Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

Une arrivée silencieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Une arrivée silencieuse Lun 30 Juil - 20:34




Willow Rosenberg & Salomé H. Miller



Encore une journée comme les autres qui s’annonçait. Je regardais mon réveil et il était déjà 14h28. J’étais allongée sur mon lit sans savoir quoi faire. Je regardais mon plafond sur lequel j’avais collé quelques étoiles phosphorescentes. Bon d’accord, ça faisait petite fille mais je devais dire que j’aimais bien ça et puis, c’était ma chambre, mon lieu, ma pièce, j’en faisais et la décorais comme je le voulais. Peu importait ce que pouvait en pensait les autres, moi ça me plaisait tel que c’était. Plus tôt dans la journée, j’avais appelé Buffy pour savoir si une chasse était prévue mais elle répondit que non. Je passais en général les trois quarts de mon temps chez elle en compagnie des autres Tueuses mais par moment, j’appréciais le fait de pouvoir me retrouver chez moi, dans mon petit appartement, au calme. Ici au moins, je pouvais pratiquer la magie sans être dérangée toutes les cinq minutes. J’appréciais les filles énormément et faisais tout mon possible pour les protéger au mieux avec Melle Summers mais ça restait des filles.

Je me décidai à sortir de mon lit et promenai mon index sur la rangée de livre qui trônait sur mon étagère. Tous les bouquins parlaient de magie et soudain, mon doigt s’arrêta sur l’un d’eux en particulier : Exercices d’entraînement à la magie blanche. J’étais peut être devenue une sorcière expérimentée, sans vouloir me vanter, mais il fallait tout de même que je continue les entraînements, sans quoi, je perdrais forcément de mon expérience. Je le prie alors avec délicatesse, choisis un exercice au hasard et allai chercher les ingrédients nécessaires. Une fois le tout dans mes bras, je repartis m’installer sur mon lit.

Assise en tailleur, la séance d’entraînement venait de débuter. Je fermai les yeux et visualisai mon corps ou plutôt l’essence de mon âme. Je devais être extrêmement concentrée sur ce que je faisais. J’avais lu au préalable, les conseils du livre-même si je les connaissais déjà- et ce que je devais faire. Je pris ensuite un bocal avec un peu de poudre rouge que je disposai devant moi, sur une carte. Je récitai la formule écrite dans le livre et soufflai sur la bougie que j’avais allumée au début de l’exercice. J’ouvrais alors les yeux pour observer la carte. Elle scintillait à plusieurs endroits. J’avais réussi. J’avais localisé tous les démons qui faisaient partis du secteur que comprenait la carte. La première fois que j’avais réalisé ce sort, c’était en compagnie d’Anya et disons qu’au départ, il avait bien fonctionné mais que par la suite, la carte s’était enflammée et là, ça n’était pas le cas.

Je relevai alors la tête vers la porte et aperçus à ce moment-là Salomé, une des Tueuses qui faisait partie du groupe, ou en quelque sorte. Je ne l’avais pas entendu arriver ce qui signifiait que je devais vraiment être bien concentrée sur ce que je faisais. Par gentillesse, elle m’avait alors laissée finir ce que j’étais en train de faire, ce que j’appréciais beaucoup.


« Salut ! Désolé, je ne t’ai pas entendu arriver sinon je serais venue t’ouvrir mais visiblement, j’avais dû laisser la porte déverrouillée. Qu’est-ce que tu fais là ? Buffy sait que tu es ici ? »




fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse Lun 13 Aoû - 18:40



✖Willow & Salomé✖
« Une arrivée silencieuse »

Salomé sortait de son cours de littérature française et elle venait d’apprendre qu’elle devait rendre un exposé de quatre-vingts pages, au minimum, sur Goethe et sa poésie. Ce travail devait être rendu pour le jeudi soir au plus tard et on était déjà le mardi. Autant dire que la belle blonde allait devoir se passer de sa soirée karaoké au « Caritas ». C’était étrange, jamais Salomé n’aurait pensé devenir amie avec le patron du bar parce que celui-ci était un démon mais un gentil démon. La tueuse n’aurait jamais cru que cela soit possible mais c’était bien le cas avec Lorne. Ce démon était une crème et bien plus gentil que n’importe quel humain, parfois plus démoniaque qu’un démon. Pourtant, cela n’avait pas été facile pour la belle tueuse de faire confiance à un démon mais elle avait réussi parce qu’il lui avait prouvé sa loyauté. Mais, à vrai dire, il était presque une exception parce que Salomé ne faisait que rarement confiance aux créatures surnaturelles. Depuis qu’elle avait vu sa famille mourir sous les crocs d’un vampire, elle ne pouvait plus se fier à eux… D’autant que cette vampire s’était amusée à faire souffrir la tueuse, à croire qu’elle n’avait que cela à faire… Satané vampire… Elle les détestait plus que tout et cela dépassait sa condition de tueuse, elle ne les supportait pas pour ce que Katerina lui a fait…. Bref, tout cela pour dire que la belle blonde ne pourrait pas y faire un tour ce soir, prise par un devoir qui serait de longue haleine.


Au bout de deux heures de travail, la blondinette décida de sortir se changer les idées, elle reviendrait ici après-midi, direction un petit bar pour manger un petit bout. Lorsqu’elle eut fini son repas, il était déjà presque treize et demi et alors qu’elle s’apprêtait à repartir à la bibliothèque, elle reçut un sms de la part de Buffy, son mentor de tueuse. Salomé ne put s’empêcher de souffler, elle n’en pouvait plus de la mission que Buffy voulait absolument qu’elle fasse passer avant tout le reste. Une idée germa alors dans la tête de la belle étudiante : parler à Willow pour voir si elle pouvait l’aider… Lorsqu’elle arriva chez celle-ci, elle sonna à plusieurs reprises mais la jeune femme ne semblait pas être là. Pour en être certaine et parce qu’elle avait vraiment besoin de lui parler, elle tenta d’ouvrir la porte. Celle-ci s’ouvrit, ce qui voulait probablement dire que la sorcière était bien chez elle. La blonde entra et chercha après son amie qui ne semblait pas se trouver au rez-de-chaussée. Elle décida donc de se rendre au premier étage où elle trouva son amie assise sur son lit, en tailleur. Très vite, Salomé comprit que Willow était en pleine séance de sorcellerie. La blonde attendit quelques minutes avant que Willow rouvre les yeux et découvre la présence de la tueuse, sur le pas de la porte de sa chambre.

« Salut ! Désolé, je ne t’ai pas entendue arriver sinon je serais venue t’ouvrir mais visiblement, j’avais dû laisser la porte déverrouillée ! Qu’est-ce que tu fais là ? Buffy sait que tu es ici ? »

Salomé rigola un peu tout en avançant vers le lit de son amie. Elle l’embrassa pour lui dire bonjour.

« Bonjour ! Il n’y a pas de souci et je m’excuse, d’ailleurs, de m’être permise d’entrer ! Mais, il faut absolument que je te parle ! »

Lâcha-t-elle en soufflant. L’évocation de la grande tueuse lui rappelant ce qu’elle faisait chez son amie. La blondinette appréciait la Grande Tueuse qu’était Buffy mais celle-ci ne lui laissait pas assez de liberté à son goût. Elle voulait qu’elle se consacre entièrement à sa mission, ce qui avait tendance à énerver la belle Salomé qui ne rêvait que d’une chose : retrouver sa vie normale. Alors, autant le dire, la tueuse n’avait qu’une envie : se battre le moins possible. La seule chose qu’elle souhaitait vraiment était de mettre fin à la vie de Katherine Pierce, l’assassin de sa petite sœur. C’était pour cela qu’elle avait accepté d’aider Buffy mais Salomé refusait de faire partie de l’armée de La Tueuse. Mais, elle avait accepté de les aider quand elles en avaient besoin parce que ça lui permettait d’en apprendre plus et de s’entraîner au mieux. Et puis, Marco, son observateur, lui avait conseillé d’accepter.

« Buffy ne le sait pas et je m’en moque ! C’est d’elle que je veux te parler ! Je n’en peux plus de son autorité ! Je ne suis pas une de ses tueuses mais elle se comporte avec moi comme avec les autres, ça m’agace ! Tu ne pourrais pas aller lui expliquer ! Je le lui ai déjà dit mais elle ne m’écoute pas ! »

Dit-elle en soupirant et en s’asseyant sur une chaise qu’elle trouva tout près.


code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse Mer 22 Aoû - 19:59




Willow Rosenberg & Salomé H. Miller



«
Bonjour ! Il n’y a pas de souci et je m’excuse, d’ailleurs, de m’être permise d’entrer ! Mais, il faut absolument que je te parle ! »
Visiblement la jeune femme devait avoir quelques soucis. Du moins, c’est ce que me laissai croire le ton de sa voix et ses propos. En général, j’étais assez douée pour écouter les gens parler mais en ce qui concernait les conseils, cela dépendait bien évidemment du problème. Je décidai tout de même de l’écouter et lui fis signe de venir s’installer, sur le lit, en face de moi, ce qu’elle fit aussitôt. Ça tombait bien car aujourd’hui je n’avais rien de prévu et je pouvais donc me consacrer à elle, le temps qu’elle voudrait et si ça lui permettait d’aller mieux par la suite, on ferait d’une pierre deux coups.

« Buffy ne le sait pas et je m’en moque ! C’est d’elle que je veux te parler ! Je n’en peux plus de son autorité ! Je ne suis pas une de ses tueuses mais elle se comporte avec moi comme avec les autres, ça m’agace ! Tu ne pourrais pas aller lui expliquer ! Je le lui ai déjà dit mais elle ne m’écoute pas ! »
Mon rôle auprès de Buffy était de la soutenir dans tout ce qu’elle entreprenait mais aussi, de lui faire savoir quand quelque chose n’allait pas au sein du groupe. Elle n’avait pas eu une vie facile et je l’admirais pour ce qu’elle était devenue et pour le courage dont elle avait fait preuve pour en arriver là où elle était aujourd’hui. Salomé n’était pas vraiment la premier Tueuse à venir me parler quand quelque chose la dérangeait dans les méthodes de Buffy. J’étais devenue en quelques sortes une confidente pour certaines de ces jeunes femmes qui n’osaient pas aller voir directement la grand Tueuse. Bien sûr, je défendais ma meilleure amie au maximum et tentais de faire comprendre aux filles que Buffy était aussi passée par là quand elle était plus jeunes et que le plus dur pour elle, était qu’elle avait été véritablement seule à cet époque. Hors désormais, elles étaient devenues une vraie petite troupe de soldats Tueuses dangereusement armés.

« Je ne pense pas qu’elle cherche à le faire exprès mais tu dois comprendre qu’elle aussi, à l’époque où elle a appris qu’elle était l’Elue, ça n’a pas été simple pour elle. De plus, à part son observateur, elle n’avait personne d’autre. Elle nous avait nous mais ce n’était pas pareils. Elle était la seule à posséder les pouvoirs de la Tueuse. Aujourd’hui, vous avez la chance d’être beaucoup plus nombreuses et que tout ne repose pas uniquement sur une seule et même personne. »
Je me doutais que Salomé avait dû s’en apercevoir mais avant toute chose, j’aimais leur faire ce petit rappel. Je devais sûrement me répéter très souvent mais je savais aussi que j’avais raison. Les filles n’étaient pas seules et elles avaient la chance de pouvoir bénéficier d’un enseignement plus concret auquel Buffy n’avait pas eu droit.

« Je sais qu’elle peut être sévère des fois mais je pense qu’il faut juste lui laisser un peu de temps. Je me rappelle qu’à ton âge, elle souhaitait exactement la même chose et d’une façon, pour elle, le seul moyen de retrouver une vie normale, c’était de mourir. Autant te dire que ce n’était pas la meilleure solution mais elle s’est battue et aujourd’hui, ce fardeau qu’elle portait toute seule, elle peut le partager avec d’autres personnes. Certes c’est plutôt un cadeau empoisonné mais vous devez vous soutenir les unes et les autres même si tu ne veux pas faire partie du groupe. »
Je ne savais pas vraiment comment lui expliquer que je comprenais tout à fait ce qu’elle devait ressentir mais qu’en même temps, elle ne pouvait pas blâmer Buffy.

« Elle tient beaucoup à vous et s’il vous devait vous arriver quelque chose, elle ne se le pardonnerait pas et je pense que c’est pour ça qu’elle agit de cette manière-là avec toi, qui en plus, lui fait comprendre que tu ne veux pas faire partie du groupe. Elle se dit peut être que plus tu seras à ses côtés et plus elle pourrait garder un œil sur toi et te protéger. »




fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse Ven 7 Sep - 17:36



✖Willow & Salomé✖
« Une arrivée silencieuse »

L’histoire entre Buffy et Salomé n’était pas des plus faciles. La blondinette estimait énormément L’Elue pour ce qu’elle était. Elle avait souvent entendu l’histoire de Buffy de par son observateur et clairement, il en fallait du courage pour assumer ce qu’elle était toute seule. Déjà maintenant qu’elle n’était qu’une tueuse parmi tant d’autres, blondie ne voulait pas assumer son rôle, alors si elle avait été à la place de Buffy, elle n’aurait pas réussi à faire le quart de ce qu’elle avait fait. Et Salomé ne remettait pas cela en cause, bien au contraire. La seule chose qu’elle ne voulait pas et qui l’opposait à son aînée était qu’elle ne voulait pas devenir un membre de l’armée de tueuses qu’elle montait. Après avoir mis fin à la vie de Katherine, elle comptait bien reprendre une vie plus ou moins normale. Bien sûr, il y aurait toujours un peu de surnaturel dans sa vie mais elle voulait l’éviter le plus possible. Dès qu’elle arriva chez Willow, elle ne put s’empêcher de lui faire part de son agacement vis-à-vis de la ténacité de Buffy. Alors qu’elle lui intimait d’entrer, Willow lui répondit :

« Je ne pense pas qu’elle cherche à le faire exprès mais tu dois comprendre qu’elle aussi, à l’époque où elle a appris qu’elle était l’Elue, ça n’a pas été simple pour elle ! De plus, à part son observateur, elle n’avait personne d’autre ! Elle nous avait nous mais ce n’était pas pareil ! Elle était la seule à posséder les pouvoirs de la Tueuse ! Aujourd’hui, vous avez la chance d’être beaucoup plus nombreuses et que tout ne repose pas uniquement sur une seule et même personne ! »

Bien sûr qu’elle le comprenait mais il fallait aussi comprendre qu’elle n’avait pas forcément envie de devenir une tueuse. A présent, il y avait des millions de tueuses à travers le monde, elle pouvait donc se passer d’une superwoman. Egoïste, elle ? Non, la blondinette avait juste perdu tous les êtres chers à cause de ce qu’elle était… Elle hochait la tête pour lui signifier qu’elle l’écoutait et oui, en écoutant la sorcière, elle se sentait égoïste mais pourquoi ne pouvait-elle pas être une femme normale ? Pourquoi n’avait-elle pas le choix ?

« Je sais qu’elle peut être sévère des fois mais je pense qu’il faut juste lui laisser un peu de temps ! Je me rappelle qu’à ton âge, elle souhaitait exactement la même chose et d’une façon, pour elle, le seul moyen de retrouver une vie normale, c’était de mourir ! Autant te dire que ce n’était pas la meilleure solution mais elle s’est battue et aujourd’hui, ce fardeau qu’elle portait toute seule, elle peut le partager avec d’autres personnes ! Certes, c’est plutôt un cadeau empoisonné mais vous devez vous soutenir les unes et les autres même si tu ne veux pas faire partie du groupe ! »

Sévère parfois ? Souvent mais Salomé ne put rien dire, Willow reprenait déjà la parole et prenait la défense de son amie – ce que la blonde comprenait.

« Elle tient beaucoup à vous et s’il vous devait vous arriver quelque chose, elle ne se le pardonnerait pas et je pense que c’est pour ça qu’elle agit de cette manière-là avec toi, qui en plus, lui fait comprendre que tu ne veux pas faire partie du groupe ! Elle se dit peut être que plus tu seras à ses côtés et plus elle pourrait garder un œil sur toi et te protéger ! »

La belle blonde pouvait comprendre ce que ressentait Buffy. Elle se voyait certainement comme leur grande sœur et elle voulait prendre soin de toutes ses petites protégées. Mais, depuis le début, Salomé n’avait aucune envie d’être une tueuse. Et si elle ne faisait pas partie de l’armée de l’Elue, elle n’allait pas se mettre à traquer en solo. L’étudiante n’aspirait qu’à une vie normale et tranquille.

« Je comprends tout cela et franchement, à sa place, je n’aurais certainement pas fait le quart de ce qu’elle a fait ! Et je l’admire énormément pour cela ! »

Dit la jeune femme sans savoir si elle arriverait à expliquer ce que, elle, elle ressentait.

« Mais, je n’ai pas choisi cette vie et avec toutes les âmes aventureuses qu’il y a parmi les tueuses, je ne vois pas où est le souci que je refuse d’en être une ! »

Elle n’arrivait pas à choisir les bons mots, elle avait juste l’impression d’être une petite fille individualiste, une petite fille pourrie gâtée.

« J’ai conscience que ça paraisse égoïste mais je veux pouvoir avoir des amis sans les mettre en danger ! J’ai déjà perdu ma sœur à cause de ce que je suis, je ne veux plus perdre quelqu’un à cause de mon statut ! Je veux passer inaperçue ! »

Salomé reprit un peu sa respiration, s’installant un peu plus confortablement sur le lit de Willow sans pour autant prendre ses aises.

« Je dois t’avouer que je suis perdue ! J’aime bien être sur le terrain mais j’aime avant tout aller aux cours, voir mes amies, vivre une vie normale quoi ! Et si je n’entre pas dans l’armée de Buffy pour vivre une vie comme tout le monde, c’est clair que je ne risque pas d’être trop en danger ! Je ne veux pas chasser tout simplement ! Si je le voulais, évidemment que je la rejoindrais mais ce n’est pas le cas donc je risque moins de danger ! »

Dit-elle avec un petit sourire. Elle ne savait pas si Willow ni même Buffy comprendraient mais elle ne s’avouait pas vaincue si ce n’était pas le cas.


code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse Lun 17 Sep - 23:13




Willow Rosenberg & Salomé H. Miller



Effectivement la jeune fille semblait perdue et je comprenais ce qu’elle pouvait ressentir. Certes, je n’étais pas une Tueuse comme elle ou Buffy mais parfois, je me sentais tout aussi perdu. Quand j’avais appris l’existence du monde surnaturel, j’avais tout d’abord eu peur mais cette peur laissa vite la place à la curiosité et à l’envie d’en apprendre plus. De la vie d’une ado normale, j’étais passée à une vie plus dangereuse et à mon goût plus excitante. Cependant, j’ignorais à l’époque dans quoi je m’engageais réellement car cette nouvelle vie allait entraîner aussi plus de responsabilités auxquelles je ne m’étais pas forcément préparée. Puis, petit à petit, j’appris comment me servir de la magie et à la mort de Tara, je devins complètement dépendante de la magie noire. Je ne me contrôlais plus. J’étais tout simplement aveuglée par la peine et l’envie de vengeance. J’avais même failli détruire le monde et quand je redevins enfin moi-même et que j’avais repris le contrôle de mes pouvoirs, j’étais complètement perdue. J’adorais pratiquer la magie mais j’avais peur de ne plus pouvoir me contrôler de nouveau. Heureusement, avec l’aide de Giles et de mes amis, j’avais finalement réussi.

Certes, Salomé et moi, n’avions pas exactement les mêmes soucis mais je comprenais cependant ce sentiment qu’elle pouvait ressentir.


« Je comprends tout cela et franchement, à sa place, je n’aurais certainement pas fait le quart de ce qu’elle a fait ! Et je l’admire énormément pour cela ! »
Oui, elle le comprenait mais elle n’était pas prête à faire partie du groupe. Elle ne voulait pas abandonner sa vie d’avant.

« Mais, je n’ai pas choisi cette vie et avec toutes les âmes aventureuses qu’il y a parmi les tueuses, je ne vois pas où est le souci que je refuse d’en être une ! »
Le soucis qui risquait de se poser était qu’en ne faisant pas partie du groupe, elle risquait de se mettre en danger sans le vouloir.

« J’ai conscience que ça paraisse égoïste mais je veux pouvoir avoir des amis sans les mettre en danger ! J’ai déjà perdu ma sœur à cause de ce que je suis, je ne veux plus perdre quelqu’un à cause de mon statut ! Je veux passer inaperçue ! »

« Je suis désolé que tu es perdue ta sœur à cause de cela et je comprends mieux le fait que tu ne veuilles pas de cette vie-là, je ne peux pas t’en blâmer mais ne crois surtout pas que c’est un choix égoïste que tu fais là. Enfin, si ça l’est peut-être un petit peu mais disons que c’est compréhensif. »
Je tentais de la rassurer au mieux sans qu’elle ne s’en veuille de trop de ressentir ce qu’elle ressentait à cet instant précis.

« Je dois t’avouer que je suis perdue ! J’aime bien être sur le terrain mais j’aime avant tout aller aux cours, voir mes amies, vivre une vie normale quoi ! Et si je n’entre pas dans l’armée de Buffy pour vivre une vie comme tout le monde, c’est clair que je ne risque pas d’être trop en danger ! Je ne veux pas chasser tout simplement ! Si je le voulais, évidemment que je la rejoindrais mais ce n’est pas le cas donc je risque moins de danger ! »

« Au contraire. Je pense que si tu t’éloignes du groupe et que les démons l’apprennent, ils pourraient trouver plus facile de s’attaquer à toi plutôt qu’à Buffy directement. Disons que tu serais comme la brebis égarée du moment alors que le méchant loup rôderait dans les parages. Je ne veux pas t’obliger à rester si tu ne te sens pas à l’aise dans le groupe et je pense que Buffy ne le fera pas non plus. Elle essaiera de te persuader de rester mais si elle s’aperçoit que ça ne marche pas, elle te laissera faire tes propres erreurs. »

C’était un choix difficile que Salomé devait faire mais à l’entendre, son choix était fait. Toutefois, je ne pensais pas que c’était le meilleur. Par la suite, si elle devait faire son propre chemin, j’espérais juste qu’il ne lui arrive rien et qu’elle finirait pas revenir vers nous de son propre gré.

« En tout cas, je comprends parfaitement ce que tu essaie de m’expliquer et la situation dans laquelle tu te trouves et sache aussi qu’on sera toujours là pour toi si tu en as besoin. C’est à toi de décider et uniquement à toi. Comme je te l’ai dit, Buffy cherche uniquement à vous protéger, c’est tout. Elle ne cherche pas à vous tenir en laisse. »


fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse Ven 5 Oct - 17:57



✖Willow & Salomé✖
« Une arrivée silencieuse »

Salomé avait du mal à exprimer ce qu’elle ressentait sans passer pour une fille égoïste mais de toutes les tueuses, elle n’était pas sûre que les autres aient vécu la même chose qu’elle. Elle voulait que Buffy et Willow le comprennent parce qu’elle avait beaucoup de respect pour ses deux aînées. Si elle avait entendu parler de l’histoire de Buffy et qu’elle avait beaucoup d’admiration, la blondinette avait aussi entendu parler de celle de Willow et elle était admirative de voir comment la sorcière s’était épanouie. Elle était également passée par beaucoup d’épreuves, comme Buffy, et elle s’en était sortie et était devenue l’une des plus puissantes sorcières de ce monde. C’étaient deux femmes extraordinaires qu’elle ne serait jamais parce que la tueuse n’était pas assez généreuse que pour se comporter en héroïne. Parce que Salomé n’aspirait qu’à une vie normale, elle ne voulait pas de ses pouvoirs et elle voulait s’occuper de Katherine le plus vite possible pour retourner à la vie tranquille qu’elle avait su se construire depuis quelques années. Une vie qu’elle aimait et qu’elle voulait préserver. Mais, cela ne mettrait-il pas en danger la vie de ses proches encore une fois ? La blondinette ne préférait pas y penser pour l’instant. De toute façon, son problème actuellement était la menace Katherine et rien d’autre…

« Je suis désolée que tu aies perdu ta sœur à cause de cela et je comprends mieux le fait que tu ne veuilles pas de cette vie-là, je ne peux pas t’en blâmer mais ne crois surtout pas que c’est un choix égoïste que tu fais là ! Enfin, si ça l’est peut-être un petit peu mais disons que c’est compréhensif ! »

Salomé avait baissé la tête mais au fond, elle était heureuse que Willow la comprenne et tente de la rassurer sur ce qu’elle venait de dire. Elle lâcha tout simplement :

« Merci ! »

Par la suite, Salomé lui expliqua qu’elle pensait être tranquille une fois qu’elle ne ferait plus partie du groupe, qu’elle ne serait plus associée à la grande Tueuse. Mais la sorcière n’était pas du même avis :

« Au contraire ! Je pense que si tu t’éloignes du groupe et que les démons l’apprennent, ils pourraient trouver plus facile de s’attaquer à toi plutôt qu’à Buffy directement ! Disons que tu serais comme la brebis égarée du moment alors que le méchant loup rôderait dans les parages ! Je ne veux pas t’obliger à rester si tu ne te sens pas à l’aise dans le groupe et je pense que Buffy ne le fera pas non plus ! Elle essaiera de te persuader de rester mais si elle s’aperçoit que ça ne marche pas, elle te laissera faire tes propres erreurs ! »

Non, cela ne pouvait pas être le cas, les démons n’étaient pas aussi futés, si ? Il fallait qu’elle puisse reprendre sa vie normale par la suite, il le fallait, elle le souhaitait tellement fort. Mais à quoi bon se voiler la face, Salomé serait toujours une tueuse, quoiqu’elle fasse, le surnaturel referait toujours son apparition dans sa vie.

« Mais pourquoi l’apprendront-ils ? Si je me fais oublier, ils ne se rappelleront pas de moi ! »

Dit-elle plus pour elle-même et pour se convaincre elle-même que pour répondre aux craintes de Willow. La jeune femme avait certainement raison, ce serait toujours aussi dangereux après… Mais, s’il y avait une seule chance qu’elle puisse vivre à nouveau comme avant, elle n’hésiterait pas à hésiter… Tant que ce n’était pas la vie de ses proches qu’elle mettait en danger…

« En tout cas, je comprends parfaitement ce que tu essaies de m’expliquer et la situation dans laquelle tu te trouves et saches aussi qu’on sera toujours là pour toi si tu en as besoin ! C’est à toi de décider et uniquement à toi ! Comme je te l’ai dit, Buffy cherche uniquement à vous protéger, c’est tout ! Elle ne cherche pas à vous tenir en laisse ! »

La blonde gratifia son amie d’un sourire de remerciement. C’était agréable de savoir qu’elle pouvait compter sur quelqu’un qui connaissait sa vraie identité. Parce que les forces du mal, ce n’était certainement pas Charlie ou Dan qui l’aideraient à les combattre. Et, dans un sens, elle serait là également pour Buffy et les autres tueuses si elles avaient besoin d’elle. Mais, l’idée de faire partie d’une armée de tueuses continuaient à ne pas la tenter, et ce, malgré tous les arguments de Willow.

« Tu crois qu’elle s’y fera ? »

Demanda-t-elle en espérant qu’elle disait vrai parce qu’elle n’avait plus envie de continuer à dire non aux requêtes de Buffy, elle avait tellement l’impression de faire sa capricieuse quand elle disait non…

« En tout cas, malgré tout, vous devez savoir que moi aussi je serais là si besoin est, maintenant et même quand mon entraînement sera terminé ! Parce que, vous êtes tout de même comme une nouvelle famille pour moi ! Je ne veux juste pas être là constamment, je ne veux pas passer ma vie sur mes entraînements et sur des chasses ! »

Conclut-elle tandis qu’elle regardait droit dans les yeux de son amie et attendant son avis.


code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse Mer 10 Oct - 20:40




Willow Rosenberg & Salomé H. Miller



Aprésent qu’elle m’expliquait tout ce qui lui passait par la tête, je la comprenais de mieux en mieux. Bien sûr, il fût un temps où moi aussi, j’avais rêvé de reprendre ma vie d’avant. Une vie sans démons, sans magie, sans surnaturel, sans avoir peur de mourir du jour au lendemain mais tout ceci, signifiait aussi un monde sans Buffy et cela, je ne pouvais pas le concevoir. J’avais donc décidé de m’accrocher et d’espérer qu’un jour, tout ça se calmerait un peu. Par chance, plus pour moi que pour ces nouvelles Tueuses, c’était le cas. Recevoir de l’aide, ne fût pas de refus. Buffy et moi, pouvions à présent, s’accorder un peu plus de temps. Cependant, je ne pouvais pas en vouloir à Salomé de ne pas faire partie de la bande. C’était à elle de décider, c’était sa vie.

« Merci ! »
A cette simple réponse, je lui souris.

« Mais pourquoi l’apprendront-ils ? Si je me fais oublier, ils ne se rappelleront pas de moi ! »
Certains démons étaient malheureusement plus futés que ça. Ils étaient capables eux aussi, de rester cachés dans l’ombre, à nous observer et à sortir de leur cachette au moment où on s’y attendrait le moins. Ils étaient donc capables de se souvenir de Salomé.

« Tu sais, certains démons peuvent être plus intelligents que nous le pensons. Pour la plupart, ils sont dirigés par la soif de sang, de meurtres et de tortures mais pour d’autres, cela dépasse tout ceci. Je veux juste que tu sois méfiante et non pas naïve. S’il t’arrivait quelque chose, Buffy s’en voudrait même si c’est toi qui a décidé de partir. »
Buffy ayant connu cette vie, elle savait par-dessus tout ce qui attendait les filles et donc ce qui attendrait Salomé si elle décidait de faire sa route toute seule. Disons que Buffy ne serait pas la seule à se faire du soucis pour elle. Evidemment, je m’en ferais aussi. J’avais eu le même âge que ces jeunes filles et je me souvenais encore ce que l’on pouvait ressentir, des projets qu’on avait pour notre futur vie, des cadeaux qu’on attendait de la vie et savoir que tout ce à quoi nous rêvions ne pourrait jamais se produire, était difficile à accepter. Je ne pouvais donc pas en vouloir à Salomé de vouloir tout de même essayer. Elle avait au moins le mérite d’être persévérante et ambitieuse malgré le fait de connaître l’existence de ce double monde.

« Tu crois qu’elle s’y fera ? »

« Je crois surtout que te connaissant, elle n’aura pas le choix. »
C’était sûr, Buffy devrait s’y faire qu’elle le veuille ou non car Salomé avait l’air réellement décidé.

« En tout cas, malgré tout, vous devez savoir que moi aussi je serais là si besoin est, maintenant et même quand mon entraînement sera terminé ! Parce que, vous êtes tout de même comme une nouvelle famille pour moi ! Je ne veux juste pas être là constamment, je ne veux pas passer ma vie sur mes entraînements et sur des chasses ! »
Encore une fois, je souris à cette annonce. Bien sûr, je me doutais qu’on pourrait compter sur elle et qu’elle ne nous abandonnerait pas lâchement. Elle voulait seulement prendre du recul. Elle voulait profiter de sa jeunesse tant qu’elle en avait l’occasion. J’avais seulement peur qu’elle finisse par baisser sa garde et à oublier tout ce que Buffy lui avait appris.

« Promets-moi seulement de rester extrêmement prudente et vigilante. Je ne voudrais pas qu’il t’arrive quelque chose. Je ne peux pas t’empêcher de vouloir une vie de jeune fille comme les autres et sache que si tu pars de cette armée, nous ne pourrons pas avoir constamment un œil sur toi. Je pense aussi que tu devrais attendre que Buffy te donne son feu vert, qu’elle estime que tu es prête et assez préparée pour pouvoir veiller sur toi, toute seule et ne pense surtout pas qu’elle ne le fera pas uniquement pour te garder près d’elle. Elle le fera mais avec son œil d’experte. »
Ce que je souhaitais, était qu’elle fasse confiance à la Tueuse. J’étais certaine que Buffy finirait par lui donner son consentement, une fois qu’elle estimerait qu’elle était prête pour se gérer seule tout en faisant attention à elle.



fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse Lun 22 Oct - 16:55



✖Willow & Salomé✖
« Une arrivée silencieuse »

Bien que Salomé avait envie de rester en dehors de toute cette histoire de tueuses de vampires, il n’en restait pas moins que la jolie blondinette appréciait énormément toutes ces personnes qu’elle avait rencontrées au QG des tueuses : Buffy, Faith, Willow, Dawn, Alexander et toutes ces tueuses qui, comme elles, avaient appris ce qu’elles étaient depuis quelques années seulement. Elle s’était prise d’amitié pour toutes ces personnes formidables et lorsqu’elle disait qu’elle serait là pour les aider, elle ne mentait pas. Pourtant, elle n’avait aucune envie de dédier sa vie entière à la chasse aux vampires et à sauver le monde. Salomé voulait pouvoir vivre normalement mais combien de personnes dans son cas avaient envie de la même chose ? Heureusement qu’il existait des gens qui sacrifiaient leur vie pour aider les innocents, comme Buffy ou les frères Winchester. Pourtant, miss Miller en serait incapable, mettre sa propre vie entre parenthèse pour sauver les gens et le monde, ça n’était pas son genre, elle n’était pas assez généreuse pour cela. Et puis, elle ne se sentait pas d’avoir tout le poids du monde sur ses épaules. Elle ne se sentait pas aussi courageuse que tous ces grands héros qui pouvaient sauver le monde un nombre incalculable de fois. C’était certainement aussi un peu de l’égoïsme mais la pauvre Salomé avait bien le droit d’être heureuse après les drames qui lui étaient arrivés….

« Tu sais, certains démons peuvent être plus intelligents que nous le pensons ! Pour la plupart, ils sont dirigés par la soif de sang, de meurtres et de tortures mais pour d’autres, cela dépasse tout ceci ! Je veux juste que tu sois méfiante et non pas naïve ! S’il t’arrivait quelque chose, Buffy s’en voudrait même si c’est toi qui as décidé de partir ! »

Bien sûr, Salomé le savait qu’il y en avait des très malins, il s’agissait souvent des plus vieux des démons et autres vampires. Mais, la plupart ne se souviendrait pas de son visage, surtout qu’elle traquait en groupe. Le seul moyen qu’ils se souviennent de sa tête était qu’elle ne les laisse s’échapper, ce qu’elle refusait qui arrive, justement pour sa tranquillité d’esprit.

« Bien sûr que je resterais sur mes gardes, c’est dans ma nature de tueuse ! »

Parce que sa nature ne disparaîtrait pas, elle saurait d’instinct ce qu’elle devait faire, le seul problème serait qu’elle perde de combativité. Et ça Willow le lui avait déjà fait remarqué et c’était bien la seule chose qui l’embêtait : ne plus être capable de protéger ceux qu’elle aimait. Ce qui avait de bien dans ses entraînements au QG des rebelles était qu’elle s’améliorait, qu’elle devenait de plus en plus douée mais il fallait l’entretenir pour qu’elle ne l’oublie pas.

« Je crois surtout que te connaissant, elle n’aura pas le choix ! »

A cette réplique, Salomé rigola de bon cœur, elle avait déjà été cataloguée comme la recrue chiante et rebelle qui n’en faisait qu’à sa tête. Et ce n’était pas faux, les seules fois où elle se laissait commander était quand elle allait traquer les monstres avec Buffy ou Faith parce qu’elles savaient exactement ce qu’elles faisaient. Même les frères Winchester avaient parfois du mal à commander la jolie blonde.

« Je vois que tu me connais déjà très bien ! »

Lui répondit-elle en lui faisant un petit clin d’œil. Miss Miller adorait Willow et elle aimait beaucoup parler avec elle parce qu’elle avait vite compris comment réagissait la blondinette et comme il fallait la prendre. Alors, prendre conseil auprès d’elle était tout naturel pour la belle tueuse.

« Promets-moi seulement de rester extrêmement prudente et vigilante ! Je ne voudrais pas qu’il t’arrive quelque chose ! Je ne peux pas t’empêcher de vouloir une vie de jeune fille comme les autres et sache que si tu pars de cette armée, nous ne pourrons pas avoir constamment un œil sur toi ! Je pense aussi que tu devrais attendre que Buffy te donne son feu vert, qu’elle estime que tu es prête et assez préparée pour pouvoir veiller sur toi, toute seule et ne pense surtout pas qu’elle ne le fera pas uniquement pour te garder près d’elle ! Elle le fera mais avec son œil d’experte ! »

C’était un bon compromis : attendre le feu vert de Buffy parce que la jeune femme savait exactement quand elle serait prête. Maintenant, il fallait s’assurer qu’elle ne la retienne pas plus longtemps que prévu. Néanmoins, Salomé faisait confiance à la Tueuse et elle acceptait d’attendre le feu vert de son aînée.

« J’attendrais, je pense que ce n’est pas une mauvaise idée d’attendre que je suis prête à voler de mes propres ailes ! Et je serais prudente une fois que je serais toute seule ! »

Dit-elle tout simplement alors qu’elle se demandait comment elle allait en parler avec Buffy parce que parler avec Willow ça n’était pas vraiment la même chose que parler à la Tueuse. Grimaçant, elle demanda :

« Faut que j’aille proposer ça à Buffy maintenant ! Tu n’as pas envie de venir avec moi pour appuyer ce qu’on vient de décider ? »

Ca n’était pas bien de mettre la sorcière dans une telle situation, à soutenir l’une au dépens de l’autre. Elle ne l’obligerait pas si elle n’en avait pas envie…


code by shiya.



Dernière édition par Salomé H. Miller le Mar 18 Déc - 9:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse Mar 20 Nov - 23:10




Willow Rosenberg & Salomé H. Miller



Avoir cette petite discussion avec Salomé, nous faisait du bien à toutes les deux. J’avais besoin de parler et ces derniers temps, je n’en avais pas réellement l’occasion. Buffy était trop occupée avec ses entraînements et ses tueries, qu’elle et moi, n’avions pas encore pu profiter d’un moment de discussion entre copines. Certes, je ne pouvais pas lui en vouloir car je savais qu’elle prenait son travail très au sérieux et je respectais énormément cela. C’est pourquoi, recevoir la visite de Salomé ne me déplaisait guère. De plus, si je pouvais lui donner de bons conseils, nous faisions d’une pierre deux coups alors autant en profiter.

« Je vois que tu me connais déjà très bien ! »

« Effectivement, tu ne crois pas si bien dire ! »
Je souris à mon tour. Buffy était là pour les entraîner et leur apprendre tout ce qu’elles avaient à savoir sur le monde du surnaturel et pour ma part, je préférais me mettre en retrait ou disons plutôt, rester discrète et rester là à les observer. C’est pourquoi, je connaissais quasiment le caractère de chacune d’entre elle. D’autre part, cela aidait bien Buffy qui bien sûr les connaissait, elle aussi, mais savait avant tout que j’avais un très bon sens de l’observation et venait parfois me demander conseil concernant telle ou telle Tueuse. Ce choix portait souvent sur la manière dont elle devrait agir avec telle ou telle fille concernant la vie de tous les jours, tout simplement car bien sûr, je ne pouvais pas vraiment intervenir sur ses choix de Tueuse car c’était son travail et je ne me le permettrais jamais à moins qu’elle ne m’en fasse la demande. Bref, tout ça pour dire que oui, je les connaissais presque toutes.

« J’attendrais, je pense que ce n’est pas une mauvaise idée d’attendre que je suis prête à voler de mes propres ailes ! Et je serais prudente une fois que je serais toute seule ! »

« Toutefois, même en quittant le groupe, je te conseil de venir de temps au temps aux entrainements, histoire de ne pas perdre la main. »
Oui, je pensais que c’était le mieux pour elle. Qu’elle souhaite une vie normale, je le comprenais et j’acquiesçais mais il ne fallait pas qu’elle arrête l’entraînement car j’avais bien peur que sinon elle perde un petit peu de combattivité, ce qu’elle ne devait absolument pas.

« Faut que j’aille proposer ça à Buffy maintenant ! Tu n’as pas envie de venir avec moi pour appuyer ce qu’on vient de décider ? »
Je souris de nouveau en entendant sa question. J’aimais bien Salomé. Elle savait ce qu’elle voulait et ne lâchait pas le morceau jusqu’à ce qu’elle puisse l’obtenir et en général, elle essayait de mettre toutes les chances de son côté et d’avoir les meilleurs alliés afin que son plan fonctionne. Sur cette affaire, j’étais toutefois d’accord avec elle et même si Buffy était ma meilleure amie, ça ne me dérangeais pas de venir avec elle pour l’épauler mais il fallait qu’elle le fasse vraiment seule et je ne devrais intervenir uniquement si Buffy se montrait trop dur, d’après moi, ou qu’elle ne la laissait pas parler. Cependant, je savais qu’elle l’écouterait et qu’elle serait capable de prendre la meilleure décision d’après elle. Je serais donc simplement présente pour aider les deux jeunes femmes à mieux communiquer.

« Très bien, je t’accompagnerais mais uniquement pour que vous puissiez parler sans que cela tourne en bataille. Je servirais d’arbitre ! »

Finalement, cette perspective commençait à m’amuser. Jouer les arbitres ne devrait pas trop être difficile.




fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse Mar 18 Déc - 10:26



✖Willow & Salomé✖
« Une arrivée silencieuse »

Ça n’était pas tous les jours que Salomé pouvait avoir une discussion discrète avec Willow. Celle-ci était de ces femmes que tout le monde voulait avoir près d’elle pour avoir une discussion ou des conseils de sa part. Si elle était plutôt discrète par rapport à Buffy, la belle sorcière était pourtant appréciée par toutes les tueuses qui pouvaient lui poser des questions sur la vie en général. De plus, Willow avait vu évoluer la grande Tueuse, elle avait été là avec elle dans tous les grands moments de sa vie et même si Buffy avait de bons conseils, l’avis de Willow était important pour toutes les apprenties tueuses. Tout comme pour Salomé et c’était la raison de sa venue chez Willow. La blondinette ne l’avouerait jamais mais elle ne savait plus ce qu’elle devait faire, elle avait besoin d’aide pour savoir quoi faire. Elle ne savait plus que choisir : continuer sa vie tranquille d’étudiante qui tentait d’oublier sa condition de tueuse ou protéger les siens en s’entraînant auprès de la grande tueuse et des autres tueuses comme elles ? Après tout, il était certain qu’elle était ce qu’elle était et qu’il fallait peut-être qu’elle s’y fasse ? Et puis, avec le retour de Katherine dans sa vie, il était certain que ses amis étaient en danger. Au vu de ce qui était arrivé à sa petite sœur et à elle-même, il était difficile de croire que la vampire laisserait tranquille la jolie étudiante… Elle ne l’avait pas encore croisé, elle l’avait simplement vue à un croisement de rue et elle espérait sincèrement que miss Pierce ne l’avait pas encore vue. Si c’était le cas, elle risquait de foutre en l’air tout ce qu’elle construisait jusqu’à présent : sa petite vie d’étudiante, sa future carrière et peut-être même sa future relation avec Dan… Il fallait qu’elle soit prête à défendre tout cela mais d’un côté, elle savait que s’embarquer là-dedans, dans ces entraînements, dans cette pseudo armée que montait Buffy, était un non-retour, qu’elle ne pourrait plus revenir à une vie qu’elle souhaitait normale…. Etre éditrice était son rêve mais serait-il compatible avec une vie de tueuse ? Etre mariée à l’homme qu’elle aimait – à vrai dire Dan pour l’instant – était son rêve mais clairement, elle ne pourrait le cacher encore longtemps à son ami et surtout pas s’ils se mettaient ensemble mais l’accepterait-il ? Lui qui était si terre à terre aurait du mal à se faire à une vie surnaturelle, elle s’en doutait… Voilà dans quel contexte apparaissait le beau et mystérieux Derek qui lui vivait dans ce monde surnaturel… Jamais elle n’avait ressenti un tel désir pour une créature qu’elle chassait en temps normal. La belle Salomé n’avait jamais compris comme Buffy avait pu tomber sous le charme de deux vampires mais à présent, elle était moins critique envers son aînée….

« Effectivement, tu ne crois pas si bien dire ! »

Souris la jolie Willow après que la tueuse lui ait dit qu’elle la connaissait trop bien. Salomé éclata de rire, cela lui faisait du bien de rire de la sorte après cette discussion un peu trop sérieuse. Au final, miss Miller avait été convaincue par la sorcière, elle l’avait convaincue qu’elle pouvait attendre que son entraînement soit à son top niveau pour se détacher de tout cela.

« Toutefois, même en quittant le groupe, je te conseille de venir de temps au temps aux entrainements, histoire de ne pas perdre la main ! »

Salomé opina du chef, elle n’avait pas tort et elle le ferait, elle le ferait parce que c’était un conseil venant de quelqu’un d’expérimenter et elle savait de quoi elle parlait.

« Evidemment, je comprends ce que tu veux dire ! Pour éviter de me ramollir, je viendrais ! Mais, cela ne m’empêchera pas de sauver des innocents, je ne perdrais pas réellement la main ! »

Oui, Salomé était d’accord avec la jolie sorcière mais elle devait toujours rajouter quelque chose, comme si elle voulait avoir le dernier mot, tout le temps… Comme si cela voulait dire qu’elle l’écoutait mais qu’elle ne voulait pas l’admettre sans cesse. Lorsque la tueuse demanda son aide à Willow pour aller parler à Buffy, celle-ci sourit et dit :

« Très bien, je t’accompagnerais mais uniquement pour que vous puissiez parler sans que cela tourne en bataille ! Je servirais d’arbitre ! »

A son tour, Salomé éclata de rire en pensant à ce que cela pourrait donner si les deux tueuses se voyaient en tête-à-tête. Elles pouvaient s’entendre à merveille mais parfois l’une et l’autre se bouffaient le nez, elles voulaient toutes les deux avoir raison et imposer sa vision des choses à l’autre. Surtout quand on parlait de l’engagement de Salomé parmi les tueuses, ce sujet était réellement un sujet à prendre avec des pincettes…

« Merci ! Oui, je pense que vu ce que j’ai à lui annoncer, ça risque d’être chaud ! »

Finit-elle par dire en soufflant mais elle continua :

« Tu penses qu’on peut y aller maintenant ou tu es prise ? Ça risque de prendre un petit temps, il faudra que tu aies du temps à perdre ! »

Dit-elle en lui faisant un clin d’œil et un sourire en coin.


code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse Dim 6 Jan - 22:44




Willow Rosenberg & Salomé H. Miller



Conseiller était vraiment quelques chose que j’appréciais fortement et je devais avouer, que j’appréciais encore plus lorsque mes conseils étaient suivis par la suite. Avec Salomé, visiblement, ça allait être le cas. Malgré son obstinence à vouloir toujours avoir le dernier mot, cette dernière semblait toutefois m’écouter. C’était une jeune adolescente qui était sûre de tout savoir sur le monde qui l’entourait. Mon travail, à moi, consistait à lui faire comprendre qu’elle se trompait et qu’autour d’elle, des gens seraient là pour l’aider si elle en ressentait le besoin.

« Je suis vraiment contente que tu prenne au sérieux ce que je te dis. Ca prouve finalement qu’il y en a dans cette jolie petite tête blonde ! »
Un petit pic ne lui ferait pas de mal et je savais aussi qu’elle ne le prendrait pas mal, bien au contraire. J'étais vraiment prête à guider ces jeunes Tueuses d’une autre manière que Buffy si elles en ressentaient le besoin. Certes, il faudrait aussi qu’elles fassent leur propres erreurs mais uniquement si ça ne risquait pas de leur couter la vie. En ce qui concernait Salomé, la décision qu’elle voulait prendre risquait bel et bien de la lui couter si elle décidait de trop s’éloigner du groupe. C’était pourquoi, sans vraiment choisir à sa place, j’essayais de l’aider au mieux afin qu’elle fasse le bon choix. Par chance, cela avait l’air de fonctionner.

« Si tu veux, je suis disponible tout de suite et je serais vraiment honoré de venir maintenant si ça te permet, par la suite, de pouvoir dormir tranquillement. Juste le temps de prendre mes affaires et on peut y aller. Je vais aussi d’abord m’assurer que Buffy est disponible. »
Je pris mon téléphone et décidai d’appeler ma meilleure amie afin de savoir où se trouvait cette dernière et si elle était disponible pour une petite discussion avec une de ces Tueuses sans lui préciser de qui il s’agissait. Je préférais lui en faire la surprise même si j’étais quasiment sûre qu’elle se doutait de qui c’était. Heureusement pour nous, elle semblait aussi libre que Salomé et moi. Je me tournais donc vers Salomé en lui faisant un signe de tête pour lui faire comprendre que Buffy nous attendait, avant de raccrocher le téléphone.

« On peut aller la voir, elle se trouve actuellement chez elle et un peu de visite lui fera du bien et puis au moins, les choses seront mis au clair une bonne fois pour toute entre vous deux. »
Je lui souris puis lui fis signe qu’il était temps pour nous de se mettre en chemin afin de mener cette grande discussion qui nous attendait.




fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse Lun 7 Jan - 18:43

Sujet terminé !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une arrivée silencieuse

Revenir en haut Aller en bas

Une arrivée silencieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-