu'elle recherchait et il pourrait venir voir. Autant qu'il le voudrait.

« Tu pourras venir voir autant que tu veux mon cœur. C'est ton petit mec autant que le mien. Le nourrir c'est pour avoir cette connexion spéciale... Mais on doit pouvoir l'étendre à trois personnes. Puis il n'y a que toi qui pourra lui montrer comment faire. »

Répondit elle en plaisantant un peu comme il pouvait le faire par ci par là. Elle sourit et se détendit un peu. Sa position affaissa un peu, signe de relaxation et elle sourit de plus belle en l'entendant parler. Il se sous estimait beaucoup, il se croyait inutile durant la grossesse, bien au contraire. Avec tout ce qu'elle avait lu elle pouvait l'affirmer.

« Tu es très utile. Quand tu lui parles et que tu le touches, tu te présentes, il découvre son papa et ça le rend heureux. Puis quand tu me masses le bas du dos tu me soulages et ça lui fait du bien aussi. Et ta spécialité... Quand tu me fais l'amour, il sent cette vague d'hormone l'assaillir et il plane. Tu le drogues aux hormones du bonheur. »

Beck alla déposer un petit bisou sur les lèvres de son prince charmant avant de s'assoir dans le lit et de s'étirer. Il était encore tôt et elle n'avait pas envie de passer la soirée au lit, encore mois à parler. Pas après une journée comme ça. Elle voulait être câline devant un film, avec du pop corn et du thé. Sauf qu'il lui posa une question qui la fit s'arrêter.

« Non, par contre je voudrais que se soit toi qui t'occupes de lui donner son premier bain, de l'habiller pour la première fois, je veux que tu ai le plus de première fois possible avec lui... Pour rattraper toutes les premières fois que j'ai eu avec lui pendant la grossesse. »

La brunette se leva et fit le tour du lit pour aller récupérer son homme et le trainer au salon en lui expliquant son plan. Elle le poussa sur le canapé et partit faire du pop corn et opta pour un café plutôt que du thé. Castle allait peut être râler, mais jusqu'à présent elle s'était tenue à la règle qu'il lui avait donné, un café par jour, pas trop fort. Puis avec son rhume, elle ne voulait de toute façon pas tenter le diable. Elle prenait des médicaments, seulement le médecin avait bien dit de se reposer.

« Mon coeur, chocolat ou caramel sur le pop corn ? Annnnh j'ai une idée. Et si on mettait des cornichons et du fromage fondu sur le pop corn... Tu penses que ça va être bon ? On doit tester ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Mer 20 Mar - 15:51

    Il fut surprit par les paroles de la jeune femme. Elle voulait qu’il soit là et il haussa les sourcils, avant d’esquisser un sourire.

    Il est vrai que je suis doué pour ce qui est de m’occuper de ta poitrine.

    Il sourit amusé et se reprit tout de même.

    Je serai là alors. Mais je pensai que tu voulais avoir ce moment spécial avec le bébé, rien que vous deux. Je n’avais pas compris que je pouvais être là également. Mais ça sera avec plaisir.

    Oh que oui ça le serait ! S’il pouvait être là à chaque fois pour sa femme et leur bébé, alors, il ferait tout son possible pour que ça soit le cas. Parce que pour le moment, comme il venait de le dire, il ne se sentait vraiment pas utile. Il ne pouvait rien faire. Elle avait eu mal au ventre et à part rester planté là, il ne pouvait pas l’aider. En écoutant ce que la jeune femme disait, il se mit à sourire en coin. C’était bon à savoir tout ça. Voyant la jeune femme se détendre, il lui demanda si elle voulait faire autre chose seule avec le bébé et sa réponse le fit se sentir vraiment bien.

    Tu seras là aussi hein ?

    Il panique un peu sur le coup. Ca lui faisait plaisir qu’elle lui dise tout cela sur les premières fois, mais du coup, il se demandait si elle serait là. Il ne voulait pas l’en priver non plus. Finalement la brunette fit le tour du lit et il fronça les sourcils. Se retrouvant à la suivre dans le salon, il se demandait ce qu’elle voulait faire. Poussé dans le canapé, il sourit et alluma la télévision, zappant pour regarder un peu les infos tout de même. Ca faisait longtemps qu’il ne s’était pas intéressé aux problèmes extérieurs. Cependant, il haussa les sourcils et tourna la tête vers la jeune femme.

    Vraiment ? Tu crois franchement que ça sera bon ?

    C’était forcément une envie de femme enceinte ça, non ?

    Si tu pouvais juste pour moi mettre du caramel et rien que ça, ça m’ira très bien.

    Oui, lui n’avait besoin que du caramel avec le pop corn et encore, parfois il les prenait nature. Mais si elle voulait tout ça avec, elle pouvait en faire uniquement pour elle. Lui n’était pas particulièrement tenté, enfin en tout cas, pas tout en même temps.

    Tu as besoin d’un coup de main ?

    Fixant la jeune femme, il devait avouer qu’il aimait bien la voir évoluer dans le loft. C’est alors qu’il remarqua que les chiens la fixaient aussi, mais eux apparemment cherchaient à voir si quelque chose tomberait des mains de la jeune femme, pour aller rapidement le récupérer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Mer 20 Mar - 16:27

Castle comprenait ses plaisanteries et ça faisait rire la brunette qui oubliait doucement les paroles stressantes concernant l'accouchement. Elle allait de toutes façons y passer et devait trouver la meilleure solution pour elle. En attendant, elle devait profiter. Et imaginer le futur qui se rapprochait. Dans quelques mois elle donnerait le sein et Castle habillerait un petit bout de choux qu'ils avaient fait tous les deux.

« Je serais là, derrière toi, pour apprendre en te regardant. »

Kate fit alors le tour du lit pour prendre son mari et l'emmener dans le salon où elle le poussa sur le canapé. Elle voulait regarder un film avec lui, allongé dans ses bras. Mais avant elle avait besoin de pop corn et apparemment sa recette ne semblait pas lui plaire. Du coup elle fit deux bols, un au caramel, un autre au fromage fondu, aux cornichons avec un léger - ou pas - filet de caramel. Elle s'en léchait déjà les babines, tout comme les deux chiens qui l'avaient observé avec espoir. Elle leur donna un des siens et ils se reculèrent dégouté après avoir senti le mélange.

« Vous ne savez pas ce que vous manquez. »

La brunette retourna au salon et s'assit à côté de son homme qui regardait les informations. Elle lui donna son bol et commença à manger dans le sien avec appétit. Elle n'avait pas beaucoup mangé à table et avait donc très faim. Mais avec ça, elle allait droit à l'hyperglycémie... Pas grave pour ce soir, elle ferait plus attention demain. Posant sa tête sur l'épaule chaude de son homme, elle se mit à écouter les infos jusqu'à ce que la femme qu'elle avait intérrogé ce matin apparaisse à l'écran. Menotté. Coupable et non témoin ! Elle frissonna, elle n'était pas passé loin du drame ce matin, heureusement qu'elle n'avait pas trop insisté dans l'antre du diable.

« Oh regarde c'est Espo ! Le pauvre, il est tout seul. Ryan devait aller avec Jenny visiter une maternité aujourd'hui, j'aurais du être sa coéquipière pour la journée... Je devrais l'appeler. Lui dire de passer avec Lanie demain après le cours. »

Sa main alla dans son bol, mais il n'y avait plus rien. Elle avait tout dévoré et ce n'était pas le bol de son mari qui l'intéressait. Trop simple.

« Mon cœur, le bébé il aimerait beaucoup pouvoir gouter à une s'morelette... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Mer 20 Mar - 20:34

    Quand elle lui expliqua qu’elle serait là pour les premières fois de leur bébé, il fut soulagé. D’accord, elle voulait lui laisser le champ libre, mais il ne voulait pas qu’elle rate tout ça non plus. Finalement, il attrapa la main qu’elle lui tendait et il la suivit tranquillement. Dans le canapé, il resta assit, mais regarda sa femme qui semblait avoir de drôles de goûts ce soir. Du coup, il demanda à n’avoir que du caramel avec son pop corn. Les chiens eux avaient espoirs d’avoir vraiment à manger, seulement face au mélange de la jeune femme, ils ne furent pas enchantés.

    Oh, mais ils savent ce qu’ils gagnent.

    Il sourit amusé. Si les chiens avaient reculés par l’odeur, il avait peur de ce qu’il allait sentir. La regardant arriver vers lui, il fronça les sourcils, ayant peur que son nez soit agressé, mais ça n’était pas trop mal. Prenant son pot, il remercia la jeune femme. Puis, quand elle posa sa tête sur son épaule, il sourit. Avant d’attraper un peu de pop corn et d’en lancer assez loin derrière le canapé. Il n’entendit pas de bruit, avant de finalement entendre des bruits de griffes. Souriant, il savait alors que un des chiens étaient venus chercher à manger ou même peut-être les deux. Seulement, ils ne se firent pas plus entendre. Fixant les informations, Castle voulait voir un peu ce qui se passait en dehors de chez eux. Manquaient-ils vraiment des choses importantes ou pas.

    Ca serait bien oui et puis je suis sûr que Hugo serait content de les voir.

    C’est vrai que ça faisait un moment qu’il ne les avait pas vus, donc autant en profiter. Tournant la tête vers sa femme, il fut surprit et resta la fixer.

    Oh, vraiment ?

    Amusé, il secoua la tête et déposa un baiser sur le front de la jeune femme.

    Le bébé voudrait-il autre chose également ?

    Il était amusé qu’elle parle du bébé ainsi. Il savait qu’elle aussi avait sans doute faim. Gardant son pop corn avec lui, il sortit de quoi faire son plat, tout en mangeant son pop corn et décidant d’en faire un peu plus. Voyant les chiens qui le regardaient, il sourit amusé. Il alla leur mettre à manger, mais visiblement, ils voulaient autre chose que des croquettes. Ils avaient eu du pop corn et ça n’était pas bon pour eux normalement. Du coup, il ouvrit le frigo, trouvant du jambon. Il en mit une tranche à chacun, les laissant manger tranquillement. Une fois le pop corn prêt et le repas de la jeune femme, il revint dans le salon.

    Le repas est servit.

    Souriant, il s’assit à nouveau dans le canapé et reprit le cours des informations, avant de soupirer.

    Tu veux voir quoi comme film ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Mer 20 Mar - 21:00

Quand il avait critiqué son choix de nourriture elle l'avait rien dit, sachant très bien qu'elle mangeait ça à cause des hormones de grossesse. C'était dégoutant et jamais elle n'aurait avalé ça en temps normal. Mais là, quand il balança du pop corn aux chiens, c'était de trop et elle lui donna une tape - plus forte que prévue - sur le torse.

« Rick ! »

Elle voulait bien que se soit lui qui fasse le ménage, mais ce n'était pas une raison ! Ce n'était pas propre et elle aimait quand tout était très propre. Heureusement pour lui, les toutous débarquèrent et nettoyèrent toutes traces de nourriture du sol. Ils furent rapides et Kate retourna au plus près de son homme. Il était vraiment confortable son petit homme, mais comme son bol se vida plus vite que celui de son chéri, elle dut l'envoyer en cuisine. Une s'morelette, c'était ce dont elle avait très envie - alors qu'elle n'aimait pas ça d'habitude -. Castle accepta de lui faire et lui demanda même si le bébé voulait autre chose. Alors elle en profita pour y ajouter un extra.

« Du fromage et des cornichons dessus... »

Son homme en cuisine, c'était toujours un spectacle qu'elle aimait beaucoup. Elle le regardait toujours avec envie. Comme ça on ne savait pas, mais il était un bon chef cuisinier. Elle avait eu le droit d'y gouter plusieurs fois. C'était son imagination qui était mauvaise derrière les fourneaux. Mais comme cette fois c'était elle qui lui donnait les instructions il n'y avait pas de risque. Puis elle regardait ce qu'il faisait. Elle contrôlait. Le papa revint avec une belle assiette pour sa femme et hop de nouveau les infos. Sauf qu'il souffla. Et ça ne tomba pas dans l'oreille d'une sourde.

« Pourquoi tu souffles comme ça ? Tu ne veux pas regarder de film ? »

Kate n'eut pas le temps d'attendre une réponse parce que quelqu'un se mit à tambouriner à la porte. Elle ne réfléchit pas et sauta sur ses pieds pour ouvrir la porte, elle ne voulait pas que son fils soit réveillé par la brute derrière la porte. Seulement en ouvrant elle fut étonnée de voir Gina.

« Richard Castle, ça fait 20 minutes que je t'attends en bas dans la voiture ! Kate ? Je pensais que vous étiez séparé tous les deux. Ce n'est pas bien important. J'ai besoin de Rick. »

Sans y être invité, elle passa sur le côté, droit sur l'écrivain qui était toujours sur le canapé.

« Je... Il est au salon. »

La brunette regarda ce qu'il se passait. Gina voulait que l'écrivain aille s'habiller pour aller à cette avant première à laquelle il avait promis de participer. Dans leur journée trépidante, il avait du oublier d'annuler. Elle avait un peu peur qu'il y aille et en même temps elle comprendrait. C'était son boulot. Retournant à côté de lui, pour repousser la concurrence.

« Vas y, on regardera un film demain soir... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Mar - 1:07

    Il fit celui qui n’avait rien fait. Il avait fait exprès pour le pop corn, que les chiens puissent manger tranquillement. Puis, la jeune femme voulait manger à son tour. Quand elle expliqua tout ce qu’il voulait, il fit en sorte de tout faire rapidement, pour retourner auprès d’elle avec à manger. De son côté, il se fit un peu plus de pop corn et il donna un peu à manger aux chiens. Finalement, il revint dans le canapé, donnant son repas à la jeune femme. Une fois face à la télé, il n’avait pas envie de regarder plus les informations. Du coup, il demanda à la brunette ce qu’elle voulait voir. Seulement, il fut surprit par sa question. Il n’eut pas le temps de répondre que son soupire était pour les infos. Quelqu’un frappait à la porte et pas très discrètement. Kate se décida à se lever et il sourit en la regardant marcher vers la porte. Seulement, il se rendit compte trop tard qu’elle n’était pas très habillé. Entendant la voix de Gina, il fronça les sourcils en écoutant avec attention. En voyant Gina arriver vers lui, il fronça les sourcils. Fixant Kate, il fut surprit par ses paroles.

    Je passe la soirée avec ma femme et les prochains mois avec elle également.

    Gina resta le fixer et se mit à rire.

    Ca n’a rien de drôle pour toi. Tu vas devoir te débrouiller seule ou alors je trouverai quelqu’un de plus compétent.

    Toujours assit sur le canapé, il mangeait son pop corn tout en regardant la jeune femme. Il savait qu’il était arrogant ainsi, mais il s’en fichait véritablement. Il était décidé à profiter de sa famille et il comptait bien le faire.

    Richard, tu …

    Stop ! Les seules personnes qui peuvent m’appeler Richard, c’est Mère, Alexis et Kate. Alors, maintenant tu vas te débrouiller toute seule, sinon crois-moi dans une heure tu n’as plus de travail.

    La jeune femme le regarda avant de tourner les talons et de sortir du loft. Il se leva et ferma la porte à clé. Allant prendre son téléphone dans la chambre, il revint dans le salon.

    Elle vient de sortir ? Bien. Vous ne la laissez plus passer, c’est comprit ? Si elle veut me voir, vous m’appelez avant. Très bien. Merci.

    Raccrochant, il regarda la jeune femme en souriant.

    Ils ne laisseront plus Gina passer sans me prévenir avant.

    Allant vers la jeune femme, il se rapprocha doucement d’elle.

    Je t’ai dis que je ferai des efforts et que je m’éloignerai de mon boulot pendant un temps et c’est le cas. Je veux prendre soin de ma famille. Si elle ne peut pas se débrouiller, alors je la remplacerais par quelqu’un de plus compétent.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Mar - 8:54

L'irruption impromptue de Gina avait surpris Kate qui ne s'attendait pas du tout à la revoir. Car depuis presque 6 mois, les deux femmes s'évitaient comme la peste. Elle était devenue la bête noire de Paula et Gina, car elle accaparait beaucoup l'écrivain. Pas ces deux derniers mois et elles avaient du en profiter un maximum en le faisant aller à droite à gauche et en posant pour des magasines, il avait même été à la télé. Hugo l'avait supplié pour regarder et elle avait refusé, elle avait eu bien raison, car durant l'interview l'idée d'un troisième divorce avait surgis. Il avait dénié mais le mal aurait été fait. Le papa revint après avoir reconduit Gina à la porte et la rassura sur le programme de ce soir et surement des autres. Mais ça ne l'enchanta pas vraiment. Elle était beaucoup plus réaliste que lui et savait qu'ils avaient besoin d'argent, plus qu'un salaire de flic s'ils voulaient continuer à avoir ce train de vie.

« Tu ne peux pas toujours la repousser comme ça Rick. Tu as besoin de ton boulot et ça passe par se montrer au public. On vit grâce à eux. Tu vas la rappeler et on va y aller ensemble, je vais demander à Lanie de venir garder le poussin. On passe, tu fais des photos et on s'en va. Rapide. Tout le monde sera content. »

La jeune femme ne voulait pas le forcer, mais elle savait qu'il n'accepterait pas si elle ne lui promettait pas un petit cadeau surprise en revenant. C'est donc ce qu'elle fit en s'approchant de lui. Elle lui murmura qu'il pourrait faire tout ce qu'il voulait d'elle après, que se soit prendre des photos nues ou jouer avec des glaçons, elle dirait oui à tout.

« Tes fans me détestent parce qu'elles pensent que c'est moi qui t'empêchent de sortir et ce n'est pas faux. »

Même lorsqu'ils ne se parlaient plus beaucoup, Kate allait lire tout ce qui se disait et les fans de Castle étaient de moins en moins fan de Beckett. Alors le Caskett on oubliait. Pourtant ils avaient tous été plus ou moins enthousiaste à l'annonce du bébé, envoyant des mots de félicitations et de bonheur au jeune couple. L'humeur avait beaucoup changé depuis.

« Dans une heure, deux au maximum, on pourrait être de retour ici. »

Les arguments n'étaient pas faciles à trouver parce qu'elle n'avait elle même pas bien envie d'y aller. Mais elle fit l'effort et alla dans la chambre après lui avoir répété d'appeler Gina. La première étape était de trouver ce qu'elle pourrait porter et ce ne fut pas simple. Du coup, elle improvisa, une petite jupe noire qui lui arrivait en dessous des fesses et un tee shirt noir, ample qui lui cachait son ventre. Elle y ajouta un sautoir et même si ça faisait très simple, elle ne voyait pas ce qu'elle pourrait porter d'autre. Ambitieuse, elle enfila des chaussures à talons comme avant. Juste pour une heure promit elle à son dos en le sentant déjà se crisper. Les enlevant elle alla dans la salle de bain et ne toucha pas à ses cheveux, qui avaient un peu ondulé après le bain, elle refit juste son maquillage. Et il lui en fallut un bon paquet pour effacer ses cernes. Lorsqu'elle retourna au salon, perchée sur ses hauts talons, elle se retrouva seule devant sa s'morelette froide, mais ça ne l'arrêta pas. Elle la dévora en attendant son homme. Elle avait presque fini lorsque Lanie arriva. Un texto et elle était là pour elle. Les deux copines se mirent à parler et à rire, c'était toujours le cas...

« Mon cœur, Lanie est là pour le petit. Tu es prêt ? »
« Ça à l'air de mieux aller entre vous. »

Kate entrouvrit la bouche à la recherche de mots, mais rien ne vint. Elle était surprise que son amie se soit aperçu de quoi que se soit. Elle avait pourtant tenté d'être discrète.

« Tout le monde l'a vu Kate, tu n'as pas lâché un sourire en deux mois. Tu ne sortais plus et quand j'avais la chance de garder le petit c'était pour que tu puisses faire des heures sup. »
« On a eu quelques soucis, mais ça va s'arranger. »

Lanie leva les yeux et Kate suivit son regard et c'est là qu'elle vit son homme dans un costume. Sa mâchoire se décrocha alors qu'elle le matait avant qu'elle ne se mette à sourire. Il était parfait.

« Wow... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Mar - 17:43

    La surprise, voilà ce que ressentait Castle. Il voulait passer la soirée avec Kate. Il avait viré Gina exprès, pour pouvoir profiter de la soirée et de la nuit avec sa femme. Cependant, elle en décida autrement. Elle voulait qu’il aille à cette soirée avec elle. Première surprise, le fait qu’elle lui dise d’y aller. Seconde surprise, qu’elle y aille avec elle. Elle lui fit quelques propositions qui furent très agréable à entendre, mais il n’était pas d’humeur. Il ne voulait pas de cette soirée en échange de sexe. Quand il se retrouva seul, il fronça les sourcils. Appelant Gina, il lui expliqua qu’il venait, mais Kate également. Gina ne protesta pas et il lui expliqua qu’elle devrait attendre en bas. De son côté, il regarda vers l’étage. Hugo dormait paisiblement. Même si Lanie venait s’occuper de lui, il n’aimait pas ça. Il voulait être là pour sa famille et encore une fois il partait pour le travail. Il se décida finalement à bouger. Allant sous la douche, il laissa l’eau couler sur lui. Il fallait qu’il joue la carte de l’étalon et ce soir, il n’en avait vraiment pas envie. Seulement, c’est ce qui faisait venir les fans et surtout les femmes. Une fois séché, il alla vers son armoire. Il n’avait pas encore vu Kate, mais il se doutait qu’elle serait magnifique. Attrapant une chemise bordeau, il la ferma, passa une cravate noire et la noua. Puis, il prit un pantalon en toile noire et des chaussures de ville noires. Une fois près, il soupira en se regardant dans le miroir. Vérifiant ses cheveux, il fit retomber une mèche sur son front et partit vers son bureau. Ouvrant un tiroir, il sortit un petit livret et sortit du bureau pour voir Lanie et sa femme qui semblaient de bonne humeur. Esquissa nt un sourire, il fut surprit par la réaction des deux femmes. Baissant les yeux pour se regarder, il haussa les épaules.

    C’est la façade de l’écrivain à succès.

    Fronçant les sourcils, il n’aimait pas son boulot ce soir. Relevant la tête, il alla vers Lanie, l’embrassant sur la joue et la remerciant d’être venue aussi vite.

    Tiens. Si jamais Hugo se réveille et que tu sois obligé de lui dire qu’on n’est pas là.

    Donnant le livret à la médecin légiste, il soupira doucement.

    C’est la dernière histoire que j’ai écris pour lui. Cette fois-ci, c’est sur des pirates.

    Hugo aimait bien les pirates ces derniers temps. Enfin surtout ce que son père en disait à vrai dire. Lanie garda le livret dans les mains et Richard regarda sa femme.

    Tu es magnifique.

    Il s’approcha d’elle et l’embrassa. Puis, il sourit et regarda Lanie.

    On a pour deux heures maximum. Encore merci de le garder.

    Lanie semblait contente de s’occuper du petit garçon. Allant prendre la veste de sa femme, il l’aida à la mettre et il salua Lanie. Sortant du loft, il alla dans l’ascenseur, attendant que ce dernier descende.

    Pas de sexe.

    Tournant la tête vers Kate, il voulait lui en parler.

    Ce soir, je vais devoir faire un show. Je préfèrerai me retrouver avec toi et Hugo. Alors le sexe ne sera pas ma récompense ce soir. Je ne veux pas de récompense.

    Il était vraiment sérieux. Il ne voulait pas qu’elle lui fasse ce genre de proposition si ça n’était pas pour l’amener à elle tout de suite. Soupirant, la porte de l’ascenseur finit par s’ouvrir et il donna son bras à Kate, avançant vers la sortie. Saluant de la tête le personnel de l’immeuble, il sortit, voyant Gina près de la limousine. Il laissa Kate y monter d’abord et il y monta ensuite. S’installant tranquillement, il écoutait ce que Gina lui disait.

    Je connais mon boulot.

    Soupirant, il regarda par la vitre de la voiture. Il n’avait vraiment pas envie d’être là, mais il serait souriant pour ses fans. Mais, il ne comptait pas être agréable avec Gina.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Mar - 18:15

kate avait dit à Castle qu'ils devaient aller à cette avant première pour faire plaisir à Gina, mais elle n'avait pas pensé qu'il allait être autant affecté. Il n'était plus l'homme joyeux d'un peu plus tôt, il était juste sombre et presque en colère. Contre son éditrice à tous les coups, mais la brunette ne pouvait que le prendre pour elle lorsqu'il refusait du sexe. Alors qu'elle lui avait fait clairement comprendre qu'ils allaient devoir lever le pied là dessus. Il était mal, mais elle ne put rien faire parce qu'ils se retrouvèrent rapidement dans la limousine. Gina parlait, l'écrivain lui disait de se taire. Puis il se mit à regarder par la fenêtre et elle fit de même jusqu'à arriver à destination. Elle refusait de parler devant la blonde qui avait essayé de le lui voler. Celle ci sortit la première et au lieu de suivre, Kate referma la portière.

« On est ensemble. Hugo dort et on est tous les deux. On passe, on prend quelques photos et on passera prendre de la glace quand on rentrera. Et ta récompense... Ce n'est pas en option. Je vais te grimper ce soir et tu ne l'oublieras jamais. »

Sur la fin de sa phrase, elle avait frôlé l'entrejambe de son mari avant de le quitter d'un coup et de sortir de la voiture. Bon, enceinte, ce n'était pas simple, mais un gentil voiturier l'aida à y arriver avant que son mari ne sorte à son tour.

« Et souris parce que sinon ce n'est pas une fois que je vais te grimper, mais deux. »

Avec ce qu'il s'était passé au restaurant, il ne la laisserait pas faire deux fois, alors il allait sourire. Passant sa main dans celle de son homme, elle le tira pour atteindre le tapis rouge. A partir de là, c'était lui le patron, il contrôlait et elle devenait la femme objet. Pas son rôle préféré, mais un rôle qu'elle était prête à accepter pour lui. Les photographes prirent pleins de photos d'eux. Ensemble, avant de leur demander de se séparer. Elle crut pendant une seconde qu'elle gênait, mais non, ils voulaient juste les deux amoureux séparés pour des clichés en solo. Heureusement ça ne dura pas bien longtemps et elle retourna aux côtés de son homme qu'elle embrassa du bout des lèvres.

« C'est bientôt fini, on fait un tour à l'intérieur, tu signes quelques livres et on y va. Ce n'est pas si terrible que ça... Je me souviens encore l'époque où tu adorais te pavaner sur un tapis rouge. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Mar - 18:50

    Une fois arrivé à la soirée, l’écrivain soupira. Attendant que les deux femmes sortent, il fut surprit quand Kate ferma la portière derrière Gina. Haussant les sourcils, il fixa sa femme, se demandant ce qu’elle allait lui dire. Encore une fois, elle le surprenait. Il fut attentif, mais toute son attention fut perturbée, quand elle frôla son entrejambe. Il eut un frisson et il ferma les yeux. Entendant la portière s’ouvrir, il ouvrit les yeux et fronça les sourcils. Cette femme le rendait dingue. D’accord, il fallait qu’il se détende. Il fallait qu’il se calme. Moins il verrait Gina ce soir et mieux ça serait. Il attrapa la main de la jeune femme et se colla son sourire média sur les lèvres. Une fois bien debout, il donna son bras à sa femme. Marchant sur le tapis rouge, il posa, souriant poliment. C’était son rôle, il fallait qu’il le joue ce soir. Il sentait le regard de Gina à l’entrée du bâtiment, mais il décida de l’ignorer. Souriant aux photographes, il se retrouva seul à faire des clichés. Mettant ses mains dans ses poches et posant comme d’habitude, il retrouva sa femme et se laissa embrasser avant de l’écouter parler. Il déposa un baiser sur sa joue et vint lui parler à l’oreille.

    J’aimais faire ça quand j’étais célibataire et que je savais qu’Alexis était entre de bonnes mains. Aujourd’hui je vous ai tous et je ne veux pas vous perdre.

    Inspirant brusquement, c’était ça. Relevant la tête, il détourna le regard pour qu’elle ne comprenne pas. Il venait seulement de se rendre compte de ce qui lui faisait peur et qui l’énervait encore plus que Gina ce soir. Avoir vu Kate avec sa valise, prête à le laisser, c’était ça dont il avait peur. D’être un type qu’elle ne supporterait plus et dont elle voudrait divorcer. Marchant vers le bâtiment où se tenait la fête, il passa à côté de Gina, faisant comme si elle n’était pas là. Le maire fut le premier à venir l’accueillir. Lui souriant de bon cœur, il lui serra la main et le laissa saluer Kate. Ce fut le tour de ses amis auteurs de venir et il fut déjà plus détendu. Il salua un peu tout le monde, vérifiant que Kate n’était pas mal à l’aise. Seulement, au bout d’un quart d’heure, il était temps d’aller signer les livres. Allant vers sa femme, il soupira doucement.

    Ca va ? Ils ne t’ont pas trop embêté ?

    Il esquissa un sourire, avant de déposer un baiser sur le front de la jeune femme. Seulement, il ne pû se retenir et il l’embrassa. Il avait besoin de la force qu’elle lui procurait ce soir. A bout de souffle, il la regarda, sentant les regards des amis posés sur eux. Il s’en fichait bien. Souriant, il lui fit un clin d’œil et soupira doucement. Se retournant, il partit d’un pas plus décidé vers les fans qui étaient dans une salle un peu plus loin. Les fans crièrent en le voyant et il commença donc à signer quelques livres. Il souriait comme il pouvait. Certaines furent un peu embêtantes, mais il passa au-dessus, parce qu’il voulait revoir sa femme. Arriva alors le tour d’un jeune homme qui lui demanda si Kate pouvait aussi venir signer. Il fut surprit, mais ce mit à sourire. Il expliqua qu’il revenait et il alla voir sa femme.

    Ta signature vaut autant que la mienne désormais.

    Il sourit amusé et lui donna son bras, espérant qu’elle accepterait de venir signer. Ce type semblait vraiment vouloir une signature de Kate et visiblement d’autres également.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Mar - 20:20

Les flashs des appareils photos crépitaient. Kate n'était pas très à l'aise, mais avec une main sur son ventre, elle les laissa faire avant de filer rejoindre son homme. Là, elle se sentait beaucoup mieux, fin jusqu'à ce qu'il avoue la réelle raison de son malaise. Ce n'était pas d'être là qui le mettait mal, mais la peur de la perdre, elle, les enfants, leur famille.

« Tu ne vas pas nous perdre. »

La jeune femme ne l'avait pas dit fort, mais elle s'était nettement rapprochée de lui pour lui prendre la main. Et elle ne le lâchait plus. Même lorsqu'elle devait dire bonjour au maire, ou aux auteurs amis de son mari. Elle ne voulait pas qu'il se sente abandonner. Mais c'est lui qui finit par partir pour aller signer des livres. Elle resta en arrière, avec d'autres personnes avec qui elle pouvait parler. A force de l'accompagner, elle commençait à connaitre tout le monde. Il y avait cette jeune femme avec qui elle aimait beaucoup parler et aujourd'hui ce fut encore le cas. Beck était installée au bar avec un verre de limonade à la main quand son mari vint la chercher. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi on voulait sa signature à elle, mais elle le suivit avec son verre à la main.

« Soit pas jaloux. »

Kate lui offrit un petit bisou avant de s'assoir sur la chaise qu'on lui avait installé. Elle n'eut pas le temps de s'installer que déjà un livre se poser devant elle. Et elle se mit à signer, encore et encore, elle ne pensait pas que l'on pouvait s'intéresser autant à elle. La belle souriait et prenait des photos, mais la file était longue. Trop longue pour sa petite vessie de future maman. Elle s'excusa et partit en direction des toilettes. Elle allait poussait la porte quand elle sentit une main au niveau de ses reins. Ça ne pouvait qu'être Castle, sauf qu'en se tournant, ce n'était pas lui.

« Vous devriez vous écartez. »

L'homme, plus imposant qu'elle s'avança un peu plus d'elle et la bloqua contre le mur. Kate aurait pu le mettre à terre, mais elle avait peur de faire mal à son petit bout, du coup, elle était figée. Ses yeux se fermèrent pour essayer de fuir la situation. Une main se posa sur son bras, elle souffla complètement apeurée. Mais quand ce fut sur son ventre, elle se vit pousser des ailes. Un coup dans l'entrejambe et elle repartait en courant vers le bar. Il y avait beaucoup de monde et elle se sentait plus en sécurité. Castle n'était pas en vue et heureusement parce qu'elle devait se calmer avant de se présenter devant lui. Gina vint la chercher pour qu'elle retourne signer, et même si elle n'était pas prête, elle n'avait pas le choix. Du coup en arrivant devant la table, elle poussa sa chaise vraiment prêt de son mari. Elle ne voulait plus le quitter, même si elle voulait faire pipi. Puis une main qu'elle reconnut immédiatement arriva devant elle et elle sursauta - tombant presque de sa chaise -.

« Miss Beckett. »
« Rick, je veux rentrer. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Mar - 20:54

    Perdre sa famille le mettrait vraiment au plus bas. Seulement, il devait faire son boulot et après avoir parlé avec ses amis, il alla signer des livres. Cependant, un homme demanda si Kate pouvait aussi venir signer. L’écrivain fut surprit, mais ça lui faisait plaisir de voir que certains fans voulaient également la voir. Allant chercher la brunette, il sourit à ses paroles et apprécia son bisou. De nouveau en train de signer les livres, il finit par voir sa femme filer aux toilettes. Il sourit amusé et les fans passèrent devant lui, les autres attendant que Kate revienne. Tout cela était répétitif. « Comment vous appelez-vous ? » « Que nom dois-je signer ? » à chaque fois une réponse. Mais pour ce soir, ça allait mieux. Kate était là. Bon, pas à l’instant, mais elle était là, avec lui, ce soir. D’ailleurs, elle finit par revenir. Elle se colla d’ailleurs à lui. Il sourit et continua de signer avant qu’elle ne lui demande de partir. Il fut surprit, mais leva les yeux vers elle et vit que quelque chose n’allait pas. Fronçant les sourcils, il fit signe à Gina de venir. Il lui expliqua qu’il en avait finit pour ce soir. Pour ceux qui n’auraient pas eut, qu’elle les prend les noms et numéro de téléphone et il ferait en sorte de signer leurs livres en premier, la prochaine fois. Seulement, en voulant voir Kate, il vit le sourire de l’homme qui était devant la table. Un sourire qu’il avait déjà vu. Pas pendant les signatures, mais pendant une enquête. Un type qui avait le même genre de sourire pervers. L’écrivain lui sourit poliment et se leva, prenant la main de Kate. Faisant en sorte qu’elle soit près de lui, il fit un signe de tête à un des agents de sécurité, lui indiquant le type devant la table. Allant vers la voiture, il monta avec Kate.

    Ne bouge pas de là, je dois aller faire quelque chose.

    Il déposa un baiser sur le front de la jeune femme et il sortit de la voiture. Allant voir l’homme de la sécurité, il alla avec lui chercher le type et l’amener derrière le bâtiment. Une fois là-bas, Carl, l’homme de la sécurité plaqua l’homme au mur.

    Je n’aime pas qu’on fasse du mal à ma famille et ce soir tu t’en ai pris à ma femme. C’est une très mauvaise idée.


    Castle fixa l’homme qui tenta de se défendre en espérant que Kate avait tout inventé de toute pièce et l’écrivain hocha la tête.

    Elle ne m’a rien dit du tout. C’est votre sourire qui m’a dit quel genre de type vous êtes.

    Faisant un signe de tête à Carl, ce dernier s’occupa du fan et l’écrivain demanda à Carl d’ensuite appeler la police pour enfermer ce type. Retournant dans la voiture, il retrouva Kate.

    Ca va aller ?

    Il n’osait pas trop l’approcher, mais il ne savait pas vraiment ce que ce type lui avait fait, alors il avait peur d’avoir un geste qu’elle penserait déplacé.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Mar - 21:19

Kate pensait pouvoir tenir le reste de la soirée, mais c'était sans compter sans cet homme qui la suivait. Il était revenu à l'assaut et elle avait si peur qu'elle proposa à son homme de partir. Castle vit tout de suite que quelque chose n'allait pas et il ne laissa le choix à personne. Il la prit par la main et la ramena dans la limousine. Et il la laissa seule. SEULE ! Alors qu'elle avait besoin de lui. Du coup, elle attendit toute seule, agrippé à son ventre, jusqu'à ce qu'il revienne. Ils allaient rentrer, mais ça ne voulait pas dire qu'ils allaient parler.

« Il ne m'a rien fait. »

Physiquement c'était vrai, mais il lui avait foutu une trouille pas possible. Être enceinte la rendait plus vulnérable. Ses yeux se fermèrent alors qu'elle laissait sa tête allait en arrière, elle vira ses talons avant d'essayer de se fondre dans le siège en cuir.

« Tu lui as fait quoi ? »

Ses prunelles brunes partirent se planter sur son mari qu'elle rejoint sur la banquette arrière. Elle ne voulait pas qu'il croit que c'était de sa faute. Ce type était bizarre. Kate ne l'avait pas dit, mais elle pensait l'avoir déjà vu dans le passé, durant une enquête ou juste en sortant. Castle ne devait pas s'inquiéter.

« Au moins on rentre tôt. On va pouvoir libérer Lanie et rester tous les deux. »

Il n'était plus question de sexe, la belle n'avait qu'une envie, se caler sous les draps avec un thé et son homme. Après que l'autre homme l'ai touché, elle n'avait pas envie de sentir d'autres mains sur elle, même pas celle de son chéri. En espérant qu'il comprendrait. Elle avait besoin de quelques heures.

« C'est de ma faute s'il a essayé de me toucher. Je suis habillée court et... Je suis provocante comme ça. Sexy. Dans le mauvais sens du terme. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Mar - 22:02

    En entendant Kate dire que l’home ne lui avait rien fait, il était soulagé. Puis, elle lui posa une question qui par le passé ne l’aurait pas aussi tendu.

    Carl s’occupe de lui.

    Il savait que dit comme ça, ça n’était pas bon, surtout face à un policier.

    Il appelle la police pour qu’ils s’occupent de cet homme.

    En écoutant ce que Kate disait, il soupira doucement. Oui, ils allaient pouvoir rester chez eux et être tranquille. Seulement, il se redressa d’un seul coup dans son siège et la fixa en hochant la tête négativement.

    Ca n’est pas ta faute.

    Ca, il ne l’accepterait pas.

    Kate, tu es magnifique, mais tu es ma femme et enceinte. Aucun homme n’a le droit de te toucher, sauf Hugo.

    Bon Kevin et Javier aussi, mais ça, elle le savait.

    J’ai vu à quel point ça n’allait pas et je ne laisserais personne te faire du mal.

    Seulement, il soupira et ferma les yeux en se passant les mains sur le visage.

    Je suis désolé, je redeviens protecteur, trop protecteur, mais je ne peux pas laisser ce genre de chose arriver sans intervenir.

    Ouvrant les yeux, il fixa la jeune femme et il se rassit bien dans le siège de la voiture. Soupirant, il savait qu’elle pourrait clairement mal le prendre. Fermant les yeux, il voulait que ça s’arrête. Il n’en pouvait plus. Avec tout ce qu’il vivait depuis plusieurs mois, il voulait juste être tranquille pour de bon.

    Quand sont les vacances d’Hugo ?

    Oh oui, pourvu que ça soit rapidement. Il voulait aller dans les Hamptons et pouvoir enfin être au calme.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Ven 22 Mar - 9:06

Cet homme qui l'avait touché, il avait été beaucoup trop loin. Et pour Castle s'en était trop, il en avait assez que le malheur les suives comme ça. Il voulait partir et elle pouvait comprendre. Elle en avait aussi envie. Du coup, après qu'il ai dit qu'il était à nouveau trop protecteur - ce qui ne la dérangeait pas du tout à cet instant - elle alla dans ses bras. C'était sa place se soir.

« On peut partir ce soir. »

Hugo était en maternelle, il pouvait manquer l'école, elle lui ferait faire ce qu'il aurait du apprendre. De toute façon il était en avance sur son âge. Elle n'avait plus de travail et Rick pouvait écrire dans les Hamptons. Alors ils pouvaient partir.

« Dès qu'on sera prêt. »

Et par là, elle voulait dire au plus vite. Elle ne voulait plus rester à New York pour la première fois de sa vie. Elle avait besoin de partir. Le trajet pour rentrer fut court et elle sortit la première de la voiture. Son homme vint la rejoindre sur le trottoir avant qu'ils ne pénètrent dans le bâtiment. C'est à ce moment là qu'elle se souvint qu'elle avait un cours demain matin pour préparer à l'accouchement. En fait, ils ne pouvaient pas se précipiter autant qu'elle l'aurait voulu. S'ils voulaient bien partir, ils devaient régler certains détails. Alors elle proposa un nouveau plan. Demain matin leur fils irait à l'école et ils parleraient à la maitresse, puis elle irait à son cours, il fallait qu'ils achètent la grosse balle gonflable pour s'entrainer à deux aussi, faire les valises. Kate se faisait une liste et seulement après ils pourraient y aller. C'était les inconvénients d'être parents, et encore, ce n'était pas bien grave. Toutefois elle l'arrêta devant la porte du loft. Le prenant entre quatre yeux, elle se pencha pour lui offrir un bisou.

« Tu sais que je t'aime et que quoi qu'il arrive je serais toujours ta femme, la mère de tes enfants. »

Beck attendit de voir un petit sourire sur le visage de son mari avant de pousser la porte. Lanie regardait la télé en mangeant du pop corn, à moitié endormi. Apparemment Hugo n'était pas venu la déranger.

« On devrait la faire rester ici pour la nuit, je ne veux pas qu'elle reprenne le volant ce soir. »

La brunette alla voir son amie et lui proposa de rester au loft pour la nuit, l'obligea, et celle ci se retrouva dans la chambre d'Alexis, dans un pyjama de sa meilleure amie. Fatiguée c'était peu dire, car Beck n'avait pas fini de fermer la porte qu'elle entendait déjà Lanie se rendormir. Elle aussi était fatiguée, mais elle voulait avoir droit à sa petite soirée avec son homme. Après ce qu'il s'était passé, il avait besoin d'elle. Alors elle le rejoignit dans la chambre et fit tomber les vêtements qu'elle portait, en sous vêtements, elle fila dans la salle de bain pour se passer sous l'eau et elle l'appela pour qu'il vienne avec elle.

« Viens profiter un peu. Tu en as bien besoin ce soir. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Ven 22 Mar - 18:23

    Tout arrivait en même temps et là, rien de bon pour l’instant. Ils avaient parlés et avait réussit à se comprendre. Mais là, un type venait de tout gâcher. Coup, une fois dans la voiture, il s’excusa de redevenir possessif. Il fut cependant surprit que la jeune femme vienne contre lui, mais il l’entoura de ses bras. Il lui demanda quand les vacances d’Hugo arrivaient, parce qu’il avait envie de tout plaquer et de partir dans les Hamptons. Comme la jeune femme, il avait envie de partir rapidement, seulement, une fois au loft, elle lui expliqua qu’ils ne pouvaient pas. Il fut attentif à ses idées et il hocha la tête. Ils avaient pas mal de choses à prévoir du coup. Puis, elle l’embrassa et il sourit à ses paroles. Une fois dans le loft, il vit également Lanie vraiment fatiguée.

    Tu as raison.

    En effet Lanie ne pouvait pas reprendre la route ainsi. Elle était beaucoup trop fatiguée pour ça. Laissant les deux femmes en parler, lui alla ranger un peu le salon, avant d’aller dans la chambre. Il avait prit le livret en passant et l’avait remit dans le tiroir de son bureau. Hugo dormait apparemment à point fermé et c’était une bonne chose. Seulement, l’écrivain savait aussi que le lendemain, il serait sans doute le premier à se lever. Comme à chaque fois. Sauf certains jours où il n’avait pas du tout envie de se lever, ce qui amusait beaucoup l’écrivain. Retirant sa veste, il alla la remettre dans son armoire sur un cintre, avant de voir Kate arriver. En la voyant tout enlever, il sourit et la regarda filer vers la salle de bain. De son coté, il enleva sa chemise et son pantalon, avant que la brunette ne lui dise de venir la rejoindre. A ses paroles, il sourit. En effet, l’eau ne lui ferait pas de mal et être avec sa femme non plus. Du coup, il enleva ce qui lui restait, chaussettes et caleçon, avant d’entrer sous la douche. Il sourit à Kate et s’approcha d’elle pour venir l’embrasser.

    Je suis désolé pour ce soir. Tu as voulue venir avec moi et je n’ai même pas réussit à faire en sorte que la soirée soit bonne.

    Il soupira doucement et entoura la jeune femme de ses bras. Il voulait que tout se calme. Que pour une fois tout aille bien. Il voulait juste profiter de sa famille et ce soir, être là, au calme, avec sa femme. Déposant une main sur le ventre de la jeune femme, il caressa doucement et sourit.

    J’ai envie de te laver.

    Elle n’était pas sale, elle sentait même bon, mais il avait envie de pouvoir la laver. Prendre son temps pour pouvoir l’avoir rien qu’à lui. Attendant qu’elle accepte, il prit le savon et en mit dans ses mains, avant de déposer ses mains sur les épaules de la jeune femme.

    Tournes-toi.

    Levant les mains, il sourit quand elle fut dos à elle. Il massa ses épaules, doucement, ne voulant pas lui faire mal. Puis, il passa dans le haut de son dos. Il prit son temps, sur tout le chemin, qui le fit descendre toujours plus. Le dos, les hanches, les fesses, les jambes, les mollets et même les pieds. Il lui demanda de se tourner à nouveau. Il la laissa faire et reprit, en passant du coup sur l’avant des mollets, des jambes, les hanches, le ventre, la poitrine et la nuque de la jeune femme. Souriant, il faisait tout cela doucement pour qu’elle n’ait pas mal. Puis, une fois bien debout face à elle, il se rinça les mains et enleva doucement la mousse du corps de sa partenaire.

    Mon bonhomme de neige à moi.

    Il eut un léger rire. La jeune femme était blanche avec le savon qu’il avait utilisé. Il disait évidemment cela pour rire. D’ailleurs, il déposa un baiser sur ses lèvres, pour le lui prouver.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad »

Revenir en haut Aller en bas

ϟ CASTLE « Don't be mad »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-