Bienvenue sur Imagine Crossover !
 
N'hésitez plus à vous inscrire, le forum a fêté ses 1 an récemment
Et il ne manque plus que vous !



Partagez|

ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mer 21 Mar - 21:08

Kacey était partie, Kate avait promis à Declan d'aller faire une ballade à vélo et maintenant il ne lui restait qu'à s'habiller pour y aller. Elle n'avait beau pas connaitre le coin, elle savait qu'il y avait de quoi faire un joli tour à vélo, même s'ils restaient à proximité des maisons. Rick la poussa alors à aller se préparer pendant qu'il allait écrire, un baiser s'échangea et elle le quitta avec un sourire.

« C'est une bonne idée. »

La belle prit une courte douche et enfila un jean et un gros pull - appartenant à Castle - avant de redescendre pour quitter son partenaire. Elle le fit en douceur et prit bien soin de lui montrer à quel point elle tenait à lui avant de partir. Le vélo était dans un coin du garage, elle l'avait vu et vérifia les freins avant de partir chercher le petit garçon chez les voisins.

« Je te revois dans une petite heure mon cœur. »

Declan était prêt, changer, un casque sur la tête et sur son vélo. Il était vraiment adorable et Kate craqua totalement pour le petit monstre. Les parents lui donnèrent quelques indications et c'est doucement et en souriant qu'ils partirent. Le bonhomme se débrouillait plutôt bien - il avait des roulettes - et était très bavard. Beck adorait lui répondre et le faire rire avec des réponses un peu bêtes.
Le jeune duo s'amusait comme des petits fous lorsqu'un énorme craquement traversa le ciel. Immédiatement elle vit son compagnon se figer et des larmes apparaitre dans ses yeux. Un orage, elle n'avait pas prévu un orage et encore moins le fait qu'il pouvait en avoir peur. Heureusement pour eux, ils n'étaient pas très loin de la maison et elle fit demi tour, aussi vite qu'elle le put, tenant les vélos d'une main, Declan de l'autre.
L'enfant tremblait dans ses bras et il pleurait et elle savait que tout ça ne s'arrangerait pas si elle ne rentrait pas rapidement alors elle accéléra. Les vélos finirent sur le sol du garage et elle entra enfin dans le vestibule de la maison, trempée et complètement perdu par rapport à la réaction de l'enfant.

« Tout va bien se passer mon cœur. »

Un nouveau coup de tonnerre claqua le ciel et Declan s'agrippa à la détective - et c'était la première fois qu'un enfant tenait tant à elle - elle lui rendit cette étreinte avant de le poser au sol. Lui expliquant la suite des évènements, elle commença à retirer ses vêtements pendant qu'il faisait pareil, et une fois fait, elle le reprit dans ses bras. La brunette traversa le salon - en sous vêtements et toute dégoulinante - et fila droit vers la salle de bain pour faire couler un bain. Elle allait les réchauffer et finirait par lui retirer l'orage de l'esprit. Oui ça allait être compliqué car à chaque éclair ou coup de tonnerre il venait serrer ses jambes un peu plus.
La détective décida donc de rentrer dans l'eau avec l'enfant avant même que la baignoire ne soit remplie et elle le laissa venir prendre la position qu'il voulait sur elle. Declan déposa ses mains sur la poitrine de la jeune femme, jouant mécaniquement avec le seul tissu encore présent sur celle ci, il était enfin un peu mieux. Pourtant il sursautait toujours autant à cause des intempéries et elle décida qu'elle devait faire quelque chose.
La voie de la belle emplit alors leurs espaces, une voie douce venu lui chanter une berceuse... berceuse qui s'arrêta à l'instant même ou la porte de la salle de bain s'ouvrit sur son amant. Elle n'avait encore jamais chanté devant lui, c'était quelque chose de précieux pour elle, un moment ou elle se montrait vulnérable.

« Il pleut. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mer 21 Mar - 21:43

    Ayant fait un clin d’œil à sa partenaire quand elle quitta la maison, il sourit en la regardant partir en vélo. Etant à la fenêtre, il avait finit par la voir y aller. Puis, il alla prendre une tasse de café, avant d’aller écrire. Une fois dans son bureau, il prit place dans son fauteuil, posa ses pieds sur le meuble et son ordinateur sur ses jambes. Profitant du silence de la maison, il ouvrit son traitement de texte et soupira doucement. Relisant ce qu’il avait écrit avant, il décida d’ouvrir une nouvelle page blanche et d’écrire à nouveau, partant de rien cette fois-ci. Tapant sur les touches de son clavier, il trouva un début et s’y faufila avant de continuer jusqu’à trouver une idée qu’il tint le plus longtemps possible. Il avait déjà des idées pour l’intrigue de son livre, il ne lui restait plus qu’à fabriquer tout autour et d’y intégrer ses personnages principaux. Mais, il n’en oubliait pas pour autant Rook, cherchant comment le remettre sur pied et également faire passer les sensations de Nikki fasse à son réveil et sa nouvelle vie. Ouvrant par la suite une autre page banche, il nota quelques idées qui lui venaient, mais qui ne pouvait pas forcément être écrites tout de suite.

    Bref, il ne vit pas le temps passer, parce qu’il était vraiment prit dans son histoire. Il n’avait même pas entendu l’orage, seulement à un moment, où il relâcha un peu son attention de son histoire, il vit un éclair par la fenêtre. Au début, il avait vu un grand flash, puis, il avait comprit que c’était bien de l’orage et surtout un éclair. Posant son ordinateur sur son bureau, il sortit de la pièce, regarda par la fenêtre et alla ensuite voir si le vélo était là ou si Kate était toujours dehors, en espérant qu’elle ait trouvé un abri. Voyant le vélo que la jeune femme avait emprunté et un vélo avec des roulettes, il comprit qu’ils étaient là. Regardant les pièces du bas, il ne trouva personne, avant de se dire qu’ils avaient peut-être été surprit par le mauvais temps. Allant alors à l’étage, il entendit chanter et il avança doucement vers la salle de bain. L’entendant parler, il hocha simplement la tête. Puis, il s’avança dans la pièce, regardait Declan qui semblait avoir peur, mais qui semblait également un peu détendu. C’était apparemment moitié moitié. Comprenant, il embrassa la jeune femme sur le front et passa une main dans les cheveux du petit garçon avant de dire à sa fiancée qu’il serait dans la cuisine, avec un bon café pour elle et un chocolat chaud pour leur invité. Sortant donc de la pièce, il ferma la porte et alla directement à la cuisine, préparant comme il avait dit les deux boissons et il se prit également un café, avant d’attraper quelques gâteaux pour que le petit mange s’il avait faim.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 22 Mar - 8:46

Depuis que l'orage avait éclaté, l'enfant ne la quittait plus. Il avait peur, il n'aimait pas du tout ce qui arrivait dehors et c'était son job de le rassurer. Kate pensait ne pas y arriver, elle le voyait toujours pleurer et trembler dans ses bras, cependant elle comprit une chose essentielle dans le bain, même s'il n'était pas au top à 100%, elle était la personne sur qui il se reposait. Elle était son rock, elle avait réussi !

« Je sais que sa fait peur, mais Rick et moi on est là pour te protéger. »

De sa douce voie, elle se mit à lui chanter une berceuse. La détective savait chanter, c'était un de ses talents cachés, mais elle n'était pas prête à le montrer à Castle. C'est pour ça que lorsqu'il arriva dans la pièce elle se raidit et stoppa tout. Declan n bougea pas et seul l'écrivain bougeait dans la pièce. Il vint déposer un voile d'amour sur eux avant de partir pour leur préparer de quoi se réchauffer.
Beck décida de sortir de l'eau quelques minutes plus tard. Le petit garçon se retrouva habillé d'un long tee shirt NYPD et d'un pull appartenant à son partenaire. Kate eut un peu plus de mal à trouver des vêtements, mais elle finit par dégoter un jeans et un pull. Prêt à l'emploi, ils descendirent et rejoindre le bel homme qui avait préparé de quoi boire et manger. Declan hésita à quitter les pattes de sa sauveuse, mais il le fit et s'assit à table devant son chocolat chaud et des biscuits - pleins de sucre -.

« On a du raisin, des pommes et toi tu lui donnes du chocolat... C'est pour ça que je t'aime. »

C'est vrai que le fait qu'il pense avec son cœur/estomac avant la raison, la faisait craquer. Pendant quelques minutes le petit oublia l'orage et fut un gamin heureux, avec un gâteau au chocolat à tremper dans un chocolat chaud fumant. Toute fois ça ne dura pas bien longtemps et il retrouva vite le chemin vers Kate.

« Chut... Tu veux rester entre nous mon cœur ? Viens par ici. »

Beckett se leva avec l'enfant et le berça en marchant dans la cuisine, elle avait envie de boire son café mais ce n'était pas l'instinct le plus fort - rare moment où la caféine n'était pas en tête -. Elle lui chuchotait des mots doux et finit par s'adosser au plan de travail pour pouvoir avoir une de ces longues conversations silencieuse qu'elle avait souvent avec son homme. L'envie d'être maman prenait de plus en plus de place, maintenant il restait à voir si ça allait être pareil à New York... s'il allait toujours la pousser et être prêt à être le papa d'un petit Beckett.

« Il dort ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 22 Mar - 11:26

    L’écrivain avait entendu chanter et il avait reconnu la voix de Kate, seulement quand il était entré dans la salle de bain, elle s’était stoppé. Il était un peu déçu, il aurait aimé l’entendre chanter. Seulement, il avait comprit qu’elle ne voulait pas le faire devant lui, c’était pour cela qu’il avait fait une brève apparition dans la salle de bain, pour ensuite les laisser tranquille. Préparant quelque chose de chaud à boire, il entendit des bruits de pas en haut, comprenant alors que le bain était terminé. C’est alors qu’il remarqua les vêtements mouillés au sol. Allant les chercher, il alla mettre une lessive en route. Oui, il y avait de quoi en faire et ça ne serait pas plus mal que les vêtements ne restent pas plein d’eau de pluie. Puis, revenant dans la cuisine, il regarda les deux personnes venir dans la pièce et il remarqua que le garçon ne quittait pas sa sauveuse.

    Il comprenait petit à petit ce qui se passait et il décida de ne pas jouer les gamins. Declan avait peur et rire n’était sans aucun doute pas ce qu’il lui fallait pour le moment. Il fallait le rassurer, pas l’embêter. Les laissant s’installer, il but une gorgée de café et écouta Kate lui faire une remarque sur ce qu’il avait mit à manger sur le plan de travail de la cuisine. Souriant alors, c’est vrai qu’il avait pensé au chocolat chaud, donc à des gâteaux pour aller avec. Le silence était présent et quand le petit eu terminé son chocolat, il alla de nouveau vers la jeune brune. Castle devait avouer qu’il aimait bien le fait que les enfants trouvent un refuge avec elle. C’était plaisant à voir. La laissant faire, il la regarda marcher avant de venir s’adosser au plan de travail. La fixant, il esquissa un sourire et se rapprocha doucement d’eux, ne voulant pas faire peur au petit garçon qui semblait se calmer doucement. Ecoutant sa question, il se pencha vers le dos de la jeune femme, pour voir si le petit garçon dormait. Comme il avait sa tête sur l’épaule de la brunette, il fallait qu’il se penche et il se retrouva avec un gâteau dans la bouche. Se redressant et regardant Kate, il vit le petit se redresser aussi et rire à sa blague.

    Ah bah bravo.

    Le petit venait clairement de se moquait de lui et il riait, ce qui fit sourire l’écrivain.

    Ca mérite vengeance.

    Le petit cria et se colla un peu plus à Kate pour qu’elle le protège de l’attaque de l’homme. Chatouillant le petit, il commença à se débattre, demandant à la jeune femme de le poser par terre. Les laissant faire, il mangea un morceau du gâteau et posa le reste sur le plan de travail pour partir en courant derrière le petit garçon qui voulait trouver une cachette pour ne pas se faire prendre. Cependant Rick arriva à l’attraper et le coinça dans ses bras en riant. Le petit garçon se mit à rire aussi et ils se regardèrent et étrangement, ils tournèrent en même temps la tête vers Kate. Posant le petit garçon au sol, ils allèrent presque trop naturellement vers la jeune femme ? Declan fonça vers elle pour tenter de la chatouiller et Rick en fit tout autant. Finalement, ils avaient trouvés un soit disant ennemi commun.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 22 Mar - 20:33

Declan avait peur de l'orage et c'était le rôle de Kate de le rassurer. Elle y arrivait un peu, en fait juste assez pour qu'il arrête d'hurler. Elle avait du le reprendre dans ses bras pour le bercer, elle le sentait trembler, mais il semblait aller mieux, et elle sut que c'était le cas lorsqu’il fit une petite blague à Castle. Le gâteau qu'il fourra dans la bouche de l'écrivain déclencha une guerre mondiale. Ce dernier sauta sauvagement sur l'enfant pou le chatouiller et celui ci s’agrippa à la brunette, fin au début, car après ils partirent tous les deux un peu plus loin pour jouer.
Adossée au comptoir, elle buvait son café en les observant, un sourire sur le visage. Rick était et allait être un bon père, elle le voyait à cet instant même. L'enfant l'adorait, ensemble ils jouaient et rigolaient, à un tel point que l'orage n'était plus qu'un mauvais souvenir - et pourtant il était toujours là -.
La détective allait se servir une autre tasse de café lorsque son instinct lui dit qu'elle allait être attaqué, et il avait raison... Un monstre arriva, vite suivit de son fiancé, pour la chatouiller et ce dernier savait très bien où aller. Le souffle vint à lui manquer rapidement tellement elle rigolait et elle se tortilla sur le sol en les suppliant d'arrêter.

« Non !! Stop c'est pas juste... »

Bientôt ses joues furent rouges et le fait de rire/appuyer sur sa cicatrice/ne plus avoir de souffle devint trop douloureux pour elle. Elle pouvait supporter un certain temps, mais là c'était trop et elle lança le regard de détresse à son partenaire. Pour ne pas perturber l'enfant avec sa douleur, elle posa ses mains sur lui pour le chatouiller, mais ce n'était pas évident. Fin au début car rapidement Rick comprit le message et changea de victime.
La respiration de Beckett revint doucement à la normale et après une minute tout était comme sur des roulettes, elle avait juste eu besoin de plus d'oxygène, un peu moins de chatouilles.

« Les garçons, je sais bien que vous vous amusez, mais il va falloir y aller. »

La jeune femme savait qu'elle cassait le moment, mais elle ne s'attendait pas à voir le visage du petit se refermer alors qu'il répétait le simple mot non. en plus, du fait de ne pas jouer, l'orage l'atteignait à nouveau et elle le retrouva exactement dans le même état que tout à l'heure. Le regard qu'elle offrit à Castle était désespéré, c'était exactement le genre de chose qu'elle ne voulait pas voir arriver avec leur enfant. S'amuser et lorsqu'il était temps d'arrêter, voir de la peine dans les yeux de celui ci. Declan fit un pas vers elle, puis bifurqua pour aller rejoindre l'écrivain, se plongeant dans ses bras pour pleurer à cause de l'orage, mais aussi de tout le reste.
Beck les regardait, son cœur s'était serré lorsqu'il ne l'avait pas choisit, elle aurait voulu qu'il aille dans ses bras, pas dans ceux de son homme. Elle était jalouse, très jalouse. Et pourtant elle posa une main dans le dos de l'enfant pour faire des vas et viens rassurant.

« Pardon. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Jeu 22 Mar - 21:10

    Le petit garçon n’aimait pas l’orage et il se sentait bien dans les bras de Kate. L’écrivain pouvait le comprendre et les laissa ainsi. Cependant, quand elle lui demanda si Declan dormait, il fut vite fixé quand il lui mit un gâteau dans la bouche. Alors, il s’en amusa avant de chatouiller le petit garçon. Ce dernier tentait de demander de l’aide à sa protectrice avant de se rendre compte que la fuite était sans doute la meilleure solution. Poursuivant donc le jeune garçon, Rick finit par l’attraper et les deux garçons décidèrent de s’en prendre à la femme de la maison. Se ruant sur sa partenaire, il aida le petit garçon à chatouiller la brunette qui tentait par tous les moyens de s’en sortir. S’amusant, il finit par voir qu’elle avait besoin de respirer. Du coup, il chatouilla à nouveau le petit garçon, faisant en sorte de laisser de la place et de l’air à sa fiancée qui semblait reprendre doucement son souffle. Entendant alors la jeune femme dire qu’il était temps d’arrêter les bêtises, il vit le visage de son partenaire de jeu et ce dernier semblait vraiment très triste.

    Le regardant par la suite aller vers la jeune femme, puis faire demi tour pour aller vers lui, il fut un peu surprit, mais il attrapa le petit dans ses bras, entendant ce dernier pleurer. Passant sa main dans le dos du garçon, l’écrivain tenta de le calmer, faisant en sorte qu’il ne voit pas le temps par la fenêtre. La jeune femme finit par les rejoindre et l’écrivain l’entendit s’excuser auprès du petit garçon. Ce dernier semblait décidé à faire la tête, mais il s’était calmé petit à petit pour les pleurs, seulement, l’écrivain avait une idée en tête qui n’allait sans doute pas plaire à leur jeune invité.

    Declan, tu as confiance en moi ou pas ?

    Le petit se redressa doucement dans ses bras et il le jugea quelques secondes avant de hocher la tête positivement. Passant ses doigts sur les joues du garçon, il enleva les larmes qui avaient dévalées sur son visage. Gardant le petit dans ses bras, il alla vers l’entrée de la maison, ouvrant la porte et il sentit le petit se crisper, mais le fixer dans les yeux, cherchant à comprendre. Ce qui était dans devant la maison, c’est qu’il y avait une protection, c’était une sorte de mini terrasse, du coup ils étaient protégés de la pluie. S’asseyant au sol, l’écrivain garda le petit contre lui et il montra le ciel à ce dernier. Declan se posta sur les genoux de l’homme et il resta quand même contre son torse pour trouver un certain réconfort. Parlant alors avec le petit garçon, il lui expliqua ce qu’était la pluie, les éclairs, l’orage. Tout ce qu’il savait sur le sujet y passait et il voulait que le petit comprenne, même s’il n’était pas très à l’aise. Cependant, le garçon se redressa un peu, fronçant les sourcils, comme pour encrer les paroles de l’écrivain et de faire face à sa peur, même s’il gardait quand même un main collé à l’homme, que ça soit sur son épaule ou son torse. Le laissant faire, il se mit à sourire et tourna la tête vers Kate qui n’était pas loin et qui semblait écouter et regarder. Lui souriant, il regarda à nouveau Declan, qui le regardait alors et qui se jeta dans ses bras. Surprit, il l’entoura contre lui et l’entendit lui dire merci. Gardant alors son sourire, le petit se redressa et partit vers Kate pour raconter tout ce qu’il savait désormais sur l’orage et ce que finalement Rick venait de lui dire juste avant. Les regardant, il resta assit au sol, attendant de savoir ce que la jeune femme allait en penser et surtout savoir s’ils devaient aller rejoindre les voisins dans leur maison ou pas tout de suite.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Ven 23 Mar - 10:22

Le petit garçon avait trouvé refuge dans les bras de l'écrivain et c'était beau des les voir interagir ensemble, même si la jeune femme aurait aimer avoir Declan pour elle. L'enfant ne se calmait pas et il finit par atteindre un point qui dépassait Kate... Heureusement que son homme était là pour prendre les choses en main, heureusement qu'il savait y faire avec les enfants. Emmenant le petit sur la terrasse, elle les regarda s'assoir par terre et la longue histoire commença. De là où elle était, elle pouvait entendre et voir tout ce qu'il se passait, mais elle était silencieuse pour ne rien déranger. La leçon sur l'orage dura un long moment, elle en apprit beaucoup, surement autant que le bonhomme. Souriant au câlin qu'échangeait les deux hommes, Beck fut surprise de voir Declan courir dans ses pattes. Il était sensé lui faire la tête et pourtant il état là à lui raconter toutes ces nouvelles choses qu'il avait apprit grâce à l'écrivain.

« Rick est très intelligent, il a plein de trucs dans sa tête. Est ce qu'il t'a parlé des dinosaures ? »

La détective n'avait aucune idée de si son amant connaissait quoi que se soit à propos des dinosaures, mais il allait devoir apprendre. L'enfant semblait déjà être fan et un grand sourire trônait sur son visage, il voulait une nouvelle histoire, mais Kate se fit claire. La prochaine histoire serait pour leur prochaine visite, là maintenant, il devait avoir une petite sieste, juste une petite avant d'aller rejoindre ces parents pour le déjeuner.
Le regard qu'elle reçut en disait long sur ce que le petit pensait, mais après l'avoir un peu bercé sur le canapé, il s'était endormi comme un gros bébé. Le ronflement de Declan la rassurait et elle put se relaxer en s'étendant un peu plus sur le canapé. D'une petite voie, elle appela Castle pour qu'il vienne à ses côtés et quand ce fut fait, elle posa sa tête sur son épaule.

« Tu ne peux décemment pas être aussi bon avec les enfants. C'est quoi ton secret ? »

Dit elle en plaisantant. Mais il était vrai que Rick l'impressionnait énormément dans sa façon d'être avec les enfants. Qu'ils soient grands ou petits, garçons ou filles, bonne ou mauvaise humeur, tout semblait être possible pour lui. Tournant la tête vers lui, elle lui sourit avant de se mordiller la lèvre.

« Notre bébé sera un petit chanceux de t'avoir... »

L'enfant commençait à réclamer plus de place, alors elle le laissa glisser sur le canapé et le recouvrit d'une couverture avant de se décaler un peu plus pour laisser de la place au monstre. Se retrouvant près de son partenaire, elle profita de se premier vrai moment en tête à tête depuis la veille pour lui voler sa main et la déposer sur son ventre. Il n'y avait encore rien dans ce ventre, mais sa viendrait et ils l'observeraient s'arrondir ensemble...

« Comment c'était pour Alexis ? Tu as aimé ? Je veux, fin voudrais que tu aimes tous les instants de ma grossesse le jour ou sa arrivera, que tu profites de tout et que tu me tapes sur les doigts si je manges trop de chocolat. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Ven 23 Mar - 17:26

    Il ne savait pas si son idée fonctionnerait, mais il espérait que ça pourrait au moins calmer un peu Declan. Ce dernier n’était pas à l’aise avec l’orage, ce que l’écrivain pouvait comprendre. Le bruit et les éclairs n’aidaient pas pour se sentir bien. Alors, il décida d’expliquer les choses au petit garçon. Une fois assit sur la terrasse, il lui expliqua ce qu’il savait à ce propos et le petit garçon semblait se détendre un peu. Plus les minutes passèrent et plus il parlait, expliquant tout avec précision, pour que le garçon soit au courant de tout. Puis, le jeune homme finit par aller voir Kate et lui parler de tout ce qu’il venait d’entendre. Restant assit, il sourit en les voyant parler et en entendant la question de Kate, il regarda le petit, qui semblait vouloir en savoir toujours plus. Seulement la jeune femme parla de la sieste et même si le garçon ne voulait pas y aller, il finit par s’endormir contre la jeune femme. Pendant qu’elle s’occupait de lui, il était partit mettre les vêtements à sécher. Il espérait pouvoir les donner aux parents de Declan quand ils iraient les voir. Il n’était pas certain que ça serait sec, mais il verrait bien. Puis, retournant dans le salon, il prit place à côté de sa partenaire.

    J’ai leur âge.

    Souriant, il devait en effet avouer qu’il était comme les enfants. Il aimait apprendre et tout retenir. Ca avait été une de ses forces quand il était plus jeune. Il n’avait pas de père et on se moquait de lui pour ça, seulement, il avait une très bonne mémoire et il n’avait qu’à écouter pour retenir. C’était sa force et parfois il parvenait à rabaisser les autres avec, ce qui était plaisant. Cependant, aujourd’hui, il était un peu un petit garçon, toujours. Il aimait apprendre, réciter et puis s’amuser avec des enfants, parce que c’était une bouffée d’air frais à chaque fois. Souriant de plus belle à la remarque de sa partenaire, il devait avouer qu’il aimait ce genre de compliment. N’ayant pas le temps de répondre, il vit le garçon qui cherchait plus de place. Du coup, il se leva et laissa sa partenaire faire comme bon lui semblait. Reprenant ensuite place, il apprécia de l’avoir à ses côtés. Elle prit sa main et la posa sur son ventre. Il se mit à sourire et il passa son bras libre autour de ses épaules, pour la ramener plus près de lui. Fronçant les sourcils aux propos de sa fiancée, il baissa les yeux et soupira doucement.

    Je n’ai pas vraiment aimé non. Tu sais à quel point Meredith n’est pas présente pour Alexis et déjà pendant sa grossesse s’était le cas. Je voulais toucher son ventre, parler à mon enfant, mais elle ne voulait pas et je n’ai pas pû en profiter comme j’en avais envie. Je n’ai été vraiment père que quand Alexis est née.

    Tournant doucement la tête vers la jeune femme, il eu un sourire triste. C’est vrai que ça avait été dur pour lui et il y avait eu beaucoup de cris. Passant doucement ses doigts sur son ventre, il regarda cet endroit chez la jeune femme et il soupira doucement.

    Tu me laisseras en profiter ? Tu voudras bien que je parle à notre enfant et que je fasse partit de toute ta grossesse ?

    Il n’avait pas envie de manquer tout ça une seconde fois. Il voulait en profiter pleinement et ne pas se retrouver loin de Kate, qu’elle refuse qu’il s’approche d’elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 25 Mar - 2:09

Leur expérience avec enfants était concluante, ils étaient bons et seraient surement encore meilleurs avec le leur. Kate le voulait de plus en plus, elle n'avait plus peur d'avancer dans la vie avec Rick car elle commençai à voir qu'il ne partirait pas. Qu'il était à elle pour toujours. Elle pouvait être plus sereine et parler concrètement des choses qui allaient leur arriver. Le mariage, les enfants, la maison, le chien... Tout ça était enfin a porter de main.
Declan qui dormait, réclama plus de place et elle lui laissa la grande majorité du canapé avant de se retrouver tout contre son fiancé. Il semblait être fier, tout autant qu'elle l'était, c'était bon signe. Lui volant sa main elle la plaça sur son ventre et il passa son bras autour de ses épaules. La conversation se mettait en place et la brunette souriait, c'était bien qu'ils parlent.

« Oui... Se sera ton petit, Tu pourras lui parler et le toucher. Tu pourras tout faire mon cœur. Je ne suis pas Meredith, et de toutes façons je n'aurais pas la force de le faire sans toi. »

C'est vrai que Beck était très différente de la mère d'Alexis. Elle était surement plus mère qu'elle, plus amoureuse du bel homme que ne l'avait jamais été la pseudo actrice... Kate se voulait conciliante avec les gens, mais pas avec cette femme, elle ne l’aimait pas et ne se cachait pas pour le dire. De ce fait, elle savait - était sure - qu'elle serait une meilleure femme que celle ci pour Castle lorsqu'elle serait enceinte -.

« Mais tu sais, on a le temps. Ma maman a mit trois ans avant de tomber enceinte de moi. Alors même si on essaye maintenant, il y a peu de chance pour que sa arrive immédiatement. »

Kate détourna le regard vers Declan et sourit tristement. Elle prenait enfin la décision d'être maman, mais maintenant elle avait l'impression de devoir attendre une éternité avant de pouvoir attraper son rêve. Johanna Beckett avait fait plusieurs fausses couches, elle avait attendu des mois avant de finalement voir la petite croix sur le test de grossesse. Katherine avait été son miracle, mais à quel prix ? Elle avait hurlé de nombreuses fois sur son mari, elle avait pensé à abandonner, à adopter, elle avait failli craquer, mais elle avait surtout finis par y arriver.

« J'étais son petit miracle. »

Dit elle en regardant Castle. La miss voulait elle aussi un miracle. Elle savait que sa mère ne lui avait pas forcément transmis un utérus hostile, et son homme semblait bien fonctionner, mais voila, elle avait peur de ne pas réussir. Baissant les yeux, elle alla se mordiller la lèvre inférieur avant de poser une main sur celle de son fiancé - celle posée sur son ventre -.

« Il va falloir être patient. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 25 Mar - 12:12

    Ne pas pouvoir être plus proche d’Alexis quand elle était encore dans le ventre de Meredith n’avait pas été un partie de plaisir pour l’écrivain. La jeune femme n’avait pas du tout été conciliante et il avait pourtant tenté de lui faire comprendre qu’il ne lui ferait pas mal ou qu’il ne serait pas désagréable, mais elle avait refusé tous gestes de sa part. Avec le recul, il avait vraiment eu l’impression d’avoir été là pour le sexe et qu’elle ne l’avait prit que pour ça et pour qu’elle puisse avoir un semblant de carrière. Il avait l’impression qu’elle avait été avec lui pour sa célébrité et son argent. Même s’ils étaient jeunes, il commençait déjà à écrire et puis Martha rapportait de l’argent. Alors, il préféra demander à Kate si elle, elle voudrait bien qu’il participe à toutes les étapes de la grossesse. Souriant à sa réponse, il se sentait soulagé.

    Merci.

    Embrassant la jeune femme sur le front, il soupira doucement, content de le savoir. Puis, l’écoutant parler de sa mère, il hocha simplement la tête. Il voulait de son côté que cette grossesse se passe bien. La jeune femme en voulait tout autant et en la voyant qui regardait leur invité endormi, il sourit de plus belle. Elle avait déjà son instinct de mère et il aimait quand elle le montrait au grand jour. Souriant à nouveau aux propos de sa fiancée, il la regarda.

    Tu es le mien aussi.

    Gardant son sourire, il ne pouvait pas dire le contraire. Elle était son miracle, la femme avec qui il avait envie de finir ses jours. Sentant les doigts de sa partenaire sur les siennes, il baissa les yeux vers leurs mains, posés sur son ventre à elle.

    Je t’ai attendu pendant plus de trois ans, alors je peux attendre pour avoir un enfant avec toi.

    Caressant son ventre, il sourit.

    Je veux que tout se passe bien et j’attendrai autant qu’il le faudra Kate.

    Venant embrasser la jeune femme, il en profita pleinement, ayant envie de simplement embrasser la femme dont il était amoureux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 25 Mar - 12:57

Kate allait lui faire partager tous les moments de sa grossesse. Elle se voyait déjà s'approcher de lui pour se plaindre que le petit lui appuyer sur la vessie ou qu'elle voulait retourner travailler, elle avait même en tête son état du matin - et ce n'était pas joli -. Castle allait tout vivre, partager avec elle et il finirait surement par le regretter... mais adorer de voir son enfant grandir dans le ventre de sa compagne. Elle y pensait, de plus en plus ces dernières minutes, et avait l'impression que ce n'était plus aussi possible qu'avant, elle avait peur de ne pas en être capable, que son corps reproduise ce que celui de sa mère avait fait.

« Je ne veux pas te faire attendre pendant des années. »

Le jeune homme continuait de lui caresser le ventre et elle lui stoppa la main en plein milieu, là où serait un jour leur enfant.. La belle allait parler, mais il l'embrassa, il l'embrassa avec tellement d'amour qu'un trou noir se fit sa place dans son cerveau. Elle se laissa faire en se laissant coller contre lui. Le dieu du baiser était de nouveau éveillé.

« Rick. »

Gémit elle en se détachant de lui assez péniblement. Elle aurait voulu rester dans les bras de son fiancé pour toujours, surtout quand il lui infligeait ça.

« Je veux un bébé. »

Les mots avaient glissé hors de sa bouche dans la plus grande des douceurs. Beckett voulait un enfant et il devait le savoir - si ce n'était pas déjà le cas -. Ils allaient devoir y travailler et y mettre beaucoup de cœur, devenir parents n'était pas donné à n'importe qui. La brunette quitta le regard océan de son homme pour le poser sur l'enfant qui dormait à point fermé et se leva pour aller poser une couverture sur lui.

« Tu vas me faire un enfant... Un mini Castle en moi... Tu ne peux pas imaginer le nombre de fois que j'ai pu penser à cette chose, me mettant en tête que ça n'arriverait jamais. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 25 Mar - 13:12

    Ne pas attendre pendant des années ? Il devait avouer qu’avoir un enfant rapidement serait quelque chose qui lui plairait beaucoup. Mais il ne voulait pas que ça se passe mal. Il voulait aller voir un professionnel, pour qu’il leur donne des conseils. Il voulait faire en sorte qu’elle à l’aise et il voulait vraiment tout vivre pleinement. Même si cela devait prendre un an ou plus, il voulait au final un enfant avec sa fiancée. La laissant stopper sa main, il les regarder, posées sur le ventre de la jeune femme et il sourit avant de venir l’embrasser. Un baiser simple, mais remplit d’amour. Entendant son prénom quand elle se détacha de lui, il sourit. Il aimait quand elle l’appelait comme ça. Puis, l’entendant dire qu’elle voulait un bébé, il sourit de plus belle. Puis, la laissant partir de son étreinte, pour aller déposer une couverture sur Declan, il sourit en la regardant faire. L’écoutant ensuite parler, il se leva et alla prendre la jeune femme dans ses bras.

    Un mini Castle, tu es sûre d’y survivre, déjà que tu vois ce que donne le père.

    Souriant, il vint embrasser la jeune femme, puis, il lui attrapa la main pour la faire venir avec lui. S’asseyant dans un fauteuil, il la fit venir sur ses genoux, la collant à son torse et soupirant doucement, posant son regard sur le petit garçon qui semblait parfaitement à l’aise sur le canapé.

    Pourquoi pas une mini Beckett ?

    Il posa alors son regard sur la jeune femme et il fit une grimace.

    Non, il ne vaut mieux pas, parce qu’aucun garçon ne pourra l’approcher.

    Il était déjà comme ça avec Alexis. Quand il avait vu Ashley assit dans son canapé avec Alexis contre lui, il n’avait pas aimé ça, même si quelques secondes plus tard, il avait relativisé les choses, surtout qu’il avait débarqué avec une arme, d’où la gentillesse du jeune homme.

    Mais si c’est un garçon, il va faire des ravages.

    Il fit un sourire en haussant les sourcils, pour montrer à sa fiancée que leur fils serait aussi beau qu’eux et quelque peu pour se mettre en avant aussi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 25 Mar - 19:47

« Le père est très bien. »

Beckett ne put s'empêcher de retenir un petit rire. Bien sur qu'elle voulait un enfant de l'écrivain, elle l'aimait, il était tout ce qui la faisait rêver... Bon ok parfois il lui tapait sur les nerfs, mais elle n'aurait qu'à sortir boire un café et le laisser avec leur bébé. Castle était son âme sœur, depuis le temps qu'elle le savait, elle avait été bête de gâcher trois ans. Mais du coup, elle savait ce qu'elle voulait et surtout les choses avançaient tellement plus vite que ce qu'elle ne l'avait cru. Elle n'était pas effrayée de se marier ou d'enfanter, non, elle était juste prête.
Après avoir déposé une couverture sur l'enfant, Rick fit assoir Kate sur ses genoux et elle se cala contre lui pour ne plus former qu'une petite boule. Elle était en sécurité ici, elle savait qu'elle pouvait tout lui dire, mais que surtout il serait là pour la réconforter. Alors quand il lui demanda pourquoi elle ne voulait pas d'une petite Beck, elle monta son regard dans le sien et lui répondit aussi sincèrement que possible.

« Parce qu'elle... Imagine que je me fasse descendre, une petite fille ne peut pas grandir sans sa mère, un petit garçon non. »

Oui, c'était aussi simple que ça, elle ne voulait pas voir sa fille ce qu'elle avait vécu. Un petit mec irait droit vers son père, mais une fille... C'était sa hantise, mais ne croyait pas qu'elle ne savait pas qu'un garçon souffrirait aussi, elle ne voyait juste pas la même souffrance.
Heureusement pour elle, elle avait son fiancé clown qui la fit sourire. Leur fille se ferait attaquer par les garçons, et leur garçon serait de ceux qui attaque les filles. Il était adorable, il pensait à tout et forcément elle souriait, elle était heureuse et ne pouvait faire autrement que de lui montrer avec son visage.

« Mais oui t'es beau. »

Le taquina-t-elle gentiment avant de poser ses lèvres sur les siennes pour un petit baiser discret. Son regard retrouva rapidement le sien et mécaniquement elle retourna toucher son ventre - plat et vide - qu'elle aimait déjà rien qu'à l'idée de ce qu'il pouvait créer.

« Tu viendras avec moi voir un médecin quand on rentrera ? »

C'était la première étape avant de faire quoi que se soit. La brunette voulait être sure qu'elle en était capable physiquement sans se mettre en danger, puis tout simplement si elle en était capable. Beck voulait essayer, même s'il y avait peu de chance, elle devait les prendre. Le combat allait peut être long, mais elle allait gagner, elle allait vaincre l'adversité avec son compagnon et ensemble ils mettraient au monde le plus parfait des bébés.

« Mais tu auras la surprise le jour ou tu apprendras que je suis enceinte. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 25 Mar - 20:19

    Fier de l’entendre dire qu’il était bien, il se mit à sourire. Il aimait beaucoup se genre de propos. Après qu’elle ait couverte le petit garçon, l’écrivain fit venir sa partenaire sur lui, dans un des fauteuils. La gardant contre lui, ils parlèrent bébés et il devait avouer que d’agrandir sa famille était une idée très plaisante et surtout avec Kate pour mère de son enfant. Puis, demandant à la jeune femme pourquoi ils ne pourraient pas avoir une mini Beckett, il écouta sa réponse et hocha la tête.

    Pour un petit garçon non plus.

    Il haussa doucement les sourcils, parlant de choses vécues, mais il ne voulait pas non plus mettre Kate mal à l’aise, alors il préféra ne rien y ajouter. Alors, il partit sur le fait que si c’était une fille, ça ne serait pas bon, parce qu’il ne laisserait aucun garçon l’approcher. Déjà pour Alexis ça avait été le cas, alors si prochaine fille il y avait, il serait aussi protecteur. Avec un garçon, il parla du fait que là, ça serait lui qui serait un vrai tombeur. Souriant à ses propos sur sa beauté, il se laissa embrasser et la vit toucher à nouveau son ventre, avant de l’écouter parler et il sourit de plus belle.

    Avec grand plaisir. Enfin sauf si tu préfères être seule avec lui.

    C’est vrai que peut-être qu’elle voudrait plutôt parler seule avec son médecin. C’était une possibilité également. Il n’avait pas non plus envie de lui imposer sa présence au cas ou elle est des questions qu’elle ne voudrait pas poser devant lui.

    J’ai hâte de t’entendre me dire qu’on va avoir un enfant.

    Oh oui, il avait hâte de savoir qu’elle serait enceinte de lui-même si c’était dans un an ou plus. Il avait simplement hâte de devenir père à nouveau. Posant une main sur le visage de la jeune femme, il vint l’embrasser, avant de poser sa tête sur son épaule, appréciant son odeur de cerise.

    Je t’aime.

    Il l’avait murmuré, ne sachant pas vraiment si elle avait pû l’entendre ou pas, mais il avait eu envie de le dire. Cette femme avec qui les choses avaient été complexes pendant plusieurs années, avait finalement accepté qu’il soit encore plus présent dans sa vie et il apprécia sa position à ses côtés, espérant que Declan dormirait encore un peu, pour profiter d’avoir sa fiancée contre lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 25 Mar - 21:04

Rick avait raison, tous les enfants avaient besoin de leur mère, elle ne l'avait pas eu et son homme avait connu une situation un peu similaire. Son visage, ses yeux tristes et le sourire qui venait de quitter ses lèvres lui indiquaient qu'il avait eu le cœur serré. Le serrant dans ses bras, elle devait se rendre à l'évidence, un enfant a besoin de ses deux parents.

« Tu as raison... Que se soit une petite fille ou un petit garçon, je ne dois pas me faire descendre. »

Elle l'embrassa sur la tempe avant de le laisser parler de leur progéniture. C'est vrai que s'ils avaient une fille il allait devoir se battre pour éloigner les garçons d'elle - fin Beckett aurait toujours son arme à porter de main -. Et s'ils avaient un garçon, un beau petit garçon, il deviendrait comme son père et là il serait du devoir de Kate de lui apprendre le respect pour les femmes. Car avec une gueule d'ange comme celle de Castle, il risquait de faire des ravages.
Mais avant de pouvoir penser à tout ça, ils allaient devoir créer cette enfant et ça n'allait pas être simple. Entre la balle qui avait traversé la poitrine de la jeune femme, le peu de succès dans le domaine par sa père et son addiction au boulot, bien des choses allaient devoir changer. Elle était prête, elle était prête à secouer sa vie pour avoir un bébé.

« Tu auras aussi des questions à poser. »

Le jeune homme semblait agir comme si elle était Meredith, il se mettait lui même de côté alors qu'elle le voulait avec elle tout du long. Fin sauf quand elle irait faire pipi sur les tests de grossesse, car en plus d'être no glamour, elle voulait lui faire la surprise. L’écrivain semblait le vouloir tout autant qu'elle alors elle se promit de s'y mettre des demain. Se trouver un spécialiste et l'entrainer dans des parties de jambes en l'air casi constantes.
Son fiancé posa ses lèvres sur les siennes et quand ils eurent eu leur dose d'amour, il posa sa tête sur son épaule. Elle pouvait le voir se détendre contre elle, il sentait son odeur et fermait les yeux une seconde pour profiter... Kate était définitivement dingue de cet homme, il était parfait. Il était amoureux d'elle.

« Always. »

La jeune femme resta un long moment comme ça, dans l'étreinte protectrice de son homme, elle crut même s'être endormi quelques minutes, mais ne sut dire. Fin bref, elle réalisa alors que l'heure du déjeuner était déjà un peu dépassée et qu'ils devraient se mettre en route. Se dégageant à contre cœur des bras de son fiancée, elle s'étira et regarda le jeune garçon.

« On devrait le ramener. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Dim 25 Mar - 21:43

    Même si on n’a pas d’enfant, tu ne dois pas mourir.

    C’était une situation qu’il ne pourrait pas maîtriser. Quand il avait vu Kate se faire tirer dessus et la voir s’éteindre dans ses bras avait été atroce. Il ne voulait pas le revivre et cette fois encore moins si c’était pour qu’elle lâche son dernier souffle. Il ne pourrait pas le supporter. Il était amoureux de cette femme qui le rendait meilleur. Appréciant les étreintes qu’elle lui offrait, il en profitait pleinement et la jeune femme lui proposa d’aller avec elle chez le médecin dès qu’ils rentreraient. Acceptant, il proposa cependant de ne pas y aller au cas ou qu’elle préfère être seule avec le médecin. Cependant, il sourit à sa partenaire.

    Oui et je serai attentif à toutes les réponses.

    Oh que oui il le serait. Il serait plus qu’adulte, voulant que tout se déroule pour le mieux du monde. Puis, embrassant la jeune femme, il en profita pleinement à nouveau, avant de simplement poser sa tête dans son cou, pour sentir son odeur et profiter de sa présence à ses côtés. Lui avouant à nouveau ses sentiments, il sourit à sa réponse. Il adorait ce mot qui était définitivement le leur. Soupirant à nouveau d’aise, il se demandait comment les choses allaient se dérouler pour eux. Il espérait que ça serait juste parfait, même s’il savait qu’il y aurait forcément des hauts et des bas. Seulement pour le moment, il voulait penser positif. Sentant finalement au bout de plusieurs minutes, la jeune femme se redresser, il grogna un peu déçu, mais la laissa faire. La regardant s’étirer, il l’écouta parler et hocha la tête.

    Oui, il vaudrait mieux.

    Embrassant sa partenaire, il s’avança vers Declan qui dormait toujours. Passant une main dans ses cheveux, il le bougea doucement en l’appelant. Entendant le petit peu enclin à se réveiller, il décida de s’y prendre autrement. Mettant bien la couverture autour de lui, il attrapa le garçon dans ses bras, faisant en sorte qu’il soit toujours au chaud. Sentant le garçon se blottir contre lui, il sourit et le garda bien contre lui. C’est alors qu’il pensa au linge.

    Tu voudrais bien aller voir si ses vêtements sont secs s’il te plaît ?

    Ca serait l’occasion de les ramener à ses parents en même temps que leur fils. Laissant la jeune femme faire et appréciant qu’elle le fasse, il attendit qu’elle revienne, avant de sortir et de voir le temps qu’il faisait. C’était gris, mais il ne pleuvait plus, c’était déjà ça. Allant donc vers le jardin, il laissa sa partenaire passer devant pour qu’elle puisse aller frapper à la baie vitrée. Une fois dans la maison des voisins, il salua tout le monde rapidement, faisant attention au petit garçon, mais ce dernier se redressa doucement dans ses bras, se frottant les yeux, pour tenter de se réveiller et quand se fut fait, il tendit les bras vers Kate. Souriant, il donna le petit à la jeune femme et de voir Declan se coller totalement à elle et poser sa tête sur son épaule, le fit sourire de plus belle. Décidemment, il l’aimait beaucoup et il appréciait cette vision de sa partenaire. Entendant alors les maîtres de maison proposer de rester déjeuner, il regarda la jeune femme, ne sachant pas s’ils mangeaient ici avant de partir ou pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 26 Mar - 3:00

Les paroles de la détective avaient encore une fois bouleversées l'écrivain qui se réfugia contre sa poitrine. Elle le serra dans ses bras et hocha la tête avec ferveur. Elle ne se ferait pas descendre, qu'elle ai des enfants ou pas, elle l'avait lui à présent, il était important qu'elle reste à ses côtés pour toujours. L'embrassant sur le haut du crâne, elle le laissa se ressourcer grâce à son odeur douce de cerise avant de se redresse pour le regarder dans les yeux.

« Tu vas être un papa formidable. Notre petit aura vraiment de la chance de t'avoir et il pourra se venter d'avoir les meilleurs histoires le soir. »

Kate avait de quoi être sure d'elle avec lui, il était l'homme parfait avec les enfants. Il savait s'en occuper, il savait jouer avec eux et en plus il avait une imagination florissante - des milliers de bonnes histoires à venir -. Peut être qu'il pourrait se reconvertir dans les contes pour enfant un jour. Elle voyait déjà la chose. Le petit chaperon rouge 2, par Richard Castle. Non, ça n'arriverait pas, car elle refuserait qu'il arrête d'écrire l'histoire de Nikki et James, c'était une partie d'eux aussi. Rooh, elle voulait tellement de choses... Souriant à l'idée d'avoir un enfant de l'écrivain, elle réalisa alors qu'il était temps de ramener l'enfant chez ses parents. La brunette se leva et aida son homme à faire de même, il prit le petit et elle alla prendre les habits secs. Le chemin était court et il ne pleuvait plus, cependant il fallait être prudent pour ne pas glisser - ce qui aurait été assez stupide -. A peine avaient ils toqué qu'on venait leur ouvrir et Declan échangea de bras... de ceux de Castle aux siens. Elle aimait le bonhomme et lui offrit un gros câlin, tout en regardant la mère de l'enfant.

« Hey mon cœur, je suis certaine que ta maman aimerait te récupérer.. Je sais bien que c'est difficile de se réveiller, mais tu as été un bon garçon alors elle veut te faire un gros câlin. »

Ce fut dur, mais l'enfant se détacha doucement d'elle pour atterrir dans les bras de sa maman, et l'étreinte fut bien différente, beaucoup plus puissante qu'avec elle. Elle recula dans les bras de Castle pour observer avec lui, c'est ce qu'elle voulait avec son enfant.
Comme ils étaient invités à manger, elle accepta et entra avec son fiancé dans la grande maison des voisins - une nouvelle fois - avant de se retrouver à la cuisine avec les même femmes que la veille. Les questions commencèrent à lui tomber dessus et elle se fit toute petite, c'était les sœurs qu'elle n'avait jamais eu.

« Yep, Kacey et Declan ont fait pencher la balance en faveur d'un mini Castle. »

Comme elle était avec des mamans, elle en profita pour parler de ses peurs et de ce qui allait surement se passer, de ses blessures et de sa mère. Elle ne pouvait plus s'arrêter de parler, s'en était presque maladif et la maman de Declan finit par la stopper. Elle réalisa alors qu'elle avait parlé non stop pendant plusieurs minutes, en reprenant si peu son souffle que ses joues étaient rouges. Fin bref, la leçon fut qu'elle ne devait pas penser à tout ça, Elle devait juste faire en sorte de prendre son pieds - mots pour mots - et de ne pas penser grossesse avant d'être enceinte. C'était plus facile à dire qu'à faire, surtout maintenant qu'elle avait cette idée d'avoir un bébé en tête.

« Mais si ça ne fonctionne pas ? »

Et là, les sous entendus sur les petits bonhommes de Castle fusèrent à travers la pièce et le rouge lui monta aux joues. Ce n'était pas de la honte, loin de là, mais elle était juste... il n'y avait pas de mot pour décrire ce qu'elle était.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 26 Mar - 10:28

    Maintenant que la jeune femme était à ses côtés, il ne voulait pas la perdre. Il savait que ça pouvait être le cas à tout moment, mais il ne voulait pas y penser. Il la voulait en vie et rien d’autre. Restant auprès d’elle, il en profita le plus possible. Ecoutant les propos de la jeune femme, il se redressa et lui sourit.

    Il aura également la chance de t’avoir. Avoir une mère gentille, souriante, battante, avec toutes les qualités du monde et une mère très belle aussi.


    Gardant son sourire, il fut un peu déçu de devoir bouger, mais elle avait raison, il fallait rendre le petit à sa mère. Prenant le garçon dans ses bras, il demanda à sa partenaire si elle pouvait aller voir si les vêtements du petit étaient secs ou pas. Puis, allant ensuite chez les voisins, ils furent accueillis tranquillement et il tenta de réveiller Declan qui décida d’aller dans les bras de Kate. Souriant, il regarda cette dernière, l’écoutant parler et l’accueillant ensuite dans ses bras. Puis, arriva le moment de savoir s’ils restaient déjeuner ou pas. Ce fut en effet le cas. Les femmes partant dans la cuisine, lui alla avec les hommes. Les femmes avaient mit en vrac le couvert, du coup, aux hommes de bien mettre et ce fut le cas, mais l’écrivain entendit alors des chuchotements. Levant la tête, il vit les autres hommes le regarder et au bout de quelques secondes l’un d’entre eux se lança pour demander était Kate en privée. Ils connaissaient tous le portrait de la jeune femme qui était passé dans les magasines, mais ils voulaient en savoir plus. La veille, ils n’avaient rien demandés, au cas ou, mais aujourd’hui apparemment ils voulaient vraiment tout savoir. Le patriarche de la famille décida même de savoir si Kate serait celle qui pourrait donner un nouveau Castle ou pas. Ce dernier répondit que c’était en discussion et que ça semblait bien partit pour, mais que ça ne serait pas pour tout de suite, temps qu’ils n’auraient pas de conseils de la part d’un médecin. Les voisins étant au courant pour la blessure, forcément, ils pouvaient comprendre.

    En effet, quand Kate ne l’avait pas rappelé après s’être fait tirer dessus, il était venu finir son livre dans les Hamptons et ses voisins ayant vu sa fatigue et sa mauvaise humeur, ils l’avaient fait parler. Du coup, il avait tout dit et aujourd’hui, ils étaient bien placés pour tout savoir, aussi bien que Martha et Alexis, presque. Puis, ils en arrivèrent à parler de choses plus privée et là il n’était pas certain de savoir quoi répondre. Evidemment, il aurait aimé dire que Kate était géniale, inventive et qu’il aimait énormément leurs ébats qui étaient bien au-dessus de tout ce qu’ils avaient pû imaginer, mais si ça venait à se savoir, il s’attendait à des remontrances de la part de la jeune femme, du coup, il prétexta aller chercher de l’eau et autres boissons pour le repas. Allant donc dans la cuisine, il sourit en regardant les femmes, qui d’un seul coup arrêtèrent de parler. Fronçant les sourcils, il regarda Kate qui ne semblait pas très à son aise et il prit les boissons, sortant alors de la cuisine, se demandant ce qu’il avait bien pû couper, mais il fit en sorte de ne pas repartir dans la cuisine au cas ou. Allant s’asseoir à table et faisant en sorte de ne pas craquer face aux regards des autres hommes de la pièce.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 26 Mar - 11:30

« Ils ont intérêt à hériter de tes beaux yeux bleus. »

Kate était dingue des yeux de son fiancé, et il y avait de quoi. Elle voulait que son enfant ai les même, elle voulait que ses enfants soient parfaits... comme leur papa. Après avoir parlé un peu plus à propos de grossesse et projets, ils décidèrent qu'il était temps de ramener Declan à ses parents - ben oui, ils ne pouvaient pas le kidnapper -. Prenant les vêtements secs, elle rejoignit Rick à la porte et ils partirent chez les voisins.
Ceux ci les invitèrent à partager le déjeuner, ce qu'ils acceptèrent, mais ils ne s'attendaient pas à être séparé si vite. Kate se retrouva avec les femmes qui lui expliquèrent que même si elle n'était pas très fertile, les petits bonhommes de Castle s’occuperaient de tout. Ouais, sauf que ce n'était pas comme ça qu'elle voulait que son bébé soit conçut, elle voulait le faire vraiment avec lui. Pas que dans un sens. Mais bon, elle n'aurait pas vraiment le choix, ce n'était pas quelque chose sur lequel elle avait son mot à dire, pi elle voulait juste que sa arrive.
Son écrivain passa rapidement dans la cuisine pour prendre à boire, et malgré le regard de détresse qu'elle lui envoya il ne fit rien. C'était chacun pour soit, il devait s'en bouffer par mal de l'autre côté lui aussi. Elle fit un sourire timide en continuant de répondre à toutes les questions qu'on lui posait, mais elle finit par juste s'excuser et aller rejoindre le salon.
En marchant dans la direction, elle pouvait entendre ils parlaient d'elle et ça la dérangeait un peu. Elle ne pouvait rien y faire. Beck s'arrêta pour écouter, elle savait que c'était mal, mais elle devait savoir ce qu'il disait... Curiosité quand tu nous tiens. S'installant contre le mur, elle fit un bond quand une main lui secoua la jambe. Declan était là et il lui demanda ce qu'elle faisait et surtout si elle voulait bien venir avec lui pour montrer à son papa son dessin. Elle accepta et alla avec lui au salon, se réfugiant tout de suite dans les bras de son homme, bien à l'abri des regards et autres idées fausses qu'ils pouvaient tous avoir sur elle.

« Hey ... alors de quoi on parle ici ? Baseball ? Football ? Hockey ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 26 Mar - 15:11

    Beaux yeux bleus ? C’est vrai qu’il ne dirait pas non à ce que ses enfants aient les yeux bleus. C’était même parfois un avantage, ça changeait des regards marron. Souriant, il apprécia le temps passa avec sa fiancée, jusqu’il faille aller ramener le petit garçon auprès de ses parents. Cependant, les choses furent étranges. Kate fut amenée avec les femmes dans la cuisine et lui se retrouva avec les hommes, d’abord parlant de tout et de rien, avant qu’ils ne veuillent en savoir plus sur les performances privée de la jeune femme. Très peu à l’aise, il devait que la question était indiscrète. D’un autre côté, quelques années auparavant, avant qu’il ne fasse la connaissance de la brunette, il y aurait répondu sans aucun détour. Il l’avait fait après Meredith, Paula, Gina. Mais cette fois-ci, il ne se sentait pas d’y répondre. Non seulement pour que sa petite amie ne lui en veuille pas, mais surtout parce qu’il avait envie que sa relation fonctionne et pour cela il n’avait pas envie d’entendre ce genre de choses sur le compte de sa partenaire. Même s’ils savaient que les hommes présents dans la pièce n’iraient pas crier toutes ces informations à qui voulait l’entendre, il préféra garder le silence, avant de filer vers la cuisine, mais apparemment ce fut une mauvaise idée, parce que là-bas, ça semblait parler jusqu’à ce qu’il arrive.

    Visiblement, ça n’était pas non plus sa place. Repartant alors, il n’avait pas vraiment vu Kate. Il n’avait capté son regard que quelques secondes, mais pas assez pour réagir comme il fallait. Une fois les boissons posées sur la table, il écouta les hommes attaquer à nouveau sur le sujet, mais i n’était toujours pas plus à l’aise. Tournant la tête pour éviter les regards, il s’assit à table, attendant simplement que le repas arrive et il était même près à aller rejoindre les femmes, encore plus près à répondre à leurs questions à elle, mais il n’en eu pas besoin, car Declan et Kate arrivèrent. Souriant, en les voyant ensemble, il apprécia que la jeune femme vienne ensuite près de lui. L’entourant de ses bras, il déposa un baiser sur sa tempe et soupira d’aise.

    J’aimerai bien.

    Il la regarda et fit une grimace.

    Ils sont pires que la presse people, ils veulent tout savoir, jusqu’au moindre détail.

    Il soupira doucement, un peu mal à l’aise toujours et il embrassa à nouveau la jeune femme sur la tempe, restant bien collé à elle. Il entendit alors Declan lui demander s’ils pouvaient rester jusqu’à la sieste et surtout si cette fois-ci, ils pouvaient venir raconter une histoire tout les deux. Regardant les adultes présents, apparemment c’était bien l’idée du petit garçon et il accepta volontiers. Puis, il vit le petit garçon repartir vers sa chambre, apparemment décidé à faire quelque chose qui prendrait quelques minutes, vu qu’il avait demandé à ce qu’ils soient attentifs à son retour. Pendant ce temps là, il apprécia la présence de sa partenaire, souriant en la regardant. Il pouvait comprendre qu’elle ne soit pas à l’aise, vu qu’elle les connaissait moins et il posa sa main sur son ventre, jouant un peu avec son haut, avant d’entendre courir et de voir Declan leur montrer un dessin. Laissant la jeune femme le prendre, il sourit en écoutant Declan expliquer qu’il y avait Kate, qui donnait la main à l’écrivain et qu’il faisait beau au vu du grand soleil dessiné et surtout qu’il y avait Martha et Alexis pas loin, en effet on voyait deux bonhommes avec des cheveux orange et un peu plus loin, il demanda de qui il s’agissait et là, il joua les timides. Fronçant les sourcils, il chercha à savoir de qui il s’agissait et il entendit Declan dire qu’il s’agissait du père de Kate. Ne sachant pas si la jeune femme allait bien le prendre ou pas, il préféra se taire et tout d’un coup le silence se fit. Oui, il avait parlé de Jim à ses voisins et les petits étaient là, dont Declan, du coup, il ne savait pas si la jeune femme lui en voudrait ou si elle serait contente qu’il ait intégré son père au dessin, près de Martha et Alexis.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 26 Mar - 21:20

Les questions mettaient la brunette mal à l'aise, elle ne voulait pas parler de ses problèmes, elle avait déjà eu du mal à en parler avec Castle, alors avec des autres c'était impossible. Essayant de détourner la conversation quelques fois, elle finit par s'excuser et partir, elle ne le supportait plus. Partant dans le couloir, elle s'arrêta en entendant la conversation des hommes, ce n'était pas beaucoup mieux, mais elle fut détournée de son observation par Declan qui avait réalisé un magnifique dessin pour son père. L'accompagnant au salon, elle rejoint immédiatement son fiancé, oubliant le reste. Il laissa Kate venir dans ses bras et une de ces mains alla se poser sur le ventre de celle ci Restant sans souffle pendant quelques secondes, elle finit par se reprendre et mettre la sienne par dessus pour qu'il ne l'enlève pas. La belle se tourna alors vers la foule pour savoir de quoi ils parlaient sachant qu'ils ne demanderaient plus les mêmes choses que précédemment maintenant qu'elle était là.

« A ce point là. »

Sourit elle un peu tendue. Elle avait entendu les questions, savait que Rick n'y avait pas répondu, mais c'était tout... Regardant les hommes autour d'elle, elle remarqua qu'elle était le centre d'attention maintenant, un peu mal à l'aise, elle se dit qu'elle avait deux options. Fuir ou parler.

« On est juste fiancé, il n'y a rien de plus, rien de spécial... On est un petit couple ennuyant, il écrit et je chasse les criminels. »

Beckett avait gardé une voie assez basse pour ne pas les exciter et qu'ils ne posent plus de questions. De toutes façons, sa manière de regarder Castle et de les ignorer en disait long sur la conversation, c'était fini. Elle embrassa son petit ami et c'est à ce moment là que Declan revint près d'eux avec un grand dessin. Se baissant pour être à sa hauteur, elle l'écouta parler, toute heureuse qu'il ai mit toutes les personnes importantes pour elle, et cela comprenait son père. Le silence avait emplit la pièce et elle ne savait pas pourquoi parce que c'était une bonne chose que Jim soit sur le dessin, il faisait parti de sa vie, il était son père et elle l'aimait... Le petit garçon reçut un énorme baiser et suite à ça il lui offrit le dessin - qu'elle promit d'accrocher sur le frigo -.
Étant plus à l'aise avec l'enfant qu'avec les adultes, elle décida de retourner avec lui alors elle abandonna les grands pour suivre le petit. Il la conduisit dans une chambre adorable, mais alors qu'elle allait y entrer elle entendit des pleures dans la pièce d'à côté. Promettant au petit de revenir vite, elle alla voir. C'était Kacey et la miss venait de se réveiller et était un peu grognon. La jeune femme s'approcha pour la prendre dans ses bras pour la calmer.

« Hey princesse, qu'est ce qui t'arrive ? Tu as bien dormis ? Tu t'ennuies ? Je sais ce que c'est d'être toute seule, j'avais pas de frère ou de sœur, mais tu as Declan et on va aller jouer avec lui. Pi un jour tu auras un mini Castle pour jouer avec toi. »

La brunette n'avait pas fait attention que le babyphone était toujours allumé, quelqu'un avait du l'entendre, mais c'était pas bien grave - vu qu'elle ne s'en était pas rendue compte -. Elle sortit de la pièce avec la petite fille et alla voir le plus grand. Il était déjà en train de faire une nouvelle œuvre d'art et elle se posta derrière lui pour l'observer. Il était adorable, étonnamment doué pour un petit bout de son âge... Elle était impressionnée.

« Tu es un artiste mon cœur. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Lun 26 Mar - 21:38

    Bien avant de rencontrer Kate, parler de ses performances et de ses conquêtes n’étant pas gênant pour l’écrivain. Il devait même avouer que c’était toujours un sujet intéressant, surtout avec les hommes présents dans la pièce. Seulement aujourd’hui, il voulait garder sa relation paisible et la protéger de toutes les rumeurs ou ragots qu’il pourrait y avoir. Du coup, il ne répondit à aucune question, évitant même les regards des personnes présentes dans la pièce. Finalement Kate arriva et il fut sauvé, appréciant de l’avoir alors dans ses bras. L’écoutant parler, il parla du fait qu’ils étaient pires que la presse.

    Enfin, eux gardent les informations pour eux contrairement à la presse.

    C’est vrai que cette famille, qui aurait très bien pû prendre toutes les informations que l’homme lui donnait aurait pû les revendre à des journaux. Mais, ils ne l’avaient jamais fait. Il avait même apprit un jour qu’on était venu les voir, la presse, des journalistes, pour avoir des informations sur lui, parce qu’il vivait dans la maison d’à côté. Mais, ils avaient fait en sorte d’être très vague. Mais en cette instant, il les trouva un peu envahissant, du coup, il eu le plaisir d’entendre sa partenaire parler d’eux et il sourit discrètement. Elle semblait aussi peu à l’aise que lui finalement. Se laissant par la suite embrasser, il en profita et Declan refit son apparition. Il avait fait un nouveau dessin en y mettant tout le monde. Kate, Rick, Martha, Alexis et même Jim. C’est à ce moment là que l’écrivain se rendit compte qu’il avait parlé du père de la jeune femme, mais il ne savait pas si ça allait lui plaire qu’il en ait parlé avec les personnes présentes dans cette maison. Cependant, elle n’en dit rien de négatif, avant de filer avec le petit garçon dans sa chambre.

    Soupirant doucement, il regarda les hommes qui finalement avaient décidés de se concentrer sur la télévision. De son côté, il alla dans la cuisine, proposant son aide, mais on l’interrompit, entendant alors la voix de Kate. Fronçant les sourcils, il regarda autour de lui avant qu’une des femmes lui indique le babyphone. Souriant, il devait avouer qu’il aimait toujours plus cette femme. Elle s’occupait de la demoiselle qui s’était mise à pleurer et le fait qu’elle y prenne soin lui faisait encore plus plaisir. Voyant alors les femmes le regarder en souriant toutes, il haussa un sourcil et se retrouva au milieu d’un câlin géant. Il ne pû alors s’empêcher de rire. Puis, elles acceptèrent son aide pour finir de préparer le repas. Il allait mettre les plats de salades en tout genre sur la table. Finalement, les parents allèrent chercher leurs enfants et Rick s’occupa d’aller chercher sa partenaire, Declan et Kacey. Frappant à la porte, il entendit le petit garçon lui dire d’entrer et il le fit avant de froncer les sourcils, demandant au garçon si le poster de super héros qu’il avait au-dessus de son lit n’était pas nouveau. Qu’est-ce qu’il ne venait pas de demander, le petit garçon partit alors dans ses explications et Richard alla s’asseoir à côté de lui pour l’écouter avec attention. Tellement prit dans ce que Declan lui disait, il n’entendit pas la maîtresse de maison venir dans la pièce pour dire qu’ils pouvaient passer à table.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 27 Mar - 11:42

Kate ne s'attendait pas à voir débarquer son amant dans la chambre du petit Declan, mais elle fut bien heureuse de les voir se mettre à parler de super héros - bien que la mission première ai été de les appeler à table -. Elle les observait, tout simplement, avec Kacey dans les bras et elle voyait sa famille, la petite famille parfaite qu'elle voulait. Malheureusement, le moment fut coupé lorsque la maman des enfants vint chercher les deux siens pour manger. La belle réalisa alors qu'elle s'était perdue dans le temps et qu'elle aurait du être à table au lieu de mater ses deux hommes préférés - à ne pas dire à Esposito et Ryan -.

« Je m'occupe du mien. »

Alors pendant que le garçonnet se faisait tirer hors de sa chambre, Beck alla prendre la main de Rick et le secoua pour qu'il la suive. Elle avait presque envie de l'attraper par le bout du nez, mais elle savait qu'il n'aimait pas ça... Puis elle avait un bébé dans les bras donc elle ne voulait secouer personne.
Le retour jusqu'à la table se fit en silence et ils se retrouvèrent côté à côté. Personne n'osait les regarder ou poser une question au début puis les langues se délièrent et les félicitations tombèrent, tout le monde semblait aimer l'idée qu'ils veuillent fonder une famille. La détective n'était pas quelqu'un de public, mais elle se sentait à l'aise au milieu de ses personnes, elle était juste elle et ils l'aimaient... La nourriture arriva et ils mangèrent - en quantité astronomique -.

« On devrait y aller. »

Finit elle par dire alors qu'elle se reprenait de la salade de fruit pour la troisième fois. Son ventre était plein, elle pouvait le dire parce qu'il était arrondi d'une manière bien particulière. Regardant son amant dans les yeux, elle lui fit comprendre que c'était un ordre, qu'il ne la ferait pas changer d'avis une nouvelle fois. Et il comprit. Il la suivit jusqu'à la maison où ils se mirent à tout ranger et refaire les valises. Rick était à côté d'elle dans la chambre, elle faisait le lit et il s'occupait de la valise quand elle se tourna vers lui.

« Rick... C'est sérieux pour avoir un bébé, ein ? »

La brunette ne voulait pas se faire avoir et souffrir. Elle en avait fini de se donner des espoirs pour tous les voir retomber. Elle voulait un bébé et s'il disait qu'il en voulait un lui aussi, bien elle le croyait, elle voulait juste être sure qu'elle n'avait pas tort de le croire aveuglement. Ce n'était pas pour vérifier s'il l'aimait ou quoi que se soit - elle avait finis par voir qu'il l'aimait pour de vrai - elle s'assurait du reste. Elle voulait les petits bonhommes de Castle pour féconder ses œufs, pas ceux d'un autre... Elle voulait du Castle, encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 27 Mar - 12:09

    D’abord venu pour expliquer que le repas était près, Rick fut attiré par un des poster de la chambre et du coup il en parla avec le petit garçon. Declant racontait tout ce qu’il savait sur les super héros et surtout celui de son poster. Souriant, il devait avouer que le petit partait en explications très rapidement. Mais, ils furent coupés par les parents des deux enfants présents dans la pièce. Declant fut tiré par sa mère hors de la pièce et Rick ne réalisa bien toute la réalité que quand Kate lui prit la main. La suivant, en souriant, il arriva dans la salle à manger et commença le repas, aux côtés de sa petite amie. Le silence fut premier avant que tout le monde se mette à parler et que tous se détendent, petit à petit. Puis, le dessert fut servit et les petits ayant déjà été couchés, Rick entendit sa fiancée parler de partir. La regardant, il comprit qu’il fallait vraiment y aller. Se redressant alors, il proposa d’aider à débarrasser, mais on lui expliqua que ça n’était pas nécessaire, mais que la prochaine fois qu’ils viendraient, ça serait à lui de cuisiner. Saluant tranquillement les voisins, il suivit la jeune brunette jusqu’à leur maison, décidant de ranger avant de partir. Lui s’occupa de la valise. Allant dans la salle de bain, vérifier qu’il avait tout prit, il revint dans la chambre, vérifia les vêtements et il entendit alors la question de sa partenaire. Se retournant un peu surprit par la question, il esquissa un sourire et se rapprocha d’elle.

    Pour ma part oui.

    La prenant doucement dans ses bras, il vint l’embrasser sur le front et il la fixa à nouveau dans les yeux.

    Je veux avoir un enfant avec toi.

    Il se demandait pourquoi elle posait la question d’ailleurs. Ils en avaient beaucoup parlés et ils semblaient, à moins qu’elle ne le soit finalement pas ? Il ne savait pas trop comment interpréter sa question et il resta la fixer dans les yeux, attendant une explication quelconque.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more » Mar 27 Mar - 12:25

Le repas avait été sympa, les conversations avaient été bon trin et la nourriture était bonne. Kate dut cependant écourter le plaisir car sinon ils ne partiraient jamais. Elle regarda alors Castle pour lui faire passer le message avant de proposer son aide. On lui refusa ainsi qu'à Castle pourtant elle s'empara de deux trois trucs qu'elle ramena à la cuisine avant de dire au revoir à tout le monde.
De retour à la maison, ils se mirent au travail, toujours en restant dans la même pièce que l'autre pour pouvoir faire passer les choses plus vite. La belle avait une question qui la préoccupait et elle finit par la poser. Elle voulait juste des certitudes, ce n'était pas comme si elle lui demandait la lune - fin presque -. Rick se tourna vers elle et s'approcha. Elle recula d'un pas, appréhendant le sourire qu'il avait sur le visage, mais oublia vite tout ça lorsqu'il lui avoua que oui, il voulait un bébé avec elle.

« Cool, car je n'aurais pas aimé avoir à te descendre parce que tu ne voulais plus respecter ta promesse.. »

Beck souriait à présent et elle attrapa les lèvres de son écrivain pour un petit baiser, un petit qu'elle réussit à tourner en baiser brulant en moins de quelques secondes. Elle n'avait pas envie de s'envoyer en l'air - quoi qu'elle ne dirait pas non - elle voulait juste profiter un peu de lui avant de devoir reprendre la route.

« Chut !!! Castle range les affaires, on doit y aller. Arrêtes de me sauter dessus comme un animal. »

Le sourire qu'elle avait sur le visage était éclatant, elle était joyeuse comme jamais et elle rêvait à présent de pouvoir être comme ça tous les jours de sa vie. Le jeune homme reprit son boulot et elle fit de même en allant dans la cuisine pour vider le frigo - se refroidir -.

« Mon cœur, je suis prête à y aller. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Revenir en haut Aller en bas

ϟ CASTLE « You're the one who could say stop no more »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagine Crossover ::  :: 
Topics Finis
-