Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

ϟ EMILY « It'll break me down. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: ϟ EMILY « It'll break me down. » Mer 11 Avr - 8:24


Kate était quelqu'un de différent depuis qu'elle avait avoué ses sentiments à Castle. Depuis tout s'était enchainé, elle avait emménagé avec lui, s'était fiancée et avait même pris une place importante dans la vie d'Alexis. Un petit paradis. Le boulot... bien, malgré le fait qu'elle ne soit toujours pas à 100%, elle s'y faisait, compensait son manque d'aptitude physique par une grande adaptabilité mentale. Elle résolvait les cas plus vite qu'il ne l'était permis - et même Gates était venue lui parler pour lui demander de ralentir la cadence -.
La brunette l'aurait écouté si elle n'avait pas eu cette autre partie de sa nouvelle vie, les peurs qu'accompagnent le bonheur. Car sans bonheur, elle n'avait pas peur de le perdre, maintenant qu'elle l'avait, c'était une autre histoire. L'écrivain avait donc tous les droits, elle le laissait clairement décider de tout, même lorsque sa l'ennuyait. Elle disait oui, souriait et partait courir autour du bloc pour faire redescendre la pression. L'autre jour, elle l'avait laissé faire une bataille de nourriture avec sa fille, alors que tout son être lui hurlait de l'attraper par le col de la chemise et de le mettre au coin.
Le pire était qu'ils arrivaient tout de même à s'engueuler, et quand elle sentait la tempête arriver elle n'arrivait jamais à l'arrêter. Plus d'une fois ils avaient fini en larme, heureusement ils se réconciliaient à chaque fois. Le sujet le plus tabou était la famille, fin surtout la conception de leur enfant.
Mais depuis quelques semaines, ils avaient été assez bon pour éviter le sujet, surtout Beckett qui avait appris quelques choses de mauvais. Elle était enceinte, ou plutôt avait été. Lorsqu'elle avait découvert ça, elle avait filé chez son docteur - qui rappelons le devait lui donner son accord avant quoi que se soit, oups - et il lui avait clairement fait comprendre que ce ne serait pas possible. Que si elle voulait porter cet enfant à terme, elle finirait par avoir des défaillances cardiaques... A cet instant, elle avait remercié le ciel d'avoir été seule, de ne pas avoir infligé ça à son fiancé. Car son docteur lui indiqua l'avortement, et ça semblait être son unique solution.
La détective en avait parlé à son thérapeute, mais aussi à son entraineur au centre de rééducation. Tous avaient prit la même position que le docteur et elle avait finis par se rendre à l'évidence.
La chose suivante qu'elle se rappelait, c'était elle, seule, en train de vivre la pire procédure de sa vie. Les larmes n'avaient pas été au rendez vous, mais depuis qu'elle était sortie de l'hôpital, aucun mot n'avait franchi ses lèvres. La douleur était silencieuse et son cœur souffrait bien plus que son corps. La jeune femme n'avait aucune envie de rentrer au loft, de faire comme si de rien n'était alors qu'en fait elle... elle venait de tuer, elle considérait ça comme ça. Elle conduisit sur les hauteurs de Melting Town avant de s'assoir à une centaine de mètres de sa voiture. Elle ne se sentait pas bien à cause de la tristesse, elle n'arrivait pas à savoir pourquoi ça lui était tombée comme ça sur le coin du nez.

« Emily, tu pourrais venir me rejoindre pour la soirée ? Je suis à la quatrième sortie de la M13. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Mer 11 Avr - 21:58

Fin de journée, affaire classée. Enfin une journée de travail qui se terminait sans trop dégâts. J’en étais fière. J’aimais ces jours-là et j’en voudrais plus souvent. L’esprit libre, je pouvais rentrer chez moi ou bien tout simplement sortir un peu, prendre l’air et m’enlever toute cette affaire, dont ces trois derniers jours, de la tête. J’en profitais pour taquiner un peu Spencer avant de partir, lui qui était toujours dans ses bouquins, à les lire à une vitesse extraordinaire que je ne pourrais jamais atteindre. Peu de personne le comprenait mais nous, son équipe et en quelque sorte, sa famille, on avait fini par le comprendre et ce qu’on aimait par-dessus tout, c’était de le taquiner dès qu’on en avait l’occasion. C’est alors que je m’approchai de lui discrètement et lui murmura quelque chose à l’oreille. Il sursauta et se retourna, tout en faisant tomber son livre par terre. Je me mis à rigoler suivi par Morgan et JJ observant la scène, non loin de là. Encore sous le choc, il me regarda et finit par sourire et me répondit d’un ton ferme :

« Tu ne perds rien pour attendre ! »
Je souris à mon tour, lui passa une main dans les cheveux pour l’ébouriffer un petit peu et finis par prendre mes affaires. Je me retournai dans la direction de mes collègues et leur fit un signe de la main.

« A demain les amis ! »
Je me dirigeai vers l’ascenseur qui me dirigerait à son tour, vers ma voiture. Je grimpai dedans quand soudain, mon portable se mit à sonner. Je le cherchai au fond de mon sac tout en espérant que la personne qui m’appelait à ce moment-là, ne raccrocherait pas avant que je puisse prendre son appel. Heureusement pour moi, je l’atteignis juste à temps.

« Emily, tu pourrais venir me rejoindre pour la soirée ? Je suis à la quatrième sortie de la M13. »
A sa voix, je la reconnu tout de suite.

« Oui bien sûr, pas de problèmes ! Attends-moi, je serais là dans quelques minutes ! »
C’était Kate Beckett ! Une détective que j’avais rencontré lors d’une affaire en commun et avec qui j’avais gardé quelques liens d’amitié. Aujourd’hui, Kate était devenue une très bonne amie. Dès qu’on avait l’occasion de se retrouver de nouveau ensemble sur une enquête et de travailler l’une avec l’autre, cela nous faisait vraiment plaisirs. De plus, je la respectais beaucoup. Elle connaissait parfaitement bien son travail et était extrêmement douée. Alors, lorsque j’avais entendu ses mots, je n’hésita pas une seconde. Quelque chose avait l’air de clocher et elle avait clairement besoin de moi. C’est pour ça que peu de temps après avoir raccroché, je sortis en vitesse du garage des bureaux du FBI et me dirigea tout droit vers le lieu qu’elle m’avait indiquait.
Je mis environ quarante-cinq minutes. La circulation avait été fluide mais malheureusement, lors de son appel, je ne me trouvai pas à côté. J’aperçu sa voiture au loin. Elle paraissait vide. Je décidai alors de me garer quelque part et de finir les recherches à pied. Une fois hors de ma voiture, je me dirigea vers les collines. Je ne mis pas longtemps avant de l’apercevoir : assise, seule, dos à la route, le regard dans le vide. Je vins alors m’installer à ses côtés. Je m’assis à mon tour, sans rien dire et regarda dans sa direction.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Jeu 12 Avr - 1:05

Aaron Hotchner était comme un frère pour Beckett et c'est comme ça qu'elle avait rencontré Emily. La détective était venue voir l'homme un soir et elle était tombée sur son équipe, ensemble ils avaient été boire un verre. La brunette s'était entendue avec tout le monde et en particulier avec Emily. Depuis ce jour, elles sortaient de temps à autre ensemble, bossait sur des enquêtes et se donnaient des conseilles sur leurs vies privées respectives. Fin maintenant que Kate avait ouvert son cœur à Castle, il n'y avait plus qu'une personne à caser et celle ci travaillait au FBI - pour ne pas pointer du doigt -.
Etre avec l'écrivain ne voulait pas dire avoir une petite vie parfaite, bien au contraire. Beck rencontrait de nouvelles épreuves qu'elle ne s'attendait pas à vivre. Comme les paparazzis par exemple, elle qui était quelqu'un de très discret n'avait pas aimer du tout cette surprise. Puis il y avait tous les problèmes en rapport avec son couple et ceux au boulot et... Il y avait trop de petites choses pour réussir à se concentrer sur chacune d'elles.
La journée avait été dure pour la jeune femme qui n'avait pas été d'humeur à rentrer chez elle, ou plutôt chez Rick, se soir. Le pire était qu'il aurait été le premier à la prendre dans ses bras et à la comprendre. Elle avait appelé Emily, car elle savait qu'avec elle, elle pouvait parler librement de tout. La jeune femme attendait depuis une petite heure lorsqu'elle entendit des pas venir derrière elle. Elle ne fit pas un geste vers son arme qui gisait sur le sol, non elle savait que ce ne pouvait être que son ami - l'instinct -. Poussant du pied tout ce qu'elle avait balancé sur le sol - son arme, son badge, ses menottes, tout ce qu'il y avait eu dans ses poches... -, elle tourna la tête vers son amie qui venait d'arriver.

« Merci d'être venue. »

Et alors que le silence aurait pu s'installer si facilement, Kate se mit à parler de l'enquête de son amie, elle avait eu Aaron au téléphone alors elle avait eu quelques points intéressants. Leurs cas étaient très différents des siens, parfois beaucoup plus intéressants, mais Beckett n'aurait abandonné pour rien au monde le 12eme du NYPD. De toutes façons avec Castle collé à ses pompes, elle aurait eu bien trop peur qu'il n'attire l'attention sur lui et qu'un serial killer s'en prenne à lui.

« Alors quoi de neuf ? Comment va Segio ? »

Parler de chat était plus facile que d'avortement. La future madame Castle avait cru qu'elle y arrivait facilement avec Prentiss, mais apparemment même avec elle se serait dur... Il n'y aurait pas de façon facile d'aborder ce sujet.

« J'ai fait une erreur aujourd'hui. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Jeu 12 Avr - 21:01

Assise près d’elle, je la regardai en silence. Elle me remercia alors d’être venue. Je lui fis un sourire puis m’aperçu qu’elle avait tout éloigné d’elle. Enfin tout ce qui représentait son boulot : ses menottes, son arme et son badge. Tout ceci prouvait qu’elle n’était vraiment pas bien. Heureusement pour moi, il m’était plus facile de remonter le moral aux autres plutôt que de parler de mes propres soucis. De plus, analyser les gens et trouver les mots justes pour les faire avouer ou tout simplement, les réconforter, c’était mon boulot. C’est pourquoi, je la laissai commencer sans la brusquer. Si elle m’avait appelé, c’est qu’elle comptait me dire quelque chose mais elle devait le faire à sa vitesse. Et si pour cela, elle devait me parler de mon chat alors pourquoi pas, commençons par là.

"Sergio va bien. Il a arrêtait ses petites bêtises et il adore toujours autant ses caresses sous le menton. Ca le fait toujours ronronner et ça m’apaise quand je l’entends !"
Encore une fois, je souris simplement mais je n’en dis pas plus. D’ailleurs, elle ne tarda pas à m’emmener là où elle voulait le faire depuis qu’elle m’avait passé ce coup de téléphone. Etrangement, elle parlait d’une erreur mais quelle erreur avait-elle pu commettre aujourd’hui ? Et surtout, je me demandais s’il s’agissait de son boulot ou plutôt de sa vie privée. Je répondis simplement :

"Des erreurs, on en commet tous tu sais !"
J’espérais pouvoir en savoir plus sans qu’elle se bloque. En général, entre nous, on pouvait discuter de tout et de rien et surtout, le plus important, on pouvait se parler à cœur ouvert sans avoir peur d’être jugée par l’autre, c’était très important pour nous. Je reconnais tout de même que la plupart de temps, c’est Kate qui faisait appel à moi et rarement le contraire. J’espère simplement qu’elle ne pensait pas que je n’avais pas confiance en elle car ce n’était pas du tout le cas. Au contraire, je savais que je pouvais avoir une grande confiance en elle mais le problème, c’était tout simplement moi. Je n’avais pas l’habitude de me confier à quelqu’un et pour le moment, ce n’était pas près de changer. Je tendis ma main vers la sienne puis la déposa sur elle.

"Tu sais, tu peux avoir confiance en moi. Qu’est-ce qu’il t’es arrivée ?"
J’attendis sa réponse avec patience. Elle finirait par me le dire, je le savais. Je tournai mon regard vers l’horizon tout en laissant ma main sur la sienne. Elle finit d’ailleurs par prendre la mienne dans la sienne et me la serra doucement, ce que je fis moi aussi en retour mais sans détourner mon regard. Elle était prête…prête à parler. Je tenta donc une nouvelle question.

"Ca concerne ton boulot ?"

Un moment de silence.

"Ou ça concerne ta relation avec Rick ? Non parce que si c’est ça, ça sera plus dur pour moi de te conseiller !"
Je souris à nouveau tout en la regardant et en la bousculant gentiment histoire de la faire sourire à son tour.


Dernière édition par Emily Prentiss le Sam 14 Avr - 20:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Sam 14 Avr - 0:46

Emily était la confidente parfaite, elle écoutait, savait trouver les bons mots et venait toujours à sa rescousse. La détective avait beau ne pas trop s'ouvrir sur sa vie privée avec les autres, elle y arrivait avec cet agent du FBI, elle y arrivait depuis qu'on l'avait descendu d'une balle dans le cœur 9 mois plus tôt.
Aujourd'hui, sur ces collines, même si elles ne parlaient pas encore beaucoup, et même pas du sujet principal, Beck se sentait un peu rassurée. Elle appréciait la main qui était venue sur la sienne et l'avait serré en remerciement, mais aussi parce qu'elle avait l'impression d'avoir trouvé sa bouée. Et oui, même si elle n'avait pas encore la tête hors de l'eau, il y avait quelqu'un pour l'aider.

« Tout va bien au boulot. Avec Castle aussi d'ailleurs. »

Un petit sourire apparut sur ses lèvres lorsqu'elle parla de son homme. Il lui faisait cet effet là... il était presque magique, il l'aidait à guérir, mais aussi à devenir la personne qu'elle voulait être depuis des années. Mais il lui avait apporté son lot de problème aussi, ils avaient été idiots à deux et elle en payait le prix maintenant.

« J'ai l'impression d'avoir agis comme une adolescente inconsciente. Mon médecin ne m'a demandé qu'une chose, d'attendre d'avoir son accord avant d'essayer de tomber enceinte, mais j'étais si bornée... Je croyais tellement que je ne pouvais pas... J'ai du avorté ce matin, parce que j'ai été stupide. »

Kate passa sa main libre au niveau de sa cicatrice qui se trouvait sur le bas de son sternum, elle glissa ses doigts dessus. Ce n'était plus trop douloureux physiquement, ça l'était plus moralement. Y penser, la toucher, tout la tirait vers le bas, et maintenant son ventre avait les mêmes effets.

« Il va m'en vouloir en l'apprenant. »

Car s'il y avait bien une chose qu'elle savait - même s'ils n'en avaient pas vraiment parlé - c'est que Castle ne prônait pas l'avortement, il voulait célébrer la vie en permanence, il était la vie à lui tout seul... Et en plus ce cela, elle avait agis dans son dos. Pourquoi avait elle fait cela ? Elle ne savait plus trop, parce qu'elle lui avait promis plus d'une fois qu'il serait là dans toutes les étapes, dans les bonnes comme dans les mauvaises, surtout dans les mauvaises...
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Dim 15 Avr - 20:29

Au fil du temps, Kate était devenue une véritable amie et on peut dire, que des amies, je n’en avais pas beaucoup. Bien sûr, il y avait mon équipe, sur laquelle je pouvais compter sans problèmes et à n’importe quel moment. Ils étaient devenus ma famille. Cela me rassurait énormément car même si je ne le montrais pas souvent ou disons même très très rarement, ils comptaient tous énormément pour moi. Et désormais, c’était aussi le cas pour Kate. Elle comptait beaucoup à mes yeux car je savais que si j’avais été dans la même situation qu’elle aujourd’hui et que je l’avais appelé, elle serait venue à mes côtés sans même me poser des questions. Alors quand elle m’affirma que tout allait bien pour elle, niveau amour et niveau boulot, cela me rassura mais en même temps m’inquiéta car ça signifiait aussi que ce qu’elle avait devait être bien plus grave que ce que je pensais. En parlant de Castle, elle se à sourire ce qui me fit sourire à mon tour. Elle l’aimait par-dessus tout et ça se voyait. Lorsque j’avais appris qu’ils s’étaient mis ensemble, cela ne me surpris pas car lorsqu’on s’est connu, elle me parlait déjà de lui et en les voyant ensemble, je me suis tout de suite aperçu que tôt ou tard il finirait par se passer quelque chose entre eux.
Au bout de quelques instants, elle en vint finalement à ce qui la faisait souffrir et c’est quelque chose qui m’était arrivée étant plus jeune : l’avortement. Un sujet qui semblait douloureux pour la jeune femme et qui l’était également pour moi…mais ça elle l’ignorait. A l’annonce de son avortement, je baissai instinctivement la tête en repensant au mien mais aujourd’hui, on ne parlait pas de moi mais de Kate. Ce n’était pas le moment d’y repenser et de se laisser aller au souvenir. Je la redressai donc aussitôt et regarda de nouveau à l’horizon puis Kate, et je la vis, à cet instant, toucher sa cicatrice dû à son attaque passée il y avait maintenant 9 mois. Ce jour-là, j’ai vraiment cru perdre une amie qui m’était chère mais heureusement, elle s’en était sortie. Mais sa guérison serait certainement très longue et je serais là pour l’aider. Je lui souris gentiment tout en ne lâchant pas ma main.


« Tu aurais dû m’appeler, je serais venue avec toi pour l’avortement, je ne t’aurais pas laissé seule ! C’est un moment très difficile que tu viens de passer et comment tu te sens à présent ? Pas très bien, je me doute mais au fond de toi, que ressens tu vraiment ? »
Pour l’aider à aller mieux, il fallait qu’elle sorte ce qu’elle avait sur le cœur sans rien me cacher. Tout dire, lui ferait énormément de bien, en tout cas c’est ce que je pensais. Heureusement, pour mon avortement, je n’avais pas été seule et j’avais reçu l’aide et le soutien d’un ami qui m’avait aidé dans mes démarches et jusqu’au jour même où ça s’est produit puis bien après par la suite.

« Ne t’inquiète pas, Castle ne te trouvera pas stupide ! Crois moi, il t’aime trop pour ça et puis il faudra très certainement que vous en discutiez ensemble et tu verras, je suis sûr que ça finira par s’arranger mais il faut que tu te montres honnête avec lui, tu dois tout lui expliquer jusqu’aux raisons qui t’ont poussé à le faire ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Lun 16 Avr - 23:18

« J'ai l'impression d'avoir fait le mauvais choix; J'aurais du prendre le risque d'avoir cet enfant, parce que c'était peut être le dernier. »

Si elle ne s'était pas faite descendre un peu plus de quatre mois auparavant, elle aurait peut être pu porter cet enfant, elle aurait été la maman d'un petit Castle. Mais ce n'était pas le cas, car avec des si elle pourrait refaire le monde. Et si elle ne s'était pas faite descendre, il ne lui aurait jamais dit qu'il l'aimait et elle ne lui aurait jamais avoué ce qu'elle avait sur le cœur non plus.
Regardant droit devant elle, elle laissait ses yeux papillonner pour ne pas pleurer, elle refusait de se laisser aller alors que tout était de sa faute. Elle avait choisi - on lui avait dit de choisir - l'avortement, elle devait assumer. Rick, lui n'avait pas eu le choix, elle lui imposait la perte de leur enfant. Grr tout était juste étouffant et pas clair dans la tête de la jeune femme.

« Il connait les raisons, mais ça ne rend pas les choses moins douloureuses. »

C'est vrai qu'il était le premier à lui avoir dit qu'il ne voulait pas de bébé tant qu'elle n'était pas rétablie, mais ils n'avaient pas songé à cette hypothèse où elle tombait enceinte avant l'heure.
Beckett se rendit rapidement compte qu'elle geignait, se plainait et qu'Emily était obligée de l'écouter - ce qui devait être assez ennuyant pour rester polie -. Du coup, elle s'arrêta, elle coupa ses pensées à propos de son histoire à elle et se focalisa sur son amie qui avait eu la gentillesse de venir.

« Je t'embête avec mes histoires. Tu dois avoir envie de parler de trucs joyeux après une journée de boulot... »

Des morts, la tristesse, tout ça, elles l'avaient toutes les deux au travail, elles n'avaient surement pas envie d'en rajouter au soir. Mais malgré tous les efforts qu'elle donna, Beck n'arriva pas à revenir avec un sujet de conversation. Parfois le silence était le mieux, mais pas là. Non, là, le silence n'apportait que du malaise...

« ... »

Enfilant son visage de poker - celui qui ne montrait aucune émotion - la brunette du NYPD se tourna vers son amie et lui demanda des nouvelles, qu'est ce qu'il se passait dans sa vie et surtout s'il y avait de l'amour dans l'air. Oui, car parler amour - mais pas le sien - pourrait peut être l'aider. Du moins elle l'espérait.

« Tu devrais venir manger au loft un soir. J'arrête pas de parler de toi à Castle. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Lun 23 Avr - 15:25

Elle n’avait pas fait le mauvais choix, non. Elle avait fait le choix que lui dictait sa raison et non pas son cœur car au fond, j’étais sûr que cet enfant, si elle avait pu, elle l’aurait gardé. Malheureusement dans la vie, on ne peut pas faire toujours ce qu’on voulait. Sa santé comptait avant tout. Il fallait qu’elle prenne soin d’elle avant de pouvoir donner la vie. Et j’étais sûr que Castle penserait la même chose.

« Ecoute, le plus important, c’est que tu prenne soin de toi pour le moment. Tu as failli perdre la vie, il n’y a pas si longtemps que ça et je n’ai pas envie que cela se reproduise. Tu verras, cet enfant, tu finiras par l’avoir, j’en suis sûr ! Et puis, une grossesse, ce n’est pas rien, il faut être en forme et être capable de la supporter et si tu pensais que tu ne l’étais pas et que l’avortement était le meilleur choix, alors c’est qu’effectivement, ça l’était ! »
Je tentais tant bien que mal de la convaincre qu’elle avait pris la bonne décision pour elle mais aussi pour le futur bébé, qui suite à ses problèmes, aurait pu en souffrir aussi. Je savais ce qu’elle pouvait ressentir vis-à-vis de son avortement car je l’avais ressenti aussi. En revanche, je n’avais pas eu à l’annoncer au père de l’enfant qui n’a jamais su ce qui s’était passé. Donc cette partie là, je ne pouvais pas vraiment savoir ce qu’elle ressentait.
Finalement, elle décida de changer de sujet de conversation. Alors je la suivis. J’irais là où elle voudrait aller…même si pour cela, je devais parler de moi, ce dont je n’avais pas l’habitude du tout.


« Oh et au passage, sache que tu ne m’embête pas du tout ! »
Je lui souris puis enchaîna.

« Les amis sont fait pour ça, n’est-ce pas ? »
Je me décidais à me lever, puis je me tournais vers Kate afin de l’aider à son tour. Un peu de marche ne nous ferait pas de mal. Après tout, il faisait beau et encore un peu jour mais plus pour très longtemps, il fallait donc en profiter. Parler en marchant, rien de tel.

« En ce qui concerne ton invitation, je suis partante. Donne moi ton jour et ton heure et je viendrais, enfin si le boulot me le permet bien sûr mais ça serait avec plaisirs ! D’ailleurs, je ne l’ai pas beaucoup vu Castle. J’ai dû le voir une ou deux fois et je peux te dire que j’ai toujours su que vous finiriez ensemble même si à l’époque, ce n’était pas le cas ! »
Ils étaient si mignons ensemble et le nombre de fois où elle me parlait de lui, je voyais ses yeux brillaient. Elle l’aimait. Elle l’aimait vraiment beaucoup. Sans lui, je ne sais pas où elle en serait aujourd’hui et notamment après à son accident. Je ne sais pas comment elle aurait sans lui et si je lui aurais suffi pour qu’elle s’en remette.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Jeu 26 Avr - 0:59

Kate avait appelé Emily a la rescousse et elle avait été heureuse de la voir débarquer aussi vite. Elle avait besoin de parler, même si elle se doutait que l'autre jeune femme avait probablement d'autre chose à faire que de l'écouter se lamenter. Mais elles étaient amies et c'était le rôle d'une amie de juste écouter parfois.
Bref, la brunette lui avait expliqué la situation, l'avortement, le sentiment horrible qu'elle ressentait à l'idée d'avoir retiré la vie à son enfant, mais surtout d'avoir menti à Castle. elle ne lui avait pas vraiment menti, mais elle lui avait caché la vérité par omission, ce qui était surement aussi mal.

« Je lui en parlerai alors. »

D'après son amie, l'écrivain comprendrait... Il comprendrait qu'elle avait pris cette décision après réflexion, qu'elle avait fait ça pour sa santé. Oui, elle ne voulait pas se mettre en danger pour un enfant qu'elle ne pourrait amener à terme sans une santé de fer. Recollant doucement les différent morceaux de son cœur, elle écouta attentivement ce que lui disait Prentiss. Elle en rigola même avec elle.

« On était les seuls à ne pas voir l'évidence. »

Tout le monde l'avait vu avant eux qu'ils s'aimaient, tout le monde avait essayé de les pousser l'un vers l'autre et ils leur avaient fallu trois ans... Trois ans pour se mettre ensemble et maintenant ils luttaient pour rester ensemble. Fin, dans le sens ou ils devaient faire comme tout le monde pour que leur couple avance, ils n'étaient pas différents... Ils se disputaient et s'aimaient !
L'agent du FBI proposa de marcher un peu et Kate rassembla rapidement ses affaires pour la suivre. Marcher faisait toujours du bien. Les mots n'étaient plus nécessaire car le silence était apaisant.

« Il m'a emmené dans les Hamptons il y a quelques semaines et c'était comme s'il voulait me montrer un avant gout de ce qu'on pourrait être un jour. Juste nous, un bateau et le silence. »

Je suis désolée pour ce post horrible, je ferais ieux la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Lun 30 Avr - 19:13

Comme à son habitude, je savais trouver les mots pour réconforter mon amie ici présente. En même temps, je ne pouvais pas nier que quelque part, mon métier m’aider aussi dans la vie de tous les jours. Après tout, il consistait en quelque sorte à analyser les gens, leurs habitudes, leurs comportements, leur caractère, afin de pouvoir par la suite anticiper leurs réactions et trouver les mots justes pour me permettre d’éviter trop de complications. Malheureusement, parfois, tout ce travail ne servait à rien et les histoires se terminaient par des drames. Les personnes tuaient d’autres personnes ou ils mettaient eux-mêmes fin à leurs jours. Bref, ce n’était pas tous les jours faciles et cela, Beckett le comprenait bien, elle aussi embarquée dans toutes ces histoires de tueries. C’est pourquoi, nous deux, aimions régulièrement se retrouver pour parler de tout et de rien, de la pluie et du beau temps, des sorties en salle de la semaine, de ce que nous ferions à nos prochaines vacances, de nos vies amoureuses (si tant est qu’il y en ait une), de tout ce qui nous faisait rire ou pleurer, en résumé, tout ce qui ne se rapportait pas à notre job.
Venir en aide à mon amie, m'aider énormément moi-aussi, car sans le savoir Kate me permettait de m’évader et d’échapper à mon boulot. J adorait passer du temps avec elle. C’est pourquoi lorsque cette dernière me proposa de venir mangeait au loft, je sautai sur l’occasion.


« Si tu veux, j’ai un petit week end de libre qui s’annonce la semaine prochaine ! »
Je croisai les doigts.

« Enfin bien sûr, si d’ici là, aucun tueurs en série ne décide de pointer le bout de son nez ! »
Je souris contente de la proposition de mon amie. C’est vrai qu’avec tout ce boulot, je ne sortais pas beaucoup et bien que j'aimait faire des sorties shopping avec JJ et Garcia, changer de distractions ne pourrait me faire qu’un bien fou.

« Je te propose même de ramener le dessert mais rassure toi je ne le ferais pas moi-même ! Je ne tiens pas à ce qu’on soit malade ! »
Il est vrai que côté cuisine, ce n’était pas mon fort. Les plats à emporter était bien meilleurs. Autant qu’en analyse psychologique et en maîtrise d’individus dangereux, je me débrouillais vraiment bien, autant qu’en cuisine, il était clair qu’on ne pouvait pas me qualifier de cordon bleu.
Nous continuons ensemble à marcher pendant environ plus d’une heure et pour une fois, mon portable ne se fit pas entendre ce qui finit même par me surprendre car rare étaient les moments où je pouvais ne pas l’entendre du tout de la journée. Et il en était de même pour l’agent Kate Beckett et je finis par lui en faire la remarque.


« Dis donc, c’est bien rare que nos portables ne sonne pas ! A croire qu’ils ont senti que tu avais besoin de souffler un petit peu ! »
Je préférai oublier cette histoire d’avortement voyant que mon amie ne revenait pas dessus. Le mieux était qu’elle m'en reparle d’elle-même si elle en ressentait le besoin. En attendant, toutes deux étions parties sur d’autres sujets de conversations.

Ne t'inquiète pas, ça me convient parfaitement ! :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Ven 4 Mai - 0:01

Emily était quelqu'un que Kate appréciait beaucoup, elle se retrouvait en elle comme dans personne d'autre. Du coup l'inviter à diner au loft était un honneur, Castle devait connaitre ses amis comme elle connaissait les siens. Et par amis elle entendait bien plus que Ryan et Esposito, Lanie et Gates - fin si elle pouvait considérer Gates comme une amie.

« Passe quand tu veux, on est au loft tous les soirs. Un vrai couple de petits vieux. »

Le fait de le dire la fit sourire. C'est vrai qu'ils ne sortaient pas souvent le soir, ils aimaient se retrouver sous un plaid devant un film et profiter du peu de temps qu'ils avaient ensemble. C'était parfois ennuyeux, mais ils arrivaient toujours à pimenter les choses pour les rendre un peu plus intéressantes. Il y a quelques jours, il l'avait fait jouer à Twister - elle avait gagné, il avait râlé -, mais le plus souvent, ils sortaient les cartes et se faisaient un petit poker.
La jeune femme suivit l'agent du FBI lorsque celle ci se leva, elle avait raison, parler, marcher, tout cela aidait à penser à autre chose que le sujet interdit. Elle souriait même un peu ce qui était une bonne chose, c'était pour cela qu'elle avait appelé Prentiss, pour qu'elle la sorte de ce mauvais état d'esprit.

« Ou peut être que l'on a enfin un peu de chance. »

La brunette bataillait un peu pour marcher, car le sol ne semblait pas apprécier l'agression que lui faisait subir les talons qu'elle portait. Beck entendait souvent qu'elle n'avait pas besoin de talons, surtout pour son métier, mais elle aimait. Elle aimait être féminine dans ce monde d'homme, elle aimait être belle, elle aimait être plus grande que tout le monde... presque car même avec ça Castle restait beaucoup plus grand qu'elle.

« J'ai reçu une invitation pour le picnic du FBI, ça doit être un cou de l'agent Shaw. J'hésite toujours à venir, mais Castle veut absolument y aller, il est certain que si vous avez des équipements si sophistiqués, vos picnics sont mieux que ceux du NYPD. »

Kate ne se souvenait pas d'avoir vu Emily à aucun des picnics du NYPD, c'était un cercle assez fermé, presque une famille... en fait ils ne se mélangeaient même pas entre precinct alors entre agence. Du coup, elle en parlait histoire de savoir si elle pouvait venir et surtout ramener son fiancé qui agirait probablement comme un enfant de cinq ans.

« Castle va être hystérique s'il m'entend lui dire oui, mais je ne veux pas qu'il vous gâche le fun.. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Dim 6 Mai - 19:53

Pour cette soirée au loft, rien ne me ferais plus plaisirs que de cuisiner quelque chose mais comme je venais de le dire à Kate, je n’étais pas du tout bonne cuisinière. Heureusement pour moi, elle le savait très bien et puis, je suis sûre, qu’elle ne souhaitait pas finir la soirée aux urgences. Je passais beaucoup de temps à l’extérieur de mon appartement plutôt qu’à l’intérieur et c’est pourquoi, je ne prenais jamais le temps de cuisiner quelque chose. Vivant seule, les plats à emporter me convenaient parfaitement. Cette soirée nous permettrait, à toutes les deux, de décompresser et de passer un bon moment. De plus, rien ne me faisait plus plaisirs que de rencontrer Castle, en dehors des enquêtes. Je pourrais en profiter pour apprendre à le connaître et me rendre compte si c’est vraiment quelque de bien pour Kate. A ce sujet, je ne me faisais pas trop de soucis. Je faisais confiance à mon amie, elle ne se trompait jamais sur qui était réellement une personne et aux nombreuses fois où elle me vantait ses qualités et jamais ses défauts, c’était une personne digne de confiance. J’étais heureuse pour elle que tout se passe bien…ou presque.
Ma vie privée à moi, n’avançait pas beaucoup. Certes, c’était en partie de ma faute. Je n’avais jamais réussi à me poser tranquillement avec quelqu’un, trop occupée par mon travail et les risques qu’il comportait. J’avais eu quelques aventures par le passé mais rien de véritablement concrets et qui me donne envie d’avancer avec une personne en particulier. J’enviais Kate pour cela. Elle venait de connaître le grand amour et elle en profitait à plein temps ou autant qu’elle le pouvait. Elle avait bien raison et je devrais prendre exemple. Mais voilà, je ne voulais pas construire de famille par peur, qu’un jour ou l’autre, elle soit en danger à cause des différentes affaires que j’avais traité. La plupart du temps, on arrêtait les tueurs mais au fond de nous, l’affaire n’était jamais véritablement terminée. Plusieurs fois, des tueurs sortant de prison, ont cherché à se venger et bien évidemment, je ne ferais pas exception à la règle. Je sais très bien, qu’un jour ou l’autre, ce sera mon tour et je ne voulais que personnes d’autres ne soient impliqués à pars moi.
Quelques jours plutôt, j’avais reçu au bureau, une invitation concernant le barbecue annuelle du FBI. En général, je m’y rendais avec le reste de mon équipe. On s’entendait tous très bien et ces petits picnics, nous permettaient de nous retrouver tous ensemble autrement que pour parler d’une affaire. On appréciait tous ces moments et on en profitait un maximum. On rigolait, on se cherchait, on plaisantait et avant tout on s’amusait. Cette année, Kate avait reçu elle aussi une invitation, ce qui me faisait énormément plaisirs.


« Bien sûr, viens ! Ca te permettra de retrouver le reste de l’équipe que tu connais déjà un peu ainsi que Aaron ! »
Je savais qu’elle appréciait beaucoup mon supérieur et que c’était réciproque. Autant en profiter pour passer tous ensemble un bon moment.

« Et puis, ça te changera les idées ! On va bien rigoler, c’est assez sympas, tu verras. Tu comptes venir avec le reste de ton équipe ? Mélanger nos deux services ne pourrait que renforcer nos liens et montrer que nous sommes capables de nous entendre même en dehors des enquêtes ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Mer 9 Mai - 10:11

Kate suivait son amie sur un petit sentier de terre - pas très amis avec ses talons -, le silence les entourait, mais dans un sens agréable. Elle se vidait la tête et c'était exactement ce qui lui fallait. Cependant, contrairement à Emily, lorsque la détective se retrouvait avec des amis, elle aimait parler, elle se transformait même parfois en pipelette. Aujourd'hui, même si le cœur n'était pas à la discussion, elle se mit à lancer des mots dans l'air pour combler le silence. Le picnic du FBI était un sujet neutre et à la fois joyeux. Joyeux dans le sens ou les picnics du NYPD était joyeux et qu'elle se disait qu'il en était de même avec ceux du FBI. Elle pensait sérieusement à y aller avec Castle, mais lorsque son amie lui proposa toute la troupe, elle sourit peu sure d'elle. Elle emmenait déjà un gamin, elle n'était pas sure de pouvoir en gérer trois, mais elle demanderait.

« J'en parlerais à Espo et Ryan, mais je ne te promets rien. »

Elle les imaginait très bien arriver avec un attirail à la James Bond et se ridiculiser devant tout le monde. Peut être qu'elle devrait les laisser faire, après tout ils étaient adultes... Et elle voulait rire, elle n'avait pas à être la maman tout le temps. Sauf pour Castle, il était à elle et elle devait le protéger de lui même, car parfois... parfois il était vraiment trop.

« Aaron m'a parlé de son fils l'autre jour, il parait qu'il parle toujours de toi. Tu ne m'avais pas dit que t'avais un admirateur. »

Assez parlé d'elle, elle avait besoin de partager quelque chose avec l'agent du FBI qui se trouvait à ses côtés. Et quoi de mieux que de parler du fils d'Aaron, ce petit bout de choux adorable qui faisait fondre tous les femmes du département de justice. Aaron était plus qu'un grand frère alors quand il lui parlait de son fils, elle se sentait un peu comme une tata, fière et prête à tout faire pour le monstre. Si c'était lui arranger le coup avec Emily Prentiss, elle le ferait, parce que cela semblait être un bon plan pour tout le monde - et qu'elle craquait déjà pour ce petit couple adorable -.

« Vous devriez faire la course à trois jambes ensemble. »

Rigolant à sa propre bêtise, Beckett imagina la scène avant de réaliser que ce n'était peut être pas la meilleure de ses idées. Elle avait déjà en tête de gagner cette course, elle ne voulait pas d'une vraie compétition - il était hors de question de voir un petit Jack triste de ne pas avoir gagné -. Puis surtout, elle ne voulait pas encombrer Emily dans une mine de potentiel futur mari. Car la détective avait bien en tête de caler son amie avec un homme avant la fin de l'année.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Sam 12 Mai - 21:22

Cette idée de picnic avec mon équipe et celle de Kate réuni me plaisait beaucoup. Il ne restait plus qu’à Kate de demander à ses équipiers s’ils étaient partants pour un petit moment agréable entre le FBI et le NYPD. En espérant bien sûr que le temps soit avec nous. Je me souvenais qu’une année, justement, ça n’avait pas était le cas. La journée avait commencé bien ensoleillée mais bizarrement, au moment où notre picnic commença, la pluie se mit à tomber et alors là, c’était la panique. Nous nous mîmes à courir de partout pour sauver le maximum de nourriture et pour pouvoir tout mettre à l’abri. En cinq minutes, tout était rangé…ou presque. Nous étions tous trempés de la tête au pied mais je dois dire que ce jour-là était l’un des plus mémorables. Je devais bien l’avouer, nous avions tout de même bien rigolés. Et à ce moment-là, Aaron aussi. C’était rare de le voir sourire et encore plus, depuis la mort de sa femme. En même temps, avec les affaires que nous devions traiter, il était difficile pour nous tous de sourire tout le temps. La plupart du temps, quand je le voyais sourire c’était parce qu’il parlait de son fils. Il en était très fier et il y avait de quoi. Son petit homme était adorable. A chaque fois que je le voyais, il me faisait moi aussi sourire. J’aimais bien l’embêter et passer du temps avec lui. Apparemment, lui aussi d’après ce que me disait mon amie.

« C’est vrai que son fils est adorable, je ne peux pas le nier ! C’est un véritable petit bout en train ! »
Rien que d’en parler, je souriais déjà. Si plus tard je devais avoir un enfant, j’aimerais bien qu’il lui ressemble. Après tout ce qu’il a vécu, ce petit restait adorable et, de ce que j’en ai pu voir, facile à vivre.

« Crois-moi, si je pouvais avoir un petit garçon qui lui ressemble, j’en serais très contente ! »
De plus, je m’entendais bien avec son père mais ça, c’était une autre histoire. Je m’entendais bien avec lui comme avec le reste de l’équipe. Je laissais peu d’hommes entrer dans ma vie et je ne savais pas pourquoi tout d’un coup, parler du petit me faisait directement penser à son père. Certes, ils étaient liés mais étrangement, je ne pensais pas à lui comme un père mais plutôt comme un homme qui pourrait peut-être, un jour, faire partie de ma vie. Bref, il fallait absolument que j’arrête de penser à tout ça, après tout c’était mon patron. Tout cela avait commencé à cause de Kate mais je ne lui en voulais absolument pas.

« Et concernant cette course à trois jambes, pourquoi pas mais attention à toi, tu risquerais de perdre car je te le dis, Jack est vraiment très fort ! N’oublie pas non plus de prévenir Castle, qu’il risque de perdre contre un enfant super doué ! »
Encore une fois, je souriais me déroulant cette scène dans ma tête comme si elle avait lieu exactement au même moment, voyant le petit Jack sauter de joie et le petit couple, prenant leur air triste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Mar 15 Mai - 8:19

Jack Hotchner était un petit garçon adorable, un véritable tombeur - un peu comme son papa au fond avec les sourires en plus -. Quoi que, ces derniers temps, l'agent souriait de plus en plus. Oh et en parlant de sourire, celui sur le visage de l'agent Prentiss était impressionnant. Kate réalisa alors ce qui devait être clair pour beaucoup de monde sauf elle - toujours à la traine pour repérer ce genre de détail -.

« Tu pourrais avoir ce petit garçon là si tu te lançais avec le père... Mais je dis ça, je ne dis rien. »

Beckett était toute pimpante à présent, elle oubliait presque son histoire. En fait, elle transférait son malheur, sous le bonheur de son amie, c'était tout aussi simple que ça. Et elle devait reconnaitre que l'influence qu'avait Lanie sur elle devenait de plus en plus puissante. Car Kate Beckett ne faisait pas dans les gossip avant... avant aujourd'hui.
Mais revenons à nos moutons, le pic nic du FBI. Kate voulait faire la course à trois jambes avec Castle, mais elle venait de s'offrir une rude compétition. Son fiancé allait être tout triste s'ils perdaient, mais elle ne pouvait pas le dire, elle ne pouvait rien dire sans choquer son amie. Mais lorsque celle ci sous entendu que Jack était un gamin doué, le cerveau de la brunette tilta et elle répondit sans même avoir à y réfléchir.

« Castle est aussi un enfant super doué ! »

Se mordillant la lèvre, elle chercha rapidement à trouver quelques choses à dire pour combler le silence qui s'installait après sa phrase à double sens. Elle se serait donnée une claque si elle avait été seule.

« De toutes façons, une glace après une défaite et il est prêt à rejouer. »

Elle avait beau parler, les mots qui venaient ne semblaient pas vouloir coopérer avec elle. Castle n'était pas un enfant, même si parfois il agissait de la sorte, il était un adulte.Un adulte qui la comblait de bonheur malgré leurs petits problèmes par ci par là.

« Il est beaucoup plus mature que ce que mes phrases sous entendent. C'est un homme, un vrai ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Mar 22 Mai - 14:24

Bien entendu, je pouvais avoir cet enfant là si je le souhaitais. Malheureusement, les relations entre personnels dans le service du FBI étaient beaucoup plus compliquées que dans la police…quoique. De plus, Kate n’avait pas vraiment ce genre de soucis là avec Castle puisque ce dernier ne faisait pas vraiment parti de la police. Mon amie était toutefois de bons conseils, je le savais mais sortir avec Hotchner me donnait une impression étrange, autant dire, vraiment bizarre. Je n’avais pas l’habitude de sortir avec des collègues et pour être honnête, le voir tous les jours au travail tout en sachant que nous avions une liaison, me paraitrais plus que bizarre. Cependant, au fond de moi, cela me ferais plus que plaisirs et voyant le regard de Kate, je saisis qu’elle comprenait ce que je venais à peine de voir, ou tout du moins, ce que je venais de commençais à voir.

Mais comment savoir si ce que je ressentais en ce moment même, le concernant, était réciproque. Il était assez fort pour ne rien laisser paraître de ses sentiments, ce dont je m’étais rendu compte au bout de quelques jours en sa présence et questions dragues, je n’étais pas vraiment très douée. Peut être, fallait-il laisser le temps faire….ou au contraire, peut être que plus j’attendrais et plus ma chance partira. A présent, je ne savais plus quoi penser. J’étais complètement perdue et tout ça à cause de Kate. Mais pourquoi s’était-elle mise à parler de Jack. Si elle ne l’avait pas fait, je n’aurais jamais pensé à Aaron et je ne me serais jamais mise à me poser toutes ces questions d’un coup. Bien sûr, je ne lui en voulais pas. Peut être, sans le savoir, venait-elle de m’ouvrir les yeux sur ce que je m’efforçais à ne pas voir. J’eus un rire nerveux en pensant à tout cela et heureusement pour moi, elle revint sur la question du picnic et je m’empressai d’en faire autant, sentant un léger soulagement car la connaissant, elle aimait bien aller jusqu’au bout des choses et ne lâcherait pas le morceau de sitôt. Je préférais largement perler de son Castle, plutôt que de l’idée qu’elle avait à cet instant en tête et qu’elle venait de me mettre, à mon tour, en tête.


« Tu sais, je ne connais pas Castle aussi bien que toi mais s’il a gardé son âme d’enfant, je trouve ça très bien ! »
Il lui permettait de faire la balance entre le monde de son boulot et de sa vie privée. Au moins, avec lui, elle pouvait se détendre et profiter de chaque instants de leur vie ensemble. Je pensais vraiment que s’ils venaient tous les deux, ce picnic serait mémorable.

« Honnêtement, je pense qu’on s’amusera bien et surtout si tu me dis que Castle est vraiment un gosse ! »
Je souriais à présent pour lui faire comprendre qu’elle n’avait pas à en avoir honte.

« J’ai vraiment hâte de plus le connaître et de m’assurer qu’il est vraiment bien pour toi ! »

Je riais car évidemment, elle savait pertinemment que je plaisantais et que vu se façon d’en parler, elle savait que je n’en pensais que du bien et qu’il était fait pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Ven 25 Mai - 23:04

Kate commençait à à voir ce qu'il se passait entre son amie et l'homme qu'elle considérait comme son grand frère. Ils reproduisaient l'histoire qu'elle avait vécu avec Castle. Attendre. Se tourner autour. S'aimer. Mais toujours de loin, et chacun de son côté, car c'est bien connu, s'aimer et être séparé est toujours mieux qu'être ensemble. Il avait fallut qu'elle se fasse tirer dessus pour qu'elle ouvre les yeux, pour qu'ils entrevoient ce qu'il y avait vraiment entre eux. Elle ne le souhaitait pour personne alors si ça voulait dire qu'elle allait devoir aller fourrer son nez là où elle ne le devrait pas, et bien elle le ferait - influence de Lanie -. La brunette se remit à parler du picnic pour détendre Emily, mais elle n'oubliait pas ce qu'elle avait en tête, en fait, c'était tout le contraire, elle construisait un plan. La belle se voyait déjà demandé à Castle de faire la course avec Jack pour laisser Emily faire la course avec Aaron et... et ils allaient tomber l'un sur l'autre et s'embrasser et - stop !!! pas au milieu du picnic quand même -.
Prentiss prononça la phrase qui était passée sur toutes les bouches de ses amis, ils voulaient tous s'assurer qu'il était le bon pour elle. Beck était sure d'elle pour une fois, elle l'aimait et il l'aimait, elle ne se posait plus de questions. C'était sa de rencontrer le bon, ne pas arriver à imaginer une date d'expiration. Ils se disputaient parfois, passaient près du gouffre, mais ensemble ils surmontaient tout. Pour une fois, Kathie savait qu'elle pouvait donner sa vie à un homme en toute confiance, il allait la protéger et l'aimer, la faire sourire et lui donner la vie qu'elle méritait.

« Il est parfait pour moi, ne t'en fais pas. Il m'aime et je l'aime. »

Avoua-t-elle dans un grand sourire. Mais elle ne s'arrêta pas là et passa un bras autour des épaules d'Emily - qui faisait presque sa taille -.

« Et je sais qu'Aaron est fait pour toi ... »

C'était presque un sourire flippant qui grandit sur le visage de la détective. Ses grands yeux verts exprimaient tout ce qu'elle avait sur le cœur et il y en avait un paquet. Aaron était son grand frère et elle le connaissait bien, elle l'avait vu dans les hauts et les bas de sa vie, elle l'avait vu heureux et près à renoncer, mais elle savait surtout qu'un Aaron amoureux ne donnait pas beaucoup. Le peu qu'il donnait était extrêmement précieux.

« Profite du pic nic pour faire le premier pas, embrasse le derrière un arbre, fais lui tout ce que tu veux... Je peux m'occuper de Jack pendant quelques heures. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Lun 28 Mai - 22:07

« Bon d’accord, si tu me dis que c’est le bon et qu’il est parfait pour toi, alors je te crois…mais ça ne m’empêchera pas de vérifier ! »
Je souriais car je savais qu’elle avait absolument raison et je lui faisais entièrement confiance. J’appréciais cependant le fait de la taquiner avec ça car maintenant qu’elle était heureuse, je pouvais bien en profiter un petit peu. Nous continuâmes à marcher lorsqu’elle mit soudain son bras autour de mes épaules, ce qui annonçait en général une discussion assez sérieuse. Je pris peur, en quelque sorte, sans qu’elle s’en aperçoive. Au fond de moi, bizarrement, je me doutais de ce qu’elle allait me parler. Oui ! Quand je disais qu’elle ne lâchait jamais le morceau, encore une fois, j’avais raison. Aaron. Elle était repartie avec et s’était mise en tête de nous caser tous les deux, j’en étais sûr et c’était ma faute. J’avais laissé paraître pendant une fraction de seconde, qu’effectivement, il était possible que ce dernier m’intéresse et étant une détective vraiment très douée, elle l’avait capté.

D’ailleurs, rien que d’en parler, un grand sourire s’afficha sur son visage qui devenait presque flippant. Au moins, elle ne cachait pas son enthousiasme et je savais que s’il devait se produire quelque chose entre lui et moi, elle serait complètement pour et ravie pour nous deux, ce qui me rassurais quelque peu. Finalement, avoir un peu d’aide de sa part, ne me ferais peut être pas de mal. Kate était l’une des très rares personnes à me connaître quasiment par cœur et je précisais bien quasiment. Comme toute personne, j’avais mes secrets que Kate ignorait et elle savait aussi que j’aimais faire les choses par moi-même mais peut être que cette fois ci, elle réussirait à me convaincre de la laisser m’aider. J’y réfléchirais plus tard et à sa proposition, je souris.


« On n’est plus des enfants, tu sais ! Se cachait derrière un arbre ne se fait plus de nos jours et puis, au picnic, il y aura beaucoup trop de monde pour tenter quoi que ce soit. Je ne suis même pas sûr qu’il ressent quelque chose pour moi ou que moi-même, je ressens quelque chose pour lui. C’est mon boss quand même ! Je ne sais vraiment pas, ça paraîtrait carrément bizarre et comment faire avec le reste de l’équipe ? »
Beaucoup trop de questions se bousculaient dans ma tête pour cette éventuelle future relation. Comment réagirais le reste de l’équipe à cette annonce ? C’est clair qu’au début, il faudrait garder ça secret et question secret, il était vrai que j’étais assez douée et Aaron aussi. Au moins, un problème de résolu.

« Tu sais, on a le temps. On n’est pas obligé de se précipité. »
Finalement, ce picnic ne semblait plus une si bonne idée. Je crois même que j’aurais quelque chose de prévu ce jour là. Non, il ne fallait pas. Ce n’était pas du tout moi, du tout mon style de fuir. J’irais à ce picnic, un point c’est tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Mer 30 Mai - 11:02

Kate avait cette certitude que Castle était le bon, elle avait mis du temps à l'avoir, mais maintenant qu'ils étaient ensemble, elle ne le laisserait pas partir. Il lui apportait ce qu'elle n'avait encore jamais eu avec un homme et pour une fois, elle se voyat finir sa vie avec quelqu'un. C'était son papa qui était content, il avait casé son unique fille et savait à présent qu'elle serait heureuse et en sécurité, mais surtout qu'elle lui apporterait un petit enfant à cajoler d'ici quelques années. Oui Jim avait déjà prévenu sa fille qu'il lui volerait son enfant pour de longues journées au parc.
La détective avait passé son bras autour des épaules de son amie, parce que ce n'était plus le temps de parler de miss Beckett, elle devait écouter Emily. Cette dernière avait un crush sur Aaron Hotchner, et pour bien connaitre l'homme, Beck savait que c'était réciproque. Les deux agents travaillaient peut être ensemble, mais il y avait un petit truc en plus en dehors du boulot. Kate avait mis le nez dessus et elle n'était probablement pas la seule.

« Ce n'est pas de la précipitation quand ça fait presque 5 ans. Puis écoute moi, je sais de quoi je parle. »

Ce n'était pas comme si avec Castle, ils avaient sauté le pas des le premier soir, ils avaient attendu 3 ans, et c'était déjà long. Elle ne voulait pas que son amie s'enferme dans cette spirale ou repousser l'inévitable devenait une sorte de protection destructrice. Mais avant même qu'elle n'ai eu le temps de lui donner quelques conseils, voir même de la pousser dans la direction, elle vit une nouvelle appréhension sur le visage de Prentiss - et il était facile de savoir pourquoi -.

« Hey, tu me connais, c'est pas mon genre d'aller fouiner. Si tu ne le sens pas avec Aaron, je ne ferais rien, mais je sais qu'il t'apprécie beaucoup et je voudrais juste vous voir heureux. »

La belle se retint de dire 'ensemble' pour ne pas envenimer la situation. Elle avait déjà mis les pieds dans le plat et c'était trop pour l'agent du FBI qui n'était pas fan des intrusions dans sa vie privée. Mais les deux femmes étaient amies et Kate savait qu'elle aurait aimé qu'on la pousse dans le bon sens - personne ne l'avait fait ou pas assez franchement - maintenant elle voulait donner.

« Castle va m'accompagner au pic-nic et on ne parlera pas d'Aaron, sauf lorsqu'il s'agira de lui voler son fils pour cette course à trois jambes. C'est une promesse. Je tiens toujours mes promesses. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Sam 2 Juin - 12:20

D’après Beckett, ce n’était pas de la précipitation et elle avait peut-être raison. En ce qui me concernais, ça l’était peut-être, même sûrement mais je ne faisais que me voilais la face…car au fond, c’est elle qui avait raison. Il fallait que je saute le pas. Je ressentais, désormais, clairement quelque chose pour lui et je pensais même que si nous n’avions pas eu cette discussion, je ne m’en serais jamais rendu compte. Devais-je lui dire merci ? Non, je le ferais bien assez tôt mais pas pour le moment. D’après ce que je venais de comprendre, elle avait une idée bien précise derrière la tête concernant le picnic mais attendrait sagement mon approbation avant de tenter quoi que ce soit. Je savais très bien que si je ne le sentais pas, elle ne ferait rien malgré le fait, qu’elle était persuadée du contraire.

C’est vrai qu’elle et Castle avait passé beaucoup de temps à se tourner au tour et je pensais même, que j’aurais dû la pousser vers lui plus tôt. Cependant, j’avais eu peur de la brusquer et j’avais préféré la laisser prendre ses propres décisions toute seule. Aujourd’hui encore, j’espérais qu’elle ne m’en voulait pas pour ça car c’était une femme que j’appréciais beaucoup et pour qui je serais toujours là en cas de besoin. Le fait qu’elle me poussait comme ça vers lui était qu’elle ne voulait sûrement pas que je fasse la même erreur qu’elle, à attendre trop longtemps. Il fallait que je profite de la vie maintenant et pas une fois que je serais vielle car à ce moment-là, il sera peut-être trop tard.


« Tu sais quoi ? Tu as sûrement raison. Il faut que je tente le coup maintenant car qui sait, si je fais rien, je le regretterai peut-être plus tard et je ne veux pas à avoir à regretter quoi que ce soit de ma vie. Cependant, je vais avoir besoin de ton aide ! »
Je savais que le fait de lui demander son aide, lui ferait plaisirs. C’était une de ses grandes qualités, aider les autres et puis, j’étais sûr qu’elle allait s’amuser comme une folle en échafaudant des plans. Moi, de mon côté, le stress commençait à refaire surface mais je pense que ça devait être normal. Le simple fait d’apprécier quelqu’un et de savoir que dans pas longtemps, il le saurait, me faisais tout de même flipper. Finalement, je faisais confiance à mon amie et pour une fois, je ferais en sorte d’écouter les conseils qu’on me donnerait, ce qui ne voulait pas dire que d’habitudes, je n’écoutais rien bien sûr.

« Et tu as mon feu vert pour la course à trois jambes, cependant, je n’irais pas me cacher avec lui, derrière un arbre, pour faire quoi que ce soit que tu puisses t’imaginer en ce moment même dans la tête, c’est compris ? Je préfère qu’on y aille en douceur et qui sait, peut-être que ton souhait se réalisera ! »
Je lui souris. Je pensais que ma mission, lui remontais le moral était en train de fonctionner à merveille puisque je pus lire un sourire s’afficher sur son visage, à son tour.

« Et dis-moi tout, tu as prévu quoi d’autre pour ce picnic ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Mer 6 Juin - 9:43

« Je ne suis pas la mieux placé pour t'aider, c'est Castle qui a fait le premier pas. »

C'est vrai que même si pendant trois ans, elle avait tourné autour de Castle, il avait fallut qu'il fasse le premier pas. Il était venu la chercher chez son père et l'avait invité, la seule chose qu'elle avait fait avait été de l'embrasser. Et de là ils avaient décidé qu'ils étaient ensemble et assez heureux pour se fiancer, de vouloir une famille et s'installer ensemble.
Sauf qu'Emily et Aaron était différents d'eux. Il n'y avait pas un sérieux et un clown, non, ils étaient tous les deux sérieux alors Kate allait devoir trouver une solution pour les débrider - sans les faire boire deux bouteilles de vodka chacun -. Ce n'était pas son genre de vouloir mettre son nez dans les afaires des autres, sauf qu'elle ne voyait pas comme ça cette fois, elle voyait ça comme un petite coup de pouce amicale. En plus, son amie commençait à avoir le même point de vue qu'elle.

« Cool. Tu as raison, au grand jour c'est tellement mieux que derrière un arbre. »

Murmura-t-elle taquine en parlant du baiser qu'elle voulait que les deux agents du FBI échangent. Une vraie petite adolescente devant son ship préféré.

« Juste d'embêter Rick. »

Ce qui voulait dire qu'elle aurait beaucoup de temps pour s'occuper du futur couple. La brunette allait pousser son amie - ou plutôt l'aider - à s'ouvrir un peu plus. Elle ne lui demandait pas de se fiancer avec Aaron - quoi que -, elle voulait juste la voir sourire dans les bras de l'agent.

« Si on parlait de toi et d'Aaron. Pourquoi tu ne m'as jamais dit que tu avais besoin d'aide avec Hotch', tu le sais pourtant qu'il est comme un grand frère pour moi. Je lui en aurais parlé. »

Beckett parlait, parlait, parlait, et en oubliait son malheur, ce qui était le but premier de la sortie entre filles. Prentiss réussissait donc à faire penser à autre chose à la détective. Elle la faisait rire et lui implantait une nouvelle idée dans la tête pour qu'elle puisse avancer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Dim 10 Juin - 12:54

« D’accord, prochaine étape, séduire Aaron ! »

Rien que de dire ça, ça me donnait des frissons. Séduire mon boss. Mais où étais-je en train de m’aventurer là. Sur une piste très glissante, j’en étais certaine.

« Tu es consciente que si tout ne se passe pas comme prévu et que tout foire, je viendrais squatter chez toi pour pleurnicher et me lamenter sur mon sort pendant au moins une semaine. Ce qui signifie donc pour toi, pas de tête à tête avec Castle pendant une très très longue semaine. Et de plus, je te rendrais évidemment responsable de tout ! »
Il fallait bien que je la mette en garde avant de commencer quoi que ce soit. Bien sûr, elle savait que je la taquinais, surtout que ce n’était pas du tout mon style de me lamenter sur mon sort mais plutôt de passer vite fait à autre chose. Cependant, mieux valait mettre les choses au clair dès le début. Ce petit défi avait l’air de la rendre plus que joyeuse ce qui me fis énormément plaisirs. Au final, je pense que même s’il ne devait rien se passer entre lui et moi, au moins, avec Kate, on se serait bien amusé.

« En revanche, s’il s’avère que tu avais raison, ce qui ne t’arrive pas souvent, alors là, je te serais éternellement redevable. »
Je souris. C’était une mission particulière qui nous attendait mais j’étais prête à la gagner. J’étais décidée. Après tout, je ne pouvais pas vivre ma vie continuellement seule et tôt ou tard, je finirais par ressentir un manque. Mieux valait réagir avant que cela ne se produise. Et même si Hotch ne se révélait pas être l’homme de ma vie, peut importait ce n’était pas, de toute manière, ce que je recherchais actuellement. On laissera faire le temps. Il fallait que j’apprenne à avancer au jour le jour et que j’arrête de trop réfléchir sinon je ne profiterais jamais du moment. Il se passera ce qu’il devra se passer, c’est tout.

« Tu sais, je ne mettais pas vraiment rendu compte qu’il m’attirait. Je travaille avec lui tous les jours comme avec le reste de l’équipe et du coup, il était tout simplement mon boss. Je n’avais jamais réfléchi au fait qu’il pourrait, peut-être, un jour, se révélait devenir plus que mon boss. Voilà pourquoi je ne t’ai jamais demandé d’aide, tout simplement parce que je ne savais pas que j’en aurais besoin. Et finalement, après cette discussion avec toi, je crois que c’est toi qui m’as ouvert les yeux. Qui sait au lieu de Hotch, ça aurait très bien pu être Morgan ou Reid ! »
Je ris en pensant à la stupidité de ce que je venais de dire. Non, Morgan était comme un frère pour moi et Reid, et bien, c’était tout simplement Reid, un petit intello que l’on avait envie de protéger et quelqu’un que j’adorais, tout comme Morgan. Bref, il ne restait finalement que Hocth et personne d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Mer 13 Juin - 10:30

Emily disait des choses qui ne lui ressemblait pas et ça faisait sourire son amie. Elle savait que l'agent du FBI ne viendrait jamais - oh grand jamais - chez elle pour pleurer et se plaindre pendant des heures, encore moins pour plusieurs jours. Heureusement pour Castle, parce qu'elle n'arrivait plus à l'imaginer loin d'elle. Elle devenait maussade, il était de mauvaise humeur. La présence de l'autre leur était indispensable... C'était chou et écœurant à la fois, oui, c'était leur amour. Mais bon, l'important était qu'elle avait un plan et ce plan concernait deux de ses amis les plus chers. Elle n'avait pas le droit à l'erreur. Mais rien que de savoir qu'il y avait une petite étincelle faisait danser les étoiles qui se promenaient dans les yeux bruns de Kate.

« J'espère qu'il te rendra heureuse. »

Laissa-t-elle échapper avant que Prentiss ne parle. Un éclat de rire la traversa puis l'emporta dans un fou rire. Comment pouvait elle lui dire ça ? Morgan était comme un frère pour Emily et Spencer... Spencer était vraiment chou, un adorable petit bout d'homme, mais il ne pouvait pas être pour la brunette. Il ressemblait un peu à Castle dans un sens, unique et marrant, parfois agaçant et complètement attachant. Peut être que si ça ne fonctionnait pas avec son fiancé elle pourrait aller le voir... ou pas ! Beck se tapa sur les doigts intérieurement, elle ne devait pas penser à d'autres hommes, surtout si c'était pour penser des choses aussi stupides que cela.

« Tu te rends compte à quel point c'est stupide ce que tu viens de dire, c'est comme si je te disais que si ça n'avait pas été Castle, ça aurait été Esposito ou Ryan. »

Elle s'arrêta d'elle même de parler en réalisant qu'elle avait eu une relation avec son collègue latino, pendant plusieurs années et que ça aurait pu fonctionner s'ils n'avaient pas traverser tous ces malheurs. Elle avait tiré un trait sur tout ça, mais le dire à voie haute, l'utiliser comme argument... Elle comprit alors pourquoi Castle était aussi jaloux de son collègue et il avait totalement raison. Kate allait devoir reparler à son homme, mais aussi à Javier pour essayer de faire redescendre la pression un peu partout.

« Hotch' me parle de vous de temps en temps, et par vous j'entends toute votre équipe. Mais il prend toujours plus de temps pour me parler de toi... Et son regard est spécial, ses yeux sourient pour lui et c'est presque le même visage que lorsqu'il parle de son fils. Il t'apprécie beaucoup. Je suis même sure qu'il t'aime, mais qu'il attend un signal de ta part pour faire un pas vers toi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Mer 13 Juin - 22:04

« J’espère qu’il te rendra heureuse. »
Mon amie était sincère et je lui en étais reconnaissante. Elle prenait soin de moi comme je prenais soin d’elle. Elle comptait beaucoup pour moi. Oui, je sais, je me répétais mais c’était vrai. Ce qu’elle espérait, je l’espérais aussi évidemment. Tout cela était nouveau pour moi. Non pas une relation amoureuse mais plutôt une relation amoureuse avec mon patron. Je ne savais pas du tout sur quoi je m’engageais et où tout cela me conduirait. Mais la vie était beaucoup trop courte pour regretter quoi que ce soit. Les victimes que je croisais tous les jours, me le rappelaient bien malgré elles. Alors il fallait désormais profiter du moment présent sans trop se prendre la tête et c’est bien ce que je comptais faire durant ce picnic dorénavant tant attendu par nous deux.

« Bon, il faudra tout d’abord commencer par la tenue. D’après toi, qu’est-ce que je pourrais bien porter pour ce picnic et qui plairait à Hotch ? Je crois savoir qu’il préfère les tenues sobres mais je peux me tromper. Toi qui le connais mieux que moi, tu en penses quoi ? »
Avantage pour moi, elle le connaissait beaucoup mieux. Elle serait donc d’une grande aide. Quelques fois, nous nous étions croisés en dehors du travail mais en général, c’était avec le reste de l’équipe pour, manger ensemble au resto, se faire une soirée vidéo, ce genre d’activités qui nous permettait à tous de nous détendre et de pouvoir oublier une dure journée de travail. Certes, j’avais aussi pu discuté avec lui mais en ce qui concernait ses goûts dans la vie, je ne connaissais quasiment rien. Au contraire, Kate devait en savoir beaucoup plus, elle qui le côtoyait toujours en dehors du boulot.

« Eclaire moi un petit peu sur ses goûts, comme ça je pourrais déjà me faire une idée pour savoir si on est compatible ou pas. »
Discrètement, j’essayais de prendre un peu d’avance et de tâter le terrain histoire de bien me préparer.

« Et oui, je sais. Concernant Reid et Morgan, c’est carrément stupide. Ceci dit, concernant Esposito, tu ne m’avais pas dit un jour que vous aviez eu une histoire ensemble, il y a un moment de ça ? »
Je me rappelais que lors d’une ancienne conversation, elle avait fait mention de son histoire avec lui mais sans pour autant s’arrêter vraiment dessus. Et de mon côté, je n’avais pas non plus cherché à en savoir plus. Après tout, si elle voulait que j’en sache plus, elle le ferait certainement d’elle-même, je lui en laissais le choix, comme à mon habitude.

Pour Hotch, si de son côté, il attendait un signe de ma part, il était clair qu’il en était aussi du mien de sa part. Cependant, si aucun de nous deux ne réagissait tôt ou tard, il ne se passera jamais rien. C’est pourquoi, avec l’aide de Kate, j’avais finalement décidé de passer à l’offensive et comme on disait, qui ne tentait rien, n’avait rien. Je serais au moins fixée sur cette affaire et s’il n’en était rien, je pourrais passer à autre chose et Kate pourra se faire la joie de me chercher un nouveau prétendant car, au fond, j’étais sûr qu’elle devait s’amuser comme une folle à ce petit jeu alors autant la laisser profiter, sachant que pour ma part, ça ne me gênait pas du tout. Au contraire, je n’étais pas contre. Qui sait, je finirais peut être par trouver chaussure à mon pied.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. » Mer 20 Juin - 10:39

« Il aime la sobriété, la simplicité des choses. Ne fait pas plus que d'habitude, soit juste toi même et il aimera. »

Si Kate avait appris quelque chose à propos d'Aaron durant toutes ces années, c'était bien qu'il aimait les choses simples. Trop de bidouilles par ci par là, ce n'était pas son truc. Il était juste un homme nature qui aimait voir ce qu'il y avait en face de lui directement sans avoir à chercher pendant des heures. Ce qui tombait bien parce qu'Emily était définitivement le type de femme qui l'attirait et elle rassemblait les qualités qu'il recherchait. Elle était intelligente, passionnée, magnifique... La perle rare pour monsieur Hotchner.
Beckett n'irait pas lui dire ça comme ça, pas tout de suite, mais elle essayerait d'amener le sujet, après tout elle y était bien arrivée avec Prentiss aujourd'hui - même si l'agent du FBI avait bien aidé à aller dans cette direction -. Mais en même temps elle pouvait voir son amie tenter de prendre le maximum d'informations à propos d'Aaron, alors elle se disait que l'affaire allait être simple.
Erreur, Emily se mit à plaisanter à propos de Morgan et Spencer et il fallut que Beck tombe dans le piège pour s'en apercevoir. Mais le mal était fait, elle avait parlé de Javier et Prentiss savait ce qu'il s'était passé. Du moins dans les grandes lignes, une vague histoire d'amour qui n'avait pas duré assez longtemps pour être importante - en gros, la version destinée au grand public -.

« Si, mais... C'est une longue histoire et elle fait partie du passé. »

Jolie manière de dire 'pour cette histoire on aura besoin d'être assise avec trois bouteilles de vin et quarante kilos de chocolat -. De toutes façons, elles n'étaient pas là pour parler d'Esposito et Kate n'en avait pas envie, elle voulait continuer de parler de ses amis. La conversation lui apportait le sourire et c'était tout ce dont elle avait besoin à cet instant. C'était totalement égoïste, et elle le savait, ça ne lui faisait pas changer d'avis pour autant.

« Et même s'il n'est pas le bon, tu auras tenté. »

Lanie lui avait dit ça un jour et elle n'avait pas compris. Pas comprit pourquoi elle devait plonger dans l'inconnu au risque de se faire très très mal, si elle pouvait rester en sécurité loin de Castle. Puis son homme l'avait fait plongé et depuis elle était heureuse, heureuse comme elle ne l'avait plus été depuis le décès de sa mère. Il lui apportait tout ce dont elle avait besoin et même si parfois ils se criaient dessus, ça faisait parti de leurs vies, et ils étaient bien heureux de la vivre ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ϟ EMILY « It'll break me down. »

Revenir en haut Aller en bas

ϟ EMILY « It'll break me down. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-