Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

ϟ CASTLE « I love you, do you ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 31  Suivant
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Mar 31 Juil - 12:21

La tête de Kate partait dans toutes les directions. Elle devait absolument être prête pour demain matin - et elle y serait surement avant six heures du matin, histoire d'être certaine de ne pas être en retard -. Mais elle avait un fiancé devant elle et celui ci allait venir et elle le connaissait bien. Ils n'avaient pas beaucoup travaillé depuis qu'ils étaient en couple, mais le peu qu'ils avaient eu leur avait permis de faire l'amour un peu partout dans le precinct. Elle ne voulait pas un remake de ça, surtout dans les archives. Non, elle voulait repartir sur un bon pied avec Gates. Elle lui fit savoir en évoquant le bébé et ça le mit sur la touche. Beckett évoquait beaucoup trop souvent ce futur enfant qui n'était pas encore là - beaucoup trop, obsessivement - et c'est pour cela qu'elle ne tint pas compte du décalage de Castle.

« Parce que j'aimerai que notre enfant soit conçu avec amour dans notre lit. »

Eau de rose ? Oui ! Beck voulait concevoir son enfant dans les règles. Elle n'allait pas être mère vingt fois alors autant bien faire les choses. Son fiancé le comprendrait et s'il avait un peu de tact - ou qu'il n'était pas en mode 'j'ai neuf ans et j'ai mangé trop de sucre' - il n'essayerait pas de se moquer de ce qu'elle venait de dire.

« J'aimerai pouvoir zapper Soho, mais mon médecin sera surement d'un avis différent. »

Ces derniers jours, elle avait fait plus que zapper, elle avait ignoré les appels de son thérapeute, elle avait tout fait pour oublier Soho, car le moral n'y était pas. Sa mère lui manquait, son boulot, elle devait choisir sa robe, Castle... Ok tout était trop beau pour que ce soit vrai, et en même temps tout n'était pas parfait. Et Kate était emprunte à la confusion.

« J'ai l'impression que plus rien n'a de sens. »

Et c'était difficile à dire car le sentiment était tout aussi difficile à interpréter. Elle avait envie de se secouer les neurone pour comprendre ce qu'il se passait en elle ces derniers temps... La brunette avait besoin de temps. Et peut être de retourner voir le psychiatre qui l'avait suvit après qu'elle se soit faite abattre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Mar 31 Juil - 13:06

    Vraiment ?

    Il ne s’était pas attendu à ce qu’elle lui indique la façon dont elle voudrait concevoir leur enfant, mais il se mit à sourire.

    Quand tu veux.

    Gamin ? Sans doute, mais l’idée lui plaisait bien et il avait déjà plusieurs scénarios en tête sur le fait de créer leur enfant dans l’amour de leur couple. Demandant la suite des évènements, il l’écouta répondre et il fi tune grimace. Il est vrai que le médecin de la jeune femme voudrait sans doute la voir revenir pour qu’elle continue ses entraînements et il ne pouvait que l’encourager à y aller. Fronçant les sourcils à ce qu’elle disait, il la regarda.

    C’est-à-dire ?

    Il ne comprenait pas vraiment. C’est vrai qu’elle n’avait plus de travail. Elle avait dû vivre avec ça. Ca n’était pas chose facile pour elle qui s’était toujours donné à fond pour pouvoir être à la criminelle. Mais, il avait pû profiter d’elle, préparer leur futur mariage, pouvoir parler de fonder une famille. Elle avait aidé Alexis et il avait vu sa famille grandir et il était fier de pouvoir dire qu’il avait la famille dont il avait toujours rêvé. Mais la jeune femme ne semblait pas très bien et il n’aimait pas ça. Alors, il la regarda, attendant des explications supplémentaires sur ce qu’elle voulait dire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Mar 31 Juil - 13:21

Castle avait le don pour se moquer d'elle et la faire sourire. Il savait qu'elle voulait concevoir leur enfant dans l'amour, il le voulait tout autant qu'elle et pourtant il la taquiner. Kate lui donna une petite tape sur la tête en souriant. Et comme il jouait, elle décida de faire pareil.

« Ce soir ? »

Lui proposa-t-elle avec un sourire qui en disait long. Il ne fallait pas être devin pour voir qu'elle lui proposait de passer la nuit à faire trembler les murs. Sauf que Beck commençait le boulot le lendemain et que se conscience professionnelle la ferait se coucher tôt - et probablement sans rien faire -.
Toutefois il restait un problème. La brunette avait une sensation qui la suivait depuis quelques temps. La confusion la bouffait, mais c'était la première fois qu'elle en parlait avec son fiancé. Et en voyant ses deux grands yeux bleus, elle comprit pourquoi elle ne l'avait pas fait plus tôt. Ils avaient beau communiquer de plus en plus, elle comprenait - trop tard - que certaines choses ne devaient pas être partagées.

« Ne me regarde pas comme ça. Je ne vas pas rompre ou partir. C'est juste que j'ai l'impression d'être dépassé par des choses qui ne devraient pas. Puis il y en a d'autre que j'arrive à contrôler alors que je devrais ramer... »

La dernière partie de sa phrase le concernait lui. Beckett n'aurait jamais pensé pouvoir vivre aussi librement cette histoire d'amour avec lui. Elle était heureuse, parlait et vivait dans le bonheur. Ils voulaient un enfant, allait se marier... Ils avaient même Poutchi ! Tout était beau. Puis il y avait le manque qu'elle ressentait par rapport à sa mère qui s'était largement développé ses dernières semaines. Sa peur par rapport à son travail.
Parfois elle avait l'impression que son cerveau devait gérer trop d'informations à la fois et que plutôt que de compartimenter les choses, ils géraient tout en même temps, créant des bugs et des courts circuits. L'empêchant de penser ou d'être aussi libre qu'elle n'aurait aimé.

« Mais on verra ça plus tard, on devrait filer pour aller à Soho avant que ce ne soit l'heure de pointe. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Mar 31 Juil - 13:38

    Se mettant à sourire en coin, il ne serait pas contre. Après tout, s’ils ne revenaient pas trop tard de leur dîner en tête à tête, ils auraient le temps d’en profiter un peu avant de devoir aller bosser demain. Mais, il savait aussi que la jeune femme voudrait être en forme le lendemain, donc il ne comptait pas l’empêcher de dormir si c’était ce qu’elle voulait. Autant parfois il était lourd, voire chiant, mais là il savait que c’était important pour Kate, alors il serait léger et attentionné. Puis, surprit par ses propos, il l’écouta avec attention, avant de hocher légèrement la tête. Seulement, elle décida de ne pas en dire plus et de filer à Soho. Un peu déçu qu’elle n’en dise pas plus, il soupira doucement.

    On va directement à Central Park après ou pas ?

    C’était surtout pour savoir s’ils devaient amener quelque chose pour se changer où s’ils revenaient d’abord ici. Après tout, autant faire au plus simple et après avoir écouté la réponse de la jeune femme, ils filèrent jusqu’à la voiture. Castle décida de conduire pour une fois et elle ne semblait pas trop contre, mais elle lui demanda quand même de ne pas faire l’idiot. Il fut très calme, il avait même posé une main sur la cuisse de la jeune femme, jouant de son pouce sur elle, appréciant tout ce qui se passait aujourd’hui. Une fois à Soho, il suivit la jeune femme. Il n’était pas habitué au lieu, du coup, il faisait profil bas et suivait la jeune femme. Mais, il fut content de voir son ami. Il le salua et parla un peu avec lui, avant que ce dernier ne lui dise qu’il viendrait bien avec sa famille au mariage. Il pensait répondre au faire part et comme ils étaient là, il en profitait, mais il expliqua qu’il amènerait quand même un courrier comme réponse encore plus officiel. Souriant, il devait avouer qu’il appréciait cet homme et il était content que Kate puisse se reposer sur lui quand elle en a besoin. Finissant dans la salle de sport, il regarda sa partenaire qui cherchait par quoi commencer. Seulement, en tournant la tête, il vit le médecin de la jeune femme qui la regardait pour savoir si elle comptait faire quelque chose aujourd’hui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Mer 1 Aoû - 10:49

La jeune femme tentait d'expliquer à son partenaire ce qu'elle ressentait, mais ses mots ne semblaient pas être assez pour celui ci. Il n'était pas heureux et avait surement l'impression qu'après autant de progrès entre eux, elle faisait marche arrière pour se protéger. Ce n'était pas le cas. Kate était toujours à 100% dans l'idée de devenir madame Castle. Elle avait juste un instant de panique.

« Les chansons me parlent toujours. Toutes. »

Murmura-t-elle sans savoir s'il pouvait entendre. Elle se souvenait encore du jour ou il avait ouvert la porte du loft dans cette drôle de tenue en lui demandant comment savoir si on était amoureux. Et elle avait répondu tout simplement que les chansons prenaient sens. Aujourd'hui les chansons avaient un sens pour elle, elle était amoureuse de Rick et elle voulait qu'il le sache, même si à cet instant elle ne se sentait pas de le lui dire aussi clairement qu'elle avait pu le faire avant. De toutes façons, ils devaient aller à Soho et l'écrivain était déjà en route. Kate dut trottiner dans leur chambre et se changer précipitamment avant de le rejoindre pour y aller. Y aller à reculons.
L'ambiance dans la voiture était tendue. Il avait posé sa main sur sa cuisse et elle l'avait recouverte de la sienne, mais il n'y avait aucun échange de mots ou de regards. C'était étrange. La brunette savait qu'elle avait gaffé en lui disant que plus rien n'avait de sens. Elle aurait pouvoir revenir en arrière, mais elle ne pouvait pas. Prenant sur elle, elle le regarda alors qu'il avait la voiture arrêté à un feu rouge.

« C'est le mariage qui me stresse beaucoup Rick... Ça n'a rien à voir avec le fait que je t'aime. Je n'aurais pas du dire que plus rien n'avait de sens, parce que c'est faux. Je suppose que ce n'est pas ce à quoi tu t'attendais à entendre après la nuit derrière... Je suis désolée. »

Et pour conclure ce petit moment désagréable, elle se pencha par dessus la boite de vitesse et l'embrassa avec beaucoup de tendresse sur le coin des lèvres. Elle était de nouveau douce et souriante - même si elle forçait un peu -. Elle forçait pour la simple raison que plus ils approchaient du centre de rééducation, plus son estomac se tordait. La main qui était sur sa cuisse était rassurante et pour rien au monde elle n'aurait laissé Rick la retirer.
Ensemble ils pénétrèrent dans le bâtiment et elle l'emmena dans la salle de sport - salle de torture - où son ami était. Il était là presque tous les jours alors ce n'était pas une surprise de le revoir, mais ça l'était pour lui de la voir là - car ça faisait longtemps qu'elle n'était pas venue -. Ils discutèrent ensemble, tous les trois et Kate fut heureuse de savoir qu'il viendrait à son mariage avec sa famille, elle le serra dans ses bras avant de regarder Rick qui lui regardait ailleurs. La belle se mit à penser pour savoir où commencer, puis suivit le regard de son fiancé - ce qu'elle faisait tout le temps lorsqu'il fixait un point un peu trop longtemps -. Mais cette fois il ne fixait pas un point, non c'était le doc. Celui la regardait et elle baissa les yeux.

« Je devrais m'y mettre. »

Elle s'excusa auprès des deux hommes et s'enfuit vers un tapis de course avant que le médecin ne décide de venir la voir. Elle n'était pas encore prête à l'affronter. Il devrait attendre. Cependant les deux adultes se regardaient, ils se parlaient sans mots et à distance.
Puis tout à coup une voie vint la déranger dans son entrainement. C'était une voie qu'elle connaissait et qu'elle n'aimait pas. Un autre patient du centre qui n'était gentil avec personne et surtout pas avec les femmes. Non, ils voulaient juste les allonger ou les rabaisser. Et ce qu'il fit à la brunette lui fit perdre tous ses moyens pendant une demi seconde - voir moins -. Il était arrivé par derrière pendant qu'elle courrait et lui avait saisi le gras des fesses en lui disant qu'elle était bien grasse comparé à la dernière fois qu'il avait tenté de la mettre dans son lit. Les mots étaient descendus dans le cœur de Kate avant qu'elle ne réagisse. Et sa réaction fut de donner un coup de pied façon kickboxing dans la mâchoire du mastodonte. Il s'effondra et gémissant de douleur et elle passa par dessus lui pour quitter la pièce. Elle détestait être le centre d'attention comme cela.
Beckett avait un endroit lorsqu'elle n'était pas bien ici, une petite pièce que peu de gens visitaient. Elle se l'était appropriée et son médecin le savait et ce ne fut pas une surprise lorsqu'elle le vit apparaitre à la porte. Il s'assit à côté d'elle et le regarda dans les yeux avec un visage neutre - il devait être très bon au poker -. La jeune femme ne pleurait pas, mais son cœur était lourd suite aux propos de l'autre abruti. Toutes femmes auraient été touché par ce qu'il avait fait. Le doc' plus psy que doc' à cet instant là lui demanda pourquoi elle était si touchée par ce commentaire, que la femme qu'il avait laissé partir la dernière fois ne l'aurait pas été - sur... la dernière fois il lui avait donné l'autorisation de faire un bébé -.

« Parce qu'il a raison. Je suis grasse et si je ne fais rien pour y remédier, je vais continuer à m'engraisser. »

Ils parlèrent, Kate se laissa aller avec lui et finit dans ses bras - entre adultes responsables ils pouvaient - et quand ses nerfs furent à plat, elle accepta de retourner s'entrainer. Et surtout promis de faire un tour dans son bureau quand elle aurait finis pour voir où elle en était, physiquement, et moralement.
La belle retourna dans la salle de sport et ne retrouva pas tout de suite le visage familier de son fiancé, mais lorsqu'elle le vit, elle alla au plus vite près de lui. Juste au cas où le mastodonte souhaite une revanche, Castle pourrait l'en dissuader - car il était plus grand et plus fort que le mastodonte -.

« Tu veux bien m'aider avec ce mouvement mon cœur ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Mer 1 Aoû - 17:33

    Il avait entendu les propos de la jeune femme sur les chansons, mais il ne dit rien. Il se souvenait de la soit disant conversation qu’il avait eu avec Alexis. Elle ovulait ses conseils et au final, elle avait parlé tout du long et il n’avait rien dit. Puis, Kate était venue le voir et il esquissa un sourire à ce souvenir. A vrai dire pratiquement tous les souvenirs avec la jeune femme étaient bons. Evidemment, il y avait eu des disputes, mais il essayait de les oublier. Se retrouvant finalement sur le chemin pour Soho, il l’écouta parler et il apprécia son baiser.

    Tu préfèrerais qu’on le repousse ?


    Il savait que la question pouvait apparaître étrange.

    Si tu n’es pas prête on peut repousser.


    Il voulait qu’elle se sente prêt pour se marier avec lui. Il ne voulait absolument pas qu’elle regrette le jour J ou plus tard. Il voulait que Kate Beckett devienne sa femme et pour cela, elle devait se sentir prête pour l’évènement. Une fois arrivé à Soho, ils partirent dans la salle de sport. Voyant l’ami de la jeune femme, ils discutèrent avec lui et finalement Castle sentit un regard vers eux et il vit le médecin plus loin. Kate s’éclipsa pour commencer sa séance. L’écrivain lui parlait avec l’amie de sa fiancée et ce dernier voulait savoir s’il y avait une liste de mariage ou quelque chose de prévu lors du mariage. Près à répondre Rick entendit une voix s’élever. Fronçant les sourcils, il tourna la tête et regard un type aller vers Kate et faire une chose à laquelle il ne se serait jamais attendu. Haussant les sourcils, il vit Kate partir et près à aller la rejoindre, il vit le médecin s’en charger. Fronçant les sourcils, il alla vers le type qui se relevait et qui lui demandait ce qu’il regardait. Il lui demanda alors de s’excuser auprès de Kate et le type se mit à rire. Les autres semblaient savoir que ce gars n’en faisait qu’à sa tête, mais Richard ne se laisserait pas faire. Voyant l’autre partir, il l’attrapa par l’épaule et il le frappa directement au visage quand il se retourna. Ils se tapèrent dessus, mais Rick eu le dessus et l’autre gars se retrouva au sol. Le fixant, il attendait une réponse et le gars accepta de venir s’excuser. L’écrivain fit alors demi-tour et il finit par voir Kate. Heureusement pour l’écrivain, John, lui indiqua son œil. Oh non, pas un bleu. Baissant la tête, il écouta Kate parler et hocha la tête.

    Oui, bien sûr.

    Il gardait la tête baissée, avant d’entendre quelqu’un se racler la gorge. Levant doucement les yeux, il vit le médecin de la jeune femme, accompagné du type à qui il venait de refaire le portrait. Il savait déjà que Kate devait se demander comment ce type avait la lèvre fendue et une belle trace bleue à l’œil droit et sur la mâchoire. N’osant pas regarder sa fiancée, il écouta le type faire ses excuses à la brunette et partir. Castle eu un regard pour le médecin, qui hocha la tête négativement, mais qui ne pû s’empêcher de lâcher un léger sourire.

    On reprend Kate ?

    Toujours tête baissée, il était prêt à l’aider pour ce qu’elle voulait faire, mais pas près à lui montrer son œil qui commençait à avoir une jolie teinte bleu. Il sentait également ses phalanges lui faire mal, mais ça, à la limite il s’en fichait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 9:16

« Ce n'est pas ce que j'ai dit. »

Comme bien souvent, Castle pensait qu'elle voulait faire marche arrière et mettre fin à leur relation, leur engagement. Mais elle ne ferait jamais ça pour la simple et bonne raison qu'elle l'aimait, et que malgré ses peurs, elle était prête à faire tous les efforts du monde.

« Je suis prête à me marier avec toi, ce qui me stresse, c'est préparer ce mariage sans les conseils de ma mère. J'ai peur de ruiner notre mariage. »

Beckett était une femme de caractère et pourtant elle ne s'était pas transformée en monstre à l'approche du grand jour. Bien au contraire, elle s'était adoucie... C'était limite si elle ne se voyait pas remonter l'allée menant à l'autel dans une grande robe blanche flottante, une couronne de fleur sur la tête et des pétales de roses blanches partout. La jeune femme ne ferait pas ça, pas la version jeune vierge pure, non, elle voulait être la Kate qu'il aimait, celle qui ne se laissait pas faire, mais c'était difficile quand toutes ses pensées étaient liées à sa mère. Car lorsqu'elle pensait à sa maman, elle redevenait l'adolescente triste. Elle allait devoir travailler sur ça parce que son mariage, le seul de sa vie, devait être le jour le plus heureux de sa vie.
Leurs paroles ? Disputes ? Bref, ils avaient finis par se garer devant le centre de rééducation à Soho. Les ennuis ne furent pas longs à arriver et ils se présentèrent sous la forme d'une main baladeuse sur le postérieur de Beck accompagné d'un commentaire déplacé. Et elle avait répondu très simplement avec un coup de pied dans la mâchoire de son assaillant - son professeur de self défense aurait été fier d'elle -. Après avoir fait ça, elle avait eu besoin de sortir et avait manqué le reste de l'action. Action qui continua après son retour, lorsque le méchant monsieur vint s'excuser. Cela ne la surprit pas, mais le visage tuméfié de celui ci la frappa.
Kate ne mit pas longtemps à faire le lien entre lui et le visage de son amant qu'il refusait de lui montrer. La fureur et en même temps l'amour l'emplirent et elle attrapa le menton de son homme pour qu'il la regarde dans les yeux.

« Castle ! »

Et sa voie qui aurait du être pleine de colère se retrouva emplie de peur. L’œil gauche de son fiancé était gonflé et bleu, et ses mains étaient dans un état déplorable. Normal que l'autre débile ai l'air si mal en poing, Castle s'était défoulé sur lui. Il prenait toujours sa défense se dit elle en se rappelant Demming. Il était comme un prince charmant, mais en mieux. La version 2.0.

« Doc' ! Tout de suite ! »

De toutes façons, elle avait arrêté tous ses mouvements et il était devenu sa priorité numéro une. Beckett avait attrapé le visage de son homme et l'étudiait. Il s'était vraiment fait mal et elle ne comprenait pas pourquoi l'autre crétin s'en était pris à elle en premier...

« Tout ça à cause d'un peu de gras... Tu es le seul à l'apprécier et je te laisserai l'apprécier dès que le médecin m'aura dit que tout va bien pour toi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 9:47

    Tant que tu es présente et que tu acceptes de m’épouser, tout ira bien. Mais peut-être qu’en parlant avec ton père et en allant voir ta mère, ça pourrait t’aider.

    Haussant les épaules, il ne savait pas vraiment si ça pourrait aider la jeune femme. Il savait qu’elle aurait eu besoin de parler avec sa mère, mais il ne savait pas vraiment comment faire. Il pouvait être un homme aimant, mais il ne pouvait pas faire revenir Johanna et parfois il se disait qu’il aurait aimé pouvoir le faire. Finalement, se retrouvant à Soho, les choses dérapèrent et un homme vint agresser verbalement et physiquement Kate qui finit par sortir de la pièce suivit par son médecin. Castle quant à lui fila voir ce type, près à lui refaire le portrait et c’est ce qu’il fit. De son côté, il avait les mains qui étaient douloureuses et l’œil qui commençait à se être marqué. Seulement, il ne comptait pas montrer sa tête à Kate. Il savait qu’il aurait dû se retenir et mettre les paroles en avant plus que les bras, mais ce type avait dépassé les limites et il n’avait pas pû s’empêcher de lui en coller une. Seulement la brunette s’en rendit compte et elle lui fit relever la tête. Soupirant doucement, il fronça les sourcils, près à l’entendre lui dire qu’il était inconscient, mais ce ne fut pas du tout le cas. L’entendant appeler un médecin, il leva la main.

    Non ça va. Tout va bien.

    Seulement l jeune femme vérifiait ses blessures et il apprécia cela. Mais il était fautif, mais en l’écoutant parler, il sourit.

    Au moins il ne recommencera plus.

    Tournant la tête vers John, l’ami de Kate, il regarda d’autres patients qui lui souriaient et il fit un simple signe de tête, comprenant que même s’il en était arrivé aux mains, il avait été celui qui lui avait fait fermer son clapet et qu’il risquait de ne pas l’ouvrir avant un bon moment. Sentant une main sur son épaule, il vit le médecin de Kate qui le regardait et vérifiait ses blessures.

    Ca va, je vous …

    Il ne pû s’empêcher de grogner quand le médecin appuya sur son œil et il fronça les sourcils. Il l’aurait tué par son regard noir, mais le médecin semblait amusé et il soupira, se laissant alors soigné.

    Je suis désolé Kate, j’aurai dû parler et pas me battre.

    Il n’avait pas envie que ça retombe sur la jeune femme, son programme et surtout sa place à Soho. Il regardait le médecin qui semblait comprendre, mais qui prit plutôt soin de le soigner.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 10:17

Parfois les actions de son fiancé n'étaient pas celles d'un adulte. Il agissait sur le coup, sans réfléchir. Kate aurait aimé le voir grandir, ne plus faire ce genre de choses dangereuses, mais il semblait être fier de lui à chaque fois qu'il cognait quelqu'un pour la défendre elle et son honneur. Sauf qu'aujourd'hui c'était la fois de trop. Elle lui avait parlé dans la voiture à quel point sa mère lui manquait et maintenant il se battait, se faisait du mal. Le danger dans lequel il se mettait était insupportable pour la brunette qui perdit pied. Beckett ne fondit pas en larme - bien que l'envie soit présente -, elle ne lui hurla pas dessus, elle ne le quitta pas, non, elle se contenta de le prendre dans ses bras et de le serrer fort - un miracle qu'aucunes côtés ne se soient brisées -. Elle voulait sentir qu'il était toujours en vie.

« Tant que tu vas bien... »

Le pauvre médecin qu'elle avait fait venir pour examiner Castle ne pouvait pas faire grand chose lorsqu'elle le serrait comme ça contre elle. Mais elle ne voulait pas le lâcher. Elle n'était pas encore prête à quitter ses bras et les battements rassurants de son cœur. Ses yeux se remplirent finalement des larmes qu'elle avait si durement retenu avant de cacher son visage dans le cou de son homme. Tous les patients qui la connaissait furent étonnés de la voir craquer comme ça et elle sentit plusieurs mains venir lui tapoter l'épaule en gage d'encouragement.

« Je ne veux pas te perdre. Tu es le dernier mur qui me sépare de ma mère. J'ai besoin de toi parce que sinon la vie est beaucoup trop dure. Il n'y a personne pour me faire rire ou me faire manger des choses étranges au petit déjeuner. Personne ne m'embête et ne me fait rouler des yeux, personne ne vient me chuchoter les théories les plus farfelues à l'oreille. J'ai besoin de toi ! Tu n'es plus une envie, tu es un besoin... J'ai besoin de toi, de vivre avec toi et de savoir que chaque jour seras avec toi. Je veux que cette bague de fiançailles soit accompagné d'une alliance. Je veux porter ton enfant. Je veux qu'Alexis m'aime comme... Je veux qu'Alexis m'aime. Je veux juste avoir une famille avec toi, être ta femme et porter ton fils. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 10:29

    Il fut vraiment surprit par l’étreinte de sa fiancée. Alors que le médecin voulait le soigner, Castle se retrouva avec Kate dans ses bras. I fut surprit et vit les autres patients venir vers elle. Quand elle parla, il comprit que ça n’allait pas et il serra son étreinte autour d’elle en fronçant les sourcils. Il l’écouta avec beaucoup d’attention et il la serra encore plus quand elle finit de parler.

    Tu ne perdras pas Kate. Je serai là aussi longtemps que tu voudras de moi. Tu as fait de moi un homme meilleur. Grâce à toi j’ai arrêté d’être ce type superficiel dont parle les journaux et j’ai grandit et mûrit. Tu m’a permit d’être quelqu’un de respectable et je ne pourrais jamais assez te remercier pour tout ce qui tu as fait pour moi et encore moins vis-à-vis d’Alexis et mère.

    Il continua de serrer la jeune femme dans ses bras. Il entendait quelques murmures disant qu’ils voyaient finalement que leur couple n’étaient pas faux et que le Richard Castle des journaux n’était pas aussi bête qu’ils le pensaient. Il apprécia cela, mais il se concentrait surtout sur la jeune femme. Desserrant ses bras autour d’elle, il lui attrapa son visage et il vint l’embrasser avec tendresse et tout l’amour qu’il avait pour elle. Le baiser gagna en intensité quand il voulu lui faire comprendre à quel point il était fou d’elle. Devant reprendre sa respiration, il la fixa dans les yeux.

    Je t’aime tellement.

    Posant son front contre le sien, il regarda la jeune femme. Il était dingue d’elle. Elle était la seule femme qui lui avait résisté et la seule en qui il avait une confiance aveugle.

    Je suis désolé de te faire pleurer, je ne le voulais pas. Qu’est-ce que je peux faire pour me faire pardonner ?

    Il fronça doucement les sourcils, espérant qu’elle ne lui en veuille pas trop malgré tout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 10:49

Kate avait finis par craquer, les larmes étaient arrivées dans ses yeux et tout le monde les avait vu. Elle se sentait nue devant cette foule, mais elle ne dit rien, car les bras de son fiancé autour d'elle la protégeait. Elle se sentait bien et oubliait le monde autour d'eux. Du moins, elle tentait, car toute sa personne souffrait encore de le voir aussi mal en point à cause d'un crétin qu'elle avait provoqué avec son gras. Si elle n'avait pas mangé tous ces oursons, elle n'aurait jamais eu ces kilos en trop et il n'aurait rien pu lui dire. C'était de sa faute et elle se rejetait déjà la faute, mais... Mais son homme était toujours là et lorsqu'il lui attrapa le visage pour l'embrasser, elle se laissa faire. Au début elle était juste présente, puis elle y répondit avec beaucoup plus d'intensité qu'elle ne l'aurait cru.

« Ne plus te battre pour moi. »

Beckett avait déjà fait cette requête à Castle lorsqu'il s'était battu avec Demming. Il avait accepté, mais avait récidivé. Elle n'avait pas le cœur de lui dire qu'il avait brisé une promesse, parce que c'était pour la bonne cause, mais il l'avait tout de même fait...
L'attroupement se dispersa et le médecin proposa à Kate de venir dans son bureau pour s'occuper de tout ce dont ils avaient besoin. Et par là il entendait Castle et elle. La belle le suivit en gardant son fiancé tout contre elle, elle ne le laisserait plus la quitter ici, pas avec l'autre débile dans les parages.
Le docteur s'occupa d'abord de donner de la glace à l'écrivain pour son œil et de faire des pansements stériles pour ses mains. C'était du bon travail, mais elle était toujours inquiète à son propos et refusa de le laisser aller. Elle demanda à son médecin de l'examiner entièrement une nouvelle fois pour s'assurer qu'il n'y avait pas de lésions plus importantes. Et il la connaissait assez pour savoir qu'il valait mieux le faire rapidement sans discuter.
Puis se fut à son tour et elle tenta de tout faire rapidement. Elle n'était pas aussi importante que Rick. Puis tout ce qui l'intéressait était de tomber enceinte, et elle savait déjà qu'elle ne l'était pas, alors point de suspense. Il lui fit tout de même une prise de sang et lui demanda où ils en étaient pour chercher l'équipe qui la suivrait si elle tombait enceinte - cardiologue, gynécologue et obstétricien, puis par la suite pédiatre -. C'était son job de trouver tout ça, fin leur job, à elle et Castle. Rick lui avait donné des numéros de spécialistes et elle n'avait jamais appelé.

« Je ne vais pas les déranger alors qu'il y a moins d'une chance sur un million pour que je tombe enceinte. »

Le docteur la regarda étonné. Il avait l'impression de voir une Kate différente, celle qu'il connaissait était une battante. Il le lui dit et lui redit que sans consulter, il y avait encore moins de chance qu'elle y arrive.

« Je ne veux pas me piquer ! »
« Alors jusque où êtes vous prêt à aller pour avoir cet enfant ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 11:02

    Fronçant les sourcils, il se souvenait qu’elle lui avait déjà dit ça et il se traita d’idiot. Il ne l’avait pas écouté et à cause de lui elle avait peur de le perdre. Par le passé, quand il était plus jeune, il pouvait se battre souvent, surtout quand l’honneur de sa mère était en jeu, mais avec le temps, il avait apprit et aujourd’hui il n’était pas seul. Kate était là et elle s’inquiétait pour lui. Il allait devoir faire en sorte de ne plus jamais en arriver aux mains avec qui que ce soit. Il s’en fit la promesse et la prochaine fois, il utiliserait la parole et ferait en sorte qu’on ne le frappe pas. Se retrouvant dans le bureau du médecin, Castle gardait Kate près d’elle, avant que le médecin ne décide de s’occuper de lui. Une fois fait, Kate demanda un examen plus approfondit et l’écrivain ne dit rien, se laissant simplement faire. Il n’y avait rien d’autres, juste son œil et ses mains. Puis, ce fut au tour de la jeune femme d’être examiné. Rick restait en retrait, avant que le médecin ne parle des spécialistes dont il avait eu les numéros, mais Kate ne les avaient jamais appelés. Il le savait, parce qu’elle lui avait dit qu’elle ne voulait pas de seringue et de piqures. A la question du médecin, il fut surprit.

    Nous sommes prêts à faire beaucoup de choses, mais si Kate ne veut pas ces injections, je ne compte pas la forcer.

    Fronçant les sourcils, il n’aimait pas vraiment le ton du médecin et il regarda l’homme.

    Vous n’avez jamais demandé à me faire faire des tests. Ca vient peut-être de moi.

    Haussant les épaules, il y avait déjà pensé. Il l’avait même déjà dit à Kate qui ne le croyait pas, mais Rick voulait quand même vérifier au cas où. Le médecin sembla d’ailleurs étonné par sa requête.

    Nous voulons avoir un enfant. Mais vous n’avez rien qui reste en dehors d’injections ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 11:22

Le docteur voyait des patients en détresse tous les jours, alors se faire crier dessus était monnaie courante pour lui. Kate avait juste haussé le ton sur le coup, elle ne lui en voulait pas personnellement parce qu'il n'y était pour rien si elle était incapable de concevoir. Le médecin avait répondu dans la même dynamique - pour lui rendre la monnaie de sa pièce - et Castle semblait l'avoir mal pris. Ses mots s'étaient mis à sortir de sa bouche plus vite qu'il ne devait les penser parce qu'il se retrouva à dire qu'il était le problème.

« Il est avec nous Rick, pas contre nous. Il veut juste nous aider. Et arrête de dire que tu as un problème. On sait très bien que c'est moi. Tu as Alexis. »

Rajouta-t-elle en dernier pour prouver son argument. Alexis avait beau être une adolescente, ça prouvait qu'il était parfaitement capable de produire des petits bonhommes de qualité. Alors qu'elle... Elle était tout le contraire. Du moins, elle le croyait, car il proposa de faire une échographie, quelques tests sanguins et quelques autres procédés qui semblaient invasifs sans l'être.

« En lisant ton dossier, j'ai plus eu l'impression que tu n'arrivais pas à tomber enceinte parce que tu avais le corps d'une sportive à l'époque. Et par là j'entends que tu t'entrainais tellement que ton corps a coupé les organes qu'il ne jugeait pas nécessaire au moment. Eleonora était un accident. Et maintenant, tu t'es mise en tête que tu ne pouvais pas et en même temps tu le veux tellement ce bébé que rien ne se passe. Et cette fois ce n'est plus un problème que tu sois trop sportive ou pas, mais tu y penses trop. Tous les deux vous devriez faire un break. Se restreindre à faire l'amour pour faire l'amour. Se donner du plaisir. Peut être même reprendre la pilule pendant quelques mois et retenter après. »

Kate écoutait, et ce n'était pas forcément ce qu'elle voulait entendre, mais c'était un médecin - un bon - et il méritait qu'elle prenne en compte ce qu'il disait. La brunette se tourna alors vers Castle et le regarda dans les yeux avec de la peine - ils parlaient de couper leur ration de sexe et d'attendre encore plus longtemps pour avoir un bébé -...

« Je vais faire les injections. »

Autant Rick, qu'elle, ils n'étaient pas bons pour la patience et elle ne voulait pas restreindre son fiancé pour un problème qu'elle avait. Alors elle allait se piquer, ou reviendrai tous les jours ici pour que le médecin le lui fasse, elle allait faire l'amour jour et nuits à son partenaire et elle serait enceinte pour son mariage, et si elle ne l'était pas, et bien elle le serait pour Noël ! Elle finirait par y arriver !
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 11:34

    Soupirant aux propos de sa fiancée, il s’excusa auprès du médecin et l’écouta alors parler. Kate ne semblait pas vouloir croire qu’il pouvait être un problème. Il avait Alexis d’accord, mais ça ne voulait pas dire qu’il n’avait pas un problème. Seulement le médecin avait une autre explication et l’écrivain écouta avec attention, mais il fut surprit par les propos de sa petite amie.

    Non. Si tu ne veux pas les faire, tu ne les feras pas. On peut attendre Kate. Je t’ai déjà dis que ça n’était pas pour tout de suite, ça n’était pas grave. Je préfère être avec toi aujourd’hui et voir si on peut avoir un enfant un jour.

    S’ils n’en avaient pas, ça ne le dérangerait pas, parce qu’il voulait avant tout vivre sa vie avec Kate. Il regarda la jeune femme et vint l’embrasser sur le front, avant de regarder le médecin.

    Vous devez lui faire une ordonnance pour la pilule ?


    Il ne savait pas s’il en restait à la jeune femme depuis la dernière fois qu’elle en avait prit. A vrai dire, il espérait que la jeune femme accepte ce qu’il venait de dire. Ils avaient tout le temps de voir venir. Elle était jeune, elle n’était pas dans un âge critique pour avoir un enfant, alors, ils auraient tout le temps de voir venir. Regardant la jeune femme, il esquissa un sourire.

    Je ne veux pas que tu te forces Kate. Il a raison, on a le temps, tu peux reprendre la pilule, je peux même remettre des préservatifs et plus tard on verra pour avoir un enfant. Le plus important pour le moment est ton travail et notre mariage. Tu n’es pas d’accord ?

    Autant qu’ils en parlent, même si le médecin était là. Ce dernier écoutait, mais ne disait rien, comprenant que ces deux là avaient besoin d’en parler et l’écrivain regarda sa fiancée pour savoir ce qu’elle comptait faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 11:52

Castle prenait le dessus dans ce rendez vous et elle n'aimait pas du tout ça. Il prenait le parti du médecin et décidait d'arrêter tout pour reprendre plus tard. Mais tout ce que voyait la brunette était qu'il était père et qu'elle n'était pas mère. Qu'il ne ressentait pas le besoin alors qu'elle le ressentait dans ses tripes. Elle voulait un bébé et elle n'en avait pas, ça lui brisait le cœur et personne ne semblait être assez puissant pour l'aider. Pas même son fiancé. Il était déjà en train de la planifier pour reprendre la pilule et se remettre à user des préservatifs. Le pire était qu'il réussissait à sourire en disant cela. Et Kate prit l'initiative de ne plus rien dire sur ses sentiments à ce sujet. Ils, et par là elle entendait Castle et le médecin, venait d'enterrer ses plans pour être mère alors elle ne voulait même pas essayer d'en parler avec eux. Avec personne en fait.
Beckett attendit sans dire un mot qu'il lui fasse son ordonnance pour la pilule et ses autres médicaments pour se lever et lui dire au revoir. Elle regarda la liste qui lui paraissait plus longue et c'était normale, elle était de retour comme au début - juste après qu'on l'ai abattu - avec des somnifères et des anti dépresseur. Elle n'en voulait pas, elle avait vu à quel point ça l'avait rabaissé. Puis elle pensa à en prendre un peu plus pour 's'endormir' et quand l'idée atteint son cerveau, elle se gifla - pas que mentalement -. Elle ne pouvait pas penser ça. Pas avec Castle à côté d'elle, pas après avoir eu une grosse déception.
Le jour où elle avait perdu son travail, on lui avait donné l'autorisation de faire un enfant, et aujourd'hui, alors qu'elle le retrouvait, elle perdait cette opportunité. L'espoir aura été de courte durée.

« Je veux aller au precinct. »

Dit elle en grommelant. Beck n'avait besoin de personne pour y aller, elle pouvait courir jusque là bas. Elle n'avait en fait pas envie d'être avec Castle. Pas après le coup monté qu'il venait de lui faire. Ils s'arrêtèrent tout de même à la pharmacie du centre ensemble et prirent tout ce que le médecin lui avait prescrit. La boite de pilule se retrouva dans ses mains et elle avala la première pilule même si ce n'était pas le bon jour pour commencer.

« Content ? Comme ça tu peux être sur que je n'aurais jamais tes enfants ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 12:19

    Elle voulait aller travailler ? Il fut surprit, mais il ne dit rien, prenant le chemin de la pharmacie. Une fois là-bas, il la regarda prendre une pilule et il fut surprit par ses propos.

    Quoi ?

    Il haussa les sourcils, ne comprend pas pourquoi elle venait de lui dire ça et il se mit face à elle.

    Qu’est-ce que tu racontes ? Evidemment que je veux des enfants avec toi, plusieurs mêmes, mais tu as entendu le médecin. Tu dois reprendre la pilule et on doit mettre de côté tout ça pour mieux pouvoir y revenir et faire en sorte que ça marche.

    Il ne comprenait pas ce que la jeune femme avait et il finit par froncer les sourcils.

    Tu penses vraiment que je n’ai pas envie d’avoir d’enfant avec toi ? Tu penses vraiment ça ?

    Après tout ce qu’il lui avait dit sur Meredith et la grossesse qu’elle avait. Sur le fait qu’il lui avait expliqué qu’il voulait tout vivre avec Kate et ne pas être mit de côté comme l’avait fait la mère d’Alexis. Il haussa alors les épaules.

    Si c’est ce que tu penses alors on va avoir un problème.

    Mettant ses mains dans ses poches, il fit demi-tour et sortit de là. Il n’aimait pas quand les choses dérapaient comme ça, mais il ne pouvait pas l’entendre dire ça. Il ne pouvait l’entendre lui reproche de ne pas avoir envie qu’elle soit la mère de leurs enfants. Il ne pouvait le supporter, c’est pour ça qu’il partait, qu’il fuyait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 12:37

Kate avait ce regard noir pour son fiancé, un regard qu'elle n'avait plus eu depuis longtemps. Enfant, bien qu'adorable, il lui arrivait d'avoir ce regard et ses parents l'engueulaient, elle pouvait s'en souvenir, car c'était probablement la seule chose qu'elle pouvait faire et qui valait une punition. Aujourd'hui, Castle n'allait pas la punir, mais il disait des choses dérangeantes qui la blessèrent - mais il était blessé aussi -. Du coup elle s'enferma sur elle même un peu plus et le regarda partir en la laissant dans la pharmacie. Elle ne savait pas quoi faire, elle n'avait ni clef, ni argent, elle n'avait qu'un sac rempli de médicaments et une veste pleine de sueur. Elle n'avait même pas son téléphone pour appeler Lanie ou Emily. La solitude se fit sa place et son degrés de bonheur retomba au niveau qu'il était lorsqu'elle s'était réveillée à l'hôpital. Tout pris un sens et même si elle voyait tout de travers, elle croyait avoir tout compris.
Beckett marcha jusqu'au loft et arriver devant la porte elle enleva sa bague de fiançailles. Elle la regarda longtemps avant de la glisser sous la porte et de repartir. Elle ne pouvait pas être la fiancée d'un homme qui ne comprenait pas son besoin presque vitale d'être mère. Et elle tourna les talons en larmes - parce que ça faisait mal de quitter l'homme qu'elle aimait plus que tout, plus que sa vie même -. En plus elle lui avait promis de ne plus jamais retirer cette bague. Et elle regrettait déjà de l'avoir retiré. Elle aimait Rick, elle ne voulait pas rompre ses fiançailles. Elle allait se marier. Que se passait il ?
La chose suivante fut qu'elle se retrouva allonger sur le sol, ses doigts grattant sous la porte pour récupérer sa bague, mais elle n'y arrivait pas et la panique l'envahit. Le sentiment familier ne devait pas la surpasser alors elle envoya un cachet dans le fond de sa gorge avant de se remettre au travail.

« Bague reviens, s'il te plait. Il va me quitter si tu ne reviens pas. Il ne m'aime plus, mais j'ai besoin de lui. »

Le ding de l'ascenseur la fit se relever d'un coup et elle essuya ses larmes en espérant voir Castle. Ce n'était pas lui, c'était sa robe qu'on venait lui livrer après les retouches. La détective eut presque envie de la faire repartir aussi vite parce que maintenant qu'elles étaient les chances pour que son grand jour arrive toujours ?
Elle la prit tout de même et l'étala par terre pour ne pas l'abimer. Puis se remit à appeler sa bague en grattant sous la porte pour tenter de la récupérer. La frustration était grimpante. Elle pouvait voir la bague, l'effleurait, mais pas la récupérer. Et à ce jeu là, elle n'était pas très bonne et finit par cogner à la porte de toutes ses forces pour... pour rien. Elle avait juste besoin de cogner quelques choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 12:55

    Il avait besoin d’air. Il avait besoin de réfléchir à ce qui venait de se passer. Qu’elle veuille un enfant, il le comprenait parfaitement. Il serait le plus heureux des hommes si un jour elle lui annonçait, mais le fait qu’elle l’accuse de ne pas en vouloir avec elle lui faisait vraiment mal. Il partit alors dans Central Park. Finalement, il y avait finit seul et il prit place sur un banc, partant dans ses pensées. Martha Rodgers de son côté rentrait chez elle tout en sifflotant. Saluant le portier, elle prit l’ascenseur, avant d’arriver à l’étage du loft, seulement ce qu’elle vit la fit se stopper et froncer les sourcils.

    Kate ?

    La mère de l’écrivain regardait la jeune femme, à moitié allongée par terre cherchant visiblement quelque chose au pied de la porte. Avançant vers elle, elle haussa un sourcil.

    Tout va bien très chère ?

    Elle ne s’était pas du tout attendue à voir une scène comme celle là un jour, elle devait bien l’avouer.

    Vous avez oubliée vos clés ? Laissez-moi vous aider.

    Elle attrapa la robe qu’elle mit délicatement contre son bras et ouvrit la porte avec ses clés. Seulement, elle sentit quelque chose sous sa chaussure et baissa la tête en levant le pied, pour voir une bague. Bague qu’elle connaissait bien et elle se retourna vivement vers la brunette.

    Qu’est-ce qui se passe ici ? Et où est Richard ?

    Elle n’avait pas haussé le ton, non elle demandait cela, parce qu’elle avait peur que Kate et son fils n’aient annulés leur mariage, surtout avec la bague au sol ainsi. Alors, elle regarda celle qui était sa belle-fille, attendant une réponse de sa part.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 13:11

Voir Martha arriver aurait pu être parfait si elle avait juste oublié ses clefs, mais ce n'était pas le cas. La brunette tenta de se reconstruire rapidement pour ne pas que la mère de son fiancé ne voit le problème, mais elle comprit rapidement lorsqu'elle posa le pied sur la bague. Castle n'était pas là et il ne semblait pas l'avoir appelé pour essayer de trouver des solutions à leur problème, non il avait juste fuis. Et ça en disait long parce que ce n'était pas tous les jours qu'il utilisait sa sortie de secours à elle. Cependant, elle ne pouvait pas penser à lui, la rouquine lui demandait ce qu'il se passait et elle lui répondit sincèrement.

« On a rompus, je crois. »

Puis voyant le regard de la femme qui aurait du être sa belle mère, mais qui tenait sa robe en même temps.

« Je suis désolée. Je vais aller ramasser mes affaires et je serais partie... »

Martha était intimidante. Elles s'étaient toujours très bien entendues, mais maintenant que la guerre était déclarée, elle n'avait plus l'air de l'apprécier du tout. Elle protégeait son fils, c'était normal, un instinct maternelle...
Et Beck ne mentit pas, elle partit et en moins de cinq minutes elle avait rassemblé un sac avec la majorité de ses affaires. Elle ne pouvait pas tout prendre elle était à pieds, mais elle avait pris ce qu'elle pouvait. C'était de nouveau sa solution à elle, elle fuyait. La brunette repassa devant Martha avant de faire marche arrière pour lui faire face.

« Il devrait garder ça pour la bonne. Et ça... ça je ne sais pas. »

Dit elle en donnant sa bague de fiançailles avant de passer la chaine qu'elle avait autour du cou par dessus sa tête et de poser l'alliance de sa mère dans la main de la rouquine. Elle ne la laissa pas parler et partit aussi vite que possible du loft. De l'endroit qu'elle avait appelé maison pendant des mois. La dernière fois pour tout ce que le loft voulait dire pour elle, les rouquines, l'amour, Poutchi...
Beckett ne savait pas où aller. Pas chez elle, ils y avaient passé la nuit, chez son père serait l'endroit où il irait en premier s'il décidait de venir la voir... Lanie ? Non, elle était avec Esposito maintenant, et Ryan allait se marier avec Jenny dans quelques jours... Elle était bonne pour se trouver un hôtel ou... Il y avait toujours une personne. Et elle sortit son téléphone pour l'appeler.

« Demming ? C'est Kate. J'aurais besoin d'un endroit ou dormir pour cette nuit. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Jeu 2 Aoû - 13:29

    Martha fut plus que surprise par ce que venait de lui dire la jeune femme. Fronçant les sourcils, elle regarda la jeune femme qui lui indiqua qu’elle partait. La rouquine ne comprenait pas. Qu’est-ce qui avait bien pû se passer pour qu’elle vienne récupérer ses affaires. Elle savait que Kate et Richard pouvaient avoir des différents, mais pas au point de rompre leur futur mariage ou de rompre tout court. Se retrouvant avec la robe de mariée de Kate sur son bras et dans sa main la bague de fiançailles et le collier de la jeune femme, elle ne savait pas quoi dire. Seulement, quand la porte du loft fut fermée, elle soupira et posa tout sur le canapé, faisant quand même attention à la robe et attrapa son portable. Elle attendit quatre sonneries avant d’entendre son fils répondre.

    Richard Alexander Rodgers tu viens à la maison tout de suite !

    Fixant son téléphone Rick se demandait ce qui se passait. Pourquoi est-ce que sa mère l’appelait par ses prénoms ? Ca devait être très important. Il pensa alors à Alexis et il alla le plus vite possible au loft. Ne prenant même pas l’ascenseur, il fila par les escaliers et entra dans le loft.

    Il est arrivé quelque chose à Alexis ?

    Non. Mais à Kate oui !

    Fronçant les sourcils, il vit sa mère ouvrir sa main avec l bague de fiançailles et le collier avec la bague de la mère de Kate.

    Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

    Tout s’effondrait et Richard ne savait même pas ce qu’il pouvait faire. Le fait de voir la bague de fiançailles et surtout la bague de Johanna était quelque chose qui lui faisait mal. Il se décida enfin à parler et à expliquer tout ce qui s’était passé avant que sa mère ne le tape derrière la tête et qu’il ouvre de grands yeux face à ce geste.

    Elle veut un enfant de toi Richard, mais avec ce que tu as dis et fais, tu l’as empêché de pouvoir le faire.

    Fronçant les sourcils, il ne comprenait vraiment pas ce qu’il avait fait de mal. Il avait suivit les conseils du médecin, il voulait que la santé de la jeune femme passe avant tout. Sa mère lui dit alors de se bouger, mais il ne voyait pas où il pourrait la trouver. Attrapant la bague de fiançailles et le collier, il passa se dernier autour de son cou et fila à l’appartement de Kate. Evidemment, il n’y avait personne. Soupirant, il se disait qu’il ne pouvait pas appeler Jim, surtout si sa fille n’était pas avec lui. Alors, il opta pour Lanie. Une fois qu’il lui expliqua la situation, elle le traita d’imbécile. Il le savait, ça faisait deux fois qu’on le lui disait déjà. Il lui demanda où elle avait pû aller et elle ne savait pas. Du coup, elle lui indiqua qu’elle allait appeler Kate et qu’elle l’appellerait dès qu’elle en saurait plus. Il s’assit alors contre la porte de l’appartement de Kate, regardant son portable, attendant l’appel de Lanie. Cette dernière parla à Esposito, vu qu’il était là et elle appela Kate, espérant qu’elle décroche.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Ven 3 Aoû - 1:21

En voyant l'identifiant, Demming s'était mis à sourire. Si elle l'appelait c'était qu'elle n'était plus avec Castle et qu'elle voulait le reprendre. Il n'y avait pas d'autres solutions possibles, du moins il le pensait, et avait raison en quelque sorte. Kate avait besoin de rester sur son canapé quelques jours. Il accepta parce qu'il savait qu'il pouvait l'entrainer dans son lit à tout moment. Elle n'était plus la femme forte qu'elle prétendait être avant. Il allait la faire boire un peu et la reconquérir. C'est ce qu'il voulait et c'est ce qu'il était prêt à faire en raccrochant avec elle.
Sauf que c'était sans compter l'appel suivant venant de Lanie. Beckett décrocha et fit en sorte que sa voie soit aussi calme et posée que possible, mais ce n'était pas un grand succès. Elle pleurait, les larmes roulaient sur son visage et elle ne pouvait rien y faire. En plus la seule personne qui aurait pu vraiment la consoler était celle là même qui la mettait dans cet état. La brunette se força tout de même à répondre, s'arrêtant pour parler avec son amie. Kate était au beau milieu du Brooklyn Bridge, elle avait marché jusque là sans réelle raison, juste parce que ses pas l'y avait amené. Elle pouvait entendre la légiste l'engueuler, lui dire qu'elle brisait le cœur d'un homme à ce moment et qu'elle n'était bonne qu'à le faire souffrir quand celui ci était raide dingue d'elle. Elle avait raison et la détective ne pouvait pas la contredire. Puis arriva la question de sa location et de là où elle passerai la nuit.

« Demming veux bien que je reste quelques jours sur son canapé. »
« Quoi ? Demming vraiment ? Kate ! »

Lanie se remit à lui hurler dessus et Beck réalisa pourquoi. Elle faisait plus que tourner le dos à Castle, elle partait dans les bras de son ex pour le blesser. C'était méchant, mais il ne méritait pas d'être puni. Il ne voulait juste pas d'enfant maintenant, qu'importe la raison, il n'était plus d'humeur pour avoir un enfant avec elle. Kate raccrocha sans attendre la fin de la conversation et repartit en direction de Manhattan. Elle allait agir en adulte ! Du moins c'était ce qu'elle voulait.
Ses plans tombèrent à l'eau lorsqu'elle passa devant une boutique d'animaux avec des petits chiots dans la vitrine. Elle se souvint avoir dit que s'ils n'avaient pas de bébé, ils auraient un chiot, un deuxième. Sachant qu'en perdant Castle, elle avait aussi perdu Poutchi et toutes espoirs d'avoir un magnifique bébé, elle entra dans la boutique. Plusieurs minutes plus tard, elle ressortit de là avec un chiot apeuré et plaintif.
Le chemin retour fut long et lorsqu'elle arriva devant sa porte, elle vit Castle. Et sans réfléchir elle posa la boite et l'ouvrit pour que la bête aille voir le grand homme qui paraissait si malheureux. Les animaux faisaient sourire, Rick en avait besoin. Plus qu'elle. Fin elle en avait besoin, mais elle devait apprendre à vivre sans. Il finit par la voir lorsque le chien vint le renifler.

« Je voulais juste ton bébé. Mais un chien c'est surement mieux que rien. »

Kate agissait comme si tout allait bien, comme si son cœur n'était pas brisé en mille morceaux par leur rupture. Elle n'était même pas sure qu'il y avait une rupture parce qu'elle l'aimait toujours autant et qu'à part le fait qu'elle ai retiré son alliance, rien... Il était le seul homme avec qui elle voulait se marier et avoir un enfant. Pourquoi se disputaient ils toujours lorsqu'ils parlaient famille ? Ils étaient incapable d'être posé. La jeune femme était indécise la plupart du temps, il ne savait plus ou mettre les pieds sans la blesser...

« On aura essayé. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Ven 3 Aoû - 9:57

    Castle regardait son téléphone, espérant que Lanie aurait des nouvelles de Kate. Assit contre la porte, il fronçait les sourcils, comme si en fixant son téléphone ce dernier allait sonner et lui dire que tout ça n’était pas arrivé. Puis, il sortit la bague de fiançailles de Kate de sa poche et la regarda. Soupirant, il prit le collier qu’il avait autour de son cou et regarda la bague de Johanna.

    Si vous aviez été là, vous m’auriez déjà botté les fesses parce que je n’ai pas prit le temps de l’écouter et vous auriez raison Johanna.

    Soupirant à nouveau, il laissa le collier retomber sur son torse et il regarda à nouveau son téléphone, jouant avec la bague de fiançailles de Kate qu’il avait mit autour de son doigt. De longues minutes, trop longues au goût de l’homme passèrent avant que son portable ne sonne. Lanie avait des nouvelles et il l’écouta avec attention. Quand le nom de Demming arriva dans la conversation, il soupira à nouveau. Il comprit alors qu’elle venait de rompre avec lui. Il n’avait pas pensé que c’était le cas jusqu’à maintenant, mais ça l’était. Raccrochant après que Lanie lui ait tout raconté, il resta un instant dans ses pensées. Mais c’était plus d’un instant, vu qu’il fut sortit de ses pensées par un petit bruit. Levant les yeux, il vit un tout jeune chiot qui le reniflait et il esquissa un léger sourire triste avant de sentir une présence et de lever la tête pour voir Kate. A l’écoute de ses propos, il se leva et rangea son portable dans sa poche, ne sachant pas quoi dire. Seulement, il n’apprécia pas ce qu’elle ajoutait.

    Alors c’est tout ?

    Il se passa une main sur le visage.

    Je veux aussi un enfant avec toi Kate, sincèrement. Mais tu as entendu le médecin, on ne peut pas tout de suite. Il faut que ton corps accepte ce changement et il faut juste remettre à plus tard.

    Il savait que remettre ça sur le tapis n’était pas très délicat, mais il ne voulait clairement pas que ça s’arrête là.

    Je suis désolé de ne pas t’avoir écouté.

    Attrapant le collier qu’il avait autour du cou, il le tendit à la jeune femme, ainsi que la bague de fiançailles.

    Gardent les, ça t’appartient.

    Il les déposa dans la main de la jeune femme et il vint l’embrasser sur le front.

    Sois heureuse Kate.

    Tournant les talons, il ne pû empêcher les larmes de couler contre ses joues, mais au moins elle ne le voyait pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Ven 3 Aoû - 10:17

Kate refusait de parler de sa relation ou de leur enfant, elle se protégeait en ignorant les questions. Et pourtant elle savait que son fiancé allait vouloir en parler, qu'ils en avaient besoin. Castle la suivit dans son appartement et elle referma la porte derrière lui pour que le chien ne sorte pas - pour qu'il ne reparte pas -. Quelques minutes passèrent et lui vola sa main pour y déposer les bagues, ce fut rapide, et il l'embrassa sur le front avant de se retourner pour partir. Sauf qu'elle entendit son souffle saccadé et elle n'arriva pas à se retenir. Il était l'homme de sa vie, elle tenait à lui et refusait de le voir souffrir - même si elle était plutôt bonne dans le domaine aujourd'hui -.

« Rick. »

Sa voie fut assez puissante pour le couper dans ses mouvements. La brunette s'empara de sa main et le fit tourner pour qu'ils soient face à face. Pendant une seconde elle ne sut pas quoi faire puis tout ce fit naturellement lorsqu'elle vit les larmes sur le visage de l'homme qu'elle aimait. Elle glissa sa bague de fiançailles à son doigts et repassa le collier de sa mère autour du cou de son partenaire avant de le faire venir dans ses bras.

« Je n'aurais jamais du te forcer à parler enfant. Je n'aurais pas du y penser moi même... Mais maintenant on a Castle et ça va m'aider à garder ma tête loin de cette idée. Pas de bébé... Je finirais par m'y faire. Mais je veux que tu sois heureux. Tu es mon unique, même si l'on n'est pas ensemble. C'est ta décision si tu veux continuer ou pas. »

Et elle se recula juste un peu de lui pour attraper le chien dans ses bras et lui poser un bisou sur le haut de s tête. Il était tout doux et adorable, c'était exactement le chien qu'elle lui avait décrit, en mieux. Et il s'appelait Castle.

« Castle restera ici si tu ne veux pas de lui. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Ven 3 Aoû - 10:33

    Il ne pouvait pas rester. Ca faisait trop mal. Seulement, entendre son nom d’un ton bien prononcé le fit s’arrêter. Il ne bougea pas, n’osant pas se retourner, encore moins pour qu’elle le voit pleurer. Il ne pleurait jamais, enfin pas devant quoi que ce soit, alors il ne voulait pas qu’elle le voit. Seulement, elle le fit se retourner et il baissa un peu la tête, avant de la voir passer la bague de fiançailles à son doigt et de sentir le collier contre son cou à lui. Levant la tête, il n’était pas certain de comprendre. Alors, il resta attentif à ce qu’elle disait et il finit avec le chien dans les bras. Puis, il regarda sa partenaire.

    Vous revenez tout les deux.

    Il fixa la jeune femme, voulant être certain qu’elle voulait à nouveau de lui.

    Il sera un ami pour Poutchi et je ne peux pas te laisser Kate. C’est toi que je veux. Always.

    La fixant, il posa le chien au sol. Ce dernier partit faire un tour des lieux et l’écrivain se rapprocha de Kate, mais il ne la toucha pas, ne sachant pas si c’était le moment.

    On doit parler bébé Kate. On en aura un, un jour. On a encore le temps de voir venir et puis on aura tout le temps de faire en sorte que ça marche. Je veux fonder une famille avec toi. Même si on en a déjà une, je compte bien l’agrandir et faire en sorte que tu sois la mère de tous mes enfants, y comprit Alexis.

    Il esquissa un sourire, un petit sourire sincère. Oui, il voulait que la jeune femme voit qu’Alexis pouvait être sa fille, même si elle ne l’était pas biologiquement.

    Tu serais prête à prendre le temps de laisser faire les choses pour avoir un enfant et me supporter en même temps, mais surtout à devenir ma femme en septembre ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? » Ven 3 Aoû - 10:51

« Always. »

La jeune femme le regarda dans les yeux en disant ce mot puis elle alla lui essuyer ses larmes avec le bout de son pouce. Il lui prit le chien et le posa par terre pour lui parler. Mais ce qu'il voulait dire n'était pas ce dont elle voulait parler. Elle s'enferma dans une bulle, les yeux fermés, les oreilles closes et se mit à faire un mouvement de droite à gauche avec sa tête. Elle refusait d'en entendre plus. Kate lui avait déjà brisé le cœur à plusieurs reprises, le sujet bébé en avait été la cause plusieurs fois... Elle en avait assez. Sa mère n'avait pas renoncé pour l'avoir, mais elle renonçait. Elle voulait être mère, le destin en avait décidé autrement et elle finirait sa vie en s'occupant de Poutchi et Castle.

« Alexis n'est pas ma fille, elle a une mère qui l'aime. »

Meredith n'avait beau pas être la mère parfaite, elle était maman. Elle avait cette chance et Beck ne pourrait jamais prendre cette place. De toutes façons, la jeune rouquine ne lui laisserait jamais l'opportunité. Entre elles ce n'était pas le grand amour, ne le serait probablement jamais, mais elle cohabitait pour le bonheur de Rick. Le mieux que leur relation puisse atteindre était un statut d'amitié.

« Je serais là le 29. »

Dit elle tout bas. Elle prenait le peu qu'elle pouvait encore avoir. Il n'avait pas retiré sa proposition de l'épouser et même si leur relation ne semblait pas stable à cet instant, elle était certaine qu'elle allait pouvoir trouver un moyen de fixer ça. Son couple n'était pas stable... Rien que d'y penser, elle avait envie de retourner dans les pattes de son père et de lui demander s'il avait vécu la même chose avec sa maman, si ça valait le coup de passer au dessus de toutes ces douleurs.

« On devrait se rendre à l'évidence. Je ne serais jamais enceinte et tu ne pourras jamais poser ton oreille sur mon ventre pour parler à notre bébé. Je ne vais pas être la mère de tes enfants parce que je ne peux pas. Et tu ne peux pas acheter ça... Même avec tes millions. Je suis aussi fertile que le Sahara... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « I love you, do you ? »

Revenir en haut Aller en bas

ϟ CASTLE « I love you, do you ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 31Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-