Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

Un réveil quelque peu troublant!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Un réveil quelque peu troublant! Jeu 24 Mai - 21:06




Emily Prentiss & Spencer Reid



Biiiiiiiiip Biiiiiiiiiip Biiiiiiiiiiiip

Un son lointain me parvenait à peine aux oreilles lorsque ma main vint brutalement éteindre le réveil tout en le faisant tomber. Un bruit sourd qui me donna mal à la tête. Ma tête…ma pauvre tête qui me faisait affreusement mal. Et cette douleur, je ne mis pas longtemps à comprendre d’où elle venait. Quelques souvenirs me revenaient lentement à l’esprit. La musique, des personnes autour qui dansaient, criaient, s’amusaient. Le goût de l’alcool ou plutôt d’un martini suivit d’une bière….quel mélange j’avais bien pu faire hier. Je portais ma main à mon front et tentais d’ouvrir lentement les yeux. Tout d’un coup, j’en voulu à Morgan. En général, c’était toujours lui qui nous proposait une soirée dans un bar ou en boîte après une affaire difficile et selon mes quelques souvenirs concernant ma journée d’hier, l’affaire avait effectivement été difficile. Ah sacré Morgan et ses idées. Si je l’attrapais celui-là, il verrait ce que je lui ferais. Bon d’accord, j’étais la seule responsable de ce désastre. Il n’avait rien à voir là-dedans. Au contraire, il faisait en sorte de décompresser l’équipe.

Il fallait absolument que j’arrive à me lever. Une bonne aspirine et tout devrait rentrer dans l’ordre…enfin je l’espérais. Je ramassais mon réveil et le replaçai à sa place quand tout d’un coup, je sentis quelqu’un remuait tout près de moi. Je me stoppais net. Devais-je me retourner ? Ou au contraire, partir en courant ? Non ce n’était pas mon genre de fuir mais qui pouvait bien se trouver derrière moi, ça, je n’en avais pas le moindre souvenir. Je pris mon courage à demain et je décidais de me tourner sur cet inconnu. Tout doucement, je fis un léger demi-tour vers lui en prenant soin de ne pas le réveiller. Puis, qu’elle ne fût pas ma surprise lorsque que cette personne que je prenais pour un inconnu était en fait Spencer. Tout d’un coup, je n’osais plus faire le moindre mouvement. Mais que s’était-il réellement passé cette nuit ? Et est-ce que j’étais vraiment sûr de vouloir connaitre la réponse ? De plus, Spencer avait l’air de…comment dire…de ne pas avoir grand-chose sur lui, ce qui malheureusement, était mon cas aussi. A cette évidence, je sautai aussi vite que possible de mon lit et ramassai les vêtements qui se trouvaient par terre afin de les enfiler avant qu’il ne se réveille. Sergio, mon chat, entra à son tour dans la chambre et vint se frotter à mes jambes tout en miaulant. Je lui donnai quelques coups gentiment afin qu’il se taise mais à faire, il ne se taisait pas. Je lui chuchotai alors :


« Sergio, s’il te plaît, arrête ! Tu vas réveiller notre invité et à vrai dire, tant que je n’ai pas les idées complètements claires, je préférerai qu’il reste endormi. »

Je le pris alors dans mes bras et le sortis de la chambre, tout en le suivant pour lui donner à manger. J’en profitais pour prendre une aspirine. Malheureusement, je ne pouvais pas partir de l’appartement puisque c’était le mien. Et l’abandonnai là, seul, ne se faisait pas non plus. Je décidai de prendre mon courage à deux mains, ce que je faisais très souvent ou pratiquement tous les jours dans mon travail, et retournai dans la chambre. J’ouvris tout doucement la porte et commençai à rentrer sur la pointe des pieds quand je le trouvai assis dans le lit, aussi peu réveillé que moi et l’air hébété. Je le regardai alors sans rien dire, sans savoir ce qu’il pensait.

fiche par century sex.




Dernière édition par Emily Prentiss le Dim 16 Sep - 10:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu troublant! Dim 24 Juin - 22:33


Emily & Spencer
« L'alcool change un homme.
Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté. »
[Roger Lemelin]


Bonjour la gueule de bois ! Décidément, l’alcool ne réussissait vraiment pas à Spencer Reid. Il peinait grandement à ouvrir les yeux, sa tête le faisait tellement souffrir, que l’espace d’un instant il crût que ses migraines mystérieuse étaient revenues. Mais il n’en état rien, le jeune homme payait seulement les effets d’une soirée un peu trop arrosée, ce qui n’était tout bonnement pas dans ses habitudes et son corps le lui rappelait en cet instant même. Après cinq bonnes minutes, l’agent du FBI finit par réussir à garder les yeux ouverts et il fut envahit d’un malaise indescriptible lorsqu’il prit conscience que le décor qu’il observait n’était pas celui de sa chambre et que les draps sous lesquels il se trouvait dans le plus simple appareil n’étaient pas les siens. *Ô bon Dieu, qu’est-ce que j’ai fait ?!*

Spencer ne voulait pas se retourner pour voir aux côtés de qui il se trouvait, pas tout de suite, pas tant qu’il n’aurait un minimum rassemblé les souvenirs de la veille en pensées cohérentes. Il avait passé la soirée avec ses collègues sur la brillante idée de celui qu’il considérait un peu comme un grand frère, Derek Morgan. De toute façon, lorsqu’il arrivait au jeune homme de sortir, ce n’était quasi exclusivement qu’avec eux. Il y avait bien eu la période où il avait été en couple avec Véro et où il ne sortait donc qu’avec elle, mais techniquement ça restait de son équipe. Spencer n’avait jamais eut le don de se socialiser, à vrai dire, il avait toujours été quelqu’un de particulièrement solitaire, renfermé et réservé. Bref, quoi qu’il en soit, il ne voyait pas comment il avait pu atterrir là. Il n’avait pas remis le couvert avec sa blondinette préférée, il aurait reconnu la chambre.

Le petit génie avec son QI de 187 et sa mémoire éléphantesque respira un bon coup, profondément pour se mettre les idées au clair et tenter de se repasser mentalement le film de la soirée. Il était donc sortit la veille en compagnie de Morgan, Garcia, J.J., Hotch et Prentiss, pour décompresser après le cas difficile auquel ils avaient eut à faire. Le docteur Reid, une fois n’est pas coutume s’était laissé convaincre pour de la tequila frappée. Combien en avait-il bu ? Il était dans l’incapacité la plus totale de se rappeler de ce détail, ce qui le fit arriver à la conclusion qu’il en avait bu bien plus qu’il ne sait en supporter. En même temps, il avait si peu l’habitude de boire de l’alcool qu’il lui suffisait de peu pour être déjà passablement éméché. Cependant, Spencer se rappelait que tous étaient restés relativement tard, même si certains plus que d’autres. *Procédons par élimination. D’abord Hotchner qui ne voulait pas abuser du temps de la babysitter, puis J.J. qui avait suivi peu de temps après.*. Spencer avait les yeux fermés pour mieux visionner la scène, quand il sentit bougé dans son dos, il fit mine de toujours dormir, il devait d’abord se souvenir ! Il fallait qu’il se rappelle à quel moment il n’avait pas été avec ses collègues, à quel moment il avait bien pu rencontrer une inconnue.

Un miaulement se fit entendre, la personne à ses côtés se leva et chuchota au chat. S’il avait été réellement endormi, Spencer n’aurait probablement rien entendu, mais alors qu’il continuait de se repasser mentalement la soirée, le cours de ses pensées se stoppa net. *Sergio ? Cela signifie que… Emily ?!*. Son esprit était confus, embrouillé, comment avaient-ils pu en arriver là tout les deux ? C’était presque trop improbable pour être vrai, il divaguait. *Non, en fait je suis en train de rêver et je vais me réveiller*. Mais le son que produit la porte de la chambre en se fermant lui indiquait qu’il ne rêvait pas. Reid ouvrit les yeux, se leva et s’empressa maladroitement d’enfiler caleçon, pantalon et chemise. Il était assis sur le lit, face à la porte, à reboutonner sa chemise blanche et froissée, les yeux dans le vides à essayer de comprendre comment ils avaient été amenés à finir par passer la nuit ensemble, lorsque la porte s’ouvrit sur une Emily qui semblait être dans le même état d’incrédulité que lui. Dans un premier temps Spencer ne dit rien, resta là assis, à fixer, le regard gêné, sa collègue et partenaire du BAU.

- On a vraiment… ?

Le jeune homme espérait que peut-être Prentiss se souviendrait mieux que lui. Il espérait qu’elle lui dise qu’ils avaient été trop alcoolisés pour faire quoi que ce soit et qu’ils s’étaient juste endormis là. Au fond, Spencer se doutait bien que ce n’était qu’illusion, au vu du peu de vêtements qu’il avait sur lui lorsqu’il avait ouvert les yeux, ça ne laissait que peu de place au doute quant à ce qui avait bien pu se passer durant la nuit.

- Comment ? Tout est flou…

Spencer porta une main à son front, sa tête lui rappelant qu’elle pas apprécier qu’il ait bu autant pourvu qu’Emily se souvienne, pourvu qu’elle lui apporte les réponses qu’il n’avait pas. Le petit génie détestait rester dans l’ignorance et plus particulièrement quand ça le concernait directement.


Dernière édition par Spencer Reid le Dim 30 Sep - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu troublant! Mer 18 Juil - 21:58




Emily Prentiss & Spencer Reid



Le pauvre Spencer semblait aussi perdu que moi. Décidemment, je ne pourrais pas compter sur lui pour savoir ce qui s’était passé exactement mais il ne fallait pas être né de la dernière pluie pour savoir réellement ce qui s’était produit, dans cette chambre, la nuit dernière. Il fût cependant le premier à parler. Je ne fus capable de répondre que par un simple hochement de tête. Sans un mot, je retournai dans ma cuisine pour aller chercher le remède miracle qui portait le doux nom de l’aspirine. Je pris un verre, le rempli d’eau, un cachet, hésita un moment puis finalement en prit un autre et ramena le tout au jeune Spencer.

« Tiens, prends ça, ça t’aidera un peu, j’en suis sûr ! »
Je m’installai à côté de lui. Nous étions désormais assis l’un à côté de l’autre sur le lit. Spence était plus fragile que moi et je ne savais pas vraiment comment il allait le prendre par la suite. Pour ma part, ce genre d’erreur ne m’était jamais arrivée mais après tout, j’étais adulte et célibataire, je n’avais donc de compte à rendre à personne. Cependant, je respectai énormément Spencer et je le considérais comme un très bon ami et collègue. J’étais fière qu’il fasse parti de l’équipe et je ne voulais pas qu’il change de comportement ou qu’il se sente gêné au boulot comme c’était le cas actuellement, pour nous deux. Bref, ça risquait d’être assez délicat dans les jours à venir. Je pris ma tête entre mes mains et commença une petite discussion.

« Tu sais, je ne sais pas vraiment ce qu’on a pu faire la nuit dernière même si je crois fortement qu’on doit s’en douter tous les deux. En tout cas, mon mal de tête en dit long. Je me souviens qu’on venait de finir une affaire assez dure et Morgan nous a proposé d’aller boire un verre, histoire de se détendre un peu…mais visiblement, toi et moi, on a du en boire plus d’un ! »
Oui, ça c’était sûr, j’avais dû boire plus d’un verre. Ah Morgan ! Celui-là, la prochaine fois qu’il nous propose une soirée, je devrais penser à rester sage et dire non. Maintenant, je me retrouvais dans une situation plus que gênante et j’avais entrainé quelqu’un avec moi. Je me devais de prendre sur moi et de le protéger. Je ne devais surtout pas entrainer Spencer dans mes histoires, le pauvre devait déjà en avoir assez avec les siennes pour que je lui donne des soucis en plus. Bref, il faudrait que je trouve une issue. Mais laquelle ? Finalement, démarrer cette conversation paraissait une bonne solution mais en avait-il envie ? Et moi, en avais-je envie ? Non, si je pouvais éviter tout ce qui allait se dérouler dans les minutes qui suivaient, m’arrangerait au plus haut point. Cependant, je ne pouvais pas mettre Spencer à la porte sans explication. Bon sang, dans quoi je venais de m’embarquer ! Ca, je n’en avais pas la moindre idée.


fiche par century sex.




Dernière édition par Emily Prentiss le Mar 9 Oct - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu troublant! Dim 30 Sep - 21:45


Emily & Spencer
« L'alcool change un homme.
Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté. »
[Roger Lemelin]


BSpencer resta perplexe devant le hochement de tête de sa collègue et la voir faire demi-tour pour retourner à la cuisine. Visiblement, elle n’en savait pas plus que lui et cela ne signifiait rien de bon. Il avait encore du mal à croire qu’ils avaient pu tous les deux franchir cette limite, jamais il n’aurait cru cela possible entre eux, d’autant qu’il n’était pas du tout habitué à ce genre de comportement, il n’avait pas l’habitude de boire plus que de raison. Et puis, son cœur appartenait à Veronica, elle était la seule et l’unique avec qui il avait passé ce cap, cet étape. Elle était la seule avec qui il avait envie de franchir encore et encore la ligne. Comment avait-il pu que ne serait-ce même alcoolisé, se laisser aller à des ébats avec une autre de ses collègue. D’autant que s’il y en avait une qui serait sans doute susceptible de le faire craquer ce serait plutôt JJ, dont il était particulièrement proche, et pourtant cela n’était pas prêt d’arriver. Donc non, Spencer ne pouvait pas croire ce qui semblait s’être produit ici la nuit passée. Entre le reste des effets de l’alcool absorbé a veille et toutes ces questions, sa tête lui faisait penser être dans un étau qu’on resserrait toujours un peu plus autour de lui.

- Merci, effectivement je pense que je vais en avoir bien besoin.

La proximité d’Emily assise juste à côté de lui, lui parut soudainement étrange, pesante, inconfortable. Jusque là, il n’y avait jamais eu la moindre ambigüité entre eux, ils pouvaient être proche, se frôler, s’étreindre sans que jamais aucun arrière pensée ne frôle leurs esprits. Mais là s’était étrange et bien qu’il ne ressente aucun autre sentiment que de l’amitié pour sa collègue, Spencer ne se sentait vraiment pas à l’aise dans l’immédiat, bien qu’il ne savait trop dire si c’était parce qu’il ignorait ce qui s’était réellement passé, ou parce que qu’il imaginait ce qu’ils avaient bien pu faire et que jusque là il n’avait réserver qu’à la blonde qui avait su ravir son cœur, même s’il n’était à présent plus ensemble.

Le jeune homme opina du chef. Que pouvait-il bien faire d’autre après ce qu’Emily venait dire, il pensait exactement la même chose, il savait exactement la même chose et tout deux avaient semble-t-il occulté la même partie de a soirée. Devant le silence pesant et lourd de sens sur leur gêne mutuel, Spencer décida de prendre les devants. Ils devaient en parler, décider ce qu’ils allaient faire, comment ils allaient agir, entre eux, au bureau. Devaient-ils enterrer cela au fin fond de leur esprit ? Devaient-ils en parler aux autres ou bien garder ça pour eux ? Autant de question auxquelles ils devaient clairement répondre avant de ce quitter ce matin, pour que les choses se passent au mieux par la suite. Cette fois le génie avait appris la leçon, fuir ne servait à rien, qu’à enliser un peu plus la situation dans un gouffre qui ne ferait qu’en pâtir toute l’équipe, et il ne tenait absolument pas à reproduire la tension qui régnait entre lui et Veronica.

- Bon, tu ne sais pas si on a vraiment fait quelque, je ne le sais pas non plus. Quoiqu’il en soit, qu’on soit aller plus loin ou non cette situation est bizarre pour l’un comme pour l’autre, rien que par ma présence ici ce matin. Que fait-on ? On met ça dans un tiroir de notre mémoire et on fait comme si cela n’avait jamais eu lieu ? Ou alors, on ne l’ignore pas, on apprend juste à vivre avec en se promettant que ça ne se reproduira plus ? La seule chose dont je sois certain, c’est qu’on ferait mieux de ne pas en parler au reste de l’équipe.

Spencer s’était levé d’un air décidé, se positionnant droit face à Emily. Son apparente assurance cachée en réalité tout le doute qui le rongeait, mais il ne devait pas se montrer faible, on le prenait déjà assez comme ça pour le bébé de l’équipe, même s’il était loin d’être encore un bébé depuis le temps qu’il avait intégré l’équipe. Il ne voulait pas non plus qu’elle prenne toute la culpabilité de cette nuit sur elle. Si cela c’était vraiment produit, ils avaient été deux pour le faire, et il était après tout adulte et consentant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu troublant! Mar 9 Oct - 21:13




Emily Prentiss & Spencer Reid



Finalement, démarrer cette discussion n’était peut-être pas si mal que ça. Nous devions absolument mettre les choses au claire au plus vite et savoir comment nous comporter par la suite. J’étais cependant d’accord avec lui sur une chose, nous ne devions en parler à personne au sein de l’équipe. Cela risquerait d’envenimer la situation plus que ce qu’elle ne l’était. Je ne connaissais pas la solution à notre situation mais j’étais persuadée qu’on finirait par la trouver.

« Ecoute, pour le moment, je suis assez d’accord avec toi sur le fait que nous devons garder ça pour nous. En tout cas, personnellement, je n’ai pas envie que les autres l’apprennent. Maintenant, nous ne pouvons pas faire comme s’il ne s’était rien produit même si nous n’en avons aucuns souvenirs. J’opte donc plutôt pour la deuxième solution. »
Le fait de se promettre que ça ne recommencerait jamais, me paraissait assez facile. Après tout, côté sentiments, tout était clair pour moi. Je ne ressentais rien pour lui mis à part de l’amitié et je pense que c’était réciproque le concernant. Maintenant, cette soirée me servirait de leçon et à la prochaine, je ne boirais pas autant surtout si Spencer est présent. Cette situation était vraiment délicate et il allait être difficile de s’en sortir mais je ne perdais pas espoir. Spencer se trouvait désormais debout, devant moi et bien décider à prendre les choses en mains. Etant considéré, un peu, comme le bébé de l’équipe – dû notamment à son jeune âge par rapport à nous – cela me surprenait légèrement. Je savais qu’il en été capable, car après tout il restait un adulte mais jusqu’à présent, je ne l’avais jamais vraiment vu, agir de la sorte. Son côté intellectuel ressortait souvent au cours des enquêtes contrairement à son assurance. Face à ce comportement, un sourire se dessina sur mes lèvres. Bien évidemment, je m’aperçus aussitôt qu’il n’avait pas l’air de comprendre ce soudain changement d’état émotionnel de ma part.

« Désolé. Je suis simplement fière de toi. Cela va te paraître sûrement insignifiant mais je trouve que tu as pris de l’assurance par rapport au moment de ton arrivée dans l’équipe et ça me fait plaisirs. »
J’avais soudain l’impression de ressembler à une mère félicitant son fils. Ce n’était pas mon intention mais ce fût plus fort que moi de le lui faire savoir. Je ne souhaitais pas non plus le mettre plus mal à l’aise qu’il ne l’était à l’origine. Cependant, cette remarque semblait détendre quelque peu l’atmosphère ce qui me permit de souffler un peu. Je me levai à mon tour et me retrouvai face à lui.

« Bon, ne t’inquiète pas pour toute cette histoire. Si nous avons fait ce que je crois que nous avons fait alors, nous devons l’assumer. Nous sommes tous deux adultes et visiblement, nous étions tous deux consentants. Cependant, nous pouvons garder ça pour nous et si nous ressentons le besoin d’en parler alors, parlons-en entre nous, ça te convient ? »
Je savais qu’il nous faudrait du temps pour nous comporter tout à fait normalement au travail mais nous devions faire de notre mieux afin que personnes ne s’aperçoivent de quelque chose. Sachant que nous sommes entourés de profilers, la tâche s’annoncerait plus difficile que prévu.

« A présent, tu veux manger quelque chose ? »
Je décidai de changer de sujet afin de penser à autre chose à moins qu’il ne veuille continuer sur notre lancée. J’étais quasiment sûre que si c’était le cas, il serait partant pour le faire devant un bon petit-déjeuner et puis, nous n’allions pas rester planter là, l’un en face de l’autre pendant des heures. En tout cas, moi, ça ne me disait pas vraiment.



fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu troublant! Mer 5 Déc - 16:17


Emily & Spencer
« L'alcool change un homme.
Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté. »
[Roger Lemelin]


Emily avait tout à fait raison, ce serait stupide de vouloir faire comme si rien ne s’était jamais produit et puis de toute façon, il devait bien se l’avouer, même s’il le voulait, Spencer ne saurait pas occulter cela de sa mémoire, il ne pourrait jamais faire comme si cette nuit n’avait pas existé, bien qu’il n’en avait absolument aucun souvenir. Par contre, se promettre mutuellement que plus jamais ça ne se reproduirait, c’était parfaitement dans ses cordes. Oui, pour sûr, il ferait bien en sorte que plus jamais il ne vive un réveil du genre de celui qu’il venait de vivre, que ce soit d’ailleurs avec sa collègue ou avec qui que ce soit d’autre, cela ne lui ressemblait pas, ce n’était pas Spencer Reid qui agissait de la sorte. Le génie ne savait pas trop ce qui lui avait pris, une chose était certaine maintenant, il ne tenait absolument pas l’alcool et ne comptait pas recommencer d’en boire autant de sitôt.

- Oui tu as raison, on a passé l’âge des enfantillages, nous sommes adultes, nous devons agir en tant que tel. Chercher à oublier, c’est faire l’autruche et c’est aussi risquer de refaire la même erreur. S’en souvenir, c’est nous permettre l’un l’autre de ne plus reproduire le même schéma.

Toujours debout face à une Emily dont le visage s’éclaira d’un sourire, le jeune homme resta perplexe face à ce changement. Non pas qu’il fut non content, au contraire, il valait mieux rire de cette situation qu’en pleurer, après tout ils en riraient tous les deux probablement de toute façon d’ici quelque temps, avec le recul. Mais Spencer devait bien se l’avouer, sur le moment il ne comprenait pas vraiment pourquoi sa collègue souriait de cette manière en le fixant de la sorte. C’était quelque peu déstabilisant pour lui, surtout après ce qui semblait s’être produit la nuit passée, après leur petite discussion. Déstabilisé et troublé, non pas qu’il eut un doute sur de quelconques sentiments, en tout cas les siens, lui c’était Veronica qu’il aimait, Emily était une collègue, une amie, c’était très clair dans sa tête, et il pensait que ça l’était également pour elle. Il espérait donc que ce fut bien le cas, heureusement les mots qu’elle prononça en suite, ayant probablement remarqué le trouble du génie, venait confirmer qu’il n’y avait rien du tout de son côté également.

Cette fois ce fut au tour de Spencer de sourire, les paroles de Prentiss résonnaient un peu comme ceux d’une mère parlant à son fils, elle avait toujours agi plus ou moins de la sorte avec lui, mais sans pour autant le materner à l’en étouffer, c’était une des choses qu’il appréciait chez elle. Bon, c’est vrai qu’une mère ne coucherait pas avec son fils dans la logique des choses, mais après tout ce n’était pas là leur véritable lien, ce n’était que ce qui semblait ressortir de leur relation. Et puis la nuit dernière était un accident de parcours, chacun veillerait à ce que l’accident ne se reproduise pas. En tout cas, Spencer se sentait à présent un peu plus léger, plus serein qu’au lever et s’il avait été du genre à être plus démonstratif de ses sentiments et de ses pensées, il aurait probablement serré Emily dans ses bras en guise de remerciement, mais d’une part sa retenue l’en empêchait et d’une autre part, cela aurait paru étrange après ce qu’il venait de se passé.

- Merci pour le compliment. Se contenta-t-il de dire posément. Eh oui, cela me convient parfaitement comme ça.

Cette dernière phrase terminait de rendre toutes ses facultés au Docteur Reid. Il était à nouveau lui-même, plus confiant, moins crispé. La tension étrange qui avait régné entre eux depuis qu’ils s’étaient réveillés l’un à côté de l’autre se rendant compte de ce qu’ils avaient fait ensemble, s’était dissipée, et à présent l’atmosphère était plus décontracte, plus conviviale. D’ailleurs, Spencer ne résista pas à la proposition d’Emily quant à manger quelque chose. Avec tout le stress qui lui avait donné une boule à la gorge, il ne s’était même pas rendu compte que son estomac criait famine et lui réclamait de quoi être rassasié.

- Oh oui je veux bien ! Toute cette histoire, ce stress plutôt, m’a donné faim. Alors, allons manger et n’en parlons plus, je pense que pour l’heure on peut se permettre de clore ce petit aparté.

Spencer n’était pas idiot, il y aurait encore probablement des choses à dire sur cette soirée. Ils auraient sans aucun doute besoin d’y revenir, surtout lorsque les vapeurs de l’alcool qu’ils ont ingurgité au cours de ladite soirée se seront complètement évaporées, la mémoire leur reviendra, et à ce moment-là, l’un comme l’autre devront se confier, voir s’ils ont les mêmes souvenirs, peut-être également ne se rappelleront-ils pas des mêmes passages de la nuit. Alors oui, le jeune savait qu’ils en reparleraient, bien trop tôt à son goût, autant laisser voir venir quand la mémoire se rappellera à eux. Il suivit simplement sa collègue jusqu’à la cuisine, sans rien ajouté de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu troublant!

Revenir en haut Aller en bas

Un réveil quelque peu troublant!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-