Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

ϟ CASTLE « Don't be mad »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 17 Jan - 14:15


Kate avait voulu retourner sur le terrain alors elle avait demandé à sa capitaine si elle pouvait le faire. Cette dernière avait accepté sous certaines conditions. Et la brunette avait dit oui à absolument tout. La belle avait pris son manteau, ses dossiers et était partie à la rencontre des témoins. Mais elle aurait du se douter que tout n'irait pas comme elle le voulait. Une jeune femme, témoin d'un meurtre violent, refusa de la laisser entrer chez elle et pendant une longue demi heure elles se parlèrent sur le pas de la porte. La détective sentait le froid et l'humidité s'infiltrait en elle. Ce n'est qu'en quittant la témoin qu'elle se mit à éternuer, puis à tousser et en arrivant au precinct, elle se sentit brulante. Pas d'envie, mais de fièvre. Et cette fois, Gates ne la renvoya pas dans la rue, mais chez elle, avec l'obligation d'y rester jusqu'à ce qu'un médecin l'autorise à revenir travailler. C'est donc la queue entre les jambes qu'elle était retournée au loft. Hugo était à l'école, mais pas son homme. Elle poussa la porte de leur chez eux et dut gérer les deux chiens avant d'avancer vers le bureau où son mari semblait travailler. Il écrivait beaucoup ces derniers jours. Toutefois il s'arrêta en la voyant arriver. Elle rentrait rarement aussi tôt.

« Coucou toi. »

La jeune femme s'approcha de son mari et l'embrassa sur le front avant de s'assoir sur le bureau à côté de son ordinateur. Il allait surement vouloir savoir pourquoi elle était de retour, puis dire bonjour à son fils. Avec leurs deux ainés, l'écrivain aimait parler au bébé, surtout que celui ci répondait maintenant. Il bougeait beaucoup. Beckett venait à peine de s'assoir quand une quinte de toux l'a surpris. Elle eut du mal à s'en remettre et s'excusa pour aller boire. Les chiens l'a suivait partout où elle allait et rapidement son mari suivit. Elle but son verre d'eau avant de se tourner vers lui, déjà hésitante à lui avouer sa bêtise.

« Tu vas m'en vouloir. »

Kate n'avait pas osé dire 'encore'. S'ils devaient encore s'engueuler, elle ne voulait pas d'une guerre mondiale. Elle en avait assez d'hurler tous les jours sur son homme. Elle ne savait pas si c'était de sa faute ou de la sienne, mais en tout cas ça devenait lourd. Il ne venait plus au precinct et la semaine dernière il avait été à Hawaï tout seul... La brunette en avait profité pour passer quelques jours dans les Hamptons avec Hugo et Lanie. Seulement, elle en était à 23 semaines de grossesse et commençait à avoir besoin d'aide.


Dernière édition par Kate Beckett le Mer 20 Fév - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Fév - 15:36


    Les derniers jours, pour ne pas dire les dernières semaines avaient été complexes. Castle savait qu’il était protecteur, mais il ne voulait pas que Kate perde le bébé et que sa santé tombe au plus bas. Seulement, elle avait reprit le travail et il s’en faisait encore plus pour elle. Cependant, aujourd’hui, il essaya de ne pas y faire attention. Il avait été s’occuper d’Hugo, l’amener à l’école, s’occuper des chiens pour les sortir. Puis, il s’était occupé de lui et il était à présent en train d’écrire. Il avait un peu de retard et il fallait qu’il se rattrape. Du coup, il se concentra, faisant en sorte de ne pas être dérangé. Seulement, il fut surprit par la porte du loft s’ouvrant et se fermant. Vu que les chiens avaient bougés également, ça devait être forcément un adulte. Plus Kate ou Alexis. Mais la première était au travail et la seconde en cours. Donc, ça n’avait pas de sens. Il s’agissait peut-être de Martha du coup, mais non, il vit Kate arriver. Fronçant les sourcils, il la regarda venir vers lui, l’embrasser et avant qu’il n’ait pû dire quoi que ce soit, elle se mit à tousser. Il grimaça, n’aimant pas l’entendre ainsi et il finit par la suivre dans la cuisine. Croisant les bras, il fixa la jeune femme qui semblait très peu à l’aise.

    Je sens que c’est déjà le cas.

    Se passant les mains sur le visage, il soupira et croisa à nouveau les bras. Il en avait marre des disputes, mais là, il n’allait pas laisser passer une telle chose.

    Ne me dis pas que toutes les fenêtres donnant sur le poste étaient ouvertes ou que même en voiture, toutes les vitres l’étaient.

    Il savait que commencer de la sorte n’était clairement pas la chose à faire. Malheureusement, ça avait été plus fort que lui.

    Je t’écoute. Dis-moi ce qui s’est passé et pourquoi tu reviens à cette heure-ci à la maison et dans cet état.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Fév - 17:34

Kate avait d'abord tenté d'aller vers son mari, comme si de rien n'était, mais au final elle aurait du se douter qu'ils allaient s'engueuler. Ils étaient devenus pros dans le domaine. La période lune de miel s'était envolé vraiment vite pour eux. Plutôt que de l'affronter tout de suite, elle fila à la cuisine pour calmer sa quinte de toux, mais elle se sentait suivie. Ben oui, forcément, ça aurait été trop beau d'espérer de juste se faire la tête silencieusement le temps de la soirée. Alors elle eut à peine le temps de boire son eau avant qu'il ne se mette à la questionner avec un air noir qu'elle ne lui connaissait pas avant leur mariage.

« J'ai fait mon job. »

Dit elle sur la défensive en mettant son verre vide dans l'évier. Pourquoi n'était il pas capable de juste la laisser tranquille ? Même Hugo avait compris qu'en ce moment elle avait besoin d'espace. S'il avait vraiment voulu lui rendre service aujourd'hui, il lui aurait apporté des médicaments. Il était là pour la confrontation alors elle allait lui en donner.

« Va picoler dans ton bureau, tu ne sais faire que ça en ce moment. »

La brunette lui aurait bien donné une bouteille, mais cette dernière était encore dans le bureau de l'écrivain. Elle trouvait qu'il buvait beaucoup en ce moment, surement parce qu'elle ne pouvait plus boire. Parce qu'elle ressentait exactement la même chose à l'égard du café, de la viande rouge, de tout ce dont elle n'avait pas le droit. La rage grimpant en elle, elle posa à plat ses mains sur le comptoir, elle avait craqué une fois alors plus question de le gifler...

« Fais toi plaisir, gueule ! »

La toux revint et elle dut se resservir un verre d'eau. Sauf que sa gorge s'était refermée, s'était toujours ça quand elle était malade et que du coup elle eut un gros haut le cœur en sentant l'eau passer vers son estomac. Et dire qu'elle venait à peine de finir les nausées matinales... Nausées tout court en fait, parce qu'elle n'en avait pas eu que le matin. Fin elle en voyait de toutes les couleurs avec sa grossesse de toute façon. Entre les nausées, les jambes gonflées, les envies de faire pipi, les seins tendus. Le pire restant les longues marques sur son ventre, car oui, les vergetures s'étaient invités peu après Noël. Elle avait perdu beaucoup de confiance en elle. Comment pouvait elle apprécier ce moment alors que tout tombait doucement en ruine. Mais bon, Castle ne les avait pas encore vu, parce qu'il ne l'avait plus touché depuis un moment. Du positif dans le négatif.

« C'est pas comme si j'allais accoucher demain ! Ton fils va bien ! C'est pas lui qui est malade, c'est moi. Et c'est qu'un rhume. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Fév - 21:14

    En l’entendant dire qu’elle avait fait son travail, il leva les yeux au ciel et soupira. Si c’était ça son excuse, elle était vraiment mauvaise. Seulement, quand elle parla de l’alcool, il bloqua. Celle là il ne l’avait pas vu venir. Seulement, en la voyant se mettre face à lui, il serra les dents. Mais, elle se remit à tousser et il fronça les sourcils à nouveau. Il fallait qu’il se calme, qu’il reste maître de lui, mais ce ne fut pas le cas. Alors qu’en temps normal il aurait été aidé la jeune femme pour qu’elle aille mieux, cette fois-ci, il haussa le ton d’un seul coup.

    Si tu es malade, il va aussi être malade !

    Il savait qu’un rhume ne ferait pas de mal au bébé, mais il ne voulait pas entendre raison.

    Je sais bien que tu ne bois pas et que tu ne te drogues pas, mais tu dois être en bonne santé.

    Croisant les bras, il ne réussit pas à rester dans cette position. Il soupira et se mit à faire les cent pas devant la cuisine.

    Tu dois être en bonne santé. Tu ne peux pas aller mal. Le médecin t’a dit de faire attention. Toi-même tu avais peur de ne pas pouvoir aller au bout de cette grossesse, alors il faut que tu te reposes. Il faut que tu fasses attention à toi.

    Se plantant là, il leva les yeux vers elle.

    S’il faut que tu restes à la maison, tu vas y rester. Je vais appeler Gates pour lui dire de te mettre des jours de congés. Au moins avec un ordre direct de ton chef tu n’iras pas jouer les héroïnes.

    Du coup, il tourna les talons, allant dans son bureau pour prendre son portable. Il chercha le numéro du poste et demanda à parler à Gates, attendant alors qu’on le mette en communication avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Fév - 21:57

« Il n'est pas malade ! »

Kate détestait lorsque son homme lui disait qu'elle faisait du mal à leur bébé. La fatigue, ce qu'elle mangeait, buvait, portait. Tout semblait être mauvais. Et il appuyait toujours sur ses points la. Alors qu'elle faisait des efforts. Au maximum. Aujourd'hui elle avait fait un petit faux pas et elle le payait au prix fort. Gates l'avait renvoyé chez elle - elle se sentait plus chez Castle depuis quelque temps - jusqu'à la fin de son congé maternité. Mais son mari semblait d'un autre avis et il prit son téléphone pour appeler la capitaine de brigade.

« Raccroche ce téléphone ! »

Elle fit le tour, mais avec sa carrure, il arrivait à la repousser. Il voulait vraiment parler à Gates. Et elle abandonna vite. Elle était fatiguée de tout ça alors elle le quitta. La brunette voulait quitter le loft mais pour aller où ? Ce n'était pas comme si elle avait une sortie de secours à présent. Elle était chez elle. Et il méritait de savoir qu'elle n'allait plus travailler de si tôt, parce que déranger Gates allait lui amener plus de problème qu'elle n'en avait besoin. Alors plutôt que d'aller vers lui pour attirer son attention, elle prit un livre - un de ceux qui lui avait offert à Noël - et lui balança dessus.

« Elle m'a viré ! T'es content, ton petit plan pour détruire Kate Beckett arrive enfin à son stade final. Je ne vais plus pouvoir travailler, je vais être coincé ici avec toi, tu vas pouvoir... Tu sais quoi, va te taper tes bimbos, je m'en fous ! »

De son point près du canapé, elle était en sécurité et préféra s'enfuir. Elle avait arrêté de faire ça juste après leur mariage, mais elle avait repris. Soit en se réfugiant avec Hugo, soit en sortant avec les chiens. Là, elle marcha - très vite - vers leur chambre, puis dans la salle de bain où elle s'enferma. Pas envie de prendre un bain. Pas envie de faire quoi que se soit, alors elle se démaquilla et détacha ses cheveux, se changea pour quelque chose de plus confortable. En sortant, il n'était pas là et elle alla se cacher sous les draps. Sa tête lui faisait un mal de chien, sa gorge aussi et elle avait froid. Le rhume dans toute sa grandeur. Mais sa tête était ailleurs. Avec son mari. Il était en train de lui faire penser à des trucs vraiment sombres. Comme au divorce. Mais elle avait peur de se tromper. D'agir sous le coup des hormones.

« T'as intérêt à vraiment en valoir le coup parce que tu m'en auras fait baver. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Fév - 22:25

    Pas pour l’instant, mais il pourrait le devenir !

    Ca faisait un moment que Rick ne savait plus pourquoi il était si protecteur avec elle. Il l’avait toujours été, mais à ce point là et surtout pour un rhume, c’était sûrement ridicule. Seulement, derrière, il y avait une peur de perdre la jeune femme et le bébé. Il ne pourrait pas supporter de les perdre, mais au lieu de le dire simplement, il s’énervait, ce qui n’était bon pour aucun d’eux, mais c’était presque plus fort que lui. Seulement, il décida d’appeler Gates. Il fallait qu’elle donne quelques jours de repos à Kate. Oubliant complètement que la chef ne l’aimait et risquait clairement de lui rire au nez, il attendit qu’on le mette en relation avec elle. Ecoutant la petite musique d’attente, il fut surprit, en sentant quelque chose de dur lui faire mal au bras. Kate avait essayé de lui voler le téléphone pour qu’il raccroche et maintenant, elle lui lançait des livres. En baissant les yeux, il vit que c’était un cadeau de Noël et il leva les yeux vers Kate. Un cadeau de Noël qui servait de projectile ? Comment osait-elle ? Cependant, il fut encore plus percuté par les propos qu’elle tenait. Viré ? De sa faute ? Il ne comprenait plus rien. N’ayant pas le temps de réagir, il entendit une porte se claquer. Comprenant qu’elle était dans leur chambre, il fronça les sourcils. Entendant Gates parler, il ne sû que dire, mais finalement, il lui demanda quelques jours de congés pour Kate, parce qu’elle était malade. Mais, il redescendit sur terre quand Gates prit mal ce qu’il disait. Il finit par raccrocher et il soupira. Il n’aurait pas dire demander cela à Gates, mais c’était trop tard. Du coup, il allait vers la chambre, mais s’arrêta. Pour tenter de calmer les choses, il prit un verre qu’il remplit d’eau et un médicament qui pourrait soigner la jeune femme ou en tout cas, calmer son rhume. Entrant dans la chambre, il la trouva sous les draps et il déposa tout sur la table basse.

    Tu devrais prendre ça pour aller mieux.

    Allant dans la salle de bain, il sortit un sirop, vérifiant la date et il alla vers le lit.

    Ce sirop va t’aider. Au moins tu iras mieux avec et tu pourras retourner faire ton boulot que tu aimes temps. Tu le préfères tellement qu’on ne passe même plus de temps ensemble.

    Déposant le sirop sur la table basse également, il s’assit au bout du lit et regarda la jeune femme.

    Pourquoi est-ce que tu ne fais pas attention à ta santé ? Ca n’est pas compliqué d’y aller doucement. Je sais que tu es indépendante et que tu es une grande fille, mais regardes la grande fille aujourd’hui. Elle est malade a pas réussir à respirer normalement à cause d’un pauvre rhume.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Fév - 22:47

Aller se mettre au lit c'était plutôt une bonne alternative. Elle se reposait, c'était ce qu'il voulait mais non ! Il avait besoin de revenir à l'attaque et de l'agresser avec des reproches. Encore et encore. Elle perdit son sang froid et se redressa dans le lit pour lui hurler dessus.

« Mon travail ? C'est peut être moi qui suis allée à Hawaï et aussi à Los Angeles. J'ai fait la tournée des librairie New-yorkaise tous les soirs de cette semaine et je vais à l'avant première d'un film ce soir. C'est vrai que je suis la pire femme que tu ai eu... Tu commences à avoir de l'expérience dans le domaine des mariages qui ne fonctionnent pas ! »

La brunette se dégagea de sous les draps pour se lever. Il était hors de question qu'elle reste là pendant qu'il lui parlait comme ça. Elle allait trouver un endroit. Quitte à rejoindre la morgue pour être avec Lanie. Mais elle se stoppa dans ses mouvements lorsqu'il se mit à lui parler comme si elle était une gamine irresponsable. Il savait à quel point elle n'aimait pas ça. Un peu comme lorsqu'il touchait à son indépendance. Elle avait été clair dès le début, elle ne voulait pas être une femme trophée.

«J'ai un rhume, comme la moitié des New-yorkais à cette période de l'année. Hugo en a eu un la semaine dernière tu ne lui as rien dit à lui. Pourtant il n'a pas été prudent. Il a joué dehors lui aussi. Oh puis tient tant qu'à faire. Il n'a pas été prudent non plus quand il s'est cassé le coude. Et quand sa mère l'a giflé parce qu'il avait fait tomber son biberon. Il est pas prudent et pourtant tu lui fous la paix. Fais pareil avec ta femme et peut être que t'auras pas à aller en chercher une quatrième ! »

Kate alla dans le dressing. Maintenant elle voulait se rhabiller pour partir. Ça devenait pressant. Elle ne supportait plus la présence de son mari, ni de le voir ou de l'entendre. Elle saturait totalement. Et avant qu'il ne revienne à la charge, elle préféra l’assommer avec quelque chose de très blessant, mais qui prenait de plus en plus de sens pour elle.

«Je regrette de porter ton enfant. J'aurais préféré ne jamais être enceinte de toi ! »

Elle mentait. Elle voulait le bébé de Castle, mais elle l'aurait voulu autrement. Kate aurait voulu une grossesse différente. Mais il n'y avait rien de pire à dire à son homme. Il allait la laisser tranquille maintenant, ou revenir à la charge mille fois plus en colère contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Jeu 21 Fév - 23:28

    En voyant la jeune femme se redresser, il fronça les sourcils. Il ne s’était pas attendu à un tel geste et il garda les sourcils froncés tout en l’écoutant parler. Il fut touché par ce qu’elle disait et il fronça encore plus les sourcils.

    Avec Meredith, c’est parce qu’elle m’a trompé que ça n’a pas marché. Avec Gina, c’est parce qu’elle s’intéressait à Richard Castle, pas à Richard Rodgers.

    Lui parler de ses mariages était quelque chose qu’il ne supportait pas. Ca lui rappelait des erreurs douloureuses, mais surtout, c’était un sujet qu’il n’aimait pas aborder, vu tout ce qui s’était passé pendant ces périodes là.

    Mais oui je suis une figure publique de la ville, donc j’ai des obligations ! J’ai un travail tout aussi prenant que le tien, mais moi au moins je fais attention à ma santé et je suis là pour le reste de ma famille !

    La voyant se lever, il ne comptait pas la laisser partir comme ça, seulement ses mots la touchèrent et elle se stoppa. L’écoutant parler, il se leva à son tour, pour lui faire face.

    Hugo est un enfant, normal qu’il fasse des bêtises. C’est comme et le bébé quand il aura grandit en fera aussi ! Mais ne me jette pas ce genre d’argument à la figure et encore moins en parlant de mes mariages et divorces.

    Elle savait qu’il n’aimait pas ça et c’était appuyer sur des boutons qui lui faisaient mal. Mais visiblement, ils étaient partit sur ce chemin. Alors qu’il comptait lui demander si elle comptait divorcer, il fut stoppé dans son élan par les mots qu’elle tint. Bouche bée, il ne s’était pas attendu à cela. Seulement son égo lui disait de ne pas la laisser gagner de la sorte.

    Tu voulais être mère, génial maintenant t’as un gosse, tu pourras demander le divorce vu que c’est ce que tu sembles vouloir et me pomper du fric, comme mes ex femmes finalement !

    Il savait à quel point il avait tort et qu’il aurait dû garder ce genre de paroles pour lui, mais c’était trop tard. Ca avait été dit et il serra les dents et fixa la jeune femme.

    Fais ce que tu veux de toute façon, tu n’en fais qu’à ta tête.

    Ce fut à son tour de tourner les talons et de partir dans la cuisine. Attrapant une bière, il l’amena avec lui dans son bureau, claquant la porte et commençant à boire. Kate avait raison, il buvait plus ces derniers temps et encore plus quand ils se criaient dessus de la sorte. Mais, là il s’en fichait, il était énervé et boire lui ferait oublier le temps de quelques heures tout ce qui venait d’être fait et dit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Ven 22 Fév - 10:11

Kate perdit son souffle lorsqu'il parla du bébé comme d'un enfant qu'elle seule voulait. Oui elle s'était battue pour l'avoir, mais il y avait mis du sien. De toutes façons c'étaient les paroles de trop, elle le regarda plus blessée qu'en colère avant de lui faire signe de sortir. Elle avait besoin de temps seule pour y penser. Pour trouver des arguments qui pourraient le blesser autant que ce qu'il venait de faire. Elle quitta le dressing sans s'être changé et quand elle passa devant le bureau, elle le vit avec une bière... Pourquoi buvait il ? Il savait pourtant que son père avait été alcoolique et qu'elle l'avait très mal vécu. A bout de force, elle alla s'assoir sur le lit. Juste s'assoir, en tailleur, avec cette immense impression d'être vide. Comme si sa poitrine ne contenait plus aucun organe, comme si son ventre n'abritait plus d'être humain. Elle avait apprit à ne plus sentir son petit garçon qui se figeait à chaque fois qu'elle était tendue. Vers Noël il était toujours en train de remuer, puis les disputes étaient arrivés et il avait cessé. Il était vivant, mais triste, comme sa mère. La jeune femme, sans se toucher le ventre regarda ce que son homme lui avait ramené un peu plus tôt. La colère surgit d'un coup et elle balança le verre d'eau par terre avant de faire de même avec les cachets. C'était un rhume. Il lui faisait tout ça à cause d'un rhume !

« Je te déteste ! »

Dit elle en le voyant dans l'encadrement de la porte après avoir été attiré par le bruit. La brunette se leva, évitant le verre et l'eau pour aller se mettre à quelques pas de lui. Et là elle retira sa chaine où était ses trois bagues, maman, fiançailles, mariage et lui balança au visage, puis ce fut au tour d'un bracelet qu'il lui avait offert.

« Garde ton argent. J'en ai pas besoin ! »

Elle aurait du être au lit à se reposer, mais non, elle était en train d'hurler sur son mari. Un mari qui ne comprenait pas son point de vue et il l'énervait. Elle craquait totalement. Elle n'avait plus rien à perdre maintenant qu'ils parlaient - sous entendaient - d'un divorce.

« Va retrouver tes bimbos... »

Beckett était très jalouse, elle le lui avait prouvé lorsqu'il était rentré d'Hawaï. Elle l'avait vu avec une jolie blonde dans un magasine à sa soirée de promotion de son livre et ne l'avait pas loupé à son retour. Parce que même si elle lui en voulait à mort, il restait son mari. Malgré la colère, elle l'aimait. Bon, là elle ne pensait pas beaucoup à l'amour. Elle voulait partir et pour cela il fallait se changer. Cette fois elle alla dans le dressing pour s'habiller pour de vrai et partir. Elle s'habillait souvent là maintenant, il n'y avait pas de miroir, elle n'avait pas à voir son corps abimé. Regardant les vêtements devant elle, elle réalisa que tous les vêtements de grossesse avait été acheté par Castle, que seul ses anciens vêtements étaient à elle. Elle était en colère, têtue, et elle se débarrassa de son pyjama et se glissa dans ses vêtements d'avant. Trop petits. Ils n'étaient pas confortable, mais elle en était au point où elle ne réfléchissait plus. Son pantalon ne pouvait même pas se fermer et son haut remontait sur son ventre constamment, laissant à vue des marques qu'elle cachait depuis des semaines. Ça ne l'arrêtait pas. Elle prit un sac et le remplit avec ses vêtements à elle, rien que Castle lui ai acheté et quand le sac commença à se faire lourd, elle retourna dans la chambre. Allant vers sa table de nuit, elle s'apprêtait à prendre l'album du bébé quand elle s'arrêta. Hugo en aurait plus besoin qu'elle. Il aimait le regarder avant d'aller dormir. Elle prit donc juste son badge et son arme avant d'aller vers la porte. Elle avait l'impression qu'il la suivait du regard, alors elle se retourna et elle vit planté à l'autre bout de la pièce.

« Qu'est ce que tu veux encore ? Tes clefs ? »

Plongeant sa main dans son sac, elle en sortit les clefs du loft et lui balança. Elle avait des restes de ses années baseball, parce qu'elle l'atteint en plein torse. Elle ne s'arrêta pas là, elle ouvrit son porte feuille et prit la carte de leur compte commun qu'elle plia en deux. Et elle continua jusqu'à tout ce qui pouvait lui rappeler son mari soit détruit.

« Content ? Maintenant tu es tranquille. Je ne te volerai pas ton précieux argent. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Ven 22 Fév - 14:53

    Bière en main, il commença à boire. C’était devenu habituel ces derniers temps. Tellement habituel que depuis qu’il était revenu à la maison, il ne faisait même plus attention à lui physiquement. La barbe poussait bien et même si Hugo lui disait régulièrement que ça piquait, il s’en fichait. De toute façon, ça n’était pas comme si Kate en avait quelque chose à faire. Quand il avait un peu de barbe, il aimait bien l’embêter et l’embrasser pour qu’elle sente sa barbe sur elle, mais ça faisait un moment qu’ils n’avaient pas été intimes l’un avec l’autre. Soupirant, il regarda son ordinateur. Il n’arrivait pas à écrire. Comment pouvait-il après tout ce qui venait de se passer. Ils en venaient à parler divorce et pourtant c’était un sujet dont ils avaient parlés avant leur mariage. Il n’aurait jamais imaginé qu’ils en arriveraient là. Seulement, il entendit un grand bruit et fronça les sourcils. Se levant, il alla dans la chambre, voyant le verre brisé au sol et l’eau avec. Restant à l’entrée de la chambre, il la regarda venir vers lui. Il était près à se prendre une gifle, mais ce qu’elle fit plus dur qu’une gifle. Elle lui rendait son collier avec les bagues. Fronçant encore plus les sourcils, il la regarda dans les yeux et serra les dents. Le bracelet vint également et il les serra dans sa main. Encore une fois il se demanda comment ils en étaient arrivés là. Ca n’était pas possible. Il pensa alors à Hugo. Ce dernier devait vivre avec des parents qui se criaient dessus à longueur de journée. Il n’avait pas pensé à cela avant maintenant. Mais quand elle parla des bimbos, il soupira. Il se souvenait de ce jour où elle lui avait montré une photo de lui et une blonde ensemble. Cette femme était une fan et elle n’avait pas arrêté de le coller de toute la soirée. Il lui avait montré son alliance, mais elle s’en fichait. La photo avait été prise et un peu après, il avait haussé le ton pour qu’elle dégage. Paula lui avait dit de se calmer et il avait expliqué qu’il ne pouvait plus faire ça. Il avait besoin d’être chez lui. Mais une fois à la maison, c’était encore pire. En sortant de ses pensées, il vit la façon dont était habillé Kate. Haussant les sourcils, il resta la fixer. Elle avait des vêtements, clairement trop serré. Comment pouvait-elle mettre ça ? Seulement, il fut percuté à nouveau par ses paroles. Recevant les clés, il ne fit pas un seul geste, sentant les clés contre son torse et tombant au sol, à ses pieds. C’est alors qu’il haussa le ton.

    Je m’en fou de l’argent ! Je m’en fou des autres femmes ! Tu le comprends pas ça !

    Avançant rapidement vers la jeune femme, il enleva le sac près d’elle et il lui montra le collier avec les bagues.

    C’est ça que je veux. La détective que j’ai rencontré il y a plus de quatre ans, la femme dont je suis tombé amoureux. Pas l’hystérique qui pense que je le trompe avec chaque femme qui passe.

    Serrant les dents, il fixa la jeune femme et leva la main pour finalement frapper son poing contre le mur derrière Kate.

    Je m’en fou de tout Kate. C’est toi que j’aime bordel !

    C’était sans doute dit d’une très mauvaise façon, mais c’était la seule qui était sortit de sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Ven 22 Fév - 15:24

Kate s'énervait de plus en plus et elle décida que cette fois il était tant de partir. De faire un premier pas dans la direction du divorce plutôt que du conflit. Elle s'arma du peu de force qui lui restait et fit son sac avant de se diriger vers la porte en fulminant. Sauf que Castle suivit et que leur bataille s'envenima. Elle lui balança ses clefs et la seconde d'après, il était là. A quelques centimètres d'elle, à gueuler comme si un terrain de football les séparait.

« Je ... »

Sa phrase se perdit dans sa gorge quand elle vit le point de son mari passer prêt de son visage pour s'encastrer dans le mur derrière elle. Son cœur avait fait un bon et battait à mille à l'heure à présent et elle le regardait complètement terrifiée. Pendant une seconde elle avait cru qu'il allait la frapper. Qu'elle était tombée si bas qu'elle allait être une femme qui se laissait battre. La belle était tellement secouée qu'elle n'entendit même pas ce qu'il lui dit par la suite, elle entendait juste un bourdonnement assourdissant qui lui faisait perdre contact avec le monde réel. Ce petit moment en tête à tête avec ses pensées lui permirent de reprendre ce qu'il lui avait dit. Il disait qu'elle était hystérique... Elle ne voyait pas ça comme ça. Elle avait changé, plutôt en mal qu'en bien et il avait prit ses distances. Il était en photo dans les magasines avec de jolies blondes. Qu'est ce qu'il espérait d'elle ? Qu'elle croit en sa bonne foie envers et contre tout ? Mais après tout, il ne lui avait jamais menti, jusqu'à présent il avait toujours été très fidèle. Alors elle rouvrit les yeux et il était là, silencieux.

« Je ne suis plus comme elle. Physiquement. Et tu les regardes elle. Tu ne me touches plus. On s'engueule. C'est pas de l'amour ça. C'est pas ce qu'il y avait entre nous quand on s'est marié. »

Regardant vers le sol, elle tira sur son haut pour qu'il cache tout son ventre, pas que la moitié. Mais comme il était trop petit, il remontait comme un ressort. Du coup elle recommençait le scénario toutes les minutes. Stressée. Les mots d'amour qui pouvaient lui venir si facilement avant se faisaient beaucoup plus rare aujourd'hui.

« Je n'ai jamais voulu être hystérique avec toi. Avec personne. Je suis désolée. »

Au bord de la crise de larme, elle se pencha vers son mari. Ses lèvres frôlèrent les siennes dans l'espoir qu'un contact ne se fasse...
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Ven 22 Fév - 15:53

    Il ne l’aurait jamais frappé. Rick pouvait être un partenaire désastreux, comme le montrait les disputes qu’ils avaient, mais jamais il ne lui ferait du mal physiquement. Il frappa le mur et il voulait lui expliquer qu’il se fichait bien de toutes les femmes qui pouvaient l’approcher. C’était elle qu’il aimait et il ne voulait pas d’une autre femme qu’elle. Alors quand elle lui répondit, il soupira.

    Je sais.

    Baissant la tête, il soupira à nouveau. Oui, il regardait les autres femmes, mais comme n’importe quel homme. Il ne les regardait pas avec envie. Il n’avait pas envie d’aller voir ailleurs, loin de là même.

    Je les regarde, mais ça n’ira jamais plus loin. C’est juste un regard. Je sais que je n’ai pas été un exemple de stabilité avec tout ce que disent les magasines, mais je ne suis pas un type infidèle en amour.

    La fixant, il la vit tirer sur son haut, mais ce dernier remontait. Levant la tête pour la fixer dans les yeux, il allait lui dire qu’il était désolé à son tour, quand elle vint plus près de lui. Fermant les yeux, il se laissa faire. Voilà une sensation qu’il n’avait pas ressentit depuis trop longtemps.

    Je suis désolé aussi pour tout.

    Il avait juste murmuré ses mots, sachant qu’elle pourrait les entendre. Mais, il ne voulait pas parler. Avoir sa partenaire si près de lui, le fit se coller encore plus à elle. Il avança et la plaqua doucement contre le mur, pour venir l’embrasser. Il se rendit alors compte à quel point ce genre de moment lui avait manqué. Il ne l’avait pas embrassé depuis trop longtemps. Ne voulant pas se détacher d’elle, il laissa tout tomber et il posa ses mains sur les hanches de la jeune femme. Seulement le manque d’air se fit sentir et il déplaça ses lèvres vers la nuque de la jeune femme. Finalement, il se détacha légèrement d’elle pour la regarder dans les yeux.

    Je t’aime Kate.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Ven 22 Fév - 16:14

Ce n'était qu'un frôlement de lèvres et pourtant ça les envoya dans un autre monde. Sa faisait si longtemps qu'ils n'avaient plus ressenti ça qu'ils s'y raccrochaient avec force. Elle sourit en entendant son homme s'excuser, mais il fut encore plus heureux lorsqu'il la poussa contre le mur et qu'il se remit à l'embrasser. C'était comme si toute la tension qu'ils avaient accumulé ces deux derniers mois pouvait enfin être libéré. Kate l'attrapa par la chemise et le tira à elle pour que le baiser soit toujours plus puissant. Sauf qu'à bout de souffle ils se séparèrent. Il descendit dans son cou, une caresse si douce qu'elle gémit. C'était tellement bon. Ses hormones s'affolaient totalement. Mais il s'arrêta. D'un coup. Pour lui dire je t'aime. Ce n'était pas le moment. Elle voulait plus !

« Chut ... »

Ses lèvres retournèrent percuter celle de son homme, demandant la permission pour plus. Beck n'attendit pas d'avoir l'accord de son homme. Deux mois qu'elle attendait de sentir des mains d'homme sur elle, celle de son mari, alors elle était loin d'être patiente. Elle partit mordiller la mâchoire tendu de Castle pendant qu'elle retirait un à un les boutons de sa chemise. Il était toujours aussi bien fait, même s'il avait prit un peu de ventre. Il avait laissé sa barbe pousser un peu, comme elle aimait. Jusqu'à aujourd'hui elle avait pu voir, mais pas sentir et c'était bien différent. La brunette allait lui retirer sa chemise lorsqu'elle sentit qu'il voulait lui enlever son haut et elle se figea net.

« Tu ne peux pas. Je ne veux pas que tu me vois nue »

Et ça allait être un problème parce qu'il faisait jour et qu'ils avaient tous les deux très envies de se retrouver dans une relation intime. Prenant la main de son mari, elle l'emmena dans leur chambre et ferma les rideaux, éteignit toutes les lumières pour se retrouver dans la pénombre. Ce n'est que là qu'elle se mit en sous vêtements avant de rejoindre Rick. Il allait pouvoir sentir les changements, les blessures qui se marquaient pour toujours dans sa peau, mais pas les voir. Elle ne pouvait pas tout lui empêcher de faire non plus.

« Je suis désolée. »

Lui répéta-t-elle tout bas avant de l'embrasser. Désolée d'avoir un corps comme le sien. Désolée d'avoir été la folle de service. Désolée de l'avoir blessé comme ça... Et entre deux baiser, elle lui glissa les trois mots qu'il devait tant attendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Ven 22 Fév - 20:57

    Un simple frôlement avait ramené des souvenirs trop lointains pour l’écrivain. Il ne voulait plus que ça soit des souvenirs. Il voulait l’embrasser, il voulait la toucher, lui faire l’amour. La plaquant au mur, il l’embrassa, mais le manque d’air se fit sentir. Elle l’avait rapproché de lui, en utilisant sa chemise et il l’embrassa dans le cou. En l’entendant lui dire de se taire, il esquissa un sourire et se laissa faire. Elle avait très envie de lui et c’était réciproque. Il avait envie de sa femme. Il voulait pouvoir être avec elle, faire l’amour avec elle. Retrouver une intimité qu’ils avaient perdue. En sentant ses baisers, il ne pû s’empêcher de soupirer. Il fallait qu’il évacue cette frustration et il la laissa prendre les devants. En la sentant s’occuper de sa chemise, il sourit et il décida qu’elle était trop habillée. Seulement, elle l’empêcha d’aller plus loin. Surprit, il pensait qu’elle allait l’arrêter, mais elle voulait juste être dans le noir. La suivant, il la regarda fermer tous les rideaux et les lumières. Enlevant alors son pantalon, il se mit en caleçon, pour aller sous les draps. Ses yeux se firent peu à peu au noir et il l’a vit venir sous les draps. En l’entendant s’excuser, il fut surprit, mais se laissa faire, avant de se mettre au-dessus d’elle. Souriant, il l’embrassa, sentant qu’il faisait de plus en plus chaud dans la pièce.

    Je suis désolé aussi. J’aurai dû faire plus attention à toi. Tu es ma femme.


    L’embrassant, il se frotta contre la jeune femme et il descendit ses lèvres vers la nuque de la jeune femme.

    Tu n’as pas à avoir honte de ton corps.

    Descendant vers sa poitrine, il prit soin de la redécouvrir. Il faisait attention qu’elle n’ait pas mal et il descendit vers le ventre de la jeune femme.

    Tu es enceinte, tu es parfaite comme ça.


    Puis, il descendit vers cuisse. Il décida alors de lui donner du plaisir. Il faisait en fonction de ses réactions, comme avant et il finit par remonter. L’entendant chercher sa respiration, il sourit avant de l’embrasser à nouveau.

    Prête ?

    Il voulait être certain qu’elle veuille aller plus loin. Il ne voulait pas la forcer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Sam 23 Fév - 9:08

La colère avait été remplacé par la passion et les deux amoureux voulaient à présent rattraper le temps perdu. Elle avait toutefois peur de ne plus être à la hauteur physiquement alors elle le tira dans leur chambre et fit en sorte que la pièce soit dans la pénombre la plus complète avant de retourner à ses côtés. Son cœur battait la chamade, elle était stressée. Surement trop par rapport à l'enjeu. Ils avaient fait ça des centaines de fois. Ils avaient été heureux. C'était le moment de se retrouver. Beckett fut heureuse de sentir à nouveau les lèvres de Castle sur les siennes suite à son hésitation. Il prenait les choses en main.

« Tu ne l'as plus regardé depuis deux mois. »

La phrase n'était pas dit pour l'accuser, juste pour le prévenir qu'il y avait eu du changement. Il commença par un aspect très positif de la grossesse, une poitrine volumineuse qu'il réussit à combler sans blesser. Elle se détendit un peu et laissa ses mains aller dans les cheveux courts de son mari. En passant sur son ventre, il tenta de la rassurer, et il arriva enfin entre ses cuisses. La brunette n'avait plus rien ressenti à ce niveau là depuis deux mois alors quand il posa sa langue pour une douce caresse, elle frémit. Puis elle se mit à gémir et sa respiration se fit plus rapide, elle perdait pieds. C'était beaucoup trop bon. Meilleur que lorsqu'elle n'était pas enceinte. Lanie lui avait dit que le sexe devenait meilleur au deuxième trimestre, qu'avec Javier ils s'amusaient comme des petits fous, elle avait menti en disant qu'avec Castle c'était pareil. Elle n'avait pas réussi à dire à son amie que ça n'allait pas bien en ce moment. Puis elle n'avait pas voulu créer plus de tension qu'il n'y en avait déjà. Seulement son mari semblait maintenant prêt à passer à la suite, elle pas vraiment. Ils se sautaient dessus, mais elle avait besoin de faire les choses tout doucement.

« Est ce qu'on peut y aller tout doucement ? »

La jeune femme attendit d'avoir son accord pour reprendre possession de ses lèvres. De quémander un peu de tendresse et non de passion. Pour gagner en confiance. Et après un petit moment, elle alluma la lumière près du lit, ce n'était pas grand chose, mais ça lui permettais de voir le visage de son chéri et elle lui balança un sourire. Un sourire qui laissait voir qu'elle était un peu dans le stress, mais qu'elle était heureuse. Et prête. Tant qu'il ne l'observait pas de la tête aux pieds, tout irait très bien.

« Je suis prête. »

Elle lui vola un dernier baiser avant de le laisser se placer. C'était un peu plus compliqué qu'avant parce qu'elle avait prit du ventre et que certains endroits de son corps étaient douloureux, mais ils étaient à l'écoute l'un de l'autre alors ils trouvèrent rapidement une position confortable. Et les bonnes habitudes revinrent. Kate était bien, elle en oubliait son rhume parce que sa tête était à l'ouest. Elle prenait tellement de plaisir qu'elle était obligée de s'accrocher au drap et de se mordre la lèvre pour ne pas crier. Le sexe c'était définitivement mieux pendant la grossesse. Plus intense. Plus tendre. Plus tout. L'orgasme ne mit pas longtemps à arriver et ce fut comme un tsunami. Le plaisir était enfin là, un vrai plaisir... Elle croisa le regard de son homme qui continuait de se mouvoir en elle, continuant de lui donner du plaisir. Se mordillant la lèvre, elle sentait un deuxième orgasme arriver et cette fois elle le partagea avec lui. Le second était encore plus puissant que le premier. La jeune femme passa ses bras autour de son homme et le fit venir s'allonger à ses côtés. Elle refusait de le lâcher, de quitter son regard, de le perdre une nouvelle fois. Ça avait été douloureux de ne pas être avec lui au quotidien. La belle lui vola sa main et lui fit la poser à côté de son nombril.

« Tu le sens ? »

Le monstre s'était mis à bouger et donner des coups de pieds, faire des galipettes. Il devait se sentir bien lui aussi. Entourer de ses deux parents. Il était surement shouté par les hormones relâchées par les deux orgasmes successifs de sa mère.

« Je ne le pensais pas quand j'ai dit je regrettais de porter ton enfant... C'est la plus belle chose qui me soit arrivée. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Sam 23 Fév - 14:21

    Pas d’aussi près, mais ça ne veut pas dire que je ne le regardais pas.

    Esquissant un sourire, il embrassa à nouveau la jeune femme. Ils n’avaient pas arrêté de se crier dessus, mais ça ne voulait pas dire qu’il ne voyait pas sa partenaire et encore moins son corps. Décidant alors de découvrir ce corps qui lui avait manqué, il embrassa d’abord la poitrine, faisant tout son possible pour ne pas lui faire mal. Puis, il descendit vers son ventre, pour finir par s’occuper de son intimité et tenter de lui donner du plaisir. A la question de la jeune femme, il se redressa et hocha la tête.

    Montre-moi.

    Elle voulait y aller doucement et il se laisserait faire. Il ferait en sorte d’aller doucement et de faire en sorte qu’elle se sente plus à l’aise. Répondant à son baiser, il prit le temps de bien le faire. Puis, il la sentit bouger et la vit allumer une lumière. Ca n’était pas autant qu’une grande lumière, mais c’était un début. En l’entendant dire qu’elle était prête, il esquissa un sourire et un nouveau baiser arriva. La première position ne fut pas bonne. Il n’allait pas parvenir à faire grand-chose. Mais, demandant son avis à sa partenaire, il finit par trouver sa place à ses côtés et pouvoir lui faire l’amour. La voyant s’agripper aux draps, il savait que c’était bon signe. Continuant, il vit qu’elle avait atteint son but et il chercha le sien. Quand il le trouva, la jeune femme elle en eut un second. Se retrouvant ensuite à côté de la brunette, il tenta de trouver une respiration plus normale. Il sentait ses mains autour de lui. Il ne voulait pas non plus la lâcher. Elle lui prit la main et il sourit en sentant le bébé bouger.

    Oui.

    Seulement, il fronça les sourcils.

    Je ne vous ait pas fait mal au moins ?

    Il se posait d’un seul coup la question. Il était un peu comme ses pères qui avaient peur de faire mal au bébé en faisant l’amour avec sa femme.

    Je ne pensais pas non plus ce que j’ai dis sur l’argent et tout ce que j’ai dis à ton sujet.

    Se collant à la jeune femme, il vint l’embrasser. Un peu plus de tendresse ne leur ferait pas de mal. En tout vas, pas à Rick. Caressant doucement le ventre de la jeune femme, il soupira doucement.

    Je suis désolé d’avoir commencé à m’énerver et ne plus m’être arrêté jusqu’à maintenant.


    Fixant la jeune femme, il s’en voulait vraiment d’avoir dit ce genre de choses et de ne pas avoir été à la hauteur.

    Tu acceptes de rester et de remettre tes affaires ici ?

    Il n’avait pas envie de la voir partir. Quand il l’avait vu avec son sac, il n’avait pas voulu la voir partir. Il ne pourrait jamais accepter une telle chose et il espérait qu’elle voudrait bien rester, même s’ils semblaient encore avoir des choses à se dire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Sam 23 Fév - 15:10

Les deux amoureux s'étaient enfin retrouvés. Un vrai câlin. Ça leur avait fait du bien parce qu'ils ne s'étaient plus touchés depuis presque deux mois. Puis la tension était partie. Ils pouvaient enfin ouvrir les yeux l'un sur l'autre sans se crier dessus. Beck ne pouvait plus s'empêcher de sourire. Un peu plus lorsqu'il eut peur de lui avoir fait mal.

« Non, non, c'était parfait. »

Au contraire. Pendant quelques minutes, elle avait oublié toutes les douleurs qu'elle pouvait ressentir au quotidien. Elle aimait vraiment leurs moments. Et elle lui caressa la joue avant de poser ses lèvres sur les siennes. Pour prouver que tout allait bien.

« Je le méritais. J'aurais du t'écouter. »

Kate qui était à l'aise dans les bras de son mari continuait de l'observer. Elle devait lui faire comprendre qu'elle voulait tout oublier et repartir sur un bon pied. Elle ne voulait pas partir. La colère l'avait poussé à faire son sac, pas le manque d'amour.

« Je n'aurais pas pu vous quitter. J'ai besoin de mes hommes. »

Au début, les femmes avaient été en nombre autour de Castle, puis Alexis et Martha avait quitté le loft et elle s'était retrouvé avec Castle, Hugo et leur futur petit mec. Et elle aimait ça être entouré d'homme. Ses hommes à elle. Elle les aimait. Son mari avait eu raison d'être autant sur son dos parce qu'elle n'avait pas fait attention à sa grossesse. Elle avait été tellement sur de faire une fausse couche qu'elle avait baissé les bras avant l'heure. Son bébé allait bien, mais ça aurait pu être différent.

« Je ne vais plus travailler, peut être que ça va nous détendre. On va pouvoir passer plus de temps en famille. »

Kate faisait référence à ce qu'il avait dit un peu plus tôt. Qu'elle n'était pas assez là pour sa famille. Il n'avait pas tort. Elle avait été très distante ces dernières semaines alors il ne tenait qu'à elle de retrouver sa place maintenant qu'elle ne travaillait plus. Elle allait le faire parce qu'elle avait besoin d'apprendre à devenir maman. Une vraie maman comme en avait besoin ses deux monstres.

« T'as vu mon ventre ? Il est tout marqué... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Sam 23 Fév - 21:48

    L’entendre dire que ça allait le rassura. Il n’avait pas envie de lui faire du mal et encore moins à leur enfant. Se laissant embrasser, il ferma les yeux. Appréciant le moment, il aimait la sentir aussi proche. Soupirant doucement, en se disant qu’il avait fait trop d’erreurs ces temps-ci, il sourit à ses paroles.

    Tes hommes ont besoin de toi aussi.

    Esquissant un nouveau sourire, il ouvrit les yeux et fixa la brunette. Mais à ses paroles, il fut vraiment surprit. Il avait pensé qu’elle allait dire qu’elle allait lever le pied où faire un travail à son bureau au poste où même au loft, mais l’entendre dire qu’elle ne travaillerait plus lui faisait étrange. Cependant, il était heureux qu’elle ne veuille plus se battre sur ce sujet. Mais, à trop réfléchir, il ne répondit rien et la jeune femme reprit la parole.

    A vrai dire, je ne le vois pas beaucoup.

    Haussant un sourcil, il se mit au-dessus de la jeune femme et l’embrassa, avant de passer de l’autre côté de la brunette et d’aller ouvrir les rideaux. La lumière éclairait la pièce et il savait que Kate pourrait mal le prendre, mais il voulait la voir en plein jour. Se retournant, il la fixa et avança vers le lit. S’installant au-dessus d’elle, il prit une position comme s’il allait faire des pompes, pour mieux voir le corps de sa femme.

    C’est normal qu’il soit ainsi. Tu as un Beckett-Castle là dedans. Il se doit de se montrer.

    Esquissant un sourire, il posa ses doigts sur le ventre de la jeune femme. Traçant le contour du ventre de la brunette, il prit le temps de s’arrêter un peu à certains endroits. Puis, il leva les yeux vers elle.

    Ne mets plus jamais les vêtements que tu avais tout à l’heure. Enfin, plus pendant la grossesse. Il n’y a que moi qui peux voir ce qui se cache sous tes vêtements et personne d’autre.

    Fixant la jeune femme, il fronça les sourcils, très sérieux, mais avec un léger sourire en coin, lui indiquant qu’il rigolait en partit, parce qu’il savait qu’elle devait parfois se montrer en sous-vêtements face à des médecins. Mais autrement, personne d’autre que lui ne pouvait la voir ainsi.

    Tu es très belle Kate. Tu n’as pas à avoir honte de ton corps.

    S’allongeant à côté d’elle, il la fixa.

    Tu n’aimes pas ce que tu vois de toi ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Dim 24 Fév - 17:45

Leur moment durait, il ne semblait pas vouloir disparaitre alors elle en profitait. S'en imprégner au cas où la magie venait à s'évaporer. Mais son mari savait ce qu'il voulait et il lui fit comprendre en allant ouvrir les rideaux. La lumière envahit de nouveau la pièce et elle n'eut pas d'autre choix que de le laisser la regarder. Il ne savait pas à quel point elle pouvait se sentir mal par rapport à son corps, mais il était plutôt gentil. Il la regardait toujours avec amour, la complimentait et ne faisait aucune remarque blessante concernant ce qui n'allait pas avec elle. Cependant la question qui devait le tarauder finit par tomber et elle savait qu'elle devait lui répondre. Juste lui expliquer pourquoi ça n'allait pas.

« Non, je préférais ce que je voyais avant. Mais de toute façon c'est fait. Je ne serais plus jamais comme avant. »

Kate savait qu'elle allait avoir un corps de maman pour toujours. Alors tout doucement, elle lui prit la main pour le guider à tous les endroits qu'elle n'aimait plus. D'abord sa poitrine enflée qu'elle aurait voulu avoir plus petite à nouveau, pour ne plus avoir mal. Puis son ventre, rond et marqué de vergetures, des marques qui ne la quitteraient plus jamais. Se cuisses qui avaient prit du gras, de la peau d'orange. Elle ne pouvait pas descendre plus bas, mais il y avait encore beaucoup à dire, du coup elle passa ce qui n'allait pas avec son visage. Ses joues bouffies, ses yeux fatigués, ses cheveux sans éclats.

« Je ne me mettrais plus en bikini, une chose de moins à t'en faire. »

Dit elle en plaisantant pour détendre l'atmosphère. Elle ne se trouvait plus aussi belle qu'avant, mais elle devait accepter que son homme se moquait de ses défauts. Il avait droit d'aimer ce qu'elle trouvait moche. Puis peut être que pour le moment il ne voyait en elle que la maman qui portait son fils. Castle lui avait fait ça.

« Ça ne te dérange pas tout ça alors ? Tu l'acceptes ? Je ferais tout pour perdre après l'accouchement. Je te laisserai avec les garçons et j'irais courir. Je pourrais courir après ? »

La jeune femme entoura son ventre de ses bras et le regarda. Elle qui évitait ça depuis des jours, se rendit compte que ce n'était pas aussi moche qu'elle ne l'avait pensé. Du coup, elle releva les yeux vers son mari et se mordilla la lèvre.

« Si tu m'aimes toujours, tu pourrais peut être jouer plus souvent avec moi. Fin je sais que Gates aimerait que je sois au repos complet, mais je vais avoir besoin de rattraper le temps perdu. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Dim 24 Fév - 18:59

    Il voulait voir le corps de sa femme. Seulement, elle ne semblait pas vraiment emballée à cette idée. Lui demandant ce qu’elle n’aimait pas, il fut attentif. Elle lui montra avec leurs mains. Mais pour lui ça n’avait rien d’anormal. Evidemment, elle n’avait plus la ligne qu’elle avait avant, mais ça ne le dérangeait absolument pas. Elle était enceinte et pour lui c’était un plaisir de la voir ainsi. Mais, il pouvait comprendre qu’elle ne se sente pas bien dans un corps qu’elle n’aimait pas. Seulement, il prit un air outré par ce qu’elle venait de dire.

    Plus de bikini ?

    Il prit alors un air triste, avec sa tête de chien battu.

    Crois-moi que tu en remettras. Je ne te laisserais pas penser cela.

    Cette fois-ci, il avait un air sérieux et décidé. Il comptait faire en sorte qu’elle porte à nouveau des vêtements qui pourraient dévoiler son corps. Pas trop quand même, jaloux comme il était. Puis, face à ses questions, il hocha la tête négativement.

    Ca ne me dérange absolument pas. Tu es enceinte Kate. Tu as le corps d’une femme enceinte et moi ça me prouve que je vais être à nouveau papa et cela grâce à toi. Pour courir, oui tu y parviendras. Ca pourra peut-être être étrange au début, vu que tu n’auras plus le même poids au niveau du ventre, mais je pourrai aller courir avec toi si tu veux, parce que je pense que tout ce que j’ai bu et mangé jusqu’à présent n’a pas aidé mon physique à rester un physique de rêve.

    Il grimaça légèrement, évidemment sachant qu’il n’avait pas un physique de rêve. Il n’était pas taillé comme d’autres hommes avec des abdos dans tous les sens. Puis, en la voyant se mordre la lèvre, il savait que ce qu’elle allait dire devait être important et il fut des plus attentifs.

    Décortiquons ce que tu viens de me dire.

    Se collant à la jeune femme, il haussa un sourcil, très concentré sur ce qu’il allait dire.

    Si tu es au repos complet, tu seras donc à la maison. Sinon ça veut dire que tu peux aller par exemple à mi-temps au travail si tu préfères et que tu sois comme cela contente de pouvoir tout de même aller travailler. On sait tout les deux qu’à un moment donné tu ne pourras plus aller au travail, donc si tu veux être au moins à mi-temps on peut voir ça.

    Il acceptait un mi-temps. Il savait que la jeune femme ne pourrait pas aimer ça du tout, mais pour lui, ça serait une sorte de soulagement de savoir qu’elle avait une demi-journée au travail et l’autre moitié à la maison, au chaud.

    Pour ce qui est de rattraper le temps perdu et de jouer plus souvent avec toi, est-ce dans le même argument ?

    Il se mit à sourire en coin en fixant la jeune femme.

    Parce que si c’est le cas, je suis ouvert à toutes propositions à ce sujet. Toutes tes idées seront les bienvenues et j’avoue que ça me donne envie de faire des recherches pour savoir ce qu’une femme enceinte peut faire pour « rattraper le temps perdu ».

    Il avait fait des guillemets avec ses doigts exprès, juste pour l’embêter.

    Oh et pas de « si » je t’aime. Je t’aime Kate.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Dim 24 Fév - 19:58

« Rick, je ne veux pas que les autres me voient comme ça. »

L'histoire du bikini allait la travailler s'il ne lâchait pas l'affaire. Elle avait particulièrement en tête les vacances dans les Hamptons qu'ils devaient se faire au mois de juillet. Un mois après la supposée naissance du bébé. Avec tout le monde, les rouquines, Lanie, Esposito, Jenny, Kevin et tous les petits monstres. Ça n'allait pas être de tout repos, mais ça allait être encore pire si elle ne pouvait pas dormir à cause d'un bikini. Castle finirait par le comprendre, elle l'espérait...

« J'aime ce que j'ai sous les mains. »

Murmura-t-elle, le visage dans le cou de son mari. Elle l'embrassait tout en caressant son torse. Son homme avait prit un peu de poids, mais il restait très à son gout. Elle était amoureuse de lui et se moquait bien des quelques kilos en trop qu'il avait pris. Mais s'il voulait perdre, elle le soutiendrait et irait courir avec lui. Beaucoup. Car après une bonne séance de footing, il y avait toujours une longue douche brûlante. A deux !
Son homme reprit par rapport à ce qu'elle avait dit et elle sourit. Il analysait vraiment tout pour la faire sourire. Ça fonctionnait. Elle rigolait en l'écoutant lui et ses âneries. Fin ce n'était pas vraiment des âneries. Kate avait vraiment besoin de se retrouver avec son mari et là, elle allait avoir le temps.

« Gates ne veut pas que j'approche du precinct avant que je n'accouche alors je pense qu'on peut dire que l'on va avoir beaucoup de temps pour rattraper le temps perdu. »

Le sexe. Elle savait qu'elle devait se calmer et se reposer, mais elle sentait que son envie pour son homme revenait au galop. La brunette décida qu'elle irait voir discrètement voir son obstétricienne pour avoir son accord. Histoire de ne pas prendre de risque. Castle en arriva à se moquer gentiment de sa compagne, à cause des doutes qu'elle avait eu sur leur amour et elle sortit les crocs. Fin, elle prit le doigt de son homme dans sa bouche et le suça sensuellement. Pour le provoquer et le punir.

« J'ai douté. Et tu m'as fait comprendre que j'avais tort de douter de ton amour. »

Toujours avec le doigt en bouche, elle le mordilla, le suça comme elle aurait pu le faire avec leur ami commun avant de l'abandonner sur le lit. Elle devait ramasser le verre qu'elle avait cassé par terre et aller prendre des cachets si elle ne voulait pas souffrir demain matin. Elle mit des chaussons et se mit à genoux pour ramasser le gros des morceaux de verres avant de faire le reste à la balayette. Elle galérait un peu, mais elle avait cassé, elle devait ramasser.

« Tu feras attention au cas où il en reste par terre. »

Finissant son travail, elle alla dans la salle de bain pour prendre un cachet. En avalant le médicament, elle se remit à tousser et des larmes lui montèrent aux yeux, pas de tristesse, juste parce qu'elle s'étouffait. Et la course se finit avec elle la tête dans les toilettes. Ce fut rapide et elle eut le temps de se remettre sur ses jambes avant qu'il n'arrive, mais elle était surprise. Quelques minutes auparavant elle allait bien, c'était le cachet qui l'avait rendu malade.

« Mon cœur, tu veux bien appeler le médecin et lui demander si on peut passer ? Je crois que tousser ça peut amener des contractions et j'en ai eu quelques une ce matin. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Dim 24 Fév - 20:30

    Alors le bikini sera juste entre nous.

    Il esquissa un sourire. Si elle ne voulait pas être ainsi avec les autres, ça ne le dérangerait pas. Elle ferait comme elle voudrait. Il proposa même d’aller faire du sport avec la jeune femme si elle voulait perdre du poids et retrouver son corps d’avant. Souriant à ses paroles, il haussa les sourcils.

    Vraiment ? C’est bon à savoir.

    En sentant ses lèvres et ses mains sur lui, il garda son sourire. Il trouvait qu’il avait prit du poids et il n’avait pas envie d’être le genre de type à prendre du poids pendant la grossesse de sa femme. Pas besoin qu’il fasse une couvade. Il avait l’impression que le premier jour où il avait rencontré Kate, il était beaucoup plus mince. Pourtant, courir derrière les criminels aurait dû l’aider à maigrir. Mais visiblement il aimait toujours autant la bonne nourriture. Gardant son sourire, il s’amusa à analyser la phrase qu’elle avait prononcée et il apprécia de voir la jeune femme rire. Ecoutant alors sa réponse, il eut un air sérieux, mais surtout attentif. Apparemment la chef ne voulait pas la revoir dans les parages. Comprenant, il hocha alors simplement la tête.

    En tout cas, ce beaucoup de temps à rattraper me donne un tas d’idées.

    Il sourit amusé, mais son sourire se transforma en un air plus que surprit en sentant et surtout voyant la jeune femme jouer avec son doigt dans sa bouche.

    D’accord …

    Ce fut les seuls mots qu’il parvint à prononcer en voyant la jeune femme jouer avec son doigt. Il fallait qu’il reprenne ses esprits, seulement son corps commençait à réagir sans son accord et il souffla doucement. Mais, il parvint à se reprendre vu que la jeune femme décida de ramasser les morceaux de verre qui étaient encore au sol. Soupirant doucement, essayant de ne pas se faire entendre, il eut un frisson.

    Je peux passer l’aspirateur si tu préfères, au moins on sera sûr qu’il n’y a plus de morceau.

    Se redressant, il la regarda un peu. Sortant du lit, il passa son caleçon, près à aller chercher l’aspirateur, seulement, il entendit Kate qui toussait. Il n’aimait pas ce genre de bruit et il alla dans la salle de bain. A l’écoute de ses propos, il sortit de la salle de bain, pour attraper son portable et appela le médecin. Puis, il revint voir la jeune femme.

    On a rendez-vous dans un quart d’heure.

    Se rapprochant d’elle, il fronça les sourcils.

    Ca va aller ? Je peux faire quelque chose ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Lun 25 Fév - 10:23

Faire l'amour lui avait fait oublié son rhume, mais maintenant que c'était fini, qu'elle refaisait des choses moins exitantes, elle se sentait mal. Le rhume reprenait le dessus et elle vomissait, toussait. Souffrait, mais pas en silence. Car maintenant elle avait le droit de se plaindre et de demander de l'aide. Son homme était là pour elle. D'ailleurs il revint en clamant qu'il avait un rendez vous dans une quinzaine de minutes et elle lui fit un sourire rassurant.

« Rick, c'était pas si pressé. J'aurais pu y aller demain matin... »

Ben oui. Le pauvre avait peur, mais il n'y avait pas de quoi. Elle ressentait des contractions parce que son corps n'était pas content, la toux pouvait empirer le phénomène, mais pas dans l'immédiat. Pour le moment, elle ne ressentait qu'un petit bout plein de vie dans son ventre. Alors elle lui tendit la main pour qu'il s'assoit à ses côtés.

« Viens, j'ai froid. »

La brunette avait l'impression de geler alors qu'elle était brulante. C'était l'effet de la fièvre. Et franchement, ça lui faisait détester la neige plus que tout. Mais avec le corps de son chéri autour d'elle, ça aidait. Elle se sentait un peu mieux, plus chaude, plus confortable. Presque détendue parce qu'il lui faisait se sentir bien.

« Il va bien et moi aussi, c'est juste un petit rhume. Je suis désolée de te faire peur. »

Beckett attrapa la main de son mari pour la poser sur son ventre où le petit s'agitait beaucoup. Elle voulait rassurer son homme. De toute façon le médecin allait le rassurer. Le bébé allait bien, il était fort, beaucoup plus fort que l'avait été Eléonora. Et même si elle avait le même problème que lors de sa première grossesse, l'obstétricien lui avait promis que tout irait bien, que leur petit garçon était plus gros, qu'il n'y avait presque pas de risque. Les risques étaient plus sur eux. Sur leur couple. Moins aujourd'hui qu'hier, mais quand même. Mais tout n'était pas réglé à cause d'un câlin.

« On devrait y aller. »

La jeune maman se releva en s'aidant avec la baignoire avant de se rincer la bouche et de se passer un peu d'eau sur le visage. Son homme était derrière elle et elle se laissa aller contre son torse.

« Je dois m'habiller. Et toi tu dois arrêter de venir m'embrasser parce que sinon tu vas être malade aussi. J'ai besoin d'avoir un homme en bonne santé pour m'apporter mon petit déjeuner au lit pendant ma guérison. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Lun 25 Fév - 22:30

    Je sais, mais je n’ai pas pû m’en empêcher.

    Il grimaça, un peu gêné. Il n’avait pas à eu à hausser le ton, parce que la secrétaire du médecin de la jeune femme savait comment il était. Du coup, elle avait fait en sorte de lui avoir un rendez-vous aujourd’hui et dans un petit créneau qu’avait le médecin. En la voyant tendre la main, il s’approcha et il fronça les sourcils quand elle expliqua qu’elle avait froid. Si ça n’avait tenu qu’à lui, il l’aurait porté pour l’amener dans le lit. Se mettant dans le dos de Kate, il l’entoura de bras, faisant en sorte de lui donner le plus de chaleur possible.

    Je sais bien que c’est juste un rhume, mais même si tu t’étais coupé avec une lettre, je m’en ferai aussi.

    L’entourant encore plus de ses bras, il espérait qu’il l’aidait comme il pouvait. Sentant bouger sous sa main, il esquissa un sourire et déposa un baiser sur l’épaule de sa femme. Quand elle indiqua qu’il valait mieux y aller, il se leva avec elle. La regardant faire ce qu’elle voulait, il resta malgré tout derrière elle. La voyant venir contre lui, il l’entoura à nouveau de ses bras et écouta ce qu’elle lui disait.

    Oh madame veut les petits déjeuners au lit ?

    Il sourit amusé et il déposa un baiser sur le front de la brunette.

    Je vais t’aider et c’est non négociable.

    Le prenant dans ses bras, il l’amena avec lui dans la chambre. Attrapant de quoi l’habiller, il passa les sous-vêtements, puis les vêtements de la jeune femme sur elle. Quand elle fut prête, il sourit et s’occupa de lui. Il avait bien envie de prendre une douche, mais ça serait trop long et il avait envie de prendre un bain avec sa partenaire en rentrant, si ça pouvait aider avec sa chaleur actuelle. Allant dans l’entrée, il prit leurs chaussures et il vint dans la chambre pour aider la jeune femme à le faire et mettre les siennes ensuite.

    Allons-y, sauf si tu as quelque chose à faire avant.

    Peut-être qu’elle voulait manger ou boire quelque chose avant d’aller chez le médecin.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad » Mar 26 Fév - 13:00

« Juste si tu as envie de le faire. »

Pour détendre l'atmosphère, elle lui proposait de se mettre à sa disposition le matin. Petit déjeune au lit, mais aussi câlin et amener leur fils à l'école. Et elle savait qu'il le ferait si sa voulait dire qu'elle se reposerait en attendant. Le bébé bien en sécurité dans son ventre. L'idée leur plaisait à tous les deux et c'est avec un sourire qu'elle le suivit dans la chambre. Castle lui choisit ses vêtements, mais au lieu de la laisser s'habiller, il le fit pour elle. Il n'avait donc rien retenu de ce qu'ils s'étaient dis. Il l'étouffait à nouveau. La brunette tenta de prendre sur elle, mais c'était lourd, trop lourd, alors quand il lui demanda s'ils pouvaient y aller, elle l'arrêta.

« Rick... Je crois que c'est plus raisonnable si j'y vais seule. »

Ses yeux reflétaient tout ce qu'elle pensait. La tristesse qu'il ne puisse pas contrôler son envie de la protéger, qu'elle soit obligée d'y aller seule. Comme elle avait pu le penser un peu plus tôt, un câlin n'avait pas tout résolu. Ils avaient juste relâcher un peu la pression. Leurs problèmes étaient toujours d'actualité.

« Tu n'as pas changé. Pendant cinq minutes j'ai cru que tu avais compris que je n'étais pas une poupée en porcelaine. »

Kate était déçue et elle partit en refermant la porte doucement. Elle allait aller chez le médecin, seule, et elle détestait ça. C'était toujours quelque chose qu'elle redoutait. C'est d'ailleurs à reculons qu'elle entra chez son obstétricienne, mais celle ci la rassura rapidement. Sur le rhume et sur le comportement de Castle. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle retourna au loft sereine. Son mari l'y attendait et elle avait peur qu'ils se crient à nouveau dessus. Alors elle enleva rapidement ses chaussures et alla dans la cuisine poser ses médicaments, puis alla directement dans le bureau de Rick. Sans toquer, sans prévenir, elle se mit à parler.

« Je vais bien et avant qu'on ne commence à se crier l'un sur l'autre je voudrais te dire quelque chose... Je comprends que tu ais peur de me voir perdre le bébé, mais ton fils va bien. La seule qui se sent mal en ce moment c'est moi. Et ce n'est pas le rhume. C'est parce que mon mari me manque. Celui qui me faisait rire et avait assez confiance en moi pour savoir que j'étais capable de prendre soin de moi. Faire l'amour et me dire que je suis jolie ce n'est pas assez. Le Beckett Castle que je porte ne dois pas changer ce qu'il y a entre nous. Pas après quatre ans à se tourner autour et à se battre pour être ensemble. Et si ça continu, je vais me mettre à prier pour accoucher, même si ça doit être prématurément parce qu'avoir un enfant sans toi je n'en veux pas. Je vous veux vous deux. Trois parce qu'Hugo aussi me manque beaucoup. Il n'aime pas quand on se dispute. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « Don't be mad »

Revenir en haut Aller en bas

ϟ CASTLE « Don't be mad »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-